Discussion:
France Info s' est empressée de relayer des FAKE NEWS au sujet d' un ancien comnbattant amérindien qui seserait fait harcvelé :-)))) pris la main dans le sac !
(trop ancien pour répondre)
ShlomoShekelveinstein@goldforever.com
2019-01-21 03:04:31 UTC
Permalink
Voila ce qu' en dit la presse US, aprés que la poussière de l' évènement se soit reposée:

La gauche est en train de se repaître d’autosatisfaction à propos de l’histoire d’une bande d’enfants catholiques portant des chapeaux de MAGA (Make America Great Again, donc pro Trump) qui se seraient moqué d’un Amérindien lors d’un rassemblement à Washington, DC.


Mais l’histoire n’est tout simplement pas vraie. C’est une fabrication médiatique des anti Trump, Alias "la gauche", qui a déjà eu de terribles répercussions sur les garçons impliqués - et qui sont maintenant menacés d’expulsion par leur école.

Selon la version des événements largement diffusés dans les médias anti Trump, Alias "la gauche", un ancien combattant amérindien aurait été «moqué», et «harcelé» par une «foule» de «garçons adolescents non autochtones» vêtus de chapeaux MAGA. Soi-disant, ils l'ont entouré et bloqué son passage.


Ce DJ de la BBC Radio s’est joint avec enthousiasme à la chasse aux sorcières des lycéens:

Voici Reza Aslan, célèbre star de Twitter, incitant à la violence contre un garçon innocent pour le crime odieux de sourire avec douceur alors qu’il était en possession d’un chapeau MAGA.

Et vite, loin, beaucoup trop vite, l’école catholique des garçons et le diocèse ont pris le parti des persécuteurs des garçons:

Dans une déclaration commune, le diocèse catholique romain de Covington et le lycée catholique de Covington ont présenté leurs excuses à Phillips. Les responsables ont déclaré qu'ils enquêtaient et qu'ils prendraient «les mesures appropriées, y compris l'expulsion».


Toute cette histoire expose la gauche anti trump pour ce qu' elle est véritablement: une machine de haine , de mensonge vindicative qui menace quiconque ne pense pas comme elle.

Ce qui ressort clairement des images inédites de l’événement, c’est que les garçons n’ont guère fait de mal. Bien sûr, ils ont peut-être scandé avec entrain, voire même grossièrement, mais ce sont des enfants et ils ont été provoqués.
Car, contrairement à ce que que décrit la gauche, c’est lui l’ancien américain indien» qui s’est approché d’eux et a commencé à tambouriner en s' approchant d' eux jusqu' à presque les pousser et en les regaqrdanrt de façon provocative .

L’«l’ancien américain indien» est Nathan Phillips, unancien combattant du vietnam avec une longue histoire de militantisme politique agressif , quelqu'un qui savait exactement ce qu’il faisait; et il n' est pas quelqu' un quelqu'un qui risquait d'être intimidé par un groupe d'élèves du secondaire.

Les lycéens n'ont réagi qu'en souriant, en restant debout et en chantant avec les tambours. Voilà exactement ce qui s' est passé, Il ne s’agit guère d’une réponse particulièrement agressive ou déraisonnable, en particulier lorsque celle-ci a été provoquée non seulement par «l’ancien américain indien», mais également par un groupe d' adultes costauds de militants noirs de gauche qui se trouvait à proximité et prenaient des mines intimidantes face aux jeunes lycéens .

Loin d’avouer que tout cela a été une fabrication mensongère , la gauche s' est enferrée dans le ridicule et la calomnie .



Maintenant que le mensonge et la fabrication deviennent plus évident Beaucoup de gens se sentent très, très mal de cette histoire laide. Les célébrités de gauche - qui s' étaient empressées de condamner les jeunes alors qu' elles ne connaissaient pas tous les détails; les médias de gauche, y compris le New York Times, relayant avec impatience les fausses informations; ainsi que les autorités catholiques du diocèse et de l'école, ne prenant pas la défense des écoliers à dont elles ont le devoir de prendre soin; Nathan Phillips "le vieil indien", bêlant et bafouillant devant les médias comme s'il était un tragique victime du racisme, alors qu’il était clairement l’instigateur de cette provocation et calomnie ; et, bien sûr, tous ces citoyens de cette culture ridicule de fausse ultra sensibilité qui sont si crédules, si politiquement corrects qui ont vite fait d'absorber les fake newscomme des éponges désséchées absorbent l' eau. .

