Discussion:
La brutalité de l’état-major US saluée à Paris. Ses critiques à l’égard des Israéliens approuvées par les militaires français.
(trop ancien pour répondre)
E. Lebreton
2010-04-02 12:48:09 UTC
Permalink
A huis clos, le 22 mars, devant la Commission des forces armées du
Sénat, le général David Petraeus a confirmé les inquiétudes de l’état-
major américain. Patron des troupes engagées au Proche et au Moyen-
Orient ainsi qu’en Asie Centrale – excusez du peu -, ce proche de
Barack Obama n’a pas fait dans la nuance. Et les attachés militaires
français en poste à Washington, toujours aux aguets, ont fait parvenir
à Paris, par télégramme, un résumé de ces propos inhabituels.

« La poursuite des hostilités entre Israël et certains de ses voisins
met en cause notre capacité à défendre nos intérêts » a confié le
général aux sénateurs américains, lors de cette audition en principe,
secrète. « Le conflit au Proche-Orient alimente un sentiment
antiaméricain lié [au] favoritisme des Etats-Unis envers Israël. La
colère arabe née de la question palestinienne (…) affaiblit la
légitimité des régimes arabes modérés. Al-Qaida [utilise] cette colère
afin de mobiliser de nouveaux appuis. »

Avant David Petraeus, mais en termes plus modérés, Robert Gates, chef
du Pentagone, avait tenu à dire publiquement : « L’absence de progrès
dans le processus de paix (entre Israéliens et Palestiniens) les
intérêts américains en matière de sécurité nationale. »

Ces signes de mauvaise humeur américaine à l’égard d’Israël ont, un
tant soit peu, libéré la parole au sein de l’état-major français. Mais
hors de question de s’exprimer aussi brutalement que le général
Petraeus, Robert Gates ou le vice-président Joe Biden. Lequel, on
vient de l’apprendre à Paris, a lancé tout à trac aux Israéliens, lors
de sa récente visite à Jérusalem « Votre comportement met en cause la
sécurité de nos troupes en Irak, en Afghanistan et au Pakistan. »

Prudence de grand chef

Le nouveau patron des armées, l’amiral Edouard Guillaud a, lui, donné
pour consigne à ses adjoints et à ses porte-paroles d’éviter tout
commentaire intempestif de ce genre sur Israël. Avec cet argument
imparable : « Nicolas Sarkozy est hyper-sensible sur le sujet. » C’est
donc sous couvert d’anonymat que des généraux confient leurs états
d’âme. Tel celui qui, au ministère de la Défense, qualifie de «
suprême connerie » les constructions de nouvelles colonies à Jérusalem-
Est, et précise que ce n’est pas l’opinion d’Hervé Morin et de son
cabinet. Tel cet autre affirmant que de nombreux officiers
désapprouvent les positions très conciliantes de Sarkozy sur ce point.

Avenir peu radieux

A l’état-major des armées, un troisième général, ancien attaché
militaire à l’ambassade de France de Tel-Aviv, en rajoute « Israël a
humilié des responsables français » dit-il, en interdisant à deux
reprises l’entrée de Bernard Kouchner à Gaza, en octobre et novembre
2009. Selon cet officier chargé du dossier Proche-Orient, plus le
gouvernement Netanyahou poursuivra la colonisation des territoires
palestiniens, moins on parviendra à stopper l’Iran dans a volonté de
devenir une puissance nucléaire. « Et (en cas d’attaque de ses centres
de recherche) l’Iran sera encouragé à accentuer son soutien au
terrorisme contre les Etats-Unis et Israël. »

Mieux, si l’Iran en vient à posséder la bombe, cela poussera d’autres
Etats à l’imiter. Conclusion de notre général pessimiste « Ce sera une
défaite diplomatique majeure pour les Etats-Unis » Seulement
diplomatique ? Voilà qui serait rassurant …. Moralité, s’il y en a
une, les grands chefs militaires français estiment à l’instar du
général David Petraeus, que le dossier israélo-palestinien est la clé
pour une future solutions des difficultés que connaissent les Alliés «
tout au long de l’axe de crise » qui va de la Méditerranée jusqu’au
Pakistan.

