Discussion:
Macron entre royauté sacrée et rédemption par le mal
(trop ancien pour répondre)
Cardinal de Here
2024-06-14 20:32:39 UTC
Permalink
I. Les faits

Macron est un sacré con disent certains. Pas du tout, il est diablement
intelligent, disent d'autres. Il est possible de concilier ces deux
opinions en considérant la fonction anthropologique de Macron non
seulement en France mais aussi dans le monde entier. Macron est bête par
son ignorance, son incompétence et son arrogance. Il est intelligent
parce qu’il est au coeur de deux mécanismes sacrificiels qui manipulent
l’Afrique et l’Europe depuis au moins 1000 ans. Ces mécanismes
s’appellent la royauté sacrée africaine et la rédemption par le mal.
J’en donne ci-dessous l'explication la plus courte possible.


II. Qu'est-ce qu'un roi sacré africain ?

Une communauté se choisit un roi, parfois étranger, parfois lié à la
communauté. Pendant un an ou disons un certain temps ce roi sera
encouragé à pratiquer toutes les transgressions, exactions et
crapuleries comme coucher avec toutes les femmes y compris sa mère si
c'est possible, consommer des aliments interdits, voler, insulter et
frapper qui bon lui semble, mentir et tromper tout le monde afin bien
sûr de devenir le bouc émissaire exécré de tout le groupe humain. Et
lorsque survient au sein du groupe une crise sociale grave ou simplement
pour en prévenir l'avènement, le roi est mis à mort, lynché par la
collectivité ou sacrifié par les prêtres. Sa mise à mort purge la
collectivité de sa violence intestine et maintient ou restaure la paix.
Après sa mort le roi sacré et bouc émissaire devient un dieu puisque le
groupe a l'impression de lui devoir sa vie ou sa survie. Un dieu bon
après sa mort et mauvais de son vivant. Et le cycle recommence, un
nouveau roi sacré appelé à devenir un dieu bon est incité à faire le mal…

Le roi sacré est incité à faire le mal afin de dresser contre lui
l’ensemble de la communauté. Et le jour où cette communauté traverse une
crise grave, par exemple une guerre civile entre deux factions, deux
clans, la communauté entière se réconcilie en lynchant le roi sacré. La
rédemption par le mal est le but visé par ce mécanisme. Et elle
s’obtient par l’extermination de celui qui est rendu responsable de tout
le mal : le roi sacré.


III. En quoi Macron est-il un roi sacré ?

Nos amis africains l'ont immédiatement reconnu à son insolence, à son
mariage avec une femme qui pourrait être sa mère, à son uranime présumé,
à son penchant pour les éphèbes noirs dépoitraillés, à ses provocations
incessantes, à son antinomisme, à son bellicisme exacerbé, à la
sauvagerie avec laquelle il a fait mutiler et éborgner des Français par
la police, à la barbarie avec laquelle il fait poignarder des Français
par des criminels fraîchement immigrés, installés de longue de date ou
autochtones.


IV. Le roi sacré peut aussi être une collectivité humaine

La France est devenu un roi sacré pour ses ex colonies d'Afrique Noire.
Car en élisant et réélisant Macron la France est devenu pour les
Africains un roi sacré africain à qui l'on permet tout jusqu'à ce que
survienne la crise mimétique de grande ampleur au cours de laquelle...
couic ! Certes la France n'a pas été exterminée. Mais les appels
forcenés de Macron à la guerre contre la Russie nous placent désormais
collectivement sous la menace nucléaire russe !


V. Existe-t-il un autre exemple de roi sacré collectif dans l'histoire
récente ?

La réponse est oui. Pour faire court : les Juifs sous la Chrétienté !
Voyons cela de plus près.

