Discussion:
C-19 : l'importance du facteur ethnique
(trop ancien pour répondre)
Cardinal de Hère
2020-07-31 05:10:45 UTC
Permalink
Comparons deux pays :

- L'Afrique du Sud :
* 57 millions d'habitants, 80% de Noirs, 8% de Blancs, des Indiens, des
personnes métissées, PIB/ha 7346$.
* 482169 personnes contaminées par C-19, 7812 morts d'où une létalité de
1,6% et une mortalité de 137 morts par million d'habitants.

- Le Mexique :
* 129 millions d'habitants, 70% de métis, 15% de Blancs, 15%
d'Amérindiens, PIB/ha 10 275,6$.
* 416179 personnes contaminées par C-19, 46000 morts d'où une létalité
de 11,1% et une mortalité de 357 morts par million d'habitants.

Les deux pays ont des performances économiques semblables, typiques des
pays en voie de développement. Et pourtant la létalité du Mexique est 7
fois supérieure à celle de l'Afrique du Sud et sa mortalité 2,6 fois
supérieure. Comment expliquer cette disparité ? A Mexique 85% de la
population descend des Amérindiens, en Afrique du Sud 85% de la
population descend des Bantous. Or les Amérindiens ont vécu isolés du
reste de l'humanité durant plus de 10000 ans. Leur système immunitaire
n'a pas hérité la mémoire des infections bactériennes et virales qu'a
connues l'ancien monde. Ils sont donc beaucoup plus vulnérables que les
Bantous qui sont confrontés depuis des milliers d'années aux grandes
épidémies venues de Chine.
"René Groumal
2020-07-31 06:56:05 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
* 57 millions d'habitants, 80% de Noirs, 8% de Blancs, des Indiens, des
personnes métissées, PIB/ha 7346$.
* 482169 personnes contaminées par C-19, 7812 morts d'où une létalité de
1,6% et une mortalité de 137 morts par million d'habitants.
* 129 millions d'habitants, 70% de métis, 15% de Blancs, 15%
d'Amérindiens, PIB/ha 10 275,6$.
* 416179 personnes contaminées par C-19, 46000 morts d'où une létalité
de 11,1% et une mortalité de 357 morts par million d'habitants.
Les deux pays ont des performances économiques semblables, typiques des
pays en voie de développement. Et pourtant la létalité du Mexique est 7
fois supérieure à celle de l'Afrique du Sud et sa mortalité 2,6 fois
supérieure. Comment expliquer cette disparité ? A Mexique 85% de la
population descend des Amérindiens, en Afrique du Sud 85% de la
population descend des Bantous. Or les Amérindiens ont vécu isolés du
reste de l'humanité durant plus de 10000 ans. Leur système immunitaire
n'a pas hérité la mémoire des infections bactériennes et virales qu'a
connues l'ancien monde. Ils sont donc beaucoup plus vulnérables que les
Bantous qui sont confrontés depuis des milliers d'années aux grandes
épidémies venues de Chine.
Comparaison épidémiologique hasardeuse d'amateur qui ne tient compte ni
des facteurs géographiques ni des facteurs climatologiqus ni des
facteurs politiques et écomiques qui sont le minimum à envisager dans
une comparaison entre nations.
--
--
News
2020-08-02 15:41:05 UTC
Permalink
le facteur ethnique n'existe pas
c'est une nième masturbation intellectuelle de ta part

je vais t'aider à être plus crédible.. parle plutôt du facteur climatique
Post by Cardinal de Hère
* 57 millions d'habitants, 80% de Noirs, 8% de Blancs, des Indiens, des
personnes métissées, PIB/ha 7346$.
* 482169 personnes contaminées par C-19, 7812 morts d'où une létalité de
1,6% et une mortalité de 137 morts par million d'habitants.
* 129 millions d'habitants, 70% de métis, 15% de Blancs, 15%
d'Amérindiens, PIB/ha 10 275,6$.
* 416179 personnes contaminées par C-19, 46000 morts d'où une létalité
de 11,1% et une mortalité de 357 morts par million d'habitants.
Les deux pays ont des performances économiques semblables, typiques des
pays en voie de développement. Et pourtant la létalité du Mexique est 7
fois supérieure à celle de l'Afrique du Sud et sa mortalité 2,6 fois
supérieure. Comment expliquer cette disparité ? A Mexique 85% de la
population descend des Amérindiens, en Afrique du Sud 85% de la
population descend des Bantous. Or les Amérindiens ont vécu isolés du
reste de l'humanité durant plus de 10000 ans. Leur système immunitaire
n'a pas hérité la mémoire des infections bactériennes et virales qu'a
connues l'ancien monde. Ils sont donc beaucoup plus vulnérables que les
Bantous qui sont confrontés depuis des milliers d'années aux grandes
épidémies venues de Chine.
Cardinal de Hère
2020-08-02 20:26:41 UTC
Permalink
Post by News
le facteur ethnique n'existe pas
C'est faux. De très nombreux articles sur le Net montrent le contraire.
Et de nombreux articles montrent aussi la violence des réactions
idéologiques à la prise en compte de l'origine ethnique par la médecine.
Ici par exemple :

<https://www.la-croix.com/Archives/2005-01-18/L-avenement-d-une-medecine-ethnique-cree-une-polemique-_NP_-2005-01-18-227178>
<https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/apres-les-statistiques-ethniques-lavenir-est-il-la-medecine-ethnique>
Post by News
c'est une nième masturbation intellectuelle de ta part
Comique venant de la part d'un crétin aussi complet que toi !
Post by News
je vais t'aider à être plus crédible.. parle plutôt du facteur climatique
Manque de bol le Mexique et l'Afrique du Sud partagent 4 zones
climatiques identiques ! :D

<https://fr.wikipedia.org/wiki/Climat#/media/Fichier:Map_world_climate_zones_(simplified_to_10)-fr.svg>

