Discussion:
Etats-Unis : pourquoi la présidentielle est encore loin d'être terminée
(trop ancien pour répondre)
babibell
2020-11-15 20:55:22 UTC
Permalink
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
la justice va avoir son mot à dire. Depuis qu'il a été proclamé
vainqueur par les médias, le candidat démocrate Joe Biden tient ses
conférences de presse sous l'appellation «bureau du président élu»,
préparant les quatre prochaines années de son administration. A lire la
presse et à en croire le camp démocrate, l'affaire serait donc entendue :
l'ancien vice-président de Barack Obama va prendre en main la destinée
des Etats-Unis en janvier prochain. Pourtant, rarement la situation
n'aura été aussi incertaine dans la foulée d'une élection. Dénonçant
des fraudes massives lors du scrutin, Donald Trump n'a pas admis sa
défaite et son équipe juridique multiplie les procédures judiciaires
dans les Etats clés. Il convient dès lors de rappeler quelques points
importants, qui pour une raison ou une autre ne sont pas – ou peu –
évoqués dans la presse : le «bureau du président élu» n'existe pas, pas
plus que la fonction de président élu. Surtout, il ne revient pas aux
médias de décréter le vainqueur de l'élection. Ces derniers se
contentent de faire des projections sur les résultats, qui ne sont à
l'heure actuelle que provisoires, puisque chaque Etat doit encore les
certifier. Une fois que cela sera fait, le Collège électoral se réunira
et ses grands électeurs voteront pour un candidat, nommant
officiellement le prochain président. «Pluie de procédures» judiciaires
Or le Collège électoral ne fera son choix que le 14 décembre prochain,
et rien ne dit que la situation n'évoluera pas d'ici là. L'équipe de
campagne de Donald Trump soutient que la loi électorale a été violée
dans plusieurs Etats, affirmant, témoignages à l'appui, que d'une part
des votes ont été comptés sans la présence d'observateurs, et d'autre
part que de nombreux votes frauduleux ont été pris en compte. Des
procédures judiciaires sont toujours en cours dans le Michigan, la
Pennsylvanie, le Nevada, l'Arizona et le Wisconsin. Un recompte de
votes est par ailleurs en cours en Géorgie, tandis qu'un autre va avoir
lieu dans le Wisconsin.
Si les premiers recours de l'équipe du chef d'Etat sortant ont été dans
leur immense majorité rejetés, Donald Trump a signé une victoire qui
pourrait avoir son importance en Pennsylvanie. La justice a estimé que
la décision de l'Etat de prolonger le délai du 9 au 12 novembre pour
vérifier certains votes par correspondance n'était pas valable, car
adoptée par Kathy Boockvar, qui en sa qualité de secrétaire du
Commonwealth de l'Etat n'avait pas l'autorité nécessaire à ces fins. Si
ce jugement n'invalide qu'un nombre minime de votes (10 000), il
pourrait ouvrir la porte à une intervention de la Cour suprême, selon
le constitutionnaliste Alan Dershowitz, qui estime toutefois que cela
reste improbable. Il est par ailleurs notable que Donald Trump
bénéficie dans sa démarche du soutien de l'ensemble de la direction des
républicains au Congrès, ainsi que de son parti. Tout aussi notable, le
président de la commission électorale fédérale (FEC) a récemment
déclaré qu'il pensait qu'il y avait eu des fraudes lors de cette
élection, et que les procédures judiciaires de l'équipe Trump étaient
fondées sur des allégations valides. La bataille juridique qui s'est
ouverte ne fait donc que commencer. Selon Jenna Ellis, membre de
l'équipe juridique de Donald Trump, une «pluie de procédures» est
d'ailleurs encore à venir. Dominion Voting System, la clé du scrutin ?
Des procédures au premier rang desquelles se trouvera sûrement Dominion
Voting System, une entreprise qui gère informatiquement la tabulation
des votes dans plusieurs Etats. Dans le comté d'Antrim, dans le
Michigan, les responsables électoraux ont établi après un recompte
manuel des votes que 6 000 voix en faveur de Donald Trump avaient été
attribuées à Joe Biden. De quoi interpeller le camp républicain,
d'autant que Dominion gère des machines similaires dans 47 comtés du
Michigan mais aussi dans 28 autres Etats, dont la plupart des Etats
clés. Sydney Powell, ex-procureur fédéral et avocate de Michael Flynn,
désormais dans l'équipe juridique de Donald Trump, accuse depuis des
jours Dominion d'être à l'origine d'une fraude électorale informatique
massive, à même de remettre totalement en cause les résultats du
scrutin dans les Etats clés. Je vais relâcher le Kraken. [...] Le
président Trump a gagné de façon écrasante. Cela va être irréfutable
L'avocate assure disposer d'éléments permettant d'étayer ses
allégations explosives, comme elle l'a confié sur Fox News Business.
«Des témoins de Dominion se sont manifestés. L'ampleur de la fraude est
stupéfiante», a-t-elle notamment déclaré, précisant qu'une vaste
enquête criminelle allait être ouverte. «Je vais relâcher le Kraken.
[...] Le président Trump a gagné de façon écrasante. Cela va être
irréfutable.»

En savoir plus sur RT France :
https://francais.rt.com/international/80744-etats-unis-pourquoi-presidentielle-est-loin-terminee

dan l'uq la galette.
--
"Plus nous voulons un monde meilleur, plus il se transforme en
cauchemar."
Canta Galet
2020-11-15 21:35:21 UTC
Permalink
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
Quoiqu'en disent "tes médias", l'affaire est entendue.

A parti du 20 janvier Donald pourra jouer au golf toute la journée et entre temps il se sera peut être auto amnistier pour les "crimes qu'il n'a pas commis."

Il faut que tu te mettes bien ceci dans la cervelle :

Aux Etats Unis le patron de Donald à un nom : le Peuple.
Et le Peuple a viré Donald.

Alors un peu de respect pour le peuple américain.

God bless America
Un truc que tu ne peux pas comprendre.
babibell
2020-11-15 21:36:10 UTC
Permalink
Post by Canta Galet
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
Quoiqu'en disent "tes médias", l'affaire est entendue.
A parti du 20 janvier Donald pourra jouer au golf toute la journée et entre
temps il se sera peut être auto amnistier pour les "crimes qu'il n'a pas
commis."
Aux Etats Unis le patron de Donald à un nom : le Peuple.
Et le Peuple a viré Donald.
Alors un peu de respect pour le peuple américain.
God bless America
Un truc que tu ne peux pas comprendre.
https://francais.rt.com/international/80744-etats-unis-pourquoi-presidentielle-est-loin-terminee
--
"Plus nous voulons un monde meilleur, plus il se transforme en
cauchemar."
Canta Galet
2020-11-15 21:50:07 UTC
Permalink
Post by babibell
Post by Canta Galet
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
Quoiqu'en disent "tes médias", l'affaire est entendue.
A parti du 20 janvier Donald pourra jouer au golf toute la journée et entre
temps il se sera peut être auto amnistier pour les "crimes qu'il n'a pas
commis."
Aux Etats Unis le patron de Donald à un nom : le Peuple.
Et le Peuple a viré Donald.
Alors un peu de respect pour le peuple américain.
God bless America
Un truc que tu ne peux pas comprendre.
https://francais.rt.com/international/80744-etats-unis-pourquoi-presidentielle-est-loin-terminee
--
Hey Donald, the american people fired you!


