Discussion:
Le déconfinement des Français est géré par l’américain Bain, annexe bien connue du Mossad
Add Reply
Luluston
2020-05-22 12:18:57 UTC
Réponse
Permalink
Marianne a publié un joli scoop en montrant que le ministère de la
Santé du gouvernement Macron a offert la gestion du déconfinement au
cabinet de management américain Bain & Company.



Cette information a littéralement sidéré les Français qui, comme vous
et moi, se sont demandé le « pourquoi du comment »... On n’a pas assez
de polytechniciens, d’énarques, de saint-cyriens, d’organisateurs de
toutes sortes en France, qu’on soit obligés de payer des... Américains
pour gérer quelque chose d’aussi stratégique que le déconfinement ???

La semaine passée, je me disais que le nom de cette compagnie me
rappelait quelque chose. Et cela m’est revenu. Bain & Co a fait sa
fortune dans le downsizing, entendez par là les licenciements massifs.
Quand une multinationale ou une banque veut virer 3000 salariés ou plus
d’un seul coup, elles font appel à Bain, exactement comme la fille que
vous voyez au début du film Margin Call venant annoncer à chaque
personne sur la liste ce qu’elle va recevoir comme chèque de départ
tout en lui demandant de prendre toutes ses affaires perso et de partir
dans la minute qui suit.

Et devinez qui a fait le plus souvent appel à Bain ? Une société que je
connais bien et qui a toujours été ma boussole en terme de
licenciements : IBM.

Bain s’est aussi occupé de virer les gens chez le géant de Las Vegas,
MGM Resorts.

Bain s’occupe de tous les secteurs, de l’aéronautique à l’hôtellerie,
en passant par la chimie, la banque ou la logistique. Il facture à coup
de millions de dollars et ne prend pas de petits comptes. Quand il
s’agit de virer 3000 personnes qui vont vous faire économiser 150
millions de dollars, leur prix sera de l’ordre de 20 à 30 millions de
dollars.

Mais Bain est aussi connu pour escroquer les gouvernements comme en
2018 avec le service des impôts d’Afrique du Sud (SARS), que Bain était
censé réorganiser.

Bref, les gens de Bain font du grand n’importe quoi, y compris
détruire, entre autres, le système de perception des impôts d’Afrique
du Sud avec des conseils bidons.

Si les activités de Bain sont, on va dire « classiques » dans le monde
du privé, on n’arrive pas à comprendre comment le ministère de la Santé
a décidé que la France était un pays du Tiers-Monde, n’ayant pas assez
de diplômés, au point de confier le programme de déconfinement des
Français à Bain & Company. Sans même parler du fait que,
historiquement, la société a clairement des attaches claires avec le
Mossad israélien. Et qui dit Mossad, dit efficacité radicale.

Aujourd’hui, la patronne de Bain & Co est toujours Mme Orit Gadiesh
[photo], une ancienne cadre supérieur du... Mossad, elle même fille
d’un général israélien ! Bravo au contre-espionnage de la DCRI qui n’a
pas eu, a priori, d’objections, ou bien a été mise devant le fait
accompli par Macron ou ses adjoints de donner un dossier ultra-sensible
à une ramification du Mossad. Dingue !

Une fois que Bain est informé de toutes les magouilles d’une
multinationale ou d’un gouvernement, plus moyen de s’en séparer. Comme
un agent recruté par un service, la série Le Bureau des légendes d’Éric
Rochant sur Canal+ le montre très bien.

Bain ne communique pas aux États-Unis sur son chiffre d’affaire
mondial, et reste également dans le flou dans les autres pays dans la
mesure des lois des sociétés et comptables. Ne vous trompez pas, vous
êtes en face ici d’une multinationale aux cent bras, mais dont la tête
est directement liée aux intérêts du Mossad.

Force est de reconnaître que cette ultra discrète extension des
services israéliens est absolument remarquable. Il suffit de temps à
autre de faire chanter les PDG ou d’en cibler pour les encourager
ensuite à signer avec Bain & Co.

