Discussion:
Panne simultanée de vent et d'une turbine à gaz en Grande-Bretagne
Add Reply
Paul Aubrin
2019-08-10 10:11:22 UTC
Réponse
Permalink
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales quand
la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les usagers
du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés. La
circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement des
feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de Ipswich n'a
pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics sont restés
perturbés jusque tard dans la nuit.

La région londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et le
pays de Galle.
Cardinal de Hère
2019-08-10 12:05:25 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales quand
la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les usagers
du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés. La
circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement des
feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de Ipswich n'a
pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics sont restés
perturbés jusque tard dans la nuit.
La région londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et le
pays de Galle.
Voilà ce qui attend la France, sans hélas le Frexit pour en atténuer la
brutalité.
Duzz'
2019-08-10 13:23:50 UTC
Réponse
Permalink
La production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50.
C'est curieux, parce que le présumé Brexit fait brasser énormément
d'air.
Se_jam
2019-08-10 13:37:45 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales quand
la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les usagers
du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés. La
circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement des
feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de Ipswich n'a
pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics sont restés
perturbés jusque tard dans la nuit.
La région londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et le
pays de Galle.
Tu l'avais pressentie cette panne, hier tu nous parlais de la panne en NSW de 2016. Comment dit-on ? Complotismateur ?

Sejam
Paul Aubrin
2019-08-10 15:09:19 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales
quand la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les
usagers du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés.
La circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement
des feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de
Ipswich n'a pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics
sont restés perturbés jusque tard dans la nuit.
La région londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et
le pays de Galle.
Tu l'avais pressentie cette panne, hier tu nous parlais de la panne en
NSW de 2016. Comment dit-on ? Complotismateur ?
Je ne pressent rien. Avec le remplacement de sources pilotables par des
sources dépendantes de la météo, les marges de fonctionnement
s'amenuisent un peu partout. La double panne d'hier n'était pas une vraie
double panne, les pannes de vents se produisent souvent et de façon plus
ou moins imprévisibles.
Se_jam
2019-08-10 15:55:20 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales
quand la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les
usagers du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés.
La circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement
des feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de
Ipswich n'a pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics
sont restés perturbés jusque tard dans la nuit.
La région londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et
le pays de Galle.
Tu l'avais pressentie cette panne, hier tu nous parlais de la panne en
NSW de 2016. Comment dit-on ? Complotismateur ?
Je ne pressent rien. Avec le remplacement de sources pilotables par des
sources dépendantes de la météo, les marges de fonctionnement
s'amenuisent un peu partout. La double panne d'hier n'était pas une vraie
double panne, les pannes de vents se produisent souvent et de façon plus
ou moins imprévisibles.
Ce sujet m'a ramené vers les lignes HVDC et des centrales solaires dans le Sahara, ...

En Chine des dizaine lignes HVDC transportent 6GW sur 2000 km (coût ~500e6€ pour la ligne).

130km²(10x13km) de solaire dans le Sahara produisent 26GW soit 8GW 24/24, coût ~13e9€. Le coût du stockage en batteries pour un cycle charge-décharge tous les jours est de 4 centimes par kWh environ et en baisse.

Il reste à résoudre le problème 'politique', c'est là qu'il faut agir :)

Sejam
MH
2019-08-10 18:20:50 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales
quand la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les
usagers du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés.
La circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement
des feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de
Ipswich n'a pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics
sont restés perturbés jusque tard dans la nuit.
La région londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et
le pays de Galle.
Tu l'avais pressentie cette panne, hier tu nous parlais de la panne en
NSW de 2016. Comment dit-on ? Complotismateur ?
Je ne pressent rien. Avec le remplacement de sources pilotables par des
sources dépendantes de la météo, les marges de fonctionnement
s'amenuisent un peu partout. La double panne d'hier n'était pas une vraie
double panne, les pannes de vents se produisent souvent et de façon plus
ou moins imprévisibles.
Ce sujet m'a ramené vers les lignes HVDC et des centrales solaires dans le Sahara, ...
En Chine des dizaine lignes HVDC transportent 6GW sur 2000 km (coût ~500e6€
pour la ligne).
130km²(10x13km) de solaire dans le Sahara produisent 26GW soit 8GW 24/24,
coût ~13e9€. Le coût du stockage en batteries pour un cycle charge-décharge
tous les jours est de 4 centimes par kWh environ et en baisse.
Il reste à résoudre le problème 'politique', c'est là qu'il faut agir :)
Je vois déjà les bombes sauter dans les champs de photo-voltaïque si on ne
fait pas allégeance à l'assassin pédophile de la mecques.