Tu aurais pu vérifier, ça t'aurait éviter de te faire une fois de plus
ridiculiser ! :)
News
2020-08-03 22:32:45 UTC
Permalink
t'es vraiment un idiot
qui ne sait pas distinguer entre les facteurs sociologiques/économiques qui touchent certaines ethnies et le facteur ethnique proprement parler
Post by Cardinal de Hère
Post by News
le facteur ethnique n'existe pas
C'est faux. De très nombreux articles sur le Net montrent le contraire.
Et de nombreux articles montrent aussi la violence des réactions
idéologiques à la prise en compte de l'origine ethnique par la médecine.
<https://www.la-croix.com/Archives/2005-01-18/L-avenement-d-une-medecine-ethnique-cree-une-polemique-_NP_-2005-01-18-227178>
<https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/apres-les-statistiques-ethniques-lavenir-est-il-la-medecine-ethnique>
Post by News
c'est une nième masturbation intellectuelle de ta part
Comique venant de la part d'un crétin aussi complet que toi !
Post by News
je vais t'aider à être plus crédible.. parle plutôt du facteur climatique
Manque de bol le Mexique et l'Afrique du Sud partagent 4 zones
climatiques identiques ! :D
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Climat#/media/Fichier:Map_world_climate_zones_(simplified_to_10)-fr.svg>
Tu aurais pu vérifier, ça t'aurait éviter de te faire une fois de plus
ridiculiser ! :)
Cardinal de Hère
2020-08-04 21:41:19 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by News
le facteur ethnique n'existe pas
C'est faux. De très nombreux articles sur le Net montrent le contraire.
Et de nombreux articles montrent aussi la violence des réactions
idéologiques à la prise en compte de l'origine ethnique par la médecine.
<https://www.la-croix.com/Archives/2005-01-18/L-avenement-d-une-medecine-ethnique-cree-une-polemique-_NP_-2005-01-18-227178>
<https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/apres-les-statistiques-ethniques-lavenir-est-il-la-medecine-ethnique>
Post by News
c'est une nième masturbation intellectuelle de ta part
Comique venant de la part d'un crétin aussi complet que toi !
Post by News
je vais t'aider à être plus crédible.. parle plutôt du facteur climatique
Manque de bol le Mexique et l'Afrique du Sud partagent 4 zones
climatiques identiques ! :D
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Climat#/media/Fichier:Map_world_climate_zones_(simplified_to_10)-fr.svg>
Tu aurais pu vérifier, ça t'aurait éviter de te faire une fois de plus
Post by Cardinal de Hère
ridiculiser ! :)
t'es vraiment un idiot
qui ne sait pas distinguer entre les facteurs sociologiques/économiques qui touchent certaines ethnies et le facteur ethnique proprement parler
J'ai pourtant pris grand soin de montrer que le niveau économique et
social de l'Afrique du Sud et du Mexique étaient similaires. Tu as
d'abord essayé le climat et ça ne marche pas car l'Afrique du Sud a
quatre zones climatiques toutes présentes au Mexique. En plus de ces
quatre zones communes le Mexique en a une cinquième, fort petite dans le
sud : la zone de forêt tropicale ou équatoriale qui ne joue quasiment
aucun rôle dans l'épidémie. Exit donc le climat. Et comme un bourricot
têtu tu tentes le coup des facteurs sociologiques et économiques : en
vain !
Dobb
2020-08-02 20:47:47 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
* 57 millions d'habitants, 80% de Noirs, 8% de Blancs, des Indiens, des
personnes métissées, PIB/ha 7346$.
* 482169 personnes contaminées par C-19, 7812 morts d'où une létalité de
1,6% et une mortalité de 137 morts par million d'habitants.
* 129 millions d'habitants, 70% de métis, 15% de Blancs, 15%
d'Amérindiens, PIB/ha 10 275,6$.
* 416179 personnes contaminées par C-19, 46000 morts d'où une létalité
de 11,1% et une mortalité de 357 morts par million d'habitants.
La "létalité" mesurée comme le rapport entre le nombre
de morts attribués au covid et le nombre de testés positifs
au covid est un indicateur pour demeurés.

Car elle dépend essentiellement du nombre de tests
effectués, et de la manière dont sont sélectionnés les
personnes qui seront testées (sans même parler de la
fiabilité des tests).

Un pays qui ne teste que des malades qui présentent des
symptômes va toujours avoir une "létalité" (dans ta
définition) de très loin supérieure à un pays qui teste
tout le monde, puisque, par essence, seuls les pays qui
testent aussi les non-malades vont pouvoir détecter des
positifs parmi eux. Et comme ces positifs ne sont même
pas malades, il ne vont évidemment pas mourir du covid !

Dobb
Cardinal de Hère
2020-08-02 21:06:07 UTC
Permalink
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
* 57 millions d'habitants, 80% de Noirs, 8% de Blancs, des Indiens,
des personnes métissées, PIB/ha 7346$.
* 482169 personnes contaminées par C-19, 7812 morts d'où une létalité
de 1,6% et une mortalité de 137 morts par million d'habitants.
* 129 millions d'habitants, 70% de métis, 15% de Blancs, 15%
d'Amérindiens, PIB/ha 10 275,6$.
* 416179 personnes contaminées par C-19, 46000 morts d'où une létalité
de 11,1% et une mortalité de 357 morts par million d'habitants.
La "létalité" mesurée comme le rapport entre le nombre
de morts attribués au covid et le nombre de testés positifs
au covid est un indicateur pour demeurés.
Car elle dépend essentiellement du nombre de tests
effectués, et de la manière dont sont sélectionnés les
personnes qui seront testées (sans même parler de la
fiabilité des tests).
Un pays qui ne teste que des malades qui présentent des
symptômes va toujours avoir une "létalité" (dans ta
définition) de très loin supérieure à un pays qui teste
tout le monde, puisque, par essence, seuls les pays qui
testent aussi les non-malades vont pouvoir détecter des
positifs parmi eux. Et comme ces positifs ne sont même
pas malades, il ne vont évidemment pas mourir du covid !
Les deux pays ont sensiblement le même niveau économique donc pratiquent
la même politique de dépistage. Si c'était les conditions économiques et
sociales qui déterminaient la létalité ces deux pays devraient avoir
sensiblement la même. De plus la comparaison entre ces deux pays est
confirmée par la mortalité par C-19 2,6 fois supérieure au Mexique. Il
faut donc chercher les raisons de cette différence ailleurs que dans le
niveau socio-économique, le climat (sensiblement identique pour les deux
pays), l'ouverture des frontières (le nombre de cas est supérieur en
Afrique du Sud alors que la population est 2,3 fois inférieure d'où une
ouverture des frontières plus importantes qu'au Mexique). Il ne reste
que la génétique ou le système immunitaire. Il paraît que la génétique a
joué un rôle en Italie avec les Étrusques qui ont des gènes particuliers
codant la coagulation du sang, coagulation qui est au coeur des
problèmes graves induits par C-19. Pour le Mexique et ça vaut aussi pour
le Brésil, le Chili, le Pérou, la Bolivie, la Colombie, l'Équateur, en
bref tous les pays ayant une population importante d'origine
amérindienne, l'hypothèse la plus plausible est le système immunitaire
qui a évolué différemment dans l'ancien monde (par le contact permanent
avec les épidémies issues de Chine ou d'Asie) et dans le nouveau monde
(préservé des dites épidémies).
Dobb
2020-08-02 21:43:52 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by Dobb
La "létalité" mesurée comme le rapport entre le nombre
de morts attribués au covid et le nombre de testés positifs
au covid est un indicateur pour demeurés.
Car elle dépend essentiellement du nombre de tests
effectués, et de la manière dont sont sélectionnés les
personnes qui seront testées (sans même parler de la
fiabilité des tests).
Un pays qui ne teste que des malades qui présentent des
symptômes va toujours avoir une "létalité" (dans ta
définition) de très loin supérieure à un pays qui teste
tout le monde, puisque, par essence, seuls les pays qui
testent aussi les non-malades vont pouvoir détecter des
positifs parmi eux. Et comme ces positifs ne sont même
pas malades, il ne vont évidemment pas mourir du covid !
Les deux pays ont sensiblement le même niveau économique donc pratiquent
la même politique de dépistage.
Cela n'a rien d'évident ! En Belgique, jusqu'en mai,
les tests étaient réservés à ceux qui avaient des
symptômes, et pourtant, c'est un pays (officiellement)
riche.