babibell
2020-11-15 21:56:23 UTC
Permalink
Post by Canta Galet
Post by babibell
Post by Canta Galet
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
Quoiqu'en disent "tes médias", l'affaire est entendue.
A parti du 20 janvier Donald pourra jouer au golf toute la journée et entre
temps il se sera peut être auto amnistier pour les "crimes qu'il n'a pas
commis."
Aux Etats Unis le patron de Donald à un nom : le Peuple.
Et le Peuple a viré Donald.
Alors un peu de respect pour le peuple américain.
God bless America
Un truc que tu ne peux pas comprendre.
https://francais.rt.com/international/80744-etats-unis-pourquoi-presidentielle-est-loin-terminee
--
Hey Donald, the american people fired you!
http://youtu.be/fcpBzEGbxxM
navré, youyou j'tentube c pas mon truc :oÞ
autrement
:oÞ 8-o
--
"HOLP UP" ils crient tous au complotisme car avoir une autre lecture de
la pandémie n'est pas concevable dans leur monde !
babibell
2020-11-15 21:57:46 UTC
Permalink
Post by Canta Galet
Post by babibell
Post by Canta Galet
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
Quoiqu'en disent "tes médias", l'affaire est entendue.
A parti du 20 janvier Donald pourra jouer au golf toute la journée et entre
temps il se sera peut être auto amnistier pour les "crimes qu'il n'a pas
commis."
Aux Etats Unis le patron de Donald à un nom : le Peuple.
Et le Peuple a viré Donald.
Alors un peu de respect pour le peuple américain.
God bless America
Un truc que tu ne peux pas comprendre.
https://francais.rt.com/international/80744-etats-unis-pourquoi-presidentielle-est-loin-terminee
--
Hey Donald, the american people fired you!
http://youtu.be/fcpBzEGbxxM
ou encore:

:'( :oÞ :-?
--
"HOLP UP" ils crient tous au complotisme car avoir une autre lecture de
la pandémie n'est pas concevable dans leur monde !
babibell
2020-11-15 21:37:22 UTC
Permalink
Post by Canta Galet
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
Quoiqu'en disent "tes médias", l'affaire est entendue.
A parti du 20 janvier Donald pourra jouer au golf toute la journée et entre
temps il se sera peut être auto amnistier pour les "crimes qu'il n'a pas
commis."
Aux Etats Unis le patron de Donald à un nom : le Peuple.
Et le Peuple a viré Donald.
Alors un peu de respect pour le peuple américain.
God bless America
Un truc que tu ne peux pas comprendre.
Qui vivra l'verraT? T'en dis l'ronge dimitri?

Si les médias ont annoncé Joe Biden vainqueur, le chef d'Etat conteste
et multiplie les recours judiciaires. Dix jours après l'élection
présidentielle, les jeux ne sont toujours pas faits aux Etats-Unis en
dépit de l'annonce par les médias de la victoire de Joe Biden. Le
président américain Donald Trump s'est lancé dans une grande bataille
judiciaire pour contester les résultats, estimant que le scrutin a été
marqué par une fraude de grande ampleur. Des allégations qui restent à
prouver devant la justice, mais trouvent un écho certain auprès de ses
partisans, qui ont organisé ce 14 novembre une grande marche à
Washington en soutien au chef de l'Etat sortant. Rassemblées sous le
slogan «arrêtez le vol», des dizaines de milliers de personnes ont
ainsi défilé dans les rues de la capitale.