Vous me dégoûtez tous. Vous êtes vil au-delà detouyte mesure. Les enfants de cette école sont meilleurs que vous tous. Et vous leur devez des excuses massives."
a***@gmail.com
2019-01-21 03:16:07 UTC
Permalink
Ce raciste habituel anti sémite a oublié dans son copier-coller le volet suivant de l’ affaire :
un complot mené par des noirs musulmans

https://www.independent.co.uk/news/world/americas/maga-hat-donald-trump-native-american-covington-catholic-nathan-phillips-black-muslims-a8737186.html
ShlomoShekelveinstein@goldforever.com
2019-01-21 12:51:35 UTC
Permalink
Post by a***@gmail.com
un complot mené par des noirs musulmans
https://www.independent.co.uk/news/world/americas/maga-hat-donald-trump-native-american-covington-catholic-nathan-phillips-black-muslims-a8737186.html
le métisse raciste antiblanc haineux alyss est ulcéré de voir son message empressé à produire un FAKE NEWS , une fois de plus, les mensonges haioneux anti blanc que relait cet ignoble boucaque.
D' autre part sache que durant depuis le début de l' affaire des Gilets jaunes, l'hostilité des juifs les plus importants de France s' est manifestée particulièrement virulente : BHL , Klarsfeld, Cohen Bendit, Anne sinclair, la fille du cboucher et femme du violeur bien connu DSK, etc...
Les déclarations haineuses de juifs contre les Français et l' Europe sous l' AMLAGAME JUIF de EDOM sont étales sur internet et en particulier sur Youtube, avec en premièrte ligne nuls autres que les RABINS !, sans comnpter le CRIF !
La Guerre est ouverte et va battre son plein !
hA! hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!hA!
Cardinal de Hère
2019-01-21 15:14:24 UTC
Permalink
Post by ***@goldforever.com
La gauche est en train de se repaître d’autosatisfaction à propos de l’histoire d’une bande d’enfants catholiques portant des chapeaux de MAGA (Make America Great Again, donc pro Trump) qui se seraient moqué d’un Amérindien lors d’un rassemblement à Washington, DC.
Mais l’histoire n’est tout simplement pas vraie. C’est une fabrication médiatique des anti Trump, Alias "la gauche", qui a déjà eu de terribles répercussions sur les garçons impliqués - et qui sont maintenant menacés d’expulsion par leur école.
Selon la version des événements largement diffusés dans les médias anti Trump, Alias "la gauche", un ancien combattant amérindien aurait été «moqué», et «harcelé» par une «foule» de «garçons adolescents non autochtones» vêtus de chapeaux MAGA. Soi-disant, ils l'ont entouré et bloqué son passage.
Voici Reza Aslan, célèbre star de Twitter, incitant à la violence contre un garçon innocent pour le crime odieux de sourire avec douceur alors qu’il était en possession d’un chapeau MAGA.
Dans une déclaration commune, le diocèse catholique romain de Covington et le lycée catholique de Covington ont présenté leurs excuses à Phillips. Les responsables ont déclaré qu'ils enquêtaient et qu'ils prendraient «les mesures appropriées, y compris l'expulsion».
Toute cette histoire expose la gauche anti trump pour ce qu' elle est véritablement: une machine de haine , de mensonge vindicative qui menace quiconque ne pense pas comme elle.
Ce qui ressort clairement des images inédites de l’événement, c’est que les garçons n’ont guère fait de mal. Bien sûr, ils ont peut-être scandé avec entrain, voire même grossièrement, mais ce sont des enfants et ils ont été provoqués.
Car, contrairement à ce que que décrit la gauche, c’est lui l’ancien américain indien» qui s’est approché d’eux et a commencé à tambouriner en s' approchant d' eux jusqu' à presque les pousser et en les regaqrdanrt de façon provocative .