L’histoire ne dit pas si Obama a tenté d’en convaincre Sarkozy,
l’autre soir, au dîner. Et s’il lui a de nouveau demandé d’envoyer un
renfort de 1500 Français en Afghanistan. Mais, jusqu’à ce jour,
Sarkozy s’y est refusé. Manque d’effectifs ou manque de confiance en
la victoire finale ? Les deux, comme on l’entend dire, parfois, à
l’Elysée.

Claude Angeli - Canard Enchainé
Eliot Montevideo
2010-04-02 16:12:34 UTC
Permalink
E. Lebreton wrote:


Un gros tas de saloperies anti-américains et islamistes de notre
Momo-sur-sa-mobylette

Les US n'accepterons jamais qu'un état islamiste qui n'est pas sous leurs
contrôle (cf.Pakistan)
possède la capacité nucléaire, on ne donne pas la bombe à des tarés
extrémistes
DePassage
2010-04-02 16:38:43 UTC
Permalink
Post by Eliot Montevideo
Un gros tas de saloperies anti-américains et islamistes de notre
Momo-sur-sa-mobylette
Les US n'accepterons jamais qu'un état islamiste qui n'est pas sous leurs
contrôle (cf.Pakistan)
possède la capacité nucléaire, on ne donne pas la bombe à des tarés
extrémistes
Sour "leur controle" ?

Cela fait des années que les talibans se planquent ou s'entrainent dans
des régions du Pakistan
C'est du Pakistan qu'a été versé de l'argent à l'un des terroristes du
11 septembre

Ou alors tu insinues que les USA et le pakistan..... ? Noonnn ! Quand
meme pas ? :-)
gabriel
2010-04-02 16:39:30 UTC
Permalink
Post by DePassage
Post by Eliot Montevideo
Un gros tas de saloperies anti-américains et islamistes de notre
Momo-sur-sa-mobylette
Les US n'accepterons jamais qu'un état islamiste qui n'est pas sous leurs
contrôle (cf.Pakistan)
possède la capacité nucléaire, on ne donne pas la bombe à des tarés
extrémistes
Sour "leur controle" ?
Cela fait des années que les talibans se planquent ou s'entrainent dans
des régions du Pakistan
C'est du Pakistan qu'a été versé de l'argent à l'un des terroristes du
11 septembre
Ou alors tu insinues que les USA et le pakistan..... ? Noonnn ! Quand
meme pas ? :-)
méci méci !!
Uly
2010-04-02 19:26:29 UTC
Permalink
Post by Eliot Montevideo
Un gros tas de saloperies anti-américains et islamistes de notre
Momo-sur-sa-mobylette
Les US n'accepterons jamais qu'un état islamiste qui n'est pas sous leurs
contrôle (cf.Pakistan)
possède la capacité nucléaire, on ne donne pas la bombe à des tarés
extrémistes
Les US ont l'habitude des défaites cinglantes : Vietnam, Irak,
Afghanistan ..... Ils feront comme d'habitude : ils rentreront chez eux
la queue entre les jambes en s'étant d'avantage détester par le monde
entier. Ces crétins n'ont encore pas compris que leur civilisation est
en voie de disparition (comme la nôtre d'ailleurs).
Rougevif
2010-04-02 19:23:47 UTC
Permalink
Post by Eliot Montevideo
Un gros tas de saloperies anti-américains et islamistes de notre
Momo-sur-sa-mobylette
Les US n'accepterons jamais qu'un état islamiste qui n'est pas sous leurs
contrôle (cf.Pakistan)
possède la capacité nucléaire, on ne donne pas la bombe à des tarés
extrémistes
vous l'avez pourtant!
Mara Jade Skywalker
2010-04-02 17:05:48 UTC
Permalink
Post by E. Lebreton
A huis clos,
Hum, bon...
Post by E. Lebreton
Et les attachés militaires
français en poste à Washington, toujours aux aguets, ont fait parvenir
à Paris, par télégramme, un résumé de ces propos inhabituels.
Ouais, ouais, c'est ça...
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
***@skynet.be [remplacez antispam.cool par jacquie.devereaux]
Victor: "Tsahal correctionne grave, disperse menu, et ventile loin!"
Broc_Ex_Co: "Ah ces Américains, même quand ils s'excusent,
ils nous font la leçon!"
Eliot Montevideo
2010-04-02 17:38:24 UTC
Permalink
Post by Mara Jade Skywalker
Post by E. Lebreton
A huis clos,
Hum, bon...
Post by E. Lebreton
Et les attachés militaires
français en poste à Washington, toujours aux aguets, ont fait
parvenir à Paris, par télégramme, un résumé de ces propos
inhabituels.
Ouais, ouais, c'est ça...
Comme dit Mara:
Cause toujours ...