La rédemption par le mal n'était pas limitée aux peuplades sauvages
d’Afrique Noire. Pas du tout car l'Europe a également connu ce mécanisme
sacrificiel pendant environ dix siècles avec les juifs pris
collectivement dans le rôle du roi sacré. Des Juifs ont été incités par
le pouvoir chrétien à mal se comporter envers les chrétiens. Bien
entendu tous les Juifs ne se sont pas comportés mal envers leurs hôtes
chrétiens en pratiquant l'usure à leurs dépens. Seule une infime
minorité pratiquait l'usure et prélevait les impôts pour les seigneurs,
les deux principaux reproches que les chrétiens du peuple adressaient
aux Juifs. En agissant ainsi cette infime minorité de Juifs s'est
comportée comme un salaud professionnel envers le peuple chrétien,
excitant par là son ressentiment et le poussant à la haine et au pogrom.
Mais quand la colère populaire se déchaînait elle s'abattait sur tous
les Juifs, de manière indifférenciée. Il n'est même pas certain que les
Juifs qui pratiquaient l'usure ou pressuraient le peuple d'impôts pour
le compte des seigneurs aient eu à souffrir de la vindicte populaire. En
effet, ceux qui pratiquaient l'usure ou collectaient les impôts étaient
plus intelligents que les Juifs pauvres, donc étaient capables
d'anticiper les crises et disposaient de complicités parmi les élites
chrétiennes qui pouvaient ainsi les aider à fuir à temps.


VI. Conséquence pour la France ?

Je vous rappelle que Macron a été mis en place par des Juifs de la
finance, de la politique et des médias. De la finance donc de ces Juifs
qui pratiquaient l'usure et qui parvenaient à échapper au lynchage de
leur peuple grâce à leurs accointances avec le pouvoir chrétien de
l'époque. Quant à nous nous sommes collectivement dans la situation des
Juifs d'en bas de l'époque : le gibier à exterminer. Car si une guerre
nucléaire entre la Russie et la France se déclenche, soyez certains que
Macron ainsi que ses commanditaires, Juifs, Français ou autres,
échapperont à l'holocauste nucléaire grâce à leurs accointances avec
leurs maîtres américains.


VII. Que faire ?

J'attire votre attention sur le fait que pour nombre de peuples la
France est assimilée à Macron. C'est donc nous qui sommes sur la
sellette. J'attire aussi votre attention sur le fait qu'une crise
mimétique de grande ampleur approche à grand pas. C'est le temps
d'écouter Jésus en devenant « intelligents comme les serpents et
parfaits comme les colombes » (Matthieu 10,16).