Au moins, dans ta comparaison, indique le nombre
total de tests effectués, et pas uniquement les
tests effectués qui se sont révélés positifs !!!
Post by Cardinal de Hère
Si c'était les conditions économiques et
sociales qui déterminaient la létalité ces deux pays devraient avoir
sensiblement la même. De plus la comparaison entre ces deux pays est
confirmée par la mortalité par C-19 2,6 fois supérieure au Mexique.
Pas du tout, cela ne veut rien dire : De la même manière
que l'épidémie s'est étendue au Mexique bien après l'Europe,
l'épidémie en Afrique du Sud a très bien pu se développer
après le Mexique.

Les mortalités ne peuvent être comparées que si on sait
chaque fois où l'on se trouve dans la courbe.
Post by Cardinal de Hère
Il
faut donc chercher les raisons de cette différence ailleurs que dans le
niveau socio-économique, le climat (sensiblement identique pour les deux
pays)
A cette minuscule nuance près qu'au Mexique, c'est
l'été, alors qu'en Afrique du Sud, c'est l'hiver :-)
Post by Cardinal de Hère
l'ouverture des frontières (le nombre de cas est supérieur en
Afrique du Sud alors que la population est 2,3 fois inférieure d'où une
ouverture des frontières plus importantes qu'au Mexique). Il ne reste
que la génétique ou le système immunitaire.
Il y a peut-être des facteurs génétiques qui
interviennent, je ne l'exclus pas. Mais la manière
dont tu attribues les différences à ces facteurs 100%
hypothétiques est proprement goumalauculesque.

Car ton hypothèse ne repose sur rien, sur aucune
observation. Alors qu'il existe plein d'autres
explications imparables qui reposent sur des
chiffres vérifiables.

Tiens, en voici une, toute bête : tu es bien au
courant que la population qui meurt le plus du
covid-19 est la population de plus de 65 ans,
n'est-ce pas ?

D'où la question : combien de personnes de plus
de 65 ans vont bien pouvoir mourir du covid en
Afrique du Sud, où l'espérance de vie moyenne
est de 63,54 ans (contre 74,95 ans au Mexique) ?

https://www.google.fr/search?q=esp%C3%A9rance+de+vie+afrique+du+sud
https://www.google.fr/search?q=esp%C3%A9rance+de+vie+mexique

Si dans un pays, la population à risque est déjà
réduite, car morte d'autre chose que le covid, il
me semble évident qu'elle ne va pas mourir une
2ème fois du covid...

Dobb
Cardinal de Hère
2020-08-03 07:38:06 UTC
Permalink
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Les deux pays ont sensiblement le même niveau économique donc
pratiquent la même politique de dépistage.
Cela n'a rien d'évident ! En Belgique, jusqu'en mai,
les tests étaient réservés à ceux qui avaient des
symptômes, et pourtant, c'est un pays (officiellement)
riche.
Il ne faut oublier que dans les pays pauvres ou moyennement pauvres
comme le Mexique et l'Afrique du Sud le diagnostic est souvent établi
sur la base des seuls symptômes cliniques. Aucune analyse n'est faite.
Donc en fait le nombre de cas asymptomatiques ne jouent aucun rôle.
Seuls ceux qui vont consulter et qui présentent les symptômes du C-19
sont comptés comme ayant été contaminés.
Post by Dobb
Au moins, dans ta comparaison, indique le nombre
total de tests effectués, et pas uniquement les
tests effectués qui se sont révélés positifs !!!
Aucune importance pour les pays pauvres ou moyennement pauvres.
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Si c'était les conditions économiques et sociales qui déterminaient la
létalité ces deux pays devraient avoir sensiblement la même. De plus
la comparaison entre ces deux pays est confirmée par la mortalité par
C-19 2,6 fois supérieure au Mexique.
Pas du tout, cela ne veut rien dire : De la même manière
que l'épidémie s'est étendue au Mexique bien après l'Europe,
l'épidémie en Afrique du Sud a très bien pu se développer
après le Mexique.
Il suffit de jeter un oeil sur le site habituel :
https://coronavirus.jhu.edu/map.html

pour constater que l'épidémie a débuté à la même époque. Voir ici les
deux graphiques sur ce petit pdf :
http://myreader.toile-libre.org/uploads/My_5f27b51ce67c1.pdf
Post by Dobb
Les mortalités ne peuvent être comparées que si on sait
chaque fois où l'on se trouve dans la courbe.
L'épidémie a commencé en même temps. Elle est déjà sur le déclin en
Afrique du Sud (avec un nombre de cas supérieur à celui du Mexique) et
elle est toujours ascendante au Mexique.
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Il faut donc chercher les raisons de cette différence ailleurs que
dans le niveau socio-économique, le climat (sensiblement identique
pour les deux pays)
A cette minuscule nuance près qu'au Mexique, c'est
l'été, alors qu'en Afrique du Sud, c'est l'hiver :-)
Primo l'été est selon Raoult moins favorable aux épidémies. Donc
l'Afrique du Sud devrait avoir plus de morts que le Mexique.