Image
https://pbs.twimg.com/media/EmzmxdcXUAAb3cF?format=jpg&name=small

En savoir plus sur RT France :
https://francais.rt.com/international/80735-arretez-vol-mobilisation-massive-pro-trump-washington-videos
--
"Plus nous voulons un monde meilleur, plus il se transforme en
cauchemar."
Gloops
2020-11-15 23:12:19 UTC
Permalink
Post by Canta Galet
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
Quoiqu'en disent "tes médias", l'affaire est entendue.
A parti du 20 janvier Donald pourra jouer au golf toute la journée et entre temps il se sera peut être auto amnistier pour les "crimes qu'il n'a pas commis."
Aux Etats Unis le patron de Donald à un nom : le Peuple.
Et le Peuple a viré Donald.
Alors un peu de respect pour le peuple américain.
God bless America
Un truc que tu ne peux pas comprendre.
Donc, il serait décent de lui demander son avis.
Au lieu de dire qu'on sait qui est le président.
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
agence.cont...@gmail.com
2020-11-16 00:53:38 UTC
Permalink
Post by Canta Galet
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
Quoiqu'en disent "tes médias", l'affaire est entendue.
A parti du 20 janvier Donald pourra jouer au golf toute la journée et entre temps il se sera peut être auto amnistier pour les "crimes qu'il n'a pas commis."
Aux Etats Unis le patron de Donald à un nom : le Peuple.
Et le Peuple a viré Donald.
Alors un peu de respect pour le peuple américain.
God bless America
Un truc que tu ne peux pas comprendre.
Mdr.
S'il passe, Joe le Bidet ne sera pas crédible pour 4 ans.
Quant à Quand t'es Galeux, c'est éternel.
Gloops
2020-11-16 01:12:59 UTC
Permalink
Post by ***@gmail.com
Post by Canta Galet
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
Quoiqu'en disent "tes médias", l'affaire est entendue.
A parti du 20 janvier Donald pourra jouer au golf toute la journée et entre temps il se sera peut être auto amnistier pour les "crimes qu'il n'a pas commis."
Aux Etats Unis le patron de Donald à un nom : le Peuple.
Et le Peuple a viré Donald.
Alors un peu de respect pour le peuple américain.
God bless America
Un truc que tu ne peux pas comprendre.
Mdr.
S'il passe, Joe le Bidet ne sera pas crédible pour 4 ans.
Ça va se finir comme avec Macron.
Post by ***@gmail.com
Quant à Quand t'es Galeux, c'est éternel.
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Nestor le pingouin, président en titre de fsp
2020-11-15 21:37:57 UTC
Permalink
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
la justice va avoir son mot à dire. Depuis qu'il a été proclamé
vainqueur par les médias, le candidat démocrate Joe Biden tient ses
conférences de presse sous l'appellation «bureau du président élu»,
préparant les quatre prochaines années de son administration. A lire la
presse et à en croire le camp démocrate, l'affaire serait donc entendue
: l'ancien vice-président de Barack Obama va prendre en main la destinée
des Etats-Unis en janvier prochain. Pourtant, rarement la situation
n'aura été aussi incertaine dans la foulée d'une élection. Dénonçant des
fraudes massives lors du scrutin, Donald Trump n'a pas admis sa défaite
et son équipe juridique multiplie les procédures judiciaires dans les
Etats clés. Il convient dès lors de rappeler quelques points importants,
qui pour une raison ou une autre ne sont pas – ou peu – évoqués dans la
presse : le «bureau du président élu» n'existe pas, pas plus que la
fonction de président élu. Surtout, il ne revient pas aux médias de
décréter le vainqueur de l'élection. Ces derniers se contentent de faire
des projections sur les résultats, qui ne sont à l'heure actuelle que
provisoires, puisque chaque Etat doit encore les certifier. Une fois que
cela sera fait, le Collège électoral se réunira et ses grands électeurs
voteront pour un candidat, nommant officiellement le prochain président.
«Pluie de procédures» judiciaires Or le Collège électoral ne fera son
choix que le 14 décembre prochain, et rien ne dit que la situation
n'évoluera pas d'ici là. L'équipe de campagne de Donald Trump soutient
que la loi électorale a été violée dans plusieurs Etats, affirmant,
témoignages à l'appui, que d'une part des votes ont été comptés sans la
présence d'observateurs, et d'autre part que de nombreux votes
frauduleux ont été pris en compte. Des procédures judiciaires sont
toujours en cours dans le Michigan, la Pennsylvanie, le Nevada,
l'Arizona et le Wisconsin. Un recompte de votes est par ailleurs en
cours en Géorgie, tandis qu'un autre va avoir lieu dans le Wisconsin.
Si les premiers recours de l'équipe du chef d'Etat sortant ont été dans
leur immense majorité rejetés, Donald Trump a signé une victoire qui
pourrait avoir son importance en Pennsylvanie. La justice a estimé que
la décision de l'Etat de prolonger le délai du 9 au 12 novembre pour
vérifier certains votes par correspondance n'était pas valable, car
adoptée par Kathy Boockvar, qui en sa qualité de secrétaire du
Commonwealth de l'Etat n'avait pas l'autorité nécessaire à ces fins. Si
ce jugement n'invalide qu'un nombre minime de votes (10 000), il
pourrait ouvrir la porte à une intervention de la Cour suprême, selon le
constitutionnaliste Alan Dershowitz, qui estime toutefois que cela reste
improbable. Il est par ailleurs notable que Donald Trump bénéficie dans
sa démarche du soutien de l'ensemble de la direction des républicains au
Congrès, ainsi que de son parti. Tout aussi notable, le président de la
commission électorale fédérale (FEC) a récemment déclaré qu'il pensait
qu'il y avait eu des fraudes lors de cette élection, et que les
procédures judiciaires de l'équipe Trump étaient fondées sur des
allégations valides. La bataille juridique qui s'est ouverte ne fait
donc que commencer. Selon Jenna Ellis, membre de l'équipe juridique de
Donald Trump, une «pluie de procédures» est d'ailleurs encore à venir.
Dominion Voting System, la clé du scrutin ? Des procédures au premier
rang desquelles se trouvera sûrement Dominion Voting System, une
entreprise qui gère informatiquement la tabulation des votes dans
plusieurs Etats. Dans le comté d'Antrim, dans le Michigan, les
responsables électoraux ont établi après un recompte manuel des votes
que 6 000 voix en faveur de Donald Trump avaient été attribuées à Joe
Biden. De quoi interpeller le camp républicain, d'autant que Dominion
gère des machines similaires dans 47 comtés du Michigan mais aussi dans
28 autres Etats, dont la plupart des Etats clés. Sydney Powell,
ex-procureur fédéral et avocate de Michael Flynn, désormais dans
l'équipe juridique de Donald Trump, accuse depuis des jours Dominion
d'être à l'origine d'une fraude électorale informatique massive, à même
de remettre totalement en cause les résultats du scrutin dans les Etats
clés. Je vais relâcher le Kraken. [...] Le président Trump a gagné de
façon écrasante. Cela va être irréfutable L'avocate assure disposer
d'éléments permettant d'étayer ses allégations explosives, comme elle
l'a confié sur Fox News Business. «Des témoins de Dominion se sont
manifestés. L'ampleur de la fraude est stupéfiante», a-t-elle notamment
déclaré, précisant qu'une vaste enquête criminelle allait être ouverte.
«Je vais relâcher le Kraken. [...] Le président Trump a gagné de façon
écrasante. Cela va être irréfutable.»
https://francais.rt.com/international/80744-etats-unis-pourquoi-presidentielle-est-loin-terminee
dan l'uq la galette.
C'est évident, Saturnin a beau se prétendre "président-élu", j'ai toutes
les preuves qu'il a triché.
--

