Discussion:
Brexit : le ministre n'avait pas tout à fait compris
Add Reply
André Barbo
2018-11-08 15:44:15 UTC
Réponse
Permalink
“I hadn’t quite understood the full extent of this, but if you look at
the UK and look at how we trade in goods, we are particularly reliant on
the Dover-Calais crossing,” he said.

https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/brexit-latest-dominic-raab-trade-eu-france-calais-dover-economy-finance-deal-a8624036.html

Le ministre britannique en charge du Brexit... reconnait ne comprendre
que maintenant toute l'importance des relations commerciales avec l'UE.

Dominic Raab a donc soutenu le Brexit pendant des années sans en
connaître les conséquences réelles.
zw
2018-11-08 16:17:05 UTC
Réponse
Permalink
André Barbo wrote:

Beaucoup d'électeurs sont animés par des illusions, des émotions, des
colères. Ils critiquent sans cesse, se plaignent de tout... la raison
et la réflexion n'existent pas pour eux.

Visiblement, c'est pareil pour certains politiciens Anglais pro-Brexit.
Cirrus
2018-11-08 16:21:31 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Beaucoup d'électeurs sont animés par des illusions, des
émotions, des colères. Ils critiquent sans cesse, se plaignent
de tout... la raison et la réflexion n'existent pas pour eux.
Visiblement, c'est pareil pour certains politiciens Anglais
pro-Brexit.
Le propre d'un politicien en démocratie c'est de se faire élire,
ensuite il faut gérer les conséquences de la démagogie et du
populisme.
Herisson grognon
2018-11-08 23:56:36 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cirrus
Post by zw
Beaucoup d'électeurs sont animés par des illusions, des
émotions, des colères. Ils critiquent sans cesse, se plaignent
de tout... la raison et la réflexion n'existent pas pour eux.
Visiblement, c'est pareil pour certains politiciens Anglais
pro-Brexit.
Le propre d'un politicien en démocratie c'est de se faire élire,
ensuite il faut gérer les conséquences de la démagogie et du
populisme.
Non, ensuite il leur faut préparer la prochaine élection.

Alain
Roaringriri
2018-11-09 07:41:39 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
Post by Cirrus
Post by zw
Beaucoup d'électeurs sont animés par des illusions, des
émotions, des colères. Ils critiquent sans cesse, se plaignent
de tout... la raison et la réflexion n'existent pas pour eux.
Visiblement, c'est pareil pour certains politiciens Anglais
pro-Brexit.
Le propre d'un politicien en démocratie c'est de se faire élire,
ensuite il faut gérer les conséquences de la démagogie et du
populisme.
Non, ensuite il leur faut préparer la prochaine élection.
Alain
Ou à défaut, celle d'un autre qui se présentera comme "tout le
contraire" de celui là.
L'important est la continuité du Principe Bureaucratique.
Gloops
2018-11-09 21:38:24 UTC
Réponse
Permalink
Post by Roaringriri
Post by Herisson grognon
Post by Cirrus
Post by zw
Beaucoup d'électeurs sont animés par des illusions, des
émotions, des colères. Ils critiquent sans cesse, se plaignent
de tout... la raison et la réflexion n'existent pas pour eux.
Visiblement, c'est pareil pour certains politiciens Anglais
pro-Brexit.
Le propre d'un politicien en démocratie c'est de se faire élire,
ensuite il faut gérer les conséquences de la démagogie et du
populisme.
Non, ensuite il leur faut préparer la prochaine élection.
Alain
Ou à défaut, celle d'un autre qui se présentera comme "tout le
contraire" de celui là.
L'important est la continuité du Principe Bureaucratique.
Et Macron, pistonné par Hollande, je n'ai pas bien réalisé si il était
censé être "tout le contraire" ?

Et encore moins d'ailleurs que des gens qui n'ont jamais pu saquer
Hollande élisent celui qu'il a choisi.

Oui enfin ... C'est vrai que ce n'est pas eux qui ont choisi, c'est
Marine Le Pen.
--
Post by Roaringriri
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Herisson grognon
2018-11-10 07:20:59 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Post by Roaringriri
Post by Herisson grognon
Post by Cirrus
Post by zw
Beaucoup d'électeurs sont animés par des illusions, des
émotions, des colères. Ils critiquent sans cesse, se plaignent
de tout... la raison et la réflexion n'existent pas pour eux.
Visiblement, c'est pareil pour certains politiciens Anglais pro-Brexit.
Le propre d'un politicien en démocratie c'est de se faire élire,
ensuite il faut gérer les conséquences de la démagogie et du
populisme.
Non, ensuite il leur faut préparer la prochaine élection.
Alain
Ou à défaut, celle d'un autre qui se présentera comme "tout le
contraire" de celui là.
L'important est la continuité du Principe Bureaucratique.
Et Macron, pistonné par Hollande, je n'ai pas bien réalisé si il était
censé être "tout le contraire" ?
Et encore moins d'ailleurs que des gens qui n'ont jamais pu saquer
Hollande élisent celui qu'il a choisi.
Oui enfin ... C'est vrai que ce n'est pas eux qui ont choisi, c'est
Marine Le Pen.
L'idéologie c'est caca, le pragmatisme c'est chouette.

Alain
Gloops
2018-11-10 07:35:28 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
Post by Gloops
Et Macron, pistonné par Hollande, je n'ai pas bien réalisé si il était
censé être "tout le contraire" ?
Et encore moins d'ailleurs que des gens qui n'ont jamais pu saquer
Hollande élisent celui qu'il a choisi.
Oui enfin ... C'est vrai que ce n'est pas eux qui ont choisi, c'est
Marine Le Pen.
L'idéologie c'est caca, le pragmatisme c'est chouette.
Alain
C'est peut-être chouette mais ça semble tellement minoritaire ...
--
Post by Herisson grognon
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
François Guillet
2018-11-08 20:05:21 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Beaucoup d'électeurs sont animés par des illusions, des émotions, des
colères. Ils critiquent sans cesse, se plaignent de tout... la raison
et la réflexion n'existent pas pour eux.
Visiblement, c'est pareil pour certains politiciens Anglais pro-Brexit.
Tout à fait, les politiciens sont le reflet du peuple, contrairement à
ce que croit le peuple. Quand le peuple est médiocre, ses élites le
sont aussi puisque c'est lui qui les choisit. Qui se ressemblent
s'assemblent.
s***@free.fr
2018-11-08 20:15:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by François Guillet
Post by zw
Beaucoup d'électeurs sont animés par des illusions, des émotions, des
colères. Ils critiquent sans cesse, se plaignent de tout... la raison
et la réflexion n'existent pas pour eux.
Visiblement, c'est pareil pour certains politiciens Anglais pro-Brexit.
Tout à fait, les politiciens sont le reflet du peuple, contrairement à
ce que croit le peuple. Quand le peuple est médiocre, ses élites le
sont aussi puisque c'est lui qui les choisit. Qui se ressemblent
s'assemblent.
Quand le commentaire est aussi médiocre c'est que l'auteur est d'une nullité sans égale.

Il est donc bien pire que le peuple qu'il prétend décrire et auquel il ne comprend rien.
D'ailleurs ce peuple est suffisamment intelligent qu'il ne tient pas à être représenté par un auteur aussi peu crédible.
François Guillet
2018-11-08 20:30:29 UTC
Réponse
Permalink
Post by s***@free.fr
Post by François Guillet
Post by zw
Beaucoup d'électeurs sont animés par des illusions, des émotions, des
colères. Ils critiquent sans cesse, se plaignent de tout... la raison
et la réflexion n'existent pas pour eux.
Visiblement, c'est pareil pour certains politiciens Anglais pro-Brexit.
Tout à fait, les politiciens sont le reflet du peuple, contrairement à
ce que croit le peuple. Quand le peuple est médiocre, ses élites le
sont aussi puisque c'est lui qui les choisit. Qui se ressemblent
s'assemblent.
Quand le commentaire est aussi médiocre c'est que l'auteur est d'une nullité sans égale.
Il est donc bien pire que le peuple qu'il prétend décrire et auquel il ne comprend rien.
argumentum ad personam, le niveau zéro de l'argumentation. Il serait
Post by s***@free.fr
D'ailleurs ce peuple est suffisamment intelligent qu'il ne
tient pas à être représenté par un auteur aussi peu crédible.
C'est ce que disent tous les fachos flatteurs et démagos qui prétendent
parler à sa place et ne veulent pas lui laisser le choix d'être
représenté par qui bon lui semble, on le voit ici avec
***@free.fr.

Si le peuple était suffisamment intelligent, il y a longtemps qu'il
vivrait sans aucun dirigeant.
Malheureusement quand on voit ne serait-ce que les problèmes de
voisinage, les vols, les arnaques, le travail au noir... on comprend
pourquoi le peuple est dirigé, trop médiocre pour vivre sans qu'on lui
dise comment.
s***@free.fr
2018-11-14 12:34:14 UTC
Réponse
Permalink
Post by François Guillet
Post by s***@free.fr
Post by François Guillet
Post by zw
Beaucoup d'électeurs sont animés par des illusions, des émotions, des
colères. Ils critiquent sans cesse, se plaignent de tout... la raison
et la réflexion n'existent pas pour eux.
Visiblement, c'est pareil pour certains politiciens Anglais pro-Brexit.
Tout à fait, les politiciens sont le reflet du peuple, contrairement à
ce que croit le peuple. Quand le peuple est médiocre, ses élites le
sont aussi puisque c'est lui qui les choisit. Qui se ressemblent
s'assemblent.
Quand le commentaire est aussi médiocre c'est que l'auteur est d'une nullité
sans égale.
Il est donc bien pire que le peuple qu'il prétend décrire et auquel il ne
comprend rien.
argumentum ad personam, le niveau zéro de l'argumentation. Il serait
Ceux qui avaient accepté de travailler avec May
(comme David Davis) sont tous partis, dégoûtés, en
ne laissant que les tocards
François Guillet
2018-11-08 20:34:27 UTC
Réponse
Permalink
Post by s***@free.fr
Post by François Guillet
Post by zw
Beaucoup d'électeurs sont animés par des illusions, des émotions, des
colères. Ils critiquent sans cesse, se plaignent de tout... la raison
et la réflexion n'existent pas pour eux.
Visiblement, c'est pareil pour certains politiciens Anglais pro-Brexit.
Tout à fait, les politiciens sont le reflet du peuple, contrairement à
ce que croit le peuple. Quand le peuple est médiocre, ses élites le
sont aussi puisque c'est lui qui les choisit. Qui se ressemblent
s'assemblent.
Quand le commentaire est aussi médiocre c'est que l'auteur est d'une nullité sans égale.
Il est donc bien pire que le peuple qu'il prétend décrire et auquel il ne comprend rien.
argumentum ad personam, le niveau zéro de l'argumentation.
Post by s***@free.fr
D'ailleurs ce peuple est suffisamment intelligent qu'il ne
tient pas à être représenté par un auteur aussi peu crédible.
C'est ce que disent tous les fachos flatteurs et démagos qui prétendent
parler à sa place et ne veulent pas lui laisser le choix d'être
représenté par qui bon lui semble.

Si le peuple était suffisamment intelligent, il y a longtemps qu'il
vivrait sans aucun dirigeant.
Malheureusement quand on voit ne serait-ce que les problèmes de
voisinage, les vols, les arnaques, le travail au noir... on comprend
pourquoi le peuple est dirigé, trop médiocre pour vivre sans qu'on lui
dise comment.
zw
2018-11-09 13:58:12 UTC
Réponse
Permalink
Post by François Guillet
Post by zw
Beaucoup d'électeurs sont animés par des illusions, des émotions,
des colères. Ils critiquent sans cesse, se plaignent de tout... la
raison et la réflexion n'existent pas pour eux.
Visiblement, c'est pareil pour certains politiciens Anglais
pro-Brexit.
Tout à fait, les politiciens sont le reflet du peuple, contrairement
à ce que croit le peuple. Quand le peuple est médiocre, ses élites le
sont aussi puisque c'est lui qui les choisit. Qui se ressemblent
s'assemblent.
Tout comme on ne choisit pas sa famille, le citoyen ne choisit pas ses
concitoyens.

Il partage le destin national et son souci doit porter sur ses
concitoyens et non sur les politiciens.

Beaucoup trop de citoyens ne comprennent pas qu'ils se tirent une balle
dans le pied en se plaignant des politiciens car la démarche est
totalement stérile voir destructive. En effet, ils devraient se
plaindre de leurs concitoyens et, ce faisant, ils prendraient alors la
mesure de la réalité et leur responsabilité.

Mais bon, va expliquer cela au neuneu demi-adulte, plus ou moins
gauchiste qui pleurniche comme un enfant qui n'aurait pas eu son cadeau
de Noel... sont pas prêt de comprendre cela car ils se voient comme des
sujets, comme des individus soumis, ils ne concoivent pas leur rôle
d'acteur, de responsable, d'adulte.
Gloops
2018-11-09 21:40:07 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by François Guillet
Post by zw
Beaucoup d'électeurs sont animés par des illusions, des émotions,
des colères. Ils critiquent sans cesse, se plaignent de tout... la
raison et la réflexion n'existent pas pour eux.
Visiblement, c'est pareil pour certains politiciens Anglais
pro-Brexit.
Tout à fait, les politiciens sont le reflet du peuple, contrairement
à ce que croit le peuple. Quand le peuple est médiocre, ses élites le
sont aussi puisque c'est lui qui les choisit. Qui se ressemblent
s'assemblent.
Tout comme on ne choisit pas sa famille, le citoyen ne choisit pas ses
concitoyens.
Il partage le destin national et son souci doit porter sur ses
concitoyens et non sur les politiciens.
Beaucoup trop de citoyens ne comprennent pas qu'ils se tirent une balle
dans le pied en se plaignant des politiciens car la démarche est
totalement stérile voir destructive. En effet, ils devraient se
plaindre de leurs concitoyens et, ce faisant, ils prendraient alors la
mesure de la réalité et leur responsabilité.
Mais bon, va expliquer cela au neuneu demi-adulte, plus ou moins
gauchiste qui pleurniche comme un enfant qui n'aurait pas eu son cadeau
de Noel... sont pas prêt de comprendre cela car ils se voient comme des
sujets, comme des individus soumis, ils ne concoivent pas leur rôle
d'acteur, de responsable, d'adulte.
Et tu as un exemple de quelqu'un qui n'a pas compris ça, peut-être ?
--
Post by zw
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
zw
2018-11-10 11:42:37 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Post by zw
Post by François Guillet
Post by zw
Beaucoup d'électeurs sont animés par des illusions, des
émotions, des colères. Ils critiquent sans cesse, se plaignent
de tout... la raison et la réflexion n'existent pas pour eux.
Visiblement, c'est pareil pour certains politiciens Anglais pro-Brexit.
Tout à fait, les politiciens sont le reflet du peuple,
contrairement à ce que croit le peuple. Quand le peuple est
médiocre, ses élites le sont aussi puisque c'est lui qui les
choisit. Qui se ressemblent s'assemblent.
Tout comme on ne choisit pas sa famille, le citoyen ne choisit pas
ses concitoyens.
Il partage le destin national et son souci doit porter sur ses
concitoyens et non sur les politiciens.
Beaucoup trop de citoyens ne comprennent pas qu'ils se tirent une
balle dans le pied en se plaignant des politiciens car la démarche
est totalement stérile voir destructive. En effet, ils devraient se
plaindre de leurs concitoyens et, ce faisant, ils prendraient alors
la mesure de la réalité et leur responsabilité.
Mais bon, va expliquer cela au neuneu demi-adulte, plus ou moins
gauchiste qui pleurniche comme un enfant qui n'aurait pas eu son
cadeau de Noel... sont pas prêt de comprendre cela car ils se
voient comme des sujets, comme des individus soumis, ils ne
concoivent pas leur rôle d'acteur, de responsable, d'adulte.
Et tu as un exemple de quelqu'un qui n'a pas compris ça, peut-être ?
Toutes les personnes qui se plaignent des politiciens par exemple, ça
fait pas mal.
Gloops
2018-11-11 10:28:43 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by Gloops
Post by zw
Beaucoup trop de citoyens ne comprennent pas qu'ils se tirent une
balle dans le pied en se plaignant des politiciens car la démarche
est totalement stérile voir destructive. En effet, ils devraient se
plaindre de leurs concitoyens et, ce faisant, ils prendraient alors
la mesure de la réalité et leur responsabilité.
Mais bon, va expliquer cela au neuneu demi-adulte, plus ou moins
gauchiste qui pleurniche comme un enfant qui n'aurait pas eu son
cadeau de Noel... sont pas prêt de comprendre cela car ils se
voient comme des sujets, comme des individus soumis, ils ne
concoivent pas leur rôle d'acteur, de responsable, d'adulte.
Et tu as un exemple de quelqu'un qui n'a pas compris ça, peut-être ?
Toutes les personnes qui se plaignent des politiciens par exemple, ça
fait pas mal.
Quand nous choisissons quelqu'un pour nous représenter, nous attendons
quelque chose de lui.