MH
--
- 360.000 meurtres et 6 millions de déportés organisés en Syrie par la CIA,
israël, la turquie, l'angleterre, l'allemagne, la france, la croatie, la
jordanie, le qatar et l'arabie saoudite.
- Chelsea Manning , Edward Snowden, Julian Assange, 3 héros face au terrorisme
d'état.
- En Ukraine l'UE/USA/Otan reforment et réarment la 2e division SS Das Reich
pour y organiser un coup d'état.
Se_jam
2019-08-10 22:01:24 UTC
Réponse
Permalink
Post by MH
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales
quand la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les
usagers du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés.
La circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement
des feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de
Ipswich n'a pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics
sont restés perturbés jusque tard dans la nuit.
La région londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et
le pays de Galle.
Tu l'avais pressentie cette panne, hier tu nous parlais de la panne en
NSW de 2016. Comment dit-on ? Complotismateur ?
Je ne pressent rien. Avec le remplacement de sources pilotables par des
sources dépendantes de la météo, les marges de fonctionnement
s'amenuisent un peu partout. La double panne d'hier n'était pas une vraie
double panne, les pannes de vents se produisent souvent et de façon plus
ou moins imprévisibles.
Ce sujet m'a ramené vers les lignes HVDC et des centrales solaires dans le Sahara, ...
En Chine des dizaine lignes HVDC transportent 6GW sur 2000 km (coût ~500e6€
pour la ligne).
130km²(10x13km) de solaire dans le Sahara produisent 26GW soit 8GW 24/24,
coût ~13e9€. Le coût du stockage en batteries pour un cycle charge-décharge
tous les jours est de 4 centimes par kWh environ et en baisse.
Il reste à résoudre le problème 'politique', c'est là qu'il faut agir :)
Je vois déjà les bombes sauter dans les champs de photo-voltaïque si on ne
fait pas allégeance à l'assassin pédophile de la mecques.
MH
Sur 130 km² faudra être motivé pour causer des dégâts importants avec des bombes. Grêle de plomb, tempêtes de sable, sauterelles, ... mais surtout relation avec les locaux, taxes, dessous de table, ...
Philippe RAI
2019-08-11 09:04:42 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales
quand la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les
usagers du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés.
La circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement
des feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de
Ipswich n'a pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics
sont restés perturbés jusque tard dans la nuit.
La région londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et
le pays de Galle.
Tu l'avais pressentie cette panne, hier tu nous parlais de la panne en
NSW de 2016. Comment dit-on ? Complotismateur ?
Je ne pressent rien. Avec le remplacement de sources pilotables par des
sources dépendantes de la météo, les marges de fonctionnement
s'amenuisent un peu partout. La double panne d'hier n'était pas une vraie
double panne, les pannes de vents se produisent souvent et de façon plus
ou moins imprévisibles.
Ce sujet m'a ramené vers les lignes HVDC et des centrales solaires dans le Sahara, ...
En Chine des dizaine lignes HVDC transportent 6GW sur 2000 km (coût
~500e6€ pour la ligne).
Vous avez un lien ?
Post by Se_jam
130km?(10x13km) de solaire dans le Sahara produisent 26GW soit 8GW 24/24,
coût ~13e9€. Le coût du stockage en batteries pour un cycle
charge-décharge tous les jours est de 4 centimes par kWh environ et en
baisse.
Idem, quelles références ?
Se_jam
2019-08-11 10:46:54 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales
quand la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les
usagers du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés.
La circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement
des feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de
Ipswich n'a pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics
sont restés perturbés jusque tard dans la nuit.
La région londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et
le pays de Galle.
Tu l'avais pressentie cette panne, hier tu nous parlais de la panne en
NSW de 2016. Comment dit-on ? Complotismateur ?
Je ne pressent rien. Avec le remplacement de sources pilotables par des
sources dépendantes de la météo, les marges de fonctionnement
s'amenuisent un peu partout. La double panne d'hier n'était pas une vraie
double panne, les pannes de vents se produisent souvent et de façon plus
ou moins imprévisibles.
Ce sujet m'a ramené vers les lignes HVDC et des centrales solaires dans le Sahara, ...
En Chine des dizaine lignes HVDC transportent 6GW sur 2000 km (coût
~500e6€ pour la ligne).
Vous avez un lien ?
Si ça vous intéresse, cherchez. Si vous doutez, passez.
Post by Philippe RAI
Post by Se_jam
130km?(10x13km) de solaire dans le Sahara produisent 26GW soit 8GW 24/24,
coût ~13e9€. Le coût du stockage en batteries pour un cycle
charge-décharge tous les jours est de 4 centimes par kWh environ et en
baisse.
Idem, quelles références ?
Idem

Sejam
Paul Aubrin
2019-08-11 11:37:58 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Post by Philippe RAI
Vous avez un lien ?
Si ça vous intéresse, cherchez. Si vous doutez, passez.
Vos ordres de grandeur sur les batteries sont faux d'un facteur de plus
de 20 fois. Sans compter qu'il serait impossible de fabriquer assez de
batteries pour contenir même une nuit de consommation. Le stockage par
batterie est excessivement onéreux, d'une capacité extrêmement limitée et
d'une durée de vie bien trop courte à l'échelle industrielle.
Philippe RAI
2019-08-11 21:33:24 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Post by Philippe RAI
Post by Se_jam
Ce sujet m'a ramené vers les lignes HVDC et des centrales solaires dans le
Sahara, ...
En Chine des dizaine lignes HVDC transportent 6GW sur 2000 km (coût
~500e6€ pour la ligne).
Vous avez un lien ?
Si ça vous intéresse, cherchez. Si vous doutez, passez.
Post by Philippe RAI
Post by Se_jam
130km?(10x13km) de solaire dans le Sahara produisent 26GW soit 8GW 24/24,
coût ~13e9€. Le coût du stockage en batteries pour un cycle
charge-décharge tous les jours est de 4 centimes par kWh environ et en
baisse.
Idem, quelles références ?
Idem
Donc en fait, vous ne pouvez pas justifier ce que vous racontez ! Vous
l'avez inventé ?
Se_jam
2019-08-11 22:00:54 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by Se_jam
Post by Philippe RAI
Post by Se_jam
Ce sujet m'a ramené vers les lignes HVDC et des centrales solaires dans le
Sahara, ...
En Chine des dizaine lignes HVDC transportent 6GW sur 2000 km (coût
~500e6€ pour la ligne).
Vous avez un lien ?
Si ça vous intéresse, cherchez. Si vous doutez, passez.
Post by Philippe RAI
Post by Se_jam
130km?(10x13km) de solaire dans le Sahara produisent 26GW soit 8GW 24/24,
coût ~13e9€. Le coût du stockage en batteries pour un cycle
charge-décharge tous les jours est de 4 centimes par kWh environ et en
baisse.
Idem, quelles références ?
Idem
Donc en fait, vous ne pouvez pas justifier ce que vous racontez ! Vous
l'avez inventé ?
Ben passe alors !