Canta Galet
2020-11-15 21:51:44 UTC
Permalink
Post by Nestor le pingouin, président en titre de fsp
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
la justice va avoir son mot à dire. Depuis qu'il a été proclamé
vainqueur par les médias, le candidat démocrate Joe Biden tient ses
conférences de presse sous l'appellation «bureau du président élu»,
préparant les quatre prochaines années de son administration. A lire la
presse et à en croire le camp démocrate, l'affaire serait donc entendue
: l'ancien vice-président de Barack Obama va prendre en main la destinée
des Etats-Unis en janvier prochain. Pourtant, rarement la situation
n'aura été aussi incertaine dans la foulée d'une élection. Dénonçant des
fraudes massives lors du scrutin, Donald Trump n'a pas admis sa défaite
et son équipe juridique multiplie les procédures judiciaires dans les
Etats clés. Il convient dès lors de rappeler quelques points importants,
qui pour une raison ou une autre ne sont pas – ou peu – évoqués dans la
presse : le «bureau du président élu» n'existe pas, pas plus que la
fonction de président élu. Surtout, il ne revient pas aux médias de
décréter le vainqueur de l'élection. Ces derniers se contentent de faire
des projections sur les résultats, qui ne sont à l'heure actuelle que
provisoires, puisque chaque Etat doit encore les certifier. Une fois que
cela sera fait, le Collège électoral se réunira et ses grands électeurs
voteront pour un candidat, nommant officiellement le prochain président.
«Pluie de procédures» judiciaires Or le Collège électoral ne fera son
choix que le 14 décembre prochain, et rien ne dit que la situation
n'évoluera pas d'ici là. L'équipe de campagne de Donald Trump soutient
que la loi électorale a été violée dans plusieurs Etats, affirmant,
témoignages à l'appui, que d'une part des votes ont été comptés sans la
présence d'observateurs, et d'autre part que de nombreux votes
frauduleux ont été pris en compte. Des procédures judiciaires sont
toujours en cours dans le Michigan, la Pennsylvanie, le Nevada,
l'Arizona et le Wisconsin. Un recompte de votes est par ailleurs en
cours en Géorgie, tandis qu'un autre va avoir lieu dans le Wisconsin.
Si les premiers recours de l'équipe du chef d'Etat sortant ont été dans
leur immense majorité rejetés, Donald Trump a signé une victoire qui
pourrait avoir son importance en Pennsylvanie. La justice a estimé que
la décision de l'Etat de prolonger le délai du 9 au 12 novembre pour
vérifier certains votes par correspondance n'était pas valable, car
adoptée par Kathy Boockvar, qui en sa qualité de secrétaire du
Commonwealth de l'Etat n'avait pas l'autorité nécessaire à ces fins. Si
ce jugement n'invalide qu'un nombre minime de votes (10 000), il
pourrait ouvrir la porte à une intervention de la Cour suprême, selon le
constitutionnaliste Alan Dershowitz, qui estime toutefois que cela reste
improbable. Il est par ailleurs notable que Donald Trump bénéficie dans
sa démarche du soutien de l'ensemble de la direction des républicains au
Congrès, ainsi que de son parti. Tout aussi notable, le président de la
commission électorale fédérale (FEC) a récemment déclaré qu'il pensait
qu'il y avait eu des fraudes lors de cette élection, et que les
procédures judiciaires de l'équipe Trump étaient fondées sur des
allégations valides. La bataille juridique qui s'est ouverte ne fait
donc que commencer. Selon Jenna Ellis, membre de l'équipe juridique de
Donald Trump, une «pluie de procédures» est d'ailleurs encore à venir.
Dominion Voting System, la clé du scrutin ? Des procédures au premier
rang desquelles se trouvera sûrement Dominion Voting System, une
entreprise qui gère informatiquement la tabulation des votes dans
plusieurs Etats. Dans le comté d'Antrim, dans le Michigan, les
responsables électoraux ont établi après un recompte manuel des votes
que 6 000 voix en faveur de Donald Trump avaient été attribuées à Joe
Biden. De quoi interpeller le camp républicain, d'autant que Dominion
gère des machines similaires dans 47 comtés du Michigan mais aussi dans
28 autres Etats, dont la plupart des Etats clés. Sydney Powell,
ex-procureur fédéral et avocate de Michael Flynn, désormais dans
l'équipe juridique de Donald Trump, accuse depuis des jours Dominion
d'être à l'origine d'une fraude électorale informatique massive, à même
de remettre totalement en cause les résultats du scrutin dans les Etats
clés. Je vais relâcher le Kraken. [...] Le président Trump a gagné de
façon écrasante. Cela va être irréfutable L'avocate assure disposer
d'éléments permettant d'étayer ses allégations explosives, comme elle
l'a confié sur Fox News Business. «Des témoins de Dominion se sont
manifestés. L'ampleur de la fraude est stupéfiante», a-t-elle notamment
déclaré, précisant qu'une vaste enquête criminelle allait être ouverte.
«Je vais relâcher le Kraken. [...] Le président Trump a gagné de façon
écrasante. Cela va être irréfutable.»
https://francais.rt.com/international/80744-etats-unis-pourquoi-presidentielle-est-loin-terminee
dan l'uq la galette.
C'est évident, Saturnin a beau se prétendre "président-élu", j'ai toutes
les preuves qu'il a triché.
Post by babibell
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Ca y est tu as les preuves que Hussein avait la bombe ?
bb-NRV
2020-11-16 04:47:28 UTC
Permalink
Le dimanche 15 novembre 2020 à
Ca y est tu as les preuves que Hussein avait la bombe ?
pas plus que canta n'a de preuve que Hydroxychloroquine est une subtance neveneuse
http://www.francesoir.fr/politique-monde/italie-premiere-ouverture-de-laifa-lhydroxychloroquine-comme-traitement-pour-la
Calamity Jade
2020-11-16 06:49:20 UTC
Permalink
Le dimanche 15 novembre 2020 à
Ca y est tu as les preuves que Hussein avait la bombe ?
C'est pas faute d'avoir essayé:

"In the 1980s, Saddam pursued an extensive biological weapons program
and a nuclear weapons program, though no nuclear bomb was built."


https://en.wikipedia.org/wiki/Iraq_and_weapons_of_mass_destruction

"The Baghdad Nuclear Research Facility adjacent to the Tuwaitha "Yellow
Cake Factory" or Tuwaitha Nuclear Research Center contains the remains
of nuclear reactors bombed by Iran in 1980, Israel in 1981 and the United
States in 1991."

"The facility is surrounded by a sand berm four miles (6.4 km) around
and 160 feet (50 m) high, and contained the French-built research reactor
Osirak, destroyed by Israel in 1981."

https://en.wikipedia.org/wiki/Tuwaitha_Nuclear_Research_Center
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube Jade Disco HD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs & Movies I - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesI
Y+ Jade Docs & Movies II - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesII
Twitter Jade Disco HD - https://twitter.com/JadeDiscoHD
Twitter Jade Pix, Docs & Movies - https://twitter.com/JadeDocsMovies
PostImages Gallery Jade - https://postimg.cc/gallery/ikhwdv9m/
Jade Pornhub Channel - https://www.pornhub.com/users/jadepornchannel
CJ: "Ragoût Pastous, y'en a partout! Et ce n'est pas nous..." (19/10/2020)
babibell
2020-11-16 11:40:45 UTC
Permalink
Post by Calamity Jade
Le dimanche 15 novembre 2020 à
Ca y est tu as les preuves que Hussein avait la bombe ?
"In the 1980s, Saddam pursued an extensive biological weapons program
and a nuclear weapons program, though no nuclear bomb was built."
https://en.wikipedia.org/wiki/Iraq_and_weapons_of_mass_destruction
"The Baghdad Nuclear Research Facility adjacent to the Tuwaitha "Yellow
Cake Factory" or Tuwaitha Nuclear Research Center contains the remains
of nuclear reactors bombed by Iran in 1980, Israel in 1981 and the United
States in 1991."
"The facility is surrounded by a sand berm four miles (6.4 km) around
and 160 feet (50 m) high, and contained the French-built research reactor
Osirak, destroyed by Israel in 1981."
https://en.wikipedia.org/wiki/Tuwaitha_Nuclear_Research_Center
https://www.facebook.com/beaur.fabrice/photos/a.243811902357194/4618055201599487/
--
J'aurais besoin de nouvelles théories du complots car toutes mes
anciennes sont devenues vraies
babibell
2020-11-16 18:13:54 UTC
Permalink
Post by Calamity Jade
Le dimanche 15 novembre 2020 à
Ca y est tu as les preuves que Hussein avait la bombe ?
"In the 1980s, Saddam pursued an extensive biological weapons program
and a nuclear weapons program, though no nuclear bomb was built."
https://en.wikipedia.org/wiki/Iraq_and_weapons_of_mass_destruction
"The Baghdad Nuclear Research Facility adjacent to the Tuwaitha "Yellow
Cake Factory" or Tuwaitha Nuclear Research Center contains the remains
of nuclear reactors bombed by Iran in 1980, Israel in 1981 and the United
States in 1991."
"The facility is surrounded by a sand berm four miles (6.4 km) around
and 160 feet (50 m) high, and contained the French-built research reactor
Osirak, destroyed by Israel in 1981."
https://en.wikipedia.org/wiki/Tuwaitha_Nuclear_Research_Center
https://ambassadeur.info/2020/11/15/la-victoire-de-biden-a-divise-et-affaibli-les-democrates/?fbclid=IwAR00HceVPTuMm97emAzYO9SOUl61CFp58OpI9ngwJ2J599biyOVbfnRFS-c