ROTFL
Rougevif
2010-04-02 19:26:13 UTC
Permalink
Post by Eliot Montevideo
Post by Mara Jade Skywalker
Post by E. Lebreton
A huis clos,
Hum, bon...
Post by E. Lebreton
Et les attachés militaires
français en poste à Washington, toujours aux aguets, ont fait
parvenir à Paris, par télégramme, un résumé de ces propos
inhabituels.
Ouais, ouais, c'est ça...
Cause toujours ...
ROTFL
vous faites un beau couple!

E. Lebreton
2010-04-02 18:53:56 UTC
Permalink
Post by Mara Jade Skywalker
Post by E. Lebreton
A huis clos,
Hum, bon...
Post by E. Lebreton
Et les attachés militaires
français en poste à Washington, toujours aux aguets, ont fait parvenir
à Paris, par télégramme, un résumé de ces propos inhabituels.
Ouais, ouais, c'est ça...
http://www.france-palestine.org/IMG/pdf/8CF140C9d01.pdf

En particulier, le passage :

Insufficient progress toward a comprehensive Middle East peace. The
enduring hostilities between Israel and some of its neighbors present
distinct challenges to our ability to advance our interests in the
AOR. Israeli-Palestinian tensions often flare into violence and large-
scale armed confrontations. The conflict foments anti-American
sentiment, due to a perception of U.S. favoritism for Israel. Arab
anger over the Palestinian question limits the strength and depth of
U.S. partnerships with governments and peoples in the AOR and weakens
the legitimacy of moderate regimes in the Arab world. Meanwhile, al-
Qaeda and other militant groups exploit that anger to mobilize
support. The conflict also gives Iran influence in the Arab world
through its clients, Lebanese Hizballah and Hamas.

qui peut peut-être se traduire par :

« Les hostilités persistantes entre Israël et certains de ces voisins
représentent des défis évidents pour notre capacité à faire avancer
nos intérêts dans le AOR (zone de responsabilité de CENTCOM). Les
tensions israélo palestiniennes se transforment souvent en violence et
en confrontations armées à grande échelle. Le conflit provoque un
sentiment anti américain, à cause de la perception du favoritisme des
US à l’égard d’Israël. La colère arabe sur la question palestinienne
limite la puissance et la profondeur de nos relations avec des
gouvernements et des peuples dans l’AOR et affaiblit la légitimité des
régimes modérés dans le Monde Arabe. Pendant ce temps là Al Qaeda et
d’autres groupes militants exploitent la colère pour mobiliser. Le
conflit offre également à l’Iran une influence dans le Monde Arabe via
ses clients, le Hezbollah libanais et le Hamas. »