L’«l’ancien américain indien» est Nathan Phillips, unancien combattant du vietnam avec une longue histoire de militantisme politique agressif , quelqu'un qui savait exactement ce qu’il faisait; et il n' est pas quelqu' un quelqu'un qui risquait d'être intimidé par un groupe d'élèves du secondaire.
Les lycéens n'ont réagi qu'en souriant, en restant debout et en chantant avec les tambours. Voilà exactement ce qui s' est passé, Il ne s’agit guère d’une réponse particulièrement agressive ou déraisonnable, en particulier lorsque celle-ci a été provoquée non seulement par «l’ancien américain indien», mais également par un groupe d' adultes costauds de militants noirs de gauche qui se trouvait à proximité et prenaient des mines intimidantes face aux jeunes lycéens .
Loin d’avouer que tout cela a été une fabrication mensongère , la gauche s' est enferrée dans le ridicule et la calomnie .
Maintenant que le mensonge et la fabrication deviennent plus évident Beaucoup de gens se sentent très, très mal de cette histoire laide. Les célébrités de gauche - qui s' étaient empressées de condamner les jeunes alors qu' elles ne connaissaient pas tous les détails; les médias de gauche, y compris le New York Times, relayant avec impatience les fausses informations; ainsi que les autorités catholiques du diocèse et de l'école, ne prenant pas la défense des écoliers à dont elles ont le devoir de prendre soin; Nathan Phillips "le vieil indien", bêlant et bafouillant devant les médias comme s'il était un tragique victime du racisme, alors qu’il était clairement l’instigateur de cette provocation et calomnie ; et, bien sûr, tous ces citoyens de cette culture ridicule de fausse ultra sensibilité qui sont si crédules, si politiquement corrects qui ont vite fait d'absorber les fake newscomme des éponges désséchées absorbent l' eau. .
Vous me dégoûtez tous. Vous êtes vil au-delà detouyte mesure. Les enfants de cette école sont meilleurs que vous tous. Et vous leur devez des excuses massives."
La racaille sorosienne est d'une immondice répugnante.
"René Groumal
2019-01-21 15:34:49 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by ***@goldforever.com
Voila ce qu' en dit la presse US, aprés que la poussière de l'
La gauche est en train de se repaître d’autosatisfaction à propos de
l’histoire d’une bande d’enfants catholiques portant des chapeaux de
MAGA (Make America Great Again, donc pro Trump)  qui se seraient moqué
d’un Amérindien lors d’un rassemblement à Washington, DC.
Mais l’histoire n’est tout simplement pas vraie. C’est une fabrication
médiatique des anti Trump, Alias "la gauche",  qui a déjà eu de
terribles répercussions sur les garçons impliqués - et qui sont
maintenant menacés d’expulsion par leur école.
Selon la version des événements largement diffusés dans les médias
anti Trump, Alias "la gauche", un ancien combattant amérindien aurait
été «moqué»,  et «harcelé» par une «foule» de «garçons adolescents non
autochtones» vêtus de chapeaux MAGA. Soi-disant, ils l'ont entouré et
bloqué son passage.
Ce DJ de la BBC Radio s’est joint avec enthousiasme à la chasse aux
Voici Reza Aslan, célèbre star de Twitter, incitant à la violence
contre un garçon innocent pour le crime odieux de sourire avec douceur
alors qu’il était en possession d’un chapeau MAGA.
Et vite, loin, beaucoup trop vite, l’école catholique des garçons  et
Dans une déclaration commune, le diocèse catholique romain de
Covington et le lycée catholique de Covington ont présenté leurs
excuses à Phillips. Les responsables ont déclaré qu'ils enquêtaient et