Loading Image...
--
parlez nous de$$ klinton
https://drive.google.com/file/d/138eVWk1PeRB2TKSz_nAXLJHlYkmO2z2d/view?usp=sharing
babibell
2020-11-17 09:38:06 UTC
Permalink
Le dimanche 15 novembre 2020 à
Ca y est tu as les preuves que Hussein avait la bombe ?
En effet

--
Loading Image...
"HOLP UP" ils crient tous au complotisme car avoir une autre lecture de
la pandémie n'est pas concevable dans leur monde !
babibell
2020-11-17 14:25:16 UTC
Permalink
Le dimanche 15 novembre 2020 à
Ca y est tu as les preuves que Hussein avait la bombe ?
En effet
http://youtu.be/m2xxCah0qWw
--
"Plus nous voulons un monde meilleur, plus il se transforme en
cauchemar."
Calamity Jade
2020-11-15 21:49:36 UTC
Permalink
Depuis qu'il a été proclamé vainqueur par les médias,
Les médias et le comptage des bulletins de vote, ma petite putapoutine
larbin con dégénéré SS Sturmbannführer Cmargestapo.
le candidat démocrate Joe Biden tient ses conférences de presse sous
l'appellation «bureau du président élu»,
Bravo Joe!
préparant les quatre prochaines années de son administration.
Hourra! Lui et Kamala vous l'ont mis bien profond, aux putapoutine larbin
de fr.soc.politique, suceurs de bites du KGB/FSB (aka Babibell et Pingouin)!
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube Jade Disco HD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs & Movies I - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesI
Y+ Jade Docs & Movies II - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesII
Twitter Jade Disco HD - https://twitter.com/JadeDiscoHD
Twitter Jade Pix, Docs & Movies - https://twitter.com/JadeDocsMovies
PostImages Gallery Jade - https://postimg.cc/gallery/ikhwdv9m/
Jade Pornhub Channel - https://www.pornhub.com/users/jadepornchannel
CJ: "Ragoût Pastous, y'en a partout! Et ce n'est pas nous..." (19/10/2020)
Canta Galet
2020-11-15 21:54:30 UTC
Permalink
Post by Calamity Jade
Depuis qu'il a été proclamé vainqueur par les médias,
Les médias et le comptage des bulletins de vote, ma petite putapoutine
larbin con dégénéré SS Sturmbannführer Cmargestapo.
le candidat démocrate Joe Biden tient ses conférences de presse sous
l'appellation «bureau du président élu»,
Bravo Joe!
préparant les quatre prochaines années de son administration.
Hourra! Lui et Kamala vous l'ont mis bien profond, aux putapoutine larbin
de fr.soc.politique, suceurs de bites du KGB/FSB (aka Babibell et Pingouin)!
Joe the winner crushed Donald the loser