Ou alors, j'aimerais que tu m'expliques de quelle façon ça peut ne pas
s'appeler être complètement inconséquent.
--
Post by zw
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
zw
2018-11-11 14:05:35 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Post by zw
Post by Gloops
Post by zw
Beaucoup trop de citoyens ne comprennent pas qu'ils se tirent
une balle dans le pied en se plaignant des politiciens car la
démarche est totalement stérile voir destructive. En effet, ils
devraient se plaindre de leurs concitoyens et, ce faisant, ils
prendraient alors la mesure de la réalité et leur
responsabilité.
Mais bon, va expliquer cela au neuneu demi-adulte, plus ou moins
gauchiste qui pleurniche comme un enfant qui n'aurait pas eu son
cadeau de Noel... sont pas prêt de comprendre cela car ils se
voient comme des sujets, comme des individus soumis, ils ne
concoivent pas leur rôle d'acteur, de responsable, d'adulte.
Et tu as un exemple de quelqu'un qui n'a pas compris ça,
peut-être ?
Toutes les personnes qui se plaignent des politiciens par exemple,
ça fait pas mal.
Quand nous choisissons quelqu'un pour nous représenter, nous
attendons quelque chose de lui.
Oui, c'est normal. Mais c'est aussi normal pour un électeur de se
douter qu'un politicien ne dit pas toute la vérité pendant la campagne,
il cherche à séduire, à être élu.
Post by Gloops
Ou alors, j'aimerais que tu m'expliques de quelle façon ça peut ne
pas s'appeler être complètement inconséquent.
Ce qui est inconséquent pour un citoyen, c'est de croire qu'un
politicien en campagne serait 100% sincère et 100% honnête.
Cirrus
2018-11-11 16:54:59 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Ce qui est inconséquent pour un citoyen, c'est de croire
qu'un politicien en campagne serait 100% sincère et
100% honnête.
Les candidats qui ont des chances d'être élus sont souvent
plus modérés que les autres, ils savent qu'ils seront
confrontés à la dure réalité d'être aux affaires, surtout
les extrêmes qui n'ont strictement aucune chance et
peuvent plus aisément conjuguer populisme et démagogie.
zw
2018-11-11 19:44:03 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cirrus
Post by zw
Ce qui est inconséquent pour un citoyen, c'est de croire
qu'un politicien en campagne serait 100% sincère et
100% honnête.
Les candidats qui ont des chances d'être élus sont souvent
plus modérés que les autres,
C'est une lapalissade ? un peu comme les gens qui disent "Les
Américains sont arrivés à la fin de la guerre" etc etc..

Mais je suis d'accord avec vous...
Post by Cirrus
ils savent qu'ils seront
confrontés à la dure réalité d'être aux affaires, surtout
les extrêmes qui n'ont strictement aucune chance et
peuvent plus aisément conjuguer populisme et démagogie.
Oui. Mais si le peuple ou une grande partie du peuple vote pour ces
extrèmes alors que le peuple est habituellement sage et responsable,
c'est bien que le peuple a été violenté, malmené.

Ce que je veux dire, c'est que les "leaders modérés" qui critiquent les
extrèmes sont bien souvent ceux qui ont créé les conditions d'un
dérapage.

Et c'est souvent ceux qui sont les plus hostiles aux extrèmes qui sont
en réalité les premiers responsables des dérives extrémistes.

Maintenant, cela ne change rien au fait que le peuple se tire une balle
dans le pied en votant pour les extrèmes... il pense prendre une
revanche, il est en réalité dans un processus d'autodestruction car les
élites s'en moquent bien en réalité, quoiqu'il advienne, elles tirent
leur épingle du jeu.

Je finis donc sur une lapalissade moi aussi !
Cirrus
2018-11-11 20:58:48 UTC
Réponse
Permalink
(..) Ce que je veux dire, c'est que les "leaders
modérés" qui critiquent les extrèmes sont bien souvent
ceux qui ont créé les conditions d'un dérapage.
C'est exact, la montée du populisme et de la démagogie
provient du fait que les dirigeants au pouvoir ne savent
faire face aux anxiétés de leurs électeurs et peinent à
les convaincre du bien-fondé et de la pertinence des
politiques menées.
(..) Je finis donc sur une lapalissade moi aussi !
Certaines choses vont sans dire, mais parfois mieux en les
disant.
zw
2018-11-12 08:28:17 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cirrus
(..) Ce que je veux dire, c'est que les "leaders
modérés" qui critiquent les extrèmes sont bien souvent
ceux qui ont créé les conditions d'un dérapage.
C'est exact, la montée du populisme et de la démagogie
provient du fait que les dirigeants au pouvoir ne savent
faire face aux anxiétés de leurs électeurs et peinent à
les convaincre du bien-fondé et de la pertinence des
politiques menées.
Juste pour préciser....

Les colères, frustrations ou agitations diverses qui peuvent animer une
part importante de l'électorat ne tombent pas du ciel.

Si 40% des électeurs environ sont prêts à apporter leurs suffrages à
Mélenchon ou LePen, ce n'est pas pour rien, ce n'est pas gratuit, ce
n'est pas anodin. C'est l'aboutissement d'une phase, c'est un tournant,
c'est un chapitre qui s'ouvre.

Cela s'explique par le fait que les choses vont mal depuis des années
et des années. Dans le cas de la France, les choses ne vont pas bien
depuis 30 ou 40 ans ou plus.

Et à bien des égards, les élites qui cherchent à contrer cette montée
du populisme sont les mêmes qui ont conduit ou piloté la nation pendant
ces 30 ou 40 dernières années.

Il y a donc un coté pompier pyromane si vous voulez.

Une sorte de paradoxe.

Mais bon, c'est toujours mieux d'avoir des leaders modérés et plus ou
moins compétents comme Macron ou Sarkozy que des populistes pervers
comme Mélenchon ou LePen qui n'apporteaient que chaos et déception.
Post by Cirrus
(..) Je finis donc sur une lapalissade moi aussi !
Certaines choses vont sans dire, mais parfois mieux en les
disant.
m***@gmail.com
2018-11-12 18:25:53 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cirrus
(..) Ce que je veux dire, c'est que les "leaders
modérés" qui critiquent les extrèmes sont bien souvent
ceux qui ont créé les conditions d'un dérapage.
C'est exact, la montée du populisme et de la démagogie
provient du fait que les dirigeants au pouvoir ne savent
faire face aux anxiétés de leurs électeurs et peinent à
les convaincre du bien-fondé et de la pertinence des
politiques menées.
- > Juste pour préciser...

-
Ouf. T'es arrivé au bon moment.

- > Les colères, frustrations ou agitations diverses qui peuvent animer une
- > part importante de l'électorat ne tombent pas du ciel.
- >

-
De Mars ou de Saturne ?

- > Si 40% des électeurs environ sont prêts à apporter leurs suffrages à
- > Mélenchon ou LePen, ce n'est pas pour rien, ce n'est pas gratuit, ce
- > n'est pas anodin. C'est l'aboutissement d'une phase, c'est un tournant,
- > c'est un chapitre qui s'ouvre.

-
Il faut pense printemps ???
- > Cela s'explique par le fait que les choses vont mal depuis des années
- > et des années.

-
Tiens donc !

- > Dans le cas de la France, les choses ne vont pas bien
- > depuis 30 ou 40 ans ou plus.

-
NON. Plus exactement depuis son adhésion forcée à ce Frankeinstein qu'est l'U.E.

- >
- > Et à bien des égards, ...

-
Fais-en pas trop. Macron s'en chargera pour toi :-)))


- > ... les élites qui cherchent à contrer cette montée
- > du populisme sont les mêmes qui ont conduit ou piloté la nation pendant
- > ces 30 ou 40 dernières années.

-
Inversion accusatoire. Tu t'es spécialisé dans le ... "en même temps" de Macron ?


- > Il y a donc un coté pompier pyromane si vous voulez.

-
Personnellement, je ne veux pas. Même si Macfon n'est qu'un incompétent qui joue aux allumettes.


- > Une sorte de paradoxe.
- >

-
Oui ! Un saut épistémologique de politique appliquée :))) Il faut "penser printemps".

- > Mais bon, c'est toujours mieux d'avoir des leaders modérés et plus ou
- > moins compétents comme Macron ou Sarkozy que des populistes pervers
- > comme Mélenchon ou LePen qui n'apporteaient que chaos et déception.
- >

-
Une équipe moyenne d'arrivistes et de bras cassés ? Quelque soit la personne arrivée au pouvoir, elle aurait été contrainte par les directives Européennes. Le différentiel est minime. SeulE UNE SEULE PERSONNE A ANALYSÉ cette situation depuis plus de dix ans : François Àsselineau.

- > >
- > > > (..) Je finis donc sur une lapalissade moi aussi !
- > >
- > > Certaines choses vont sans dire, mais parfois mieux en les
- > > disant.

-
Si le sans dire se prend à se dire, mais où va la monde ?

Max
---
Duzz'
2018-11-12 18:33:30 UTC
Réponse
Permalink
Post by m***@gmail.com
- > Juste pour préciser...
-
Ouf. T'es arrivé au bon moment.
- > Les colères, frustrations ou agitations diverses qui peuvent animer une
- > part importante de l'électorat ne tombent pas du ciel.
- >
-
De Mars ou de Saturne ?
- > Si 40% des électeurs environ sont prêts à apporter leurs suffrages à
- > Mélenchon ou LePen, ce n'est pas pour rien, ce n'est pas gratuit, ce
- > n'est pas anodin. C'est l'aboutissement d'une phase, c'est un tournant,
- > c'est un chapitre qui s'ouvre.
-
Il faut pense printemps ? ? ?
- > Cela s'explique par le fait que les choses vont mal depuis des années
- > et des années.
-
Tiens donc !
- > Dans le cas de la France, les choses ne vont pas bien
- > depuis 30 ou 40 ans ou plus.
-
NON. Plus exactement depuis son adhésion forcée à ce Frankeinstein qu'est l'U.E.
- >
- > Et à bien des égards, ...
-
Fais-en pas trop. Macron s'en chargera pour toi :-)))
- > ... les élites qui cherchent à contrer cette montée
- > du populisme sont les mêmes qui ont conduit ou piloté la nation pendant
- > ces 30 ou 40 dernières années.
-
Inversion accusatoire. Tu t'es spécialisé dans le ... "en même temps" de Macron ?
- > Il y a donc un coté pompier pyromane si vous voulez.
-
Personnellement, je ne veux pas. Même si Macfon n'est qu'un incompétent
qui joue aux allumettes.
- > Une sorte de paradoxe.
- >
-
Oui ! Un saut épistémologique de politique appliquée :))) Il faut "penser printemps".
- > Mais bon, c'est toujours mieux d'avoir des leaders modérés et plus ou
- > moins compétents comme Macron ou Sarkozy que des populistes pervers
- > comme Mélenchon ou LePen qui n'apporteaient que chaos et déception.
- >
-
Une équipe moyenne d'arrivistes et de bras cassés ? Quelque soit la
personne arrivée au pouvoir, elle aurait été contrainte par les directives
Européennes. Le différentiel est minime. SeulE UNE SEULE PERSONNE A ANALYSÉ
cette situation depuis plus de dix ans : François Àsselineau.
- > >
- > > > (..) Je finis donc sur une lapalissade moi aussi !
- > >
- > > Certaines choses vont sans dire, mais parfois mieux en les
- > > disant.
-
Si le sans dire se prend à se dire, mais où va la monde ?
Max
---
Tu devrais arrêter avec tes fioritures dans les citations, le foutoir qui
en résulte est imbitable.
m***@gmail.com
2018-11-12 18:43:07 UTC
Réponse
Permalink
Post by m***@gmail.com
- > Juste pour préciser...
-
Ouf. T'es arrivé au bon moment.
- > Les colères, frustrations ou agitations diverses qui peuvent animer une
- > part importante de l'électorat ne tombent pas du ciel.
- >
-
De Mars ou de Saturne ?
- > Si 40% des électeurs environ sont prêts à apporter leurs suffrages à
- > Mélenchon ou LePen, ce n'est pas pour rien, ce n'est pas gratuit, ce
- > n'est pas anodin. C'est l'aboutissement d'une phase, c'est un tournant,
- > c'est un chapitre qui s'ouvre.
-
Il faut pense printemps ? ? ?
- > Cela s'explique par le fait que les choses vont mal depuis des années
- > et des années.
-
Tiens donc !
- > Dans le cas de la France, les choses ne vont pas bien
- > depuis 30 ou 40 ans ou plus.
-
NON. Plus exactement depuis son adhésion forcée à ce Frankeinstein qu'est l'U.E.
- >
- > Et à bien des égards, ...
-
Fais-en pas trop. Macron s'en chargera pour toi :-)))
- > ... les élites qui cherchent à contrer cette montée
- > du populisme sont les mêmes qui ont conduit ou piloté la nation pendant
- > ces 30 ou 40 dernières années.
-
Inversion accusatoire. Tu t'es spécialisé dans le ... "en même temps" de Macron ?
- > Il y a donc un coté pompier pyromane si vous voulez.
-
Personnellement, je ne veux pas. Même si Macfon n'est qu'un incompétent
qui joue aux allumettes.
- > Une sorte de paradoxe.
- >
-
Oui ! Un saut épistémologique de politique appliquée :))) Il faut "penser
printemps".
- > Mais bon, c'est toujours mieux d'avoir des leaders modérés et plus ou
- > moins compétents comme Macron ou Sarkozy que des populistes pervers
- > comme Mélenchon ou LePen qui n'apporteaient que chaos et déception.
- >
-
Une équipe moyenne d'arrivistes et de bras cassés ? Quelque soit la
personne arrivée au pouvoir, elle aurait été contrainte par les directives
Européennes. Le différentiel est minime. SeulE UNE SEULE PERSONNE A ANALYSÉ
cette situation depuis plus de dix ans : François Àsselineau.
- > >
- > > > (..) Je finis donc sur une lapalissade moi aussi !
- > >
- > > Certaines choses vont sans dire, mais parfois mieux en les
- > > disant.
-
Si le sans dire se prend à se dire, mais où va la monde ?
Max
---
- > Tu devrais arrêter avec tes fioritures dans les citations, le foutoir qui
- > en résulte est imbitable.