Pour toutes ces raisons, je trouve encore plus scandaleux et surtout
HAUTEMENT suspect que des haut-fonctionnaires du ministère de la Santé
aient donné la gestion du déconfinement de 60 millions de Français à
cause du Covid-19 à Bain & Co. Clairement, certaines mains ont été «
gentiment » encouragées à signer avec une société américaine plutôt que
de confier le dossier aux officiers français (spécialité Effectifs) qui
sont les seuls grands spécialistes en France de ce que l’on appelle «
la montée en puissance des effectifs ».

Pierre Jovanovic
--
https://drive.google.com/open?id=16hGKcwgtZ-u77fqlM9zG5rmisB5pU3gu
Hector le castor
2020-05-22 12:45:25 UTC
Réponse
Permalink
Marianne a publié un joli scoop en montrant que le ministère de la Santé
du gouvernement Macron a offert la gestion du déconfinement au cabinet
de management américain Bain & Company.
Cette information a littéralement sidéré les Français qui, comme vous et
moi, se sont demandé le « pourquoi du comment »... On n’a pas assez de
polytechniciens, d’énarques, de saint-cyriens, d’organisateurs de toutes
sortes en France, qu’on soit obligés de payer des... Américains pour
gérer quelque chose d’aussi stratégique que le déconfinement ???
La semaine passée, je me disais que le nom de cette compagnie me
rappelait quelque chose. Et cela m’est revenu. Bain & Co a fait sa
fortune dans le downsizing, entendez par là les licenciements massifs.
Quand une multinationale ou une banque veut virer 3000 salariés ou plus
d’un seul coup, elles font appel à Bain, exactement comme la fille que
vous voyez au début du film Margin Call venant annoncer à chaque
personne sur la liste ce qu’elle va recevoir comme chèque de départ tout
en lui demandant de prendre toutes ses affaires perso et de partir dans
la minute qui suit.
Et devinez qui a fait le plus souvent appel à Bain ? Une société que je
connais bien et qui a toujours été ma boussole en terme de licenciements
: IBM.
Bain s’est aussi occupé de virer les gens chez le géant de Las Vegas,
MGM Resorts.
Bain s’occupe de tous les secteurs, de l’aéronautique à l’hôtellerie, en
passant par la chimie, la banque ou la logistique. Il facture à coup de
millions de dollars et ne prend pas de petits comptes. Quand il s’agit
de virer 3000 personnes qui vont vous faire économiser 150 millions de
dollars, leur prix sera de l’ordre de 20 à 30 millions de dollars.
Mais Bain est aussi connu pour escroquer les gouvernements comme en 2018
avec le service des impôts d’Afrique du Sud (SARS), que Bain était censé
réorganiser.
Bref, les gens de Bain font du grand n’importe quoi, y compris détruire,
entre autres, le système de perception des impôts d’Afrique du Sud avec
des conseils bidons.
Si les activités de Bain sont, on va dire « classiques » dans le monde
du privé, on n’arrive pas à comprendre comment le ministère de la Santé
a décidé que la France était un pays du Tiers-Monde, n’ayant pas assez
de diplômés, au point de confier le programme de déconfinement des
Français à Bain & Company. Sans même parler du fait que, historiquement,
la société a clairement des attaches claires avec le Mossad israélien.
Le ???
Et qui dit Mossad, dit efficacité radicale.
Aujourd’hui, la patronne de Bain & Co est toujours Mme Orit Gadiesh
[photo], une ancienne cadre supérieur du... Mossad, elle même fille d’un
général israélien ! Bravo au contre-espionnage de la DCRI qui n’a pas
eu, a priori, d’objections, ou bien a été mise devant le fait accompli
par Macron ou ses adjoints de donner un dossier ultra-sensible à une
ramification du Mossad. Dingue !
Une fois que Bain est informé de toutes les magouilles d’une
multinationale ou d’un gouvernement, plus moyen de s’en séparer. Comme
un agent recruté par un service, la série Le Bureau des légendes d’Éric
Rochant sur Canal+ le montre très bien.
Bain ne communique pas aux États-Unis sur son chiffre d’affaire mondial,
et reste également dans le flou dans les autres pays dans la mesure des
lois des sociétés et comptables. Ne vous trompez pas, vous êtes en face
ici d’une multinationale aux cent bras, mais dont la tête est
directement liée aux intérêts du Mossad.
Force est de reconnaître que cette ultra discrète extension des services
israéliens est absolument remarquable. Il suffit de temps à autre de
faire chanter les PDG ou d’en cibler pour les encourager ensuite à
signer avec Bain & Co.
Pour toutes ces raisons, je trouve encore plus scandaleux et surtout
HAUTEMENT suspect que des haut-fonctionnaires du ministère de la Santé
aient donné la gestion du déconfinement de 60 millions de Français à
cause du Covid-19 à Bain & Co. Clairement, certaines mains ont été «
gentiment » encouragées à signer avec une société américaine plutôt que
de confier le dossier aux officiers français (spécialité Effectifs) qui
sont les seuls grands spécialistes en France de ce que l’on appelle « la
montée en puissance des effectifs ».
Pierre Jovanovic
--

