Discussion:
Danse du ventre ou vati cancan ?
(trop ancien pour répondre)
abourick
2010-11-02 03:02:44 UTC
Permalink
La politique papale de conciliation envers le nazislam montre ses
limites. Le récent Synode pour le Proche-Orient qui s'est tenu au
Vatican s'était pourtant conclu par cet acte d'allégeance rituel et de
dhimmitude qui consiste à accuser Israël d'injustice et d'iniquité quand
elle se défend contre l'agression nazislamiste. Mais rien n'y a fait,
les chrétiens vivant au sein de pays musulmans continuent de servir de
cible aux attaques djihadistes. Cinquante-huit d'entre eux viennent
encore d'être massacrés lors d'une prise d'otage dans une église
irakienne. A quoi ont servi les grandes bêleries contre Georges Bush,
les appels enflammés au dialogue ou à la conciliation avec l'islam et
cette politique de soumission aujourd'hui incarnée par Obama et
pratiquée par son administration ? A rien. Plus que jamais la vie des
chrétiens proche-orientaux est menacée et rien ne semble mettre un terme
au calvaire qu'ils vivent.


Il est temps de s'interroger sur les raisons de cet échec patent.

La première de ces raisons est sans conteste l'incompréhension de ce
qu'est l'islam. Le pape et la majorité des cardinaux croient fermement
que l'islam est une religion abrahamique avec laquelle le christianisme
partage une base commune qui permet de rendre possible la vie ensemble
dans la paix et le respect mutuel. Hélas l'islam n'est pas une religion
monothéiste mais un dualisme guerrier dont la foi obscurantiste a pour
vocation de conquérir le monde et de le convertir à la pointe du
cimeterre. Les chrétiens ont été tolérés temporairement dans une
position subordonnée mais cette situation ne saurait être durable. Tôt
ou tard se posera le problème de leur conversion ou de leur disparition.
Le Vatican est incapable de comprendre que l'islam est au moins aussi
dangereux que le furent le communisme et le nazisme. Il vit encore avec
des idées révolues datant de la guerre froide.

La seconde de ces raisons tient à l'attachement viscéral pour une terre
qui fut le berceau historique du christianisme. Après tous les reculs de
la foi catholique au cours du XXe siècle sa disparition totale du
Proche-orient serait vécu comme une faillite absolue par la tête de
l'Église. Et les générations de papes et de cardinaux qui se sont
succédées dans la seconde moitié du XXe siècle seraient alors dans la
position de celui à qui l'on aurait remis 100 talents au milieu du XXe
siècle et qui n'en rendrait que 10 en ce début du XXIe siècle. On
comprend que les hiérarques qui ont tant oeuvré à l'actuelle décrépitude
de l'Église rechignent à l'idée de voir leurs turpitudes et leurs
erreurs aussi durement sanctionnées.


Que faire ?

Il convient bien sûr de changer radicalement de politique. Tout d'abord
en prenant acte de la vraie nature de l'islam et du danger mortel qu'il
représente pour toute la chrétienté. En conséquence il faut à la fois
exiger le rapatriement en Europe ou en Amérique du Nord de tous les
chrétiens vivant en terre musulmane et demander avec la plus grande
fermeté le départ de tous les musulmans, y compris des autochtones
convertis à l'islam, vivant sur les terres chrétiennes.

Il faut ensuite inciter l'Occident à s'engager sur tout le fronts de
lutte contre le nazislam avec l'idée ferme de décoloniser l'Afrique du
Nord, l'Afrique Noire et le Proche Orient afin de rendre ces terres à
leurs vrais propriétaires chrétiens ou animistes. Israël bien entendu
doit être fermement soutenue et encouragée à se débarrasser avec
détermination et impétuosité de ses colons musulmans.


Bien entendu une telle révolution intellectuelle et politique est
inconcevable et des chrétiens proche-orientaux continueront d'être
intimidés, violés, torturés et assassinés pendant que le Vatican
entonnera le grand chant d'amour pour l'islam en vouant Israël aux
gémonies. Qu'on se le dise, la vatic"a"nnerie n'a pas de limite et pour
séduire l'islam les évêques se mettront à la danse du ventre et les
cardinaux au vati cancan !
HarmagGedon
2010-11-02 04:05:16 UTC
Permalink
Post by abourick
La politique papale de conciliation envers le nazislam montre ses
limites. Le r cent Synode pour le Proche-Orient qui s'est tenu au
Vatican s' tait pourtant conclu par cet acte d'all geance rituel et de
dhimmitude qui consiste accuser Isra l d'injustice et d'iniquit quand
elle se d fend contre l'agression nazislamiste. Mais rien n'y a fait,
les chr tiens vivant au sein de pays musulmans continuent de servir de
cible aux attaques djihadistes. Cinquante-huit d'entre eux viennent
encore d' tre massacr s lors d'une prise d'otage dans une glise
irakienne. A quoi ont servi les grandes b leries contre Georges Bush,
les appels enflamm s au dialogue ou la conciliation avec l'islam et
cette politique de soumission aujourd'hui incarn e par Obama et
pratiqu e par son administration ? A rien. Plus que jamais la vie des
chr tiens proche-orientaux est menac e et rien ne semble mettre un terme
au calvaire qu'ils vivent.
Il est temps de s'interroger sur les raisons de cet chec patent.
La premi re de ces raisons est sans conteste l'incompr hension de ce
qu'est l'islam. Le pape et la majorit des cardinaux croient fermement
que l'islam est une religion abrahamique avec laquelle le christianisme
partage une base commune qui permet de rendre possible la vie ensemble
dans la paix et le respect mutuel. H las l'islam n'est pas une religion
monoth iste mais un dualisme guerrier dont la foi obscurantiste a pour
vocation de conqu rir le monde et de le convertir la pointe du
cimeterre. Les chr tiens ont t tol r s temporairement dans une
position subordonn e mais cette situation ne saurait tre durable. T t
ou tard se posera le probl me de leur conversion ou de leur disparition.
Le Vatican est incapable de comprendre que l'islam est au moins aussi
dangereux que le furent le communisme et le nazisme. Il vit encore avec
des id es r volues datant de la guerre froide.
La seconde de ces raisons tient l'attachement visc ral pour une terre
qui fut le berceau historique du christianisme. Apr s tous les reculs de
la foi catholique au cours du XXe si cle sa disparition totale du
Proche-orient serait v cu comme une faillite absolue par la t te de
l' glise. Et les g n rations de papes et de cardinaux qui se sont
succ d es dans la seconde moiti du XXe si cle seraient alors dans la
position de celui qui l'on aurait remis 100 talents au milieu du XXe
si cle et qui n'en rendrait que 10 en ce d but du XXIe si cle. On
comprend que les hi rarques qui ont tant oeuvr l'actuelle d cr pitude
de l' glise rechignent l'id e de voir leurs turpitudes et leurs
erreurs aussi durement sanctionn es.
Que faire ?
Il convient bien s r de changer radicalement de politique. Tout d'abord
en prenant acte de la vraie nature de l'islam et du danger mortel qu'il
repr sente pour toute la chr tient . En cons quence il faut la fois
exiger le rapatriement en Europe ou en Am rique du Nord de tous les
chr tiens vivant en terre musulmane et demander avec la plus grande
fermet le d part de tous les musulmans, y compris des autochtones
convertis l'islam, vivant sur les terres chr tiennes.
Il faut ensuite inciter l'Occident s'engager sur tout le fronts de
lutte contre le nazislam avec l'id e ferme de d coloniser l'Afrique du
Nord, l'Afrique Noire et le Proche Orient afin de rendre ces terres
leurs vrais propri taires chr tiens ou animistes. Isra l bien entendu
doit tre fermement soutenue et encourag e se d barrasser avec
d termination et imp tuosit de ses colons musulmans.
Bien entendu une telle r volution intellectuelle et politique est
inconcevable et des chr tiens proche-orientaux continueront d' tre
intimid s, viol s, tortur s et assassin s pendant que le Vatican
entonnera le grand chant d'amour pour l'islam en vouant Isra l aux
g monies. Qu'on se le dise, la vatic"a"nnerie n'a pas de limite et pour
s duire l'islam les v ques se mettront la danse du ventre et les
cardinaux au vati cancan !
Il est curieux que les chrétiens se font massacrés depuis que
l'Amérique
a rétabli l'ordre démocratique.
Le même genre dordre démocratique qu'Israël fait régner dans les
colonies.

Défandre le dernier pays colonialiste sanguinaire de la planète n'est
pas glorieux.
abourick
2010-11-02 13:03:07 UTC
Permalink
Post by HarmagGedon
Post by abourick
La politique papale de conciliation envers le nazislam montre ses
limites. Le r cent Synode pour le Proche-Orient qui s'est tenu au
Vatican s' tait pourtant conclu par cet acte d'all geance rituel et de
dhimmitude qui consiste accuser Isra l d'injustice et d'iniquit quand
elle se d fend contre l'agression nazislamiste. Mais rien n'y a fait,
les chr tiens vivant au sein de pays musulmans continuent de servir de
cible aux attaques djihadistes. Cinquante-huit d'entre eux viennent
encore d' tre massacr s lors d'une prise d'otage dans une glise
irakienne. A quoi ont servi les grandes b leries contre Georges Bush,
les appels enflamm s au dialogue ou la conciliation avec l'islam et
cette politique de soumission aujourd'hui incarn e par Obama et
pratiqu e par son administration ? A rien. Plus que jamais la vie des
chr tiens proche-orientaux est menac e et rien ne semble mettre un terme
au calvaire qu'ils vivent.
Il est temps de s'interroger sur les raisons de cet chec patent.
La premi re de ces raisons est sans conteste l'incompr hension de ce
qu'est l'islam. Le pape et la majorit des cardinaux croient fermement
que l'islam est une religion abrahamique avec laquelle le christianisme
partage une base commune qui permet de rendre possible la vie ensemble
dans la paix et le respect mutuel. H las l'islam n'est pas une religion
monoth iste mais un dualisme guerrier dont la foi obscurantiste a pour
vocation de conqu rir le monde et de le convertir la pointe du
cimeterre. Les chr tiens ont t tol r s temporairement dans une
position subordonn e mais cette situation ne saurait tre durable. T t
ou tard se posera le probl me de leur conversion ou de leur disparition.
Le Vatican est incapable de comprendre que l'islam est au moins aussi
dangereux que le furent le communisme et le nazisme. Il vit encore avec
des id es r volues datant de la guerre froide.
La seconde de ces raisons tient l'attachement visc ral pour une terre
qui fut le berceau historique du christianisme. Apr s tous les reculs de
la foi catholique au cours du XXe si cle sa disparition totale du
Proche-orient serait v cu comme une faillite absolue par la t te de
l' glise. Et les g n rations de papes et de cardinaux qui se sont
succ d es dans la seconde moiti du XXe si cle seraient alors dans la
position de celui qui l'on aurait remis 100 talents au milieu du XXe
si cle et qui n'en rendrait que 10 en ce d but du XXIe si cle. On
comprend que les hi rarques qui ont tant oeuvr l'actuelle d cr pitude
de l' glise rechignent l'id e de voir leurs turpitudes et leurs
erreurs aussi durement sanctionn es.
Que faire ?
Il convient bien s r de changer radicalement de politique. Tout d'abord
en prenant acte de la vraie nature de l'islam et du danger mortel qu'il
repr sente pour toute la chr tient . En cons quence il faut la fois
exiger le rapatriement en Europe ou en Am rique du Nord de tous les
chr tiens vivant en terre musulmane et demander avec la plus grande
fermet le d part de tous les musulmans, y compris des autochtones
convertis l'islam, vivant sur les terres chr tiennes.
Il faut ensuite inciter l'Occident s'engager sur tout le fronts de
lutte contre le nazislam avec l'id e ferme de d coloniser l'Afrique du
Nord, l'Afrique Noire et le Proche Orient afin de rendre ces terres
leurs vrais propri taires chr tiens ou animistes. Isra l bien entendu
doit tre fermement soutenue et encourag e se d barrasser avec
d termination et imp tuosit de ses colons musulmans.
Bien entendu une telle r volution intellectuelle et politique est
inconcevable et des chr tiens proche-orientaux continueront d' tre
intimid s, viol s, tortur s et assassin s pendant que le Vatican
entonnera le grand chant d'amour pour l'islam en vouant Isra l aux
g monies. Qu'on se le dise, la vatic"a"nnerie n'a pas de limite et pour
s duire l'islam les v ques se mettront la danse du ventre et les
cardinaux au vati cancan !
Il est curieux que les chrétiens se font massacrés depuis que
l'Amérique
a rétabli l'ordre démocratique.
C'est faux. Les chrétiens se font massacrer depuis que l'islam existe.
Et tu t'en fous. Cela ne t'intéresse que dans la mesure où tu vois un
moyen d'accuser Israël, les juifs et secondairement l'Amérique.
Post by HarmagGedon
Le même genre dordre démocratique qu'Israël fait régner dans les
colonies.
Israël est un pays en guerre que ses adversaires cherchent à détruire en
exterminant les juifs qui y vivent. Elle ne peut se permettre de perdre
la moindre guerre. Quant aux colonies, certes il y en a en Israël mais
qui sont les colons arrogants et agressifs et qui sont les colonisés qui
se défendent. Deux pistes pour nourrir ta réflexion si tu en avais une à
la place de la machine formatée pour débiter des accusations antisémites
qui te tient lieu de pensée :
- Nul n'est colon sur sa propre terre et la Judée, la Galilée et la
Samarie sont des terres juives depuis plus de 2500 ans et appartenaient
à leurs ancêtres hébreux puis cananéens depuis plus de 5000 ans.
- Regarde ce qui se passe dans en France : qui est en train de coloniser
qui ?
Post by HarmagGedon
Défandre le dernier pays colonialiste sanguinaire de la planète n'est
pas glorieux.
Tous les pays musulmans sont des pays colonialistes. L'Égypte est
colonisée depuis 1400 ans par l'islam et son peuple autochtone, tiens
des chrétiens, est en train de périr sous tes yeux. L'Algérie est
colonisée depuis plus de 1300 ans par l'islam et son peuple autochtone
en a été chassé (pour sa composante juive) ou est durement opprimé (pour
sa composante non juive). Il en est de même pour tous les pays
musulmans. Et toi tu te tais mais dès qu'il s'agit d'Israël la machine
formatée pour débiter des accusations antisémites se met en route.

La plupart des Français qui prétendent avoir quelque discernement sont
des malades mentaux. Ils sont incapables de voir que l'islam est en
train de les coloniser et de les bouffer, trop occupés qu'ils sont à
délirer sur les juifs. Bande d'abrutis, ce n'est pas parce que vous avez
du pognon et des loisirs que vous consacrer à l'exécration des juifs que
vous valez la corde avec laquelle le nazislam vous fouettera avant de
vous pendre.
Chicot TC
2010-11-02 09:47:08 UTC
Permalink
La politique papale de conciliation envers le nazislam [...]
Je vous ai naguère demandé l'origine, sens, et justification de votre
terme 'nazislam' ; vous ne m'avez pas répondu, hélas, alors je ne le
comprends toujours pas.
La première de ces raisons est sans conteste l'incompréhension de ce
qu'est l'islam. Le pape et la majorité des cardinaux croient fermement
que l'islam est une religion abrahamique avec laquelle le christianisme
partage une base commune qui permet de rendre possible la vie ensemble
dans la paix et le respect mutuel. Hélas l'islam n'est pas une religion
monothéiste mais un dualisme guerrier dont la foi obscurantiste a pour
vocation de conquérir le monde et de le convertir à la pointe du
cimeterre.
C'est vrai que l'islam actuel ressemble au christianisme d'il y a
500-1000 ans. On doit espérer que l'islam évoluera plus vite.
Que faire ?
[...] En conséquence il faut à la fois
exiger le rapatriement en Europe ou en Amérique du Nord de tous les
chrétiens vivant en terre musulmane et demander avec la plus grande
fermeté le départ de tous les musulmans, y compris des autochtones
convertis à l'islam,
Vous pissez contre le vent ; ça ne se passera jamais. Il faut,
d'ailleurs, exposer les musulmans à d'autres idées, qui mettent en doute
et contredisent les leurs. C'est ce qui a sapé le christianisme ; c'est
la seule façon de saper l'islam.
vivant sur les terres chrétiennes.
Y a-t-il des terres chrétiennes ? Vous ne parlez sûrement pas de
l'Europe. Vous parlez donc d'où ?
NB
2010-11-02 10:13:31 UTC
Permalink
C'est vrai que l'islam actuel ressemble au christianisme d'il y a 500-1000
ans.
Vous savez, Franco, la croisade contre les rouges, les juifs et les
francs-maçons, c'est beaucoup plus récent que ça.
Ces types tuaient encore au nom du Christ-Roi il y a moins de 50 ans,
là, tout près de nous.
La situation des athées et des croyants non-catholiques en Espagne
jusque dans les années 1960 n'était guère différente de celle des
non-musulmans en Arabie aujourd'hui.
Novembre noir <@--.-->
2010-11-02 12:40:06 UTC
Permalink
Post by NB
Vous savez, Franco, la croisade contre les rouges, les
juifs et les francs-maçons, c'est beaucoup plus récent
que ça. Ces types tuaient encore au nom du Christ-Roi
il y a moins de 50 ans, là, tout près de nous.
D'un autre coté, on peut aisément partir en croisade
contre les rouges, les juifs et les francs-maçons sans se
revendiquer du Christ-Roi.
abourick
2010-11-02 13:14:36 UTC
Permalink
Post by NB
Post by Chicot TC
C'est vrai que l'islam actuel ressemble au christianisme d'il y a
500-1000 ans.
Vous savez, Franco, la croisade contre les rouges, les juifs et les
francs-maçons, c'est beaucoup plus récent que ça.
Ces types tuaient encore au nom du Christ-Roi il y a moins de 50 ans,
là, tout près de nous.
La situation des athées et des croyants non-catholiques en Espagne
jusque dans les années 1960 n'était guère différente de celle des
non-musulmans en Arabie aujourd'hui.
Et en face d'eux il n'y avait certainement pas cette gauche génocidaire
qui a exterminé des centaines de millions d'êtres humains depuis deux
siècles au nom de la libération des peuples et des individus ? Un petit
oubli de ta part sans doute ?

Dans le fond les crimes musulmans servent à masquer et à relativiser les
vôtres. Et vous vous réjouissez quand des chrétiens innocents se font
exterminer parce qu'après tout c'est autant que vous n'aurez pas à liquider.
NB
2010-11-02 13:40:14 UTC
Permalink
Post by abourick
Dans le fond les crimes musulmans
La bourrique ferait-elle semblant d'ignorer que le dictateur qu'il
admire tant enrôla sour la bannière du Christ-Roi des troupes
musulmanes marocaines ?
Le national-catholicisme et son bedonnant général ne s'arrêtaient pas à
ces détails liturgiques.

Pour le reste, l'hystérie caractéristique de la bourrique vaut
confirmation de mes propos.
abourick
2010-11-02 13:55:23 UTC
Permalink
Post by NB
Post by abourick
Dans le fond les crimes musulmans
La bourrique ferait-elle semblant d'ignorer que le dictateur qu'il
admire tant enrôla sour la bannière du Christ-Roi des troupes musulmanes
marocaines ?
Le national-catholicisme et son bedonnant général ne s'arrêtaient pas à
ces détails liturgiques.
Pour le reste, l'hystérie caractéristique de la bourrique vaut
confirmation de mes propos.
Peu avant la chute de l'empire perse et le début de la chute de l'empire
byzantin les Arabes d'avant l'islam leurs servaient de mercenaires. Une
fois devenus musulmans ils se sont retournés contre leurs anciens
employeurs. Et la même histoire se continue au XXe siècle : les
musulmans arabes ont servi de mercenaires à la France et à l'Espagne.
Quelques 50 ans plus tard les voici partis à la conquête de l'Europe. Et
pendant ce temps le pauvre NB ne parvient pas à s'extraire de la
contemplation fascinée de la bedaine du général Franco. Pourquoi tant de
bêtise, se demande l'abourick ? Pourquoi tant de bed'haine, se répond-il
à lui même !
NB
2010-11-02 17:04:04 UTC
Permalink
l'empire perse et le début de la chute de l'empire byzantin
Vi vi vi.
Mais les crimes de votre ami Franco sont bien plus récents.

http://www.metacafe.com/watch/2358254/clase_de_historia_a_pie_de_fosa_com_n/

http://www.publico.es/espana/299716/el-franquismo-enterro-a-349-ninos-en-la-fosa-de-malaga

Pour la seule Andalousie, 53 665 victimes jetées comme des chiens dans
648 fosses communes.
Et vos cardinaux, hier complices de ces assassinats, renâclent
aujourd'hui quand les familles des victimes réclament une sépulture
digne.
A4patas
2010-11-02 17:12:32 UTC
Permalink
Post by NB
l'empire perse et le début de la chute de l'empire byzantin
Vi vi vi.
Mais les crimes de votre ami Franco sont bien plus récents.
http://www.metacafe.com/watch/2358254/clase_de_historia_a_pie_de_fosa_com_n/
http://www.publico.es/espana/299716/el-franquismo-enterro-a-349-ninos-en-la-fosa-de-malaga
Pour la seule Andalousie, 53 665 victimes jetées comme des chiens dans 648
fosses communes.
Et vos cardinaux, hier complices de ces assassinats, renâclent aujourd'hui
quand les familles des victimes réclament une sépulture digne.
Ah ! Ces vieilles croyances !
abourick
2010-11-02 18:23:52 UTC
Permalink
Post by NB
l'empire perse et le début de la chute de l'empire byzantin
Vi vi vi.
Mais les crimes de votre ami Franco sont bien plus récents.
Autant que ceux de la gauche athée ? Parle-nous des génocide ordonnés
par Mitterrand au Rwanda et au Congo ex Zaïre. En tout plus de 6
millions de morts entre 1990 et 2010. Franco à côté c'est un petit gamin
qui a un peu trop cogné sur les rouges.
Post by NB
http://www.metacafe.com/watch/2358254/clase_de_historia_a_pie_de_fosa_com_n/
http://www.publico.es/espana/299716/el-franquismo-enterro-a-349-ninos-en-la-fosa-de-malaga
Pour la seule Andalousie, 53 665 victimes jetées comme des chiens dans
648 fosses communes.
Et au Rwanda un million de victimes entre 1990 et 1994, date du
génocide. Et le lac Kivu était couvert de cadavres et les affluents du
Nil charriaient des dizaines de milliers de cadavres. Et c'est ce grand
humaniste de Mitterrand qui a tout fait. Franco au moins s'est attaqué à
des armées puissamment équipées alors que Mitterrand a fait zigouiller
des familles désarmées et faméliques.
Post by NB
Et vos cardinaux, hier complices de ces assassinats, renâclent
aujourd'hui quand les familles des victimes réclament une sépulture digne.
Peuh ! Les cardinaux ont donné leur bénédiction à Mitterrand et ont fait
protéger les exécutants du génocide. Quant aux décideurs de se génocide
ils se pavanent dans les ors de la République.