-
Je veux bien entendre ta critique. Et qu'est-ce qui est "bitable", selon toi ???

Max
---
Duzz'
2018-11-12 18:53:42 UTC
Réponse
Permalink
Post by m***@gmail.com
Post by Duzz'
Tu devrais arrêter avec tes fioritures dans les citations, le foutoir qui
en résulte est imbitable.
Je veux bien entendre ta critique. Et qu'est-ce qui est "bitable", selon toi
? ? ?
Ce n'est pas selon moi, mais selon les normes qu'un logiciel de news
respecte, contrairement à cette bouse de Google Groups.
Commence déjà par arrêter de coller tes "-" partout où ils n'ont rien
à faire.
m***@gmail.com
2018-11-12 18:57:57 UTC
Réponse
Permalink
Post by Duzz'
Post by m***@gmail.com
Post by Duzz'
Tu devrais arrêter avec tes fioritures dans les citations, le foutoir qui
en résulte est imbitable.
Je veux bien entendre ta critique. Et qu'est-ce qui est "bitable", selon toi
? ? ?
Ce n'est pas selon moi, mais selon les normes qu'un logiciel de news
respecte, contrairement à cette bouse de Google Groups.
Commence déjà par arrêter de coller tes "-" partout où ils n'ont rien
à faire.
-
???

(dois-en rire ou en pleurer ?)

Max
---
Duzz'
2018-11-12 19:27:20 UTC
Réponse
Permalink
Post by m***@gmail.com
Post by Duzz'
Post by m***@gmail.com
Post by Duzz'
Tu devrais arrêter avec tes fioritures dans les citations, le foutoir
qui
Post by m***@gmail.com
Post by Duzz'
en résulte est imbitable.
Je veux bien entendre ta critique. Et qu'est-ce qui est "bitable", selon
toi
Post by m***@gmail.com
? ? ?
Ce n'est pas selon moi, mais selon les normes qu'un logiciel de news
respecte, contrairement à cette bouse de Google Groups.
Commence déjà par arrêter de coller tes "-" partout où ils n'ont rien
à faire.
-
? ? ?
(dois-en rire ou en pleurer ?)
Max
---
Tu fais comme tu le sens, mais ne sois pas étonné si on ne se fatigue pas
à essayer de décrypter le magma de tes citations.
Gloops
2018-11-13 23:14:14 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Cela s'explique par le fait que les choses vont mal depuis des années
et des années. Dans le cas de la France, les choses ne vont pas bien
depuis 30 ou 40 ans ou plus.
C'est le résultat d'une politique assidue.

Nous avons eu l'impression que Hollande était idiot, mais parce que nous
ne pouvions pas croire qu'il voulait notre mal.

Mais la politique de Hollande commence à porter ses fruits, tout se délite.

Et ça pour le grand malheur de Marine Le Pen, qui aurait bien voulu
pouvoir continuer à jouer les victimes.
--
Post by zw
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
zw
2018-11-14 07:33:46 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Post by zw
Cela s'explique par le fait que les choses vont mal depuis des
années et des années. Dans le cas de la France, les choses ne vont
pas bien depuis 30 ou 40 ans ou plus.
C'est le résultat d'une politique assidue.
Nous avons eu l'impression que Hollande était idiot, mais parce que
nous ne pouvions pas croire qu'il voulait notre mal.
Mais la politique de Hollande commence à porter ses fruits, tout se délite.
Et ça pour le grand malheur de Marine Le Pen, qui aurait bien voulu
pouvoir continuer à jouer les victimes.
Les électeurs Français se sont accordés des choses en pensant que
c'était "juste". Ils se sont accordés la santé gratuite, la retraite à
60 ans, des services publics dans tous les domaines etc.

Tout cela a été financé sur des dettes qui ne sont pas remboursées car
à la vérité, ces électeurs se sont alloués des choses qu'ils ne
méritaient pas, ce sont des fraudeurs, ce sont les fraudeurs, les vrais.

Et comme tout cela ne s'autofinance pas, la France arrive étouffé, à
genoux ou presque après 30 ans de ces politiques complaisantes, laches,
laxistes, malsaines.

La gauche incarne parfaitement cette pensée lache, cette pensée
matérialiste, égoiste et profiteuse, les électeurs de gauche sont les
vrais fraudeurs en France.
Alabenne
2018-11-14 12:02:48 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Les électeurs Français se sont accordés des choses en pensant que
c'était "juste". Ils se sont accordés la santé gratuite,
gratuite ?
payée avec leurs cotisations, en fait.

pareil pour "congés payés",
payés avec le travail du salarié tout au long du reste de l'année, en
fait.

Pareil pour le "treizième mois", payé avec les économies faites sur les
salaires versés sur chacun des 12 mois.

Mais les gens sont contents avec ces présentations édulcorantes, alors
faut pas les en priver.


la retraite à
Post by zw
60 ans, des services publics dans tous les domaines etc.
Tout cela a été financé sur des dettes qui ne sont pas remboursées car
à la vérité,
elles sont remboursées par la génération suivante, c'est ça qui est
malin : se goinfrer et se démerder pour faire payer ses enfants et
petits-enfants, et surtout les enfants et petits-enfants des autres.
Post by zw
La gauche incarne parfaitement cette pensée lache, cette pensée
matérialiste, égoiste et profiteuse, les électeurs de gauche sont les
vrais fraudeurs en France.
boh, sur les 40 dernières années on n'a pas beaucoup vu la droite
remettre de l'ordre dans les finances publiques et arrêter l'embauche de
fonctionnaires, et de jardiniers municipaux dans les mairies,
l'installation de ronds-points et de dos-d'ânes parfaitement inutiles.
zw
2018-11-14 13:05:39 UTC
Réponse
Permalink
Post by Alabenne
Post by zw
Les électeurs Français se sont accordés des choses en pensant que
c'était "juste". Ils se sont accordés la santé gratuite,
gratuite ?
payée avec leurs cotisations, en fait.
Oui, mais du point de vue du consomateur de service de santé, c'est
gratuit car il ne paye pas ou presque pas.
Post by Alabenne
pareil pour "congés payés",
payés avec le travail du salarié tout au long du reste de l'année, en
fait.
Les congés payés, c'est autre chose, pas grand chose à voir. Rien de
singulier à la France, tous les pays procèdent ainsi car c'est ce qu'il
y a de plus simple administrativement parlant.
Post by Alabenne
Pareil pour le "treizième mois", payé avec les économies faites sur
les salaires versés sur chacun des 12 mois.
Le 13ième mois est une débilité bien Française. Comme la notion de
"cadre" ou encore "la priorité à droite". Ce sont des absurdités qui
n'ont de sens que si l'on considére les gens comme des demi-adultes,
des enfants.
Post by Alabenne
la retraite à
Post by zw
60 ans, des services publics dans tous les domaines etc.
Tout cela a été financé sur des dettes qui ne sont pas remboursées
car à la vérité,
elles sont remboursées par la génération suivante, c'est ça qui est
malin : se goinfrer et se démerder pour faire payer ses enfants et
petits-enfants, et surtout les enfants et petits-enfants des autres.
C'est toute l'hypocrisie de la gauche Française. Et cette approche
porte préjudice à la nation car elle se fragilise et devient alors une
proie facile dans l'arène mondiale.
Post by Alabenne
Post by zw
La gauche incarne parfaitement cette pensée lache, cette pensée
matérialiste, égoiste et profiteuse, les électeurs de gauche sont
les vrais fraudeurs en France.
boh, sur les 40 dernières années on n'a pas beaucoup vu la droite
remettre de l'ordre dans les finances publiques et arrêter l'embauche
de fonctionnaires, et de jardiniers municipaux dans les mairies,
l'installation de ronds-points et de dos-d'ânes parfaitement inutiles.
Les rares réformes qui sont allées dans le bon sens étaient portées par
la droite. Quand aux réformes avortées qui allaient dans le bon sens,
elles ont été bloquées par la gauche.

Si tu pèses et sous-pèses.. il n'y a pas photo.
--
Le socialisme est une philosophie de la faiblesse et de l'hypocrisie.
Gloops
2018-11-14 17:40:32 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Oui, mais du point de vue du consomateur de service de santé, c'est
gratuit car il ne paye pas ou presque pas.
Sauf que si il n'est pas solvable, il a des dents au rabais.

Comme ça, ça permet au niais qui aurait dû s'en occuper de se moquer des
"sans dents".
--
Post by zw
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Gloops
2018-11-14 17:38:54 UTC
Réponse
Permalink
Post by Alabenne
Pareil pour le "treizième mois", payé avec les économies faites sur les
salaires versés sur chacun des 12 mois.
Mais les gens sont contents avec ces présentations édulcorantes, alors
faut pas les en priver.
Quelquefois ça donne lieu à des négociations amusantes. En combien de
mois voulez-vous toucher votre salaire ? M'en fous, moi, de toutes
façons il faudra bien payer les impôts d'une façon ou d'une autre.

Alors le 13ème mois des impôts ...
--
Post by Alabenne
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Herisson grognon
2018-11-14 12:12:17 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by Gloops
Post by zw
Cela s'explique par le fait que les choses vont mal depuis des
années et des années. Dans le cas de la France, les choses ne vont
pas bien depuis 30 ou 40 ans ou plus.
C'est le résultat d'une politique assidue.
Nous avons eu l'impression que Hollande était idiot, mais parce que
nous ne pouvions pas croire qu'il voulait notre mal.
Mais la politique de Hollande commence à porter ses fruits, tout se délite.
Et ça pour le grand malheur de Marine Le Pen, qui aurait bien voulu
pouvoir continuer à jouer les victimes.
Les électeurs Français se sont accordés des choses en pensant que
c'était "juste". Ils se sont accordés la santé gratuite, la retraite à
60 ans, des services publics dans tous les domaines etc.
Pour une exceptionelle fois que la population a pu faire un choix, un
petit choix concernant la richesse qu'elle produit...

Evidemment de quel point de vue vous placez-vous, pas de celui de la
population, mais de celui de ceux qui s'imposent à elle et profitent de
la richesse qu'elle produit.

Vous avez une qualité, peut-être pas deux... vous êtes constant,
constant dans le soutien à l'ordre qui nous est imposé, à l'oppression
économique.

Alain
Post by zw
Tout cela a été financé sur des dettes qui ne sont pas remboursées car
à la vérité, ces électeurs se sont alloués des choses qu'ils ne
méritaient pas, ce sont des fraudeurs, ce sont les fraudeurs, les vrais.
Et comme tout cela ne s'autofinance pas, la France arrive étouffé, à
genoux ou presque après 30 ans de ces politiques complaisantes, laches,
laxistes, malsaines.
La gauche incarne parfaitement cette pensée lache, cette pensée
matérialiste, égoiste et profiteuse, les électeurs de gauche sont les
vrais fraudeurs en France.
Gloops
2018-11-14 17:41:48 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
Vous avez une qualité, peut-être pas deux... vous êtes constant,
constant dans le soutien à l'ordre qui nous est imposé, à l'oppression
économique.
En somme, c'est un peu ce qu'on appelle un troll.
--
Post by Herisson grognon
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Gloops
2018-11-14 17:35:38 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Les électeurs Français se sont accordés des choses en pensant que
c'était "juste". Ils se sont accordés la santé gratuite, la retraite à
60 ans, des services publics dans tous les domaines etc.
Tout cela a été financé sur des dettes qui ne sont pas remboursées car
à la vérité, ces électeurs se sont alloués des choses qu'ils ne
méritaient pas, ce sont des fraudeurs, ce sont les fraudeurs, les vrais.
Et comme tout cela ne s'autofinance pas, la France arrive étouffé, à
genoux ou presque après 30 ans de ces politiques complaisantes, laches,
laxistes, malsaines.
La gauche incarne parfaitement cette pensée lache, cette pensée
matérialiste, égoiste et profiteuse, les électeurs de gauche sont les
vrais fraudeurs en France.
Et bien sûr, les banques n'ont aucune dette.

Je suppose qu'il faut y croire ?
--
Post by zw
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Gloops
2018-11-13 23:10:21 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Ce que je veux dire, c'est que les "leaders modérés" qui critiquent les
extrèmes sont bien souvent ceux qui ont créé les conditions d'un
dérapage.
C'est qui, le dernier leader modéré ?

Chirac ?

Fastoche, il n'a rien foutu.

Sauf parler. Très bien, en revanche.
--
Post by zw
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
zw
2018-11-14 07:43:13 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Post by zw
Ce que je veux dire, c'est que les "leaders modérés" qui critiquent
les extrèmes sont bien souvent ceux qui ont créé les conditions d'un
dérapage.
C'est qui, le dernier leader modéré ?
Chirac ?
Fastoche, il n'a rien foutu.
Sauf parler. Très bien, en revanche.
En 12 ans de Présidence dont 7 avec une majorité, Chirac n'a pas fait
grand chose. Il a tenté la réforme de la fonction publique mais a cédé
face aux syndicats. Pareil pour le reste, il a cédé et reculé face à la
gauche sur tout. Il voulait être ré-élu donc il a cédé sur tout.

En cédant face aux syndicats de la fonction publique, il a
effectivement planté les graines de l'extrémisme qu'on observe
aujourd'hui avec des politiciens démagos et fachisants comme Mélencon
ou LePen.
Alabenne
2018-11-14 11:51:37 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
En 12 ans de Présidence dont 7 avec une majorité, Chirac n'a pas fait
grand chose. Il a tenté la réforme de la fonction publique
Chirac est issu de la fonction publique.
Pourquoi veux-tu qu'il réforme l'institution qui lui a permis d'accéder
au pouvoir, et de se la couler douce toute sa vie ?
Gloops
2018-11-14 17:44:10 UTC
Réponse
Permalink
Post by Alabenne
Post by zw
En 12 ans de Présidence dont 7 avec une majorité, Chirac n'a pas fait
grand chose. Il a tenté la réforme de la fonction publique
Chirac est issu de la fonction publique.
Pourquoi veux-tu qu'il réforme l'institution qui lui a permis d'accéder
au pouvoir, et de se la couler douce toute sa vie ?
En somme, il a évité les bêtises proférées par ses deux successeurs.
--
Post by Alabenne
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Herisson grognon
2018-11-11 18:03:25 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by Gloops
Post by zw
Post by Gloops
Post by zw
Beaucoup trop de citoyens ne comprennent pas qu'ils se tirent
une balle dans le pied en se plaignant des politiciens car la
démarche est totalement stérile voir destructive. En effet, ils
devraient se plaindre de leurs concitoyens et, ce faisant, ils
prendraient alors la mesure de la réalité et leur
responsabilité.
Mais bon, va expliquer cela au neuneu demi-adulte, plus ou moins
gauchiste qui pleurniche comme un enfant qui n'aurait pas eu son
cadeau de Noel... sont pas prêt de comprendre cela car ils se
voient comme des sujets, comme des individus soumis, ils ne
concoivent pas leur rôle d'acteur, de responsable, d'adulte.
Et tu as un exemple de quelqu'un qui n'a pas compris ça, peut-être ?
Toutes les personnes qui se plaignent des politiciens par exemple,
ça fait pas mal.
Quand nous choisissons quelqu'un pour nous représenter, nous
attendons quelque chose de lui.
Oui, c'est normal. Mais c'est aussi normal pour un électeur de se
douter qu'un politicien ne dit pas toute la vérité pendant la campagne,
il cherche à séduire, à être élu.
Post by Gloops
Ou alors, j'aimerais que tu m'expliques de quelle façon ça peut ne
pas s'appeler être complètement inconséquent.
Ce qui est inconséquent pour un citoyen, c'est de croire qu'un
politicien en campagne serait 100% sincère et 100% honnête.
Vous jouez lorsque vous rencontrez un joueur de bonneteau ? Moi c'est
pareil, lorsque je vois une élection, je passe sans m'arrêter.