Luluston
2020-05-22 16:46:59 UTC
Réponse
Permalink
Post by Hector le castor
Le ???
parfaitement.
--
Mais kesskidisent?
Loading Image...

http://www.alterinfo.net/Le-secret-d-Adolf-Jacob-Hitler_a45347.html

Loading Image...
Hector le castor
2020-05-22 18:27:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by Luluston
Post by Hector le castor
Le ???
parfaitement.
On va les reconnaître.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
MH
2020-05-22 19:39:05 UTC
Réponse
Permalink
Marianne a publié un joli scoop en montrant que le ministère de la Santé du
gouvernement Macron a offert la gestion du déconfinement au cabinet de
management américain Bain & Company.
Cette information a littéralement sidéré les Français qui, comme vous et moi,
se sont demandé le « pourquoi du comment »... On n’a pas assez de
polytechniciens, d’énarques, de saint-cyriens, d’organisateurs de toutes
sortes en France, qu’on soit obligés de payer des... Américains pour gérer
quelque chose d’aussi stratégique que le déconfinement ???
La semaine passée, je me disais que le nom de cette compagnie me rappelait
quelque chose. Et cela m’est revenu. Bain & Co a fait sa fortune dans le
downsizing, entendez par là les licenciements massifs. Quand une
multinationale ou une banque veut virer 3000 salariés ou plus d’un seul coup,
elles font appel à Bain, exactement comme la fille que vous voyez au début du
film Margin Call venant annoncer à chaque personne sur la liste ce qu’elle va
recevoir comme chèque de départ tout en lui demandant de prendre toutes ses
affaires perso et de partir dans la minute qui suit.
Et devinez qui a fait le plus souvent appel à Bain ? Une société que je
IBM.
Bain s’est aussi occupé de virer les gens chez le géant de Las Vegas, MGM
Resorts.
Bain s’occupe de tous les secteurs, de l’aéronautique à l’hôtellerie, en
passant par la chimie, la banque ou la logistique. Il facture à coup de
millions de dollars et ne prend pas de petits comptes. Quand il s’agit de
virer 3000 personnes qui vont vous faire économiser 150 millions de dollars,
leur prix sera de l’ordre de 20 à 30 millions de dollars.
Mais Bain est aussi connu pour escroquer les gouvernements comme en 2018 avec
le service des impôts d’Afrique du Sud (SARS), que Bain était censé
réorganiser.
Bref, les gens de Bain font du grand n’importe quoi, y compris détruire,
entre autres, le système de perception des impôts d’Afrique du Sud avec des
conseils bidons.
Si les activités de Bain sont, on va dire « classiques » dans le monde du
privé, on n’arrive pas à comprendre comment le ministère de la Santé a décidé
que la France était un pays du Tiers-Monde, n’ayant pas assez de diplômés, au
point de confier le programme de déconfinement des Français à Bain & Company.
Sans même parler du fait que, historiquement, la société a clairement des
attaches claires avec le Mossad israélien. Et qui dit Mossad, dit efficacité
radicale.
Aujourd’hui, la patronne de Bain & Co est toujours Mme Orit Gadiesh [photo],
une ancienne cadre supérieur du... Mossad, elle même fille d’un général
israélien ! Bravo au contre-espionnage de la DCRI qui n’a pas eu, a priori,
d’objections, ou bien a été mise devant le fait accompli par Macron ou ses
adjoints de donner un dossier ultra-sensible à une ramification du Mossad.
Dingue !
Une fois que Bain est informé de toutes les magouilles d’une multinationale
ou d’un gouvernement, plus moyen de s’en séparer. Comme un agent recruté par
un service, la série Le Bureau des légendes d’Éric Rochant sur Canal+ le
montre très bien.
Bain ne communique pas aux États-Unis sur son chiffre d’affaire mondial, et
reste également dans le flou dans les autres pays dans la mesure des lois des
sociétés et comptables. Ne vous trompez pas, vous êtes en face ici d’une
multinationale aux cent bras, mais dont la tête est directement liée aux
intérêts du Mossad.
Ah, ah, ah, ah, avec le président rothschild la France se gère en famille.
C'est du népotisme. Ajoutez les 3 banques judéo-anglo-saxonnes qui dirigent
euromerde: Blackrock, goldman sachs, rothschild.
La france et euromerde sont aujourd'hui dans la même situation que la
russie d'octobre 1917 et que l'allemagne de janvier 1933.