L'athéisme est une religion de merde et les pseudo catholiques du
Vatican qui se rendent complices des génocides perpétrés par le nazislam
et la gauche athée ne valent pas mieux que ceux qu'ils soutiennent.
Fulminator
2010-11-03 11:59:29 UTC
Permalink
Vous savez, Franco, la croisade contre les rouges, les juifs...
___________________________________________________________________

"nobody nowhere" de mes deux, tu es aussi noculture ...
Espèce d'ignare, inculte... :


Franco
contre les juifs ??
Il a sauvé des milliers de juifs, et à ce titre, Franco a été le plus grand
"juste"
de l'histoire (au sens qui est donné au mot "juste" par les historiens de la
"Choa").

http://cjoint.com/?0ldmUemQUxN
NB
2010-11-03 17:11:53 UTC
Permalink
Post by Fulminator
Vous savez, Franco, la croisade contre les rouges, les juifs...
___________________________________________________________________
"nobody nowhere" de mes deux, tu es aussi noculture ...
Vous croyez ?
Post by Fulminator
Franco contre les juifs ??
Franco a entonné pendant les années de sa "croisade" le chant
ininterrompu, répété jusqu'à la nausée, de la guerre contre les juifs,
les franc-maçons et contre le communisme international, toujours
associés dans cet ordre dans ses discours et dans ceux de ses acolytes,
militaires, fascistes ou religieux. Puis, il a mis un bémol public à
ses déclarations antisémites enflammées quand la protection des USA lui
est devenue nécessaire, sans que ça ne change en rien les orientations
internes antisémites du régime. Ainsi, jusqu'à la fin des années 60,
les manuels scolaires présentaient les juifs aux enfants dès l'âge de 6
ans comme le peuple déicide et comme des assassins d'enfants ("...Les
Rois Catholiques expulsèrent d'Espagne les juifs, véritable vermine
nationale...")

(Jusqu'en 1945 au moins, il faut bien dire que son anti-judaïsme est au
diapason de celui des catholiques de toute l'Europe ; depuis la fin du
19e siècle, la "question juive" présente les mêmes lignes de clivage en
France et en Espagne : libéraux et républicains sont philosémites,
catholiques et monarchistes sont antisémites)

Quelques citations, parmi des milliers.

Discours du défilé de la victoire, le 19 mai 1939 :
"
...Ne nous faisons pas d'illusions, l'esprit judaïque qui sait si bien
pactiser avec la révolution anti-espagnole ne s'extirpe pas en un jour
et reste vivace au fond de nombreuses consciences..."

Le 28 septembre, parlant des bourreaux de la Semaine Sainte, il évoque
:
"...la cruauté sans limites d'une race maudite."

Puis dans son message de fin d'année, il n'hésite pas à se solidariser
avec la politique antisémite du Reich, en faisant référence à
l'expulsion des juifs d'Espagne en 1492 :
"Vous comprendrez maintenant les raisons qui ont conduit différentes
nations à combattre et à écarter ces races chez qui la cupidité et le
profit sont des traits constitutifs... Nous qui, par la grâce de Dieu
et la lucidité des Rois Catholiques, nous sommes libérés voici des
siècles de ce fardeau, nous ne pouvons pas rester indifférents face à
cette nouvelle d'esprits cupides et égoïstes [...] prêts à sacrifier
leurs enfants à leurs intérêts douteux..."

22 mars 1940 : les rites hébraïques, circoncisions, mariages et
obsèques, sont interdits

octobre 1940 : décret de dissolution de toutes les institutions juives
; acte de baptême catholique exigé pour l'enregistrement des
nouveaux-nés à l'état-civil ; tous les enfants scolarisés sont soumis
au catéchisme obligatoire

Les rares juifs espagnols, dont la République avait fait des citoyens
ordinaires, doivent retourner dans une sorte de néo-marranisme,
pratiquer leurs rites dans la clandestinité ou se convertir.

5 mai 1941 : une circulaire de la direction générale de la sécurité
ordonne aux gouverneurs civils d'établir une fiche signalitique de
chaque juif espagnol ou étranger, incluant leur filiation politique,
leurs moyens d'existence et leur "degré de dangerosité...principalement
[celles] désignées sous le nom de "séfarades", du fait que, de par leur
adaptation à leur environnement et leur tempérament proche du nôtre,
elles ont de plus grandes possibilités de dissimuler leur origine ...
sans que l'on ait la moindre possibilité de limiter la portée de leurs
manigances perturbatrices."
La lecture des fiches de cet Archivo Judaico ne laisse aucun doute sur
les sentiments de l'administration franquiste vis à vis de "la race
maudite".
Ce fichier a été tenu très scrupuleusement jusque dans les années 50
(la consultation des archives n'est pas encore ouverte après cette
date) et probablement jusqu'à la fin du régime.
Post by Fulminator
Il a sauvé des milliers de juifs, et à ce titre, Franco a été le plus grand
"juste" de l'histoire (au sens qui est donné au mot "juste" par les
historiens de la "Choa").
Révisionisme pur et simple, fabriqué de A à Z par les officines du
national-catholicisme.

L'attitude de Franco vis-à-vis des juifs persécutés par les nazis et
les fascistes européens est dictée par son attitude dans le conflit
mondial:

- tant qu'il pense qu'Hitler va gagner la guerre (fin 43) : il va
échanger une attitude humanitaire minimale vis-à-vis des réfugiés,
venant de France principalement, contre le pétrole américain ; à
condition toutefois que ces réfugiés, juifs ou pas, ne restent pas en
Espagne et que ça ne froisse pas les puissances de l'Axe.

- à partir de fin 43, Franco sent le vent tourner ; cette note du 28
décembre 1943 de son ministre des affaires étrangères, Jordana, à son
collègue Asensio résume bien la situation :
"Il y a plusieurs centaines de séfarades de nationalité espagnole en
Europe, dans des camps de concentration ou sur le point d'y être
envoyés, et nous ne pouvons pas les acheminer en Espagne et les
installer dans notre pays car ceci ne nous convient absolument pas.
D'ailleurs le Caudillo ne l'a pas autorisé. Mais nous ne pouvons pas
les abandonner dans la situation actuelle en feignant d'ignorer leur
condition de citoyens espagnols car ceci peut donner matière à de
graves campagnes de presse à l'étranger, principalement en Amérique, et
induire pour nous de sérieuses difficultés d'ordre international."

Remarquez bien qu'il s'agit de juifs ESPAGNOLS, la nationalité leur
ayant été attribuée à la suite de mesures prises dans les années 20 et
30, avant le putsch de votre ami
Franco.(http://www.cairn.info/revue-les-cahiers-de-la-shoah-2001-1-page-51.htm)

C'est donc sous la pression des Britanniques et des Américains que
Franco, tout en continuant à louvoyer, autorisera le transit par
l'Espagne de quelques centaines de ces juifs, triés selon des
conditions draconiennes, et sans qu'ils puissent s'y installer
durablement. Certains ambassadeurs espagnols prirent de leur propre
chef la responsabilité d'élargir les critères permettant de sauver ces
juifs de la mort (c'est le cas de Fiscowich à Paris), ce qui porta le
nombre final à quelques milliers.

Tout ça ne modifia en rien, bien entendu, l'antisémitisme profond de
Franco et de ses cardinaux.
abourick
2010-11-03 19:25:54 UTC
Permalink
Post by NB
Post by Fulminator
Vous savez, Franco, la croisade contre les rouges, les juifs...
___________________________________________________________________
"nobody nowhere" de mes deux, tu es aussi noculture ...
Vous croyez ?
Post by Fulminator
Franco contre les juifs ??
Franco a entonné pendant les années de sa "croisade" le chant
ininterrompu, répété jusqu'à la nausée, de la guerre contre les juifs,
les franc-maçons et contre le communisme international, toujours
associés dans cet ordre dans ses discours et dans ceux de ses acolytes,
militaires, fascistes ou religieux. Puis, il a mis un bémol public à ses
déclarations antisémites enflammées quand la protection des USA lui est
devenue nécessaire, sans que ça ne change en rien les orientations
internes antisémites du régime. Ainsi, jusqu'à la fin des années 60, les
manuels scolaires présentaient les juifs aux enfants dès l'âge de 6 ans
comme le peuple déicide et comme des assassins d'enfants ("...Les Rois
Catholiques expulsèrent d'Espagne les juifs, véritable vermine
nationale...")
(Jusqu'en 1945 au moins, il faut bien dire que son anti-judaïsme est au
diapason de celui des catholiques de toute l'Europe ; depuis la fin du
19e siècle, la "question juive" présente les mêmes lignes de clivage en
France et en Espagne : libéraux et républicains sont philosémites,
catholiques et monarchistes sont antisémites)
Quelques citations, parmi des milliers.
"
....Ne nous faisons pas d'illusions, l'esprit judaïque qui sait si bien
pactiser avec la révolution anti-espagnole ne s'extirpe pas en un jour
et reste vivace au fond de nombreuses consciences..."
"...la cruauté sans limites d'une race maudite."
Puis dans son message de fin d'année, il n'hésite pas à se solidariser
avec la politique antisémite du Reich, en faisant référence à
"Vous comprendrez maintenant les raisons qui ont conduit différentes
nations à combattre et à écarter ces races chez qui la cupidité et le
profit sont des traits constitutifs... Nous qui, par la grâce de Dieu et
la lucidité des Rois Catholiques, nous sommes libérés voici des siècles
de ce fardeau, nous ne pouvons pas rester indifférents face à cette
nouvelle d'esprits cupides et égoïstes [...] prêts à sacrifier leurs
enfants à leurs intérêts douteux..."
22 mars 1940 : les rites hébraïques, circoncisions, mariages et
obsèques, sont interdits
octobre 1940 : décret de dissolution de toutes les institutions juives ;
acte de baptême catholique exigé pour l'enregistrement des nouveaux-nés
à l'état-civil ; tous les enfants scolarisés sont soumis au catéchisme
obligatoire
Les rares juifs espagnols, dont la République avait fait des citoyens
ordinaires, doivent retourner dans une sorte de néo-marranisme,
pratiquer leurs rites dans la clandestinité ou se convertir.
5 mai 1941 : une circulaire de la direction générale de la sécurité
ordonne aux gouverneurs civils d'établir une fiche signalitique de
chaque juif espagnol ou étranger, incluant leur filiation politique,
leurs moyens d'existence et leur "degré de dangerosité...principalement
[celles] désignées sous le nom de "séfarades", du fait que, de par leur
adaptation à leur environnement et leur tempérament proche du nôtre,
elles ont de plus grandes possibilités de dissimuler leur origine ...
sans que l'on ait la moindre possibilité de limiter la portée de leurs
manigances perturbatrices."
La lecture des fiches de cet Archivo Judaico ne laisse aucun doute sur
les sentiments de l'administration franquiste vis à vis de "la race
maudite".
Ce fichier a été tenu très scrupuleusement jusque dans les années 50 (la
consultation des archives n'est pas encore ouverte après cette date) et
probablement jusqu'à la fin du régime.
Post by Fulminator
Il a sauvé des milliers de juifs, et à ce titre, Franco a été le plus
grand "juste" de l'histoire (au sens qui est donné au mot "juste" par
les historiens de la "Choa").
Révisionisme pur et simple, fabriqué de A à Z par les officines du
national-catholicisme.
L'attitude de Franco vis-à-vis des juifs persécutés par les nazis et les
- tant qu'il pense qu'Hitler va gagner la guerre (fin 43) : il va
échanger une attitude humanitaire minimale vis-à-vis des réfugiés,
venant de France principalement, contre le pétrole américain ; à
condition toutefois que ces réfugiés, juifs ou pas, ne restent pas en
Espagne et que ça ne froisse pas les puissances de l'Axe.
- à partir de fin 43, Franco sent le vent tourner ; cette note du 28
décembre 1943 de son ministre des affaires étrangères, Jordana, à son
"Il y a plusieurs centaines de séfarades de nationalité espagnole en
Europe, dans des camps de concentration ou sur le point d'y être
envoyés, et nous ne pouvons pas les acheminer en Espagne et les
installer dans notre pays car ceci ne nous convient absolument pas.
D'ailleurs le Caudillo ne l'a pas autorisé. Mais nous ne pouvons pas les
abandonner dans la situation actuelle en feignant d'ignorer leur
condition de citoyens espagnols car ceci peut donner matière à de graves
campagnes de presse à l'étranger, principalement en Amérique, et induire
pour nous de sérieuses difficultés d'ordre international."
Remarquez bien qu'il s'agit de juifs ESPAGNOLS, la nationalité leur
ayant été attribuée à la suite de mesures prises dans les années 20 et
30, avant le putsch de votre ami
Franco.(http://www.cairn.info/revue-les-cahiers-de-la-shoah-2001-1-page-51.htm)
C'est donc sous la pression des Britanniques et des Américains que
Franco, tout en continuant à louvoyer, autorisera le transit par
l'Espagne de quelques centaines de ces juifs, triés selon des conditions
draconiennes, et sans qu'ils puissent s'y installer durablement.
Certains ambassadeurs espagnols prirent de leur propre chef la
responsabilité d'élargir les critères permettant de sauver ces juifs de
la mort (c'est le cas de Fiscowich à Paris), ce qui porta le nombre
final à quelques milliers.
Tout ça ne modifia en rien, bien entendu, l'antisémitisme profond de
Franco et de ses cardinaux.
Franco n'a livré aucun juif à Hitler. Il a probablement sauvé pas loin
d'une centaine de milliers de juifs en tout. Aucun des juifs ashkénazes
qui ont traversé les Pyrénées n'a été renvoyé d'où il venait et il a
fait distribuer des passeports aux juifs séfarades (autrement dit les
descendants des juifs d'Espagne) des Balkans et d'Europe centrale.

D'une manière générale Franco n'a pratiquement pas aidé Hitler. La
división azul (les volontaires espagnols qui se sont battus au sein de
la Wehrmacht) comptait environ 17.000 hommes et a été retirée à partir
de 1943. C'est une goutte d'eau comparé aux centaines de milliers de
musulmans qui se sont engagés au côté des nazis (trois divisions SS
musulmanes composées de Yougoslaves et d'Arabes, plus presque tous les
musulmans du Caucase en âge de se battre et pas mal de musulmans arabes).
NB
2010-11-03 20:20:40 UTC
Permalink
Il a probablement sauvé pas loin d'une centaine de milliers de juifs
Ah, ça monte encore ; vous allez voir que la prochaine fois vous direz
"des millions".

La légende abourickienne d'un Franco philosémite est démentie par tous
les documents que j'ai cités.
Les travaux récents des historiens vont tous dans le même sens, l'accés
de plus en plus large aux archives de l'époque font voler en éclat la
figure d'un Franco "parmi les justes".
Tout au plus peut-on dire qu'il aura troqué la vie de quelques
centaines de juifs espagnols contre du pétrole puis contre le soutien
politique des USA. Mais on peut aussi affirmer qu'un type moins
antisémite, simplement en protégeant ses nationaux, aurait sauvé 10
fois plus de vies.
abourick
2010-11-03 22:19:42 UTC
Permalink
Post by NB
Il a probablement sauvé pas loin d'une centaine de milliers de juifs
Ah, ça monte encore ; vous allez voir que la prochaine fois vous direz
"des millions".
C'est un fait historique. Ni toi, ni moi n'y pouvons rien. Franco est
resté fasciste jusqu'au milieu des années 50 et a tué pas mal de rouges,
qui eux-mêmes d'ailleurs étaient aussi criminels sinon plus que lui.
Mais le fait demeure qu'il n'a donné aucun des juifs qui sont venus se
réfugier en Espagne et qu'il a contribué à sauver les juifs séfarades
quand cela lui était possible.
Post by NB
La légende abourickienne d'un Franco philosémite est démentie par tous
les documents que j'ai cités.
Personne ne prétend que Franco aimait les juifs. Mais il en a sauvé un
grand nombre.
Post by NB
Les travaux récents des historiens vont tous dans le même sens, l'accés
de plus en plus large aux archives de l'époque font voler en éclat la
figure d'un Franco "parmi les justes".
Personne n'a jamais prétendu que Franco était un juste. Mais pour une
raison ou une autre il n'a jamais donné le moindre réfugié juif à Hitler
et il a sauvé un grand nombre de juifs séfarades en leur donnant un
passeport espagnol. Qu'on l'aime ou pas, et personnellement je ne l'aime
pas, c'est un fait qui mérite d'être souligné.
Post by NB
Tout au plus peut-on dire qu'il aura troqué la vie de quelques centaines
de juifs espagnols contre du pétrole puis contre le soutien politique
des USA. Mais on peut aussi affirmer qu'un type moins antisémite,
simplement en protégeant ses nationaux, aurait sauvé 10 fois plus de vies.
Il n'a pas sauvé que des dizaines de milliers de juifs séfarades, qui
d'ailleurs n'étaient plus espagnols depuis l'expulsion de leurs ancêtres
par les Rois Catholiques (Ferdinand d'Aragon et sa femme Isabelle de
Castille) en 1492, mais aussi des dizaines de milliers de juifs
ashkénazes (ceux qui parlaient le yiddish). D'ailleurs le castillan que
parlent les juifs séfarades ressemble plus au catalan ou au portugais
qu'au castillan moderne.

Pour te dire la vérité je ne pense pas que Franco ait vraiment été
antisémite et ce pour une bonne raison : il descendait probablement de
ces nouveaux chrétiens qui ont préféré prendre le baptême en 1492 plutôt
que de retourner vivre en terre d'islam. Franco est un nom typiquement
marrane. Et la grande hantise du Caudillo n'étaient pas les juifs mais
les rouges et les francs-maçons.
Fulminator
2010-11-04 00:41:43 UTC
Permalink
... Franco... descendait probablement de ces nouveaux chrétiens qui ont
préféré prendre le baptême en 1492... Franco est un nom typiquement
marrane...
----------------------------------------------------

Franco était d'origine juive, chacun sait ça en Espagne :
http://www.parawe.com/?p=1094
En France et ailleurs nul n'y connaît rien, sauf à colporter des ragots,
c'est pourquoi je propose des sites espagnols, pour ceux qui peuvent les
lire.
(De plus il y a plein de sites de traduction en ligne, fainéants, z'avez
qu'à vous y reporter)

Antisémites ? Les pires sont-ils peut-être certains anciens "zélus",
...Franco ? ...
http://revista.libertaddigital.com/fue-franco-un-antisemita-637.html
http://www.analitica.com/vas/1999.05.2/internacional/08.htm
http://www.generalisimofranco.com/franco/00B.htm

D'autres zélus, encore bien pires antijuifs : Karl Marx, vous connaissez
peut-être ? Encore un "élu" converti, pas très catholique, comme disait
le satrape de Septimanie. Lisez donc le livre " Marx antisémite ?",
promptement mis au pilon sur ordre du Sanhédrin, c'est bien possible...(*)
Faudrait pas" désespérer Billancourt", n'est-ce pas ?... Ou fournir des
armes à d'odieux antisémites... (Y'en a bien déjà trop comme ça, crédié !)

On lit dans cet ouvrage des propos antisémites ahurissants tenus par Saint
Marx, sous la statue duquel se prosternent quotidiennement les dévots de la
place du "Colonel Fabien"(**).
Lesdits propos écrits par Marx, n'avaient absolument rien à envier, question
virulence, à ceux qui paraissaient dans les journaux racistes allemands des
années 30, "Der Stürmer", par exemple......

