Discussion:
Les données de températures du GIEC ne sont pas fiables
Add Reply
Philippe RAI
2018-10-09 09:34:05 UTC
Réponse
Permalink
Le GIEC pond ses rapports à partir de données bâclées inexploitables

https://reseauinternational.net/le-giec-pond-ses-rapports-a-partir-de-donnees-baclees-inexploitables/

HadCRUT4 est la principale base de données dont se sert le Groupe
d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) pour
faire ses annonces catastrophiques à propos du 'réchauffement climatique
créé par l'homme', justifier ses exigences de dépenser des milliards de
dollars pour 'lutter contre le changement climatique', et légitimer
l'Accord de Paris sur le climat.

Or, selon une analyse novatrice du chercheur australien John McLean, les
données de HadCRUT4 sont beaucoup trop bâclée pour être prises au
sérieux, même par des climatologues [sic], et surtout pas par un
organisme aussi influent que le GIEC ou par les gouvernements du monde.

D'après John McLean, nous avons là des « données très négligées
d'amateur, à peu près du niveau d'un étudiant en première année
d'université. »
Louis
2018-10-09 09:36:26 UTC
Réponse
Permalink
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Etant donné que les conclusions du GIEC vont dans le sens des intérêts
financiers de grandes puissances, faut se méfier...
Post by Philippe RAI
Le GIEC pond ses rapports à partir de données bâclées inexploitables
Mr H.­
2018-10-09 09:40:28 UTC
Réponse
Permalink
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Etant donné que les conclusions du GIEC vont dans le sens des intérêts
financiers de grandes puissances, faut se méfier...
Par contre, tout le monde est certain de la totale incompétence
scientifique et des liens avec l'industrie pétrolière et charbonnière de
tes amis.
--
Mr H.
=====
Les hommes ont fabriqué Dieu, sans se rendre compte que la religion n'était qu'une pièce de leur propre invention propre à lier leur société.
-+- Michel de Montaigne, Apologie de Raymond de Sebond -+-
Louis
2018-10-09 09:46:45 UTC
Réponse
Permalink
Le principal intéressé par les retombés du GIEC sont les industries
du... nucléaire.
Le tout électrique va booster les centrales nucléaires: faut être crétin
pour croire que les éoliennes vont suffir pour produire assez
d’électricité pour toutes les voitures qu'on va nous vendre à l'avenir.

Bien entendu, le GIEC fait la guerre aux émission de CO2, ce qui
implique que le nucléaire est plus propre d'après leurs théories naïves.
Post by Mr H.­
Par contre, tout le monde est certain de la totale incompétence
scientifique et des liens avec l'industrie pétrolière et charbonnière de
tes amis.
François Guillet
2018-10-09 20:39:46 UTC
Réponse
Permalink
Le principal intéressé par les retombés du GIEC sont les industries du...
nucléaire.
Le tout électrique va booster les centrales nucléaires: faut être crétin pour
croire que les éoliennes vont suffir pour produire assez d’électricité pour
toutes les voitures qu'on va nous vendre à l'avenir.
Les faits en Allemagne vous démentent. Ou alors c'est que le nombre de
crétins y est vraiment important, ce qui reste du domaine du possible.
Mais important ou pas, c'est bien l'industrie dite "verte" (quand elle
ne l'est pas), de l'éolien et du solaire, qui raffle la mise. Je n'ai
pas vu qu'on construise de nouvelles centrales nucléaires en France ou
en Allemagne.
Le tout électrique devrait booster les centrales nucléaires, on peut
l'espérer, sinon il en manquera si la production en masse de véhicules
électriques à batterie voit le jour.
Philippe RAI
2018-10-09 21:50:09 UTC
Réponse
Permalink
Post by François Guillet
Post by Louis
Le principal intéressé par les retombés du GIEC sont les industries
faut être crétin pour croire que les éoliennes vont suffir pour produire
assez d'électricité pour toutes les voitures qu'on va nous vendre à
l'avenir.
Les faits en Allemagne vous démentent. Ou alors c'est que le nombre de
crétins y est vraiment important, ce qui reste du domaine du possible.
Mais important ou pas, c'est bien l'industrie dite "verte" (quand elle
ne l'est pas), de l'éolien et du solaire, qui raffle la mise. Je n'ai
pas vu qu'on construise de nouvelles centrales nucléaires en France ou
en Allemagne.
Le tout électrique devrait booster les centrales nucléaires, on peut
l'espérer, sinon il en manquera si la production en masse de véhicules
électriques à batterie voit le jour.
Une estimation à la louche :

40 kWh, c'est la capacité de la batterie d'une voiture électrique Zoé.

Si l'on compte une heure de recharge (parce que la majorité des
automobilistes voudra recharger rapidement), il faut une source de 40
kW.
Supposons qu'il y a 2 millions de voitures qui chargent en même temps.

Cela fait une puissance demandée de 80 GW, soit, si on prend une tranche
nucléaire à 2 GW (ce qui est vraiment un maximum encore non atteint),
rien moins que 40 tranches nucléaires dernière génération.

Soit grosso modo ce qu'on a actuellement. Donc il faudra doubler le parc
de centrales.

Il ne faut pas oublier aussi le réseau de transport et de distribution
qu'il faudra aussi doubler.

Bon, pour ceux qui sont intéressés, ils pourraient calculer le nombre
d'éoliennes nécessaires pour délivrer ces 80 GW, ou la surface
nécessaire en photovoltaïque.
Se_jam
2018-10-10 18:52:44 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by François Guillet
Post by Louis
Le principal intéressé par les retombés du GIEC sont les industries
faut être crétin pour croire que les éoliennes vont suffir pour produire
assez d'électricité pour toutes les voitures qu'on va nous vendre à
l'avenir.
Les faits en Allemagne vous démentent. Ou alors c'est que le nombre de
crétins y est vraiment important, ce qui reste du domaine du possible.
Mais important ou pas, c'est bien l'industrie dite "verte" (quand elle
ne l'est pas), de l'éolien et du solaire, qui raffle la mise. Je n'ai
pas vu qu'on construise de nouvelles centrales nucléaires en France ou
en Allemagne.
Le tout électrique devrait booster les centrales nucléaires, on peut
l'espérer, sinon il en manquera si la production en masse de véhicules
électriques à batterie voit le jour.
40 kWh, c'est la capacité de la batterie d'une voiture électrique Zoé.
Si l'on compte une heure de recharge (parce que la majorité des
automobilistes voudra recharger rapidement), il faut une source de 40
kW.
Supposons qu'il y a 2 millions de voitures qui chargent en même temps.
Cela fait une puissance demandée de 80 GW, soit, si on prend une tranche
nucléaire à 2 GW (ce qui est vraiment un maximum encore non atteint),
rien moins que 40 tranches nucléaires dernière génération.
Soit grosso modo ce qu'on a actuellement. Donc il faudra doubler le parc
de centrales.
Il ne faut pas oublier aussi le réseau de transport et de distribution
qu'il faudra aussi doubler.
Bon, pour ceux qui sont intéressés, ils pourraient calculer le nombre
d'éoliennes nécessaires pour délivrer ces 80 GW, ou la surface
nécessaire en photovoltaïque.
Solaire 200W/m² maxi (ou 5 heures/jour), coût 50 à 100€/m² selon la surface.

80e9W/200W/m² = 4e8m² = 400e6m² = 400km² 0.08% de la France(7m³ par français, 700€ par français), ???la moitié des toitures de France???. 30e9€ en tout, pas impossible, PB en hiver ... ce serait mieux placé dans le Sahara.

Source Alibaba Chine panneaux solaires(solar panels).

Sejam
Paul Aubrin
2018-10-10 20:34:28 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Solaire 200W/m² maxi (ou 5 heures/jour), coût 50 à 100€/m² selon la surface.
80e9W/200W/m² = 4e8m² = 400e6m² = 400km² 0.08% de la France(7m³ par
français, 700€ par français), ???la moitié des toitures de France???.
30e9€ en tout, pas impossible, PB en hiver ... ce serait mieux placé
dans le Sahara.
Source Alibaba Chine panneaux solaires(solar panels).
Il y a plusieurs problèmes. Par exemple la production photovoltaïque
n'est pratiquement jamais égale à la demande, hors dans un réseau
électrique, même domestique, la puissance générée et la puissance appelée
sont égales. En raison des investissements élevés, le kWh solaire coûte
cher, et en plus il le stocker (cher, encombrant).
Se_jam
2018-10-11 00:02:10 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
Solaire 200W/m² maxi (ou 5 heures/jour), coût 50 à 100€/m² selon la surface.
80e9W/200W/m² = 4e8m² = 400e6m² = 400km² 0.08% de la France(7m³ par
français, 700€ par français), ???la moitié des toitures de France???.
30e9€ en tout, pas impossible, PB en hiver ... ce serait mieux placé
dans le Sahara.
Source Alibaba Chine panneaux solaires(solar panels).
Il y a plusieurs problèmes. Par exemple la production photovoltaïque
n'est pratiquement jamais égale à la demande, hors dans un réseau
électrique, même domestique, la puissance générée et la puissance appelée
sont égales. En raison des investissements élevés, le kWh solaire coûte
cher, et en plus il le stocker (cher, encombrant).
Ici, il s'agit de charger des batteries, le problème du stockage n'existe pas :-), il 'suffira' d'avoir plusieurs batteries et pour les rares jours sans, je ne sais pas.