Lebreton.
Alain191
2010-04-02 19:24:00 UTC
Permalink
Post by E. Lebreton
A huis clos, le 22 mars, devant la Commission des forces armées du
Sénat, le général David Petraeus a confirmé les inquiétudes de l'état-
major américain. Patron des troupes engagées au Proche et au Moyen-
Orient ainsi qu'en Asie Centrale - excusez du peu -, ce proche de
Barack Obama n'a pas fait dans la nuance. Et les attachés militaires
français en poste à Washington, toujours aux aguets, ont fait parvenir
à Paris, par télégramme, un résumé de ces propos inhabituels.
« La poursuite des hostilités entre Israël et certains de ses voisins
met en cause notre capacité à défendre nos intérêts » a confié le
général aux sénateurs américains, lors de cette audition en principe,
secrète. « Le conflit au Proche-Orient alimente un sentiment
antiaméricain lié [au] favoritisme des Etats-Unis envers Israël. La
colère arabe née de la question palestinienne (...) affaiblit la
légitimité des régimes arabes modérés. Al-Qaida [utilise] cette colère
afin de mobiliser de nouveaux appuis. »
Avant David Petraeus, mais en termes plus modérés, Robert Gates, chef
du Pentagone, avait tenu à dire publiquement : « L'absence de progrès
dans le processus de paix (entre Israéliens et Palestiniens) les
intérêts américains en matière de sécurité nationale. »
Ces signes de mauvaise humeur américaine à l'égard d'Israël ont, un
tant soit peu, libéré la parole au sein de l'état-major français. Mais
hors de question de s'exprimer aussi brutalement que le général
Petraeus, Robert Gates ou le vice-président Joe Biden. Lequel, on
vient de l'apprendre à Paris, a lancé tout à trac aux Israéliens, lors
de sa récente visite à Jérusalem « Votre comportement met en cause la
sécurité de nos troupes en Irak, en Afghanistan et au Pakistan. »
C'est incroyable comme ces petits militaires et politiciens peuvent
exprimer leur antisémitisme, je m'étonne que personne sur ce forum ne
les ait encore dénoncé à la vindicte populaire, d'habitude ça ne traine
pas.
Post by E. Lebreton
Prudence de grand chef
Le nouveau patron des armées, l'amiral Edouard Guillaud a, lui, donné
pour consigne à ses adjoints et à ses porte-paroles d'éviter tout
commentaire intempestif de ce genre sur Israël. Avec cet argument
imparable : « Nicolas Sarkozy est hyper-sensible sur le sujet. » C'est
donc sous couvert d'anonymat que des généraux confient leurs états
d'âme. Tel celui qui, au ministère de la Défense, qualifie de «
suprême connerie » les constructions de nouvelles colonies à Jérusalem-
Est,
Encore un qui se lache, mais ou va-t'on ?
Post by E. Lebreton
et précise que ce n'est pas l'opinion d'Hervé Morin et de son
cabinet. Tel cet autre affirmant que de nombreux officiers
désapprouvent les positions très conciliantes de Sarkozy sur ce point.
Avenir peu radieux
A l'état-major des armées, un troisième général, ancien attaché
militaire à l'ambassade de France de Tel-Aviv, en rajoute « Israël a
humilié des responsables français » dit-il, en interdisant à deux
reprises l'entrée de Bernard Kouchner à Gaza, en octobre et novembre
2009. Selon cet officier chargé du dossier Proche-Orient, plus le
gouvernement Netanyahou poursuivra la colonisation des territoires
palestiniens, moins on parviendra à stopper l'Iran dans a volonté de
devenir une puissance nucléaire.
Encore et encore...
Post by E. Lebreton
« Et (en cas d'attaque de ses centres
de recherche) l'Iran sera encouragé à accentuer son soutien au
terrorisme contre les Etats-Unis et Israël. »
Mieux, si l'Iran en vient à posséder la bombe, cela poussera d'autres
Etats à l'imiter. Conclusion de notre général pessimiste « Ce sera une
défaite diplomatique majeure pour les Etats-Unis » Seulement
diplomatique ? Voilà qui serait rassurant ... Moralité, s'il y en a
une, les grands chefs militaires français estiment à l'instar du
général David Petraeus, que le dossier israélo-palestinien est la clé
pour une future solutions des difficultés que connaissent les Alliés «
tout au long de l'axe de crise » qui va de la Méditerranée jusqu'au
Pakistan.
Meu non, nos spécialistes ici présents affirment depuis longtemps que la
crise en Palestine est totalement anodine et qu'il est inutile et
surtout malsaint de s'y attarder.
Post by E. Lebreton
L'histoire ne dit pas si Obama a tenté d'en convaincre Sarkozy,
l'autre soir, au dîner. Et s'il lui a de nouveau demandé d'envoyer un
renfort de 1500 Français en Afghanistan. Mais, jusqu'à ce jour,
Sarkozy s'y est refusé. Manque d'effectifs ou manque de confiance en
la victoire finale ? Les deux, comme on l'entend dire, parfois, à
l'Elysée.
Claude Angeli - Canard Enchainé
A ben voilà, il faudrait faire fermer le Cnard pour son antisémitisme
averé, qu'attendent nos défenseurs de l'état israélien si vigilants
d'habitude ?

Alain
Loading...