Ne nous laissons pas entraîner dans la guerre, ne nous laissons pas
entraîner par ce roi sacré qu'est Macron ! Nous devons parvenir à le
destituer car il y va de notre survie en tant que nation, en tant que
peuple, en tant que Français pris individuellement. Et ce faisant nous
le sauverons peut-être lui-même de sa bêtise nihiliste, de son
européisme niais et de l’intelligence diabolique de ceux qui tirent ses
ficelles !
--
Vonder la Hyène
Stupide poulaille
Deux qui la tiennent
Trois qui la raillent
Cardinal de Here
2024-06-14 20:35:31 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Here
I. Les faits
Macron est un sacré con disent certains. Pas du tout, il est diablement
intelligent, disent d'autres. Il est possible de concilier ces deux
opinions en considérant la fonction anthropologique de Macron non
seulement en France mais aussi dans le monde entier. Macron est bête par
son ignorance, son incompétence et son arrogance. Il est intelligent
parce qu’il est au coeur de deux mécanismes sacrificiels qui manipulent
l’Afrique et l’Europe depuis au moins 1000 ans. Ces mécanismes
s’appellent la royauté sacrée africaine et la rédemption par le mal.
J’en donne ci-dessous l'explication la plus courte possible.
II. Qu'est-ce qu'un roi sacré africain ?
Une communauté se choisit un roi, parfois étranger, parfois lié à la
communauté. Pendant un an ou disons un certain temps ce roi sera
encouragé à pratiquer toutes les transgressions, exactions et
crapuleries comme coucher avec toutes les femmes y compris sa mère si
c'est possible, consommer des aliments interdits, voler, insulter et
frapper qui bon lui semble, mentir et tromper tout le monde afin bien
sûr de devenir le bouc émissaire exécré de tout le groupe humain. Et
lorsque survient au sein du groupe une crise sociale grave ou simplement
pour en prévenir l'avènement, le roi est mis à mort, lynché par la
collectivité ou sacrifié par les prêtres. Sa mise à mort purge la
collectivité de sa violence intestine et maintient ou restaure la paix.
Après sa mort le roi sacré et bouc émissaire devient un dieu puisque le
groupe a l'impression de lui devoir sa vie ou sa survie. Un dieu bon
après sa mort et mauvais de son vivant. Et le cycle recommence, un
nouveau roi sacré appelé à devenir un dieu bon est incité à faire le mal…
Le roi sacré est incité à faire le mal afin de dresser contre lui
l’ensemble de la communauté. Et le jour où cette communauté traverse une
crise grave, par exemple une guerre civile entre deux factions, deux
clans, la communauté entière se réconcilie en lynchant le roi sacré. La
rédemption par le mal est le but visé par ce mécanisme. Et elle
s’obtient par l’extermination de celui qui est rendu responsable de tout
le mal : le roi sacré.
III. En quoi Macron est-il un roi sacré ?
Nos amis africains l'ont immédiatement reconnu à son insolence, à son
mariage avec une femme qui pourrait être sa mère, à son uranime présumé,
à son penchant pour les éphèbes noirs dépoitraillés, à ses provocations
incessantes, à son antinomisme, à son bellicisme exacerbé, à la
sauvagerie avec laquelle il a fait mutiler et éborgner des Français par
la police, à la barbarie avec laquelle il fait poignarder des Français
par des criminels fraîchement immigrés, installés de longue de date ou
autochtones.
IV. Le roi sacré peut aussi être une collectivité humaine
La France est devenu un roi sacré pour ses ex colonies d'Afrique Noire.
Car en élisant et réélisant Macron la France est devenu pour les
Africains un roi sacré africain à qui l'on permet tout jusqu'à ce que
survienne la crise mimétique de grande ampleur au cours de laquelle...
couic ! Certes la France n'a pas été exterminée. Mais les appels
forcenés de Macron à la guerre contre la Russie nous placent désormais
collectivement sous la menace nucléaire russe !
V. Existe-t-il un autre exemple de roi sacré collectif dans l'histoire
récente ?
La réponse est oui. Pour faire court : les Juifs sous la Chrétienté !
Voyons cela de plus près.
La rédemption par le mal n'était pas limitée aux peuplades sauvages
d’Afrique Noire. Pas du tout car l'Europe a également connu ce mécanisme
sacrificiel pendant environ dix siècles avec les juifs pris
collectivement dans le rôle du roi sacré. Des Juifs ont été incités par
le pouvoir chrétien à mal se comporter envers les chrétiens. Bien
entendu tous les Juifs ne se sont pas comportés mal envers leurs hôtes
chrétiens en pratiquant l'usure à leurs dépens. Seule une infime
minorité pratiquait l'usure et prélevait les impôts pour les seigneurs,
les deux principaux reproches que les chrétiens du peuple adressaient
aux Juifs. En agissant ainsi cette infime minorité de Juifs s'est
comportée comme un salaud professionnel envers le peuple chrétien,
excitant par là son ressentiment et le poussant à la haine et au pogrom.
Mais quand la colère populaire se déchaînait elle s'abattait sur tous
les Juifs, de manière indifférenciée. Il n'est même pas certain que les
Juifs qui pratiquaient l'usure ou pressuraient le peuple d'impôts pour
le compte des seigneurs aient eu à souffrir de la vindicte populaire. En
effet, ceux qui pratiquaient l'usure ou collectaient les impôts étaient
plus intelligents que les Juifs pauvres, donc étaient capables
d'anticiper les crises et disposaient de complicités parmi les élites
chrétiennes qui pouvaient ainsi les aider à fuir à temps.
VI. Conséquence pour la France ?
Je vous rappelle que Macron a été mis en place par des Juifs de la
finance, de la politique et des médias. De la finance donc de ces Juifs
qui pratiquaient l'usure et qui parvenaient à échapper au lynchage de
leur peuple grâce à leurs accointances avec le pouvoir chrétien de
l'époque. Quant à nous nous sommes collectivement dans la situation des
Juifs d'en bas de l'époque : le gibier à exterminer. Car si une guerre
nucléaire entre la Russie et la France se déclenche, soyez certains que
Macron ainsi que ses commanditaires, Juifs, Français ou autres,
échapperont à l'holocauste nucléaire grâce à leurs accointances avec
leurs maîtres américains.
VII. Que faire ?
J'attire votre attention sur le fait que pour nombre de peuples la
France est assimilée à Macron. C'est donc nous qui sommes sur la
sellette. J'attire aussi votre attention sur le fait qu'une crise
mimétique de grande ampleur approche à grand pas. C'est le temps
d'écouter Jésus en devenant « intelligents comme les serpents et
parfaits comme les colombes » (Matthieu 10,16).
Ne nous laissons pas entraîner dans la guerre, ne nous laissons pas
entraîner par ce roi sacré qu'est Macron ! Nous devons parvenir à le
destituer car il y va de notre survie en tant que nation, en tant que
peuple, en tant que Français pris individuellement. Et ce faisant nous
le sauverons peut-être lui-même de sa bêtise nihiliste, de son
européisme niais et de l’intelligence diabolique de ceux qui tirent ses
ficelles !
Sources