(*) Il faut noter que ce livre ostracisé n'avait pas été perpétré par une
quelconque officine fasciste, mais écrit par un Juif, et publié par un
éditeur juif...

(**) Qui n'était ni "colonel", ni "Fabien"...
abourick
2010-11-05 18:02:26 UTC
Permalink
Post by horchani salah
... Franco... descendait probablement de ces nouveaux chrétiens qui ont
préféré prendre le baptême en 1492... Franco est un nom typiquement
marrane...
----------------------------------------------------
http://www.parawe.com/?p=1094
Ce site n'apporte rien de neuf. Le ton est d'ailleurs, presque argotique.
Post by horchani salah
En France et ailleurs nul n'y connaît rien, sauf à colporter des ragots,
c'est pourquoi je propose des sites espagnols, pour ceux qui peuvent les
lire.
(De plus il y a plein de sites de traduction en ligne, fainéants, z'avez
qu'à vous y reporter)
Antisémites ? Les pires sont-ils peut-être certains anciens "zélus",
....Franco ? ...
http://revista.libertaddigital.com/fue-franco-un-antisemita-637.html
Très intéressant. Merci pour ce lien. J'ai appris des choses en lisant
ce texte. Par exemple :

- les relations cordiales entre Franco et les juifs du Maroc
- l'aide apportée à Franco par certains juifs lors de la guerre civile
- l'antisémitisme de certains catholiques basques (PNV) qui ont écrit au
Vatican pour expliquer que le philosémitisme de Franco et l'aide qu'il
recevait des juifs les avaient détournés de soutenir la rébellion de droite
- l'antisémitisme des nationalistes basques

"Así, Franco aceptó, por ejemplo en julio de 1936, la ayuda de judíos
contrarios al Frente popular, como el banquero Salama, al que
condecoraría en su momento. Curiosamente, el católico PNV encontró tal
“filojudaísmo” de Franco intolerable y en un texto dirigido a la Santa
Sede a finales de 1937 justificó el no haberse sumado al bando
sublevado, entre otras razones, en la ayuda judía que recibía. Los
nacionalistas vascos demostraban así ser más antisemitas de lo que
pudiera serlo Franco."


Un ordre de grandeur du nombre des juifs sauvés par Franco à partir de
1943 :

"De la misma manera, a partir de 1943 Franco permitió que un número nada
despreciable de judíos cruzara España huyendo del Holocausto. El número
de judíos salvados por ese medio quizá no pueda evaluarse nunca con
exactitud, pero con certeza se trató de una cifra de cinco dígitos al
menos."


L'auteur de ce texte, qui lui a du style contrairement à celui qui a
torchonné le texte du précédent site, indique qu'il est très difficile
d'évaluer le nombre des juifs sauvés par Franco mais que c'est sans
aucun doute (con certeza, avec certitude) un nombre à 5 chiffres. On
peut donc retenir entre 50.000 et 90.000 juifs sauvés par Franco, ce qui
est tout à fait remarquable compte tenu de son antijudaïsme forcené. Je
précise que l'antijudaïsme et l'antisémitisme ne se confondent pas.
L'antijudaïsme c'est la haine de la religion juive et elle est tout
aussi légitime que la haine de l'islam, du nazislam, de l'athéisme et
même du christianisme. C'est une haine pour des idées et elle n'a rien
de répréhensible.

Par contre l'antisémitisme c'est la haine des juifs. Il peut être comme
ne pas être raciste (en général il l'est) mais dans tous les cas il est
condamnable comme est condamnable la haine des musulmans, des
nazislamistes, des athées ou des chrétiens.

Franco n'était pas antisémite mais antijudaïque, comme la plupart des
catholiques qui ont lu certains passages du talmud et entendu les
délires de certains rabbins racistes.

Il est dit clairement dans ce texte que les diplomates de Franco n'ont
pas limité leur action au sauvetage des juifs séfarades (descendants
lointains des juifs chassés d'Espagne en 1492) mais ont également aidé
les juifs ashkénazes (ceux qui parlaient le yiddish et n'ont jamais été
liés de près ou de loin à l'Espagne). C'est ainsi que des juifs
ashkénazes hongrois ont été sauvés à Budapest par l'ambassadeur de
Franco, Ángel Sanz Briz.

"Naturalmente, se puede objetar que Franco limitó formalmente la
protección diplomática española a los judíos de origen sefardí, pero lo
cierto es que, en la práctica, el auxilio humanitario se hizo extensible
a todo tipo de judíos. Así, nadie puso reparos a que diplomáticos como
Ángel Sanz Briz con destino en Budapest ampliara la protección a los
judíos askenazíes."

Encore une fois, merci pour ce lien.
Post by horchani salah
http://www.analitica.com/vas/1999.05.2/internacional/08.htm
http://www.generalisimofranco.com/franco/00B.htm
Je regarderais ces deux autres liens plus tard.
Post by horchani salah
D'autres zélus, encore bien pires antijuifs : Karl Marx, vous connaissez
peut-être ? Encore un "élu" converti, pas très catholique, comme disait
le satrape de Septimanie. Lisez donc le livre " Marx antisémite ?",
promptement mis au pilon sur ordre du Sanhédrin, c'est bien possible...(*)
Faudrait pas" désespérer Billancourt", n'est-ce pas ?... Ou fournir des
armes à d'odieux antisémites... (Y'en a bien déjà trop comme ça, crédié !)
On lit dans cet ouvrage des propos antisémites ahurissants tenus par Saint
Marx, sous la statue duquel se prosternent quotidiennement les dévots de la
place du "Colonel Fabien"(**).
Lesdits propos écrits par Marx, n'avaient absolument rien à envier, question
virulence, à ceux qui paraissaient dans les journaux racistes allemands des
années 30, "Der Stürmer", par exemple......
(*) Il faut noter que ce livre ostracisé n'avait pas été perpétré par une
quelconque officine fasciste, mais écrit par un Juif, et publié par un
éditeur juif...
(**) Qui n'était ni "colonel", ni "Fabien"...
NB
2010-11-06 13:17:17 UTC
Permalink
Post by abourick
Post by horchani salah
... Franco... descendait probablement de ces nouveaux chrétiens qui ont
préféré prendre le baptême en 1492... Franco est un nom typiquement
marrane...
----------------------------------------------------
http://www.parawe.com/?p=1094
Ce site n'apporte rien de neuf. Le ton est d'ailleurs, presque argotique.
Post by horchani salah
En France et ailleurs nul n'y connaît rien, sauf à colporter des ragots,
c'est pourquoi je propose des sites espagnols, pour ceux qui peuvent les
lire.
(De plus il y a plein de sites de traduction en ligne, fainéants, z'avez
qu'à vous y reporter)
Antisémites ? Les pires sont-ils peut-être certains anciens "zélus",
....Franco ? ...
http://revista.libertaddigital.com/fue-franco-un-antisemita-637.html
Très intéressant. Merci pour ce lien. J'ai appris des choses en lisant ce
texte.
Il vous en faut peu.
Plus personne ne prend au sérieux César Vidal en Espagne depuis qu'il a
été pris en flagrant délit de truandage à de nombreuses reprises dans
son travail d'historien.
Le texte que vous citez ne fait que reprendre quelques faits bien
connus, enrobés dans les généralités de la légende du
Franco-pas-si-méchant-que-ça, une des spécialités de Cesar Vidal, aux
côtés de la défense du créationnisme ou des attaques contre la langue
catalane.

L'idée que vous partagez avec Cesar Vidal et tous les révisionnistes
historiques de cette période, pour dédouaner les fascismes européens et
l'église catholique de leurs responsabilités, c'est que, finalement,
comme ces gens-là ne voulaient pas nécessairement exterminer tous les
juifs européens, leur antisémitisme n'était pas si grave.

Le lecteur jugera, comme d'habitude, et si possible, pour ceux qui
pensent que ça en vaut la peine, à partir de témoignages de première
main et de travaux réellement historiques, ceux établis ces dernières
années par l'étude des archives devenues publiques. Ca demande de
fréquenter les bibliothèques et les librairies, ce qui permet d'éviter
le buzz porteur de la légende qui fleurit si bien sur l'internet, dans
la ronde des références circulaires.

(Juste un détail qui démontre à quel point votre défense de Franco et
de l'église est incohérente : quand vous blâmez les catholiques basques
pour leur requête auprès du pape, vous ne vous rendez même pas compte
que cet épisode démontre combien l'antisémitisme était généralisé chez
les catholiques européens et dans leur hiérarchie, que c'est une
requête d'antisémite à antisémite ; il fallait en effet que ces Basques
soient bien certains de l'antisémitisme du pape pour avancer ce genre
d'arguments.)
abourick
2010-11-06 14:37:45 UTC
Permalink
Post by NB
Post by abourick
Post by horchani salah
... Franco... descendait probablement de ces nouveaux chrétiens qui ont
préféré prendre le baptême en 1492... Franco est un nom typiquement
marrane...
----------------------------------------------------
http://www.parawe.com/?p=1094
Ce site n'apporte rien de neuf. Le ton est d'ailleurs, presque argotique.
Post by horchani salah
En France et ailleurs nul n'y connaît rien, sauf à colporter des ragots,
c'est pourquoi je propose des sites espagnols, pour ceux qui peuvent les
lire.
(De plus il y a plein de sites de traduction en ligne, fainéants, z'avez
qu'à vous y reporter)
Antisémites ? Les pires sont-ils peut-être certains anciens "zélus",
....Franco ? ...
http://revista.libertaddigital.com/fue-franco-un-antisemita-637.html
Très intéressant. Merci pour ce lien. J'ai appris des choses en lisant
ce texte.
Il vous en faut peu.
Plus personne ne prend au sérieux César Vidal en Espagne depuis qu'il a
été pris en flagrant délit de truandage à de nombreuses reprises dans
son travail d'historien.
Ce genre d'argument plus personne ne le prend au sérieux. La gauche
était experte en falsifications et en calomnies. Hélas pour elle les
faits sont encore plus têtus que ses mensonges et ses calomnies. Les
tombereaux de haine et de calomnies déversées sur Pinochet et la
déification concomitante d'Allende n'ont pas résisté plus d'une
trentaine d'années. Aujourd'hui tout le monde sait que Allende était un
nazi raciste, eugéniste et antisémite, grassement stipendié par
l'ambassade allemande pour soutenir l'effort de guerre de l'Allemagne
nazie et tardivement reconverti dans la subversion moscoutaire et que
Pinochet a libéré son pays en l'empêchant de sombrer dans une sordide
dictature totalitaire et génocidaire.

Les mensonges de gauche ne passent plus. Comme on dit en castillan du
fascisme rouge et de la dictature génocidaire socialiste :
¡ No pasarán !
Post by NB
Le texte que vous citez ne fait que reprendre quelques faits bien
connus, enrobés dans les généralités de la légende du
Franco-pas-si-méchant-que-ça, une des spécialités de Cesar Vidal, aux
côtés de la défense du créationnisme ou des attaques contre la langue
catalane.
Et voilà l'amalgame usuel de la gauche, amalgame fondé sur des signaux
d'exécration qu'il suffit de dévoiler pour faire aboyer les nervis
endoctrinés.
- Créationnisme ! couine le maître du choeur.
- OUAH, OUAH, OUAH, OUAH ! aboient les nervis aux ordres.
- Anticatalanisme ! couine le maître du chenil.
- OUAH, OUAH, OUAH, OUAH ! aboient les nervis déchaînés.
Post by NB
L'idée que vous partagez avec Cesar Vidal et tous les révisionnistes
historiques de cette période, pour dédouaner les fascismes européens et
l'église catholique de leurs responsabilités, c'est que, finalement,
comme ces gens-là ne voulaient pas nécessairement exterminer tous les
juifs européens, leur antisémitisme n'était pas si grave.
Primo on ne peut pas confondre des réalités historiques aussi
différentes que le nazisme, le fascisme italien et les régies
autoritaires ibériques. Cette confusion est aussi réductrice que le
postulat de l'identité du nazisme et du communisme au prétexte qu'ils
auraient fait un bout de route ensemble et combattu côte à côte pour
dépecer la Pologne.
Secundo les faits montrent que Franco n'était pas antisémite mais
anti-judaïsme, ce qui est tout autre chose. Il n'éprouvait aucune
aversion physique, mentale ou raciste envers les juifs, mais il exécrait
leurs croyances religieuses racistes et méprisantes envers les non juifs
et leurs insultes à l'encontre du Christ, de la Sainte Vierge et des
chrétiens. Finalement son attitude envers les juifs était celle de
l'honnête homme qui combat avec acharnement les idées malhonnêtes,
anti-humanistes, criminelles et génocidaires mais savait montrer de la
mansuétude et de la bonté envers ceux qui les portent.

Qui est coupable ?
La gauche dreyfusienne qui non seulement s'est massivement détournée des
juifs quand l'épreuve de vérité est arrivée mais a hurlé en choeur avec
les loups nazis et nazislamistes qui réclamaient leur extermination ?
Ou la droite catholique qui exècre le judaïsme parce qu'elle considère
que depuis 2000 ans il est devenu une religion de merde mais qui au
temps de l'épreuve sait se montrer solidaire avec les juifs et fait tout
pour les sauver de l'extermination ?
Post by NB
Le lecteur jugera, comme d'habitude, et si possible, pour ceux qui
pensent que ça en vaut la peine, à partir de témoignages de première
main et de travaux réellement historiques, ceux établis ces dernières
années par l'étude des archives devenues publiques. Ca demande de
fréquenter les bibliothèques et les librairies, ce qui permet d'éviter
le buzz porteur de la légende qui fleurit si bien sur l'internet, dans
la ronde des références circulaires.
Trop drôle ! Traiter de travaux réellement historiques les élucubrations
idéologiques frauduleuses des faussaires de gauche voilà bien le comble
de la crapulerie haineuse et criminelle. Depuis le génocide rwandais le
masque est tombé et la gauche est apparue pour ce qu'elle est : un
monstre sanguinaire et sans pitié, capable de s'acharner sur des
populations misérables et faméliques que sa folie génocidaire rendaient
coupables de tous les maux de la terre. Quelle différence entre la
gauche socialiste et la gauche national-socialiste ? Mitterrand a fait
exterminer 6 millions de Noirs rwandais et congolais, Hitler a fait
exterminé 6 millions de juifs. Comme on dit dans nos banlieues "c'est
kif kif bourricot, mon frère !".
Post by NB
(Juste un détail qui démontre à quel point votre défense de Franco et de
l'église est incohérente : quand vous blâmez les catholiques basques
pour leur requête auprès du pape, vous ne vous rendez même pas compte
que cet épisode démontre combien l'antisémitisme était généralisé chez
les catholiques européens et dans leur hiérarchie, que c'est une requête
d'antisémite à antisémite ; il fallait en effet que ces Basques soient
bien certains de l'antisémitisme du pape pour avancer ce genre
d'arguments.)
Quand on sait la porosité qui existe entre les catholiques basques de
droite, et les nationalistes athées basques de gauche, on comprend que
ces personnes qui sont ennemies se réconcilient sur le dos de leurs
boucs émissaires juifs ou espagnols. Simple question de bon sens : un
catholique qui vivrait du sacrifice humain de ses boucs émissaires au
lieu de se reconnaître coupable du sacrifice du Christ et de s'en
repentir, est-il vraiment catholique ? Qu'est-ce qui le différencie de
l'athée avec lequel il communie dans l'exécration et l'extermination des
mêmes boucs émissaires ? Réponse : rien. Tout deux sont païens.
NB
2010-11-06 15:22:58 UTC
Permalink
[Insultes, vociférations sans queue ni tête et déclarations d'amour]
Continuez donc votre idylle avec Franco. Vous formez un trop beau
couple pour qu'on veuille vous séparer.
abourick
2010-11-06 16:14:49 UTC
Permalink
[Insultes, vociférations sans queue ni tête et déclarations d'amour]
Continuez donc votre idylle avec Franco. Vous formez un trop beau couple
pour qu'on veuille vous séparer.
Je n'aime pas Franco. Mais dans ton esprit binaire de gauchiste enragé
celui qui refuse d'être partisan de Staline, de Mao, d'Allende, de Pol
Pot, de Mitterrand, de Chavez ou d'Obama est aussitôt accusé d'idylle
avec Franco, Hitler ou Mussolini.

L'Histoire n'a que faire de cette vision puérile et manichéenne des
militants gauchistes. Tout homme, même le plus crapuleux, peut avoir
fait de bonnes choses. Tout homme, même le plus juste, peut avoir commis
des actes iniques. Il se trouve que Franco, qui était certainement un
homme brutal et peu respectueux de la dignité humaine, a accompli au
moins une action louable en participant activement au sauvetage d'une
centaine de milliers de juifs. Il mérite donc qu'on le loue pour cette
action, quels qu'aient pu être par ailleurs ses crimes.
abourick
2010-11-05 19:27:26 UTC
Permalink
Post by Fulminator
Antisémites ? Les pires sont-ils peut-être certains anciens "zélus",
....Franco ? ...
http://revista.libertaddigital.com/fue-franco-un-antisemita-637.html
http://www.analitica.com/vas/1999.05.2/internacional/08.htm
Ce lien est aussi très intéressant. On y apprend que c'est le dictateur
Miguel Primo de Rivera qui a pris, en 1924, l'initiative de soumettre au
roi Alphonse XIII (Alfonso XIII) un projet de loi permettant de donner
aux séfarades qui en feraient la demande la nationalité espagnole. Le
but de cette loi signée par le roi était de protéger les juifs séfarades
à qui l'empire ottoman devenu Turquie venait de retirer, en 1923, sa
protection.

"Don Luis Suárez Fernández, en su obra sobre Franco y la Segunda Guerra
Mundial, aclara el origen de la providencial disposición que hizo de
todos los sefardíes súbditos españoles en potencia. Suprimido en 1923 el
régimen especial que protegía a los cristianos y judíos en territorio
turco, el general Primo de Rivera sometió a la firma del rey Alfonso
XIII en 1924 un decreto ley que permitía a los sefardíes que lo
quisieran inscribirse como españoles en cualquier consulado o embajada,
sin más condiciones o limitaciones. Publicadas las leyes antiisraelíes
de Nu-remberg por los nazis, los representantes españoles en Alemania, y
luego en Austria, los Balcanes y Grecia ocupadas, hicieron gestiones
para que los sefardíes que tuvieran pasaporte español se libraran de
llevar visible la estrella y de pagar los impuestos confiscatorios
asignados a los judíos por las autoridades alemanas."


L'auteur, fils du consul d'Espagne à Vienne, affirme qu'aucun juif entré
en Espagne n'a été rendu aux autorités françaises ou allemandes,
contrairement à ce qu'affirment les propagandistes de gauche.


"La creciente dureza de la persecución hizo evidente que ya no bastaba
con insistir en la posición legalista de que España no admitía que se
conculcaran los derechos de sus súbditos. A partir de 1942, sobre todo
tras el relevo de Serrano Suñer, comenzó una política sistemática de
concesión de pasaportes y visados para permitir la huida de los
perseguidos. Además, todos los comentaristas e historiadores subrayan
que nunca fue devuelto a las autoridades alemanas ningún judío de los
que conseguían entrar en España incluso clandestinamente."


Témoignage de l'auteur sur une manifestation de la reconnaissance des
juifs après la mort de Franco :


"Relata Luis Suárez que, dos días después de la muerte de Franco y ante
el arca de la Sinagoga de Nueva York, el rabino hizo ofrenda por el alma
del general, porque ayudó a los judíos durante la Gran Guerra."


Estimation du nombre de juifs sauvés par l'Espagne franquiste : entre
46.000 et 63.000 ou peut-être plus.


"De resultas de esta política humanitaria salvaron la vida de 46.000 a
63.000 judíos o quizá más."


Très bon article, donc.
NB
2010-11-06 14:14:26 UTC
Permalink
On y apprend que c'est le dictateur Miguel Primo de Rivera qui a pris, en
1924, l'initiative de soumettre au roi Alphonse XIII (Alfonso XIII) un projet
de loi permettant de donner aux séfarades qui en feraient la demande la
nationalité espagnole.
Si vous aviez lu mes posts, vous l'auriez déjà appris.
Dans toute l'Europe, 5000 juifs séfarades étaient de nationalité
espagnole au début de la guerre. Franco aurait pu tous les sauver, il a
choisi d'en sacrifier la plus grande partie.
L'auteur, fils du consul d'Espagne à Vienne,
et phalangiste convaincu ; rappelons pour mémoire que les phalangistes
furent les plus enragés des antisémites espagnols , ce sont eux qui
mènent les mises à sac des synagogues et les tortures de juifs pour
leur faire établir des listes de corréligionaires.
affirme qu'aucun juif entré en
Espagne n'a été rendu aux autorités françaises ou allemandes, contrairement à
ce qu'affirment les propagandistes de gauche.
Ce qu'affirment les passeurs pyrénéens, les refoulés eux-mêmes et ce
qu'est bien obligé de confirmer cette autre "source" que vous trouvez
si intéressante, Cesar Vidal :
"
Por ello, no debería extrañar que hasta 1943 las autoridades
franquistas no dudaran en devolver a la Gestapo a bastantes de los
judíos que llegaron hasta territorio español
"
"De resultas de esta política humanitaria salvaron la vida de 46.000 a 63.000
judíos o quizá más."
Les chiffres de la légende.
Qui ont l'habileté de ne donner aucun détail, ni d'expliquer comment
les autorités franquistes auraient pu distinguer les juifs des autres
réfugiés parmi ceux qui ont traversé la péninsule à partir de la
France.
Un des chiffres certains dont on dispose concerne les visas accordés
par le consul portugais de Bordeaux, Aristides de Sousa Mendes. Ces
réfugiés, qui traversèrent l'Espagne en direction du Portugal, et qui
sont donc comptés dans ces sauvetages, sont déjà au nombre de 30000,
dont 12000 juifs. Les autorités franquistes furent prises de cours par
cet afflux imprévu à Irun et ne purent s'y opposer. Les mettre au
crédit de Franco est donc une supercherie.