I love América !
Post by Calamity Jade
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube Jade Disco HD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs & Movies I - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesI
Y+ Jade Docs & Movies II - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesII
Twitter Jade Disco HD - https://twitter.com/JadeDiscoHD
Twitter Jade Pix, Docs & Movies - https://twitter.com/JadeDocsMovies
PostImages Gallery Jade - https://postimg.cc/gallery/ikhwdv9m/
Jade Pornhub Channel - https://www.pornhub.com/users/jadepornchannel
CJ: "Ragoût Pastous, y'en a partout! Et ce n'est pas nous..." (19/10/2020)
babibell
2020-11-16 01:00:20 UTC
Permalink
Post by Calamity Jade
Depuis qu'il a été proclamé vainqueur par les médias,
Les médias et le comptage des bulletins de vote, ma petite putapoutine
larbin con dégénéré SS Sturmbannführer Cmargestapo.
le candidat démocrate Joe Biden tient ses conférences de presse sous
l'appellation «bureau du président élu»,
Bravo Joe!
préparant les quatre prochaines années de son administration.
Hourra! Lui et Kamala vous l'ont mis bien profond, aux putapoutine larbin
de fr.soc.politique, suceurs de bites du KGB/FSB (aka Babibell et Pingouin)!
les vioques comme toi on leur demande tamalou, elle répondent bobola.
c Q mais c'est comme ça.
--
"Plus nous voulons un monde meilleur, plus il se transforme en
cauchemar."
babibell
2020-11-16 01:05:15 UTC
Permalink
Post by Calamity Jade
Depuis qu'il a été proclamé vainqueur par les médias,
Les médias et le comptage des bulletins de vote, ma petite putapoutine
larbin con dégénéré SS Sturmbannführer Cmargestapo.
le candidat démocrate Joe Biden tient ses conférences de presse sous
l'appellation «bureau du président élu»,
Bravo Joe!
préparant les quatre prochaines années de son administration.
Hourra! Lui et Kamala vous l'ont mis bien profond, aux putapoutine larbin
de fr.soc.politique, suceurs de bites du KGB/FSB (aka Babibell et Pingouin)!
les vioques comme toi on leur demande tamalou, elle répondent kamala.
c Q mais c'est comme ça.
Et elles courrent s'asseoir sur leur bidet.
A cheval sur mon bidet, quand il trotte ça fait des pets.
kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala
kamala kamala kamala kamala kamala kamala crie la vioque ki trotte.
--
parlez nous de$$ klinton
https://drive.google.com/file/d/138eVWk1PeRB2TKSz_nAXLJHlYkmO2z2d/view?usp=sharing
Gloops
2020-11-16 01:14:57 UTC
Permalink
Post by babibell
Post by Calamity Jade
Depuis qu'il a été proclamé vainqueur par les médias,
Les médias et le comptage des bulletins de vote, ma petite putapoutine
larbin con dégénéré SS Sturmbannführer Cmargestapo.
le candidat démocrate Joe Biden tient ses conférences de presse sous
l'appellation «bureau du président élu»,
Bravo Joe!
préparant les quatre prochaines années de son administration.
Hourra! Lui et Kamala vous l'ont mis bien profond, aux putapoutine larbin
de fr.soc.politique, suceurs de bites du KGB/FSB (aka Babibell et Pingouin)!
les vioques comme toi on leur demande tamalou, elle répondent kamala.
c Q mais c'est comme ça.
Et elles courrent s'asseoir sur leur bidet.
A cheval sur mon bidet, quand il trotte ça fait des pets.
kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala
kamala kamala kamala kamala kamala kamala crie la vioque ki trotte.
Il y a un truc bizarre, avec ce que tu dis, là : c'est con, mais ça fait
rire.
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Calamity Jade
2020-11-16 01:32:35 UTC
Permalink
Post by babibell
Post by Calamity Jade
Hourra! Lui et Kamala vous l'ont mis bien profond, aux putapoutine larbin
de fr.soc.politique, suceurs de bites du KGB/FSB (aka Babibell et Pingouin)!
les vioques comme toi on leur demande tamalou, elle répondent kamala.
c Q mais c'est comme ça.
Et elles courrent s'asseoir sur leur bidet.
A cheval sur mon bidet, quand il trotte ça fait des pets.
kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala
kamala kamala kamala kamala kamala crie la vioque ki trotte.
Il y a un truc bizarre, avec ce que tu dis, là : c'est con, mais ça fait rire.
Yesssss!
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube Jade Disco HD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs & Movies I - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesI
Y+ Jade Docs & Movies II - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesII
Twitter Jade Disco HD - https://twitter.com/JadeDiscoHD
Twitter Jade Pix, Docs & Movies - https://twitter.com/JadeDocsMovies
PostImages Gallery Jade - https://postimg.cc/gallery/ikhwdv9m/
Jade Pornhub Channel - https://www.pornhub.com/users/jadepornchannel
CJ: "Ragoût Pastous, y'en a partout! Et ce n'est pas nous..." (19/10/2020)
babibell
2020-11-16 04:49:58 UTC
Permalink
Post by Gloops
Post by babibell
Post by Calamity Jade
Depuis qu'il a été proclamé vainqueur par les médias,
Les médias et le comptage des bulletins de vote, ma petite putapoutine
larbin con dégénéré SS Sturmbannführer Cmargestapo.
le candidat démocrate Joe Biden tient ses conférences de presse sous
l'appellation «bureau du président élu»,
Bravo Joe!
préparant les quatre prochaines années de son administration.
Hourra! Lui et Kamala vous l'ont mis bien profond, aux putapoutine larbin
de fr.soc.politique, suceurs de bites du KGB/FSB (aka Babibell et Pingouin)!
les vioques comme toi on leur demande tamalou, elle répondent kamala.
c Q mais c'est comme ça.
Et elles courrent s'asseoir sur leur bidet.
A cheval sur mon bidet, quand il trotte ça fait des pets.
kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala kamala
kamala kamala kamala kamala kamala kamala crie la vioque ki trotte.
Il y a un truc bizarre, avec ce que tu dis, là : c'est con, mais ça fait
rire.
Merci. Je n'aime pas le peuple? mais je l'aime seulment quand je suis
con. Ca me permet de l'aimer
--
"HOLP UP" ils crient tous au complotisme car avoir une autre lecture de
la pandémie n'est pas concevable dans leur monde !
Alex Ternaute
2020-11-15 22:08:10 UTC
Permalink
Post by babibell
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
Trump, il a pas eu 4 ans pour s'occuper de ce problème ?
--
Alex
Donald Tremendous
2020-11-15 22:36:16 UTC
Permalink
Post by Alex Ternaute
Post by babibell
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
Trump, il a pas eu 4 ans pour s'occuper de ce problème ?
You motherfucking cocksucker !
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Alex Ternaute
2020-11-16 20:52:22 UTC
Permalink
Hi,
Post by Donald Tremendous
Post by Alex Ternaute
Post by babibell
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
Trump, il a pas eu 4 ans pour s'occuper de ce problème ?
You motherfucking cocksucker !
Quand on peut rendre service...
--
Alex
babibell
2020-11-15 22:36:59 UTC
Permalink
Post by Alex Ternaute
Post by babibell
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
Trump, il a pas eu 4 ans pour s'occuper de ce problème ?
--
Alex
je ne suis pas les débilités a merderik'Haine. B-)
--
"HOLP UP" ils crient tous au complotisme car avoir une autre lecture de
la pandémie n'est pas concevable dans leur monde !
Alex Ternaute
2020-11-16 20:38:01 UTC
Permalink
Post by babibell
Post by Alex Ternaute
Post by babibell
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
Trump, il a pas eu 4 ans pour s'occuper de ce problème ?
je ne suis pas les débilités a merderik'Haine. B-)
Sage précaution.
News
2020-11-15 22:40:19 UTC
Permalink
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu.
c'est fini pauvre taré !
t'es un imbécile
babibell
2020-11-15 22:41:56 UTC
Permalink
Post by News
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu.
c'est fini pauvre taré !
t'es un imbécile
tiens repose toi.