Pour les imbéciles l'histoire est un éternel recommencement. Suffit de
changer la forme, le fond reste le même.

MH
--
- 360.000 meurtres et 6 millions de déportés organisés en Syrie par la CIA,
israël, la turquie, l'angleterre, l'allemagne, la france, la croatie, la
jordanie, le qatar et l'arabie saoudite.
- Chelsea Manning, Edward Snowden, Julian Assange, 3 héros face au terrorisme
d'état.
Zulu
2020-05-26 23:22:14 UTC
Réponse
Permalink
Post by Luluston
Marianne a publié un joli scoop en montrant que le ministère de la
Santé du gouvernement Macron a offert la gestion du déconfinement au
cabinet de management américain Bain & Company.
Cette information a littéralement sidéré les Français qui, comme vous
et moi, se sont demandé le « pourquoi du comment »... On n’a pas assez
de polytechniciens, d’énarques, de saint-cyriens, d’organisateurs de
toutes sortes en France, qu’on soit obligés de payer des... Américains
pour gérer quelque chose d’aussi stratégique que le déconfinement ???
La semaine passée, je me disais que le nom de cette compagnie me
rappelait quelque chose. Et cela m’est revenu. Bain & Co a fait sa
fortune dans le downsizing, entendez par là les licenciements massifs.
Quand une multinationale ou une banque veut virer 3000 salariés ou
plus d’un seul coup, elles font appel à Bain, exactement comme la
fille que vous voyez au début du film Margin Call venant annoncer à
chaque personne sur la liste ce qu’elle va recevoir comme chèque de
départ tout en lui demandant de prendre toutes ses affaires perso et
de partir dans la minute qui suit.
Et devinez qui a fait le plus souvent appel à Bain ? Une société que
je connais bien et qui a toujours été ma boussole en terme de
licenciements : IBM.
Bain s’est aussi occupé de virer les gens chez le géant de Las Vegas,
MGM Resorts.
Bain s’occupe de tous les secteurs, de l’aéronautique à l’hôtellerie,
en passant par la chimie, la banque ou la logistique. Il facture à
coup de millions de dollars et ne prend pas de petits comptes. Quand
il s’agit de virer 3000 personnes qui vont vous faire économiser 150
millions de dollars, leur prix sera de l’ordre de 20 à 30 millions de
dollars.
Mais Bain est aussi connu pour escroquer les gouvernements comme en
2018 avec le service des impôts d’Afrique du Sud (SARS), que Bain
était censé réorganiser.
Bref, les gens de Bain font du grand n’importe quoi, y compris
détruire, entre autres, le système de perception des impôts d’Afrique