Alain
Gloops
2018-11-13 23:07:36 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by Gloops
Post by zw
Post by Gloops
Post by zw
Beaucoup trop de citoyens ne comprennent pas qu'ils se tirent
une balle dans le pied en se plaignant des politiciens car la
démarche est totalement stérile voir destructive. En effet, ils
devraient se plaindre de leurs concitoyens et, ce faisant, ils
prendraient alors la mesure de la réalité et leur
responsabilité.
Mais bon, va expliquer cela au neuneu demi-adulte, plus ou moins
gauchiste qui pleurniche comme un enfant qui n'aurait pas eu son
cadeau de Noel... sont pas prêt de comprendre cela car ils se
voient comme des sujets, comme des individus soumis, ils ne
concoivent pas leur rôle d'acteur, de responsable, d'adulte.
Et tu as un exemple de quelqu'un qui n'a pas compris ça,
peut-être ?
Toutes les personnes qui se plaignent des politiciens par exemple,
ça fait pas mal.
Quand nous choisissons quelqu'un pour nous représenter, nous
attendons quelque chose de lui.
Oui, c'est normal. Mais c'est aussi normal pour un électeur de se
douter qu'un politicien ne dit pas toute la vérité pendant la campagne,
il cherche à séduire, à être élu.
Post by Gloops
Ou alors, j'aimerais que tu m'expliques de quelle façon ça peut ne
pas s'appeler être complètement inconséquent.
Ce qui est inconséquent pour un citoyen, c'est de croire qu'un
politicien en campagne serait 100% sincère et 100% honnête.
Si il ne l'est pas on le vire. Tout de suite. Et si le cas s'applique,
comme avec Hollande, avec force pertes et fracas.

Ou alors on en accepte les conséquences, comme d'en avoir un autre
pareil après.
--
Post by zw
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
zw
2018-11-14 07:44:56 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Post by zw
Post by Gloops
Post by zw
Post by Gloops
Post by zw
Beaucoup trop de citoyens ne comprennent pas qu'ils se
tirent une balle dans le pied en se plaignant des
politiciens car la démarche est totalement stérile voir
destructive. En effet, ils devraient se plaindre de leurs
concitoyens et, ce faisant, ils prendraient alors la mesure
de la réalité et leur responsabilité.
Mais bon, va expliquer cela au neuneu demi-adulte, plus ou
moins gauchiste qui pleurniche comme un enfant qui n'aurait
pas eu son cadeau de Noel... sont pas prêt de comprendre
cela car ils se voient comme des sujets, comme des
individus soumis, ils ne concoivent pas leur rôle d'acteur,
de responsable, d'adulte.
Et tu as un exemple de quelqu'un qui n'a pas compris ça, peut-être ?
Toutes les personnes qui se plaignent des politiciens par
exemple, ça fait pas mal.
Quand nous choisissons quelqu'un pour nous représenter, nous
attendons quelque chose de lui.
Oui, c'est normal. Mais c'est aussi normal pour un électeur de se
douter qu'un politicien ne dit pas toute la vérité pendant la
campagne, il cherche à séduire, à être élu.
Post by Gloops
Ou alors, j'aimerais que tu m'expliques de quelle façon ça peut ne
pas s'appeler être complètement inconséquent.
Ce qui est inconséquent pour un citoyen, c'est de croire qu'un
politicien en campagne serait 100% sincère et 100% honnête.
Si il ne l'est pas on le vire. Tout de suite. Et si le cas
s'applique, comme avec Hollande, avec force pertes et fracas.
Ou alors on en accepte les conséquences, comme d'en avoir un autre
pareil après.
Non, un politicien est élu pour la durée de son mandat. Il faut
attendre l'élection suivante pour le virer.

Si tu acceptes l'idée de le virer en cours de mandat alors tu ouvres la
voie aux disputes incessantes, au chaos complet et à la démagogie la
plus puante et toxique.
Gloops
2018-11-14 17:45:57 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by Gloops
Post by zw
Post by Gloops
Quand nous choisissons quelqu'un pour nous représenter, nous
attendons quelque chose de lui.
Oui, c'est normal. Mais c'est aussi normal pour un électeur de se
douter qu'un politicien ne dit pas toute la vérité pendant la
campagne, il cherche à séduire, à être élu.
Post by Gloops
Ou alors, j'aimerais que tu m'expliques de quelle façon ça peut ne
pas s'appeler être complètement inconséquent.
Ce qui est inconséquent pour un citoyen, c'est de croire qu'un
politicien en campagne serait 100% sincère et 100% honnête.
Si il ne l'est pas on le vire. Tout de suite. Et si le cas
s'applique, comme avec Hollande, avec force pertes et fracas.
Ou alors on en accepte les conséquences, comme d'en avoir un autre
pareil après.
Non, un politicien est élu pour la durée de son mandat. Il faut
attendre l'élection suivante pour le virer.
Si tu acceptes l'idée de le virer en cours de mandat alors tu ouvres la
voie aux disputes incessantes, au chaos complet et à la démagogie la
plus puante et toxique.
Ça fait bientôt 40 ans que nous sommes dans le chaos complet et la
démagogie la plus puante et toxique.

Alors un peu d'air, ça nous ferait du bien.
--
Post by zw
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
zw
2018-11-14 21:27:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Post by zw
Post by Gloops
Post by zw
Post by Gloops
Quand nous choisissons quelqu'un pour nous représenter, nous
attendons quelque chose de lui.
Oui, c'est normal. Mais c'est aussi normal pour un électeur de
se douter qu'un politicien ne dit pas toute la vérité pendant la
campagne, il cherche à séduire, à être élu.
Post by Gloops
Ou alors, j'aimerais que tu m'expliques de quelle façon ça
peut ne pas s'appeler être complètement inconséquent.
Ce qui est inconséquent pour un citoyen, c'est de croire qu'un
politicien en campagne serait 100% sincère et 100% honnête.
Si il ne l'est pas on le vire. Tout de suite. Et si le cas
s'applique, comme avec Hollande, avec force pertes et fracas.
Ou alors on en accepte les conséquences, comme d'en avoir un autre
pareil après.
Non, un politicien est élu pour la durée de son mandat. Il faut
attendre l'élection suivante pour le virer.
Si tu acceptes l'idée de le virer en cours de mandat alors tu
ouvres la voie aux disputes incessantes, au chaos complet et à la
démagogie la plus puante et toxique.
Ça fait bientôt 40 ans que nous sommes dans le chaos complet et la
démagogie la plus puante et toxique.
Alors un peu d'air, ça nous ferait du bien.
Le peuple se laisse aller, il vote pour des neuneux, quelques années
passent, les décisions des neuneux reviennent au galop, le temps de la
note à payer arrive.. le peuple décide alors de voter pour le démago
qui explique qu'on peut éviter de payer.

Si le peuple vote pour le démago, il paiera le double de ce qu'il ne
voulait pas payer initialement.

ça marche comme ça

Duzz'
2018-11-14 17:47:48 UTC
Réponse
Permalink
Le 14/11/2018 à 00:07, Gloops a écrit :

[...]

Ton encodage a saboté le 'à' du sujet.
Gloops
2018-11-14 17:53:05 UTC
Réponse
Permalink
Post by Duzz'
[...]
Ton encodage a saboté le 'à' du sujet.
À ce que je vois c'est plutôt zw le 9 à 14h58.

Pas juste pour le plaisir de botter en touche façon "c'est pas moi c'est
lui" :)
--
Post by Duzz'
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Duzz'
2018-11-14 17:56:04 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Post by Duzz'
[...]
Ton encodage a saboté le 'à' du sujet.
À ce que je vois c'est plutôt zw le 9 à 14h58.
Pas juste pour le plaisir de botter en touche façon "c'est pas moi c'est
lui" :)
Non, il a repris ton sujet modifié :
<news:psflfv$drh$***@nemo.pasdenom.info>
Duzz'
2018-11-14 18:02:59 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Post by Duzz'
[...]
Ton encodage a saboté le 'à' du sujet.
À ce que je vois c'est plutôt zw le 9 à 14h58.
Pas juste pour le plaisir de botter en touche façon "c'est pas moi c'est
lui" :)
En fait non, c'est Guillet qui a commencé ici :
<news:5be49701$0$15170$***@news.free.fr>
Gloops
2018-11-14 18:05:59 UTC
Réponse
Permalink
Post by Roaringriri
Post by Gloops
Post by Duzz'
[...]
Ton encodage a saboté le 'à' du sujet.
À ce que je vois c'est plutôt zw le 9 à 14h58.
Pas juste pour le plaisir de botter en touche façon "c'est pas moi c'est
lui" :)
Ah ? J'y vois pourtant bien un à ?
--
Post by Roaringriri
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Duzz'
2018-11-14 18:09:40 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Post by Gloops
Post by Duzz'
[...]
Ton encodage a saboté le 'à' du sujet.
À ce que je vois c'est plutôt zw le 9 à 14h58.
Pas juste pour le plaisir de botter en touche façon "c'est pas moi c'est
lui" :)
Ah ? J'y vois pourtant bien un à ?
Moi je lis :
Re: Brexit : le ministre n'avait pas tout \xC3\xA0 fait compris

Qui est devenu :
Re: Brexit : le ministre n'avait pas tout � fait compris
Ici : <news:ps43pk$4a3$***@gioia.aioe.org>
Cirrus
2018-11-14 18:24:59 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Post by Duzz'
[...]
Ton encodage a saboté le 'à' du sujet.
À ce que je vois c'est plutôt zw le 9 à 14h58.
Pas juste pour le plaisir de botter en touche façon
"c'est pas moi c'est lui" :)
Non, FG c'était bon, c'est bien Xananews de zw qui a eu un
problème d'encodage.
Gloops
2018-11-14 19:46:57 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cirrus
Post by Gloops
Post by Duzz'
[...]
Ton encodage a saboté le 'à' du sujet.
À ce que je vois c'est plutôt zw le 9 à 14h58.
Pas juste pour le plaisir de botter en touche façon
"c'est pas moi c'est lui" :)
Non, FG c'était bon, c'est bien Xananews de zw qui a eu un
problème d'encodage.
Bon si ça vous dit, j'ai envoyé le problème dans
fr.comp.usenet.lecteurs-de-news ...
--
Post by Cirrus
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Gloops
2018-11-14 18:03:53 UTC
Réponse
Permalink
Re: Brexit : le ministre n'avait pas tout � fait compris

Au message précédent, on avait comme titre

"Brexit : le ministre n'avait pas tout à fait compris"

Le "à" semble avoir un peu foiré.

Pourtant le message est en UTF-8, je dois avouer que je ne saurais pas
dire ce qui cloche.
--
Post by Roaringriri
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
renvoyé vers fr.comp.usenet.lecteurs-de-news <= ****************
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Dobb
2018-11-08 17:31:21 UTC
Réponse
Permalink
Le ministre britannique en charge du Brexit... reconnait ne comprendre que
maintenant toute l'importance des relations commerciales avec l'UE.
Dominic Raab a donc soutenu le Brexit pendant des années sans en connaître
les conséquences réelles.
C'est la sélection par le bas.

Lorsqu'on nomme une anti-brexit comme Theresa May
pour mener à bien le brexit, la conséquence inéluctable
est que, comme disait l'ancien premier ministre belge
VDB (copié plus tard par Mélenchon), "une fois tous les
dégoûtés partis, il ne reste que les dégoûtants".

Seuls des tocards peuvent encore accompagner Theresa
May vers son suicide politique.

Dobb
François Guillet
2018-11-08 20:07:50 UTC
Réponse
Permalink
Le 08/11/2018, Dobb a supposé :
...
Post by Dobb
Lorsqu'on nomme une anti-brexit comme Theresa May
pour mener à bien le brexit,
forcément, les pro-brexit comme Nigel Farage se sont barrés comme des
lâches, incapables d'assumer leurs responsabilités devant la merde
qu'ils ont eux-mêmes répandue.
Dobb
2018-11-08 20:29:17 UTC
Réponse
Permalink
Post by François Guillet
Post by Dobb
Lorsqu'on nomme une anti-brexit comme Theresa May
pour mener à bien le brexit,
forcément, les pro-brexit comme Nigel Farage se sont
barrés comme des lâches, incapables d'assumer leurs
responsabilités devant la merde qu'ils ont eux-mêmes
répandue.
Imbécile ! Nigel Farage n'était même pas membre des
tories. Comment les tories au pouvoir lui auraient-ils
confié le moindre poste ?

C'est comme si tu reprochais à Marine Le Pen de
ne pas avoir été nommée première ministre après les
élections présidentielles de 2017 : une imbécilité
sans nom que seul un abruti eurolâtre anti-Brexit
peut sortir !

Par contre, il existe d'authentiques brexiters chez
les tories (comme Jacob Rees-Mogg) qui seraient
ravis que May se barre pour prendre les choses en
main. Ceux qui avaient accepté de travailler avec May
(comme David Davis) sont tous partis, dégoûtés, en
ne laissant que les tocards.

Dobb
zw
2018-11-09 07:42:09 UTC
Réponse
Permalink
Post by Dobb
Post by François Guillet
Post by Dobb
Lorsqu'on nomme une anti-brexit comme Theresa May
pour mener à bien le brexit,
forcément, les pro-brexit comme Nigel Farage se sont
barrés comme des lâches, incapables d'assumer leurs
responsabilités devant la merde qu'ils ont eux-mêmes
répandue.
Imbécile ! Nigel Farage n'était même pas membre des
tories. Comment les tories au pouvoir lui auraient-ils
confié le moindre poste ?
Farage a joué un rôle très important dans le Brexit. Je ne lui retire
aucunement ce droit ou cette légitimité, mais c'est un fait, il a joué
un rôle essentiel.
Post by Dobb
C'est comme si tu reprochais à Marine Le Pen de
ne pas avoir été nommée première ministre après les
élections présidentielles de 2017 : une imbécilité
sans nom que seul un abruti eurolâtre anti-Brexit
peut sortir !
Farage s'est enfui dès le lendemain de la victoire du Brexit... il
était aux abonnés absents. Cela ne t'étonne pas un peu ?
Post by Dobb
Par contre, il existe d'authentiques brexiters chez
les tories (comme Jacob Rees-Mogg) qui seraient
ravis que May se barre pour prendre les choses en
main.
Tu es bien naif. Les pro-Brexit avaient annoncé un deal facile, rapide
et très favorable à la GB. Rien de cela ne s'est passé et la GB a
reculé sur tout les fronts.

La GB avait la croissance la plus forte de l'Europe avant Juin 2016,
elle est dernière désormais.

La triste vérité, c'est que les politiciens dont tu parles ne veulent
pas de la responsabilité historique de ce qui se passe.