Le kWh solaire vaut 2 centimes amortissement sur 25 ans.

Sejam
François Guillet
2018-10-11 15:54:18 UTC
Réponse
Permalink
Il se trouve que Se_jam a formulé :
...
Post by Se_jam
Le kWh solaire vaut 2 centimes amortissement sur 25 ans.
Si le soleil brille 24/24h, si la fiabilité de l'électronique est sans
faille, s'il n'y a pas eu d'orages de grêle violent qui auront fracassé
l'équipement, ou de chutes de neige ou formation de givre, si les
lutins nettoient sans frais les surfaces des cellules de leurs
poussières ou moisissures...
Mr H.­
2018-10-11 17:12:55 UTC
Réponse
Permalink
Post by François Guillet
...
Post by Se_jam
Le kWh solaire vaut 2 centimes amortissement sur 25 ans.
Si le soleil brille 24/24h, si la fiabilité de l'électronique est sans
faille, s'il n'y a pas eu d'orages de grêle violent qui auront
fracassé l'équipement, ou de chutes de neige ou formation de givre, si
les lutins nettoient sans frais les surfaces des cellules de leurs
poussières ou moisissures...
Grâce aux libéraux, la main d'oeuvre sera bientôt pour rien. On forcera
les gens à nettoyer les cellules en ne leur donnant que ce qui est juste
nécessaire pour les maintenir en bonne santé, jusqu'à quatre vingt ans.
--
Mr H.
=====
[...] perfectionne ta physique et tu comprendras mieux la Nature, épure ta Raison, bannis tes préjugés et tu n'auras plus besoin de ton dieu.
-+- Marquis de Sade, Dialogue entre un prêtre et un moribond -+-
François Guillet
2018-10-12 08:29:12 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Post by François Guillet
...
Post by Se_jam
Le kWh solaire vaut 2 centimes amortissement sur 25 ans.
Si le soleil brille 24/24h, si la fiabilité de l'électronique est sans
faille, s'il n'y a pas eu d'orages de grêle violent qui auront
fracassé l'équipement, ou de chutes de neige ou formation de givre, si
les lutins nettoient sans frais les surfaces des cellules de leurs
poussières ou moisissures...
Grâce aux libéraux, la main d'oeuvre sera bientôt pour rien. On forcera
les gens à nettoyer les cellules en ne leur donnant que ce qui est juste
nécessaire pour les maintenir en bonne santé, jusqu'à quatre vingt ans.
non sequitur.
Si vous pouviez éviter d'étaler partout vos problèmes obsessionnels...
merci d'avance.
Paul Aubrin
2018-10-11 17:04:54 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
Solaire 200W/m² maxi (ou 5 heures/jour), coût 50 à 100€/m² selon la surface.
80e9W/200W/m² = 4e8m² = 400e6m² = 400km² 0.08% de la France(7m³ par
français, 700€ par français), ???la moitié des toitures de France???.
30e9€ en tout, pas impossible, PB en hiver ... ce serait mieux placé
dans le Sahara.
Source Alibaba Chine panneaux solaires(solar panels).
Il y a plusieurs problèmes. Par exemple la production photovoltaïque
n'est pratiquement jamais égale à la demande, hors dans un réseau
électrique, même domestique, la puissance générée et la puissance
appelée sont égales. En raison des investissements élevés, le kWh
solaire coûte cher, et en plus il le stocker (cher, encombrant).
Ici, il s'agit de charger des batteries, le problème du stockage
n'existe pas :-), il 'suffira' d'avoir plusieurs batteries et pour les
rares jours sans, je ne sais pas.
Yaka acheter des batteries. Elles sont chères, lourdes, leur densité
d'énergie est limitée, leur durée de vie est réduite.
Post by Se_jam
Le kWh solaire vaut 2 centimes amortissement sur 25 ans.
Le photovoltaïque ne produit jamais exactement ce dont on a besoin. Son
facteur de charge est d'environ 10%, cela veut dire que 90% du temps, il
ne produit pas assez pour la consommation, et 10% il produit trop.
Stocker le surplus (en multipliant les panneaux solaires et donc les
coûts d'investissement) diminue encore le rendement global (-20%) et
ajoute le coût du stockage très élevé par rapport au prix de détail du
kWh. Conclusion: non rentable, polluant, gaspillage de moyens, non
durable.
Post by Se_jam
Sejam
Cardinal de Hère
2018-10-11 17:30:19 UTC
Réponse
Permalink
Post by Se_jam
Post by Paul Aubrin
Post by Se_jam
Solaire 200W/m² maxi (ou 5 heures/jour), coût 50 à 100€/m² selon la surface.
80e9W/200W/m² = 4e8m² = 400e6m² = 400km² 0.08% de la France(7m³ par
français, 700€ par français), ???la moitié des toitures de France???.
30e9€ en tout, pas impossible, PB en hiver ... ce serait mieux placé
dans le Sahara.
Source Alibaba Chine panneaux solaires(solar panels).
Il y a plusieurs problèmes. Par exemple la production photovoltaïque
n'est pratiquement jamais égale à la demande, hors dans un réseau
électrique, même domestique, la puissance générée et la puissance appelée
sont égales. En raison des investissements élevés, le kWh solaire coûte
cher, et en plus il le stocker (cher, encombrant).
Ici, il s'agit de charger des batteries, le problème du stockage n'existe pas :-), il 'suffira' d'avoir plusieurs batteries et pour les rares jours sans, je ne sais pas.
Le kWh solaire vaut 2 centimes amortissement sur 25 ans.
Le jour où les panneaux solaires et les éoliennes seront fabriqués et
entretenus uniquement à partir des renouvelables et non plus comme
aujourd'hui avec du charbon, du pétrole, du gaz et de l'uranium, on
reparlera des coûts du solaire (et des autres renouvelables). A vu
d'oeil le prix sera multiplié par un facteur compris entre 100 et 1000.
Paul Aubrin
2018-10-09 12:46:58 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Etant donné que les conclusions du GIEC vont dans le sens des intérêts
financiers de grandes puissances, faut se méfier...
Par contre, tout le monde est certain de la totale incompétence
scientifique et des liens avec l'industrie pétrolière et charbonnière de
tes amis.
Quelque soient les liens avec l'industrie pétrolière et charbonnière de
ses amis, ce qu'il convient pour juger de la thèse de doctorat sujet de
ce fil de discussion est d'examiner ses constatations.

Les traitements mauvais infligés par le CRU aux séries de données
climatiques (une des sources principales du GIEC) sont connus depuis des
années. Un des documents qui avait fui lors de l'épisode dit "du
climategate" était le journal d'un programmeur du CRU sur ses tentatives
plus ou moins chaotique d'exploiter des fichiers de données pour produire
une nouvelle version d'une des séries.

Le journal est encore accessible ici. Mais son contenu vaut le coup
d'oeil.

http://http://wermenh.com/climate/HARRY_READ_ME.txt
Traduction d'un petit extrait pris au hasard:
7. Suppression de l'en-tête de 4 lignes d'un couple de fichiers.glo et
chargement dans Matlab. Remodelé à 360r x 720c et produit le graphique ;
en apparence OK pour la température globale (anomalies). Déduction: les
fichiers.glo, après l'en-tête, contiennent des données rangés par ligne
du nord au sud, et en format "8E12.4".
La grille va de -180 à +180 plutôt que de 0 à 360.
Ceci devrait nous permettre de déduire la signification des paires de
coordonnées utilisées pour décrire chaque cellule dans un fichier.grim
(nous savons que le premier nombre est la longitude ou colonne, et la
seconde où la latitude ou ligne - mais où sont les latitudes ? Et
d'où partent les longitudes ?
Il y a un autre problème : les valeurs sont des anomalies, alors que les
valeurs " publiques " ne le sont pas.
Les fichiers.grim sont des valeurs réelles. Les explications de Tim (dans
_READ_ME.txt) sont incorrectes...