Sejam
Paul Aubrin
2019-08-12 05:36:09 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Post by Philippe RAI
Donc en fait, vous ne pouvez pas justifier ce que vous racontez ! Vous
l'avez inventé ?
Ben passe alors !
En fait, les batteries au lithium n'ont, au mieux, qu'un intérêt marginal
dans un réseau électrique, en raison de leur capacité très réduite, leur
coût élevé et de l'usure qui limite le nombre de cycles utiles.
Se_jam
2019-08-12 07:13:43 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
Post by Philippe RAI
Donc en fait, vous ne pouvez pas justifier ce que vous racontez ! Vous
l'avez inventé ?
Ben passe alors !
En fait, les batteries au lithium n'ont, au mieux, qu'un intérêt marginal
dans un réseau électrique, en raison de leur capacité très réduite, leur
coût élevé et de l'usure qui limite le nombre de cycles utiles.
Combien coutent les kWh des pics de consommations ? Pour l'instant avec des batteries au lithium, ils coutent 0.10€. Et avec une centrale co-génératrice au gaz qui tourne 30 minutes par jour ?

Sejam
Paul Aubrin
2019-08-12 09:45:47 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
Post by Philippe RAI
Donc en fait, vous ne pouvez pas justifier ce que vous racontez !
Vous l'avez inventé ?
Ben passe alors !
En fait, les batteries au lithium n'ont, au mieux, qu'un intérêt
marginal dans un réseau électrique, en raison de leur capacité très
réduite, leur coût élevé et de l'usure qui limite le nombre de cycles
utiles.
Combien coutent les kWh des pics de consommations ? Pour l'instant avec
des batteries au lithium, ils coutent 0.10€. Et avec une centrale
co-génératrice au gaz qui tourne 30 minutes par jour ?
Sejam
Excellente question. Dès que vous avez les éléments, n'hésitez pas à y
répondre. En attendant, en ce moment en France (11:45), la production est
assurée pour 38GW par le nucléaire, 6,7GW par l'hydraulique, 3GW par le
solaire, 2GW par le gaz, 2GW par l'éolien.
Paul Aubrin
2019-08-11 11:32:33 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by Se_jam
130km?(10x13km) de solaire dans le Sahara produisent 26GW soit 8GW
24/24, coût ~13e9€. Le coût du stockage en batteries pour un cycle
charge-décharge tous les jours est de 4 centimes par kWh environ et en
baisse.
Idem, quelles références ?
Pour les ordres de grandeur, on peut utiliser ceux de la grande batterie
installée par Tesla en Australie suite au blackout de 2016.

Capacité : 129MWh
Puissance : 100MW
Coût estimé: 200 millions de A$ (environ 140 millions d'euros).
La durée de vie des batteries au lithium dépend de la profondeur du cycle
de décharge. Elle est de l'ordre de 400 à 900 cycles pour des cycles de
80% de décharge, et 1000 à 3000 cycles si on se limite à 40% de décharge.

3000 cycles quotidiens correspond à une durée de vie de 8 ans.
40% de 129MWh -> 52MWh
52 x 3000 = 156.000 MWh pour 140 millions d'euros, cela fait 897€/MWh ou
0,90€/kWh. C'est 21 fois le prix que EDF est tenu de vendre le MWh
nucléaire à ses concurrents.

Pour stocker une nuit de consommation (8GW x 12 = 96GWh), il faut 1,8
millions de grandes batteries comme celles d'Australie. A 100 millions
d'euros pièce, cela fait 184000 milliards d'euros pour à renouveler tous
les 8 ans.
Se_jam
2019-08-11 15:25:59 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Philippe RAI
Post by Se_jam
130km?(10x13km) de solaire dans le Sahara produisent 26GW soit 8GW
24/24, coût ~13e9€. Le coût du stockage en batteries pour un cycle
charge-décharge tous les jours est de 4 centimes par kWh environ et en
baisse.
Idem, quelles références ?
Pour les ordres de grandeur, on peut utiliser ceux de la grande batterie
installée par Tesla en Australie suite au blackout de 2016.
Capacité : 129MWh
Puissance : 100MW
Coût estimé: 200 millions de A$ (environ 140 millions d'euros).
La durée de vie des batteries au lithium dépend de la profondeur du cycle
de décharge. Elle est de l'ordre de 400 à 900 cycles pour des cycles de
80% de décharge, et 1000 à 3000 cycles si on se limite à 40% de décharge.
3000 cycles quotidiens correspond à une durée de vie de 8 ans.
40% de 129MWh -> 52MWh
52 x 3000 = 156.000 MWh pour 140 millions d'euros, cela fait 897€/MWh ou
0,90€/kWh. C'est 21 fois le prix que EDF est tenu de vendre le MWh
nucléaire à ses concurrents.
Pour stocker une nuit de consommation (8GW x 12 = 96GWh), il faut 1,8
millions de grandes batteries comme celles d'Australie. A 100 millions
d'euros pièce, cela fait 184000 milliards d'euros pour à renouveler tous
les 8 ans.
Tesla, les USA et l'Europe(1) ne sont plus une référence en matière de batteries au lithium, c'est en Chine qu'il faut aller voir.
Recherche sur Alibaba.com avec LiFePO4, 1ère occurrence trouvée : 12V, 300Ah, 6000 cycles à 50% : 1400US$ pour une batterie

1400US$/(3.6kWh*(6000/2)) = 0.129US$/kWh, 11 centimes d'euro/kWh stocké ... prix pour l'achat d'une seule batterie

Une batterie LiFePO4 de 10 kg stock 1 kWh ... 120g de lithium/kWh IIRC. Et un kg de lithium vaut 25€ IIRC, extraire le lithium de l'eau de mer est IIRC trois fois plus couteux IIRC. IIRC yaka vérifier.