Secundo l'hiver au Mexique et en Afrique du Sud c'est une vaste
plaisanterie qui fait rigoler tout le monde.
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
l'ouverture des frontières (le nombre de cas est supérieur en Afrique
du Sud alors que la population est 2,3 fois inférieure d'où une
ouverture des frontières plus importantes qu'au Mexique). Il ne reste
que la génétique ou le système immunitaire.
Il y a peut-être des facteurs génétiques qui
interviennent, je ne l'exclus pas. Mais la manière
dont tu attribues les différences à ces facteurs 100%
hypothétiques est proprement goumalauculesque.
Les deux ne sont pas incompatibles car le système immunitaire évolue
selon la pression du milieu durant plusieurs millénaires. Il se peut que
les gènes qui structurent le système immunitaire des habitants de
l'ancien monde ont été sélectionnés par une exposition répétée aux
épidémies virales et bactériennes.

La population autochtone d'Amérique a été décimée à 90% par le choc
bactérien et viral consécutif à l'arrivée des Espagnols. Les Amérindiens
et dans une moindre mesure les métis sont aujourd'hui encore peu
résistants à certains virus (grippe, variole, C-19) et à certaines
bactéries. Si donc aujourd'hui encore ils sont plus sensibles que
d'autres à certains virus c'est qu'il y a peut-être une composante
génétique.
Post by Dobb
Car ton hypothèse ne repose sur rien, sur aucune
observation. Alors qu'il existe plein d'autres
explications imparables qui reposent sur des
chiffres vérifiables.
Comment ça aucune observation ? 90% de la population amérindienne qui
disparaît en 50 ans pour cause de choc bactérien et viral ça ne
constitue pas une observation massive ?
Post by Dobb
Tiens, en voici une, toute bête : tu es bien au
courant que la population qui meurt le plus du
covid-19 est la population de plus de 65 ans,
n'est-ce pas ?
D'où la question : combien de personnes de plus
de 65 ans vont bien pouvoir mourir du covid en
Afrique du Sud, où l'espérance de vie moyenne
est de 63,54 ans (contre 74,95 ans au Mexique) ?
Les structures de la population sont similaires (la source des données
est la Banque Mondiale) :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_tranches_d%27%C3%A2ge

Pays 0 à 14 ans 15 à 64 ans plus de 65 ans
Afrique du Sud 28,9 % 66,0 % 5,1 %
Mexique 27,2 % 66,2 % 6,6 %

Pour les plus vulnérables par C-19 (plus de 65 ans) : 5,1% en Afrique du
Sud contre 6,6% au Mexique. C'est kifkif !
Post by Dobb
https://www.google.fr/search?q=esp%C3%A9rance+de+vie+afrique+du+sud
https://www.google.fr/search?q=esp%C3%A9rance+de+vie+mexique
La source des données est l'OMS. Qui de l'OMS ou de la Banque Mondiale
est plus crédible ?
Post by Dobb
Si dans un pays, la population à risque est déjà
réduite, car morte d'autre chose que le covid, il
me semble évident qu'elle ne va pas mourir une
2ème fois du covid...
Tes données sur l'espérance de vie proviennent de l'OMS. Mes données sur
la structure par âge de la population proviennent de la Banque Mondiale.
L'OMS est tenue par des gauchistes et des oligarques comme Gates
contrairement à la Banque Mondiale qui a encore un fonctionnement
normal. Il est évident que l'OMS truque ses statistiques pour favoriser
les pays africains.