--
parlez nous de$$ klinton
https://drive.google.com/file/d/138eVWk1PeRB2TKSz_nAXLJHlYkmO2z2d/view?usp=sharing
bb-NRV
2020-11-16 04:28:40 UTC
Permalink
joe biden est un tricheur, il merite le goudron et les plumes
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald
Trump, et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System,
la justice va avoir son mot à dire. Depuis qu'il a été proclamé
vainqueur par les médias, le candidat démocrate Joe Biden tient ses
conférences de presse sous l'appellation «bureau du président élu»,
préparant les quatre prochaines années de son administration. A lire la
l'ancien vice-président de Barack Obama va prendre en main la destinée
des Etats-Unis en janvier prochain. Pourtant, rarement la situation
n'aura été aussi incertaine dans la foulée d'une élection. Dénonçant
des fraudes massives lors du scrutin, Donald Trump n'a pas admis sa
défaite et son équipe juridique multiplie les procédures judiciaires
dans les Etats clés. Il convient dès lors de rappeler quelques points
importants, qui pour une raison ou une autre ne sont pas – ou peu –
évoqués dans la presse : le «bureau du président élu» n'existe pas, pas
plus que la fonction de président élu. Surtout, il ne revient pas aux
médias de décréter le vainqueur de l'élection. Ces derniers se
contentent de faire des projections sur les résultats, qui ne sont à
l'heure actuelle que provisoires, puisque chaque Etat doit encore les
certifier. Une fois que cela sera fait, le Collège électoral se réunira
et ses grands électeurs voteront pour un candidat, nommant
officiellement le prochain président. «Pluie de procédures» judiciaires
Or le Collège électoral ne fera son choix que le 14 décembre prochain,
et rien ne dit que la situation n'évoluera pas d'ici là. L'équipe de
campagne de Donald Trump soutient que la loi électorale a été violée
dans plusieurs Etats, affirmant, témoignages à l'appui, que d'une part
des votes ont été comptés sans la présence d'observateurs, et d'autre
part que de nombreux votes frauduleux ont été pris en compte. Des
procédures judiciaires sont toujours en cours dans le Michigan, la
Pennsylvanie, le Nevada, l'Arizona et le Wisconsin. Un recompte de
votes est par ailleurs en cours en Géorgie, tandis qu'un autre va avoir
lieu dans le Wisconsin.
Si les premiers recours de l'équipe du chef d'Etat sortant ont été dans
leur immense majorité rejetés, Donald Trump a signé une victoire qui
pourrait avoir son importance en Pennsylvanie. La justice a estimé que
la décision de l'Etat de prolonger le délai du 9 au 12 novembre pour
vérifier certains votes par correspondance n'était pas valable, car
adoptée par Kathy Boockvar, qui en sa qualité de secrétaire du
Commonwealth de l'Etat n'avait pas l'autorité nécessaire à ces fins. Si
ce jugement n'invalide qu'un nombre minime de votes (10 000), il
pourrait ouvrir la porte à une intervention de la Cour suprême, selon
le constitutionnaliste Alan Dershowitz, qui estime toutefois que cela
reste improbable. Il est par ailleurs notable que Donald Trump
bénéficie dans sa démarche du soutien de l'ensemble de la direction des
républicains au Congrès, ainsi que de son parti. Tout aussi notable, le
président de la commission électorale fédérale (FEC) a récemment
déclaré qu'il pensait qu'il y avait eu des fraudes lors de cette
élection, et que les procédures judiciaires de l'équipe Trump étaient
fondées sur des allégations valides. La bataille juridique qui s'est
ouverte ne fait donc que commencer. Selon Jenna Ellis, membre de
l'équipe juridique de Donald Trump, une «pluie de procédures» est
d'ailleurs encore à venir. Dominion Voting System, la clé du scrutin ?
Des procédures au premier rang desquelles se trouvera sûrement Dominion
Voting System, une entreprise qui gère informatiquement la tabulation
des votes dans plusieurs Etats. Dans le comté d'Antrim, dans le
Michigan, les responsables électoraux ont établi après un recompte
manuel des votes que 6 000 voix en faveur de Donald Trump avaient été
attribuées à Joe Biden. De quoi interpeller le camp républicain,
d'autant que Dominion gère des machines similaires dans 47 comtés du
Michigan mais aussi dans 28 autres Etats, dont la plupart des Etats
clés. Sydney Powell, ex-procureur fédéral et avocate de Michael Flynn,
désormais dans l'équipe juridique de Donald Trump, accuse depuis des
jours Dominion d'être à l'origine d'une fraude électorale informatique
massive, à même de remettre totalement en cause les résultats du
scrutin dans les Etats clés. Je vais relâcher le Kraken. [...] Le
président Trump a gagné de façon écrasante. Cela va être irréfutable
L'avocate assure disposer d'éléments permettant d'étayer ses
allégations explosives, comme elle l'a confié sur Fox News Business.
«Des témoins de Dominion se sont manifestés. L'ampleur de la fraude est
stupéfiante», a-t-elle notamment déclaré, précisant qu'une vaste
enquête criminelle allait être ouverte. «Je vais relâcher le Kraken.
[...] Le président Trump a gagné de façon écrasante. Cela va être
irréfutable.»
https://francais.rt.com/international/80744-etats-unis-pourquoi-presidentielle-est-loin-terminee
dan l'uq la galette.
--
"Plus nous voulons un monde meilleur, plus il se transforme en
cauchemar."
--
Usenet Reader for Android
http://android.newsgroupstats.hk
babibell
2020-11-16 04:47:34 UTC
Permalink
Post by bb-NRV
joe biden est un tricheur, il merite le goudron et les plumes
Loading Image...
Post by bb-NRV
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald Trump,
et ses allégations explosives concernant Dominion Voting System, la justice
va avoir son mot à dire. Depuis qu'il a été proclamé vainqueur par les
médias, le candidat démocrate Joe Biden tient ses conférences de presse
sous l'appellation «bureau du président élu», préparant les quatre
prochaines années de son administration. A lire la presse et à en croire le
camp démocrate, l'affaire serait donc entendue : l'ancien vice-président de
Barack Obama va prendre en main la destinée des Etats-Unis en janvier
prochain. Pourtant, rarement la situation n'aura été aussi incertaine dans
la foulée d'une élection. Dénonçant des fraudes massives lors du scrutin,
Donald Trump n'a pas admis sa défaite et son équipe juridique multiplie les
procédures judiciaires dans les Etats clés. Il convient dès lors de
rappeler quelques points importants, qui pour une raison ou une autre ne
sont pas – ou peu – évoqués dans la presse : le «bureau du président élu»
n'existe pas, pas plus que la fonction de président élu. Surtout, il ne
revient pas aux médias de décréter le vainqueur de l'élection. Ces derniers
se contentent de faire des projections sur les résultats, qui ne sont à
l'heure actuelle que provisoires, puisque chaque Etat doit encore les
certifier. Une fois que cela sera fait, le Collège électoral se réunira et
ses grands électeurs voteront pour un candidat, nommant officiellement le
prochain président. «Pluie de procédures» judiciaires Or le Collège
électoral ne fera son choix que le 14 décembre prochain, et rien ne dit que
la situation n'évoluera pas d'ici là. L'équipe de campagne de Donald Trump
soutient que la loi électorale a été violée dans plusieurs Etats,
affirmant, témoignages à l'appui, que d'une part des votes ont été comptés
sans la présence d'observateurs, et d'autre part que de nombreux votes
frauduleux ont été pris en compte. Des procédures judiciaires sont toujours
en cours dans le Michigan, la Pennsylvanie, le Nevada, l'Arizona et le
Wisconsin. Un recompte de votes est par ailleurs en cours en Géorgie,
tandis qu'un autre va avoir lieu dans le Wisconsin.
Si les premiers recours de l'équipe du chef d'Etat sortant ont été dans
leur immense majorité rejetés, Donald Trump a signé une victoire qui
pourrait avoir son importance en Pennsylvanie. La justice a estimé que la
décision de l'Etat de prolonger le délai du 9 au 12 novembre pour vérifier
certains votes par correspondance n'était pas valable, car adoptée par
Kathy Boockvar, qui en sa qualité de secrétaire du Commonwealth de l'Etat