Sejam

(1) l'Europe va jeter 200 millions d'euros dans la guerre de la batterie au lithium et on va voir ce qu'on va voir :-)
Paul Aubrin
2019-08-11 19:37:24 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
(1) l'Europe va jeter 200 millions d'euros dans la guerre de la batterie
au lithium et on va voir ce qu'on va voir
0,11€/kWh, c'est 110€/MWh (sans compter la perte de rendement au
stockage) en plus des coûts de production...

Les batteries reposent sur des technologies anciennes. Les améliorations
sont lentes. Il n'y a plus beaucoup de marges d'amélioration possibles
sur les batteries au lithium. Les batteries métal-air sont prometteuses,
mais cela fait des dizaines d'années qu'on n'arrive pas à en faire une
technologie industrielle.
Se_jam
2019-08-11 21:06:03 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
(1) l'Europe va jeter 200 millions d'euros dans la guerre de la batterie
au lithium et on va voir ce qu'on va voir
0,11€/kWh, c'est 110€/MWh (sans compter la perte de rendement au
stockage) en plus des coûts de production...
Les batteries reposent sur des technologies anciennes. Les améliorations
sont lentes. Il n'y a plus beaucoup de marges d'amélioration possibles
sur les batteries au lithium. Les batteries métal-air sont prometteuses,
mais cela fait des dizaines d'années qu'on n'arrive pas à en faire une
technologie industrielle.
... sauf en Chine.

Sejam
Paul Aubrin
2019-08-12 05:31:52 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
... sauf en Chine.
Ah bon ? Et quelle est l'entreprise industrielle chinoise qui vend des
batteries air-métal plus performantes que les batteries au lithium ?
Post by Se_jam
Sejam
Se_jam
2019-08-12 06:53:21 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
... sauf en Chine.
Ah bon ? Et quelle est l'entreprise industrielle chinoise qui vend des
batteries air-métal plus performantes que les batteries au lithium ?
Post by Se_jam
Sejam
Coq à l'âne, changement de sujet.

Sejam
Paul Aubrin
2019-08-12 09:38:06 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
... sauf en Chine.
Ah bon ? Et quelle est l'entreprise industrielle chinoise qui vend des
batteries air-métal plus performantes que les batteries au lithium ?
Post by Se_jam
Sejam
Coq à l'âne, changement de sujet.
Exact. Pourquoi vous êtes vous mis à parler de la Chine? Ont-ils une
production industrielle de batteries air-métal de grande capacité?
Les batteries sont lourdes, chères, et leur durée de vie est limitée.
C'est une technologie ancienne dont les progrès sont plutôt lents.
Se_jam
2019-08-12 11:02:35 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
... sauf en Chine.
Ah bon ? Et quelle est l'entreprise industrielle chinoise qui vend des
batteries air-métal plus performantes que les batteries au lithium ?
Post by Se_jam
Sejam
Coq à l'âne, changement de sujet.
Exact. Pourquoi vous êtes vous mis à parler de la Chine?
Désolé, j'ai mal lu ! Mon 'sauf en Chine' s'appliquait au batteries LiFePO4 et non aux 'Métal-air' dont tu parlais !

Paul Aubrin
"Les batteries reposent sur des technologies anciennes. Les améliorations
sont lentes. Il n'y a plus beaucoup de marges d'amélioration possibles
sur les batteries au lithium. Les batteries métal-air sont prometteuses,
mais cela fait des dizaines d'années qu'on n'arrive pas à en faire une
technologie industrielle."

Sejam
" ... sauf en Chine"

Pour ma défense, on parlait de LiFePO4 et tu déboules avec les Métal-air.
A part toi, personne n'a suivi :-) (2).

Et les 180000 milliards de dollars ... c'est honnête ça :-) ?

Pour les pics de consommations __quotidiens__, on a vu que les batteries LiFePO4 stockent 1kWh pour 0.1€ (1) ... Il ne s'agit jamais de stocker 6GW, cf msg précédents.

(1) prix pour l'achat d'une batterie, la première trouvée sur AliBaba, avec certaines offres on arrive à 0.02€/kWh ???arnaque???.

Pour les batteries LiFePO4, on calcule facilement que dans 10kg de LiFePO4, il y a ~500g de Lithium. Des sources donnent 140g de lithium par kWh stocké.

