Discussion:
[Netherlands][Islam] The Hague covers itself with shame by letting AYAAN HIRSI ALI go
(trop ancien pour répondre)
Yoki
2006-05-17 11:53:32 UTC
Permalink
La députée libérale n'avait pas dit toute la vérité (pour obtenir l'asile).
Victime depuis quelques jours d'une campagne haineuse aux Pays-Bas, Ayaan
Hirsi Ali, icône de la lutte contre l'islam obscurantiste, continuellement
menacée depuis sa collaboration avec le cinéaste Théo Van Gogh, quittera
donc son pays d'adoption(*) pour les Etats-Unis d'Amérique, où elle
poursuivra son combat pour la dignité des femmes à l'American Enterprise
Institute.

(*) Lire :
http://www.lalibre.be/article.phtml?id=10&subid=91&art_id=286402
http://www.expatica.com/source/site_article.asp?subchannel_id=19&story_id=29962&name=Ayaan+Hirsi+Ali%3A+hero+or+phony%3F

Parmi les réactions, le vice-premier ministre Gerrit Zalm, ancien chef du
VVD, la formation politique d'Ayaan Hirsi Ali, s'est dit "surpris de la
rapidité" de la décision de Rita Verdonk. La Commissaire européenne à la
Concurrence, Neelie Kroes, a déclaré avoir "honte pour les Pays-Bas",
déplorant "qu'une personne de valeur comme Hirsi Ali soit mise à la porte
du pays". Galen Irwin, un professeur de sciences politiques qui fut le
mentor de Mme Hirsi Ali lors de ses études à l'Université de Leyde, a lui
jugé "étrange" le comportement de Rita Verdonk. "Il n'y a rien de nouveau
dans ce qui est perçu comme les mensonges d'Ayaan. Ce qui me trouble, c'est
qu'elle avait parlé de ça à la direction de son parti en 2002", a-t-il
observé en ajoutant que personne n'avait alors réagi.
(http://permanent.nouvelobs.com/etranger/20060516.FAP6870.html?1433)

As usual, il appert donc bien qu'une fois de plus, les Européens, en
l'occurrence la ministre de l'Intérieur néerlandaise, ait choisi d'appaiser
leurs islamistes radicaux, plutôt que de défendre l'une des rares
porte-parole de l'islam modéré. Lamentable.

----------

Mrs Ayaan Hirsi Ali, Dutch representative of Somali origin, announced today
that she resigned from the Parliament.

Mrs Hirsi Ali, who is 36 years old, is notably known to have been the
scriptwriter of the film of Theo Van Gogh "Submission " which deals with
the place of the woman in the traditional Moslem societies. This film had
cost Theo Van Gogh's life. The Dutch filmmaker was almost beheaded on a
pavement of Amsterdam by Mohamed Bouyeri, an Islamist of Moroccan descent,
since sentenced to life imprisonment.

Certainly, Mrs Hirsi was not known for balancing her critics of Islam.
Nevertheless, she had become one of the main figures of the international
fight for the women's rights.

For some days, Mrs Hirsi Ali was a victim of a resentful campaign blaming
her for having lied in 1997 to obtain the political asylum in the
Netherlands. She had notably omitted to indicate that she had passed in
transit through several countries after having left Somalia. The Minister
for Immigration, Rita Verdonk, had declared that she was thinking of taking
away her Dutch citizenship.

This speed can seem curious in a country which was not able to break up
terrorist networks, such as the Hofstad Cell, before one man died, a
country where Islamist Samir Azouz was discharged by a court whereas he was
preparing large-scale bomb attacks, what besides allowed him to re-form a
new terrorist cell (dismantled since). This determination against Ms Hirsi
Ali will also surprise if one remembers that the Netherlands are, along
with Great Britain, the European country where a so-called "tolerance"
policy allowed the Islamist canker to develop quite freely.

We shall notice finally that Mrs Hirsi Ali's "lies" were well known of the
Dutch political class since 2002. We are thus entitled to wonder whether
the Dutch government, by taking it out on Mrs Hirsi Ali, did not want
instead to give a token to the Islamist movements which it does not manage
anymore to control.

Hearing of Ayaan Hirsi Ali's dismissal, the European Commissioner for
Competition, Mrs Neelie Kroes, herself of Dutch origin, declared " to be
ashamed of the Netherlands", deploring " that a person of value as Hirsi
Ali is put at the door of the country ". One cannot better say. (ESISC)

----------

Mme Ayaan Hirsi Ali, députée néerlandaise d'origine somalienne, a annoncé
aujourd'hui qu'elle démissionnait du Parlement et confirmé qu'elle allait
émigrer aux Etats-Unis.

Agée de 36 ans, Mme Hirsi Ali est notamment connue pour avoir été la
scénariste du film de Théo Van Gogh « Submission » qui s'en prenait à la
place de la femme dans la société musulmane traditionnelle. Ce film avait
valu à Théo Van Gogh d'être égorgé sur un trottoir d'Amsterdam par l'islamiste
d'origine marocaine Mohamed Bouyeri, condamné depuis à la prison à vie.
Certes, Mme Hirsi n'était pas connue pour son sens de la nuance et
certaines de ses critiques de l'islam pouvaient passer pour excessives,
mais elle était devenue l'une des figures du combat international pour le
droit des femmes.