Mon hypothèse est la plus plausible.
"René Groumal
2020-08-03 09:48:10 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Les deux pays ont sensiblement le même niveau économique donc
pratiquent la même politique de dépistage.
Cela n'a rien d'évident ! En Belgique, jusqu'en mai,
les tests étaient réservés à ceux qui avaient des
symptômes, et pourtant, c'est un pays (officiellement)
riche.
Il ne faut oublier que dans les pays pauvres ou moyennement pauvres
comme le Mexique et l'Afrique du Sud le diagnostic est souvent établi
sur la base des seuls symptômes cliniques. Aucune analyse n'est faite.
Donc en fait le nombre de cas asymptomatiques ne jouent aucun rôle.
Seuls ceux qui vont consulter et qui présentent les symptômes du C-19
sont comptés comme ayant été contaminés.
Post by Dobb
Au moins, dans ta comparaison, indique le nombre
total de tests effectués, et pas uniquement les
tests effectués qui se sont révélés positifs !!!
Aucune importance pour les pays pauvres ou moyennement pauvres.
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Si c'était les conditions économiques et sociales qui déterminaient
la létalité ces deux pays devraient avoir sensiblement la même. De
plus la comparaison entre ces deux pays est confirmée par la
mortalité par C-19 2,6 fois supérieure au Mexique.
Pas du tout, cela ne veut rien dire : De la même manière
que l'épidémie s'est étendue au Mexique bien après l'Europe,
l'épidémie en Afrique du Sud a très bien pu se développer
après le Mexique.
https://coronavirus.jhu.edu/map.html
pour constater que l'épidémie a débuté à la même époque. Voir ici les
http://myreader.toile-libre.org/uploads/My_5f27b51ce67c1.pdf
Post by Dobb
Les mortalités ne peuvent être comparées que si on sait
chaque fois où l'on se trouve dans la courbe.
L'épidémie a commencé en même temps. Elle est déjà sur le déclin en
Afrique du Sud (avec un nombre de cas supérieur à celui du Mexique) et
elle est toujours ascendante au Mexique.
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Il faut donc chercher les raisons de cette différence ailleurs que
dans le niveau socio-économique, le climat (sensiblement identique
pour les deux pays)
A cette minuscule nuance près qu'au Mexique, c'est
l'été, alors qu'en Afrique du Sud, c'est l'hiver :-)
Primo l'été est selon Raoult moins favorable aux épidémies. Donc
l'Afrique du Sud devrait avoir plus de morts que le Mexique.
Secundo l'hiver au Mexique et en Afrique du Sud c'est une vaste
plaisanterie qui fait rigoler tout le monde.
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
l'ouverture des frontières (le nombre de cas est supérieur en Afrique
du Sud alors que la population est 2,3 fois inférieure d'où une
ouverture des frontières plus importantes qu'au Mexique). Il ne reste
que la génétique ou le système immunitaire.
Il y a peut-être des facteurs génétiques qui
interviennent, je ne l'exclus pas. Mais la manière
dont tu attribues les différences à ces facteurs 100%
hypothétiques est proprement goumalauculesque.
Les deux ne sont pas incompatibles car le système immunitaire évolue
selon la pression du milieu durant plusieurs millénaires. Il se peut que
les gènes qui structurent le système immunitaire des habitants de
l'ancien monde ont été sélectionnés par une exposition répétée aux
épidémies virales et bactériennes.
La population autochtone d'Amérique a été décimée à 90% par le choc
bactérien et viral consécutif à l'arrivée des Espagnols. Les Amérindiens
et dans une moindre mesure les métis sont aujourd'hui encore peu
résistants à certains virus (grippe, variole, C-19) et à certaines
bactéries. Si donc aujourd'hui encore ils sont plus sensibles que
d'autres à certains virus c'est qu'il y a peut-être une composante
génétique.
Post by Dobb
Car ton hypothèse ne repose sur rien, sur aucune
observation. Alors qu'il existe plein d'autres
explications imparables qui reposent sur des
chiffres vérifiables.
Comment ça aucune observation ? 90% de la population amérindienne qui
disparaît en 50 ans pour cause de choc bactérien et viral ça ne
constitue pas une observation massive ?
Post by Dobb
Tiens, en voici une, toute bête : tu es bien au
courant que la population qui meurt le plus du
covid-19 est la population de plus de 65 ans,
n'est-ce pas ?
D'où la question : combien de personnes de plus
de 65 ans vont bien pouvoir mourir du covid en
Afrique du Sud, où l'espérance de vie moyenne
est de 63,54 ans (contre 74,95 ans au Mexique) ?
Les structures de la population sont similaires (la source des données
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_tranches_d%27%C3%A2ge
Pays                    0 à 14 ans  15 à 64 ans  plus de 65 ans
Afrique du Sud            28,9 %       66,0 %        5,1 %
Mexique                   27,2 %       66,2 %        6,6 %
Pour les plus vulnérables par C-19 (plus de 65 ans) : 5,1% en Afrique du
Sud contre 6,6% au Mexique. C'est kifkif !
Post by Dobb
https://www.google.fr/search?q=esp%C3%A9rance+de+vie+afrique+du+sud
https://www.google.fr/search?q=esp%C3%A9rance+de+vie+mexique
La source des données est l'OMS. Qui de l'OMS ou de la Banque Mondiale
est plus crédible ?
Post by Dobb
Si dans un pays, la population à risque est déjà
réduite, car morte d'autre chose que le covid, il
me semble évident qu'elle ne va pas mourir une
2ème fois du covid...
Tes données sur l'espérance de vie proviennent de l'OMS. Mes données sur
la structure par âge de la population proviennent de la Banque Mondiale.
L'OMS est tenue par des gauchistes et des oligarques comme Gates
contrairement à la Banque Mondiale qui a encore un fonctionnement
normal. Il est évident que l'OMS truque ses statistiques pour favoriser
les pays africains.
Mon hypothèse est la plus plausible.
Comlotisme toujours complotisme. Tout ce qui contredit les élucubrations
de pépé le bourrique est le fait de faussaires et de truqueurs.
Facile.
--
--
Dobb
2020-08-03 21:48:32 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by Dobb
Cela n'a rien d'évident ! En Belgique, jusqu'en mai,
les tests étaient réservés à ceux qui avaient des
symptômes, et pourtant, c'est un pays (officiellement)
riche.
Il ne faut oublier que dans les pays pauvres ou moyennement pauvres
comme le Mexique et l'Afrique du Sud le diagnostic est souvent établi
sur la base des seuls symptômes cliniques. Aucune analyse n'est faite.
Donc en fait le nombre de cas asymptomatiques ne jouent aucun rôle.
Seuls ceux qui vont consulter et qui présentent les symptômes du C-19
sont comptés comme ayant été contaminés.
Si tu dis que les soi-disant "tests" sont effectués
en regardant la tête du client, la différence entre
le Mexique et l'Afrique du Sud peut simplement tenir
à la manière dont la tête du client est regardée.
Post by Cardinal de Hère
Post by Dobb
Au moins, dans ta comparaison, indique le nombre
total de tests effectués, et pas uniquement les
tests effectués qui se sont révélés positifs !!!
Aucune importance pour les pays pauvres ou moyennement pauvres.
Si, parce que pour établir quelque chose, on a besoin
de faits. Pas de fantasmes ou de suppositions.
Post by Cardinal de Hère
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Si c'était les conditions économiques et sociales qui déterminaient
la létalité ces deux pays devraient avoir sensiblement la même. De
plus la comparaison entre ces deux pays est confirmée par la
mortalité par C-19 2,6 fois supérieure au Mexique.
Pas du tout, cela ne veut rien dire : De la même manière
que l'épidémie s'est étendue au Mexique bien après l'Europe,
l'épidémie en Afrique du Sud a très bien pu se développer
après le Mexique.
https://coronavirus.jhu.edu/map.html
pour constater que l'épidémie a débuté à la même époque. Voir ici les
http://myreader.toile-libre.org/uploads/My_5f27b51ce67c1.pdf
Le début de l'épidémie n'a aucune importance. Si, pendant
les premières semaines ou les premiers mois, l'épidémie
vivote dans une petite communauté isolée du pays avant
de se répandre quelques mois plus tard dans tout le pays,
(1) la courbe sera différente (aplatie au début, puis
à croissance exponentielle au moment du vrai début
de l'épidémie), et (2) on ne sera pas au même endroit
sur la courbe qu'un pays où l'épidémie a démarré en même
temps, mais où tout le pays a été très vite infecté.

L'épidémie peut aussi vivoter au début et ne démarrer
vraiment plus tard en raison du passage de saison.

Il suffit de comparer tes 2 graphiques pour voir qu'en
Afrique du Sud, l'épidémie a vivoté jusqu'en mai, càd
jusqu'à l'automne de l'hémisphère sud, et que ce n'est
qu'à ce moment qu'il s'est répandu.