Sejam

Paul Aubrin
2019-08-12 10:18:55 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
... sauf en Chine.
Ah bon ? Et quelle est l'entreprise industrielle chinoise qui vend des
batteries air-métal plus performantes que les batteries au lithium ?
Post by Se_jam
Sejam
Coq à l'âne, changement de sujet.
Sejam
J'ai trouvé un projet de batterie au Vanadium de grande capacité en Chine
(200MW, 800MWh, Rongke Power, Dalian ). Mais elle n'est pas destiné au
stockage de la journée pour la nuit, mais pour effacer les pointes. Ce
n'est pas du tout le même cas d'utilisation.
Chicot
2019-08-10 15:16:15 UTC
Réponse
Permalink
La production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. [...]
C'est normal. On a pris une pause pour souffler.
Se_jam
2019-08-10 15:56:04 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chicot
La production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. [...]
C'est normal. On a pris une pause pour souffler.
Five o'clock tea

Sejam
Calamity Jade
2019-08-11 17:18:16 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Post by Chicot
La production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. [...]
C'est normal. On a pris une pause pour souffler.
Five o'clock tea
Chinois ou Arabe, le thé?
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube JadeDiscoHD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs&Movies I - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesI
Y+ Jade Docs&Movies II - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesII
D+ Jade Docs&Movies - https://www.dailymotion.com/jade-docs--movies
Calamity Jade Pornhub - https://www.pornhub.com/users/mara-jade
PostImages Gallery Jade - https://postimg.cc/gallery/ikhwdv9m/
Mensonges de Poutine - https://www.stopfake.org/fr/accueil/
Bobylouze: "Sur Sputnik et RT, tout est propre, net et sans mensonges"
Se_jam
2019-08-11 18:02:44 UTC
Réponse
Permalink
Post by Calamity Jade
Post by Se_jam
Post by Chicot
La production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. [...]
C'est normal. On a pris une pause pour souffler.
Five o'clock tea
Chinois ou Arabe, le thé?
Vers 16:50 ... kidit.

Thé vert du Groenland grâce aux changements climatiques.

Sejam
MH
2019-08-10 18:18:20 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales quand
la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les usagers
du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés. La
circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement des
feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de Ipswich n'a
pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics sont restés
perturbés jusque tard dans la nuit.
La région londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et le
pays de Galle.
Tiens, l'usine à gaz... De combien de décennies va t-elle réduire l'usage
du gaz pour la cuisine et le chauffage des ménages?

MH
--
- 360.000 meurtres et 6 millions de déportés organisés en Syrie par la CIA,
israël, la turquie, l'angleterre, l'allemagne, la france, la croatie, la
jordanie, le qatar et l'arabie saoudite.
- Chelsea Manning , Edward Snowden, Julian Assange, 3 héros face au terrorisme
d'état.
- En Ukraine l'UE/USA/Otan reforment et réarment la 2e division SS Das Reich
pour y organiser un coup d'état.
Paul Aubrin
2019-08-10 21:11:16 UTC
Réponse
Permalink
Post by MH
Post by Paul Aubrin
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales
quand la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les
usagers du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés.
La circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement
des feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de
Ipswich n'a pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics
sont restés perturbés jusque tard dans la nuit.
La région londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et
le pays de Galle.
Tiens, l'usine à gaz... De combien de décennies va t-elle réduire l'usage
du gaz pour la cuisine et le chauffage des ménages?
L'Angleterre n'a pas beaucoup de ressources hydrauliques. La seule
ressource qui peut varier rapidement pour compenser les fluctuations du
vent sont les générateurs à gaz. Les turbines à gaz sont les compléments
naturels de l'éolien.
Post by MH
MH
Joe Rodriguez, CMP
2019-08-10 21:38:26 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by MH
Post by Paul Aubrin
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales
quand la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les
usagers du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés.
La circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement
des feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de
Ipswich n'a pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics
sont restés perturbés jusque tard dans la nuit.
La région londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et
le pays de Galle.
Tiens, l'usine à gaz... De combien de décennies va t-elle réduire l'usage
du gaz pour la cuisine et le chauffage des ménages?
L'Angleterre n'a pas beaucoup de ressources hydrauliques. La seule
ressource qui peut varier rapidement pour compenser les fluctuations du
vent sont les générateurs à gaz. Les turbines à gaz sont les compléments
naturels de l'éolien.
Il faut leur vendre du cassoulet.
--

CMP : chevalier du Mérite palmipède
Paul Aubrin
2019-08-11 05:14:44 UTC
Réponse
Permalink
Post by Joe Rodriguez, CMP
Post by Paul Aubrin
L'Angleterre n'a pas beaucoup de ressources hydrauliques. La seule
ressource qui peut varier rapidement pour compenser les fluctuations du
vent sont les générateurs à gaz. Les turbines à gaz sont les
compléments naturels de l'éolien.
Il faut leur vendre du cassoulet.
Attention le cassoulet demande une longue cuisson, seule l'alimentation
crudivore sera tolérée par le GIEC. Et ne parlons pas des saucisses qui
sont à base de viande, ni du petit verre de Gaillac. Pour le biogaz,
c'est raté aussi, puisque l'élevage dangereux pour La Planète est à
bannir.
siger
2019-08-11 09:49:06 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
puisque l'élevage dangereux pour La Planète est à
bannir.
Je suppose que tu voulais dire :

"puisque l'élevage, dangereux pour La Planète, est à bannir."

Ces 2 virgules changent beaucoup de choses, quelle phrase correspond à
ce que tu voulais dire ?

(j'ai bien compris que ce n'est pas toi qui penses ça)
--
siger
MH
2019-08-11 08:59:33 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by MH
Post by Paul Aubrin
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales
quand la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les
usagers du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés.
La circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement
des feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de
Ipswich n'a pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics
sont restés perturbés jusque tard dans la nuit.
La région londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et
le pays de Galle.
Tiens, l'usine à gaz... De combien de décennies va t-elle réduire l'usage
du gaz pour la cuisine et le chauffage des ménages?
L'Angleterre n'a pas beaucoup de ressources hydrauliques. La seule
ressource qui peut varier rapidement pour compenser les fluctuations du
vent sont les générateurs à gaz. Les turbines à gaz sont les compléments
naturels de l'éolien.
Il y a aussi le nucléaire.