Et il y en a 15013 lignes comme ça, qui décrivent littéralement une pêche
au hasard dans les fichiers laissés en vrac par Tim pour tenter de leur
donner un sens. Harry fait preuve de beaucoup de perspicacité et de
ténacité pour recoller les morceaux. Mais l'état des données initial
explique peut-être les découvertes du Dr. McLean qui travaillait sous la
supervision du climatologue Peter Ridd.

McLean a constaté que les données du CRU n'avaient certainement pas fait
l'objet d'un contrôle de qualité, sinon, il aurait détecté certaines
erreurs énormes :
De 1850 à 1906, la température (exprimée en centièmes de °C) de tout
l'hémisphère sud est reconstituée à partir d'une unique station météo
indonésienne, et d'une poignée de relevés faits par des navires
marchands.
La température d'une station météo de Roumanie est de 45°C en moyenne sur
un mois complet. Une station météo de Colombie a enregistré 3 mois
consécutifs à plus de 80°C.
L'ensemble des données contient ce genre de valeurs absurdes dont
personne au CRU ne semble s'être inquiété.

Les données terrestres et celle des océans ne se correspondent pas
toujours. Les données ont été ajustées de façon répétitive (modifiées par
rapports aux relevés d'origine des stations météo), sans que soit
documentés quels ajustements et pour quelles raisons. Les températures du
passé ont été systématiquement diminuées. Des sites qui présentaient une
tendance à la baisse des températures ont été corrigés pour donner une
tendance à la hausse. Les tendances à la hausse ont été augmentées,
parfois de plus de 40%.

Les ajustements sur les données anciennes sont surprenants. Certains,
comme la température de la petite ville de Bourke en Australie sont
symptomatiques. Le responsable du bureau de poste de Bourke y a consigné
les températures depuis 1860, ce qui en fait une des plus longues séries
de l'hémisphère sud. En 1908, on est assuré que le thermomètre était
installé dans une station météo Stevenson standard. La station n'a
déménagé que dans les années 1980 pour être transférée à l'aéroport. Les
données de cette station ont été ajustées de près de 2°C (le passé a été
refroidi de 2°C), par un algorithme d'ajustement prenant en compte des
stations météos situées à des centaines de kilomètres de là.


D'après une autre publication, la comparaison des variations relatives
entre les différentes séries de données terrestres (GISS, CRU, BEST, NOAA)
permet de constater que les incertitudes sont largement sous-estimées.
Par exemple, les tendances de températures peuvent atteindre des écarts
de 90% entre les séries. Par conséquent l'incertitude sur les tendances
entre 1981 et 2017 est de l'ordre de grandeur du réchauffement lui-même
(en gros, il peut être soi nul soit le double de ce qui est annoncé, on
n'en sait rien).

Plus de détails dans la publication du Journal de Recherche Géophysique
lui-même:

https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1029/2018JD028355
Steve McCroskey
2018-10-09 12:51:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Quelque soient les liens avec l'industrie pétrolière et charbonnière de
Quels que soient
Post by Paul Aubrin
ses amis, ce qu'il convient pour juger de la thèse de doctorat sujet de
ce fil de discussion est d'examiner ses constatations.
Les traitements mauvais infligés par le CRU aux séries de données
climatiques (une des sources principales du GIEC) sont connus depuis des
années. Un des documents qui avait fui lors de l'épisode dit "du
climategate" était le journal d'un programmeur du CRU sur ses tentatives
plus ou moins chaotique d'exploiter des fichiers de données pour produire
une nouvelle version d'une des séries.
Le journal est encore accessible ici. Mais son contenu vaut le coup
d'oeil.
http://http://wermenh.com/climate/HARRY_READ_ME.txt
7. Suppression de l'en-tête de 4 lignes d'un couple de fichiers.glo et
chargement dans Matlab. Remodelé à 360r x 720c et produit le graphique ;
en apparence OK pour la température globale (anomalies). Déduction: les
fichiers.glo, après l'en-tête, contiennent des données rangés par ligne
du nord au sud, et en format "8E12.4".
La grille va de -180 à +180 plutôt que de 0 à 360.
Ceci devrait nous permettre de déduire la signification des paires de
coordonnées utilisées pour décrire chaque cellule dans un fichier.grim
(nous savons que le premier nombre est la longitude ou colonne, et la
seconde où la latitude ou ligne - mais où sont les latitudes ? Et
d'où partent les longitudes ?
Il y a un autre problème : les valeurs sont des anomalies, alors que les
valeurs " publiques " ne le sont pas.
Les fichiers.grim sont des valeurs réelles. Les explications de Tim (dans
_READ_ME.txt) sont incorrectes...
Et il y en a 15013 lignes comme ça, qui décrivent littéralement une pêche
au hasard dans les fichiers laissés en vrac par Tim pour tenter de leur
donner un sens. Harry fait preuve de beaucoup de perspicacité et de
ténacité pour recoller les morceaux. Mais l'état des données initial
explique peut-être les découvertes du Dr. McLean qui travaillait sous la
supervision du climatologue Peter Ridd.
McLean a constaté que les données du CRU n'avaient certainement pas fait
l'objet d'un contrôle de qualité, sinon, il aurait détecté certaines
De 1850 à 1906, la température (exprimée en centièmes de °C) de tout
l'hémisphère sud est reconstituée à partir d'une unique station météo
indonésienne, et d'une poignée de relevés faits par des navires
marchands.
La température d'une station météo de Roumanie est de 45°C en moyenne sur
un mois complet. Une station météo de Colombie a enregistré 3 mois
consécutifs à plus de 80°C.
L'ensemble des données contient ce genre de valeurs absurdes dont
personne au CRU ne semble s'être inquiété.
Les données terrestres et celle des océans ne se correspondent pas
toujours. Les données ont été ajustées de façon répétitive (modifiées par
rapports aux relevés d'origine des stations météo), sans que soit
documentés quels ajustements et pour quelles raisons. Les températures du
passé ont été systématiquement diminuées. Des sites qui présentaient une
tendance à la baisse des températures ont été corrigés pour donner une
tendance à la hausse. Les tendances à la hausse ont été augmentées,
parfois de plus de 40%.
Les ajustements sur les données anciennes sont surprenants. Certains,
comme la température de la petite ville de Bourke en Australie sont
symptomatiques. Le responsable du bureau de poste de Bourke y a consigné
les températures depuis 1860, ce qui en fait une des plus longues séries
de l'hémisphère sud. En 1908, on est assuré que le thermomètre était
installé dans une station météo Stevenson standard. La station n'a
déménagé que dans les années 1980 pour être transférée à l'aéroport. Les
données de cette station ont été ajustées de près de 2°C (le passé a été
refroidi de 2°C), par un algorithme d'ajustement prenant en compte des
stations météos situées à des centaines de kilomètres de là.
D'après une autre publication, la comparaison des variations relatives
entre les différentes séries de données terrestres (GISS, CRU, BEST, NOAA)
permet de constater que les incertitudes sont largement sous-estimées.
Par exemple, les tendances de températures peuvent atteindre des écarts
de 90% entre les séries. Par conséquent l'incertitude sur les tendances
entre 1981 et 2017 est de l'ordre de grandeur du réchauffement lui-même
(en gros, il peut être soi nul soit le double de ce qui est annoncé, on
n'en sait rien).
Plus de détails dans la publication du Journal de Recherche Géophysique
https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1029/2018JD028355
--

Philippe RAI
2018-10-09 13:59:13 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Etant donné que les conclusions du GIEC vont dans le sens des intérêts
financiers de grandes puissances, faut se méfier...
Par contre, tout le monde est certain de la totale incompétence
scientifique et des liens avec l'industrie pétrolière et charbonnière de
tes amis.
Parce que vous n'êtes pas au courant que des compagnies pétrolières ont
dénoncé l'abandon des accords de Paris par Trump ? Ca ne vous met pas la
puce à l'oreille ?

Vous ne croyez pas que si elles avaient vraiment voulu s'opposer au GIEC
elles l'auraient fait directement avec la puissance financière dont
elles disposent ?

Donc si elles ne le font pas c'est qu'elles y trouvent leur intérêt.

Il ne vous vient pas à l'esprit un seul instant que les compagnies
pétrolières sont très intéressées par cette escroquerie dont les
conséquences devraient ralentir l'exploitation des ressources, augmenter
leur prix, et donc leur assurer une rente certaine à long terme ?