Quand on sait que de Souza établit ces 30000 visas en 1 semaine et
contre les ordres de Salazar, on se dit que, oui, il y avait des
possibilités pour des gens courageux et humains de sauver des vies, et
qu'à part quelques cas isolés (San Briz à Budapest, par exemple), le
personnel diplomatique franquiste fut bien loin de ce niveau.
Très bon article, donc.
Propagande fasciste, as usual.
abourick
2010-11-06 17:45:30 UTC
Permalink
Post by NB
On y apprend que c'est le dictateur Miguel Primo de Rivera qui a pris,
en 1924, l'initiative de soumettre au roi Alphonse XIII (Alfonso XIII)
un projet de loi permettant de donner aux séfarades qui en feraient la
demande la nationalité espagnole.
Si vous aviez lu mes posts, vous l'auriez déjà appris.
Dans toute l'Europe, 5000 juifs séfarades étaient de nationalité
espagnole au début de la guerre. Franco aurait pu tous les sauver, il a
choisi d'en sacrifier la plus grande partie.
Affirmation dénuée de tout fondement. Ángel Sanz Briz, représentant
officiel de l'Espagne à Budapest, n'ayant pu distribuer tous les
passeports espagnols dont il disposait, faute de juifs séfarades, les a
distribués aux familles de juifs ashkénazes.
Post by NB
L'auteur, fils du consul d'Espagne à Vienne,
et phalangiste convaincu ; rappelons pour mémoire que les phalangistes
furent les plus enragés des antisémites espagnols , ce sont eux qui
mènent les mises à sac des synagogues et les tortures de juifs pour leur
faire établir des listes de corréligionaires.
C'est quoi ce délire ?

http://www.rumbos.net/rastroria/rastroria02/judiosFE.htm

Si el antisemitismo era elemento catalizador en centroeuropa no lo era
desde luego en España. La ausencia de esa característica en el
pensamiento falangista se ponía de manifiesto en Junio de 1936 por boca
de su Jefe Nacional, preso por aquel entonces. En efecto, con ocasión de
una entrevista (4), tras señalar la posibilidad de que el programa
sindical del nacional sindicalismo y del nacionalsocialismo tuvieran
algún parecido, dejaba claro, sin que mediara pregunta directa sobre el
tema que “…en cambio, Falange ni es ni puede ser racista”. Difícilmente
podía ser otra la manifestación de quien anclaba sus pensamientos en el
catolicismo, una religión de esclavos, heredera del judaísmo.
fin de citation

Je souligne que le chef de la Falange disait que son mouvement n'était
pas et ne pouvait pas être raciste.

“…en cambio, Falange ni es ni puede ser racista”
Par contre la Phalange n'est et ne peut être raciste.

Et le fondateur de la Phalange, José-Antonio Primo de Rivera, de continuer :

"Lejos de cualquier racismo, para el fundador de la Falange, "España no
se justifica por ser una raza, ni por ser un acervo de costumbres, sino
que España se justifica por una vocación imperial para unir lenguas,
costumbres, para unir razas y para unir costumbres en un destino
universal" (intervención parlamentaria de 30 de noviembre de 1934)."

Traduction :
L'Espagne ne se justifie pas par la race, ni par un patrimoine de
coutumes, mais l'Espagne se justifie par une vocation impériale pour
unir langues, coutumes, pour unir des races et pour unir des coutumes en
un destin universel.


Mais il y a plus. Toujours sur le même site on apprend qu'il y eut des
juifs phalangistes ! :-D

"Hay también singulares ejemplos de afiliados falangistas judíos como el
caso de Santiago Elías encuadrado en la Falange de Milán antes que
medidas prohibitorias impidieran el acceso. También en Rumanía se iba a
producir el ingreso o su intento en las filas de la Falange por parte de
judíos. En Abril de 1938, ante estas demandas por sefarditas, el
Delegado Nacional indicaba al Delegado falangista en aquel país que esas
peticiones no deberían ser atendidas mientras no hubiera un
pronunciamiento claro sobre el tema. Como ya se ha indicado más arriba,
el propio del Castaño había indicado máxima generosidad en cuanto a la
acogida. De hecho, un ciudadano estadounidense mandaba la extensión
falangista de Puerto Rico, no había en puridad ningún impedimento
racial y las publicaciones oficiales de la Falange Exterior llegaban a
propagar con entusiasmo que “La Falange arraigó pronto entre los negros”
(6), inequívoco signo de brazos abiertos. Sin embargo, la falta de
definición, el compás de espera acerca del tema judío, el titubeo ya se
había instalado en las jerarquías de la Falange."


Le même site fait état de sentiments partagés et contrastés au sein de
la Phalange sur l'accueil des juifs. Mais il est clair que pour le chef
et fondateur du mouvement, José-Antonio Primo de Rivera, c'est la
sympathie pour les juifs qui dominait. Et même après la décision de ne
plus admettre de juifs au sein de la Phalange il n'était fait preuve
d'aucune hostilité envers eux, bien au contraire puisqu'un partenariat
était envisagé :

"El patriotismo de la Falange, con horizonte verbal en la Hispanidad,
que no se sujetaba a conceptos raciales o telúricos en opinión de Primo
de Rivera, quedaba en entredicho. Todo lo más que se estaba dispuesto a
admitir era la posibilidad de que los sefarditas pudieran formar
sociedades a favor de los nacionalistas españoles, apoyadas por la Falange."


Conclusion de l'auteur juif de cette étude :

"El Inspector falangista para aquella zona, Alfonso de Zayas, había
propuesto al Delegado rumano en Junio de 1939 la medida siguiente: “Yo
creo, y más por la experiencia que tienes, se podría crear algo en los
países balcánicos que podría halagar a los que siempre han tenido un
sentido Nacionalista y adhesión sincera al Generalísimo.. Por ejemplo:
simpatizantes sefarditas, adheridos sefarditas y militantes sefarditas,
pero siempre agregando la palabra sefardita que no les daría ningún
derecho en el Partido, y sí un título honorífico con el que
premiaríamos su entusiasmo”. Estas palabras de Alfonso de Zayas, después
de la circular prohibitoria de admisión y del sentimiento antisemita
que barría Europa, se deben considerar, a pesar de todo, de tono
favorable a los sefarditas. No hay más que pensar en la vorágine
antijudía de Alemania, la gran amiga de España."

A une époque où se déchaînaient en Europe les forces obscures de
l'antisémitisme l'auteur conclut en soulignant le ton favorable aux
séfarades de la mesure proposée par l'inspecteur régional de la Phalange
dans les Balkans.

Comme on le voit les délires de la gauche sont une chose, la réalité en
est une tout autre. La gauche est malade. Elle projette son propre
antisémitisme "disfrazado como un Mortadelo en antisionismo ¡ jua, jua,
jua !" sur le monde entier et tout particulièrement sur ses ennemis de
droite.
Post by NB
affirme qu'aucun juif entré en Espagne n'a été rendu aux autorités
françaises ou allemandes, contrairement à ce qu'affirment les
propagandistes de gauche.
Ce qu'affirment les passeurs pyrénéens, les refoulés eux-mêmes et ce
qu'est bien obligé de confirmer cette autre "source" que vous trouvez si
"
Por ello, no debería extrañar que hasta 1943 las autoridades franquistas
no dudaran en devolver a la Gestapo a bastantes de los judíos que
llegaron hasta territorio español"
Et avant ils ne l'ont pas fait non plus, tout d'abord parce qu'il n'y a
vait pas de gestapo en zone non occupée jusqu'à la fin de 1942 et
ensuite parce qu'il ne s'agissait pas d'expulsion mais du refus de
passage aux postes frontières. Il fallait bien sauver les apparences.
Post by NB
"De resultas de esta política humanitaria salvaron la vida de 46.000 a
63.000 judíos o quizá más."
Les chiffres de la légende.
Tiens et d'où sais-tu qu'il s'agit d'une légende ? Parce que ça ne sort
pas de la fabrique de bobards estampillés de gauche ?



<http://www.verdadeshistoricas.info/Sab%C3%ADas%20que%20Franco%20salv%C3%B3%20a%20unos%2060.000%20jud%C3%ADos%20del%20Holocausto%20nacional%20socialista%202.0.pdf>

El número de judíos salvados por el gobierno de Franco varía entre los
40.000 y los 300.000 según las fuentes, siendo difícil
conocer la cifra exacta, pues al ser operaciones secretas y clandestinas
no se llevaba un registro.
fin de citation

Entre 40.000 et 300.000 juifs sauvés par Franco



http://www.generalisimofranco.com/franco/00B.htm

El profesor Haim Avni, de la Universidad Hebrea, que ha dedicado años a
estudiar el tema, ha llegado a la conclusión de que se lograron salvar
un total de por lo menos 40.000 judíos, vidas que se salvaron de ir a
las cámaras de gas alemanas, bien directamente a través de las
intervenciones españolas de sus representantes diplomáticos, o gracias a
haber abierto España sus fronteras.
fin de citation

Au moins 40.000 juifs d=sauvés par Franco selon le professeur Haim Avni
de l'Université Hébraïque de Jérusalem



http://www.fnff.es/b107_05.htm

Las acciones más relevantes

El 18 de junio de 1940 las divisiones alemanas alcanzaron la frontera
española, después de derrotar al Ejército francés y sus aliados en una
fulminante campaña que sorprendió al mundo. La sorpresa también fue para
miles de judíos residentes en Francia que se vieron atrapados en pocas
semanas ante el rápido avance de las tropas de la Werhmatch. Muchos de
ellos emprenden la huida hacia el sur, cargando con sus pertenencias, y
pronto se formaron grandes colas en los pasos fronterizos de Hendaya y
Port Bou. Desde aquel momento, las autoridades españolas dejaron pasar a
todos los judíos que se presentaron, incluso los que carecían de
documentación e iban en grupos con otros judíos, sin devolver uno solo
de ellos a territorio francés. En el transcurso de la Guerra, por allí
se salvaron al menos 30.000 de ellos, según el cálculo del historiador
británico Martín Gilbert. La mayoría de estos refugiados no se quedó en
nuestro país, utilizando el territorio español como de tránsito hacia
Portugal y Norteamérica, principalmente (el Gobierno británico no
autorizaba el acceso de hebreos a Palestina). Las autoridades españolas
siempre apoyaron y facilitaron el viaje en tránsito de todos estos
fugitivos.
Pero es cuando la persecución a los judíos se hizo más intensa, al
iniciarse en 1942 la fase cuyos autores llamaron «solución final»,
cuando Franco y su Gobierno se vuelcan en ayudar a los que habían
quedado atrapados en la Europa bajo dominio nazi y comenzaban a ser
enviados a los tristemente famosos campos alemanes, en principio de
«internamiento y trabajo» y después abiertamente «de exterminio».
Fue a partir de entonces cuando el Gobierno español ordenó a sus
representaciones en la Europa bajo dominio nazi que protegieran y
salvaran el mayor numero posible de judíos. Las principales acciones de
ayuda fueron llevadas a cabo en las representaciones diplomáticas
españolas de los diferentes países ocupados y aliados de Alemania, así
como en las regiones alemanas en que pudieron actuar. Las más
destacadas en la protección y salvación de judíos fueron las de Berlín,
Budapest, Copenhague, París, Marsella, Sofía, Viena, Bucarest, Atenas,
Salónica y Belgrado, sin que esta relación sea exhaustiva, como luego
veremos. La cifra de judíos salvados de una muerte segura por la España
de Franco varía según los autores, pero todos ellos la sitúan en varias
decenas de miles de personas, próxima a los 50.000.

Pasaportes españoles a los judíos sefardíes y otras medidas

La principal media de protección fue la concesión de la nacionalidad
española a los judíos sefardíes (es decir, de origen mediterráneo, en su
mayoría descendientes de los expulsados de España en 1492). Para ello se
utilizó un decreto de Primo de Rivera promulgado en 1924 y que el
Gobierno de Franco reactivó para proteger como españoles a los
perseguidos, dando así una sólida justificación a las numerosas
protestas y exigencias que a partir de entonces se realizaron ante las
autoridades alemanas y de los países ocupados. Al arreciar la
persecución, la protección española se hizo extensiva también a miles de
judíos askenazies (de origen centroeuropeo), a los que en muchos casos
también se les concedió pasaporte y, en otros, visados o documentos como
la llamadas «cartas de protección», según las circunstancias y
requerimientos del país en que se encontraban. Apoyándose en estas
medidas, se efectuaron incontables requerimientos a las autoridades
alemanas y de los demás países para liberar a los sefardíes ya
internados en los campos o, al menos, garantizar sus vidas y mejorar sus
condiciones de alimentación y descanso. En muchas ocasiones se consiguió
su liberación y en otras incluso su traslado a España, donde se les daba
a elegir entre permanecer en nuestro país o continuar viaje al destino
que desearan, para lo que se les facilitaron los correspondientes
salvoconductos.
También se hicieron reclamaciones oficiales ante los gobiernos que
fomentaban o consentían la persecución: un ejemplo de ello fue la
reunión del 14 de noviembre de 1944 en la que los representantes de
España, Suiza y El Vaticano en Budapest acordaron solicitar de forma
colectiva al Gobierno húngaro un trato más humano y el cese de la
persecución a los judíos húngaros. No obstante todas estas acciones
diplomáticas, la medida que más judíos salvó del Holocausto fue la
apertura de los pasos fronterizos con Francia, en los que desde 1940,
tal como hemos relatado anteriormente, se permitía la entrada en España
a todos los judíos que se identificaban como tales sin necesidad de
visado, incluyendo a los que carecían de documentación y eran señalados
como judíos por los componentes de su grupo.
fin de citation


Selon l'historien britanique Martín Gilbert Franco a sauvé 30.000 juifs
en 1940 lors de l'avance rapide des troupes Allemandes vers le sud de la
France.

Le site estime à 50.000 le nombre des juifs sauvés par les diplomates
espagnols à partir de 1942, donc après que l'Allemagne ait entamé
l'extermination systématique des juifs.


Si l'on y ajoute les juifs sauvés en passant la frontière espagnole à
partir de 1940, soit une quarantaines de milliers, on arrive à 120.000
juifs sauvés par l'Espagne franquiste.

Chapeau bas !
Post by NB
Qui ont l'habileté de ne donner aucun détail, ni d'expliquer comment les
autorités franquistes auraient pu distinguer les juifs des autres
réfugiés parmi ceux qui ont traversé la péninsule à partir de la France.
Un des chiffres certains dont on dispose concerne les visas accordés par
le consul portugais de Bordeaux, Aristides de Sousa Mendes. Ces
réfugiés, qui traversèrent l'Espagne en direction du Portugal, et qui
sont donc comptés dans ces sauvetages, sont déjà au nombre de 30000,
dont 12000 juifs. Les autorités franquistes furent prises de cours par
cet afflux imprévu à Irun et ne purent s'y opposer. Les mettre au crédit
de Franco est donc une supercherie.
Quand on sait que de Souza établit ces 30000 visas en 1 semaine et
contre les ordres de Salazar, on se dit que, oui, il y avait des
possibilités pour des gens courageux et humains de sauver des vies, et
qu'à part quelques cas isolés (San Briz à Budapest, par exemple), le
personnel diplomatique franquiste fut bien loin de ce niveau.
Arguties médiocres pour tenter de nier l'évidence massive des faits.
Post by NB
Très bon article, donc.
Propagande fasciste, as usual.
Si c'est la propaganda staffel nazislamiste, qui dicte sa conduite à la
gauche antisémite, qui en a décidé ainsi alors c'est surement vrai ! :-D
abourick
2010-11-05 19:41:56 UTC
Permalink
Post by Fulminator
http://www.generalisimofranco.com/franco/00B.htm
Le troisième lien est également très intéressant. Il fait état des
réactions juives après la mort de Franco. L'attitude de l'Espagne qui a
ouvert ses frontières aux juifs fugitifs est comparée au refus obstiné
de la Grande Bretagne qui a condamné à mort des millions de juifs en
refusant d'ouvrir les portes de la Terre Sainte.

L'auteur annonce également un nombre d'au moins 40.000 juifs sauvés par
l'Espagne.

"El profesor Haim Avni, de la Universidad Hebrea, que ha dedicado años a
estudiar el tema, ha llegado a la conclusión de que se lograron salvar
un total de por lo menos 40.000 judíos, vidas que se salvaron de ir a
las cámaras de gas alemanas, bien directamente a través de las
intervenciones españolas de sus representantes diplomáticos, o gracias a
haber abierto España sus fronteras."


Au lendemain de la seconde guerre mondiale le rôle décisif joué par
Franco dans l'immigration des juifs marocains vers la Terre Sainte est
souligné.


"A principios de 1945 Franco permitió a la Agencia Judía que actuara en
territorio español para facilitar la inmigración ilegal de los
supervivientes de los campos de concentración a Palestina, donde por
entonces los británicos impedían la inmigración judía. "


Témoignages de juifs sur le rôle joué par Franco dans le sauvetage des
juifs persécutés par les nazis :


"Testimonios judíos de agradecimiento.

• Salomón Ben Ami, Ministro de Asuntos Exteriores de Israel
y Embajador de Israel en España:

«El poder judío no fue capaz de cambiar la política de
Roosevelt hacia los judíos durante la II Guerra Mundial. El único país
de Europa que de verdad echó una mano a los judíos fue un país en el que
no había ninguna influencia judía: España, que salvó más judíos que
todas las democracias juntas».

(Declaraciones a la revista “Época” en 1991)

• Golda Meier, Primera Ministra de Israel, declaró siendo
Ministra de Asuntos Exteriores:

«El pueblo judío y el Estado de Israel recuerdan la actitud
humanitaria adoptada por España durante la era hitleriana, cuando dieron
ayuda y protección a muchas víctimas del nazismo».

(Durante un debate en el Parlamento israelí, Knesset, el 10
de febrero de 1959)

• Max Mazin, Presidente de la Asociación Hebrea en España
(1973):

«¿Qué importa el número de judíos salvados por España,
cuando el precio de una sola vida es infinito? Sé que España salvó las
vidas de docenas de millares de hermanos nuestros por diversos
procedimientos, y hubiera salvado muchas más de haber tenido oportunidad
de hacerlo».

«El nombre de España es una de las poquísimas luces que
brillan en la larga y oscura noche que vivió el pueblo judío durante los
trágicos años del nazismo».

• Elie Wiezel, escritor judío, premio Nobel de la Paz en 1986:

«España fue, probablemente, el único país de Europa que no
devolvió a los refugiados judíos».

(Declaraciones a la prensa a su llegada a Madrid en julio
de 1990)

• Haim Avni y Yad Vaskem, profesores de la Universidad
hebrea de Jerusalén:

«Un total de por lo menos 40.000 vidas judías fueron
salvadas de las cámaras de gas por las actuaciones directas de las
embajadas y consulados españoles».

(“Estudios sobre la catástrofe judeo-europea y la
resistencia”, 1970)

• Chaim Lipschitz, escritor judío. Autor del libro “Franco,
Spain, the Jews and the holocaust”:

«Tengo pruebas de que el Jefe del Estado español, Francisco
Franco, salvó a más de sesenta mil judíos durante la II Guerra Mundial.
Ya va a ser hora de que alguien dé las gracias a Franco por ello».

(Declaraciones a la revista “Newsweek en febrero de 1970)

• Israel Singer, Presidente del Congreso Mundial Judío:

«La España de Franco fue un refugio importante de judíos
que se arriesgaron a venir, escapando de la Francia de la libertad, la
fraternidad y la igualdad. No quiero defender a Franco, pero en la II
Guerra Mundial muchos judíos se salvaron en España e ignorarlo es
ignorar la historia».

(Entrevista en “El Mundo”, el 17 de diciembre de 2005)

• Enrique Múgica Herzog, destacado miembro del PSOE:

«Aquel régimen, tan criticable en otros aspectos, acogió a los judíos
que llegaron, bien para asentarse en España, bien para continuar viaje
con la ayuda del servicio diplomático».