qu'ils prendraient «les mesures appropriées, y compris l'expulsion».
Toute cette histoire expose la gauche  anti trump pour ce qu' elle est
véritablement: une machine de haine , de mensonge vindicative qui
menace quiconque ne pense pas comme elle.
Ce qui ressort clairement des images inédites de l’événement, c’est
que les garçons n’ont guère fait de mal. Bien sûr, ils ont peut-être
scandé avec entrain, voire même grossièrement, mais ce sont des
enfants et ils ont été provoqués.
Car, contrairement à ce que  que décrit   la gauche, c’est lui
l’ancien américain indien» qui s’est approché d’eux et a commencé à
tambouriner en s' approchant d' eux jusqu' à presque les pousser  et
en les regaqrdanrt de façon provocative .
L’«l’ancien américain indien» est Nathan Phillips, unancien combattant
du vietnam avec une longue histoire de militantisme politique agressif
,  quelqu'un qui savait exactement ce qu’il faisait; et il n' est pas
quelqu' un quelqu'un qui risquait d'être intimidé par un groupe
d'élèves du secondaire.
Les lycéens n'ont réagi qu'en souriant, en restant debout et en
chantant avec les tambours. Voilà exactement ce qui s' est passé, Il
ne s’agit guère d’une réponse particulièrement agressive ou
déraisonnable, en particulier lorsque celle-ci a été provoquée non
seulement par «l’ancien américain indien», mais également par un
groupe d' adultes costauds de militants noirs de gauche qui se
trouvait à proximité et prenaient des mines intimidantes face aux
jeunes lycéens .
Loin d’avouer que tout cela a été une fabrication mensongère  , la
gauche s' est enferrée dans le ridicule et la calomnie .
Maintenant que le mensonge et la fabrication deviennent plus évident
Beaucoup de gens se sentent  très, très mal de cette histoire laide.
Les célébrités de gauche - qui s' étaient  empressées de condamner les
jeunes alors qu' elles ne connaissaient pas tous les détails; les
médias de gauche, y compris le  New York Times, relayant avec
impatience les fausses informations; ainsi que les autorités
catholiques du diocèse et de l'école, ne prenant pas la défense des
écoliers à dont  elles ont le devoir de prendre soin; Nathan Phillips
"le vieil indien", bêlant et bafouillant devant les médias comme s'il
était un tragique victime du racisme, alors qu’il était clairement
l’instigateur de cette provocation et calomnie ; et, bien sûr, tous
ces citoyens de cette  culture  ridicule de fausse ultra sensibilité
qui sont si crédules, si politiquement corrects qui ont vite fait
d'absorber  les fake newscomme des éponges désséchées absorbent l'
eau.  .
Vous me dégoûtez tous. Vous êtes vil au-delà detouyte  mesure. Les
enfants de cette école sont meilleurs que vous tous. Et vous leur
devez des excuses massives."
La racaille sorosienne est d'une immondice répugnante.
"d'une immondice" ?
C'est du français ça ?
Moi je dirais plutôt: la racaille catho-extrémiste est d'une
immondicité répugnante...
Beep Beep
2019-01-21 15:34:14 UTC
Permalink
Post by ***@goldforever.com
Voila ce qu' en dit la presse US, aprés que la poussière de l' évènement se
La gauche est en train de se repaître d’autosatisfaction à propos de
l’histoire d’une bande d’enfants catholiques portant des chapeaux de MAGA
(Make America Great Again, donc pro Trump) qui se seraient moqué d’un
Amérindien lors d’un rassemblement à Washington, DC.
Mais l’histoire n’est tout simplement pas vraie. C’est une fabrication
médiatique des anti Trump, Alias "la gauche", qui a déjà eu de terribles
répercussions sur les garçons impliqués - et qui sont maintenant menacés
d’expulsion par leur école.
Selon la version des événements largement diffusés dans les médias anti