Et puis il y a un nouveau marché juteux, celui du CO2. Toutes ces
compagnies planchent sur des moyens très coûteux de capture du CO2 ...
pour leur grand profit.

Sans compter tous les projets d'injection de poudre de perlimpinpin dans
l'atmosphère et les océans pour soi-disant contrer le réchauffement ...

Vous êtes vraiment naïf !
Cardinal de Hère
2018-10-11 17:25:38 UTC
Réponse
Permalink
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Etant donné que les conclusions du GIEC vont dans le sens des intérêts
financiers de grandes puissances, faut se méfier...
Remarque de bon sens.
Mr H.­
2018-10-11 17:47:53 UTC
Réponse
Permalink
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
--
Mr H.
=====
Si Dieu existe, j'espère qu'il a une bonne excuse.
-+- Woody Allen -+-
Paul Aubrin
2018-10-11 18:16:28 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
Le GIEC prétend que ses options politiques sont sous-tendues par La
Science. Pour le GIEC, la science de l'atmosphère est établie, sans
discussion. En bonne méthodologie des sciences, c'est donc au GIEC de
prouver que ses conclusions de nature scientifique résistent à toutes les
objections scientifiques. Donc, quand des scientifiques tels que John
Christy, Richard Lindzen, Roy Spencer ou même Judith Curry font des
objections raisonnables, basées sur des observations empiriques,n'apporte
rien en soutien au GIEC.

Une question fondamentale: le GIEC soutient que l'humanité a causé
l'essentiel (>50% ?) du réchauffement de la fin du 20ème siècle. Sa
"preuve" repose sur des simulations informatiques. Les observations
empiriques sont sorties répétitivement de l'intervalle de confiance à 95%
des simulations du GIEC. D'ailleurs aucune de ces simulation ne ressemble
à ce qui s'est passé réellement. La "preuve" du GIEC peut donc être
considérée comme réfutée à 95%. Pourtant la preuve en question est
toujours utilisée pour justifier des politiques qui se chiffrent en
milliers de milliards d'euros.

N'est-il pas normal, quand le GIEC nous demande une confiance aussi
énorme, d'être exigeants sur les preuves qu'il présente et de lui
demander des preuves bonne à 1% ou moins et non des preuves réfutées à
95%?
Mr H.­
2018-10-11 19:32:26 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est pas
répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
--
Mr H.
=====
L'histoire de Jésus-Christ est une fable méprisable, sa loi un tissus de rêveries que l'ignorance a mis en vogue, que l'intérêt entretient et que la tyrannie protège.
-+- Paul D'Holbach -+-
Philippe RAI
2018-10-11 21:12:17 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est pas
répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
Dans le cas présent ce n'est pas du dénigrement, c'est dénoncer une
escroquerie manifeste.
Mr H.­
2018-10-12 06:36:27 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est pas
répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
Dans le cas présent ce n'est pas du dénigrement, c'est dénoncer une
escroquerie manifeste.
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence scientifique et
l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le GIEC ?
--
Mr H.
=====
- Voilà bien des insultes pour un Dieu qui n'existe pas. - Ne vous y trompez pas ! Elles vont à ceux qui nous l'imposent comme s'il existait.
-+- Havrenne, Marcel -+-
Paul Aubrin
2018-10-12 07:39:13 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est pas
répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
Dans le cas présent ce n'est pas du dénigrement, c'est dénoncer une
escroquerie manifeste.
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence scientifique et
l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le GIEC ?
La compétence scientifique et l'intégrité morale de ceux qui critiquent
les travaux du Panel Intergouvernemental sur le Changement Climatique ne
sont pas pertinents dans une discussion. Ce qui compte est la pertinence
(ou non) de leurs arguments et vice-versa. En fait la vraie question qui
se pose est la pertinence des arguments du GIEC, en particulier de leur
argument central: l'attribution à l'essentiel du réchauffement au dioxyde
de carbone émis par l'humanité.
Hors cet argument repose sur des simulations informatiques dont la valeur
prédictive s'est avérée invalidée au seuil de 95% par les observations
des 20-30 années qui ont suivies. Cet argument là n'est donc plus
recevable. Ce n'est pas dénigrer le GIEC que de le faire remarquer.
Philippe RAI
2018-10-12 22:02:01 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est pas
répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
Dans le cas présent ce n'est pas du dénigrement, c'est dénoncer une
escroquerie manifeste.
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence scientifique et
l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le GIEC ?
Parce leurs arguments sont bien plus crédibles que ceux du GIEC. Voir
par exemple le sujet de ce fil sur les données de température.
Steve McCroskey
2018-10-12 22:14:19 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est pas
répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
Dans le cas présent ce n'est pas du dénigrement, c'est dénoncer une
escroquerie manifeste.
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence scientifique et
l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le GIEC ?
Parce leurs arguments sont bien plus crédibles que ceux du GIEC. Voir
par exemple le sujet de ce fil sur les données de température.
Il est évident qu'un gros mauvais comme Jouzel, passé par une toute
petite école inconnue au début des années 60 (le doctorat, on le donne à
n'importe qui, l'astrologue de Télé 7 jours ou les jumeaux Bogdanoff
sans études antérieures) n'arrive pas à la cheville, par exemple, d'un
Vincent Courtillot, qui est passé par les Mines de Paris et Stanford.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
K.
2018-10-13 08:59:11 UTC
Réponse
Permalink
Post by Steve McCroskey
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est pas
répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
Dans le cas présent ce n'est pas du dénigrement, c'est dénoncer une
escroquerie manifeste.
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence scientifique et
l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le GIEC ?
Parce leurs arguments sont bien plus crédibles que ceux du GIEC. Voir
par exemple le sujet de ce fil sur les données de température.
Il est évident qu'un gros mauvais comme Jouzel, passé par une toute
petite école inconnue au début des années 60
D'où est quand même sorti un prix Nobel de chimie (Yves Chauvin,
Promotion ESCIL 1954). Pas mal pour une "petite école inconnue".
Post by Steve McCroskey
(le doctorat, on le donne à
n'importe qui, l'astrologue de Télé 7 jours ou les jumeaux Bogdanoff
sans études antérieures)
Pour les Bogdanoff, mieux vaudrait pour eux ne pas avoir de doctorat du
tout qu'un titre obtenu dans des conditions douteuses, probablement en
ayant "embobiné" leur directeur de recherches.

Pour rappel, un doctorat obtenu avec simple "mention honorable", sans
félicitations du jury, qui n'est pas récompensé d'un prix, qui ne fait
pas l'objet d'une publication, comme c'est le cas de ceux des Bogdanoff,
ne vaut pas grand chose. Le CNRS s'est même fendu d'une publication pour
désavouer leurs "recherches".

Bien entendu, cela n'enlève rien à la valeur du doctorat en soi, qui
récompense un travail de recherches. Celui qui est décerné par les
universités françaises a une excellente réputation.

Tous les prix Nobel français, dans les matières scientifiques, sont
titulaires d'un doctorat, sans exception.
Post by Steve McCroskey
n'arrive pas à la cheville, par exemple, d'un
Vincent Courtillot
Qui est aussi docteur ès sciences, tout comme Jouzel.
Mr H.­
2018-10-13 05:35:20 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est pas
répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
Dans le cas présent ce n'est pas du dénigrement, c'est dénoncer une
escroquerie manifeste.
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence scientifique et
l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le GIEC ?
Parce leurs arguments sont bien plus crédibles que ceux du GIEC. Voir
par exemple le sujet de ce fil sur les données de température.
Ça, c'est de la preuve scientifique pour croyant.
Toujours aucune référence sur la compétence scientifique et l'intégrité
morale de ceux qui la dénient au GIEC ? C'est un aveu qu'ils n'en ont
aucune et qu'ils sont des imposteurs.
--
Mr H.
=====
La religion est le plus grand obstacle dont les hommes de progrès doivent tout d'abord débarrasser la route.
-+- Émile Zola -+-
Paul Aubrin
2018-10-13 16:27:02 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité
morale auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux
même, bien entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est
pas répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
Dans le cas présent ce n'est pas du dénigrement, c'est dénoncer une
escroquerie manifeste.
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence scientifique
et l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le GIEC ?
Parce leurs arguments sont bien plus crédibles que ceux du GIEC. Voir
par exemple le sujet de ce fil sur les données de température.
Ça, c'est de la preuve scientifique pour croyant.
Personnellement, je trouve d'une excellente tenue les arguments de
Vincent Courtillot. Il synthétise ses observations d'une façon
particulière claire, et les étaye avec des références à des publications.