MH
--
- 360.000 meurtres et 6 millions de déportés organisés en Syrie par la CIA,
israël, la turquie, l'angleterre, l'allemagne, la france, la croatie, la
jordanie, le qatar et l'arabie saoudite.
- Chelsea Manning , Edward Snowden, Julian Assange, 3 héros face au terrorisme
d'état.
- En Ukraine l'UE/USA/Otan reforment et réarment la 2e division SS Das Reich
pour y organiser un coup d'état.
Chicot
2019-08-11 09:42:00 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
L'Angleterre n'a pas beaucoup de ressources hydrauliques. La seule
ressource qui peut varier rapidement pour compenser les fluctuations
du vent sont les générateurs à gaz. Les turbines à gaz sont les
compléments naturels de l'éolien.
    Il y a aussi le nucléaire.
Oui, mais il vaut mieux opérer les centrales nucléaires à pleine
puissance tout le temps (base load).

'GB National Grid Status' :
<http://www.gridwatch.templar.co.uk/>
Chicot
2019-08-11 09:45:16 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chicot
<http://www.gridwatch.templar.co.uk/>
(Cliquer sur l'icône en haut à gauche pour voir l'équivalent français.)
Paul Aubrin
2019-08-11 10:49:04 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chicot
'GB National Grid Status' : <http://www.gridwatch.templar.co.uk/>
(Cliquer sur l'icône en haut à gauche pour voir l'équivalent français.)
On voit que c'est l'hydraulique qui compense les variations quotidiennes
du solaire (0GW à l'aube, max vers 14H, 0GW au crépuscules). Le nucléaire
participe pour gommer les fluctuations de la production éolienne.
Tant que solaire + éolien restent marginaux, tout va bien.
siger
2019-08-11 09:51:46 UTC
Réponse
Permalink
Post by MH
Post by Paul Aubrin
L'Angleterre n'a pas beaucoup de ressources hydrauliques. La seule
ressource qui peut varier rapidement pour compenser les fluctuations du
vent sont les générateurs à gaz. Les turbines à gaz sont les compléments
naturels de l'éolien.
Il y a aussi le nucléaire.
et les hydroliennes, mais ça ne répond pas au message ci-dessus
--
siger
Topinambour
2019-08-11 10:27:19 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Paul Aubrin
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales
quand la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les
usagers du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés.
La circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement
des feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de
Ipswich n'a pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics
sont restés perturbés jusque tard dans la nuit. La région
londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et
le pays de Galle.
     Tiens, l'usine à gaz... De combien de décennies va t-elle réduire
     l'usage
du gaz pour la cuisine et le chauffage des ménages?
L'Angleterre n'a pas beaucoup de ressources hydrauliques. La seule
ressource qui peut varier rapidement pour compenser les fluctuations
du vent sont les générateurs à gaz. Les turbines à gaz sont les
compléments naturels de l'éolien.
    Il y a aussi le nucléaire.
MH
Même si le nucléaire peut faire de la variation de puissance, ce n'est
pas sa vocation. En général, on essaye surtout de faire tourner à plein
régime la plupart du temps. Et pendant l'été, c'est aussi généralement
le moment où l'on fait de la maintenance.
Paul Aubrin
2019-08-11 10:41:29 UTC
Réponse
Permalink
Post by Topinambour
Même si le nucléaire peut faire de la variation de puissance, ce n'est
pas sa vocation. En général, on essaye surtout de faire tourner à plein
régime la plupart du temps. Et pendant l'été, c'est aussi généralement
le moment où l'on fait de la maintenance.
Le nucléaire en France a été construit pour suivre les variations de la
consommation. Avec 75-80% de la production électrique, c'était plus ou
moins indispensable. Mais pour les variations rapides, l'hydraulique de
chute est un excellent choix.
Cardinal de Hère
2019-08-11 10:50:40 UTC
Réponse
Permalink
Post by Topinambour
     Il y a aussi le nucléaire.
Même si le nucléaire peut faire de la variation de puissance, ce n'est
pas sa vocation. En général, on essaye surtout de faire tourner à plein
régime la plupart du temps. Et pendant l'été, c'est aussi généralement
le moment où l'on fait de la maintenance.
C'est vrai pour les réacteurs à eau pressurisée. Par contre le Molten
Salt Fast Reactor (MSFR de conception française : Laboratoire de
Cosmologie et de Physique Subatomique du CNRS, Grenoble) est pilotable à
la demande : il est pilotable par la demande en électricité et réagit en
quelques secondes. Sans compter qu'il peut fonctionner avec tous les
actinides ainsi que le thorium. Il est particulièrement intéressant pour
résoudre le problème des déchets radioactifs des centrales à eau
pressurisée (le plutonium par exemple reste dangereux durant 2 milliards
d'années) puisqu'il transforme les déchets de très longue durée en
électricité et en déchets de très courte durée (moins de 10 ans pour 80%
des déchets, moins de 300 ans pour 20% des déchets). Selon Wikipedia si
la demande en électricité restait constante au niveau actuel la Terre
disposerait de réserves en matière fissible (uranium et tous les autres
actinides) ou fertile (thorium) pour 4 millions d'années. Ce qui
laisserait largement le temps de mettre au point la fusion contrôlée.
Se_jam
2019-08-11 11:07:28 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by Topinambour
     Il y a aussi le nucléaire.
Même si le nucléaire peut faire de la variation de puissance, ce n'est
pas sa vocation. En général, on essaye surtout de faire tourner à plein
régime la plupart du temps. Et pendant l'été, c'est aussi généralement
le moment où l'on fait de la maintenance.
C'est vrai pour les réacteurs à eau pressurisée. Par contre le Molten
Salt Fast Reactor (MSFR de conception française : Laboratoire de
Cosmologie et de Physique Subatomique du CNRS, Grenoble) est pilotable à
la demande : il est pilotable par la demande en électricité et réagit en
quelques secondes.
Arrêter un circuit vapeur de 1 GW en quelques secondes ??? Il y a de l'ignorance dans cette idée.
Post by Cardinal de Hère
Sans compter qu'il peut fonctionner avec tous les
actinides ainsi que le thorium. Il est particulièrement intéressant pour
résoudre le problème des déchets radioactifs des centrales à eau
pressurisée (le plutonium par exemple reste dangereux durant 2 milliards
d'années) puisqu'il transforme les déchets de très longue durée en
électricité et en déchets de très courte durée (moins de 10 ans pour 80%
des déchets, moins de 300 ans pour 20% des déchets). Selon Wikipedia si
la demande en électricité restait constante au niveau actuel la Terre
disposerait de réserves en matière fissible (uranium et tous les autres
actinides) ou fertile (thorium) pour 4 millions d'années. Ce qui
laisserait largement le temps de mettre au point la fusion contrôlée.
Sejam
Cardinal de Hère
2019-08-11 11:20:13 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Post by Cardinal de Hère
Post by Topinambour
     Il y a aussi le nucléaire.
Même si le nucléaire peut faire de la variation de puissance, ce n'est
pas sa vocation. En général, on essaye surtout de faire tourner à plein
régime la plupart du temps. Et pendant l'été, c'est aussi généralement
le moment où l'on fait de la maintenance.
C'est vrai pour les réacteurs à eau pressurisée. Par contre le Molten
Salt Fast Reactor (MSFR de conception française : Laboratoire de
Cosmologie et de Physique Subatomique du CNRS, Grenoble) est pilotable à
la demande : il est pilotable par la demande en électricité et réagit en
quelques secondes.
Arrêter un circuit vapeur de 1 GW en quelques secondes ??? Il y a de l'ignorance dans cette idée.
Le réacteur lui-même réagit à la seconde près. Il n'y a pas de vapeur
dans le réacteur ni même à l'extérieur du réacteur (pour le refroidir
par exemple). Je ne sais pas comment les concepteurs du MSFR entendent
utiliser la chaleur générée par le réacteur. Avec une machine à vapeur ?
Avec un mécanisme plus élaboré se passant de la présence d'eau ?
Post by Se_jam
Post by Cardinal de Hère
Sans compter qu'il peut fonctionner avec tous les
actinides ainsi que le thorium. Il est particulièrement intéressant pour
résoudre le problème des déchets radioactifs des centrales à eau
pressurisée (le plutonium par exemple reste dangereux durant 2 milliards
d'années) puisqu'il transforme les déchets de très longue durée en
électricité et en déchets de très courte durée (moins de 10 ans pour 80%
des déchets, moins de 300 ans pour 20% des déchets). Selon Wikipedia si
la demande en électricité restait constante au niveau actuel la Terre
disposerait de réserves en matière fissible (uranium et tous les autres
actinides) ou fertile (thorium) pour 4 millions d'années. Ce qui
laisserait largement le temps de mettre au point la fusion contrôlée.
Le MSFR n'a que des avantages. Il peut fonctionner en toutes petites
unités locales pilotables à la demande ou en unité plus grande,
desservant un secteur plus large. L'avantage de la production locale est
énorme puisque les pertes par effet Joule sont moindres.