du Sud avec des conseils bidons.
Si les activités de Bain sont, on va dire « classiques » dans le monde
du privé, on n’arrive pas à comprendre comment le ministère de la
Santé a décidé que la France était un pays du Tiers-Monde, n’ayant pas
assez de diplômés, au point de confier le programme de déconfinement
des Français à Bain & Company. Sans même parler du fait que,
historiquement, la société a clairement des attaches claires avec le
Mossad israélien. Et qui dit Mossad, dit efficacité radicale.
Aujourd’hui, la patronne de Bain & Co est toujours Mme Orit Gadiesh
[photo], une ancienne cadre supérieur du... Mossad, elle même fille
d’un général israélien ! Bravo au contre-espionnage de la DCRI qui n’a
pas eu, a priori, d’objections, ou bien a été mise devant le fait
accompli par Macron ou ses adjoints de donner un dossier
ultra-sensible à une ramification du Mossad. Dingue !
Une fois que Bain est informé de toutes les magouilles d’une
multinationale ou d’un gouvernement, plus moyen de s’en séparer. Comme
un agent recruté par un service, la série Le Bureau des légendes
d’Éric Rochant sur Canal+ le montre très bien.
Bain ne communique pas aux États-Unis sur son chiffre d’affaire
mondial, et reste également dans le flou dans les autres pays dans la
mesure des lois des sociétés et comptables. Ne vous trompez pas, vous
êtes en face ici d’une multinationale aux cent bras, mais dont la tête
est directement liée aux intérêts du Mossad.
    Ah, ah, ah, ah, avec le président rothschild la France se gère en
famille. C'est du népotisme. Ajoutez les 3 banques judéo-anglo-saxonnes
qui dirigent euromerde: Blackrock, goldman sachs, rothschild.
    La france et euromerde sont aujourd'hui dans la même situation que
la russie d'octobre 1917 et que l'allemagne de janvier 1933.
    Pour les imbéciles l'histoire est un éternel recommencement. Suffit
de changer la forme, le fond reste le même.
Il y en a qui s'étonnent encore qu'Hitler eût pu être antisémite.

Un malade, nous dit-on, sans analyser dans quelles conditions se
trouvait l'Allemagne après Weimar....

Reynouard nous donne un aperçu du panorama de l'époque

Pourquoi Hitler était antisémite

Dans cet exposé, Vincent Reynouard rappelle les racines de
l’antisémitisme en Allemagne à partir des années 20.
S’appuyant sur des documents peu connus ou même jamais cités, il
rétablit certaines vérités sur la vie des juifs dans le IIIe Reich.