n'avait pas l'autorité nécessaire à ces fins. Si ce jugement n'invalide
qu'un nombre minime de votes (10 000), il pourrait ouvrir la porte à une
intervention de la Cour suprême, selon le constitutionnaliste Alan
Dershowitz, qui estime toutefois que cela reste improbable. Il est par
ailleurs notable que Donald Trump bénéficie dans sa démarche du soutien de
l'ensemble de la direction des républicains au Congrès, ainsi que de son
parti. Tout aussi notable, le président de la commission électorale
fédérale (FEC) a récemment déclaré qu'il pensait qu'il y avait eu des
fraudes lors de cette élection, et que les procédures judiciaires de
l'équipe Trump étaient fondées sur des allégations valides. La bataille
juridique qui s'est ouverte ne fait donc que commencer. Selon Jenna Ellis,
membre de l'équipe juridique de Donald Trump, une «pluie de procédures» est
d'ailleurs encore à venir. Dominion Voting System, la clé du scrutin ? Des
procédures au premier rang desquelles se trouvera sûrement Dominion Voting
System, une entreprise qui gère informatiquement la tabulation des votes
dans plusieurs Etats. Dans le comté d'Antrim, dans le Michigan, les
responsables électoraux ont établi après un recompte manuel des votes que 6
000 voix en faveur de Donald Trump avaient été attribuées à Joe Biden. De
quoi interpeller le camp républicain, d'autant que Dominion gère des
machines similaires dans 47 comtés du Michigan mais aussi dans 28 autres
Etats, dont la plupart des Etats clés. Sydney Powell, ex-procureur fédéral
et avocate de Michael Flynn, désormais dans l'équipe juridique de Donald
Trump, accuse depuis des jours Dominion d'être à l'origine d'une fraude
électorale informatique massive, à même de remettre totalement en cause les
résultats du scrutin dans les Etats clés. Je vais relâcher le Kraken. [...]
Le président Trump a gagné de façon écrasante. Cela va être irréfutable
L'avocate assure disposer d'éléments permettant d'étayer ses allégations
explosives, comme elle l'a confié sur Fox News Business. «Des témoins de
Dominion se sont manifestés. L'ampleur de la fraude est stupéfiante»,
a-t-elle notamment déclaré, précisant qu'une vaste enquête criminelle
allait être ouverte. «Je vais relâcher le Kraken. [...] Le président Trump
a gagné de façon écrasante. Cela va être irréfutable.»
https://francais.rt.com/international/80744-etats-unis-pourquoi-presidentielle-est-loin-terminee
dan l'uq la galette.
-- "Plus nous voulons un monde meilleur, plus il se transforme en
cauchemar."
--
"HOLP UP" ils crient tous au complotisme car avoir une autre lecture de
la pandémie n'est pas concevable dans leur monde !
babibell
2020-11-16 11:40:01 UTC
Permalink
Post by babibell
Quoi qu'en disent les médias, Joe Biden n'est pas encore élu. Entre les
multiples recours judiciaires lancés dans les Etats clés par Donald Trump, et
ses allégations explosives concernant Dominion Voting System, la justice va
avoir son mot à dire. Depuis qu'il a été proclamé vainqueur par les médias,
le candidat démocrate Joe Biden tient ses conférences de presse sous
l'appellation «bureau du président élu», préparant les quatre prochaines
années de son administration. A lire la presse et à en croire le camp
démocrate, l'affaire serait donc entendue : l'ancien vice-président de Barack
Obama va prendre en main la destinée des Etats-Unis en janvier prochain.
Pourtant, rarement la situation n'aura été aussi incertaine dans la foulée
d'une élection. Dénonçant des fraudes massives lors du scrutin, Donald Trump
n'a pas admis sa défaite et son équipe juridique multiplie les procédures
judiciaires dans les Etats clés. Il convient dès lors de rappeler quelques
points importants, qui pour une raison ou une autre ne sont pas – ou peu –
évoqués dans la presse : le «bureau du président élu» n'existe pas, pas plus
que la fonction de président élu. Surtout, il ne revient pas aux médias de
décréter le vainqueur de l'élection. Ces derniers se contentent de faire des
projections sur les résultats, qui ne sont à l'heure actuelle que
provisoires, puisque chaque Etat doit encore les certifier. Une fois que cela
sera fait, le Collège électoral se réunira et ses grands électeurs voteront
pour un candidat, nommant officiellement le prochain président. «Pluie de
procédures» judiciaires Or le Collège électoral ne fera son choix que le 14
décembre prochain, et rien ne dit que la situation n'évoluera pas d'ici là.
L'équipe de campagne de Donald Trump soutient que la loi électorale a été
violée dans plusieurs Etats, affirmant, témoignages à l'appui, que d'une part
des votes ont été comptés sans la présence d'observateurs, et d'autre part
que de nombreux votes frauduleux ont été pris en compte. Des procédures
judiciaires sont toujours en cours dans le Michigan, la Pennsylvanie, le
Nevada, l'Arizona et le Wisconsin. Un recompte de votes est par ailleurs en
cours en Géorgie, tandis qu'un autre va avoir lieu dans le Wisconsin.
Si les premiers recours de l'équipe du chef d'Etat sortant ont été dans leur
immense majorité rejetés, Donald Trump a signé une victoire qui pourrait
avoir son importance en Pennsylvanie. La justice a estimé que la décision de
l'Etat de prolonger le délai du 9 au 12 novembre pour vérifier certains votes
par correspondance n'était pas valable, car adoptée par Kathy Boockvar, qui
en sa qualité de secrétaire du Commonwealth de l'Etat n'avait pas l'autorité
nécessaire à ces fins. Si ce jugement n'invalide qu'un nombre minime de votes
(10 000), il pourrait ouvrir la porte à une intervention de la Cour suprême,
selon le constitutionnaliste Alan Dershowitz, qui estime toutefois que cela
reste improbable. Il est par ailleurs notable que Donald Trump bénéficie dans
sa démarche du soutien de l'ensemble de la direction des républicains au
Congrès, ainsi que de son parti. Tout aussi notable, le président de la
commission électorale fédérale (FEC) a récemment déclaré qu'il pensait qu'il
y avait eu des fraudes lors de cette élection, et que les procédures
judiciaires de l'équipe Trump étaient fondées sur des allégations valides. La
bataille juridique qui s'est ouverte ne fait donc que commencer. Selon Jenna
Ellis, membre de l'équipe juridique de Donald Trump, une «pluie de
procédures» est d'ailleurs encore à venir. Dominion Voting System, la clé du
scrutin ? Des procédures au premier rang desquelles se trouvera sûrement
Dominion Voting System, une entreprise qui gère informatiquement la
tabulation des votes dans plusieurs Etats. Dans le comté d'Antrim, dans le
Michigan, les responsables électoraux ont établi après un recompte manuel des
votes que 6 000 voix en faveur de Donald Trump avaient été attribuées à Joe
Biden. De quoi interpeller le camp républicain, d'autant que Dominion gère
des machines similaires dans 47 comtés du Michigan mais aussi dans 28 autres
Etats, dont la plupart des Etats clés. Sydney Powell, ex-procureur fédéral et
avocate de Michael Flynn, désormais dans l'équipe juridique de Donald Trump,
accuse depuis des jours Dominion d'être à l'origine d'une fraude électorale
informatique massive, à même de remettre totalement en cause les résultats du
scrutin dans les Etats clés. Je vais relâcher le Kraken. [...] Le président
Trump a gagné de façon écrasante. Cela va être irréfutable L'avocate assure
disposer d'éléments permettant d'étayer ses allégations explosives, comme
elle l'a confié sur Fox News Business. «Des témoins de Dominion se sont
manifestés. L'ampleur de la fraude est stupéfiante», a-t-elle notamment
déclaré, précisant qu'une vaste enquête criminelle allait être ouverte. «Je
vais relâcher le Kraken. [...] Le président Trump a gagné de façon écrasante.
Cela va être irréfutable.»
https://francais.rt.com/international/80744-etats-unis-pourquoi-presidentielle-est-loin-terminee
dan l'uq la galette.
https://www.facebook.com/beaur.fabrice/photos/a.243811902357194/4618055201599487/
--
"HOLP UP" ils crient tous au complotisme car avoir une autre lecture de
la pandémie n'est pas concevable dans leur monde !
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...