(Declaración como presidente de la delegación española en el Congreso
Judío Mundial celebrado en Londres en 1998)"


Voilà !
The Fustigator
2010-11-06 06:15:13 UTC
Permalink
Loading Image...
abourick
2010-11-06 14:38:43 UTC
Permalink
Post by The Fustigator
http://www.paukr.de/uploads/user/32/guernica-784569.jpg
Loading Image...
NB
2010-11-04 14:28:33 UTC
Permalink
Post by abourick
Il n'a pas sauvé que des dizaines de milliers de juifs séfarades,
Quelques centaines, et non des dizaines de milliers.
Post by abourick
qui
d'ailleurs n'étaient plus espagnols depuis l'expulsion de leurs ancêtres par
les Rois Catholiques (Ferdinand d'Aragon et sa femme Isabelle de Castille) en
1492,
Si vous vous étiez informé, ou au moins si vous aviez lu les documents
que j'ai cités, vous sauriez que les seuls séfarades sauvés l'ont été
parce qu'ils étaient justement de NATIONALITE ESPAGNOLE, et qu'ils
avaient obtenu cette nationalité grâce aux lois et décrets votés sour
la dictature de Primo de Rivera puis de la République.
Ces naturalisés récents étaient au nombre de 5000 pour toute l'Europe,
dont 2000 en France, au début de la guerre. Toutes les sources
provenant de l'ouverture des archives récentes démontrent que Franco et
son administration (à l'exception de quelques consuls et ambassadeurs)
pratiquèrent seulement un "service minimum" pour sauver ces
ressortissants espagnols, ce qui provoqua même à plusieurs reprises la
surprise des autorités allemandes, étonnées du peu d'empressement de
Franco à se préoccuper de ses nationaux.
Post by abourick
mais aussi des dizaines de milliers de juifs ashkénazes (ceux qui
parlaient le yiddish).
Pour ceux-là, il s'agissait des réfugiés venus de France, dont Franco
toléra le passage sous la pression des Britanniques et des Américains.
Les consuls espagnols en France donnèrent assez facilement des visas de
transit aux réfugiés, à condition qu'ils disposent d'un pays d'accueil.
La seule chose qu'on peut reconnaître à votre champion, c'est qu'il ne
fit pas, semble-t-il, de discrimination entre les juifs et les autres
réfugiés. En revanche, nombreux furent ceux qui furent expulsés en
France, lorsqu'ils étaient pris à proximité de la frontière et qu'ils
n'avaient pas de papiers en règles, en particulier s'ils ne pouvaient
pas prouver qu'ils disposaient d'un pays d'accueil, ce qui
malheureusement était assez fréquent.
Ce qu'on peut dire également c'est qu'à chaque fois que l'octroi de
visas d'émigration à des réfugiés rencontrait une difficulté auprès des
autorités de Vichy ou de l'armée d'occupation du fait de la politique
antijuive, les autorités franquistes n'ont jamais pris le risque de s'y
opposer.
Post by abourick
D'ailleurs le castillan que parlent les juifs
séfarades ressemble plus au catalan ou au portugais qu'au castillan moderne.
Pour te dire la vérité je ne pense pas que Franco ait vraiment été antisémite
et ce pour une bonne raison : il descendait probablement de ces nouveaux
chrétiens qui ont préféré prendre le baptême en 1492 plutôt que de retourner
vivre en terre d'islam. Franco est un nom typiquement marrane. Et la grande
hantise du Caudillo n'étaient pas les juifs mais les rouges et les
francs-maçons.
Vous refusez de voir cette évidence : pour l'extrême-droite européenne
de l'époque, à travers toutes ses différences locales, ainsi que pour
la plus grande partie de la droite catholique, ces ennemis ne sont pas
séparables : juifs, francs-maçons et communistes sont, sinon une même
entité, du moins trois entités qui se recoupent et se juxtaposent. Et
ce qui vaut pour ces trois là vaut, par extension, pour tout ce qui
s'en rapproche un tant soit peu : socialistes, anarchistes,
républicains de centre gauche et même républicains de droite pour le
national-catholicisme...
Ca saute pourtant aux yeux dans la prose de l'époque.

Que Franco fût antisémite ne fait aucun doute, il l'a assez affirmé
tout seul sans qu'on ait besoin de partir dans des élucubrations
complexes. Qu'il ait été aussi assez intelligent pour comprendre que
les Américains étaient les seuls qui le protègeraient de la même fin
que Mussolini, ne fait non plus aucun doute. Son attitude vis-à-vis des
juifs s'explique très simplement à partir de ces deux éléments
incontestables.
abourick
2010-11-05 20:40:01 UTC
Permalink
Post by NB
Post by abourick
Il n'a pas sauvé que des dizaines de milliers de juifs séfarades,
Quelques centaines, et non des dizaines de milliers.
Des dizaines de milliers comme le prouvent les textes en castillan cités
par Fulminator.
Post by NB
Post by abourick
qui d'ailleurs n'étaient plus espagnols depuis l'expulsion de leurs
ancêtres par les Rois Catholiques (Ferdinand d'Aragon et sa femme
Isabelle de Castille) en 1492,
Si vous vous étiez informé, ou au moins si vous aviez lu les documents
que j'ai cités, vous sauriez que les seuls séfarades sauvés l'ont été
parce qu'ils étaient justement de NATIONALITE ESPAGNOLE, et qu'ils
avaient obtenu cette nationalité grâce aux lois et décrets votés sour la
dictature de Primo de Rivera puis de la République.
A partir de 1924 tous les juifs séfarades pouvaient devenir espagnols
sur simple demande. C'est dans un des textes cités par Fulminator.

Et ce même texte fait état aussi du sauvetage des juifs ashkénazes. Il
est quasiment certain que l'on sous-estime grandement le nombre des
juifs sauvés par Franco. Cela ne m'étonnerait guère qu'il y en ait eu
plus de 100.000.
Post by NB
Ces naturalisés récents étaient au nombre de 5000 pour toute l'Europe,
dont 2000 en France, au début de la guerre. Toutes les sources provenant
de l'ouverture des archives récentes démontrent que Franco et son
administration (à l'exception de quelques consuls et ambassadeurs)
pratiquèrent seulement un "service minimum" pour sauver ces
ressortissants espagnols, ce qui provoqua même à plusieurs reprises la
surprise des autorités allemandes, étonnées du peu d'empressement de
Franco à se préoccuper de ses nationaux.
Tout ça c'est du baratin de gauche, sans aucune valeur historique. Les
vrais témoignages font état de dizaines de milliers de juifs sauvés.
Post by NB
Post by abourick
mais aussi des dizaines de milliers de juifs ashkénazes (ceux qui
parlaient le yiddish).
Pour ceux-là, il s'agissait des réfugiés venus de France, dont Franco
toléra le passage sous la pression des Britanniques et des Américains.
Faux ! Le régime de Franco a aussi sauvé des juifs ashkénazes au moins à
Vienne et à Budapest (voir les 3 liens fournis par Fulminator (pas le
premier qui a été rédigé par un "chabacán" mais le deuxième, troisième
et quatrième.
Post by NB
Les consuls espagnols en France donnèrent assez facilement des visas de
transit aux réfugiés, à condition qu'ils disposent d'un pays d'accueil.
La seule chose qu'on peut reconnaître à votre champion, c'est qu'il ne
fit pas, semble-t-il, de discrimination entre les juifs et les autres
réfugiés. En revanche, nombreux furent ceux qui furent expulsés en
France, lorsqu'ils étaient pris à proximité de la frontière et qu'ils
n'avaient pas de papiers en règles, en particulier s'ils ne pouvaient
pas prouver qu'ils disposaient d'un pays d'accueil, ce qui
malheureusement était assez fréquent.
Ce qu'on peut dire également c'est qu'à chaque fois que l'octroi de
visas d'émigration à des réfugiés rencontrait une difficulté auprès des
autorités de Vichy ou de l'armée d'occupation du fait de la politique
antijuive, les autorités franquistes n'ont jamais pris le risque de s'y
opposer.
Les juifs entrés illégalement n'étaient pas expulsés mais mis en taule
(par exemple à la Cárcel Modelo de Barcelona). Puis au bout d'un certain
temps ils étaient relâchés.
Post by NB
Post by abourick
D'ailleurs le castillan que parlent les juifs séfarades ressemble plus
au catalan ou au portugais qu'au castillan moderne.
Pour te dire la vérité je ne pense pas que Franco ait vraiment été
antisémite et ce pour une bonne raison : il descendait probablement de
ces nouveaux chrétiens qui ont préféré prendre le baptême en 1492
plutôt que de retourner vivre en terre d'islam. Franco est un nom
typiquement marrane. Et la grande hantise du Caudillo n'étaient pas
les juifs mais les rouges et les francs-maçons.
Vous refusez de voir cette évidence : pour l'extrême-droite européenne
de l'époque, à travers toutes ses différences locales, ainsi que pour la
plus grande partie de la droite catholique, ces ennemis ne sont pas
séparables : juifs, francs-maçons et communistes sont, sinon une même
entité, du moins trois entités qui se recoupent et se juxtaposent. Et ce
qui vaut pour ces trois là vaut, par extension, pour tout ce qui s'en
rapproche un tant soit peu : socialistes, anarchistes, républicains de
centre gauche et même républicains de droite pour le
national-catholicisme...
Ca saute pourtant aux yeux dans la prose de l'époque.
Tout cela est un tissu de mensonge et d'affabulation. En France par
exemple la gauche a massivement collaboré tandis que la droite et tout
particulièrement l'extrême-droite ont résisté. Le grand scandale
d'ailleurs a été de voir le nombre d'ex dreyfusards appelant à
l'extermination des juifs. L'engagement philosémite de la gauche n'a
duré que le temps de grandes gesticulations contre la droite catholique.
Cette versatilité de la gauche se manifeste d'ailleurs aujourd'hui par
un engagement antisioniste et antisémite sans faille.

Il est clair qu'en dehors de sa minorité nazie l'extrême-droite s'est
toujours montrée beaucoup plus favorable aux juifs que l'extrême-gauche,
que la gauche et que le centre. On comprend mieux la panique qui saisit
la gauche lorsque l'on évoque ce fait extrêmement dérangeant pour
l'image d'Épinal mensongère qu'elle s'est construite et dont elle se berce.
Post by NB
Que Franco fût antisémite ne fait aucun doute, il l'a assez affirmé tout
seul sans qu'on ait besoin de partir dans des élucubrations complexes.
Qu'il ait été aussi assez intelligent pour comprendre que les Américains
étaient les seuls qui le protègeraient de la même fin que Mussolini, ne
fait non plus aucun doute. Son attitude vis-à-vis des juifs s'explique
très simplement à partir de ces deux éléments incontestables.
Franco n'a jamais été antisémite mais ennemi du judaïsme, ce qui est le
droit de tout homme. C'est la religion juive qu'il ne supportait pas et
le rôle néfaste qu'elle joue dans la destruction des nations. Ce rôle
est même tellement néfaste qu'il se retourne contre l'existence d'Israël.
Alabenne
2010-11-03 19:52:07 UTC
Permalink
Post by NB
22 mars 1940 : les rites hébraïques, circoncisions, mariages et
obsèques, sont interdits
Pour la circoncision, c'est une très bonne chose qu'elle soit interdite.
abourick
2010-11-03 19:14:42 UTC
Permalink
Post by Fulminator
Vous savez, Franco, la croisade contre les rouges, les juifs...
___________________________________________________________________
"nobody nowhere" de mes deux, tu es aussi noculture ...
Franco contre les juifs ??
Il a sauvé des milliers de juifs, et à ce titre, Franco a été le plus
grand "juste" de l'histoire (au sens qui est donné au mot "juste" par
les historiens de la "Choa").
http://cjoint.com/?0ldmUemQUxN
Ton lien est illisible.

Franco a commencé par faire ficher les juifs présents en Espagne en
1941, autrement dit quand al-Husseini a réussi à convaincre Hitler
d'exterminer les juifs plutôt que de les déporter en Afrique ou en Terre
Sainte. A cette époque il y en avait quelques milliers (cinq ou six
mille). Mais il n'a livré aucun juif à Hitler. Combien en a-t-il sauver
de l'extermination ? Quelques dizaines de milliers sans doute.
NB
2010-11-03 20:09:44 UTC
Permalink
Post by abourick
Mais il n'a livré aucun juif à Hitler.
C'est bien entendu archi-faux.
Franco a livré à la police de Pétain ou aux nazis directement de
nombreux réfugiés, juifs ou non juifs, lorsqu'ils n'avaient pas de
papiers en règle, ce qui était souvent le cas pour les juifs réfugiés
d'Allemagne ou d'Europe centrale. Ce fut particulièrement vrai après
l'occupation de la zone sud par les Allemands, en 1942.
Post by abourick
Combien en a-t-il sauver de
l'extermination ? Quelques dizaines de milliers sans doute.
Pourquoi pas des millions ?
"
Sur les 5 000 Sephardim espagnols vivant en Europe occupée, quelques
centaines (de 400 à 700 selon les sources) furent rapatriés à titre
temporaire.
Chiffre dérisoire, qui n’empêcha pas le régime franquiste de se
présenter sans vergogne aux Alliés victorieux comme un sauveur de
Juifs.
L’imposture a fonctionné. Les juifs sauvés par l’Espagne (il y en eut)
lui vouèrent une immense et légitime reconnaissance. Les autres,
attachés à l’antique patrie (attachement qui a perduré au-delà des
vicissitudes tragiques de la guerre), ne demandaient qu’à croire en
cette légende.
L’attitude exemplaire de nombreux consuls, qui se révélèrent
dépositaires de l’honneur espagnol, nous confortait dans l’image d’une
Espagne tutélaire."

Par une rescapée qui raconte en détail la déportation de ses parents,
juifs sépharades espagnols à Paris, et l'attitude réelle des autorités
franquistes sur la question.

http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=9&ved=0CDcQFjAI&url=http%3A%2F%2Fwww.memorialdelashoah.org%2Fupload%2Fmedias%2Ffr%2FA4_edi_list_temoign_naarcohen169.pdf&rct=j&q=franco%20expulsion%20r%C3%A9fugi%C3%A9s%20juifs%20p%C3%A9tain&ei=N7bRTPOhCIfc4wanifinDA&usg=AFQjCNGnqQMjhRXFcGESU4cZnyL_fzQnPA&cad=rja
abourick
2010-11-03 22:34:17 UTC
Permalink
Post by NB
Post by abourick
Mais il n'a livré aucun juif à Hitler.
C'est bien entendu archi-faux.
Franco a livré à la police de Pétain ou aux nazis directement de
nombreux réfugiés, juifs ou non juifs, lorsqu'ils n'avaient pas de
papiers en règle, ce qui était souvent le cas pour les juifs réfugiés
d'Allemagne ou d'Europe centrale. Ce fut particulièrement vrai après
l'occupation de la zone sud par les Allemands, en 1942.
C'est faux. Quand un réfugier juif était arrêté la police de Franco le
mettait en taule pour un temps indéterminé. Puis elle finissait par le
relâcher et lui permettait de poursuivre son voyage vers l'Afrique du
Nord, l'Angleterre (via le Portugal) ou les USA. Il pouvait même rester
en Espagne s'il le voulait.
Post by NB
Post by abourick
Combien en a-t-il sauver de l'extermination ? Quelques dizaines de
milliers sans doute.
Pourquoi pas des millions ?
A quoi bon exagérer ? Ce qu'il a fait, il l'a fait. Il ne s'en est
d'ailleurs pas vanté, signe évident qu'il avait de bonnes raisons
personnelles d'agir ainsi.
Post by NB
Sur les 5 000 Sephardim espagnols vivant en Europe occupée, quelques
centaines (de 400 à 700 selon les sources) furent rapatriés à titre
temporaire.
Ce sont des dizaines de milliers de passeport espagnols qui ont été
distribués au juifs séfarades. Ce qui leur a sauvé la vie en leur
permettant de voyager hors des zones contrôlées par les nazis.
Post by NB
Chiffre dérisoire, qui n’empêcha pas le régime franquiste de se
présenter sans vergogne aux Alliés victorieux comme un sauveur de Juifs.
Franco l'a fait très discrètement. Il ne tenait certainement pas à ce
que son rôle dans le sauvetage des juifs s'ébruite parmi ses compagnons
d'armes fascistes ou catholiques, particulièrement antisémites.
Post by NB
L’imposture a fonctionné. Les juifs sauvés par l’Espagne (il y en eut)
lui vouèrent une immense et légitime reconnaissance. Les autres,
attachés à l’antique patrie (attachement qui a perduré au-delà des
vicissitudes tragiques de la guerre), ne demandaient qu’à croire en
cette légende.
Il ne faut pas exagérer la reconnaissance que les juifs lui ont porté.
Un petit nombre de ceux qu'il a sauvé lui en ont, sans aucun doute, été
reconnaissants. Mais l'immense majorité des juifs n'en parlent tout
simplement pas.
Post by NB
L’attitude exemplaire de nombreux consuls, qui se révélèrent
dépositaires de l’honneur espagnol, nous confortait dans l’image d’une
Espagne tutélaire."
Par une rescapée qui raconte en détail la déportation de ses parents,
juifs sépharades espagnols à Paris, et l'attitude réelle des autorités
franquistes sur la question.
Un cas particulier dont il ne faut pas faire une montagne. D'ailleurs ce
cas particulier ne devrait même pas être mentionné tant ils est douteux
et peu significatif. On connaît bien la propension des communistes,
juifs comme non juifs, à fournir des témoignages bidon pour le bien de
la cause.
NB
2010-11-04 14:51:39 UTC
Permalink
Quand un réfugier juif était arrêté la police de Franco le mettait en taule
pour un temps indéterminé. Puis elle finissait par le relâcher et lui
permettait de poursuivre son voyage vers l'Afrique du Nord, l'Angleterre (via
le Portugal) ou les USA. Il pouvait même rester en Espagne s'il le voulait.
Les témoignages de réfugiés juifs (et de non juifs) refoulés en France
sont nombreux ; lisez la littérature abondante sur les réseaux de
passeurs pyrénéens.
L'établissement des réfugiés en Espagne était pratiquement inexistant.
Voir les citations des autorités franquistes données dans mes autres
posts : Franco ne voulait pas de juifs en Espagne, pour lui les Rois
Catholiques avaient fait le boulot avant Hitler, pas question de
revenir là-dessus.
abourick
2010-11-05 20:43:44 UTC
Permalink
Post by NB
Quand un réfugié juif était arrêté la police de Franco le mettait en
taule pour un temps indéterminé. Puis elle finissait par le relâcher
et lui permettait de poursuivre son voyage vers l'Afrique du Nord,
l'Angleterre (via le Portugal) ou les USA. Il pouvait même rester en
Espagne s'il le voulait.
Les témoignages de réfugiés juifs (et de non juifs) refoulés en France
sont nombreux ; lisez la littérature abondante sur les réseaux de
passeurs pyrénéens.
C'est de la foutaise. Ce sont des témoignages bidons suscités par la
gauche. Les témoignages juifs eux-mêmes réfutent ces inepties.
Post by NB
L'établissement des réfugiés en Espagne était pratiquement inexistant.
Voir les citations des autorités franquistes données dans mes autres
posts : Franco ne voulait pas de juifs en Espagne, pour lui les Rois
Catholiques avaient fait le boulot avant Hitler, pas question de revenir
là-dessus.
Mais aucun des juifs ayant trouvé refuge en Espagne ne voulait y rester.
Il était clair pour les juifs comme pour les autorités espagnoles que la
présence juive n'était que transitoire.
NB
2010-11-06 14:25:02 UTC
Permalink
Les témoignages de réfugiés juifs (et de non juifs) refoulés en France sont
nombreux ; lisez la littérature abondante sur les réseaux de passeurs
pyrénéens.
C'est de la foutaise. Ce sont des témoignages bidons suscités par la gauche.
Les témoignages juifs eux-mêmes réfutent ces inepties.
Les "témoignages bidons suscités par la gauche" étant ceux des expulsés
eux-mêmes ou des passeurs, j'attends avec impatience les témoignages de
ceux qui les réfutent.
Il faudra d'ailleurs en informer votre ami Cesar Vidal, qui affirme lui
aussi qu'il y a eu de nombreux cas où la police franquiste a remis des
juifs à la Gestapo.
Mais aucun des juifs ayant trouvé refuge en Espagne ne voulait y rester. Il
était clair pour les juifs comme pour les autorités espagnoles que la
présence juive n'était que transitoire.
Arf. Vous êtes en train de nous dire que des juifs n'ayant pas de pays
d'accueil à déclarer auraient préféré être déportés dans les camps
plutôt que de rester en Espagne. C'est énorme.
abourick
2010-11-06 16:05:51 UTC
Permalink
Post by NB
Post by abourick
Post by NB
Les témoignages de réfugiés juifs (et de non juifs) refoulés en
France sont nombreux ; lisez la littérature abondante sur les réseaux
de passeurs pyrénéens.
C'est de la foutaise. Ce sont des témoignages bidons suscités par la
gauche. Les témoignages juifs eux-mêmes réfutent ces inepties.
Les "témoignages bidons suscités par la gauche" étant ceux des expulsés
eux-mêmes ou des passeurs, j'attends avec impatience les témoignages de
ceux qui les réfutent.
N'importe qui à gauche se sent obligé de justifier les crapuleries
commises par son camp et de noircir ceux de l'autre camp par des
témoignages bidons. Il y en a tellement que les recenser serait
fastidieux. Tous les témoignages bidons sur l'ex URSS par exemple, ou
sur la Chine ou sur Franco.
Post by NB
Il faudra d'ailleurs en informer votre ami Cesar Vidal, qui affirme lui
aussi qu'il y a eu de nombreux cas où la police franquiste a remis des
juifs à la Gestapo.
Où est-il censé avoir mentionné ces faits ?
Post by NB
Post by abourick
Mais aucun des juifs ayant trouvé refuge en Espagne ne voulait y
rester. Il était clair pour les juifs comme pour les autorités
espagnoles que la présence juive n'était que transitoire.
Arf. Vous êtes en train de nous dire que des juifs n'ayant pas de pays
d'accueil à déclarer auraient préféré être déportés dans les camps
plutôt que de rester en Espagne. C'est énorme.
Les faits montrent que l'immense majorité des juifs ayant transité par
l'Espagne et le Portugal se sont retrouvés très vite en Afrique du Nord,
aux USA, en Grande Bretagne ou en Amérique Latine. Aucun de ses juifs
n'avaient la moindre envie de passer sa vie dans un pays ruiné par la
guerre civile.
NB
2010-11-06 17:05:17 UTC
Permalink
Post by abourick
Post by NB
Il faudra d'ailleurs en informer votre ami Cesar Vidal, qui affirme lui
aussi qu'il y a eu de nombreux cas où la police franquiste a remis des
juifs à la Gestapo.
Où est-il censé avoir mentionné ces faits ?
Encore une remarque qui démontre que vous ne lisez pas les réponses qui
vous sont faite, puisque j'ai cité ce passage dans un post précédent.
Vous n'avez aucun souci de la vérité, mais seulement celui de dédouaner
les dictateurs fascistes et l'église catholique de ses responsabilités
historiques. Grand bien vous fasse.
abourick
2010-11-06 18:33:25 UTC
Permalink
Post by NB
Post by abourick
Post by NB
Il faudra d'ailleurs en informer votre ami Cesar Vidal, qui affirme
lui aussi qu'il y a eu de nombreux cas où la police franquiste a
remis des juifs à la Gestapo.
Où est-il censé avoir mentionné ces faits ?
Encore une remarque qui démontre que vous ne lisez pas les réponses qui
vous sont faite, puisque j'ai cité ce passage dans un post précédent.
Vous n'avez aucun souci de la vérité, mais seulement celui de dédouaner
les dictateurs fascistes et l'église catholique de ses responsabilités
historiques. Grand bien vous fasse.
Je ne suis pas comme Dieu, capable de tout savoir en même temps. Je lis
les réponses au fur et à mesure que je les découvre et j'y réponds de
même. De toute manière j'ai répondu dans un autre post. Pour le reste je
n'ai aucune leçon d'éthique à recevoir de la gauche génocidaire qui a
fait assassiner 6 millions de Noirs misérables et faméliques entre 1990
et nos jours au Rwanda et au Congo ex Zaïre.
Fulminator
2010-11-03 22:38:09 UTC
Permalink
Post by abourick
Post by Fulminator
http://cjoint.com/?0ldmUemQUxN
Ton lien est illisible.
-----------------------------------------------