Son intervention au cours de la conférence-débat de l'académie des
sciences en est la preuve.

https://tinyurl.com/qb4ovsl
<http://www.academie-sciences.fr/fr/Colloques-conferences-et-debats-par-
et-pour-la-communaute-scientifique/observation-du-systeme-climatique-en-
permanente-evolution-mecanismes-physiques-et-chimiques-en-jeu.html>
Post by Mr H.­
Toujours aucune référence sur la compétence scientifique et l'intégrité
morale de ceux qui la dénient au GIEC ? C'est un aveu qu'ils n'en ont
aucune et qu'ils sont des imposteurs.
Pour ce qui est des compétences en géophysique celles de M. Courtillot me
semblent tout à fait prouvées. Les compétences en climatologie de Judith
Curry, Richard Lindzen, Roy Spencer ou Roger Pielke ne sont pas
discutées, il n'y a rien à dire sur leur intégrité. Le dénigrement, lui
est un argument sans valeur.
Mr H.­
2018-10-13 18:17:31 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité
morale auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux
même, bien entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est
pas répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
Dans le cas présent ce n'est pas du dénigrement, c'est dénoncer une
escroquerie manifeste.
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence scientifique
et l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le GIEC ?
Parce leurs arguments sont bien plus crédibles que ceux du GIEC. Voir
par exemple le sujet de ce fil sur les données de température.
Ça, c'est de la preuve scientifique pour croyant.
Personnellement, je trouve d'une excellente tenue les arguments de
Vincent Courtillot. Il synthétise ses observations d'une façon
particulière claire, et les étaye avec des références à des publications.
Son intervention au cours de la conférence-débat de l'académie des
sciences en est la preuve.
Ton opinion personnelle n'a aucun intérêt sauf pour les amateurs de
trolls pourris.
--
Mr H.
=====
Tant que l'Univers aura un commencement, nous pouvons supposer qu'il a un créateur. Mais si réellement l'Univers se contient tout entier ... il ne devrait avoir ni commencement ni fin : il devrait simplement être. Quelle place reste-t-il alors pour un créateur ?
-+- Stephen Hawking -+-
Paul Aubrin
2018-10-14 09:54:03 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Post by Paul Aubrin
Personnellement, je trouve d'une excellente tenue les arguments de
Vincent Courtillot. Il synthétise ses observations d'une façon
particulière claire, et les étaye avec des références à des publications.
Son intervention au cours de la conférence-débat de l'académie des
sciences en est la preuve.
Ton opinion personnelle n'a aucun intérêt sauf pour les amateurs de
trolls pourris.
C'est pour cela que j'ai donné la référence aux conférences de l'Académie
des sciences. On peut se faire soi-même son opinion sur un exemple. C'est
un bon début.

https://tinyurl.com/qb4ovsl

Il est difficile de même seulement entendre un discours différent quand
on a une opinion très polarisée par la politique.

PS: l'Académie des sciences des trolls pourris?
Philippe RAI
2018-10-13 22:03:17 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est pas
répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
Dans le cas présent ce n'est pas du dénigrement, c'est dénoncer une
escroquerie manifeste.
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence scientifique et
l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le GIEC ?
Parce leurs arguments sont bien plus crédibles que ceux du GIEC. Voir
par exemple le sujet de ce fil sur les données de température.
Ça, c'est de la preuve scientifique pour croyant.
Toujours aucune référence sur la compétence scientifique et l'intégrité
morale de ceux qui la dénient au GIEC ? C'est un aveu qu'ils n'en ont
aucune et qu'ils sont des imposteurs.
Ce n'est pas une question de compétence, mais juste une question
d'observation de faits.
Et les faits principaux sont les suivants :
- les variations de CO2 ont toujours suivi les variations de température
et pas l'inverse, on trouve ces courbes sur internet, tout le monde peut
le constater;
- le modèle d'effet de serre utilisé par le GIEC est faux, on trouve
toutes les explications nécessaires sur internet;
- les données de températures du GIEC ne sont pas fiables, c'est juste
une question de comparaison de chiffres que tout le monde peut faire.
Enfin, les prévisions du GIEC depuis bientôt 30 ans ne se réalisent pas.
Encore une fois, il suffit de comparer les courbes prévisionnelles de
température du GIEC avec la réalité.
Mr H.­
2018-10-14 02:55:54 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est pas
répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
Dans le cas présent ce n'est pas du dénigrement, c'est dénoncer une
escroquerie manifeste.
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence scientifique et
l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le GIEC ?
Parce leurs arguments sont bien plus crédibles que ceux du GIEC. Voir
par exemple le sujet de ce fil sur les données de température.
Ça, c'est de la preuve scientifique pour croyant.
Toujours aucune référence sur la compétence scientifique et l'intégrité
morale de ceux qui la dénient au GIEC ? C'est un aveu qu'ils n'en ont
aucune et qu'ils sont des imposteurs.
Ce n'est pas une question de compétence, mais juste une question
d'observation de faits.
- les variations de CO2 ont toujours suivi les variations de température
et pas l'inverse, on trouve ces courbes sur internet, tout le monde peut
le constater;
- le modèle d'effet de serre utilisé par le GIEC est faux, on trouve
toutes les explications nécessaires sur internet;
- les données de températures du GIEC ne sont pas fiables, c'est juste
une question de comparaison de chiffres que tout le monde peut faire.
Enfin, les prévisions du GIEC depuis bientôt 30 ans ne se réalisent pas.
Encore une fois, il suffit de comparer les courbes prévisionnelles de
température du GIEC avec la réalité.
Il faut que tu publies ça dans une revue de spécialistes et que ce soit
reconnu. Je n'ai aucune compétence pour juger, mais je fais confiance
dans les gens dont la compétence est reconnue.
Jusqu'à preuve du contraire ce n'est pas ton cas, il ne suffit pas
d'être le thuriféraire d'un parti d'extrême droite pour avoir des
compétences scientifiques.
--
Mr H.
=====
L'arithmétique est une vue de l'infini. La géométrie est une vue de l'infini. L'analyse est une vue de l'infini. La mécanique, l'astronomie, vue de l'infini. De tous ces infinis, Dieu est exclu, non pas sans doute comme être en soi, mais comme être manifesté ; ce sont des mondes qui existent sans lui, et ne le révèlent point.
-+- Proudhon, Pierre-Joseph ; Étude de philologie sacrée -+-
Paul Aubrin
2018-10-14 10:13:20 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Ce n'est pas une question de compétence, mais juste une question
d'observation de faits.
- les variations de CO2 ont toujours suivi les variations de
température et pas l'inverse, on trouve ces courbes sur internet, tout
le monde peut le constater;
- le modèle d'effet de serre utilisé par le GIEC est faux, on trouve
toutes les explications nécessaires sur internet;
- les données de températures du GIEC ne sont pas fiables, c'est juste
une question de comparaison de chiffres que tout le monde peut faire.
Enfin, les prévisions du GIEC depuis bientôt 30 ans ne se réalisent pas.
Encore une fois, il suffit de comparer les courbes prévisionnelles de
température du GIEC avec la réalité.
Il faut que tu publies ça dans une revue de spécialistes et que ce soit
reconnu. Je n'ai aucune compétence pour juger, mais je fais confiance
dans les gens dont la compétence est reconnue.
Le retard des concentrations de CO2 sur la température est un fait
d'observation. Il est observé dans l'atmosphère. Pour les périodes
géologiques, il est visible dans les carottes de glaces.

Sur ce coup, Philo a raison: les publications scientifiques existent.

Exemple:
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0921818112001658
Les variations de la concentration globales de CO2 suivent de 11-12 mois
les changements de la température globale.
Post by Mr H.­
Jusqu'à preuve du contraire ce n'est pas ton cas, il ne suffit pas
d'être le thuriféraire d'un parti d'extrême droite pour avoir des
compétences scientifiques.
Et inversement, ce n'est pas parce que le réchauffement climatique est de
gauche, que cela justifie les annonces apocalyptiques annuelles qui
précèdent les COP. Elles n'ont pas de bases scientifiques. Même dans les
rapport du GIEC. Si une hypothèse scientifique n'est pas correctement
prouvée, ce n'est pas parce qu'elle est hautement morale que cela la rend
plus vraisemblable.