Depuis quelques jours, Mme Hirsi Ali était victime d'une campagne haineuse
lui reprochant d'avoir menti pour obtenir l'asile politique aux Pays-Bas,
en 1997. Elle avait notamment omis de signaler qu'elle avait transité par
plusieurs pays après avoir quitté la Somalie. La ministre de l'immigration,
Rita Verdonk, avait déclaré qu'elle envisageait de lui faire retirer sa
citoyenneté néerlandaise.

Cette rapidité peut sembler curieuse, pour ne pas dire suspecte, dans un
pays qui n'a pas été capable de mettre hors d'état de nuire des réseaux
terroristes - entre autres la cellule Hofstad - avant qu'il y ait mort d'homme,
un pays ou l'islamiste Samir Azouz a été acquitté par un tribunal alors qu'il
préparait des attentats de grande ampleur, ce qui lui permit de reformer
une nouvelle cellule terroriste (démantelée depuis). L'acharnement contre
une femme aussi symbolique que Mme Hirsi Ali surprendra aussi si l'on se
rappelle que les Pays-Bas sont, avec la Grande-Bretagne le pays européen où
une politique dite « de tolérance » a permis au chancre islamiste de se
développer en toute liberté.

On remarquera enfin que les "mensonges" de Mme Hirsi Ali étaient connus de
la classe politique néerlandaise depuis 2002. On est donc en droit de se
demander si le gouvernement néerlandais, en s'en prenant à Mme Hirsi Ali, n'a
pas davantage voulu donner un gage à cette mouvance islamiste qu'il n'arrive
plus à contrôler.

Apprenant la démission d'Ayaan Hirsi Ali, la commissaire européenne à la
Concurrence, Mme Neelie Kroes, elle-même d'origine néerlandaise, a déclaré
« avoir honte pour les Pays-Bas », déplorant « qu'une personne de valeur
comme Hirsi Ali soit mise à la porte du pays ». On ne peut mieux dire.
(ESISC)
j***@volcanomail.com
2006-05-17 12:01:14 UTC
Permalink
Post by Yoki
La députée libérale n'avait pas dit toute la vérité (pour obtenir l'asile).
. . .As usual, il appert donc bien qu'une fois de plus, les Européens,
en
l'occurrence la ministre de l'Intérieur néerlandaise, ait choisi
d'appaiser
leurs islamistes radicaux, plutôt que de défendre l'une des rares
porte-parole de l'islam modéré. Lamentable. . . ..

un chapitre honteux sur lequel je suis bien d' accord avec toi.

La mentalité dhimmiste de l' europe s' affirme. . .

j.
Yoki
2006-05-17 12:22:13 UTC
Permalink
Post by j***@volcanomail.com
un chapitre honteux sur lequel je suis bien d' accord avec toi.
La mentalité dhimmiste de l' europe s' affirme. . .
Lorsqu'il y a eu la "polémique" sur les caricatures danoises de Mahomet,
Ayaan Hirsi Ali avait été l'une des rares musulmanes à défendre la liberté
contre l'intégrisme
(http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-***@2-3232,36-741559,0.html). Bon sang
! Pour une fois, un de ces "musulmans modérés" (qui sont parait-il si
nombreux ?) se manifeste, et au lieu de la soutenir on la persécute !