Le lien est visible, je viens de cliquer dessus dans ta propre réponse,
seulement
il ne faut pas s'attarder sur ce qui apparaît d'emblée, qui effectivement
n'est pas
significatif. Il faut faire descendre l'ascenseur jusqu'à ce que le titre :
"Le secret du généralissime Franco" apparaisse en grosses lettres.
abourick
2010-11-02 13:10:40 UTC
Permalink
Post by Chicot TC
La politique papale de conciliation envers le nazislam [...]
Je vous ai naguère demandé l'origine, sens, et justification de votre
terme 'nazislam' ; vous ne m'avez pas répondu, hélas, alors je ne le
comprends toujours pas.
Google est ton ami.
Post by Chicot TC
La première de ces raisons est sans conteste l'incompréhension de ce
qu'est l'islam. Le pape et la majorité des cardinaux croient fermement
que l'islam est une religion abrahamique avec laquelle le christianisme
partage une base commune qui permet de rendre possible la vie ensemble
dans la paix et le respect mutuel. Hélas l'islam n'est pas une religion
monothéiste mais un dualisme guerrier dont la foi obscurantiste a pour
vocation de conquérir le monde et de le convertir à la pointe du
cimeterre.
C'est vrai que l'islam actuel ressemble au christianisme d'il y a
500-1000 ans. On doit espérer que l'islam évoluera plus vite.
On doit espérer que les crimes et les conquêtes impérialistes de l'islam
mettront très vite un terme à tes illusions. Mais supposons que tu ais
raison. Crois-tu qu'en ouvrant largement les frontières de l'Occident
aux populations musulmanes cela ait permis de les faire évoluer dans le
sens que tu souhaites ? La vérité est toute autre. Non seulement elles
n'ont pas évolué dans le sens souhaité mais pis encore elles se sont
radicalisées dans le rejet de l'Occident et leur présence chez nous
constitue une régression sociale, culturelle et économique sans
précédent. Alors même si tu crois en tes comparaisons foireuses entre
l'islam et le christianisme - que l'on pourrait d'ailleurs élargir à
l'athéisme puisqu'il est encore plus criminel que l'islam - ouvre les
yeux et comprends combien il est urgent de chasser les musulmans de
l'Occident.
Post by Chicot TC
Que faire ?
[...] En conséquence il faut à la fois
exiger le rapatriement en Europe ou en Amérique du Nord de tous les
chrétiens vivant en terre musulmane et demander avec la plus grande
fermeté le départ de tous les musulmans, y compris des autochtones
convertis à l'islam,
Vous pissez contre le vent ; ça ne se passera jamais. Il faut,
d'ailleurs, exposer les musulmans à d'autres idées, qui mettent en doute
et contredisent les leurs. C'est ce qui a sapé le christianisme ; c'est
la seule façon de saper l'islam.
vivant sur les terres chrétiennes.
Y a-t-il des terres chrétiennes ? Vous ne parlez sûrement pas de
l'Europe. Vous parlez donc d'où ?
Toute l'Europe est chrétienne de même que toute l'Amérique.
Chicot TC
2010-11-03 14:58:40 UTC
Permalink
Post by abourick
Post by Chicot TC
Je vous ai naguère demandé l'origine, sens, et justification de votre
terme 'nazislam' ; vous ne m'avez pas répondu, hélas, alors je ne le
comprends toujours pas.
Google est ton ami.
Franchement, avec ses atteintes sur la vie privée, je le doute !

J'ai bien essayé plusieurs recherches, je ne trouve pas ce que je veux
savoir. Vous êtes un érudit ; vous seul utilisez le terme sur fsr ; vous
ne pouvez pas m'éclairer ?
Post by abourick
Post by Chicot TC
C'est vrai que l'islam actuel ressemble au christianisme d'il y a
500-1000 ans. On doit espérer que l'islam évoluera plus vite.
On doit espérer que les crimes et les conquêtes impérialistes de l'islam
mettront très vite un terme à tes illusions. Mais supposons que tu ais
raison. Crois-tu qu'en ouvrant largement les frontières de l'Occident
aux populations musulmanes cela ait permis de les faire évoluer dans le
sens que tu souhaites ? La vérité est toute autre. Non seulement elles
n'ont pas évolué dans le sens souhaité mais pis encore elles se sont
radicalisées dans le rejet de l'Occident et leur présence chez nous
constitue une régression sociale, culturelle et économique sans
précédent. Alors même si tu crois en tes comparaisons foireuses entre
l'islam et le christianisme - que l'on pourrait d'ailleurs élargir à
l'athéisme puisqu'il est encore plus criminel que l'islam - ouvre les
yeux et comprends combien il est urgent de chasser les musulmans de
l'Occident.
Je ne suis pas d'accord. L'Occident a été maladroit, surtout dans ses
aventures en Irak et Afghanistan, et c'est ça qui est en grande partie
responsable de la radicalisation des musulmans. Quant à ceux qui
habitent nos pays, c'est la même cause et le même effet, exacerbés parce
qu'ils sont mal intégrés, mal enseignés dans leurs écoles à part, etc..
Post by abourick
Post by Chicot TC
Post by abourick
vivant sur les terres chrétiennes.
Y a-t-il des terres chrétiennes ? Vous ne parlez sûrement pas de
l'Europe. Vous parlez donc d'où ?
Toute l'Europe est chrétienne de même que toute l'Amérique.
On pourrait le dire pour les États-Unis, et peut-être pour quelques
autres pays, dont la Pologne. La France, par contre, est devenue plus
laïque que chrétienne.
horchani salah
2010-11-03 16:58:01 UTC
Permalink
Post by Chicot TC
L'Occident a été maladroit, surtout dans ses
aventures en Irak et Afghanistan, et c'est ça qui est en grande partie
responsable de la radicalisation des musulmans.
Quant à ceux qui
habitent nos pays, c'est la même cause et le même effet, exacerbés parce
qu'ils sont mal intégrés, mal enseignés dans leurs écoles à part, etc..
Très bien vu , mais, en remplaçant « la radicalisation des musulmans »
par « la radicalisation, encore plus, des extrémistes musulmans ».

HORCHANI Salah
Chicot TC
2010-11-04 11:38:16 UTC
Permalink
Post by horchani salah
Post by Chicot TC
L'Occident a été maladroit, surtout dans ses
aventures en Irak et Afghanistan, et c'est ça qui est en grande partie
responsable de la radicalisation des musulmans.
Quant à ceux qui
habitent nos pays, c'est la même cause et le même effet, exacerbés parce
qu'ils sont mal intégrés, mal enseignés dans leurs écoles à part, etc..
Très bien vu , mais, en remplaçant « la radicalisation des musulmans »
par « la radicalisation, encore plus, des extrémistes musulmans ».
C'est plus répandu que ça, je pense. Par exemple, j'ai naguère entendu
une Égyptienne, qui parlait du fait qu'il y a 30 ans dans les rues de
Caire on ne voyait guère les hijabs, tandis que maintenant ce sont là
presque universels. Des tels indices m'inclinent à croire que l'islam
est devenu plus islamique, c'est-à-dire moins ouvert à d'autres idées,
surtout occidentales.
horchani salah
2010-11-04 12:28:08 UTC
Permalink
Post by Chicot TC
Post by horchani salah
Post by Chicot TC
L'Occident a été maladroit, surtout dans ses
aventures en Irak et Afghanistan, et c'est ça qui est en grande partie
responsable de la radicalisation des musulmans.
Quant à ceux qui
habitent nos pays, c'est la même cause et le même effet, exacerbés parce
qu'ils sont mal intégrés, mal enseignés dans leurs écoles à part, etc..
Très bien vu , mais, en remplaçant « la radicalisation des musulmans »
par « la radicalisation, encore plus, des extrémistes musulmans ».
C'est plus répandu que ça, je pense. Par exemple, j'ai naguère entendu
une Égyptienne, qui parlait du fait qu'il y a 30 ans dans les rues de
Caire on ne voyait guère les hijabs, tandis que maintenant ce sont là
presque universels. Des tels indices m'inclinent à croire que l'islam
est devenu plus islamique, c'est-à-dire moins ouvert à d'autres idées,
surtout occidentales.
------------------------------------
Attention au sens des mots !

L’expression « la radicalisation des musulmans » sous-entend « la
radicalisation de tous les musulmans » !

« J'ai bon ? »

HORCHANI Salah
Chicot TC
2010-11-05 15:29:50 UTC
Permalink
Post by Fulminator
Post by Chicot TC
Post by horchani salah
Très bien vu , mais, en remplaçant « la radicalisation des musulmans »
par « la radicalisation, encore plus, des extrémistes musulmans ».
C'est plus répandu que ça, je pense. Par exemple, j'ai naguère entendu
une Égyptienne, qui parlait du fait qu'il y a 30 ans dans les rues de
Caire on ne voyait guère les hijabs, tandis que maintenant ce sont là
presque universels. Des tels indices m'inclinent à croire que l'islam
est devenu plus islamique, c'est-à-dire moins ouvert à d'autres idées,
surtout occidentales.
------------------------------------
Attention au sens des mots !
L’expression « la radicalisation des musulmans » sous-entend « la
radicalisation de tous les musulmans » !
Je ne suis pas d’accord. C’est une généralisation, du genre « Les
Américains deviennent de plus en plus obèses », qui n’exclue pas qu’il y
en ait qui restent minces.
horchani salah
2010-11-06 09:57:22 UTC
Permalink
Post by Chicot TC
Post by Fulminator
Post by Chicot TC
Post by horchani salah
Très bien vu , mais, en remplaçant « la radicalisation des musulmans »
par « la radicalisation, encore plus, des extrémistes musulmans ».
C'est plus répandu que ça, je pense. Par exemple, j'ai naguère entendu
une Égyptienne, qui parlait du fait qu'il y a 30 ans dans les rues de
Caire on ne voyait guère les hijabs, tandis que maintenant ce sont là
presque universels. Des tels indices m'inclinent à croire que l'islam
est devenu plus islamique, c'est-à-dire moins ouvert à d'autres idées,
surtout occidentales.
------------------------------------
Attention au sens des mots !
L’expression  « la radicalisation des musulmans » sous-entend  « la
radicalisation de tous les musulmans » !
Je ne suis pas d’accord. C’est une généralisation, du genre « Les
Américains deviennent de plus en plus obèses », qui n’exclue pas qu’il y
en ait qui restent minces.
---------------------------------------

"Quand certains cesseront de soumettre le sens qu'ils souhaitent aux
mots, sans doute finiront-ils par les saisir" (Auteur :?)

HORCHANI Salah
Chicot TC
2010-11-06 16:14:11 UTC
Permalink
Post by horchani salah
Post by Chicot TC
Post by horchani salah
Attention au sens des mots !
L’expression « la radicalisation des musulmans » sous-entend « la
radicalisation de tous les musulmans » !
Je ne suis pas d’accord. C’est une généralisation, du genre « Les
Américains deviennent de plus en plus obèses », qui n’exclue pas qu’il y
en ait qui restent minces.
"Quand certains cesseront de soumettre le sens qu'ils souhaitent aux
mots, sans doute finiront-ils par les saisir" (Auteur :?)
Je devine que vous appliquiez ça à moi et à ce que j'ai dit. Si vous
avez des sources et des arguments qui appuieraient votre affirmation sur
le susdit sous-entendu, je serais fasciné de les voir. Je suis toujours
prêt à apprendre....

À vous, monsieur. :-)
abourick
2010-11-03 19:44:26 UTC
Permalink
Post by Chicot TC
Post by abourick
Post by Chicot TC
Je vous ai naguère demandé l'origine, sens, et justification de votre
terme 'nazislam' ; vous ne m'avez pas répondu, hélas, alors je ne le
comprends toujours pas.
Google est ton ami.
Franchement, avec ses atteintes sur la vie privée, je le doute !
Quelles atteintes à la vie privée ?
Post by Chicot TC
J'ai bien essayé plusieurs recherches, je ne trouve pas ce que je veux
savoir. Vous êtes un érudit ; vous seul utilisez le terme sur fsr ; vous
ne pouvez pas m'éclairer ?
J'ai expliqué le concept de nazislam des centaines de fois et je ne
perdrais pas mon temps à le faire une fois de plus ou à rechercher des
textes sur google.
Post by Chicot TC
Post by abourick
Post by Chicot TC
C'est vrai que l'islam actuel ressemble au christianisme d'il y a
500-1000 ans. On doit espérer que l'islam évoluera plus vite.
On doit espérer que les crimes et les conquêtes impérialistes de l'islam
mettront très vite un terme à tes illusions. Mais supposons que tu ais
raison. Crois-tu qu'en ouvrant largement les frontières de l'Occident
aux populations musulmanes cela ait permis de les faire évoluer dans le
sens que tu souhaites ? La vérité est toute autre. Non seulement elles
n'ont pas évolué dans le sens souhaité mais pis encore elles se sont
radicalisées dans le rejet de l'Occident et leur présence chez nous
constitue une régression sociale, culturelle et économique sans
précédent. Alors même si tu crois en tes comparaisons foireuses entre
l'islam et le christianisme - que l'on pourrait d'ailleurs élargir à
l'athéisme puisqu'il est encore plus criminel que l'islam - ouvre les
yeux et comprends combien il est urgent de chasser les musulmans de
l'Occident.
Je ne suis pas d'accord. L'Occident a été maladroit, surtout dans ses
aventures en Irak et Afghanistan, et c'est ça qui est en grande partie
responsable de la radicalisation des musulmans. Quant à ceux qui
habitent nos pays, c'est la même cause et le même effet, exacerbés parce
qu'ils sont mal intégrés, mal enseignés dans leurs écoles à part, etc..
La radicalisation de l'islam a commencé dans les années 80 et 90. Il y a
eu la guerre civile en Algérie, qui a été très dure et dans laquelle
l'occident n'est pratiquement pas intervenu. Il y a eu aussi le premier
attentat contre les tours jumelles (un camion piégé dans un parking
souterrain, me semble-t-il). Or à cette époque la CIA et les musulmans
étaient censés être alliés. La première guerre du Golfe a été menée à la
demande des musulmans arabes qui craignaient qu'après le Koweït viennent
leur tour. Ce n'était donc pas une agression contre les musulmans, ni
même contre l'Irak. Le Koweït a été libéré, un point c'est tout. C'est
l'islam qui a pris l'initiative d'attaquer les USA et non pas l'inverse.

Je puis te garantir que les musulmans sont très bien traités en France.
En 2005 une étude a été faite qui montrait que l'immigration musulmane
et les politiques d'intégration coûtaient chaque année à la France
quasiment le montant annuel de son déficit public. Il s'agit bien sûr
d'un bilan, qui tient compte de ce que l'immigration musulmane coûte à
la France et de ce qu'elle lui rapporte.
Post by Chicot TC
Post by abourick
Post by Chicot TC
Post by abourick
vivant sur les terres chrétiennes.
Y a-t-il des terres chrétiennes ? Vous ne parlez sûrement pas de
l'Europe. Vous parlez donc d'où ?
Toute l'Europe est chrétienne de même que toute l'Amérique.
On pourrait le dire pour les États-Unis, et peut-être pour quelques
autres pays, dont la Pologne. La France, par contre, est devenue plus
laïque que chrétienne.
La France reste majoritairement catholique.
Chicot TC
2010-11-04 11:48:47 UTC
Permalink
Post by abourick
Post by Chicot TC
Post by abourick
Post by Chicot TC
Je vous ai naguère demandé l'origine, sens, et justification de votre
terme 'nazislam' ; vous ne m'avez pas répondu, hélas, alors je ne le
comprends toujours pas.
Google est ton ami.
Franchement, avec ses atteintes sur la vie privée, je le doute !
Quelles atteintes à la vie privée ?
On peut les trouver en utilisant son propre moteur de recherche.
Post by abourick
Post by Chicot TC
J'ai bien essayé plusieurs recherches, je ne trouve pas ce que je veux
savoir. Vous êtes un érudit ; vous seul utilisez le terme sur fsr ;
vous ne pouvez pas m'éclairer ?
J'ai expliqué le concept de nazislam des centaines de fois et je ne
perdrais pas mon temps à le faire une fois de plus ou à rechercher des
textes sur google.
Vous et moi avons eu beaucoup d'échanges dans ce forum, et j'ai appris
que lorsque vous devenez coi sur un point, ça veut dire que vous savez
que vous bâtissez votre argument sur du sable.

Dans ce cas, je suppose que c'est votre haine pour l'islam qui vous
pousse à l'associer avec le nazisme. Le terme 'nazislam' est donc un
moyen d'avilir l'islam, tout en évitant l'ennui de trouver des arguments
rationnels. J'ai bon ?
Post by abourick
Post by Chicot TC
Post by abourick
Post by Chicot TC
Post by abourick
vivant sur les terres chrétiennes.
Y a-t-il des terres chrétiennes ? Vous ne parlez sûrement pas de
l'Europe. Vous parlez donc d'où ?
Toute l'Europe est chrétienne de même que toute l'Amérique.
On pourrait le dire pour les États-Unis, et peut-être pour quelques
autres pays, dont la Pologne. La France, par contre, est devenue plus
laïque que chrétienne.
La France reste majoritairement catholique.
:-D
abourick
2010-11-05 20:49:23 UTC
Permalink
Post by Chicot TC
Post by abourick
Quelles atteintes à la vie privée ?
On peut les trouver en utilisant son propre moteur de recherche.
Je m'épargnerai cette peine, le sujet ne me passionnant pas.
Post by Chicot TC
Post by abourick
J'ai expliqué le concept de nazislam des centaines de fois et je ne
perdrais pas mon temps à le faire une fois de plus ou à rechercher des
textes sur google.
Vous et moi avons eu beaucoup d'échanges dans ce forum, et j'ai appris
que lorsque vous devenez coi sur un point, ça veut dire que vous savez
que vous bâtissez votre argument sur du sable.
Dans ce cas, je suppose que c'est votre haine pour l'islam qui vous
pousse à l'associer avec le nazisme. Le terme 'nazislam' est donc un
moyen d'avilir l'islam, tout en évitant l'ennui de trouver des arguments
rationnels. J'ai bon ?
J'ai écrit des centaines de textes sur le nazislam, des textes qui, des
premiers aux derniers, témoignent d'une progression importante dans la
compréhension de cette religion. Ces textes sont archivés par google
(qui est ton ami !).
Post by Chicot TC
Post by abourick
La France reste majoritairement catholique.
:-D
Le jour où les choses deviendront vraiment graves pour mon pays tu seras
surpris et de nombreux autres avec toi.
The Fustigator
2010-11-06 06:21:05 UTC
Permalink
Post by abourick
J'ai écrit des centaines de textes sur le nazislam, des textes qui, des
premiers aux derniers, témoignent de mon racisme. Ces textes sont archivés par google
(qui est ton ami !).
Et nous en sommes reconnaissants à Google !
abourick
2010-11-06 14:41:13 UTC
Permalink
Post by The Fustigator
Post by abourick
J'ai écrit des centaines de textes sur le nazislam, des textes qui, des
premiers aux derniers, témoignent de mon racisme. Ces textes sont archivés par google
(qui est ton ami !).
Et nous en sommes reconnaissants à Google !
Remarque que google archive tout, ta merde comme mes analyses lucides et
intelligentes. Les historiens du futur se pencheront avec intérêts sur
les élucubration antisémites et nazislamistes des imbéciles en ton genre.
Chicot TC
2010-11-06 15:26:40 UTC
Permalink
Post by abourick
Post by Chicot TC
Post by abourick
J'ai expliqué le concept de nazislam des centaines de fois et je ne
perdrais pas mon temps à le faire une fois de plus ou à rechercher des
textes sur google.
Vous et moi avons eu beaucoup d'échanges dans ce forum, et j'ai appris
que lorsque vous devenez coi sur un point, ça veut dire que vous savez
que vous bâtissez votre argument sur du sable.
Dans ce cas, je suppose que c'est votre haine pour l'islam qui vous
pousse à l'associer avec le nazisme. Le terme 'nazislam' est donc un
moyen d'avilir l'islam, tout en évitant l'ennui de trouver des
arguments rationnels. J'ai bon ?
J'ai écrit des centaines de textes sur le nazislam, des textes qui, des
premiers aux derniers, témoignent d'une progression importante dans la
compréhension de cette religion. Ces textes sont archivés par google
(qui est ton ami !).
Lorsque j'ai pris le temps de les lire, j'ai trouvés vos textes fort
divertissants - mais je n'y ai jamais vu une réponse à mes questions sur
l'origine, sens, et justification de votre terme 'nazislam'.