Comparé au panneaux solaires, qui nécessitent beaucoup de ressources
naturelles, d'énergie, d'entretien (il faut nettoyer régulièrement la
poussière sur les panneaux ou encore ôter manuellement le sable après
les tempêtes de sables très fréquentes dans les zones désertiques) et
d'investissements très lourds, le MSFR est une énergie propre, non
polluante qui permet de se débarrasser enfin des déchets nucléaires et
par dessus tout sans aucun danger.
Se_jam
2019-08-11 22:38:35 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by Se_jam
Post by Cardinal de Hère
Post by Topinambour
     Il y a aussi le nucléaire.
Même si le nucléaire peut faire de la variation de puissance, ce n'est
pas sa vocation. En général, on essaye surtout de faire tourner à plein
régime la plupart du temps. Et pendant l'été, c'est aussi généralement
le moment où l'on fait de la maintenance.
C'est vrai pour les réacteurs à eau pressurisée. Par contre le Molten
Salt Fast Reactor (MSFR de conception française : Laboratoire de
Cosmologie et de Physique Subatomique du CNRS, Grenoble) est pilotable à
la demande : il est pilotable par la demande en électricité et réagit en
quelques secondes.
Arrêter un circuit vapeur de 1 GW en quelques secondes ??? Il y a de l'ignorance dans cette idée.
Le réacteur lui-même réagit à la seconde près. Il n'y a pas de vapeur
dans le réacteur ni même à l'extérieur du réacteur (pour le refroidir
par exemple). Je ne sais pas comment les concepteurs du MSFR entendent
utiliser la chaleur générée par le réacteur. Avec une machine à vapeur ?
Avec un mécanisme plus élaboré se passant de la présence d'eau ?
Comme toutes les centrales thermiques, une chaudière qui porte de l'eau à ??290°C??? IIRC qui est injectée dans une turbine à vapeur.