Ils tentent de faire bonne figure compte tenu de ce qu'ils racontent
depuis 20 ans car c'est leur fond de commerce pour être élu et
percevoir l'argent facile de la politique... mais ils restent très
prudent de ne surtout pas être en première ligne.
Post by Dobb
Ceux qui avaient accepté de travailler avec May
(comme David Davis) sont tous partis, dégoûtés, en
ne laissant que les tocards.
Tu as une vision des choses qui est basée sur une forme de haine contre
le projet Européen. C'est ton droit. Sache cependant que sans union des
nations d'Europe, ces dernières devront se soumettre aux géants que
sont les USA, la Chine et d'autres encore.

Le principe d'union n'a rien de nouveau, c'est vieux comme le monde. Il
est normal que les nations d'Europe cherchent à s'unir. Tout comme des
Villageois vont coopérer pour construire des murailles.
Post by Dobb
Dobb
--
Le socialisme est une philosophie de la faiblesse et de l'hypocrisie.
Dobb
2018-11-09 11:14:27 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by Dobb
Imbécile ! Nigel Farage n'était même pas membre des
tories. Comment les tories au pouvoir lui auraient-ils
confié le moindre poste ?
Farage a joué un rôle très important dans le Brexit. Je ne lui retire
aucunement ce droit ou cette légitimité, mais c'est un fait, il a joué
un rôle essentiel.
Bien sûr qu'il a joué un rôle essentiel. Le Brexit était d'ailleurs
l'unique objectif affiché de l'UKIP, sa seule raison d'exister.
Mais l'UKIP a toujours été très minoritaire face aux tories et au
labour : Farage n'avait pas plus de possibilité de prendre
part à un gouvernement que MLP aurait pu prendre part à un
gouvernement en France !
Post by zw
Post by Dobb
C'est comme si tu reprochais à Marine Le Pen de
ne pas avoir été nommée première ministre après les
élections présidentielles de 2017 : une imbécilité
sans nom que seul un abruti eurolâtre anti-Brexit
peut sortir !
Farage s'est enfui dès le lendemain de la victoire du Brexit... il
était aux abonnés absents. Cela ne t'étonne pas un peu ?
Il estimait très légitimement que son but était atteint,
qu'il avait obtenu ce pour quoi il s'était battu. Et le
référendum sur le Brexit n'a rien changé sur la donne
électorale au RU, sur la répartition des sièges : Farage
était toujours en position aussi minoritaire que MLP
l'est en France.

Ce qu'on peut lui reprocher, c'est une certaine naiveté.
Farage pensait qu'après avoir organisé le référendum,
après avoir - pour une partie d'entre eux, affiché leur
soutien au Brexit - et déclaré partout qu'ils allaient
respecter le choix des Britanniques, les tories avaient
trop à perdre pour oser trahir.

Maintenant, une petite partie de la population britannique
voudrait qu'il revienne, mais une autre partie estime
qu'en voyant l'anti-Brexit May chargée d'organiser le
Brexit, Farage aurait dû continuer à mettre la pression
pour la virer avant qu'elle ne sabote tout, que c'était
une erreur de s'effacer si tôt. Ceux-là font aujourd'hui
davantage confiance à Jacob Rees-Mogg pour faire
le job.
Post by zw
Tu es bien naif. Les pro-Brexit avaient annoncé un deal
facile, rapide et très favorable à la GB. Rien de cela ne
s'est passé et la GB a reculé sur tout les fronts.
Mais un deal du type Canada-UE était facile ! Le seul
problème, c'est que la clique à May n'en voulait pas.
Ce que May a toujours souhaité, c'est de rester arrimé
à l'UE, dans l'espace économique européen. Il n'était
pas question pour elle de demander un deal entre
entités souveraines genre CETA.

Maintenant, le paillasson May a perdu 2 ans, elle n'est
nulle part, elle est un sujet de rigolade dans l'UE et de
honte au RU. Et elle n'est pas plus avancée qu'il y a
2 ans, vu que le prix demandé par l'UE pour rester
arrimé à l'UE est toujours le même : l'Irlande du Nord.

Et vu qu'elle est d'une stupidité sans nom (on l'a
vu lorsqu'elle a convoqué des élections anticipées
où elle a perdu sa majorité, et dépend maintenant
des unionistes nord-irlandais du DUP pour garder
son poste), elle continue à ne rien préparer pour un
Brexit sans accord et à perdre son temps, alors qu'elle
sait très bien que tout deal qui sacrifierait l'Irlande du
Nord sera rejeté aussi bien par le parlement qu'au sein
de son propre gouvernement, par la défection du DUP.
Post by zw
Tu as une vision des choses qui est basée sur une forme de
haine contre le projet Européen. C'est ton droit. Sache
cependant que sans union des nations d'Europe, ces dernières
devront se soumettre aux géants que sont les USA, la Chine
et d'autres encore.
L'Union Soviétique n'existe plus. Et la Suisse existe toujours.
L'UE est vouée à la casse depuis qu'elle est passée d'un projet
d'union économique à un projet d'union politique chapeautée
par un communisme monétaire qui sentait la naphtaline dès
sa naissance.

Le plus tôt le joujou eurocratique sera cassé, le mieux ce sera.
On pourra alors enfin développer une zone de libre-échange
qui créera de la croissance.

Dobb
zw
2018-11-09 12:07:03 UTC
Réponse
Permalink
Post by Dobb
Post by zw
Post by Dobb
Imbécile ! Nigel Farage n'était même pas membre des
tories. Comment les tories au pouvoir lui auraient-ils
confié le moindre poste ?
Farage a joué un rôle très important dans le Brexit. Je ne lui
retire aucunement ce droit ou cette légitimité, mais c'est un fait,
il a joué un rôle essentiel.
Bien sûr qu'il a joué un rôle essentiel. Le Brexit était d'ailleurs
l'unique objectif affiché de l'UKIP, sa seule raison d'exister.
Mais l'UKIP a toujours été très minoritaire face aux tories et au
labour : Farage n'avait pas plus de possibilité de prendre
part à un gouvernement que MLP aurait pu prendre part à un
gouvernement en France !
Certes, mais Farage a quitté la direction du UKIP... pourquoi a-t-il
fait cela selon vous ?
Post by Dobb
Post by zw
Post by Dobb
C'est comme si tu reprochais à Marine Le Pen de
ne pas avoir été nommée première ministre après les
élections présidentielles de 2017 : une imbécilité
sans nom que seul un abruti eurolâtre anti-Brexit
peut sortir !
Farage s'est enfui dès le lendemain de la victoire du Brexit... il
était aux abonnés absents. Cela ne t'étonne pas un peu ?
Il estimait très légitimement que son but était atteint,
qu'il avait obtenu ce pour quoi il s'était battu.
Je ne crois pas à cette explication. La preuve: il critique Theresa May
mais il ne revient pas à UKIP.
Post by Dobb
Et le
référendum sur le Brexit n'a rien changé sur la donne
électorale au RU, sur la répartition des sièges : Farage
était toujours en position aussi minoritaire que MLP
l'est en France.
Certes, mais s'il n'avait pas déseré de son poste de patron du UKIP, il
aurait une influence réelle et donc une responsabilité. Mais il a fait
le nécessaire pour s'en détacher afin de dire qu'il n'est pas
responsable du naufrage de la GB dans ses négociations avec l'UE.
Post by Dobb
Ce qu'on peut lui reprocher, c'est une certaine naiveté.
Farage pensait qu'après avoir organisé le référendum,
après avoir - pour une partie d'entre eux, affiché leur
soutien au Brexit - et déclaré partout qu'ils allaient
respecter le choix des Britanniques, les tories avaient
trop à perdre pour oser trahir.
Ce n'est pas de la naiveté, c'est de la bétise. Farage pensait que la
GB pourrait négocier d'égale à égale avec l'UE. Et il n'en est rien, la
GB est un poids plume et l'UE est un poids lourd. La GB a reculé sur
toutes ses demandes... pourquoi selon vous ?
Post by Dobb
Maintenant, une petite partie de la population britannique
voudrait qu'il revienne, mais une autre partie estime
qu'en voyant l'anti-Brexit May chargée d'organiser le
Brexit, Farage aurait dû continuer à mettre la pression
pour la virer avant qu'elle ne sabote tout, que c'était
une erreur de s'effacer si tôt. Ceux-là font aujourd'hui
davantage confiance à Jacob Rees-Mogg pour faire
le job.
C'est bien ce que je dis. Ils critiquent May mais font tout pour ne pas
prendre sa place car ils savent qu'ils ne feraient pas mieux.
Post by Dobb
Post by zw
Tu es bien naif. Les pro-Brexit avaient annoncé un deal
facile, rapide et très favorable à la GB. Rien de cela ne
s'est passé et la GB a reculé sur tout les fronts.
Mais un deal du type Canada-UE était facile ! Le seul
problème, c'est que la clique à May n'en voulait pas.
L'UE propose cela... l'UE propose aussi un deal Norvégien.

Mais ces deux deals posent d'énormes problèmes à la GB. Dans le premier
cas, la GB perd l'accès au marché commun. Dans le second cas, la GB
doit payer plus qu'elle ne paye déjà.
Post by Dobb
Ce que May a toujours souhaité, c'est de rester arrimé
à l'UE, dans l'espace économique européen. Il n'était
pas question pour elle de demander un deal entre
entités souveraines genre CETA.
May est bien trop ambitieuse, elle en veut encore plus que Farage d'une
certaine façon. Et pour l'instant, elle n'obtient rien. C'est pas fini
mais la GB a quand même perdu bcp de pièces dans ce jeu d'échec.
Post by Dobb
Maintenant, le paillasson May a perdu 2 ans, elle n'est
nulle part, elle est un sujet de rigolade dans l'UE et de
honte au RU.
OuI. Elle voulait tout et ne rien payer. Elle a pris les Européens pour
des idiots et elle s'est plantée royalement.
Post by Dobb
Et elle n'est pas plus avancée qu'il y a
2 ans, vu que le prix demandé par l'UE pour rester
arrimé à l'UE est toujours le même : l'Irlande du Nord.
Le Brexit a surtout permis de consolider l'UE, c'est exactement ce
qu'il fallait à l'UE. D'une certaine manière, la GB a sauvé l'UE sans
le vouloir.
Post by Dobb
Et vu qu'elle est d'une stupidité sans nom (on l'a
vu lorsqu'elle a convoqué des élections anticipées
où elle a perdu sa majorité, et dépend maintenant
des unionistes nord-irlandais du DUP pour garder
son poste), elle continue à ne rien préparer pour un
Brexit sans accord et à perdre son temps, alors qu'elle
sait très bien que tout deal qui sacrifierait l'Irlande du
Nord sera rejeté aussi bien par le parlement qu'au sein
de son propre gouvernement, par la défection du DUP.
Elle devrait accepter un deal Norvégien. Cela permet à la GB de rester
dans le marché commun, cela régle la question Irlandaise. Les 7
milliards annuels que paiera la GB à l'UE seront largement rentabilisés
comme ils l'étaient lorsque la GB faisait partie intégrante de l'UE. Le
recul, c'est que la GB sera dans l'union douanière et ne participera
pas aux décisions Européennes.

Cela permet de sauver la face pour la GB... elle aura presque autant
qu'avant le Brexit tout en payant juste un peu plus.
Post by Dobb
Post by zw
Tu as une vision des choses qui est basée sur une forme de
haine contre le projet Européen. C'est ton droit. Sache
cependant que sans union des nations d'Europe, ces dernières
devront se soumettre aux géants que sont les USA, la Chine
et d'autres encore.
L'Union Soviétique n'existe plus. Et la Suisse existe toujours.
L'UE est vouée à la casse depuis qu'elle est passée d'un projet
d'union économique à un projet d'union politique chapeautée
par un communisme monétaire qui sentait la naphtaline dès
sa naissance.
Il est tout à fait possible que l'Euro soit la pierre tombale du projet
Européen. C'est d'autant plus possible que l'Euro est une création de
Mitterrand, des socialistes Français donc c'est une merde, une bombe à
retardement, un truc toxique construit par des pervers débiles comme
l'étaient Mitterrand, Jospin, Fabius et autres clowns du PS.

Mais si l'UE explose.. achète toi un kit de survie car tu vas de faire
déchiquetr par les USA, par les Chinois et les autres qui feront la
queue. La France sera écrabouillée comme une grenouille sous les pneus
d'un 18 tonnes.
Post by Dobb
Le plus tôt le joujou eurocratique sera cassé, le mieux ce sera.
On pourra alors enfin développer une zone de libre-échange
qui créera de la croissance.
Dobb
"Be careful what you wish for" comme disent les Américains et Anglais.
--
Le socialisme est une philosophie de la faiblesse et de l'hypocrisie.
m***@gmail.com
2018-11-09 15:40:35 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by Dobb
Post by zw
Post by Dobb
Imbécile ! Nigel Farage n'était même pas membre des
tories. Comment les tories au pouvoir lui auraient-ils
confié le moindre poste ?
Farage a joué un rôle très important dans le Brexit. Je ne lui
retire aucunement ce droit ou cette légitimité, mais c'est un fait,
il a joué un rôle essentiel.
Bien sûr qu'il a joué un rôle essentiel. Le Brexit était d'ailleurs
l'unique objectif affiché de l'UKIP, sa seule raison d'exister.
Mais l'UKIP a toujours été très minoritaire face aux tories et au
labour : Farage n'avait pas plus de possibilité de prendre
part à un gouvernement que MLP aurait pu prendre part à un
gouvernement en France !
Certes, mais Farage a quitté la direction du UKIP... pourquoi a-t-il
fait cela selon vous ?
Post by Dobb
Post by zw
Post by Dobb
C'est comme si tu reprochais à Marine Le Pen de
ne pas avoir été nommée première ministre après les
élections présidentielles de 2017 : une imbécilité
sans nom que seul un abruti eurolâtre anti-Brexit
peut sortir !
Farage s'est enfui dès le lendemain de la victoire du Brexit... il
était aux abonnés absents. Cela ne t'étonne pas un peu ?
Il estimait très légitimement que son but était atteint,
qu'il avait obtenu ce pour quoi il s'était battu.
Je ne crois pas à cette explication. La preuve: il critique Theresa May
mais il ne revient pas à UKIP.
Post by Dobb
Et le
référendum sur le Brexit n'a rien changé sur la donne
électorale au RU, sur la répartition des sièges : Farage
était toujours en position aussi minoritaire que MLP
l'est en France.
- > Certes, mais s'il n'avait pas déseré de son poste de patron du UKIP, il
- > aurait une influence réelle et donc une responsabilité. Mais il a fait
- > le nécessaire pour s'en détacher afin de dire qu'il n'est pas
- > responsable du naufrage de la GB dans ses négociations avec l'UE.