J'ai reposé ces questions il y a sept messages, mais vous n'y avez point
répondu. Or vous auriez moins de travail, ça irait bien plus vite si, au
lieu de tous vos détours, vous définissiez le terme en disant simplement
« nazislam vient de A, veut dire B, parce que C ».
abourick
2010-11-06 15:56:10 UTC
Permalink
Post by Chicot TC
Post by abourick
Post by Chicot TC
Post by abourick
J'ai expliqué le concept de nazislam des centaines de fois et je ne
perdrais pas mon temps à le faire une fois de plus ou à rechercher des
textes sur google.
Vous et moi avons eu beaucoup d'échanges dans ce forum, et j'ai appris
que lorsque vous devenez coi sur un point, ça veut dire que vous savez
que vous bâtissez votre argument sur du sable.
Dans ce cas, je suppose que c'est votre haine pour l'islam qui vous
pousse à l'associer avec le nazisme. Le terme 'nazislam' est donc un
moyen d'avilir l'islam, tout en évitant l'ennui de trouver des
arguments rationnels. J'ai bon ?
J'ai écrit des centaines de textes sur le nazislam, des textes qui, des
premiers aux derniers, témoignent d'une progression importante dans la
compréhension de cette religion. Ces textes sont archivés par google
(qui est ton ami !).
Lorsque j'ai pris le temps de les lire, j'ai trouvés vos textes fort
divertissants - mais je n'y ai jamais vu une réponse à mes questions sur
l'origine, sens, et justification de votre terme 'nazislam'.
Et pourtant j'ai écrit des centaines de texte le faisant.
Post by Chicot TC
J'ai reposé ces questions il y a sept messages, mais vous n'y avez point
répondu. Or vous auriez moins de travail, ça irait bien plus vite si, au
lieu de tous vos détours, vous définissiez le terme en disant simplement
« nazislam vient de A, veut dire B, parce que C ».
Aussi donc ne perdrais-je plus de temps à te rappeler que google est ton
ami.
Chicot TC
2010-11-06 16:05:01 UTC
Permalink
Post by abourick
Post by Chicot TC
Post by abourick
J'ai écrit des centaines de textes sur le nazislam, des textes qui, des
premiers aux derniers, témoignent d'une progression importante dans la
compréhension de cette religion. Ces textes sont archivés par google
(qui est ton ami !).
Lorsque j'ai pris le temps de les lire, j'ai trouvés vos textes fort
divertissants - mais je n'y ai jamais vu une réponse à mes questions
sur l'origine, sens, et justification de votre terme 'nazislam'.
Et pourtant j'ai écrit des centaines de texte le faisant.
Post by Chicot TC
J'ai reposé ces questions il y a sept messages, mais vous n'y avez
point répondu. Or vous auriez moins de travail, ça irait bien plus
vite si, au lieu de tous vos détours, vous définissiez le terme en
disant simplement « nazislam vient de A, veut dire B, parce que C ».
Aussi donc ne perdrais-je plus de temps à te rappeler que google est ton
ami.
C'est cela. Esquivez, monsieur ! :-D
abourick
2010-11-06 18:36:59 UTC
Permalink
Post by Chicot TC
Post by abourick
Post by Chicot TC
Post by abourick
J'ai écrit des centaines de textes sur le nazislam, des textes qui,
des
Post by abourick
premiers aux derniers, témoignent d'une progression importante dans la
compréhension de cette religion. Ces textes sont archivés par google
(qui est ton ami !).
Lorsque j'ai pris le temps de les lire, j'ai trouvés vos textes fort
divertissants - mais je n'y ai jamais vu une réponse à mes questions
sur l'origine, sens, et justification de votre terme 'nazislam'.
Et pourtant j'ai écrit des centaines de texte le faisant.
Post by Chicot TC
J'ai reposé ces questions il y a sept messages, mais vous n'y avez
point répondu. Or vous auriez moins de travail, ça irait bien plus
vite si, au lieu de tous vos détours, vous définissiez le terme en
disant simplement « nazislam vient de A, veut dire B, parce que C ».
Aussi donc ne perdrais-je plus de temps à te rappeler que google est ton
ami.
C'est cela. Esquivez, monsieur ! :-D
Je suis très fier d'avoir inventé ce concept et d'avoir produit les
analyses anthropologiques et métaphysiques de la réalité qu'il décrit.
Et pour le reste geta ! :-D

NB
2010-11-06 14:37:59 UTC
Permalink
Post by abourick
La France reste majoritairement catholique.
Oui, bof, ça ne va pas durer :

Personnes se déclarant : 1994 2007
Catholiques 67% 51%
Protestants 3% 3%
Juifs 1% 1%
Musulmans 2% 4%
Sans religion 23% 31%

Et sur les 51% qui se déclarent catholiques en 2007, seule la moitié
tient l'existence de dieu pour certaine ou probable...
Caligula
2010-11-06 15:31:51 UTC
Permalink
Personnes se déclarant : 1994 2007
Catholiques : 67% 51%
Sans religion : 23% 31%
Peu à peu, les choses vont dans le bon sens.
--
Caligula
abourick
2010-11-06 15:54:36 UTC
Permalink
Post by abourick
La France reste majoritairement catholique.
Personnes se déclarant : 1994 2007
Catholiques 67% 51%
Protestants 3% 3%
Juifs 1% 1%
Musulmans 2% 4%
Sans religion 23% 31%
Et sur les 51% qui se déclarent catholiques en 2007, seule la moitié
tient l'existence de dieu pour certaine ou probable...
Et qui donc est chargé d'établir ces statistiques ? Quelque institut de
sondage-bidon peut-être ? :-D
René Groumal
2010-11-06 16:40:29 UTC
Permalink
Post by abourick
La France reste majoritairement catholique.
Personnes se déclarant : 1994 2007
Catholiques 67% 51%
Protestants 3% 3%
Juifs 1% 1%
Musulmans 2% 4%
Sans religion 23% 31%
Et sur les 51% qui se déclarent catholiques en 2007, seule la moitié tient l'existence de dieu pour certaine ou
probable...
Et qui donc est chargé d'établir ces statistiques ? Quelque institut de sondage-bidon peut-être ? :-D
http://www.eglise.catholique.fr/download/1-1792/statistiques-eglise-catholique-en-france-2008.pdf
Les sources sont indiquées.
NB
2010-11-06 17:13:25 UTC
Permalink
Post by abourick
Et qui donc est chargé d'établir ces statistiques ? Quelque institut de
sondage-bidon peut-être ? :-D
C'est ce qu'on appelle rire jaune.
L'institut, c'est CSA ; du groupe Bolloré, un affreux gauchiste.
horchani salah
2010-11-03 16:38:35 UTC
Permalink
La politique papale de conciliation envers le nazislam ...
Que faire ?
Il convient bien s r de changer radicalement de politique. Tout d'abord
en prenant acte de la vraie nature de l'islam et du danger mortel qu'il
repr sente pour toute la chr tient . En cons quence il faut la fois
exiger le rapatriement en Europe ou en Am rique du Nord de tous les
chr tiens vivant en terre musulmane et demander avec la plus grande
fermet le d part de tous les musulmans, y compris des autochtones
convertis l'islam, vivant sur les terres chr tiennes.
Il faut ensuite inciter l'Occident s'engager sur tout le fronts de
lutte contre le nazislam avec l'id e ferme de d coloniser l'Afrique du
Nord, l'Afrique Noire et le Proche Orient afin de rendre ces terres
leurs vrais propri taires chr tiens ou animistes. Isra l bien entendu
doit tre fermement soutenue et encourag e se d barrasser avec
d termination et imp tuosit de ses colons musulmans.
Beau programme!
Bien entendu une telle r volution intellectuelle et politique est
inconcevable
Alors, je vous repose la "Question Originelle": Que faire ?

HORCHANI Salah
abourick
2010-11-03 19:46:09 UTC
Permalink
Post by horchani salah
La politique papale de conciliation envers le nazislam ...
Que faire ?
Il convient bien s r de changer radicalement de politique. Tout d'abord
en prenant acte de la vraie nature de l'islam et du danger mortel qu'il
repr sente pour toute la chr tient . En cons quence il faut la fois
exiger le rapatriement en Europe ou en Am rique du Nord de tous les
chr tiens vivant en terre musulmane et demander avec la plus grande
fermet le d part de tous les musulmans, y compris des autochtones
convertis l'islam, vivant sur les terres chr tiennes.
Il faut ensuite inciter l'Occident s'engager sur tout le fronts de
lutte contre le nazislam avec l'id e ferme de d coloniser l'Afrique du
Nord, l'Afrique Noire et le Proche Orient afin de rendre ces terres
leurs vrais propri taires chr tiens ou animistes. Isra l bien entendu
doit tre fermement soutenue et encourag e se d barrasser avec
d termination et imp tuosit de ses colons musulmans.
Beau programme!
Bien entendu une telle r volution intellectuelle et politique est
inconcevable
Alors, je vous repose la "Question Originelle": Que faire ?
L'Histoire décidera. Je suis très pessimiste sur les chances de survie
de l'Europe latine et du Royaume Uni.
horchani salah
2010-11-03 17:26:47 UTC
Permalink
La politique papale de conciliation envers le nazislam????????
__________________________________________________

Ce qu’il ne faut pas faire !

La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui rassemble, environ, 10% de sa population. Ce quota, qu’on
le veuille ou non, ne peut qu’augmenter.

Aussi, aux auteurs des contributions où sont développés des thèmes du
genre :

les adeptes de cette religion ne sont pas adaptés, à travers leur
croyance et leurs traditions religieuses, aux habitudes du pays, cette
religion est en contradiction avec les valeurs républicaines,...,et
j’en passe,

je dis :

entretenir la stigmatisation et un climat de méfiance à l’égard de la
population musulmane de France, c’est entretenir, aussi, l’appel du
communautarisme, de l’obscurantisme et de l’extrémisme religieux,
c’est aggraver, ou tout au moins faire perdurer, l’état du lien social
distendu que nous vivons aujourd’hui et, enfin, c’est faire glisser le
pays, petit à petit, vers un « mal-vivre-ensemble » qui serait
difficile, ensuite, d’éradiquer, et je crois que cela ne traduit pas
le souhait de la quasi-majorité de la communauté nationale, ne serait-
ce que pour sa sécurité !

HORCHANI Salah
jr
2010-11-03 17:45:05 UTC
Permalink
Post by horchani salah
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui rassemble, environ, 10% de sa population.
6% de la population est "de culture musulmane": 3,7 millions dont un
tiers se déclare croyants.
Post by horchani salah
Ce quota, qu’on le veuille ou non, ne peut qu’augmenter.
Ce n'est pas un quota, et le pourcentage de pratiquants ne peut que
diminuer, comme on l'observe pour toutes les religions partout où il y a
un peu de démocratie et de liberté.
--
jr
Consommer rapidement après ouverture
horchani salah
2010-11-03 18:42:49 UTC
Permalink
Post by jr
Post by horchani salah
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui  rassemble, environ, 10% de sa population.
6% de la population est "de culture musulmane": 3,7 millions dont un
tiers se déclare croyants.
Dans « le Figaro » du 28/06/10
(cf.http://www.lefigaro.fr/flash-actu/
2010/06/28/97001-20100628FILWWW00407-5-a-6m-de-musulmans-en-
france.php),

on lit :

« 5 à 6M de musulmans en France
AFP
28/06/2010

La France compte entre cinq et six millions de musulmans, selon le
ministère de l'Intérieur chargé des Cultes, dont 33% se déclarent
croyants et pratiquants, et 10% pratiquants réguliers de la prière du
vendredi en milieu de journée, le grand office hebdomadaire en islam….
»
Post by jr
Post by horchani salah
Ce quota, qu’on le veuille ou non, ne peut qu’augmenter.
Ce n'est pas un quota
Dans « le Petit Robert », on lit :

Quota : Contingent ou pourcentage déterminé.

CQFD, comme on dit en Mathématiques.

HORCHANI Salah
___________________

CQFD, comme on dit en Mathématiques, ou bien "Echec et mat!"
jr
2010-11-03 19:01:05 UTC
Permalink
Post by horchani salah
Post by jr
6% de la population est "de culture musulmane": 3,7 millions dont un
tiers se déclare croyants.
Dans « le Figaro » du 28/06/10
Oui, c'est une estimation au doigt mouillé. Qui arrange bien l'électorat
du Figaro. Voyez la réponse de D Wagner. La seule étude un peu solide
donne 3,7M dont 30% se déclarent croyants.
Post by horchani salah
Post by jr
Post by horchani salah
Ce quota, qu’on le veuille ou non, ne peut qu’augmenter.
Ce n'est pas un quota
Quota : Contingent ou pourcentage déterminé.
TLF: Contingent, pourcentage déterminé, *imposé ou autorisé*.

Pas de contrainte en religion.
Post by horchani salah
CQFD, comme on dit en Mathématiques.
Révisez.
--
jr
Consommer rapidement après ouverture
abourick
2010-11-03 22:37:15 UTC
Permalink
Post by jr
Post by horchani salah
Post by jr
6% de la population est "de culture musulmane": 3,7 millions dont un
tiers se déclare croyants.
Dans « le Figaro » du 28/06/10
Oui, c'est une estimation au doigt mouillé. Qui arrange bien l'électorat
du Figaro. Voyez la réponse de D Wagner. La seule étude un peu solide
donne 3,7M dont 30% se déclarent croyants.
Hu ! Hu ! Hu !

Si Nestor était encore là il se ferait un plaisir d'exhiber le
certificat de maçonnerie de la dame !
abourick
2010-11-03 19:54:48 UTC
Permalink
Post by jr
Post by horchani salah
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui rassemble, environ, 10% de sa population.
6% de la population est "de culture musulmane": 3,7 millions dont un
tiers se déclare croyants.
LOL


Chiffre sous estimé d'un facteur 2 à 3.
jr
2010-11-03 19:57:47 UTC
Permalink
Post by abourick
Post by jr
Post by horchani salah
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui rassemble, environ, 10% de sa population.
6% de la population est "de culture musulmane": 3,7 millions dont un
tiers se déclare croyants.
LOL
Chiffre sous estimé d'un facteur 2 à 3.
Ce que vous savez de source sûre.
--
jr
Consommer rapidement après ouverture
abourick
2010-11-03 22:40:52 UTC
Permalink
Post by jr
Post by abourick
Post by jr
Post by horchani salah
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui rassemble, environ, 10% de sa population.
6% de la population est "de culture musulmane": 3,7 millions dont un
tiers se déclare croyants.
LOL
Chiffre sous estimé d'un facteur 2 à 3.
Ce que vous savez de source sûre.
Bien sûr. La seule source objective sur la question c'est le FN. Toutes
les autres sont bidonnées en long, en large et en travers. Surtout
l'INSEE et ses suppôts grassement stipendiés pour mentir.
Nestor le pingouin
2010-11-03 23:08:37 UTC
Permalink
Post by jr
Post by abourick
Post by jr
Post by horchani salah
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui rassemble, environ, 10% de sa population.
6% de la population est "de culture musulmane": 3,7 millions dont un
tiers se déclare croyants.
LOL
Chiffre sous estimé d'un facteur 2 à 3.
Ce que vous savez de source sûre.
--
jr
Consommer rapidement après ouverture
Tout le monde le dit, et d'ailleurs tout le monde le sait.
Novembre noir <@--.-->
2010-11-03 23:16:15 UTC
Permalink
Post by Nestor le pingouin
Tout le monde le dit, et d'ailleurs tout le monde le sait.
Aïe.
abourick
2010-11-04 23:14:45 UTC
Permalink
Post by Nestor le pingouin
Tout le monde le dit, et d'ailleurs tout le monde le sait.
Aïe.
Si c'est le vrai Nestor un "aïe" n'est pas la meilleure manière de
saluer son retour.
Novembre noir <@--.-->
2010-11-05 15:48:47 UTC
Permalink
abourick :
...
Post by abourick
Post by Nestor le pingouin
Tout le monde le dit, et d'ailleurs tout le monde le sait.
Aïe.
Si c'est le vrai Nestor un "aïe" n'est pas la meilleure
manière de saluer son retour.
Et tout à coup, je ne comprends pas pourquoi un petit
caillou... Bon, moi, ça me fait froid dans le dos.
abourick
2010-11-05 20:51:25 UTC
Permalink
Post by Novembre noir <@--.-->
....
Post by abourick
Post by Nestor le pingouin
Tout le monde le dit, et d'ailleurs tout le monde le sait.
Aïe.
Si c'est le vrai Nestor un "aïe" n'est pas la meilleure
manière de saluer son retour.
Et tout à coup, je ne comprends pas pourquoi un petit
caillou... Bon, moi, ça me fait froid dans le dos.
Le sceptre de Nestor tenant sa tête sous le bras ? Il faut garder la
tête froide !
Caligula
2010-11-04 03:56:56 UTC
Permalink
Post by Nestor le pingouin
Tout le monde le dit, et d'ailleurs tout le monde le sait.
Il y en a donc infiniment moins qu'à l'apoque de la colonisation alors.
--
Caligula
Colonial
2010-11-04 04:07:38 UTC
Permalink
Post by Caligula
Post by Nestor le pingouin
Tout le monde le dit, et d'ailleurs tout le monde le sait.
Il y en a donc infiniment moins qu'à l'apoque de la colonisation alors.
Encore un qui a tout compris... :(
abourick
2010-11-04 22:58:19 UTC
Permalink
Post by Nestor le pingouin
Post by jr
Post by abourick
Post by jr
Post by horchani salah
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui rassemble, environ, 10% de sa population.
6% de la population est "de culture musulmane": 3,7 millions dont un
tiers se déclare croyants.
LOL
Chiffre sous estimé d'un facteur 2 à 3.
Ce que vous savez de source sûre.
--
jr
Consommer rapidement après ouverture
Tout le monde le dit, et d'ailleurs tout le monde le sait.
Ouelcome bèque hhhooume comme on dit en Vendée.

C'était un voeu de silence jusqu'à la démission de l'imposteur ?
Nestor le pingouin
2010-11-04 23:17:09 UTC
Permalink
Post by abourick
Post by Nestor le pingouin
Post by jr
Post by abourick
Post by jr
Post by horchani salah
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui rassemble, environ, 10% de sa population.
6% de la population est "de culture musulmane": 3,7 millions dont un
tiers se déclare croyants.
LOL
Chiffre sous estimé d'un facteur 2 à 3.
Ce que vous savez de source sûre.
--
jr
Consommer rapidement après ouverture
Tout le monde le dit, et d'ailleurs tout le monde le sait.
Ouelcome bèque hhhooume comme on dit en Vendée.
C'était un voeu de silence jusqu'à la démission de l'imposteur ?
Villiers n'est pas un imposteur
abourick
2010-11-04 23:24:35 UTC
Permalink
Post by Nestor le pingouin
Post by abourick
Post by Nestor le pingouin
Post by jr
Post by abourick
Post by jr
Post by horchani salah
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui rassemble, environ, 10% de sa population.
6% de la population est "de culture musulmane": 3,7 millions dont un
tiers se déclare croyants.
LOL
Chiffre sous estimé d'un facteur 2 à 3.
Ce que vous savez de source sûre.
--
jr
Consommer rapidement après ouverture
Tout le monde le dit, et d'ailleurs tout le monde le sait.
Ouelcome bèque hhhooume comme on dit en Vendée.
C'était un voeu de silence jusqu'à la démission de l'imposteur ?
Villiers n'est pas un imposteur
Tant mieux, j'ai toujours eu beaucoup de sympathie pour lui.