La clé de la science par Richard Feynman:


Philippe RAI
2018-10-14 21:55:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est pas
répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
Dans le cas présent ce n'est pas du dénigrement, c'est dénoncer une
escroquerie manifeste.
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence scientifique et
l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le GIEC ?
Parce leurs arguments sont bien plus crédibles que ceux du GIEC. Voir
par exemple le sujet de ce fil sur les données de température.
Ça, c'est de la preuve scientifique pour croyant.
Toujours aucune référence sur la compétence scientifique et l'intégrité
morale de ceux qui la dénient au GIEC ? C'est un aveu qu'ils n'en ont
aucune et qu'ils sont des imposteurs.
Ce n'est pas une question de compétence, mais juste une question
d'observation de faits.
- les variations de CO2 ont toujours suivi les variations de température
et pas l'inverse, on trouve ces courbes sur internet, tout le monde peut
le constater;
- le modèle d'effet de serre utilisé par le GIEC est faux, on trouve
toutes les explications nécessaires sur internet;
- les données de températures du GIEC ne sont pas fiables, c'est juste
une question de comparaison de chiffres que tout le monde peut faire.
Enfin, les prévisions du GIEC depuis bientôt 30 ans ne se réalisent pas.
Encore une fois, il suffit de comparer les courbes prévisionnelles de
température du GIEC avec la réalité.
Il faut que tu publies ça dans une revue de spécialistes et que ce soit
reconnu. Je n'ai aucune compétence pour juger, mais je fais confiance
dans les gens dont la compétence est reconnue.
Parce que vous n'êtes pas capable de lire une courbe ? vous ne savez pas
lire ? vous ne savez pas compter ? vous n'avez aucun sens critique,
aucun bon sens ? Vous vous considérez comme trop con ? En fait oui, si
vous croyez tout ce qu'on vous raconte sur parole au motif que ceux qui
vous parlent seraient des spécialistes qui n'auraient évidemment aucun
intérêt de vous raconter des histoires ... et naïf avec ça !

Sinon vous avez quantité de documents sur internet qui contredisent les
affirmations du GIEC.
Un exemple :
Le « didacticiel » climatique fourni au juge fédéral W. Alsup par trois
éminents scientifiques américains :
https://www.climato-realistes.fr/le-didacticiel-climatique-juge-california-north-district/

"En conséquence, l'augmentation des niveaux de CO2 ne constitue à
l'évidence pas une menace immédiate pour le climat de la planète, et
encore moins une menace imminente."

Vous n'en entendrez pas parler dans les médias français qui
sélectionnent soigneusement leur information !
Post by Mr H.­
Jusqu'à preuve du contraire ce n'est pas ton cas,
J'ai juste un diplôme d'ingénieur ... mais comme je le dis plus haut,
c'est à la porté de tout le monde de lire des courbes de température et
de comparer des arguments qui ne sont pas si compliqués que cela.
Ou alors, on n'apprend vraiment plus rien à l'école !
Post by Mr H.­
il ne suffit pas d'être le thuriféraire d'un parti d'extrême droite pour
avoir des compétences scientifiques.
Là c'est pareil, on (des spécialistes ...) vous a dit que le RN était un
parti d'extrême droite, et vous le répétez stupidement, parce que vous
vous estimez trop con pour vous faire votre opinion vous même ?

En fait vous êtes le parfait mouton prêt à avaler n'importe quoi !

Au fait, le GIEC n'est pas un organisme scientifique, mais politique ...
Zulu
2018-10-19 00:16:05 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est pas
répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
Dans le cas présent ce n'est pas du dénigrement, c'est dénoncer une
escroquerie manifeste.
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence scientifique et
l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le GIEC ?
Parce leurs arguments sont bien plus crédibles que ceux du GIEC. Voir
par exemple le sujet de ce fil sur les données de température.
Ça, c'est de la preuve scientifique pour croyant.
Toujours aucune référence sur la compétence scientifique et l'intégrité
morale de ceux qui la dénient au GIEC ? C'est un aveu qu'ils n'en ont
aucune et qu'ils sont des imposteurs.
Ce n'est pas une question de compétence, mais juste une question
d'observation de faits.
- les variations de CO2 ont toujours suivi les variations de température
et pas l'inverse, on trouve ces courbes sur internet, tout le monde peut
le constater;
- le modèle d'effet de serre utilisé par le GIEC est faux, on trouve
toutes les explications nécessaires sur internet;
- les données de températures du GIEC ne sont pas fiables, c'est juste
une question de comparaison de chiffres que tout le monde peut faire.
Enfin, les prévisions du GIEC depuis bientôt 30 ans ne se réalisent pas.
Encore une fois, il suffit de comparer les courbes prévisionnelles de
température du GIEC avec la réalité.
Il faut que tu publies ça dans une revue de spécialistes et que ce soit
reconnu. Je n'ai aucune compétence pour juger, mais je fais confiance
dans les gens dont la compétence est reconnue.
Parce que vous n'êtes pas capable de lire une courbe ? vous ne savez pas
lire ? vous ne savez pas compter ? vous n'avez aucun sens critique,
aucun bon sens ? Vous vous considérez comme trop con ? En fait oui, si
vous croyez tout ce qu'on vous raconte sur parole au motif que ceux qui
vous parlent seraient des spécialistes qui n'auraient évidemment aucun
intérêt de vous raconter des histoires ... et naïf avec ça !
Sinon vous avez quantité de documents sur internet qui contredisent les
affirmations du GIEC.
Le « didacticiel » climatique fourni au juge fédéral W. Alsup par trois
https://www.climato-realistes.fr/le-didacticiel-climatique-juge-california-north-district/
Merci pour ce lien, il fait la synthèse de l'argumentation des
sceptiques. C'est un rapport d'experts lors d'un procès aux USA ce qui
renforce la valeur de l'argumentation car les opposants (les villes de
San Francisco et Oakland) ont certainement une armée d'experts qui sont
payés chers pour la contredire.
Post by Philippe RAI
"En conséquence, l'augmentation des niveaux de CO2 ne constitue à
l'évidence pas une menace immédiate pour le climat de la planète, et
encore moins une menace imminente."
Vous n'en entendrez pas parler dans les médias français qui
sélectionnent soigneusement leur information !
Post by Mr H.­
Jusqu'à preuve du contraire ce n'est pas ton cas,
J'ai juste un diplôme d'ingénieur ... mais comme je le dis plus haut,
c'est à la porté de tout le monde de lire des courbes de température et
de comparer des arguments qui ne sont pas si compliqués que cela.
Ou alors, on n'apprend vraiment plus rien à l'école !
Post by Mr H.­
il ne suffit pas d'être le thuriféraire d'un parti d'extrême droite pour
avoir des compétences scientifiques.
Là c'est pareil, on (des spécialistes ...) vous a dit que le RN était un
parti d'extrême droite, et vous le répétez stupidement, parce que vous
vous estimez trop con pour vous faire votre opinion vous même ?
Résultat du lavage cérébral qu'a subi notre société ces dernières
décennies et qui la tuera.

https://fr.sputniknews.com/radio_desaccord_majeur/201801291034938147-france-immigration/
Post by Philippe RAI
En fait vous êtes le parfait mouton prêt à avaler n'importe quoi !
Au fait, le GIEC n'est pas un organisme scientifique, mais politique ...
Il y a certainement des scientifiques mais le rapport "destiné aux
décideurs" est éminemment politique au grand dam de certains
scientifiques qui collaborent avec cet organisme.
Philippe RAI
2018-10-19 21:22:36 UTC
Réponse
Permalink
Post by Zulu
Post by Philippe RAI
Au fait, le GIEC n'est pas un organisme scientifique, mais politique ...
Il y a certainement des scientifiques mais le rapport "destiné aux
décideurs" est éminemment politique au grand dam de certains
scientifiques qui collaborent avec cet organisme.
Et gare aux scientifiques qui oseraient contrarier les politiques !
Philippe Verdier en sait quelque chose !