Pour la documentation anthropologique : The Golden Bough (le rameau
d'or) de George Frazer

Pour la théorie : La violence et le sacré de René Girard
Cardinal de Here
2024-06-14 20:40:48 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Here
Post by Cardinal de Here
I. Les faits
Macron est un sacré con disent certains. Pas du tout, il est
diablement intelligent, disent d'autres. Il est possible de concilier
ces deux opinions en considérant la fonction anthropologique de Macron
non seulement en France mais aussi dans le monde entier. Macron est
bête par son ignorance, son incompétence et son arrogance. Il est
intelligent parce qu’il est au coeur de deux mécanismes sacrificiels
qui manipulent l’Afrique et l’Europe depuis au moins 1000 ans. Ces
mécanismes s’appellent la royauté sacrée africaine et la rédemption
par le mal. J’en donne ci-dessous l'explication la plus courte possible.
II. Qu'est-ce qu'un roi sacré africain ?
Une communauté se choisit un roi, parfois étranger, parfois lié à la
communauté. Pendant un an ou disons un certain temps ce roi sera
encouragé à pratiquer toutes les transgressions, exactions et
crapuleries comme coucher avec toutes les femmes y compris sa mère si
c'est possible, consommer des aliments interdits, voler, insulter et
frapper qui bon lui semble, mentir et tromper tout le monde afin bien
sûr de devenir le bouc émissaire exécré de tout le groupe humain. Et
lorsque survient au sein du groupe une crise sociale grave ou
simplement pour en prévenir l'avènement, le roi est mis à mort, lynché
par la collectivité ou sacrifié par les prêtres. Sa mise à mort purge
la collectivité de sa violence intestine et maintient ou restaure la
paix. Après sa mort le roi sacré et bouc émissaire devient un dieu
puisque le groupe a l'impression de lui devoir sa vie ou sa survie. Un
dieu bon après sa mort et mauvais de son vivant. Et le cycle
recommence, un nouveau roi sacré appelé à devenir un dieu bon est
incité à faire le mal…
Le roi sacré est incité à faire le mal afin de dresser contre lui
l’ensemble de la communauté. Et le jour où cette communauté traverse
une crise grave, par exemple une guerre civile entre deux factions,
deux clans, la communauté entière se réconcilie en lynchant le roi
sacré. La rédemption par le mal est le but visé par ce mécanisme. Et
elle s’obtient par l’extermination de celui qui est rendu responsable
de tout le mal : le roi sacré.
III. En quoi Macron est-il un roi sacré ?
Nos amis africains l'ont immédiatement reconnu à son insolence, à son
mariage avec une femme qui pourrait être sa mère, à son uranime
présumé, à son penchant pour les éphèbes noirs dépoitraillés, à ses
provocations incessantes, à son antinomisme, à son bellicisme
exacerbé, à la sauvagerie avec laquelle il a fait mutiler et éborgner
des Français par la police, à la barbarie avec laquelle il fait
poignarder des Français par des criminels fraîchement immigrés,
installés de longue de date ou autochtones.
IV. Le roi sacré peut aussi être une collectivité humaine
La France est devenu un roi sacré pour ses ex colonies d'Afrique
Noire. Car en élisant et réélisant Macron la France est devenu pour
les Africains un roi sacré africain à qui l'on permet tout jusqu'à ce
que survienne la crise mimétique de grande ampleur au cours de
laquelle... couic ! Certes la France n'a pas été exterminée. Mais les
appels forcenés de Macron à la guerre contre la Russie nous placent
désormais collectivement sous la menace nucléaire russe !
V. Existe-t-il un autre exemple de roi sacré collectif dans l'histoire