Trump, Alias "la gauche", un ancien combattant amérindien aurait été
«moqué», et «harcelé» par une «foule» de «garçons adolescents non
autochtones» vêtus de chapeaux MAGA. Soi-disant, ils l'ont entouré et bloqué
son passage.
Ce DJ de la BBC Radio s’est joint avec enthousiasme à la chasse aux sorcières
Voici Reza Aslan, célèbre star de Twitter, incitant à la violence contre un
garçon innocent pour le crime odieux de sourire avec douceur alors qu’il
était en possession d’un chapeau MAGA.
Et vite, loin, beaucoup trop vite, l’école catholique des garçons et le
Dans une déclaration commune, le diocèse catholique romain de Covington et le
lycée catholique de Covington ont présenté leurs excuses à Phillips. Les
responsables ont déclaré qu'ils enquêtaient et qu'ils prendraient «les
mesures appropriées, y compris l'expulsion».
Toute cette histoire expose la gauche anti trump pour ce qu' elle est
véritablement: une machine de haine , de mensonge vindicative qui menace
quiconque ne pense pas comme elle.
Ce qui ressort clairement des images inédites de l’événement, c’est que les
garçons n’ont guère fait de mal. Bien sûr, ils ont peut-être scandé avec
entrain, voire même grossièrement, mais ce sont des enfants et ils ont été
provoqués. Car, contrairement à ce que que décrit la gauche, c’est lui
l’ancien américain indien» qui s’est approché d’eux et a commencé à
tambouriner en s' approchant d' eux jusqu' à presque les pousser et en les
regaqrdanrt de façon provocative .
L’«l’ancien américain indien» est Nathan Phillips, unancien combattant du
vietnam avec une longue histoire de militantisme politique agressif ,
quelqu'un qui savait exactement ce qu’il faisait; et il n' est pas quelqu' un
quelqu'un qui risquait d'être intimidé par un groupe d'élèves du secondaire.
Les lycéens n'ont réagi qu'en souriant, en restant debout et en chantant avec
les tambours. Voilà exactement ce qui s' est passé, Il ne s’agit guère d’une
réponse particulièrement agressive ou déraisonnable, en particulier lorsque
celle-ci a été provoquée non seulement par «l’ancien américain indien», mais
également par un groupe d' adultes costauds de militants noirs de gauche qui
se trouvait à proximité et prenaient des mines intimidantes face aux jeunes
lycéens .
Loin d’avouer que tout cela a été une fabrication mensongère , la gauche s'
est enferrée dans le ridicule et la calomnie .
Maintenant que le mensonge et la fabrication deviennent plus évident Beaucoup
de gens se sentent très, très mal de cette histoire laide. Les célébrités de
gauche - qui s' étaient empressées de condamner les jeunes alors qu' elles
ne connaissaient pas tous les détails; les médias de gauche, y compris le
New York Times, relayant avec impatience les fausses informations; ainsi que
les autorités catholiques du diocèse et de l'école, ne prenant pas la défense
des écoliers à dont elles ont le devoir de prendre soin; Nathan Phillips "le
vieil indien", bêlant et bafouillant devant les médias comme s'il était un
tragique victime du racisme, alors qu’il était clairement l’instigateur de
cette provocation et calomnie ; et, bien sûr, tous ces citoyens de cette
culture ridicule de fausse ultra sensibilité qui sont si crédules, si
politiquement corrects qui ont vite fait d'absorber les fake newscomme des
éponges désséchées absorbent l' eau. .
Vous me dégoûtez tous. Vous êtes vil au-delà detouyte mesure. Les enfants de
cette école sont meilleurs que vous tous. Et vous leur devez des excuses
massives."
Vidéo du très gauchiste Figaro :
https://www.facebook.com/lefigaro/videos/347160002548016/