D'un côté, on n'est donc pas synchrone sur la courbe,
et de l'autre on peut au moins suspecter le facteur
saisonnier d'en être responsable.
Post by Cardinal de Hère
Primo l'été est selon Raoult moins favorable aux épidémies. Donc
l'Afrique du Sud devrait avoir plus de morts que le Mexique.
Non. L'Afrique du Sud compte beaucoup moins de personnes
très âgées que le Mexique. Or ce sont ces personnes qui
tombent comme des mouches avec le covid-19.
Post by Cardinal de Hère
Secundo l'hiver au Mexique et en Afrique du Sud c'est une vaste
plaisanterie qui fait rigoler tout le monde.
Je me souviens qu'au Gabon, c'est lors de la saison
sèche (l'été d'ici) que les Gabonais tombaient malades.
En saison sèche, les nuages recouvrent le ciel quasi en
permanence, et il fait 2-3 petits degrés de moins
qu'à la saison dite des pluies (les pluies sont
courtes et denses, et le soleil revient immédiatement
après). Selon toute apparence, l'ensoleillement est
bon pour la santé et pour le système immunitaire.
En saison sèche, il n'est pas rare de croiser des
Gabonais avec une couche supplémentaire au-dessus
du T-shirt, et la goutte au nez. Pourtant, c'est
sur l'équateur.
Post by Cardinal de Hère
Post by Dobb
Il y a peut-être des facteurs génétiques qui
interviennent, je ne l'exclus pas. Mais la manière
dont tu attribues les différences à ces facteurs 100%
hypothétiques est proprement goumalauculesque.
Les deux ne sont pas incompatibles car le système immunitaire évolue
selon la pression du milieu durant plusieurs millénaires. Il se peut que
les gènes qui structurent le système immunitaire des habitants de
l'ancien monde ont été sélectionnés par une exposition répétée aux
épidémies virales et bactériennes.
Mais ceux du nouveau monde aussi, puisque ceux qui ne
se sont pas adaptés aux germes transportés par les
conquistadors sont morts, ont été éliminés du pool
génétique !
Post by Cardinal de Hère
La population autochtone d'Amérique a été décimée à 90% par le choc
bactérien et viral consécutif à l'arrivée des Espagnols. Les Amérindiens
et dans une moindre mesure les métis sont aujourd'hui encore peu
résistants à certains virus (grippe, variole, C-19) et à certaines
bactéries. Si donc aujourd'hui encore ils sont plus sensibles que
d'autres à certains virus c'est qu'il y a peut-être une composante
génétique.
Les lignées amérindiennes qui ont survécu à 500 ans de
contacts avec des populations de l'ancien monde sont
résistantes. Autrement, elles se seraient éteintes
depuis belle lurette.

En plus, depuis 500 ans, il y a eu des brassages
génétiques.
Post by Cardinal de Hère
Post by Dobb
Car ton hypothèse ne repose sur rien, sur aucune
observation. Alors qu'il existe plein d'autres
explications imparables qui reposent sur des
chiffres vérifiables.
Comment ça aucune observation ? 90% de la population amérindienne qui
disparaît en 50 ans pour cause de choc bactérien et viral ça ne
constitue pas une observation massive ?
Il faut bien voir que les marins venus d'Europe
sont eux-mêmes issus de lignées qui ont survécu
à toutes les saloperies virales et bactériennes
venues non seulement d'Europe, mais aussi d'Afrique
et d'Asie. Ils étaient des porteurs sains des
pires saloperies de ces 3 continents : ça fait
un paquet ! Et les pauvres Amérindiens ont trouvé
dans cette collection des saloperies auxquelles
ils n'avaient jamais été exposés.

Alors que dans l'autre sens, il est vraisemblable
que des conquistadors aient aussi chopé des
saloperies locales, mais celles-ci n'étaient pas
mortelles. Mieux vaut une bonne tourista que le sida.
Post by Cardinal de Hère
Post by Dobb
Tiens, en voici une, toute bête : tu es bien au
courant que la population qui meurt le plus du
covid-19 est la population de plus de 65 ans,
n'est-ce pas ?
D'où la question : combien de personnes de plus
de 65 ans vont bien pouvoir mourir du covid en
Afrique du Sud, où l'espérance de vie moyenne
est de 63,54 ans (contre 74,95 ans au Mexique) ?
Les structures de la population sont similaires (la source des données
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_tranches_d%27%C3%A2ge
Pays                    0 à 14 ans  15 à 64 ans  plus de 65 ans
Afrique du Sud            28,9 %       66,0 %        5,1 %
Mexique                   27,2 %       66,2 %        6,6 %
Pour les plus vulnérables par C-19 (plus de 65 ans) : 5,1% en Afrique du
Sud contre 6,6% au Mexique. C'est kifkif !
On voit que tu n'as pas l'esprit matheux, parce que la
simple arithmétique donne un tableau assez précis de la
situation !

S'il y a seulement 22% de 65+ en moins en Afrique du Sud
qu'au Mexique, et que l'espérance de vie y est de 10 ans
de moins, les 65+ sud-africains sont en moyenne *forcément*
beaucoup plus proches des 65 ans que des 85 ans, alors
qu'au Mexique, l'âge moyen des 65+ est d'environ 8 ans
plus élevé qu'en Afrique du Sud (ce serait 10 ans s'il
y avait exactement le même % de 65+ en Afrique du Sud
et au Mexique). Or 8 ans de plus à ces âges-là, c'est
beaucoup face au covid !
Post by Cardinal de Hère
Post by Dobb
https://www.google.fr/search?q=esp%C3%A9rance+de+vie+afrique+du+sud
https://www.google.fr/search?q=esp%C3%A9rance+de+vie+mexique
La source des données est l'OMS. Qui de l'OMS ou de la Banque Mondiale
est plus crédible ?
Faire un minimum d'arithmétique t'éviterait de devoir
évoquer une nouvelle théorie du complot à chaque
message.

Car les données de l'OMS et de la banque mondiale sont
parfaitement compatibles. Mieux : elles sont
complémentaires, et, ensemble, donnent des indication
sur la pyramide des âges à l'intérieur du groupe 65+.
Post by Cardinal de Hère
Tes données sur l'espérance de vie proviennent de l'OMS. Mes données sur
la structure par âge de la population proviennent de la Banque Mondiale.
L'OMS est tenue par des gauchistes et des oligarques comme Gates
contrairement à la Banque Mondiale qui a encore un fonctionnement
normal. Il est évident que l'OMS truque ses statistiques pour favoriser
les pays africains.
Et en quoi prétendre que l'Afrique du Sud est un
cloaque où les gens meurent prématurément serait-il
"favoriser les pays africains" ???

C'est du complotisme de bas étage, qui tombe d'autant
plus à plat que les chiffres de la BM que de l'OMS
sont parfaitement compatibles.

Dobb
Cardinal de Hère
2020-08-04 22:55:21 UTC
Permalink
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Il ne faut oublier que dans les pays pauvres ou moyennement pauvres
comme le Mexique et l'Afrique du Sud le diagnostic est souvent établi
sur la base des seuls symptômes cliniques. Aucune analyse n'est faite.
Donc en fait le nombre de cas asymptomatiques ne jouent aucun rôle.
Seuls ceux qui vont consulter et qui présentent les symptômes du C-19
sont comptés comme ayant été contaminés.
Si tu dis que les soi-disant "tests" sont effectués
en regardant la tête du client, la différence entre
le Mexique et l'Afrique du Sud peut simplement tenir
à la manière dont la tête du client est regardée.
Tu n'as pas compris. Je vais te donner un exemple personnel pour que tu
comprennes peut-être. J'ai vécu au Pérou durant presque deux ans. Au
cours de mes pérégrinations dans ce pays magnifique j'ai contracté une
hépatite virale. Je suis allé consulté à Cuzco, j'ai décrit mes
symptômes et le toubib m'a fait baisser la paupière inférieure pour
vérifier mon ictérie. Ça lui a suffi pour déterminer que j'avais une
hépatite virale de type A. Il m'a fait hospitaliser quatre jours à
l'hôpital de Cuzco alors flambant neuf (un cadeau de l'Allemagne) afin
de me nourrir par perfusion car je vomissais tout ce que j'absorbais y
compris l'eau. Aucune analyse ne m'a été faite, je dis bien aucune.
Quand je suis allé vivre en Guyane quelques années plus tard j'ai fait
faire des analyses pour vérifier que j'avais bien eu une hépatite A. Et
c'est bien ce qu'ont montré les analyses : j'avais encore les anticorps
qui m'immunisaient contre l'hépatite A.