récente ?
La réponse est oui. Pour faire court : les Juifs sous la Chrétienté !
Voyons cela de plus près.
La rédemption par le mal n'était pas limitée aux peuplades sauvages
d’Afrique Noire. Pas du tout car l'Europe a également connu ce
mécanisme sacrificiel pendant environ dix siècles avec les juifs pris
collectivement dans le rôle du roi sacré. Des Juifs ont été incités
par le pouvoir chrétien à mal se comporter envers les chrétiens. Bien
entendu tous les Juifs ne se sont pas comportés mal envers leurs hôtes
chrétiens en pratiquant l'usure à leurs dépens. Seule une infime
minorité pratiquait l'usure et prélevait les impôts pour les
seigneurs, les deux principaux reproches que les chrétiens du peuple
adressaient aux Juifs. En agissant ainsi cette infime minorité de
Juifs s'est comportée comme un salaud professionnel envers le peuple
chrétien, excitant par là son ressentiment et le poussant à la haine
et au pogrom. Mais quand la colère populaire se déchaînait elle
s'abattait sur tous les Juifs, de manière indifférenciée. Il n'est
même pas certain que les Juifs qui pratiquaient l'usure ou
pressuraient le peuple d'impôts pour le compte des seigneurs aient eu
à souffrir de la vindicte populaire. En effet, ceux qui pratiquaient
l'usure ou collectaient les impôts étaient plus intelligents que les
Juifs pauvres, donc étaient capables d'anticiper les crises et
disposaient de complicités parmi les élites chrétiennes qui pouvaient
ainsi les aider à fuir à temps.
VI. Conséquence pour la France ?
Je vous rappelle que Macron a été mis en place par des Juifs de la
finance, de la politique et des médias. De la finance donc de ces
Juifs qui pratiquaient l'usure et qui parvenaient à échapper au
lynchage de leur peuple grâce à leurs accointances avec le pouvoir
chrétien de l'époque. Quant à nous nous sommes collectivement dans la
situation des Juifs d'en bas de l'époque : le gibier à exterminer. Car
si une guerre nucléaire entre la Russie et la France se déclenche,
soyez certains que Macron ainsi que ses commanditaires, Juifs,
Français ou autres, échapperont à l'holocauste nucléaire grâce à leurs
accointances avec leurs maîtres américains.
VII. Que faire ?
J'attire votre attention sur le fait que pour nombre de peuples la
France est assimilée à Macron. C'est donc nous qui sommes sur la
sellette. J'attire aussi votre attention sur le fait qu'une crise
mimétique de grande ampleur approche à grand pas. C'est le temps
d'écouter Jésus en devenant « intelligents comme les serpents et
parfaits comme les colombes » (Matthieu 10,16).
Ne nous laissons pas entraîner dans la guerre, ne nous laissons pas
entraîner par ce roi sacré qu'est Macron ! Nous devons parvenir à le
destituer car il y va de notre survie en tant que nation, en tant que
peuple, en tant que Français pris individuellement. Et ce faisant nous
le sauverons peut-être lui-même de sa bêtise nihiliste, de son
européisme niais et de l’intelligence diabolique de ceux qui tirent
ses ficelles !
Sources
Pour la documentation anthropologique : The Golden Bough (le rameau
d'or) de George Frazer
Pour la théorie : La violence et le sacré de René Girard
Pour la rédemption par le mal :
- dans l'antiquité : les descriptions des bacchanales,
- à la renaissance : l'hermétisme de la renaissance,
- à l'époque moderne : les livres de Gershom Scholem consacrés au
messianisme juif et à sa rédemption par le péché.
Richard Hachel
2024-06-15 23:36:47 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Here
sa rédemption par le péché.
Ben v'la aut' chose...

