Discussion:
Une femme puissante
(trop ancien pour répondre)
Balibouze
2019-11-08 20:49:42 UTC
Permalink
Adèle Haenel a été entendue. Des artistes, des politiques, et des
anonymes par milliers relaient sa parole, témoignent de leur soutien,
de leur émotion, racontent leurs propres tragédies, détaillent ce
qu’ils ont vu ou entendu comme simples témoins. C’est la première fois.

Comme le nuage de Tchernobyl, #MeToo s’était arrêté aux frontières de
la France. Cela fait pourtant des années que Mediapart, et bien avant
l’affaire Weinstein, enquête sur les affaires de violences sexuelles,
analyse les mécanismes à l’œuvre, rapporte la parole de victimes. Dans
un désintérêt quasi général.

Et si ces femmes mentaient ? Et si un homme était un jour accusé à tort
? Et si ces femmes voulaient seulement se faire un nom, booster leur
carrière ? Et si ce n’était que de la galanterie à la française mal
interprétée ? Et si, et si, et si…

Adèle Haenel a pourtant été entendue. Si vous n’avez pas eu le temps de
lire l’enquête de Marine Turchi, il faut à tout prix vous y plonger. Si
vous n’avez pas pu visionner l’interview de l’actrice lors de notre
live, faites-le sans plus attendre, en intégralité.

Cette fois, on ne parle pas de l’affaire Besson, de Baupin ou de
Polanski. Cette fois, le nom de l’agresseur présumé disparaît : il est
inconnu du grand public. Celle qui se dit victime est plus connue, plus
forte, plus puissante. Et le monde du cinéma se range de son côté (lire
ici et là).

Qui était là pour soutenir les neuf femmes témoignant à l’encontre du
géant Luc Besson ? Qui se tenait à leurs côtés ? Quelle chaîne de
télévision y a consacré un sujet ? Oui, notre journaliste a mené
pendant sept mois un formidable travail à partir du témoignage d’Adèle
Haenel, pour retrouver des témoins par dizaines, des lettres, des
extraits de journaux intimes, des photos, etc.

Mais le travail de cette même journaliste n’était pas moins admirable
il y a quelques mois quand elle travaillait sur Luc Besson ou le
ministre Gérald Darmanin. Les récits de femmes, les témoignages les
accompagnant, étaient même parfois plus nombreux. Qui s’offusquait ?

Adèle Haenel est en position de force. Et elle sait que cela change
tout. Oui, l’émotion gagne le lecteur quand elle décrit des scènes
d’oppression, les caresses et les baisers qu’elle fuyait tant bien que
mal pendant trois ans, alors qu’elle avait entre 12 et 15 ans.

Pourtant – et alors qu’en général, on attend d’une victime qu’elle
témoigne, pas qu’elle analyse – c’est bien quand Adèle Haenel explique
pourquoi elle peut parler, pourquoi elle doit parler, que les larmes
montent aux yeux : « Dans ma situation actuelle – mon confort matériel,
la certitude du travail, mon statut social –, je ne peux pas accepter
le silence. Et s’il faut que cela me colle à la peau toute ma vie, si
ma carrière au cinéma doit s’arrêter après cela, tant pis. Mon
engagement militant est d’assumer, de dire “voilà, j’ai vécu cela”, et
ce n’est pas parce qu’on est victime qu’on doit porter la honte, qu’on
doit accepter l’impunité des bourreaux. On doit leur montrer l’image
d’eux qu’ils ne veulent pas voir. »

Il y aura un avant et un après Adèle Haenel. Dorénavant, il faudra
toujours se demander : y avait-il plus de raisons de croire Adèle
Haenel ?
--
ni dieu nidieu
drapeaux:
https://drive.google.com/open?id=1iCGKkaf5RrPM1T_1T4FGCYsOj0R1dsTr
https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2010/11/15/quand-la-cia-protegeait-les-anciens-nazis_1439956_3222.html
Calamity Jade
2019-11-08 22:49:56 UTC
Permalink
Et si ces femmes mentaient? Et si un homme était un jour accusé à tort?
En France, bien sûr, ce n'est jamais arrivé!
:o(
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube JadeDiscoHD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs&Movies I - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesI
Y+ Jade Docs&Movies II - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesII
Twitter Jade Disco HD - https://twitter.com/Jade_Disco_HD
PostImages Gallery Jade - https://postimg.cc/gallery/ikhwdv9m/
Mensonges de Poutine - https://www.stopfake.org/fr/accueil/
Loading...