-
L'U.E a tout intérêt à ce que ses négociations avec l'Anglettere soient bonnes car l'Anglettere n'a pas besoin de l'U.E. C'est l'U.E qui avait besoin de l'Anglettere. L'Angletterre était contributeur NET à l'U.E. cas contraire, il sera ressenti ce qui existe déjà dans certains de ses pays membres et qui ne va cesser de s'étendre : Un réaction légitime des peuples souverains contre un européisme ressenti comme dictatorial.
Post by zw
Post by Dobb
Ce qu'on peut lui reprocher, c'est une certaine naiveté.
Farage pensait qu'après avoir organisé le référendum,
après avoir - pour une partie d'entre eux, affiché leur
soutien au Brexit - et déclaré partout qu'ils allaient
respecter le choix des Britanniques, les tories avaient
trop à perdre pour oser trahir.
Ce n'est pas de la naiveté, c'est de la bétise. Farage pensait que la
GB pourrait négocier d'égale à égale avec l'UE. Et il n'en est rien, la
GB est un poids plume et l'UE est un poids lourd. La GB a reculé sur
toutes ses demandes... pourquoi selon vous ?
Post by Dobb
Maintenant, une petite partie de la population britannique
voudrait qu'il revienne, mais une autre partie estime
qu'en voyant l'anti-Brexit May chargée d'organiser le
Brexit, Farage aurait dû continuer à mettre la pression
pour la virer avant qu'elle ne sabote tout, que c'était
une erreur de s'effacer si tôt. Ceux-là font aujourd'hui
davantage confiance à Jacob Rees-Mogg pour faire
le job.
C'est bien ce que je dis. Ils critiquent May mais font tout pour ne pas
prendre sa place car ils savent qu'ils ne feraient pas mieux.
Post by Dobb
Post by zw
Tu es bien naif. Les pro-Brexit avaient annoncé un deal
facile, rapide et très favorable à la GB. Rien de cela ne
s'est passé et la GB a reculé sur tout les fronts.
Mais un deal du type Canada-UE était facile ! Le seul
problème, c'est que la clique à May n'en voulait pas.
L'UE propose cela... l'UE propose aussi un deal Norvégien.
Mais ces deux deals posent d'énormes problèmes à la GB. Dans le premier
cas, la GB perd l'accès au marché commun. Dans le second cas, la GB
doit payer plus qu'elle ne paye déjà.
Post by Dobb
Ce que May a toujours souhaité, c'est de rester arrimé
à l'UE, dans l'espace économique européen. Il n'était
pas question pour elle de demander un deal entre
entités souveraines genre CETA.
May est bien trop ambitieuse, elle en veut encore plus que Farage d'une
certaine façon. Et pour l'instant, elle n'obtient rien. C'est pas fini
mais la GB a quand même perdu bcp de pièces dans ce jeu d'échec.
Post by Dobb
Maintenant, le paillasson May a perdu 2 ans, elle n'est
nulle part, elle est un sujet de rigolade dans l'UE et de
honte au RU.
OuI. Elle voulait tout et ne rien payer. Elle a pris les Européens pour
des idiots et elle s'est plantée royalement.
Post by Dobb
Et elle n'est pas plus avancée qu'il y a
2 ans, vu que le prix demandé par l'UE pour rester
arrimé à l'UE est toujours le même : l'Irlande du Nord.
Le Brexit a surtout permis de consolider l'UE, c'est exactement ce
qu'il fallait à l'UE. D'une certaine manière, la GB a sauvé l'UE sans
le vouloir.
Post by Dobb
Et vu qu'elle est d'une stupidité sans nom (on l'a
vu lorsqu'elle a convoqué des élections anticipées
où elle a perdu sa majorité, et dépend maintenant
des unionistes nord-irlandais du DUP pour garder
son poste), elle continue à ne rien préparer pour un
Brexit sans accord et à perdre son temps, alors qu'elle
sait très bien que tout deal qui sacrifierait l'Irlande du
Nord sera rejeté aussi bien par le parlement qu'au sein
de son propre gouvernement, par la défection du DUP.
Elle devrait accepter un deal Norvégien. Cela permet à la GB de rester
dans le marché commun, cela régle la question Irlandaise. Les 7
milliards annuels que paiera la GB à l'UE seront largement rentabilisés
comme ils l'étaient lorsque la GB faisait partie intégrante de l'UE. Le
recul, c'est que la GB sera dans l'union douanière et ne participera
pas aux décisions Européennes.
- > Cela permet de sauver la face pour la GB... elle aura presque autant
- > qu'avant le Brexit tout en payant juste un peu plus.

-
Un peu moins en vérité puisqu'elle faisait partie des contributeurs net à l'U.E (somme réinvestie chez elle) et qu'elle pourra choisir librement, et son économie, et ses accords de libres échanges.
Post by zw
Post by Dobb
Post by zw
Tu as une vision des choses qui est basée sur une forme de
haine contre le projet Européen. C'est ton droit. Sache
cependant que sans union des nations d'Europe, ces dernières
devront se soumettre aux géants que sont les USA, la Chine
et d'autres encore.
L'Union Soviétique n'existe plus. Et la Suisse existe toujours.
L'UE est vouée à la casse depuis qu'elle est passée d'un projet
d'union économique à un projet d'union politique chapeautée
par un communisme monétaire qui sentait la naphtaline dès
sa naissance.
Il est tout à fait possible que l'Euro soit la pierre tombale du projet
Européen. C'est d'autant plus possible que l'Euro est une création de
Mitterrand, des socialistes Français donc c'est une merde, une bombe à
retardement, un truc toxique construit par des pervers débiles comme
l'étaient Mitterrand, Jospin, Fabius et autres clowns du PS.
- > Mais si l'UE explose.. achète toi un kit de survie car tu vas de faire
- > déchiquetr par les USA, par les Chinois et les autres qui feront la
- > queue. La France sera écrabouillée comme une grenouille sous les pneus
- > d'un 18 tonnes.

-
Se faire détruire par les U.S.A ? N'est-ce pas le ministre anglais des finances qui a maintenant les mains libres pour taxer le GAFA dès 2020 alors que l'U.E, concoctées d'intérêts divergents, n'est pas capable de se mettre d'accord sur le sujet. A croire que l'U.E (entre autre au travers de l'article 63 du T.F.U.E qui interdit toute restriction de mouvements de capitaux avec des PAYS TIERS) ne serait pas une aubaine pour la Chine ou les U.S.A qui, eux, ne se l'interdisent pas. Un peu de réflexion svp. L'U.E s'est enchaînée toute seule. Il n'y a pas d'union. Il y a immobilisme. Théorie de l'enchainement. Il faut quitter au plus vite ce monstre car il s'effondrera et que les derniers partis sont ceux qui en pâtiront le plus.
Post by zw
Post by Dobb
Le plus tôt le joujou eurocratique sera cassé, le mieux ce sera.
On pourra alors enfin développer une zone de libre-échange
qui créera de la croissance.
Dobb
- > "Be careful what you wish for" comme disent les Américains et Anglais.
- >

-
Exact. L'U.E, jusqu'a présent, n'a jamais donné ce qu'elle a promit. D'ailleurs, le taux de croissance des pays européens (mis-à-part pays sous développés ou en guerre) est un des plus bas du monde.
Post by zw
--
- > Le socialisme est une philosophie de la faiblesse et de l'hypocrisie.

-
Heureusement que Juncker est là pour y faire contrepoids :-)

---
Dobb
2018-11-09 18:24:19 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by Dobb
Bien sûr qu'il a joué un rôle essentiel. Le Brexit était d'ailleurs
l'unique objectif affiché de l'UKIP, sa seule raison d'exister.
Mais l'UKIP a toujours été très minoritaire face aux tories et au
labour : Farage n'avait pas plus de possibilité de prendre
part à un gouvernement que MLP aurait pu prendre part à un
gouvernement en France !
Certes, mais Farage a quitté la direction du UKIP... pourquoi a-t-il
fait cela selon vous ?
Je vous l'ai dit : parce qu'il estimait que UKIP avait rempli
ses objectifs, et que ce mouvement n'était désormais plus
nécessaire.
Post by zw
Post by Dobb
Il estimait très légitimement que son but était atteint,
qu'il avait obtenu ce pour quoi il s'était battu.
Je ne crois pas à cette explication. La preuve: il critique
Theresa May mais il ne revient pas à UKIP.
Il ne croit plus à un avenir pour UKIP. Il va soutenir les
tories qui veulent renverser May pour aboutir à un hard
Brexit. Le cas échéant, si le parti conservateur éclate, il
va rejoindre le groupe de Rees-Mogg.
Post by zw
Post by Dobb
Et le
référendum sur le Brexit n'a rien changé sur la donne
électorale au RU, sur la répartition des sièges : Farage
était toujours en position aussi minoritaire que MLP
l'est en France.
Certes, mais s'il n'avait pas déseré de son poste de
patron du UKIP, il aurait une influence réelle et donc
une responsabilité.
C'est faux. Le UKIP représentait juste une partie des
Britanniques qui estimaient ne pas être représentés
les chiffes molles qu'étaient leurs élus conservateurs.
Mais les conservateurs n'ont jamais écouté UKIP, ils
ont juste voulu récupérer ses voix. May n'aurait pas
changé un iota à sa manière de faire.

A l'inverse, dans la position où il est actuellement,
il peut avoir de l'influence pour casser en deux le
parti conservateur.
Post by zw
Mais il a fait le nécessaire pour s'en détacher afin
de dire qu'il n'est pas responsable du naufrage de la
GB dans ses négociations avec l'UE.
C'est complètement stupide : il n'a jamais négocié,
ni été appelé à négocier quoi que ce soit avec l'UE.
Il n'est aucunement responsable du naufrage de
son adversaire, qui est Theresa May.

C'est aussi stupide que de rendre MLP ou Mélenchon
responsables de l'échec sur toute la ligne d'Emmanuel
Macron.
Post by zw
Ce n'est pas de la naiveté, c'est de la bétise. Farage
pensait que la GB pourrait négocier d'égale à égale
avec l'UE.
Encore faux. Farage ne veut tout simplement pas négocier
avec l'UE : il veut un Brexit sans accord.
Post by zw
Et il n'en est rien, la GB est un poids plume et l'UE est
un poids lourd. La GB a reculé sur toutes ses demandes...
pourquoi selon vous ?
Parce que Theresa May est une anti-Brexit qui tente
désespérément d'arrimer le RU à l'UE malgré la volonté
exprimée par la population de quitter l'UE.

Pour cela, elle est prête à ramper, à tout donner, à
se séparer de l'Irlande du Nord, à tout : elle est
payée par la City pour sucer, alors elle suçe.
Post by zw
Post by Dobb
Maintenant, une petite partie de la population britannique
voudrait qu'il revienne, mais une autre partie estime
qu'en voyant l'anti-Brexit May chargée d'organiser le
Brexit, Farage aurait dû continuer à mettre la pression
pour la virer avant qu'elle ne sabote tout, que c'était
une erreur de s'effacer si tôt. Ceux-là font aujourd'hui
davantage confiance à Jacob Rees-Mogg pour faire
le job.
C'est bien ce que je dis. Ils critiquent May mais font tout
pour ne pas prendre sa place car ils savent qu'ils ne
feraient pas mieux.
Tu t'abreuves d'une propagande qui n'a absolument
rien à voir avec une quelconque réalité. Des gens comme
Boris Johnson et Rees-Mogg sont prêts à prendre la relève
immédiatement et à stopper toute négociation avec
Bruxelles dès qu'ils auront une majorité parlementaire
acquise à leur option.
Post by zw
Post by Dobb
Mais un deal du type Canada-UE était facile ! Le seul
problème, c'est que la clique à May n'en voulait pas.
L'UE propose cela... l'UE propose aussi un deal Norvégien.
Mais ces deux deals posent d'énormes problèmes à la GB.
Pas à la GB : à Theresa May !
Post by zw
Post by Dobb
Ce que May a toujours souhaité, c'est de rester arrimé
à l'UE, dans l'espace économique européen. Il n'était
pas question pour elle de demander un deal entre
entités souveraines genre CETA.
May est bien trop ambitieuse, elle en veut encore plus
que Farage d'une certaine façon.
Bien sûr. Farage ne veut rien. Si un deal intéressant se
présente, il va l'étudier. Mais s'il n'y a aucun deal, c'est
bon aussi.
Post by zw
Et pour l'instant, elle n'obtient rien. C'est pas fini
mais la GB a quand même perdu bcp de pièces dans
ce jeu d'échec.
Pour l'instant, May a perdu la face, et tout espoir d'être
un jour réélue. Et au lieu de préparer tranquillement
une sortie sans accord et un accord de libre-échange
avec les USA pour le jour-même du Brexit, Theresa
May a tenté de pratiquer la politique de la terre brûlée,
en optant pour des relations exécrables avec Donald
Trump, et pour une impréparation totale de son pays
à un Brexit dur.
Post by zw
Post by Dobb
Maintenant, le paillasson May a perdu 2 ans, elle n'est
nulle part, elle est un sujet de rigolade dans l'UE et de
honte au RU.
OuI. Elle voulait tout et ne rien payer.
Elle veut rester dans l'UE, et est prête à tout payer
pour cela, pour autant qu'elle obtienne une majorité
parlementaire pour ce faire, ce qu'elle sait impossible.
Post by zw
Elle a pris les Européens pour des idiots et elle s'est plantée
royalement.
Elle est tellement pro-UE qu'elle est incapable de voir
que l'UE est un canard goudronné agonisant qui ne peut
pas se permettre, pour sa survie, de céder sur quoi que
ce soit.

Les politiciens anti-Brexit le voient bien, et c'est pour
cette raison qu'ils préfèrent une sortie sans accord.
Post by zw
Le Brexit a surtout permis de consolider l'UE, c'est
exactement ce qu'il fallait à l'UE. D'une certaine
manière, la GB a sauvé l'UE sans le vouloir.
Je rigole :-)
Post by zw
Elle devrait accepter un deal Norvégien.
Ca, c'est ce que vous pensez. Elle, elle pense que l'UE devrait
accepter son deal de Chequers.

Si cela continue ainsi, tout ira bien : il n'y aura pas de
deal, comme le souhaite Farage. Et vous verrez alors le
spectacle des européens s'entre-dévorant pour savoir qui
paiera à la place des Britanniques !

Dobb
Alabenne
2018-11-09 18:48:31 UTC
Réponse
Permalink
Post by Dobb
Pour l'instant, May a perdu la face, et tout espoir d'être
un jour réélue. Et au lieu de préparer tranquillement
une sortie sans accord et un accord de libre-échange
avec les USA pour le jour-même du Brexit,
oui, accord de libre-échange avec les usa, c'est très facile, demandez
au Mexique et au Canada.
Post by Dobb
Theresa
May a tenté de pratiquer la politique de la terre brûlée,
en optant pour des relations exécrables avec Donald
Trump, et pour une impréparation totale de son pays
à un Brexit dur.
Dobb
2018-11-09 19:02:50 UTC
Réponse
Permalink
oui, accord de libre-échange avec les usa, c'est très facile, demandez au
Mexique et au Canada.
Le Royaume-Uni n'est pas la Chine. C'est un pays avec
lequel les USA dégagent un excédent commercial, selon
la comptabilité US elle-même. Trump n'a aucun problème
à signer des accords de libre-échange qui permettent
aux Américains de vendre plus ! Et si en plus existe la
sucette du remplacement potentiel de tous les fournisseurs
européens, là, cela devient particulièrement juteux !

"U.S. goods and services trade with United Kingdom totaled
an estimated $231.9 billion in 2017. Exports were $123.0
billion; imports were $108.9 billion. The U.S. goods and
services trade surplus with United Kingdom was $14.2
billion in 2017."

https://ustr.gov/countries-regions/europe-middle-east/europe/united-kingdom

Dobb
zw
2018-11-09 19:22:25 UTC
Réponse
Permalink
Post by Dobb
Post by zw
Ce n'est pas de la naiveté, c'est de la bétise. Farage
pensait que la GB pourrait négocier d'égale à égale
avec l'UE.
Encore faux. Farage ne veut tout simplement pas négocier
avec l'UE : il veut un Brexit sans accord.
Une sortie sans accord serait une catastrophe pour la GB a court terme.
Disons pour 5 à 10 ans. Chute du niveau de vie, exode des entreprises
qui n'auront plus rien à faire en GB dans la mesure où elle sera hors
du marché commun.