Ca nous change de la doctrine paulinienne de la rédemption par la foi en
Jésus-Christ
(qui est une crétinerie achevée), et même de la doctrine hachélienne
de la rédemption par l'amour du Fils de Dieu.

Rédemption par le péché et la crapulerie. Là, c'est du costaud.

R.H.
Cardinal de Here
2024-06-16 19:12:38 UTC
Permalink
Post by Richard Hachel
Post by Cardinal de Here
sa rédemption par le péché.
Ben v'la aut' chose...
Ca nous change de la doctrine paulinienne de la rédemption par la foi
C'est mal traduit. La "emounah" hébraïque n'est pas un sentiment, une
sensation mais une connaissance rationnelle qui donne la certitude que
Jésus est Dieu parmi nous et que son enseignement nous permet de
réaliser, avec l'aide de Dieu et en coopérant avec Lui, notre salut.
Post by Richard Hachel
en Jésus-Christ
(qui est une crétinerie achevée), et même de la doctrine hachélienne de
la rédemption par l'amour du Fils de Dieu.
Dans la bible l'amour est connaissance : l'homme connaît sa femme et la
femme connaît son homme. Ce n'est pas une image mais une réalité.
Post by Richard Hachel
Rédemption par le péché et la crapulerie. Là, c'est du costaud.
J'ai donné dans ce fil la version africaine théorisée par Girard à
partir des observations compilées dans The Golden Bough de Frazer et la
version européenne avec les Juifs dans le rôle du roi sacré. Mais il
existe d'autres versions comme les Bacchanales dans l'antiquité romaine
ou encore la version juive dans le messianisme juif à partir de Sabbataï
Tsvi et surtout des sectes antinomistes qui sont issues du sabbataïsme :
les domnehs, les frankistes. Chez les messianistes juifs des XVIIe et
XVIIIe siècles la rédemption par le mal prenait la forme de partouses
avec homosexualité et pédophilie. Mais le neveu de Jacob Frank (Moses
Dobruska, alias von Schoenfeld, alias Junius Frey) avait pressenti que
la révolution française constituait un immense acte de rédemption par le
mal. Et au lieu de prendre la direction de la secte à la mort de son
oncle il préféra se rendre à Paris via Strasbourg pour devenir jacobin !
De Jacob Frank au jacobinisme ! Il est évident que la révolution
française constituait aux yeux de Moses Dobruska, Junius Frey sous son
nom révolutionnaire, une rédemption par le mal d'une dimension
infiniment supérieure aux sordides parties de fesses en l'air de sa
secte messianiste. Ce en quoi il avait raison. Il finit sur l'échafaud
pendant la terreur !

Continuer la lecture sur narkive:
Loading...