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire_%C3%A0_sels_fondus#/media/Fichier:Molten_Salt_Reactor.svg

Dans Wikipedia MSFR
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire_%C3%A0_sels_fondus

Sejam
Cardinal de Hère
2019-08-12 07:09:57 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Post by Cardinal de Hère
Post by Se_jam
Post by Cardinal de Hère
Post by Topinambour
     Il y a aussi le nucléaire.
Même si le nucléaire peut faire de la variation de puissance, ce n'est
pas sa vocation. En général, on essaye surtout de faire tourner à plein
régime la plupart du temps. Et pendant l'été, c'est aussi généralement
le moment où l'on fait de la maintenance.
C'est vrai pour les réacteurs à eau pressurisée. Par contre le Molten
Salt Fast Reactor (MSFR de conception française : Laboratoire de
Cosmologie et de Physique Subatomique du CNRS, Grenoble) est pilotable à
la demande : il est pilotable par la demande en électricité et réagit en
quelques secondes.
Arrêter un circuit vapeur de 1 GW en quelques secondes ??? Il y a de l'ignorance dans cette idée.
Le réacteur lui-même réagit à la seconde près. Il n'y a pas de vapeur
dans le réacteur ni même à l'extérieur du réacteur (pour le refroidir
par exemple). Je ne sais pas comment les concepteurs du MSFR entendent
utiliser la chaleur générée par le réacteur. Avec une machine à vapeur ?
Avec un mécanisme plus élaboré se passant de la présence d'eau ?
Comme toutes les centrales thermiques, une chaudière qui porte de l'eau à ??290°C??? IIRC qui est injectée dans une turbine à vapeur.
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire_%C3%A0_sels_fondus#/media/Fichier:Molten_Salt_Reactor.svg
Dans Wikipedia MSFR
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire_%C3%A0_sels_fondus
Mais apparemment les chaudières réagissent très vite pour s'ajuster à la
demande.
Duzz'
2019-08-12 07:18:16 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by Se_jam
Post by Cardinal de Hère
Arrêter un circuit vapeur de 1 GW en quelques secondes ? ? ? Il y a
de l'ignorance dans cette idée.
Le réacteur lui-même réagit à la seconde près. Il n'y a pas de vapeur
dans le réacteur ni même à l'extérieur du réacteur (pour le refroidir
par exemple). Je ne sais pas comment les concepteurs du MSFR entendent
utiliser la chaleur générée par le réacteur. Avec une machine à vapeur ?
Avec un mécanisme plus élaboré se passant de la présence d'eau ?
Comme toutes les centrales thermiques, une chaudière qui porte de l'eau
à ? ? 290°C? ? ? IIRC qui est injectée dans une turbine à vapeur.
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire_%C3%A0_sels_fondus#/media/Fichier:Molten_Salt_Reactor.svg
Mais apparemment les chaudières réagissent très vite pour s'ajuster à la
demande.
C'est aussi ce que dit ma concierge en parlant de sa cocotte-minute.
Paul Aubrin
2019-08-11 11:49:22 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Arrêter un circuit vapeur de 1 GW en quelques secondes ??? Il y a de
l'ignorance dans cette idée.
1GW : 3 mètres cube d'eau vaporisée par seconde.
Cardinal de Hère
2019-08-11 12:19:57 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
Arrêter un circuit vapeur de 1 GW en quelques secondes ??? Il y a de
l'ignorance dans cette idée.
1GW : 3 mètres cube d'eau vaporisée par seconde.
C'est peu.
Paul Aubrin
2019-08-11 10:39:32 UTC
Réponse
Permalink
Post by MH
Post by Paul Aubrin
L'Angleterre n'a pas beaucoup de ressources hydrauliques. La seule
ressource qui peut varier rapidement pour compenser les fluctuations du
vent sont les générateurs à gaz. Les turbines à gaz sont les
compléments naturels de l'éolien.
Il y a aussi le nucléaire.
L'Angleterre n'a pas beaucoup de nucléaire, et il n'est pas sûr qu'il ait
été construit pour varier aussi rapidement que les sautes de vents.
Joe Rodriguez, CMP
2019-08-11 14:43:30 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by MH
Post by Paul Aubrin
L'Angleterre n'a pas beaucoup de ressources hydrauliques. La seule
ressource qui peut varier rapidement pour compenser les fluctuations du
vent sont les générateurs à gaz. Les turbines à gaz sont les
compléments naturels de l'éolien.
Il y a aussi le nucléaire.
L'Angleterre n'a pas beaucoup de nucléaire, et il n'est pas sûr qu'il ait
été construit pour varier aussi rapidement que les sautes de vents.
Il y a Hinkley Point, bravo Areva-Framatome-EDF.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
CMP : chevalier du Mérite palmipède
Olive
2019-08-11 11:48:28 UTC
Réponse
Permalink
Evidemment, les médias en France n'ont pas fait la une avec cette
informations: les énergies "renouvelables" c'est le blackout assuré
Post by Paul Aubrin
Le blackout a commencé à 16H50 à 18H30 la situation était rétablie. La
production éolienne s'est effondrée inopinément vers 16H50. L'usine de
Little Barford (730MW) s'est arrêtée selon les procédures normales quand
la demande a atteint 23GW selon RWE (l'opérateur du réseau). Les usagers
du métro sont restés dans le noir. Les trains se sont arrêtés. La
circulation de surface a été perturbée à cause du non-fonctionnement des
feux de circulation. Le générateur de secours de l'hôpital de Ipswich n'a
pas pu démarrer avant 30 minutes. Les transports publics sont restés
perturbés jusque tard dans la nuit.
La région londonienne a été touchée, mais aussi, le sud-est, les
Midlands, le sud-ouest, le Yorkshire, le nord-est, la Cornouailles et le
pays de Galle.
Cardinal de Hère
2019-08-11 12:20:35 UTC
Réponse
Permalink
Post by Olive
Evidemment, les médias en France n'ont pas fait la une avec cette
informations: les énergies "renouvelables" c'est le blackout assuré
Au sens figuré comme au sens propre ! :D
Loading...