IB
2018-10-13 07:55:00 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence
scientifique et l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le
GIEC ?
Parce leurs arguments sont bien plus crédibles que ceux du
GIEC. Voir par exemple le sujet de ce fil sur les données de
température.
Pourtant, en ouvrant l'Arctique au trafic maritime le GIEC a fait
un travail fantastique.
Paul Aubrin
2018-10-13 16:46:57 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence scientifique
et l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le GIEC ?
Parce leurs arguments sont bien plus crédibles que ceux du GIEC. Voir
par exemple le sujet de ce fil sur les données de température.
Pourtant, en ouvrant l'Arctique au trafic maritime le GIEC a fait un
travail fantastique.
De 1932 à 1964, le Glavsevmorpout a maintenu la route arctique du nord-
est.

http://www.cnrs-scrn.org/northern_mariner/vol03/tnm_3_2_1-17.pdf

https://fr.wikipedia.org/wiki/
Direction_g%C3%A9n%C3%A9rale_de_la_route_maritime_du_Nord

Le passage de l'ouest dans le grand nord canadien n'a jamais été ouvert à
la navigation commerciale régulière, hormis les navires polaires qui
ravitaillent les localités des territoires Inuit. Ces dernières années,
quelques bateaux de croisière polaire ont transité par le passage. Cette
année, ils ont dû faire demi-tour. L'un d'entre eux a heurté un écueil
non signalé et ses passagers ont été transférés sur son navire jumeau.

Deux bateaux de plaisance ont réussi à passer cette année, en dépit des
recommandations des services de l'environnement du Canada. Les deux sont
restés bloqués plusieurs semaines dans le passage avant de passer in
extremis. Une douzaine d'autres bateaux de plaisance ont fini par faire
demi-tour, un a été écrasé par des glaces flottantes et a coulé. Ses deux
occupants ont été récupéré par un hélicoptère après avoir passé 11 heures
sur une plaque de glace dérivante.
Philippe RAI
2018-10-13 22:03:17 UTC
Réponse
Permalink
Post by IB
Post by Philippe RAI
Post by Mr H.­
En quoi cette « dénonciation » établirait la compétence
scientifique et l'intégrité morale de ceux qui dénigrent le
GIEC ?
Parce leurs arguments sont bien plus crédibles que ceux du
GIEC. Voir par exemple le sujet de ce fil sur les données de
température.
Pourtant, en ouvrant l'Arctique au trafic maritime le GIEC a fait
un travail fantastique.
Ouarf !
Paul Aubrin
2018-10-12 06:28:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Post by Mr H.­
Post by Louis
A ce jour, personne n'a vérifié la compétence scientifique et
l'intégrité morale du GIEC...
Et qui a vérifié la compétence scientifique et l'intégrité morale
auto-proclamée des contradicteurs du GIEC ? A part eux même, bien
entendu.
<snip dénigrement du GIEC>
Dénigrer le GIEC, ça ne prouve en rien des compétences. Ce n'est pas
répondre à la question, c'est juste faire une diversion.
Ce n'est pas dénigrer le GIEC que de signaler que c'est une institution
politique, que le résumé pour les décideurs n'est pas une compilation
objectivement scientifique, que les rédacteurs principaux qui contrôlent
les publications sont peu nombreux et orientés politiquement, que le GIEC
s'appuie sur de nombreuses publications non-scientifique, que son
argument essentiel n'est pas scientifique puisqu'au lieu de s'appuyer sur
des données empiriques, il repose sur des simulations informatiques qui
ne sont que le reflet de l'hypothèse que le GIEC voudrait démontrer.

Si le GIEC veut se montrer scientifique, il ne peut se dispenser de
répondre aux objections sérieuses qui lui sont faites par les membres de
la communauté scientifique qui jugent que la certitude affichée par les
délégués gouvernementaux (que la science climatique est aboutie) est très
exagérée.
Sisyphe
2018-10-09 10:02:50 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Le GIEC pond ses rapports à partir de données bâclées inexploitables
https://reseauinternational.net/le-giec-pond-ses-rapports-a-partir-de-donnees-baclees-inexploitables/
Super site. 100% fiable. Pas du tout orienté. Le dernier bastion des
climato-négationnistes?
Paul Aubrin
2018-10-09 12:55:20 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sisyphe
Post by Philippe RAI
Le GIEC pond ses rapports à partir de données bâclées inexploitables
https://reseauinternational.net/le-giec-pond-ses-rapports-a-partir-de-
donnees-baclees-inexploitables/
Post by Sisyphe
Super site. 100% fiable. Pas du tout orienté. Le dernier bastion des
climato-négationnistes?
L'AGU [American Geophysical Union] doit, elle-aussi, être un bastion
négationniste, si l'on en croit cette publication scientifique revue par
les pairs publiée dans son journal:

https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1029/2018JD028355

Yuahan Rao et al. Mai 2018
Titre de la publication: Les séries de températures de terrestre de
surface diffèrent considérablement entre BEST-LAND, CRU-TEM4v, NASA-GISS
et NOAA-CEI.

Une phrase de la conclusion:
Nos résultats suggèrent que les séries conventionnelles LSAT
[températures terrestres de surface] qui utilisent seulement des stations
d'observation, ont de larges incertitudes selon les échelles, tout
particulièrement dans les zones où il y a peu de stations. Lors du
développement des futurs LSAT, il faudrait diminuer les incertitudes
causées par le nombre limité et la distribution irrégulière des stations.
Philippe RAI
2018-10-09 13:59:13 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sisyphe
Post by Philippe RAI
Le GIEC pond ses rapports à partir de données bâclées inexploitables
https://reseauinternational.net/le-giec-pond-ses-rapports-a-partir-de-do
nnees-baclees-inexploitables/
Post by Sisyphe
Super site. 100% fiable. Pas du tout orienté. Le dernier bastion des
climato-négationnistes?
Qu'est ce qui vous fait dire que ce site ne serait pas fiable ? alors
que cette information est reprise sur de nombreux autres site.

Et puis c'est quoi cet argument ? ceux qui dénoncent l'escroquerie
n'auraient pas le droit de donner des arguments au motif qu'ils vont
dans leur sens ?

Si vous n'êtes pas d'accord avec ce qui est dit, donnez des arguments
sérieux sur le fond, pas des affirmations fantaisistes sur la forme.

Il faut vous y faire, il y a de plus en plus d'interventions sur
internet qui prouvent l'escroquerie. Ce n'est pas parce que nos médias
le cachent que cela n'existe pas.

Et puis il y a aussi les faits : voilà plus de 20 ans qu'on nous annonce
des évènements qui ne se produisent pas.
Olive
2018-10-09 14:19:42 UTC
Réponse
Permalink
Alors pour vous, lorsqu'un site est repris par plein d'autres, il serait
plus fiable ? lol

c'est bien le contraire... une information relayée par tous les médias
sans vérification sérieuse montre clairement une magouille généralisée
Post by Philippe RAI
Qu'est ce qui vous fait dire que ce site ne serait pas fiable ? alors
que cette information est reprise sur de nombreux autres site.
Paul Aubrin
2018-10-09 14:53:05 UTC
Réponse
Permalink
Post by Olive
Alors pour vous, lorsqu'un site est repris par plein d'autres, il serait
plus fiable ? lol
c'est bien le contraire... une information relayée par tous les médias
sans vérification sérieuse montre clairement une magouille généralisée
Effectivement, le nombre de media qui rediffusent l'information importe
peu. Elle a pourtant une source facilement identifiable, c'est un
développement à sa thèse de doctorat de John Mclean un étudiant du
professeur Peter Ridd.

Les travaux de Peter Ridd.

https://scholar.google.fr/scholar?hl=fr&as_sdt=0%2C5&q=Peter+Ridd&btnG=
Post by Olive
Post by Philippe RAI
Qu'est ce qui vous fait dire que ce site ne serait pas fiable ? alors
que cette information est reprise sur de nombreux autres site.
Philippe RAI
2018-10-09 21:50:08 UTC
Réponse
Permalink
Post by Olive
Alors pour vous, lorsqu'un site est repris par plein d'autres, il serait
plus fiable ? lol
c'est bien le contraire... une information relayée par tous les médias
sans vérification sérieuse montre clairement une magouille généralisée
Mais qui vous dit qu'il n'y a pas eu de vérification ? et plus il y a de
sites qui reprennent l'information plus il y a de chances qu'il y ait eu
des vérifications.
Le doute c'est quand un seul site en parle ...

De plus dans le cas présent la source est donnée, donc tout le monde
peut vérifier.
Olive
2018-10-11 10:08:18 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Mais qui vous dit qu'il n'y a pas eu de vérification ? et plus il y a de
sites qui reprennent l'information plus il y a de chances qu'il y ait eu
des vérifications.
Le doute c'est quand un seul site en parle ...
qui vous dit qu'une vérification sérieuse a été faite ? Par qui ? Qui a
vérifié les compétences du vérificateur ? Tout ça n'est que fumée... Il
y a des techniques de manipulation des masses, pour crédibiliser une
propagande, y a pas mieux que d'avoir des complices "scientifiques". Les
scientifiques sont des gens normaux, ils peuvent être corrompus en
groupes. Ils savent où sont leurs intérêts...
Post by Philippe RAI
De plus dans le cas présent la source est donnée, donc tout le monde
peut vérifier.
La bible est donc le document le plus sûr du monde, il a été vérifié des
centaines de fois par des milliers d'experts, et depuis ce depuis des
millénaires.