Après une belle baisse de la Livre de 20 ou 30%, la GB redeviendra
compétitive dans 7 ans et les entreprises reviendront.

Mais la population ne veut pas de cela.
Dobb
2018-11-09 19:40:05 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Une sortie sans accord serait une catastrophe pour la
GB a court terme. Disons pour 5 à 10 ans. Chute du
niveau de vie
Chute du niveau de vie moyen, du à la baisse du niveau
d'activité économique. Mais cette baisse ne sera
évidemment pas uniformément répartie : elle touchera
en premier lieu les gens qui perdront leur emploi.

Il suffit donc d'orienter les pertes d'emploi sur les
3 millions de ressortissants de l'UE qui travaillent
en GB, puis de ne pas prolonger l'autorisation
de séjour des ressortissants de l'UE dépourvus
d'emploi, et hop, la moyenne du niveau de vie
regrimpera comme par miracle !

Un PIB par habitant qui baisse, c'est très ennuyeux.
Mais un PIB qui baisse sans que le PIB par habitant
baisse (parce que des habitants surnuméraires sont
expulsés), cela ne pose aucun problème particulier,
à part comme dénominateur de la dette !
Post by zw
exode des entreprises qui n'auront plus
rien à faire en GB dans la mesure où elle sera hors
du marché commun.
Ben, je sais pas, vendre par exemple ? Vous savez,
les entreprises ont quelque chose à faire en GB
lorsqu'elle peuvent vendre leurs produits en GB !

Si des barrières empêchent les camions de venir
directement de l'usine allemande aux magasins
UK dans un tempo adéquat, alors l'entreprise doit
faire un choix entre perdre son marché GB, ou
implanter en GB une usine destinée au marché GB.

Une entreprise, ça aime vendre. Car c'est en vendant
qu'elle gagne de l'argent. C'est sans doute très étonnant
pour un eurolâtre, mais c'est ainsi !

Dobb
Cardinal de Hère
2018-11-09 22:18:55 UTC
Réponse
Permalink
Post by Dobb
Post by zw
Une sortie sans accord serait une catastrophe pour la
GB a court terme. Disons pour 5 à 10 ans. Chute du
niveau de vie
Chute du niveau de vie moyen, du à la baisse du niveau
d'activité économique. Mais cette baisse ne sera
évidemment pas uniformément répartie : elle touchera
en premier lieu les gens qui perdront leur emploi.
Il suffit donc d'orienter les pertes d'emploi sur les
3 millions de ressortissants de l'UE qui travaillent
en GB, puis de ne pas prolonger l'autorisation
de séjour des ressortissants de l'UE dépourvus
d'emploi, et hop, la moyenne du niveau de vie
regrimpera comme par miracle !
Un PIB par habitant qui baisse, c'est très ennuyeux.
Mais un PIB qui baisse sans que le PIB par habitant
baisse (parce que des habitants surnuméraires sont
expulsés), cela ne pose aucun problème particulier,
à part comme dénominateur de la dette !
Post by zw
exode des entreprises qui n'auront plus
rien à faire en GB dans la mesure où elle sera hors
du marché commun.
Ben, je sais pas, vendre par exemple ? Vous savez,
les entreprises ont quelque chose à faire en GB
lorsqu'elle peuvent vendre leurs produits en GB !
Si des barrières empêchent les camions de venir
directement de l'usine allemande aux magasins
UK dans un tempo adéquat, alors l'entreprise doit
faire un choix entre perdre son marché GB, ou
implanter en GB une usine destinée au marché GB.
Une entreprise, ça aime vendre. Car c'est en vendant
qu'elle gagne de l'argent. C'est sans doute très étonnant
pour un eurolâtre, mais c'est ainsi !
Très intéressante discussion entre un faux libéral mais vrai $ocialaud
(le piteux zw) et un vrai libéral (le bouillant Dobb), d'où il ressort
que le $ocialaud fourbe et visqueux est incapable d'imaginer la vie en
dehors de la pesante bureaucratie européiste. Point, jeu, manche et
partie pour Dobb !
Alabenne
2018-11-10 07:59:42 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante discussion entre un faux libéral mais vrai $ocialaud
(le piteux zw) et un vrai libéral (le bouillant Dobb), d'où il ressort
que le $ocialaud fourbe et visqueux est incapable d'imaginer la vie en
dehors de la pesante bureaucratie européiste. Point, jeu, manche et
partie pour Dobb !
S'il n'y avait que la bureaucratie européiste, on serait déjà sauvé,
mais y en a d'autres, beaucoup d'autres, que nous nourrissons comme le
mendiant nourrit sa vermine.
Cardinal de Hère
2018-11-10 10:29:35 UTC
Réponse
Permalink
Post by Alabenne
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante discussion entre un faux libéral mais vrai $ocialaud
(le piteux zw) et un vrai libéral (le bouillant Dobb), d'où il ressort
que le $ocialaud fourbe et visqueux est incapable d'imaginer la vie en
dehors de la pesante bureaucratie européiste. Point, jeu, manche et
partie pour Dobb !
S'il n'y avait que la bureaucratie européiste, on serait déjà sauvé,
mais y en a d'autres, beaucoup d'autres, que nous nourrissons comme le
mendiant nourrit sa vermine.
C'est une bonne idée de limiter à l'extrême la bureaucratie. Mais quand
l'état bureaucratique s'attaque au problème il s'empresse de créer une
commission avec des fonctionnaires pour étudier le problème. Il faut un
choc de simplification administrative mais on ne peut pas confier cette
tâche à l'administration dont le but est de gérer la complexité
administrative artificielle, ni aux politicards qui passent leur temps à
la créer. A priori la seule possibilité serait une révolution violente
détruisant l'état et ses rouages pour les remplacer par quoi ? Par une
autre bureaucratie qui au départ sera moins complexe. Mais laissons-lui
le temps et elle deviendra aussi complexe et inutile que la précédente.

Toujours est-il que loin de réduire la complexité administrative l'UE ne
fait que rajouter une surcouche extrêmement dispendieuse sur les couches
qui existaient déjà.
Gloops
2018-11-11 10:24:18 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cardinal de Hère
C'est une bonne idée de limiter à l'extrême la bureaucratie. Mais quand
l'état bureaucratique s'attaque au problème il s'empresse de créer une
commission avec des fonctionnaires pour étudier le problème.
Tu es prêt à mobiliser l'assemblée plénière là-dessus combien de temps ?
--
Post by Cardinal de Hère
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
zw
2018-11-10 12:02:10 UTC
Réponse
Permalink
Post by Dobb
Post by zw
Une sortie sans accord serait une catastrophe pour la
GB a court terme. Disons pour 5 à 10 ans. Chute du
niveau de vie
Chute du niveau de vie moyen, du à la baisse du niveau
d'activité économique. Mais cette baisse ne sera
évidemment pas uniformément répartie : elle touchera
en premier lieu les gens qui perdront leur emploi.
Oui et non. Lors d'un ralentissement économique fort, tu as bien
entendu une énorme pression sur l'ensemble des transactions qui fait
que les gens "gagnent moins" qu'il s'agisse de salaire, de profit
redistribués, de marges ou quoique ce soit.. et puis tu as le dernier
segment qui fait que cette baisse casse la transaction (donc chomage,
faillite).

Tu as les deux.
Post by Dobb
Il suffit donc d'orienter les pertes d'emploi sur les
3 millions de ressortissants de l'UE qui travaillent
en GB, puis de ne pas prolonger l'autorisation
de séjour des ressortissants de l'UE dépourvus
d'emploi, et hop, la moyenne du niveau de vie
regrimpera comme par miracle !
On croirait lire Caucescu. Les choses ne se passent pas ainsi. Sauf
dans les pays communistes/socialistes où les individus sont considérés
comme quantité négligeables, on les déplace comme des pions et où l'on
les néglige et méprise totalement.
Post by Dobb
Un PIB par habitant qui baisse, c'est très ennuyeux.
Mais un PIB qui baisse sans que le PIB par habitant
baisse (parce que des habitants surnuméraires sont
expulsés), cela ne pose aucun problème particulier,
à part comme dénominateur de la dette !
C'est à nouveau totalement faux. Ce qui compte, c'est le cycle du
capital, c'est pour cela qu'une démographie en croissance a toujours un
effet positif sur l'activité économique. Inversement, une démographie
orientée à la baisse va générer des problèmes à tous les niveaux. Et ce
sont souvent des problèmes à effet secondaires négatifs, c'est-à-dire
qu'ils s'agravent vite, ils laissent peu de temps de réaction. Plus ça
dure, plus les gens partent, moins ils ont d'enfants et plus ça
s'agrave encore.
Post by Dobb
Post by zw
exode des entreprises qui n'auront plus
rien à faire en GB dans la mesure où elle sera hors
du marché commun.
Ben, je sais pas, vendre par exemple ? Vous savez,
les entreprises ont quelque chose à faire en GB
lorsqu'elle peuvent vendre leurs produits en GB !
Les entreprises sont dans des chaines de valeurs. Ces suppy chain
fonctionnent à flux tendus pour minimiser le capital immobilisé et
accroitre les rentabilités.

Les obstacles administratifs et financiers au niveau douanier sont
incompatibles avec les flux tendus. Totalement illusoire. C'est
d'ailleurs pour cela que les pays d'Europe ont construit un marché
commun. Et la GB était la première à dire que c'est indispensable.
C'état vrai il y a 50 ans, c'est encore plus vrai aujourd'hui !

En cas de sortie du marché commun, il y aura de nombreuses chaines de
valeurs qui vont quitter le territoire Britannique pour se relocaliser
en Europe. Il suffit d'écouter les équipes dirigeantes de ces acteurs
pour voir un flux de messages concordants et sans ambiguité: impossible
de rester et investir en GB si elle sort du marché commun.
Post by Dobb
Si des barrières empêchent les camions de venir
directement de l'usine allemande aux magasins
UK dans un tempo adéquat, alors l'entreprise doit
faire un choix entre perdre son marché GB, ou
implanter en GB une usine destinée au marché GB.
Non, les choses ne se passent pas ainsi. L'opérateur va fermer ou
réduire sa présence en GB et va augmenter les prix de ses produits sur
le marché Britannique pour compenser les surcouts à l'entrée de ce
marché.

Le fondement de votre raisonnement est que le marché Britannique est
indispensable aux acteurs économiques... mais il n'en est rien, ce
marché n'est pas si important, les acteurs économiques peuvent
largement encaisser une baisse de 30% de leur business en Angleterre,
cela en touche une sans faire bouger l'autre. Ils s'en moquent. Du
reste, les pro-Brexit pensaient que les entreprises réagiraient mais il
n'en est rien, les entreprises Européennes s'intéressent à peine à la
sortie de la GB, elles s'en moquent un peu et sont focalisées sur des
sujets plus importants.
Post by Dobb
Une entreprise, ça aime vendre. Car c'est en vendant
qu'elle gagne de l'argent. C'est sans doute très étonnant
pour un eurolâtre, mais c'est ainsi !
Disons qu'une entreprise aime gagner de l'argent. Et pour cela, elles
vont quitter la GB bien souvent. Un grand nombre d'entreprises
étrangères étaient en GB pour accéder au marché commun de l'UE. Ces
entreprises ne vont pas rester en GB, elles vont ralentir leurs
investissements et fermer les portes dans les 3 à 7 ans qui viennent.
Post by Dobb
Dobb
--
Le socialisme est une philosophie de la faiblesse et de l'hypocrisie.
s***@free.fr
2018-11-14 12:32:28 UTC
Réponse
Permalink
Post by Dobb
Post by François Guillet
Post by Dobb
Lorsqu'on nomme une anti-brexit comme Theresa May
pour mener à bien le brexit,
forcément, les pro-brexit comme Nigel Farage se sont
barrés comme des lâches, incapables d'assumer leurs
responsabilités devant la merde qu'ils ont eux-mêmes
répandue.
Imbécile ! Nigel Farage n'était même pas membre des
tories. Comment les tories au pouvoir lui auraient-ils
confié le moindre poste ?
C'est comme si tu reprochais à Marine Le Pen de
ne pas avoir été nommée première ministre après les
élections présidentielles de 2017 : une imbécilité
sans nom que seul un abruti eurolâtre anti-Brexit
peut sortir !
C'est toi le crétin !
D'une part parce que la blondasse a été battue, tandis que Farage à gagné !

Donc ta comparaison et nulle.

Pour le reste qu'est-ce qui interdit qu'un citoyen soit nommé ministre sans être élu ?

Vas-y explique !

Jusqu'à preuve du contraire la logique veut que ce soit ceux qui ont gagné la confiance de l'opinion qui mettent en oeuvre leur politique.

Le petit problème c'est que l'UKIP s'est effondré à 2% des voix lors des dernières élections législatives.

Pour un parti qui venait de connaître une victoire au référendum ça la fout mal.
Il semble que les britanniques aient découvert la supercherie !
Post by Dobb
Par contre, il existe d'authentiques brexiters chez
les tories (comme Jacob Rees-Mogg) qui seraient
ravis que May se barre pour prendre les choses en
main. Ceux qui avaient accepté de travailler avec May
(comme David Davis) sont tous partis, dégoûtés, en
ne laissant que les tocards.
Dobb
comme par hasard !

Et qu'est-ce qu'ils ont fait tes protégés pour prouver leur compétences ?
A part faire des promesses intenables et prendre des positions d'opposants ?
Tu vantes les mérites de gens qui 'ont jamais rien fait et qui à part bomber le torse ne savent rien faire.

Je le répète, le crétin c'est toi qui te nourris de ces élus qui te montrent leurs petits bras musclés et vont se planquer à l'arrière.

Qu'est-ce qu'ils ont fait des centaines de millions de livres qui devraient servir chaque semaine à financé la sécurité sociale ?

Des millions de livres que le RU n'auraient pu à verser à l'UE ?

etc....

Farage lui-même à reconnu qu'il s'agissait de promesses mensongères !

Mai s c'est vrai que sur ce point la comparaison avec la blondasse tombe à pic !
Des promesses intenables, un retour au franc qui ne nous dispensera pas de faire des réformes encore plus dures et plus libérales qu'avec l'euro, une incompétence notoire en économie et en politique dénoncée par ses proches.

Pire, je mets quiconque au défi de trouver le contenue de l'Europe des Nations que cette cruche veut vendre aux citoyens. Exactement comme les pro brexit ont vendu leur merde aux britanniques.

