Discussion:
Tu vas risquer ta vie pour 200 balles toi?
Add Reply
Gaby
2018-12-07 11:15:58 UTC
Réponse
Permalink
Déploiement sécuritaire du 8 décembre : désastre annoncé ?
Le gouvernement lâche du lest, mais les policiers sont convaincus que
le mouvement des Gilets jaunes va perdurer. Plusieurs sources
policières ont fait part de leurs grandes inquiétudes à RT France,
allant jusqu'à redouter des morts pour l'acte 4.

Après le déferlement de violence qui a vu des dizaines de personnes
être blessées (au moins 23 personnes du côté des uniformes et 110
manifestants) à l'occasion de l'acte 3 du mouvement des Gilets jaunes
le 1er décembre à Paris, des membres des forces de l'ordre s'inquiètent
déjà de la tournure que pourrait prendre l'acte 4 prévu pour le 8
décembre.

Des primes ont été annoncées pour les policiers et le gouvernement a
multiplié les gestes envers les forces de sécurité, notamment en
organisant une visite d'Emmanuel Macron le 3 décembre dans un
casernement de CRS rue Vitruve dans le XXe arrondissement de Paris. Le
chef d'Etat y a déjeuné en compagnie des policiers et aurait laissé un
petit souvenir signé de sa main qui lui est attribué par une source
policière et dont RT France a obtenu une photographie.

Loading Image...

Mais si Emmanuel Macron semble empressé de remercier les forces de
sécurité, il n'est pas certain que les syndicats de police soient
convaincus. Yves Lefebvre d'Unité-SGP-FO a notamment rappelé sur le
plateau de RMC ce 5 décembre le non-paiement de 25 millions d’heures
supplémentaires et a évoqué la possibilité d'un mouvement «gilets
bleus» après celui des Gilets jaunes. La suggestion a fait sourire
jaune du côté des associations policières militantes qui regrettent
pour leur part ce coup de sang des syndicats... et de souligner que le
contexte actuel d'élections professionnelles n'y est probablement pas
pour rien. Pour mémoire, la fonction publique élisait ses représentants
professionnels ce 6 décembre.

La prime pour les CRS... ça va être 200 balles, tu vas risquer ta
vie pour 200 balles, toi ?

Par ailleurs, Harold, membre de l'association policière UPNI,
appartenant à la Compagnie de sécurisation et d'intervention et qui a
participé au maintien de l'ordre lors des actes 2 et 3 du mouvement à
Paris a confié sa déception à RT France : «Le 2 décembre, le président
est venu nous voir avec le ministre de l'Intérieur sur les Champs pour
nous rendre hommage, mais c’était pour uniquement faire de la
communication ! J'aurais aimé un président qui prenne le temps de
parler avec nous, de prendre la mesure de nos expériences et d'essayer
de comprendre ce qu'on ressentait... Mais non, ça a été très rapide et
destiné aux caméras, en réalité.» Un autre membre de la même
association déplore également «qu'il ait fallu attendre des scènes de
guérilla urbaine pour que le chef de l'Etat se penche sur la question
du mal-être policier qui couve depuis plusieurs années.»

Concernant les primes annoncées, Harold regrette aussi le geste qu'il
estime trop faible : «La prime pour les CRS ? On ne sait même pas à
combien elle va s'élever, mais on sait très bien comment c’est dans la
maison : ça va être 200 balles, tu vas risquer ta vie pour 200 balles,
toi ? Mais on ne peut même pas donner de chiffre pour ça ! Même un mois
de salaire supplémentaire, ça paraît absurde... et de toute façon, on
le sait très bien, le budget ne le permettrait pas.»

Les collègues qui y retournent samedi ont hyper peur, ce qui est
très rare !

La même source ajoute : «Il y a des collègues qui ont fait toutes les
manifestations de Gilets jaunes à la suite et on leur demande d'y
retourner ce week-end, ils sont crevés.» Une compagnie de CRS a
d'ailleurs refusé la prime en signe de solidarité avec les «vrais
Gilets jaunes», comme l'a fait savoir un fonctionnaire de police à RT
France.
https://francais.rt.com/france/56360-deploiement-securitaire-8-decembre-desastre-annonce
--

http://tinyurl.com/y9zbkzlq
jmh
2018-12-07 11:17:47 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gaby
Déploiement sécuritaire du 8 décembre : désastre annoncé ?
Le gouvernement lâche du lest, mais les policiers sont convaincus que le
mouvement des Gilets jaunes va perdurer. Plusieurs sources policières ont
fait part de leurs grandes inquiétudes à RT France, allant jusqu'à redouter
des morts pour l'acte 4.
Normalement au 4ème acte le méchant meurt...voyons voir
Gaby
2018-12-07 11:21:54 UTC
Réponse
Permalink
Post by jmh
Post by Gaby
Déploiement sécuritaire du 8 décembre : désastre annoncé ?
Le gouvernement lâche du lest, mais les policiers sont convaincus que le
mouvement des Gilets jaunes va perdurer. Plusieurs sources policières ont
fait part de leurs grandes inquiétudes à RT France, allant jusqu'à redouter
des morts pour l'acte 4.
Normalement au 4ème acte le méchant meurt...voyons voir
Ca risque de couter bonbon la place.
--
http://youtu.be/48c1N2X5i_Q
http://tinyurl.com/y9zbkzlq
Loading...