https://blogue-sc.com/2018/10/pourquoi-hitler-etait-antisemite

Zulu
2020-05-26 23:15:57 UTC
Réponse
Permalink
Marianne a publié un joli scoop en montrant que le ministère de la Santé
du gouvernement Macron a offert la gestion du déconfinement au cabinet
de management américain Bain & Company.
Cette information a littéralement sidéré les Français qui, comme vous et
moi, se sont demandé le « pourquoi du comment »... On n’a pas assez de
polytechniciens, d’énarques, de saint-cyriens, d’organisateurs de toutes
sortes en France, qu’on soit obligés de payer des... Américains pour
gérer quelque chose d’aussi stratégique que le déconfinement ???
La semaine passée, je me disais que le nom de cette compagnie me
rappelait quelque chose. Et cela m’est revenu. Bain & Co a fait sa
fortune dans le downsizing, entendez par là les licenciements massifs.
Quand une multinationale ou une banque veut virer 3000 salariés ou plus
d’un seul coup, elles font appel à Bain, exactement comme la fille que
vous voyez au début du film Margin Call venant annoncer à chaque
personne sur la liste ce qu’elle va recevoir comme chèque de départ tout
en lui demandant de prendre toutes ses affaires perso et de partir dans
la minute qui suit.
Et devinez qui a fait le plus souvent appel à Bain ? Une société que je
connais bien et qui a toujours été ma boussole en terme de licenciements
: IBM.
Bain s’est aussi occupé de virer les gens chez le géant de Las Vegas,
MGM Resorts.
Bain s’occupe de tous les secteurs, de l’aéronautique à l’hôtellerie, en
passant par la chimie, la banque ou la logistique. Il facture à coup de
millions de dollars et ne prend pas de petits comptes. Quand il s’agit
de virer 3000 personnes qui vont vous faire économiser 150 millions de
dollars, leur prix sera de l’ordre de 20 à 30 millions de dollars.
Mais Bain est aussi connu pour escroquer les gouvernements comme en 2018
avec le service des impôts d’Afrique du Sud (SARS), que Bain était censé
réorganiser.
Bref, les gens de Bain font du grand n’importe quoi, y compris détruire,
entre autres, le système de perception des impôts d’Afrique du Sud avec
des conseils bidons.
Si les activités de Bain sont, on va dire « classiques » dans le monde
du privé, on n’arrive pas à comprendre comment le ministère de la Santé
a décidé que la France était un pays du Tiers-Monde, n’ayant pas assez
de diplômés, au point de confier le programme de déconfinement des
Français à Bain & Company. Sans même parler du fait que, historiquement,
la société a clairement des attaches claires avec le Mossad israélien.
Et qui dit Mossad, dit efficacité radicale.
Aujourd’hui, la patronne de Bain & Co est toujours Mme Orit Gadiesh
[photo], une ancienne cadre supérieur du... Mossad, elle même fille d’un
général israélien ! Bravo au contre-espionnage de la DCRI qui n’a pas
eu, a priori, d’objections, ou bien a été mise devant le fait accompli
par Macron ou ses adjoints de donner un dossier ultra-sensible à une
ramification du Mossad. Dingue !
Une fois que Bain est informé de toutes les magouilles d’une
multinationale ou d’un gouvernement, plus moyen de s’en séparer. Comme
un agent recruté par un service, la série Le Bureau des légendes d’Éric
Rochant sur Canal+ le montre très bien.
Bain ne communique pas aux États-Unis sur son chiffre d’affaire mondial,
et reste également dans le flou dans les autres pays dans la mesure des
lois des sociétés et comptables. Ne vous trompez pas, vous êtes en face
ici d’une multinationale aux cent bras, mais dont la tête est
directement liée aux intérêts du Mossad.
Force est de reconnaître que cette ultra discrète extension des services
israéliens est absolument remarquable. Il suffit de temps à autre de
faire chanter les PDG ou d’en cibler pour les encourager ensuite à
signer avec Bain & Co.
Pour toutes ces raisons, je trouve encore plus scandaleux et surtout
HAUTEMENT suspect que des haut-fonctionnaires du ministère de la Santé
aient donné la gestion du déconfinement de 60 millions de Français à
cause du Covid-19 à Bain & Co. Clairement, certaines mains ont été «
gentiment » encouragées à signer avec une société américaine plutôt que
de confier le dossier aux officiers français (spécialité Effectifs) qui
sont les seuls grands spécialistes en France de ce que l’on appelle « la
montée en puissance des effectifs ».
Pierre Jovanovic
La France est bien une start up droguée à l'outsourcing.
Nos élites néolibérales ne savent pas ce que sont les intérêts du pays.
Loading...