"Cette rapidité peut sembler curieuse, pour ne pas dire suspecte, dans un
pays qui n'a pas été capable de mettre hors d'état de nuire des réseaux
terroristes - entre autres la cellule Hofstad - avant qu'il y ait mort d'homme,
un pays ou l'islamiste Samir Azouz a été acquitté par un tribunal alors qu'il
préparait des attentats de grande ampleur, ce qui lui permit de reformer
une nouvelle cellule terroriste (démantelée depuis). L'acharnement contre
une femme aussi symbolique que Mme Hirsi Ali surprendra aussi si l'on se
rappelle que les Pays-Bas sont, avec la Grande-Bretagne le pays européen où
une politique dite « de tolérance » a permis au chancre islamiste de se
développer en toute liberté. On remarquera enfin que les "mensonges" de Mme
Hirsi Ali étaient connus de la classe politique néerlandaise depuis 2002.
On est donc en droit de se demander si le gouvernement néerlandais, en s'en
prenant à Mme Hirsi Ali, n'a pas davantage voulu donner un gage à cette
mouvance islamiste qu'il n'arrive plus à contrôler." (ESISC)
Jean-Firmin
2006-05-17 12:30:01 UTC
Permalink
! Pour une fois, un de ces "musulmans modérés" (qui sont parait-il si nombreux ?) se manifeste, et au lieu de la soutenir on la
persécute !
Ho ho, personne ne l'oblige à partir aux Bushland.
lucien.coste
2006-05-17 20:08:25 UTC
Permalink
Post by Yoki
Post by j***@volcanomail.com
un chapitre honteux sur lequel je suis bien d' accord avec toi.
La mentalité dhimmiste de l' europe s' affirme. . .
Lorsqu'il y a eu la "polémique" sur les caricatures danoises de Mahomet,
Ayaan Hirsi Ali avait été l'une des rares musulmanes à défendre la liberté
contre l'intégrisme
! Pour une fois, un de ces "musulmans modérés" (qui sont parait-il si
nombreux ?) se manifeste, et au lieu de la soutenir on la persécute !
"Cette rapidité peut sembler curieuse, pour ne pas dire suspecte, dans un
pays qui n'a pas été capable de mettre hors d'état de nuire des réseaux
terroristes - entre autres la cellule Hofstad - avant qu'il y ait mort d'homme,
un pays ou l'islamiste Samir Azouz a été acquitté par un tribunal alors qu'il
préparait des attentats de grande ampleur, ce qui lui permit de reformer
une nouvelle cellule terroriste (démantelée depuis). L'acharnement contre
une femme aussi symbolique que Mme Hirsi Ali surprendra aussi si l'on se
rappelle que les Pays-Bas sont, avec la Grande-Bretagne le pays européen où
une politique dite « de tolérance » a permis au chancre islamiste de se
développer en toute liberté. On remarquera enfin que les "mensonges" de Mme
Hirsi Ali étaient connus de la classe politique néerlandaise depuis 2002.
On est donc en droit de se demander si le gouvernement néerlandais, en s'en
prenant à Mme Hirsi Ali, n'a pas davantage voulu donner un gage à cette
mouvance islamiste qu'il n'arrive plus à contrôler." (ESISC)
dans ton excellente analyse tu as oublié un paramètre : les hydrocarbures .
la gaz de groningue s'épuise, on a besoin du pétrole lequel est aux mains
des intégristes .
Que vaut la vie, qui plus est d'une femme, face au fric et au pétrole ?

--

Lucien COSTE
Mara Jade Skywalker
2006-05-17 12:17:08 UTC
Permalink
Post by Yoki
As usual, il appert donc bien qu'une fois de plus, les Européens, en
l'occurrence la ministre de l'Intérieur néerlandaise, ait choisi
d'appaiser leurs islamistes radicaux, plutôt que de défendre l'une
des rares porte-parole de l'islam modéré. Lamentable.
Politique d'Apeasement (Syndrome de Munich), qu'ils appellent ça.

"Choisissez le déshonneur pour avoir la paix (illusoire).
Vous récolterez le déshonneur et la guerre!"
--
Mara Jade Skywalker - ***@tiscali.be
http://www.bothan-online.com/encyclopedie/article-105.html
"Don't underestimate the power of the dark side!" (Darth Vader)
"Grâce à tante Mara, je revis ma joyeuse enfance" (Elie Arié)
Guantanamo: tellement sympa que vous n'en reviendrez pas!" (Jade)
D'Iberville: saviez-vous que... http://diberville.blogspot.com/
lucien.coste
2006-05-17 20:10:50 UTC
Permalink
Post by Mara Jade Skywalker
Post by Yoki
As usual, il appert donc bien qu'une fois de plus, les Européens, en
l'occurrence la ministre de l'Intérieur néerlandaise, ait choisi
d'appaiser leurs islamistes radicaux, plutôt que de défendre l'une
des rares porte-parole de l'islam modéré. Lamentable.
Politique d'Apeasement (Syndrome de Munich), qu'ils appellent ça.
"Choisissez le déshonneur pour avoir la paix (illusoire).
Vous récolterez le déshonneur et la guerre!"
tu auras beau le répéter 100 fois tu ne rencontreras que des sourires figés
car ce qui compte ce sont le fric et le pétrole. Et beaucoup de politiciens
ont choisi. Après eux le déluge ! probablement le déluge de feu....

--

Lucien COSTE

Jean-Firmin
2006-05-17 12:28:41 UTC
Permalink
Apprenant la démission d'Ayaan Hirsi Ali, la commissaire européenne à la Concurrence, Mme Neelie Kroes, elle-même d'origine
néerlandaise, a déclaré « avoir honte pour les Pays-Bas », déplorant « qu'une personne de valeur comme Hirsi Ali soit mise à la
porte du pays ». On ne peut mieux dire.
+1
FLG
2006-05-17 12:47:12 UTC
Permalink
Post by Yoki
Apprenant la démission d'Ayaan Hirsi Ali, la commissaire européenne
à la Concurrence, Mme Neelie Kroes, elle-même d'origine
néerlandaise, a déclaré « avoir honte pour les Pays-Bas », déplorant
« qu'une personne de valeur comme Hirsi Ali soit mise à la porte du
pays ». On ne peut mieux dire.
+1
Peut être mais encore une qui avait trichée sur les motifs de sa demande de
réfugiée politique. En fait, en grattant il doit y en avoir pas mal dans ce
cas là, qui ne sont que des réfugiés économiques.
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...