On peut très bien diagnostiquer et soigner sans aucune analyse et c'est
ce qui se fait encore dans la plupart des pays pauvres ! Et ces toubibs
soignent bien. Ils font un boulot admirable avec des moyens limités et
surtout sans aucune analyse.
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Aucune importance pour les pays pauvres ou moyennement pauvres.
Si, parce que pour établir quelque chose, on a besoin
de faits. Pas de fantasmes ou de suppositions.
Les faits c'est que quand il est impossible pour des raisons quelconques
de disposer d'analyses les médecins établissent leur diagnostic sur la
base d'observations cliniques. Il arrive qu'ils se trompent : mon voisin
à l'hôpital de Cuzco était soigné pour une fièvre jaune alors qu'il
avait une pneumonie. Le chef de service qui le soignait, un Chinois du
Pérou, avait diagnostiqué une fièvre jaune alors que l'interne
(l'équivalent péruvien de l'interne), un Amérindien, avait diagnostiqué
une pneumonie. La famille de mon voisin (également amérindien) s'est
cotisée pour que les infirmiers lui donnent l'oxygène dont il avait
besoin et grâce à cet interne il a été sauvé. Les médecins peuvent
travailler sans analyses, tests etc.
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
https://coronavirus.jhu.edu/map.html
pour constater que l'épidémie a débuté à la même époque. Voir ici les
http://myreader.toile-libre.org/uploads/My_5f27b51ce67c1.pdf
Le début de l'épidémie n'a aucune importance. Si, pendant
les premières semaines ou les premiers mois, l'épidémie
vivote dans une petite communauté isolée du pays avant
de se répandre quelques mois plus tard dans tout le pays,
(1) la courbe sera différente (aplatie au début, puis
à croissance exponentielle au moment du vrai début
de l'épidémie), et (2) on ne sera pas au même endroit
sur la courbe qu'un pays où l'épidémie a démarré en même
temps, mais où tout le pays a été très vite infecté.
L'épidémie peut aussi vivoter au début et ne démarrer
vraiment plus tard en raison du passage de saison.
Il suffit de comparer tes 2 graphiques pour voir qu'en
Afrique du Sud, l'épidémie a vivoté jusqu'en mai, càd
jusqu'à l'automne de l'hémisphère sud, et que ce n'est
qu'à ce moment qu'il s'est répandu.
D'un côté, on n'est donc pas synchrone sur la courbe,
et de l'autre on peut au moins suspecter le facteur
saisonnier d'en être responsable.
On ne sais rien du caractère saisonnier du C-19. Et je rappelle qu'au
Mexique ou en Afrique du Sud l'hiver n'existe pas plus qu'en Guyane ou
au Brésil. Il y a une alternance de saisons sèches et humides selon le
positionnement de la ZIC. En Guyane par exemple il y a deux saisons
sèches et deux saisons des pluies. Les saisons sèches sont appelées par
convention "été" alors que la température moyenne est la même que durant
la saison des pluies. La seule différence c'est l'amplitude thermique,
très atténuée durant la saison humide, atteignant entre 10 et 15°C
durant la saison sèche.
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Primo l'été est selon Raoult moins favorable aux épidémies. Donc
l'Afrique du Sud devrait avoir plus de morts que le Mexique.
Non. L'Afrique du Sud compte beaucoup moins de personnes
très âgées que le Mexique. Or ce sont ces personnes qui
tombent comme des mouches avec le covid-19.
C'est faux et j'ai donné les statistiques de la Banque Mondiale qui le
prouve !
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Secundo l'hiver au Mexique et en Afrique du Sud c'est une vaste
plaisanterie qui fait rigoler tout le monde.
Je me souviens qu'au Gabon, c'est lors de la saison
sèche (l'été d'ici) que les Gabonais tombaient malades.
C'est lié aux moustiques et autres insectes. C'est pareil en Guyane. La
saison des pluies est parfois tellement violente que les marres
stagnantes deviennent le lit de criques ou de rivières en crue, balayant
les gites larvaires. Ça joue surtout pour le paludisme, la fièvre jaune,
la dengue et maintenant le chikungunya et le zika.
Post by Dobb
En saison sèche, les nuages recouvrent le ciel quasi en
permanence, et il fait 2-3 petits degrés de moins
qu'à la saison dite des pluies (les pluies sont
courtes et denses, et le soleil revient immédiatement
après). Selon toute apparence, l'ensoleillement est
bon pour la santé et pour le système immunitaire.
La température moyenne est sensiblement la même. Je le sais par des amis
qui travaillaient à Météo-France. Ce qui change c'est l'amplitude
thermique entre le jour est la nuit : environ 4°C durant la saison des
pluies, entre 10 et 15°C durant la saison sèche.
Post by Dobb
En saison sèche, il n'est pas rare de croiser des
Gabonais avec une couche supplémentaire au-dessus
du T-shirt, et la goutte au nez. Pourtant, c'est
sur l'équateur.
Je parle pour moi et les personnes que j'ai connues. J'ai vécu plus de
25 ans quasiment sur l'équateur. Et je n'ai jamais connu un Blanc, un
Noir ou un mulâtre grippé ou même enrhumé. Les maladies des Blancs
étaient le palu, la dengue et les chiasses terribles. Les Noirs sont
moins souvent frappé par le palu mais ont des maladies de peau comme la
lèpre. Les Amérindiens ont souvent la grippe, des maladies respiratoires
ou le palu.
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Les deux ne sont pas incompatibles car le système immunitaire évolue
selon la pression du milieu durant plusieurs millénaires. Il se peut
que les gènes qui structurent le système immunitaire des habitants de
l'ancien monde ont été sélectionnés par une exposition répétée aux
épidémies virales et bactériennes.
Mais ceux du nouveau monde aussi, puisque ceux qui ne
se sont pas adaptés aux germes transportés par les
conquistadors sont morts, ont été éliminés du pool
génétique !
Il faut plusieurs siècles pour qu'une population élimine totalement les
gènes délétères.
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
La population autochtone d'Amérique a été décimée à 90% par le choc