Depuis qu'ils en on compris le contenu, l'UKIP est retourné dans la fosse sceptique dans laquelle il est né.
Duzz'
2018-11-08 17:48:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by André Barbo
“I hadn’t quite understood the full extent of this, but if you look at
the UK and look at how we trade in goods, we are particularly reliant on
the Dover-Calais crossing,” he said.
https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/brexit-latest-dominic-raab-trade-eu-france-calais-dover-economy-finance-deal-a8624036.html
Le ministre britannique en charge du Brexit... reconnait ne comprendre
que maintenant toute l'importance des relations commerciales avec l'UE.
Dominic Raab a donc soutenu le Brexit pendant des années sans en
connaître les conséquences réelles.
Asselineau complice !
Cardinal de Hère
2018-11-09 06:46:24 UTC
Réponse
Permalink
Post by André Barbo
“I hadn’t quite understood the full extent of this, but if you look at
the UK and look at how we trade in goods, we are particularly reliant on
the Dover-Calais crossing,” he said.
https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/brexit-latest-dominic-raab-trade-eu-france-calais-dover-economy-finance-deal-a8624036.html
Le ministre britannique en charge du Brexit... reconnait ne comprendre
que maintenant toute l'importance des relations commerciales avec l'UE.
Dominic Raab a donc soutenu le Brexit pendant des années sans en
connaître les conséquences réelles.
On va faire donner l'Asselineau pour expliquer les bienfaits du Brexit
et l'extrême nullité de l'UE :


Et voilà les européistes sérieusement rossés, humiliés et défaits ! :)
"René Groumal
2018-11-09 14:55:19 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by André Barbo
“I hadn’t quite understood the full extent of this, but if you look at
the UK and look at how we trade in goods, we are particularly reliant
on the Dover-Calais crossing,” he said.
https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/brexit-latest-dominic-raab-trade-eu-france-calais-dover-economy-finance-deal-a8624036.html
Le ministre britannique en charge du Brexit... reconnait ne comprendre
que maintenant toute l'importance des relations commerciales avec l'UE.
Dominic Raab a donc soutenu le Brexit pendant des années sans en
connaître les conséquences réelles.
On va faire donner l'Asselineau pour expliquer les bienfaits du Brexit
http://youtu.be/UnxGuwOgI1s
Et voilà les européistes sérieusement rossés, humiliés et défaits ! :)
Pépé Bourricot est un adepte du "wishful thincking"
m***@gmail.com
2018-11-09 09:10:26 UTC
Réponse
Permalink
Post by André Barbo
“I hadn’t quite understood the full extent of this, but if you look at
the UK and look at how we trade in goods, we are particularly reliant on
the Dover-Calais crossing,” he said.
https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/brexit-latest-dominic-raab-trade-eu-france-calais-dover-economy-finance-deal-a8624036.html
Le ministre britannique en charge du Brexit... reconnait ne comprendre
que maintenant toute l'importance des relations commerciales avec l'UE.
Dominic Raab a donc soutenu le Brexit pendant des années sans en
connaître les conséquences réelles.
-
Toutes les réponses faites par les ultra-européistes à ce premier message sentent à plein nez le mépris de classe. Est-ce celà, leur Europe ?

Max
---
m***@gmail.com
2018-11-09 09:18:55 UTC
Réponse
Permalink
Post by m***@gmail.com
Post by André Barbo
“I hadn’t quite understood the full extent of this, but if you look at
the UK and look at how we trade in goods, we are particularly reliant on
the Dover-Calais crossing,” he said.
https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/brexit-latest-dominic-raab-trade-eu-france-calais-dover-economy-finance-deal-a8624036.html
Le ministre britannique en charge du Brexit... reconnait ne comprendre
que maintenant toute l'importance des relations commerciales avec l'UE.
Dominic Raab a donc soutenu le Brexit pendant des années sans en
connaître les conséquences réelles.
-
Toutes les réponses faites par les ultra-européistes à ce premier message sentent à plein nez le mépris de classe. Est-ce celà, leur Europe ?
Max
---
-
Ps: l'Angleterre s'est bravement sortie de l'U.E et elle se sortira une seconde fois de ceux qui veulent le lui faire payer. Elle en a vu d'autres.

Non. L'U.E n'est pas une démocratie, c'est une dictature qui ne dit pas son nom.

Max
---
m***@gmail.com
2018-11-09 09:59:29 UTC
Réponse
Permalink
Post by m***@gmail.com
Post by m***@gmail.com
Post by André Barbo
“I hadn’t quite understood the full extent of this, but if you look at
the UK and look at how we trade in goods, we are particularly reliant on
the Dover-Calais crossing,” he said.
https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/brexit-latest-dominic-raab-trade-eu-france-calais-dover-economy-finance-deal-a8624036.html
Le ministre britannique en charge du Brexit... reconnait ne comprendre
que maintenant toute l'importance des relations commerciales avec l'UE.
Dominic Raab a donc soutenu le Brexit pendant des années sans en
connaître les conséquences réelles.
-
Toutes les réponses faites par les ultra-européistes à ce premier message sentent à plein nez le mépris de classe. Est-ce celà, leur Europe ?
Max
---
-
Ps: l'Angleterre s'est bravement sortie de l'U.E et elle se sortira une seconde fois de ceux qui veulent le lui faire payer. Elle en a vu d'autres.
- > Non. L'U.E n'est pas une démocratie, c'est une dictature qui ne dit pas son nom.

-
Ps2: L'U.E s'est d'ailleurs imposée par la force (traité de Lisbonne) contre l'avis du peuple français qui, lors du référendum du 29 mai 2005, l'avait refusé. C'est ça l'U.E. Quand le peuple vote "bien", "ils" applaudissent sa sagesse. Quand le peuple vote mal, soit "ils" le font re vôter soit il font semblant de n'avoir rien entendu.

D'où la conclusion évidente : "L'U.E est une dictature qui ne dit pas son nom".



Max
---


Max
---


"L'"
Roaringriri
2018-11-09 10:31:45 UTC
Réponse
Permalink
Post by m***@gmail.com
Post by m***@gmail.com
Post by m***@gmail.com
Post by André Barbo
“I hadn’t quite understood the full extent of this, but if you look at
the UK and look at how we trade in goods, we are particularly reliant on
the Dover-Calais crossing,” he said.
https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/brexit-latest-dominic-raab-trade-eu-france-calais-dover-economy-finance-deal-a8624036.html
Le ministre britannique en charge du Brexit... reconnait ne comprendre
que maintenant toute l'importance des relations commerciales avec l'UE.
Dominic Raab a donc soutenu le Brexit pendant des années sans en
connaître les conséquences réelles.
-
Toutes les réponses faites par les ultra-européistes à ce premier message sentent à plein nez le mépris de classe. Est-ce celà, leur Europe ?
Max
---
-
Ps: l'Angleterre s'est bravement sortie de l'U.E et elle se sortira une seconde fois de ceux qui veulent le lui faire payer. Elle en a vu d'autres.
- > Non. L'U.E n'est pas une démocratie, c'est une dictature qui ne dit pas son nom.
-
Ps2: L'U.E s'est d'ailleurs imposée par la force (traité de Lisbonne) contre l'avis du peuple français qui, lors du référendum du 29 mai 2005, l'avait refusé. C'est ça l'U.E. Quand le peuple vote "bien", "ils" applaudissent sa sagesse. Quand le peuple vote mal, soit "ils" le font re vôter soit il font semblant de n'avoir rien entendu.
D'où la conclusion évidente : "L'U.E est une dictature qui ne dit pas son nom".
http://youtu.be/HByEtkXbATI
Max
---
Max
---
"L'"
L'UE est une superstructure de coordination des appareil locaux de
gestion du Totalitarisme Economique.
Elle permet un contrôle supplémentaire du travail des bureaucraties
politiques locales.
Elle n'est en rien qualitativement différente des superstructures
décentralisées.
Depuis l'avènement du parlementarisme, les "états", sont les relais
séculiers des cartels économiques.
Si vous votez, vous votez pour des DRH des intendants et/ou des
bouffons, assumés ou non, des cartels économiques.
S'attaquer à la seule UE, en omettant de dire que c'est exactement le
même problème à l'échelon national, c'est se foutre du monde.
m***@gmail.com
2018-11-09 11:44:23 UTC
Réponse
Permalink
Post by Roaringriri
Post by m***@gmail.com
Post by m***@gmail.com
Post by m***@gmail.com
Post by André Barbo
“I hadn’t quite understood the full extent of this, but if you look at
the UK and look at how we trade in goods, we are particularly reliant on
the Dover-Calais crossing,” he said.
https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/brexit-latest-dominic-raab-trade-eu-france-calais-dover-economy-finance-deal-a8624036.html
Le ministre britannique en charge du Brexit... reconnait ne comprendre
que maintenant toute l'importance des relations commerciales avec l'UE.
Dominic Raab a donc soutenu le Brexit pendant des années sans en
connaître les conséquences réelles.
-
Toutes les réponses faites par les ultra-européistes à ce premier message sentent à plein nez le mépris de classe. Est-ce celà, leur Europe ?
Max
---
-
Ps: l'Angleterre s'est bravement sortie de l'U.E et elle se sortira une seconde fois de ceux qui veulent le lui faire payer. Elle en a vu d'autres.
- > Non. L'U.E n'est pas une démocratie, c'est une dictature qui ne dit pas son nom.
-
Ps2: L'U.E s'est d'ailleurs imposée par la force (traité de Lisbonne) contre l'avis du peuple français qui, lors du référendum du 29 mai 2005, l'avait refusé. C'est ça l'U.E. Quand le peuple vote "bien", "ils" applaudissent sa sagesse. Quand le peuple vote mal, soit "ils" le font re vôter soit il font semblant de n'avoir rien entendu.
D'où la conclusion évidente : "L'U.E est une dictature qui ne dit pas son nom".
http://youtu.be/HByEtkXbATI
Max
---
Max
---
"L'"
L'UE est une superstructure de coordination des appareil locaux de
gestion du Totalitarisme Economique.
Elle permet un contrôle supplémentaire du travail des bureaucraties
politiques locales.
Elle n'est en rien qualitativement différente des superstructures
décentralisées.
Depuis l'avènement du parlementarisme, les "états", sont les relais
séculiers des cartels économiques.
Si vous votez, vous votez pour des DRH des intendants et/ou des
bouffons, assumés ou non, des cartels économiques.
- > S'attaquer à la seule UE, en omettant de dire que c'est exactement le
- > même problème à l'échelon national, c'est se foutre du monde.

-
Le respect du choix des peuples dont la diversité culturelle constitue l'Europe n'est pas compatible avec L'U.E. Il s'opère donc un rejet naturel que certains qualifient de populisme alors qu'il s'agit pour chaque pays européens de choisir souverainement ses politiques sociales et économiques. Dire que l'U.E est une image en plus grand de chaque pays qui la compose est un non-sens, une erreur de raisonnement.

Max
---
Roaringriri
2018-11-09 09:27:21 UTC
Réponse
Permalink
Post by m***@gmail.com
Post by André Barbo
“I hadn’t quite understood the full extent of this, but if you look at
the UK and look at how we trade in goods, we are particularly reliant on
the Dover-Calais crossing,” he said.
https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/brexit-latest-dominic-raab-trade-eu-france-calais-dover-economy-finance-deal-a8624036.html
Le ministre britannique en charge du Brexit... reconnait ne comprendre
que maintenant toute l'importance des relations commerciales avec l'UE.
Dominic Raab a donc soutenu le Brexit pendant des années sans en
connaître les conséquences réelles.
-
Toutes les réponses faites par les ultra-européistes à ce premier message sentent à plein nez le mépris de classe. Est-ce celà, leur Europe ?
Max
---
Quand il y a "classes" il y a forcément mépris.
m***@gmail.com
2018-11-09 09:38:27 UTC
Réponse
Permalink
Post by Roaringriri
Post by m***@gmail.com
Post by André Barbo
“I hadn’t quite understood the full extent of this, but if you look at
the UK and look at how we trade in goods, we are particularly reliant on
the Dover-Calais crossing,” he said.
https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/brexit-latest-dominic-raab-trade-eu-france-calais-dover-economy-finance-deal-a8624036.html
Le ministre britannique en charge du Brexit... reconnait ne comprendre
que maintenant toute l'importance des relations commerciales avec l'UE.
Dominic Raab a donc soutenu le Brexit pendant des années sans en
connaître les conséquences réelles.
-
Toutes les réponses faites par les ultra-européistes à ce premier message sentent à plein nez le mépris de classe. Est-ce celà, leur Europe ?
Max
---
Quand il y a "classes" il y a forcément mépris.
-
Juncker : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. ».

Ça me parait clair.

Max
---

Ps: "L'U.E est une dictature qui ne dit pas son nom"
[François Asselineau]
Roaringriri
2018-11-09 10:26:35 UTC
Réponse
Permalink
Post by m***@gmail.com
Post by Roaringriri
Post by m***@gmail.com
Post by André Barbo
“I hadn’t quite understood the full extent of this, but if you look at
the UK and look at how we trade in goods, we are particularly reliant on
the Dover-Calais crossing,” he said.
https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/brexit-latest-dominic-raab-trade-eu-france-calais-dover-economy-finance-deal-a8624036.html
Le ministre britannique en charge du Brexit... reconnait ne comprendre
que maintenant toute l'importance des relations commerciales avec l'UE.
Dominic Raab a donc soutenu le Brexit pendant des années sans en
connaître les conséquences réelles.
-
Toutes les réponses faites par les ultra-européistes à ce premier message sentent à plein nez le mépris de classe. Est-ce celà, leur Europe ?
Max
---
Quand il y a "classes" il y a forcément mépris.
-
Juncker : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. ».
Ça me parait clair.
Max
---
Ps: "L'U.E est une dictature qui ne dit pas son nom"
[François Asselineau]
C'est une évidence.
Il ne fait que reconnaître ce qui devrait être évident pour tout le
monde, c'est à dire qu'il ne peut pas exister de démocratie "politique",
s'il n'y a pas de démocratie économique.
Ce qu'on appelle aujourd'hui "politique", c'est de discuter de tout,
sauf des choix économiques, et de leurs implications sociales.
Par contre on a droit de s'empailler sur le dérisoire, le sort des
minorités, le climat ou l'immigration.
Ca, ça ne faut de peine à personne qui compte vraiment, et ça permet de
constituer ces clubs de supporters concurrents, qui vont passer leur
temps à "débattre" du dérisoire.
m***@gmail.com
2018-11-09 11:53:05 UTC
Réponse
Permalink
Post by Roaringriri
Post by m***@gmail.com
Post by Roaringriri
Post by m***@gmail.com
Post by André Barbo
“I hadn’t quite understood the full extent of this, but if you look at
the UK and look at how we trade in goods, we are particularly reliant on
the Dover-Calais crossing,” he said.
https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/brexit-latest-dominic-raab-trade-eu-france-calais-dover-economy-finance-deal-a8624036.html
Le ministre britannique en charge du Brexit... reconnait ne comprendre
que maintenant toute l'importance des relations commerciales avec l'UE.
Dominic Raab a donc soutenu le Brexit pendant des années sans en
connaître les conséquences réelles.
-
Toutes les réponses faites par les ultra-européistes à ce premier message sentent à plein nez le mépris de classe. Est-ce celà, leur Europe ?
Max
---
Quand il y a "classes" il y a forcément mépris.
-
Juncker : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. ».
Ça me parait clair.
Max
---
Ps: "L'U.E est une dictature qui ne dit pas son nom"
[François Asselineau]
C'est une évidence.
Il ne fait que reconnaître ce qui devrait être évident pour tout le
monde, c'est à dire qu'il ne peut pas exister de démocratie "politique",
s'il n'y a pas de démocratie économique.
Ce qu'on appelle aujourd'hui "politique", c'est de discuter de tout,
sauf des choix économiques, et de leurs implications sociales.
Par contre on a droit de s'empailler sur le dérisoire, le sort des
minorités, le climat ou l'immigration.
Ca, ça ne faut de peine à personne qui compte vraiment, et ça permet de
constituer ces clubs de supporters concurrents, qui vont passer leur
temps à "débattre" du dérisoire.
-
L'U.E est aussi primordiale dans le calibrage de la taille des tomates, le pourcentage de chocolat contenu dans les tablettes qui permet d'en faire une appellation contrôlée ou la diversité des fruits et légumes permise à la vente que chacun de ses États membre doit respecter à la lettre :-)

Max
---
Loading...