"Ils disaient : 'construisez ce mur ! Construisez ce mur !' Ce sont des
terres indigènes. Il ne devrait pas y avoir de murs ici. On n’en a
jamais eu pendant 1 000 ans. Avant que d’autres ne s’installent ici,
nous n’avions jamais eu de murs. Nous n’avions jamais eu de prison. On
prenait toujours soin de nos aînés. On prenait soin de nos enfants. On
subvenait à leurs besoins, on leur enseignait le bien et le mal.
J’espère que l’énergie de ces jeunes se transformera pour faire de ce
pays un pays vraiment formidable en aidant tous ceux qui ont faim."
--
C'est une forme de folie que de croire que celui qui est en situation
de dominer va suivre un intérêt autre que le sien.
/Jean-Jacques Rousseau/
Cardinal de Hère
2019-01-21 15:42:57 UTC
Permalink
Post by Beep Beep
Post by ***@goldforever.com
Voila ce qu' en dit la presse US, aprés que la poussière de l'
La gauche est en train de se repaître d’autosatisfaction à propos de
l’histoire d’une bande d’enfants catholiques portant des chapeaux de
MAGA (Make America Great Again, donc pro Trump)  qui se seraient moqué
d’un Amérindien lors d’un rassemblement à Washington, DC.
Mais l’histoire n’est tout simplement pas vraie. C’est une fabrication
médiatique des anti Trump, Alias "la gauche",  qui a déjà eu de
terribles répercussions sur les garçons impliqués - et qui sont
maintenant menacés d’expulsion par leur école.
Selon la version des événements largement diffusés dans les médias
anti Trump, Alias "la gauche", un ancien combattant amérindien aurait
été «moqué»,  et «harcelé» par une «foule» de «garçons adolescents non
autochtones» vêtus de chapeaux MAGA. Soi-disant, ils l'ont entouré et
bloqué son passage.
Ce DJ de la BBC Radio s’est joint avec enthousiasme à la chasse aux
Voici Reza Aslan, célèbre star de Twitter, incitant à la violence
contre un garçon innocent pour le crime odieux de sourire avec douceur
alors qu’il était en possession d’un chapeau MAGA.
Et vite, loin, beaucoup trop vite, l’école catholique des garçons  et
Dans une déclaration commune, le diocèse catholique romain de
Covington et le lycée catholique de Covington ont présenté leurs
excuses à Phillips. Les responsables ont déclaré qu'ils enquêtaient et
qu'ils prendraient «les mesures appropriées, y compris l'expulsion».
Toute cette histoire expose la gauche  anti trump pour ce qu' elle est
véritablement: une machine de haine , de mensonge vindicative qui
menace quiconque ne pense pas comme elle.
Ce qui ressort clairement des images inédites de l’événement, c’est
que les garçons n’ont guère fait de mal. Bien sûr, ils ont peut-être
scandé avec entrain, voire même grossièrement, mais ce sont des
enfants et ils ont été provoqués. Car, contrairement à ce que  que
décrit   la gauche, c’est lui l’ancien américain indien» qui s’est
approché d’eux et a commencé à tambouriner en s' approchant d' eux
jusqu' à presque les pousser  et en les regaqrdanrt de façon
provocative .
L’«l’ancien américain indien» est Nathan Phillips, unancien combattant
du vietnam avec une longue histoire de militantisme politique agressif
, quelqu'un qui savait exactement ce qu’il faisait; et il n' est pas
quelqu' un quelqu'un qui risquait d'être intimidé par un groupe
d'élèves du secondaire.
Les lycéens n'ont réagi qu'en souriant, en restant debout et en
chantant avec les tambours. Voilà exactement ce qui s' est passé, Il
ne s’agit guère d’une réponse particulièrement agressive ou
déraisonnable, en particulier lorsque celle-ci a été provoquée non
seulement par «l’ancien américain indien», mais également par un
groupe d' adultes costauds de militants noirs de gauche qui se
trouvait à proximité et prenaient des mines intimidantes face aux
jeunes lycéens .
Loin d’avouer que tout cela a été une fabrication mensongère  , la
gauche s' est enferrée dans le ridicule et la calomnie .
Maintenant que le mensonge et la fabrication deviennent plus évident
Beaucoup de gens se sentent  très, très mal de cette histoire laide.
Les célébrités de gauche - qui s' étaient  empressées de condamner les
jeunes alors qu' elles ne connaissaient pas tous les détails; les
médias de gauche, y compris le New York Times, relayant avec
impatience les fausses informations; ainsi que les autorités
catholiques du diocèse et de l'école, ne prenant pas la défense des
écoliers à dont  elles ont le devoir de prendre soin; Nathan Phillips
"le vieil indien", bêlant et bafouillant devant les médias comme s'il
était un tragique victime du racisme, alors qu’il était clairement
l’instigateur de cette provocation et calomnie ; et, bien sûr, tous
ces citoyens de cette culture  ridicule de fausse ultra sensibilité
qui sont si crédules, si politiquement corrects qui ont vite fait
d'absorber  les fake newscomme des éponges désséchées absorbent l'
eau.  .
Vous me dégoûtez tous. Vous êtes vil au-delà detouyte  mesure. Les
enfants de cette école sont meilleurs que vous tous. Et vous leur
devez des excuses massives."
https://www.facebook.com/lefigaro/videos/347160002548016/
"Ils disaient : 'construisez ce mur ! Construisez ce mur !' Ce sont des
terres indigènes. Il ne devrait pas y avoir de murs ici. On n’en a
jamais eu pendant 1 000 ans. Avant que d’autres ne s’installent ici,
nous n’avions jamais eu de murs. Nous n’avions jamais eu de prison. On
prenait toujours soin de nos aînés. On prenait soin de nos enfants. On
subvenait à leurs besoins, on leur enseignait le bien et le mal.
J’espère que l’énergie de ces jeunes se transformera pour faire de ce
pays un pays vraiment formidable en aidant tous ceux qui ont faim."
Le Figaro c'est Dassault et Dassault appartient à l'oligarchie
mondialiste anti-Trump.

On vit à une époque où il est de plus en plus difficile de croire la
presse et les médias parce qu'ils sont étroitement contrôlés dans le but
de filtrer l'information et au besoin de la fabriquer, comme en URSS.
Loading...