bactérien et viral consécutif à l'arrivée des Espagnols. Les
Amérindiens et dans une moindre mesure les métis sont aujourd'hui
encore peu résistants à certains virus (grippe, variole, C-19) et à
certaines bactéries. Si donc aujourd'hui encore ils sont plus
sensibles que d'autres à certains virus c'est qu'il y a peut-être une
composante génétique.
Les lignées amérindiennes qui ont survécu à 500 ans de
contacts avec des populations de l'ancien monde sont
résistantes. Autrement, elles se seraient éteintes
depuis belle lurette.
Non, c'est faux. Les Amérindiens sont plus vulnérables à la grippe ou
aux maladies respiratoires.
Post by Dobb
En plus, depuis 500 ans, il y a eu des brassages
génétiques.
Pas tant que cela. La plupart des Latino-Américains ont des ancêtres
amérindiens, souvent sans même le savoir. Même dans les pays très blancs
comme l'Argentine, l'Uruguay, le Chili ou le sud du Brésil on reconnaît
les traits et les caractéristiques amérindiennes chez de nombreuses
personnes, même au sein des castes blanches !
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Comment ça aucune observation ? 90% de la population amérindienne qui
disparaît en 50 ans pour cause de choc bactérien et viral ça ne
constitue pas une observation massive ?
Il faut bien voir que les marins venus d'Europe
sont eux-mêmes issus de lignées qui ont survécu
à toutes les saloperies virales et bactériennes
venues non seulement d'Europe, mais aussi d'Afrique
et d'Asie. Ils étaient des porteurs sains des
pires saloperies de ces 3 continents : ça fait
un paquet ! Et les pauvres Amérindiens ont trouvé
dans cette collection des saloperies auxquelles
ils n'avaient jamais été exposés.
Alors que dans l'autre sens, il est vraisemblable
que des conquistadors aient aussi chopé des
saloperies locales, mais celles-ci n'étaient pas
mortelles. Mieux vaut une bonne tourista que le sida.
C'est une question d'observation : il n'y a pas eu d'épidémie en Europe
après la conquête des Amériques. Par contre 90% de la population
amérindienne a péri, plus que lors des épidémies de peste en Europe
(entre 30 et 50%).
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Les structures de la population sont similaires (la source des données
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_tranches_d%27%C3%A2ge
Pays                    0 à 14 ans  15 à 64 ans  plus de 65 ans
Afrique du Sud            28,9 %       66,0 %        5,1 %
Mexique                   27,2 %       66,2 %        6,6 %
Pour les plus vulnérables par C-19 (plus de 65 ans) : 5,1% en Afrique
du Sud contre 6,6% au Mexique. C'est kifkif !
On voit que tu n'as pas l'esprit matheux, parce que la
simple arithmétique donne un tableau assez précis de la
situation !
S'il y a seulement 22% de 65+ en moins en Afrique du Sud
qu'au Mexique, et que l'espérance de vie y est de 10 ans
de moins, les 65+ sud-africains sont en moyenne *forcément*
beaucoup plus proches des 65 ans que des 85 ans, alors
qu'au Mexique, l'âge moyen des 65+ est d'environ 8 ans
plus élevé qu'en Afrique du Sud (ce serait 10 ans s'il
y avait exactement le même % de 65+ en Afrique du Sud
et au Mexique). Or 8 ans de plus à ces âges-là, c'est
beaucoup face au covid !
Permets-moi de te retourner le compliment : le Mexique compte
6,6/5,1-1=29,5% environ de plus de 65 ans de plus par rapport à
l'Afrique. Par contre sa mortalité est de 160,5% supérieure à celle de
l'Afrique du Sud ! 29,5% de plus de 65 ans en plus et 160,6% (357/137-1)
de morts en plus !
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Post by Dobb
https://www.google.fr/search?q=esp%C3%A9rance+de+vie+afrique+du+sud
https://www.google.fr/search?q=esp%C3%A9rance+de+vie+mexique
La source des données est l'OMS. Qui de l'OMS ou de la Banque Mondiale
est plus crédible ?
Faire un minimum d'arithmétique t'éviterait de devoir
évoquer une nouvelle théorie du complot à chaque
message.
Car les données de l'OMS et de la banque mondiale sont
parfaitement compatibles. Mieux : elles sont
complémentaires, et, ensemble, donnent des indication
sur la pyramide des âges à l'intérieur du groupe 65+.
On ne connaît pas la distribution des âges au sein de chaque classe, ce
qui explique peut-être la différence de l'âge moyen (le gros de
l'effectif de la classe 15 à 64 positionné vers le bas pour l'Afrique du
Sud et vers le haut pour le Mexique). Mais cela n'a aucune importance :
la seule chose qui compte ce sont les plus de 65 ans. Et là on a le
Mexique qui a 29,5% de plus de 65 ans en plus et 160,6% de morts en
plus. Ça ne colle pas. Pour expliquer la différence des mortalités il
faut donc envisager autre chose que la proportion des plus de 65 ans.
C'est étonnant que tu buttes sur des choses aussi élémentaires !
Post by Dobb
Post by Cardinal de Hère
Tes données sur l'espérance de vie proviennent de l'OMS. Mes données
sur la structure par âge de la population proviennent de la Banque
Mondiale. L'OMS est tenue par des gauchistes et des oligarques comme
Gates contrairement à la Banque Mondiale qui a encore un
fonctionnement normal. Il est évident que l'OMS truque ses
statistiques pour favoriser les pays africains.
Et en quoi prétendre que l'Afrique du Sud est un
cloaque où les gens meurent prématurément serait-il
"favoriser les pays africains" ???
C'est du complotisme de bas étage, qui tombe d'autant
plus à plat que les chiffres de la BM que de l'OMS
sont parfaitement compatibles.
Logique des progressistes de l'ONU et de l'OMS :
"Ah les pauvres Africains, voyez comme ils meurent jeunes ! Par ici les
subventions. Quant au Mexique il peut se brosser."

Idem en France où les banlieues reçoivent beaucoup plus d'argent que les
zones rurales qui pourtant sont plus défavorisées. On dirait que tu
survoles l'Europe en hélicoptère et que tu ne connais pas la logique
clientéliste de la racaille progressiste qui dirige ce malheureux
continent.

Loading...