Mais alors pourquoi ce si long silence, si ce n'est pas indiscret ?
DePassage
2010-11-05 07:06:54 UTC
Permalink
Post by abourick
Post by Nestor le pingouin
Post by abourick
Post by Nestor le pingouin
Post by jr
Post by abourick
Post by jr
Post by horchani salah
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui rassemble, environ, 10% de sa population.
6% de la population est "de culture musulmane": 3,7 millions dont un
tiers se déclare croyants.
LOL
Chiffre sous estimé d'un facteur 2 à 3.
Ce que vous savez de source sûre.
--
jr
Consommer rapidement après ouverture
Tout le monde le dit, et d'ailleurs tout le monde le sait.
Ouelcome bèque hhhooume comme on dit en Vendée.
C'était un voeu de silence jusqu'à la démission de l'imposteur ?
Villiers n'est pas un imposteur
Tant mieux, j'ai toujours eu beaucoup de sympathie pour lui.
Mais alors pourquoi ce si long silence, si ce n'est pas indiscret ?
Malgré l'opération, son cancer de la choroïde progresse
Nestor le pingouin
2010-11-05 09:20:54 UTC
Permalink
Post by abourick
Mais alors pourquoi ce si long silence, si ce n'est pas indiscret ?
On perd trop de temps ici
Papili
2010-11-05 09:55:35 UTC
Permalink
Post by Nestor le pingouin
Post by abourick
Mais alors pourquoi ce si long silence, si ce n'est pas indiscret ?
On perd trop de temps ici
Voui, possible !
N'empèche qu'il y a (parfois) des infos à glaner
et des inepties à devoir rectifier...
Y a pas meilleur que toi pour pouvoir le faire.
T'en vas plus si longtemps stp
Merci pour ton retour
abourick
2010-11-05 18:08:25 UTC
Permalink
Post by Nestor le pingouin
Post by abourick
Mais alors pourquoi ce si long silence, si ce n'est pas indiscret ?
On perd trop de temps ici
Ce n'est pas faux. D'autant plus que le nombre des intervenants a
drastiquement chuté.
Papili
2010-11-05 09:50:12 UTC
Permalink
Tiens, MB ? Enfin de retour !
C'est chouette de pouvoir te lire à nouveau.
Heu... toujours avec Jr mais il y en d'autres qui mériteraient de
pouvoir bénéficier de tes lumières.
Vraiment cher MB tu nous a beaucoup manqué !
Paul The Old One... tu te souviens ? ;-)
Didier Wagner
2010-11-03 18:15:17 UTC
Permalink
Post by horchani salah
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui rassemble, environ, 10% de sa population. Ce quota, qu’on
le veuille ou non, ne peut qu’augmenter.
D'où tenez-vous ce chiffre ? De quelles statistiques ? Selon Michèle
Tribalat, les musulmans possibles en France ne seraient pas plus de 3,7
millions. Tenez-vous tous les Maghrébins, tous les Turcs, tous les
Libanais, tous les les Africains et j'en passe pour musulmans ? Vos
sources vous indiquent-elles aussi le nombre d'athées issus de l'islam ?

L'islam, dites-vous, est la deuxième religion de France. Religion de
France ! La France n'a pas de religion. Elle n'en a plus, bien qu'il soit
malhonnête de prétendre que le christianisme (religion éclectique) et en
moindre mesure le judaïsme n'ont pas amplement contribué à forger ce pays.
Le christianisme n'est donc pas la première religion de France. Mais il y
a plus de chrétiens en France que de juifs ou de musulmans.

On peut parles des musulmans en France, des musulmans de France, de
l'islam en France, mais pas de l'islam de France. Je sais qu'en écrivant
cela, je vais à contre-courant ; mais il fallait que je le dise.
Post by horchani salah
Aussi, aux auteurs des contributions où sont développés des thèmes du
les adeptes de cette religion ne sont pas adaptés, à travers leur
croyance et leurs traditions religieuses, aux habitudes du pays, cette
religion est en contradiction avec les valeurs républicaines,...,et
j’en passe,
Plus que les adeptes, c'est l'islam qui n'est pas adapté à nos climats.
Post by horchani salah
entretenir la stigmatisation et un climat de méfiance à l’égard de la
population musulmane de France, c’est entretenir, aussi, l’appel du
communautarisme, de l’obscurantisme et de l’extrémisme religieux,
c’est aggraver, ou tout au moins faire perdurer, l’état du lien social
distendu que nous vivons aujourd’hui et, enfin, c’est faire glisser le
pays, petit à petit, vers un « mal-vivre-ensemble » qui serait
difficile, ensuite, d’éradiquer, et je crois que cela ne traduit pas
le souhait de la quasi-majorité de la communauté nationale, ne serait-
ce que pour sa sécurité !
Première inadaptation : tout regard critique est immédiatement assimilé à
de la stigmatisation !

La méfiance, ce n'est pas à l'égard de la population musulmane que
beaucoup d'entre nous l'éprouvent, mais à l'égard du Coran (qui pour la
majorité des musulmans en France est encore incréé) et des hadits, à
l'égard d'un droit musulman et d'un jihad qui sont incompatibles avec
l'éthique de la majorité des Français.

A vous lire nous sommes responsables de « l'entretien du communautarisme,
de l'obscurantisme, de l'extrémisme religieux » en France parce que nous
disons ce que nous pensons de l'islam. Il faudrait donc se taire ?

J'espère qu'il n'y a aucune menace dans votre allusion à la sécurité.
horchani salah
2010-11-03 18:57:31 UTC
Permalink
Post by horchani salah
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui  rassemble, environ, 10% de sa population. Ce quota, qu’on
le veuille ou non, ne peut qu’augmenter.
D'où tenez-vous ce chiffre ? De quelles statistiques ? Selon Michèle  
Tribalat, les musulmans possibles en France ne seraient pas plus de 3,7  
millions...
Dans « le Figaro » du 28/06/10
(cf.http://www.lefigaro.fr/flash-actu/
2010/06/28/97001-20100628FILWWW00407-5-a-6m-de-musulmans-en-
france.php),

on lit :

« 5 à 6M de musulmans en France
AFP
28/06/2010

La France compte entre cinq et six millions de musulmans, selon le
ministère de l'Intérieur chargé des Cultes, dont 33% se déclarent
croyants et pratiquants, et 10% pratiquants réguliers de la prière du
vendredi en milieu de journée, le grand office hebdomadaire en islam….
».

HORCHANI Salah
Didier Wagner
2010-11-03 19:44:57 UTC
Permalink
Post by horchani salah
Dans « le Figaro » du 28/06/10
(cf.http://www.lefigaro.fr/flash-actu/
2010/06/28/97001-20100628FILWWW00407-5-a-6m-de-musulmans-en-
france.php),
Un grand merci pour avoir si promptement répondu et cité votre source.
Post by horchani salah
La France compte entre cinq et six millions de musulmans, selon le
ministère de l'Intérieur chargé des Cultes, dont 33% se déclarent
croyants et pratiquants [...]
Question : un non croyant peut-il être musulman ?

Si un non croyant ne peut être musulman, alors les musulmans en France
seraient entre 1 650 000 et 1 980 000, ce qui, je vous l'accorde, est déjà
beaucoup.
abourick
2010-11-03 19:55:54 UTC
Permalink
Post by Didier Wagner
Post by horchani salah
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui rassemble, environ, 10% de sa population. Ce quota, qu’on
le veuille ou non, ne peut qu’augmenter.
D'où tenez-vous ce chiffre ? De quelles statistiques ? Selon Michèle
Tribalat, les musulmans possibles en France ne seraient pas plus de 3,7
millions.
Mensonge.
abourick
2010-11-03 19:53:26 UTC
Permalink
Post by Fulminator
La politique papale de conciliation envers le nazislam????????
__________________________________________________
Ce qu’il ne faut pas faire !
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui rassemble, environ, 10% de sa population. Ce quota, qu’on
le veuille ou non, ne peut qu’augmenter.
Aussi, aux auteurs des contributions où sont développés des thèmes du
les adeptes de cette religion ne sont pas adaptés, à travers leur
croyance et leurs traditions religieuses, aux habitudes du pays, cette
religion est en contradiction avec les valeurs républicaines,...,et
j’en passe,
entretenir la stigmatisation et un climat de méfiance à l’égard de la
population musulmane de France, c’est entretenir, aussi, l’appel du
communautarisme, de l’obscurantisme et de l’extrémisme religieux,
c’est aggraver, ou tout au moins faire perdurer, l’état du lien social
distendu que nous vivons aujourd’hui et, enfin, c’est faire glisser le
pays, petit à petit, vers un « mal-vivre-ensemble » qui serait
difficile, ensuite, d’éradiquer, et je crois que cela ne traduit pas
le souhait de la quasi-majorité de la communauté nationale, ne serait-
ce que pour sa sécurité !
Cela fait maintenant 40 ans que la France fait de son mieux pour
intégrer les musulmans afin qu'ils se sentent à l'aise sur notre sol. En
2005 une équipe d'universitaires a calculé après de nombreux travaux que
l'immigration musulmane et les politiques d'intégration coûtaient tous
les ans un peu moins du montant annuel du déficit public de la France.
Je ne vois pas ce que le pays peut faire de plus. Il faut bien tirer les
conséquences du fiasco quasi complet de l'intégration des populations
musulmanes en France.
horchani salah
2010-11-03 23:33:50 UTC
Permalink
Post by abourick
Post by Fulminator
La politique papale de conciliation envers le nazislam????????
__________________________________________________
Ce qu’il ne faut pas faire !
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui  rassemble, environ, 10% de sa population. Ce quota, qu’on
le veuille ou non, ne peut qu’augmenter.
Aussi, aux auteurs des contributions où sont développés des thèmes du
les adeptes de cette religion ne sont pas adaptés, à travers leur
croyance et leurs traditions religieuses, aux habitudes du pays, cette
religion est en contradiction avec les valeurs républicaines,...,et
j’en passe,
entretenir la stigmatisation et un climat de méfiance à l’égard de la
population musulmane de France, c’est entretenir, aussi, l’appel du
communautarisme, de l’obscurantisme et de l’extrémisme religieux,
c’est aggraver, ou tout au moins faire perdurer, l’état du lien social
distendu que nous vivons aujourd’hui et, enfin, c’est faire glisser le
pays, petit à petit, vers un « mal-vivre-ensemble » qui serait
difficile, ensuite, d’éradiquer, et je crois que cela ne traduit pas
le souhait de la quasi-majorité de la communauté nationale, ne serait-
ce que pour sa sécurité !
Cela fait maintenant 40 ans que la France fait de son mieux pour
intégrer les musulmans afin qu'ils se sentent à l'aise sur notre sol. En
2005 une équipe d'universitaires a calculé après de nombreux travaux que
l'immigration musulmane et les politiques d'intégration coûtaient tous
les ans un peu moins du montant annuel du déficit public de la France.
Je ne vois pas ce que le pays peut faire de plus. Il faut bien tirer les
conséquences du fiasco quasi complet de l'intégration des populations
musulmanes en France.
----------------------------------------------------------------------------------------------------

Le premier acte !

Je crois que le premier acte, nécessaire pour le « bien-vivre-ensemble
» et pour le renforcement de la cohésion nationale, est de soutenir
les plus ouverts et les plus tolérants parmi la population musulmane
de France. Cette tâche, qui demande beaucoup de pédagogie et de
compréhension de la part de tous, incombe, à la fois, aux politiques,
aux médias et à chaque citoyen parmi nous. En particulier, elle va
permettre aux musulmans de France d’instaurer, de manière généralisée
et irréversible, un Islam de France adapté aux valeurs de la
République, d’autant plus que leur quasi-majorité est de nationalité
française


HORCHANI Salah
Novembre noir <@--.-->
2010-11-03 23:41:10 UTC
Permalink
En particulier, elle va permettre aux musulmans de
France d’instaurer, de manière généralisée et
irréversible, un Islam de France adapté aux valeurs de
la République, d’autant plus que leur quasi-majorité
est de nationalité française
Vous faites comme vous voulez, cependant je vous préviens :
un islam de France c'est parfait, en revanche avant de
s'adapter aux valeurs de la république, réfléchissez bien,
l'Eglise catholique a fait ça et en moins d'un siècle c'est
devenu une bande de tarlouze pédophiles à la sauce peace
and love alors maintenant c'est vous qui voyez.
abourick
2010-11-05 21:12:03 UTC
Permalink
Post by Novembre noir <@--.-->
En particulier, elle va permettre aux musulmans de
France d’instaurer, de manière généralisée et
irréversible, un Islam de France adapté aux valeurs de
la République, d’autant plus que leur quasi-majorité
est de nationalité française
un islam de France c'est parfait, en revanche avant de
s'adapter aux valeurs de la république, réfléchissez bien,
l'Eglise catholique a fait ça et en moins d'un siècle c'est
devenu une bande de tarlouze pédophiles à la sauce peace
and love alors maintenant c'est vous qui voyez.
A quand remontent les problèmes de pédophilie au sein de l'Église ?
Aucune étude sérieuse ne s'est penchée sur la question et rien ne permet
de conclure qu'ils sont récents.
Didier Wagner
2010-11-04 08:04:02 UTC
Permalink
Post by horchani salah
Le premier acte !
Je crois que le premier acte, nécessaire pour le « bien-vivre-ensemble
» et pour le renforcement de la cohésion nationale, est de soutenir
les plus ouverts et les plus tolérants parmi la population musulmane
de France. Cette tâche, qui demande beaucoup de pédagogie et de
compréhension de la part de tous, incombe, à la fois, aux politiques,
aux médias et à chaque citoyen parmi nous. En particulier, elle va
permettre aux musulmans de France d’instaurer, de manière généralisée
et irréversible, un Islam de France adapté aux valeurs de la
République, d’autant plus que leur quasi-majorité est de nationalité
française
Voici quelques inquiétudes que peut susciter votre... recommandation :

- Le premier acte ! Un premier acte en implique nécessairement d'autres.
Pour décider de ce qu'il convient de faire ou de ne pas faire, il faut
connaître ou, pour le moins, prévoir, ce que réservent les actes suivants.
Que deviendra la République française lorsque la majorité des électeurs
seront musulmans ?

- Le « bien vivre ensemble » dépend en grande partie d'une politesse,
d'une urbanité, d'une courtoisie commune. Le « bien vivre ensemble » est
une question de code, de comportement partagé. Faut-il que tous les
français adoptent un code islamique pour que nous puissions bien vivre
ensemble ?

- Que veut dire « soutenir » certains musulmans plutôt que d'autres ?
Soutenir une forme d'islam plutôt qu'une autre et reproduire ainsi ce qui
se passe dans plusieurs Etats islamiques ? (J'emploie l'adjectif «
musulman » pour qualifier des personnes, « islamique » pour le reste, sans
connotation différente). Je peux soutenir des hommes. Pour leurs idées,
pour leur action. Je me refuse à soutenir quelqu'un parce qu'il est
religieux.

- Vous nous demandez, ainsi qu'aux hommes politiques et médiatiques,
beaucoup de pédagogie et de compréhension. Je crois que la France s'est
montrée compréhensive à l'égard de l'islam au point de renoncer à
certaines de ses valeurs. Je le déplore. Il me semble que c'est d'abord
aux nouveaux venus de faire preuve de compréhension et de pédagogie afin
de se dissoudre (sans nécessairement perdre, à titre privé, certaines
particularités) dans le peuple de France.

- J'ai toujours trouvé légitime la résistance des peuples colonisés à qui
l'on a imposé une autre culture. Au même titre, je ne puis admettre que
l'on impose à la France une culture - l'Islam - et, qui pis est, une
religion - l'islam - qui lui sont l'une et l'autre étrangère. Vous voulez
que les Français permettent aux musulmans d'instaurer l'islam en France de
façon générale (partout et en toutes choses) et irréversible ! Vous le
voulez. Je ne le veux pas. Il s'agit de défendre notre liberté plus encore
qu'une identité.

- Il n'y a pas d'islam possible adapté aux valeurs de la République. Mais
vous pouvez faire une République adaptée aux valeurs de l'islam !
abourick
2010-11-05 21:15:50 UTC
Permalink
Post by Didier Wagner
Post by horchani salah
Le premier acte !
Je crois que le premier acte, nécessaire pour le « bien-vivre-ensemble
» et pour le renforcement de la cohésion nationale, est de soutenir
les plus ouverts et les plus tolérants parmi la population musulmane
de France. Cette tâche, qui demande beaucoup de pédagogie et de
compréhension de la part de tous, incombe, à la fois, aux politiques,
aux médias et à chaque citoyen parmi nous. En particulier, elle va
permettre aux musulmans de France d’instaurer, de manière généralisée
et irréversible, un Islam de France adapté aux valeurs de la
République, d’autant plus que leur quasi-majorité est de nationalité
française
- Le premier acte ! Un premier acte en implique nécessairement d'autres.
Pour décider de ce qu'il convient de faire ou de ne pas faire, il faut
connaître ou, pour le moins, prévoir, ce que réservent les actes
suivants. Que deviendra la République française lorsque la majorité des
électeurs seront musulmans ?
- Le « bien vivre ensemble » dépend en grande partie d'une politesse,
d'une urbanité, d'une courtoisie commune. Le « bien vivre ensemble » est
une question de code, de comportement partagé. Faut-il que tous les
français adoptent un code islamique pour que nous puissions bien vivre
ensemble ?
- Que veut dire « soutenir » certains musulmans plutôt que d'autres ?
Soutenir une forme d'islam plutôt qu'une autre et reproduire ainsi ce
qui se passe dans plusieurs Etats islamiques ? (J'emploie l'adjectif «
musulman » pour qualifier des personnes, « islamique » pour le reste,
sans connotation différente). Je peux soutenir des hommes. Pour leurs
idées, pour leur action. Je me refuse à soutenir quelqu'un parce qu'il
est religieux.
- Vous nous demandez, ainsi qu'aux hommes politiques et médiatiques,
beaucoup de pédagogie et de compréhension. Je crois que la France s'est
montrée compréhensive à l'égard de l'islam au point de renoncer à
certaines de ses valeurs. Je le déplore. Il me semble que c'est d'abord
aux nouveaux venus de faire preuve de compréhension et de pédagogie afin
de se dissoudre (sans nécessairement perdre, à titre privé, certaines
particularités) dans le peuple de France.
- J'ai toujours trouvé légitime la résistance des peuples colonisés à
qui l'on a imposé une autre culture. Au même titre, je ne puis admettre
que l'on impose à la France une culture - l'Islam - et, qui pis est, une
religion - l'islam - qui lui sont l'une et l'autre étrangère. Vous
voulez que les Français permettent aux musulmans d'instaurer l'islam en
France de façon générale (partout et en toutes choses) et irréversible !
Vous le voulez. Je ne le veux pas. Il s'agit de défendre notre liberté
plus encore qu'une identité.
- Il n'y a pas d'islam possible adapté aux valeurs de la République.
Mais vous pouvez faire une République adaptée aux valeurs de l'islam !
Tu as bien résumé le problème. L'islam est par essence totalitaire. Non
seulement il est incapable de se réformer ou de se repentir de ses
crimes mais plus fondamentalement encore de renoncer à sa volonté de
conquérir le monde.
Alabenne
2010-11-03 20:01:55 UTC
Permalink
Post by horchani salah
La population musulmane de France est une composante non négligeable
de son peuple, étant donné que l’Islam est la deuxième religion de
France qui rassemble, environ, 10% de sa population. Ce quota, qu’on
le veuille ou non, ne peut qu’augmenter.
ça n'a rien d'obligatoire, par chance, on n'est jamais obligé d'être
aussi con que ses parents.
Post by horchani salah
Aussi, aux auteurs des contributions où sont développés des thèmes du
les adeptes de cette religion ne sont pas adaptés, à travers leur
croyance et leurs traditions religieuses, aux habitudes du pays, cette
religion est en contradiction avec les valeurs républicaines,...,et
j’en passe,
c'est tout à fait exact, mais si ça peut vous consoler, il y en a
d'autres, les adeptes des autres religions sont dans le même cas.
La République s'est construite CONTRE la religion dominante de l'époque,
alors ce n'est pas pour se laisser détruire par une religion de nouveaux
venus.
Post by horchani salah
entretenir la stigmatisation et un climat de méfiance à l’égard de la
population musulmane de France, c’est entretenir, aussi, l’appel du
communautarisme, de l’obscurantisme et de l’extrémisme religieux,
c’est aggraver, ou tout au moins faire perdurer, l’état du lien social
distendu que nous vivons aujourd’hui et, enfin, c’est faire glisser le
pays, petit à petit, vers un « mal-vivre-ensemble » qui serait
difficile, ensuite, d’éradiquer, et je crois que cela ne traduit pas
le souhait de la quasi-majorité de la communauté nationale, ne serait-
ce que pour sa sécurité !
Pour le bien-être de tous, les religions doivent être détruites le plus

rapidement possible, ou réduite à l'état d'aimable folklore.

La musulmane comme les autres.
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...