Discussion:
L'Allemagne forme sa population à une éventuelle "panne d'énergie et de télécommunications"
Add Reply
Topinambour
2021-10-11 10:43:44 UTC
Réponse
Permalink
Parce qu'en raison de leur "transition énergétique" complètement
pourrie, il y a maintenant de bonnes raisons de craindre des coupures
d'électricité dans les mois et années qui viennent, les autorités
allemandes préparent psychologiquement leur population à cette situation...


Traduction des deux premiers paragraphes:
---------------------------
Le ministère de l'Intérieur de Rhénanie du Nord-Westphalie et la ville
fédérale de Bonn ont organisé samedi la première Journée nationale de
protection contre les catastrophes. Sous la devise « Blackout -
Qu'est-ce qui marche quand rien ne marche ? », Des milliers de visiteurs
à Bonn ont découvert comment se préparer au mieux en cas d'urgence.

« Une panne de courant est une panne totale. Ensuite, rien ne
fonctionne, car beaucoup ont souffert des inondations catastrophiques de
juillet. C'est précisément pourquoi nous devons nous préparer au mieux
», a déclaré le ministre de l'Intérieur Herbert Reul. "Jouer à travers
un scénario catastrophe peut sauver des vies", a déclaré le ministre,
évoquant les nombreuses offres le jour de l'action : les visiteurs ont
pu apprendre à communiquer en cas de panne de courant. "Pas
d'électricité signifie souvent: pas d'alimentation électrique des mâts
de transmission et pas de réception de téléphone portable", explique Reul.


https://www.land.nrw/de/pressemitteilung/erster-landesweiter-katastrophenschutztag-nordrhein-westfalen
François Guillet
2021-10-13 11:32:46 UTC
Réponse
Permalink
Parce qu'en raison de leur "transition énergétique" complètement pourrie, il
y a maintenant de bonnes raisons de craindre des coupures d'électricité dans
les mois et années qui viennent, les autorités allemandes préparent
psychologiquement leur population à cette situation...
Version optimiste : plus qu'une préparation psychologique, c'est
probalement une manoeuvre psychologique. Comme en matière d'écologie,
il faut faire peur pour convaincre. En l'occurence, convaincre plus
tard qu'il faudra reprendre du nucléaire, et pour cela affirmer
aujourd'hui que des coupures de courant seront inéluctables. Et c'est
la vérité, contrairement à l'apocalypse climatique. Ainsi dans quelques
temps, le revirement de l'opinion publique permettra sans problème le
retour du nucléaire.
PP
2021-10-13 19:29:01 UTC
Réponse
Permalink
Post by François Guillet
Post by Topinambour
Parce qu'en raison de leur "transition énergétique" complètement
pourrie, il y a maintenant de bonnes raisons de craindre des coupures
d'électricité dans les mois et années qui viennent, les autorités
allemandes préparent psychologiquement leur population à cette situation...
Version optimiste : plus qu'une préparation psychologique, c'est
probalement une manoeuvre psychologique. Comme en matière d'écologie, il
faut faire peur pour convaincre. En l'occurence, convaincre plus tard
qu'il faudra reprendre du nucléaire, et pour cela affirmer aujourd'hui
que des coupures de courant seront inéluctables. Et c'est la vérité,
contrairement à l'apocalypse climatique. Ainsi dans quelques temps, le
revirement de l'opinion publique permettra sans problème le retour du
nucléaire.
Oui ou bien, individuellement, les gens trouveront une solution.
C’est dingue ce pessimisme…
François Guillet
2021-10-13 19:38:55 UTC
Réponse
Permalink
Post by PP
Post by François Guillet
Parce qu'en raison de leur "transition énergétique" complètement pourrie,
il y a maintenant de bonnes raisons de craindre des coupures d'électricité
dans les mois et années qui viennent, les autorités allemandes préparent
psychologiquement leur population à cette situation...
Version optimiste : plus qu'une préparation psychologique, c'est
probalement une manoeuvre psychologique. Comme en matière d'écologie, il
faut faire peur pour convaincre. En l'occurence, convaincre plus tard qu'il
faudra reprendre du nucléaire, et pour cela affirmer aujourd'hui que des
coupures de courant seront inéluctables. Et c'est la vérité, contrairement
à l'apocalypse climatique. Ainsi dans quelques temps, le revirement de
l'opinion publique permettra sans problème le retour du nucléaire.
Oui ou bien, individuellement, les gens trouveront une solution.
C’est dingue ce pessimisme…
On l'a déjà, la solution ! Le nucléaire, fission pour le moment, puis
fusion dans quelques décennies.
L'optimisme, ce n'est pas l'espoir aveugle en croisant les doigts,
c'est s'appuyer sur des perspectives réalistes.

Continuer la lecture sur narkive:
Loading...