Discussion:
Le salopar du jour
(trop ancien pour répondre)
Gaby
2019-02-10 16:04:46 UTC
Permalink
LE SALOPARD DU JOUR :
Anna était lingère pour le restaurateur Marc Veyrat, l'un des plus
célèbres de France. Elle a travaillé plus de soixante heures par
semaine, sans toucher le moindre revenu supplémentaire, ni repos
compensateur, et sans jamais subir de visite médicale. Lorsqu'elle est
devenue trop fatiguée, le cuisinier l'a licenciée. Le tribunal des
prud'hommes d'Annecy l'a condamné en 2001 pour licenciement «sans cause
réelle et sérieuse». Puis la chambre sociale de la cour d'appel de
Chambéry a ajouté cette année des dommages et intérêts pour les heures
supplémentaires et les repos compensateurs. Au total, Marc Veyrat doit
payer plus de 250 000 euros. Il s'est pourvu en cassation.
Herisson grognon
2019-02-10 16:08:12 UTC
Permalink
Post by Gaby
Anna était lingère pour le restaurateur Marc Veyrat, l'un des plus
célèbres de France. Elle a travaillé plus de soixante heures par
semaine, sans toucher le moindre revenu supplémentaire, ni repos
compensateur, et sans jamais subir de visite médicale. Lorsqu'elle est
devenue trop fatiguée, le cuisinier l'a licenciée. Le tribunal des
prud'hommes d'Annecy l'a condamné en 2001 pour licenciement «sans cause
réelle et sérieuse». Puis la chambre sociale de la cour d'appel de
Chambéry a ajouté cette année des dommages et intérêts pour les heures
supplémentaires et les repos compensateurs. Au total, Marc Veyrat doit
payer plus de 250 000 euros. Il s'est pourvu en cassation.
S'il doit réellement verser ces 250 000 euros à cette feignasse de
salariée c'est du ruissellement en moins, ça va pas.

Alain
eltomate@pacaracas.com
2019-02-10 16:57:02 UTC
Permalink
Post by Gaby
Anna était lingère pour le restaurateur Marc Veyrat, l'un des plus
célèbres de France. Elle a travaillé plus de soixante heures par
semaine, sans toucher le moindre revenu supplémentaire, ni repos
compensateur, et sans jamais subir de visite médicale. Lorsqu'elle est
devenue trop fatiguée, le cuisinier l'a licenciée. Le tribunal des
prud'hommes d'Annecy l'a condamné en 2001 pour licenciement «sans cause
réelle et sérieuse». Puis la chambre sociale de la cour d'appel de
Chambéry a ajouté cette année des dommages et intérêts pour les heures
supplémentaires et les repos compensateurs. Au total, Marc Veyrat doit
payer plus de 250 000 euros. Il s'est pourvu en cassation.
Es tu sûr il ne s' agit pas d' un gros verra ?
Cardinal de Hère
2019-02-11 06:06:41 UTC
Permalink
Post by Gaby
Anna était lingère pour le restaurateur Marc Veyrat,
Le bien nommé !
Post by Gaby
l'un des plus
célèbres de France. Elle a travaillé plus de soixante heures par
semaine, sans toucher le moindre revenu supplémentaire, ni repos
compensateur, et sans jamais subir de visite médicale. Lorsqu'elle est
devenue trop fatiguée, le cuisinier l'a licenciée. Le tribunal des
prud'hommes d'Annecy l'a condamné en 2001 pour licenciement «sans cause
réelle et sérieuse». Puis la chambre sociale de la cour d'appel de
Chambéry a ajouté cette année des dommages et intérêts pour les heures
supplémentaires et les repos compensateurs. Au total, Marc Veyrat doit
payer plus de 250 000 euros. Il s'est pourvu en cassation.
Loading...