Attendons donc quelques siècles pour vérifier si le GIEC dit vrai.

Les vendeurs d'apocalypse de la fin du monde ont toujours existé, sous
de multiples formes. Lorsqu'une personne vous demande de payer car
bientôt c'est la fin du monde, c'est juste un vendeur d'apocalypse. Le
GIEC est un exemple.
Roaringriri
2018-10-11 11:13:33 UTC
Réponse
Permalink
Post by Olive
Les vendeurs d'apocalypse de la fin du monde ont toujours existé, sous
de multiples formes. Lorsqu'une personne vous demande de payer car
bientôt c'est la fin du monde, c'est juste un vendeur d'apocalypse. Le
GIEC est un exemple.
Humour involontaire ravageur.
Steve McCroskey
2018-10-11 11:21:30 UTC
Réponse
Permalink
...
Vous avez vu que le prix Nobel a eu une maîtrise de physique à Grenoble ?
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Roaringriri
2018-10-11 14:24:43 UTC
Réponse
Permalink
Post by Steve McCroskey
...
Vous avez vu que le prix Nobel a eu une maîtrise de physique à Grenoble ?
Il y a eu une maîtrise en 67 à Grenoble (probablement Darsonval), moi en
75 sur le campus.
J'ai fait MP1, MP2 à Darsonval et je suis parti ensuite sur le campus.
Et il devait être infiniment plus sérieux que moi.
Steve McCroskey
2018-10-11 15:30:57 UTC
Réponse
Permalink
Post by Roaringriri
Post by Steve McCroskey
...
Vous avez vu que le prix Nobel a eu une maîtrise de physique à Grenoble ?
Il y a eu une maîtrise en 67 à Grenoble (probablement Darsonval), moi en
75 sur le campus.
J'ai fait MP1, MP2 à Darsonval et je suis parti ensuite sur le campus.
Et il devait être infiniment plus sérieux que moi.
Ah bon ?
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Mr H.­
2018-10-11 11:20:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by Olive
Post by Philippe RAI
Mais qui vous dit qu'il n'y a pas eu de vérification ? et plus il y a de
sites qui reprennent l'information plus il y a de chances qu'il y ait eu
des vérifications.
Le doute c'est quand un seul site en parle ...
qui vous dit qu'une vérification sérieuse a été faite ? Par qui ? Qui
a vérifié les compétences du vérificateur ? Tout ça n'est que
fumée... Il y a des techniques de manipulation des masses, pour
crédibiliser une propagande, y a pas mieux que d'avoir des complices
"scientifiques". Les scientifiques sont des gens normaux, ils peuvent
être corrompus en groupes. Ils savent où sont leurs intérêts...
Post by Philippe RAI
De plus dans le cas présent la source est donnée, donc tout le monde
peut vérifier.
La bible est donc le document le plus sûr du monde, il a été vérifié
des centaines de fois par des milliers d'experts, et depuis ce depuis
des millénaires.
C'est qui les experts qui ont vérifié que le monde a été créé en sept
jours ?
--
Mr H.
=====
Dieu est trop parfait pour pouvoir penser à autre chose qu'à lui-même.
-+- Aristote -+-
Olive
2018-10-11 11:43:58 UTC
Réponse
Permalink
Le GIEC a pondu un rapport à ce sujet, c'est du garanti 100%
Post by Mr H.­
C'est qui les experts qui ont vérifié que le monde a été créé en sept
jours ?
Mr H.­
2018-10-11 12:45:29 UTC
Réponse
Permalink
Post by Olive
Le GIEC a pondu un rapport à ce sujet, c'est du garanti 100%
Et on peut le consulter où ce rapport ?
Post by Olive
Post by Mr H.­
C'est qui les experts qui ont vérifié que le monde a été créé en sept
jours ?
--
Mr H.
=====
Thomas, appelé Didyme... leur dit : Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, je ne croirai point.
-+- Bible, Evangile selon saint Jean 20,24-25 -+-
Olive
2018-10-11 14:33:33 UTC
Réponse
Permalink
cherches pas, tu ne sais pas lire
Post by Mr H.­
Et on peut le consulter où ce rapport ?
Philippe RAI
2018-10-11 21:12:17 UTC
Réponse
Permalink
Post by Olive
Post by Philippe RAI
Mais qui vous dit qu'il n'y a pas eu de vérification ? et plus il y a de
sites qui reprennent l'information plus il y a de chances qu'il y ait eu
des vérifications.
Le doute c'est quand un seul site en parle ...
qui vous dit qu'une vérification sérieuse a été faite ? Par qui ? Qui a
vérifié les compétences du vérificateur ? Tout ça n'est que fumée... Il
y a des techniques de manipulation des masses, pour crédibiliser une
propagande, y a pas mieux que d'avoir des complices "scientifiques". Les
scientifiques sont des gens normaux, ils peuvent être corrompus en
groupes. Ils savent où sont leurs intérêts...
Il suffit de suivre les liens ... et pour l'instant beaucoup de sites
ont repris cette information, aucun ne l'a signalée comme fausse.
Post by Olive
Post by Philippe RAI
De plus dans le cas présent la source est donnée, donc tout le monde
peut vérifier.
La bible est donc le document le plus sûr du monde, il a été vérifié des
centaines de fois par des milliers d'experts, et depuis ce depuis des
millénaires.
Attendons donc quelques siècles pour vérifier si le GIEC dit vrai.
Pas besoin d'attendre dans le cas présent c'est aujourd'hui qu'on
constate que ses données sont fausses.
Paul Aubrin
2018-10-12 05:44:39 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by Olive
Attendons donc quelques siècles pour vérifier si le GIEC dit vrai.
Pas besoin d'attendre dans le cas présent c'est aujourd'hui qu'on
constate que ses données sont fausses.
Il n'y a pas besoin d'attendre des siècles pour vérifier que les erreurs
relevées dans la thèse de doctorat de John Mclean sont réelles. N'importe
qui peut vérifier qu'il dit la vérité. Au delà de ces erreurs factuelles,
cette thèse remet une nouvelle fois sur le tapis les traitements sur les
données faits par les principaux organismes qui publient des séries de
températures basées sur des stations terrestres.
La façon de dériver une "température" globale de la terre à partir d'un
nombre limité de stations météo très mal réparties a donné lieu à de
multiples publications scientifiques. En particulier, les ajustements
effectués sur les données des stations individuelles ont été prouvés de
nombreuses fois totalement dépourvus de fondement.

Exemple: les ajustements arbitraires sur les données des stations météo
au Paraguay. Les "températures" utilisées par les séries terrestres pour
les principales villes du pays n'ont rien à voir avec les températures
telles qu'elles ont été mesurées dans le passé (graphiques comparatifs à
l'appui).

https://notalotofpeopleknowthat.wordpress.com/2015/01/26/all-of-paraguays-
temperature-record-has-been-tampered-with/#more-12774

On peut rapporter aussi l'histoire de la publication de 1990 de Phil
Jones, directeur du CRU à l'université d'Est Anglia, sur les températures
en Chine. Il n'avait pas été en mesure de fournir les données sur
lesquelles sa publication était fondée. Il affirmait que des stations
météo chinoises avaient été déplacées, sans disposer de la moindre
information factuelle à l'appui. Il avait fini par prétendre avoir perdu
les données en question. Il n'avait pourtant pas retiré sa publication
alors même que la perte des données la rendait non reproductible, c'est à
dire dépourvue de valeur scientifique.

Phil Jones s'était plaint de harcèlement parce que les personnes, qui
voulaient reproduire les conclusions de sa publication, lui demandaient
ses données. Il avait refusé de les fournir, avant de prétexter les avoir
perdues. Dans une correspondance professionnelle avec d'autres
climatologues il avait affirmé qu'il ne fournirait jamais de données à
ses possibles détracteurs parce qu'ils cherchaient à trouver des défauts
dans sa publication. Il est donc prouvé qu'il avait adopté une attitude
doctrinaire complètement opposée à l'éthique scientifique.

Les séries de données du CRU sont une des principales sources mondiales
pour les publications de climatologie. Mais les données sur lesquelles
elles reposent ont été perdues.
François Guillet
2018-10-10 17:29:57 UTC
Réponse
Permalink
Alors pour vous, lorsqu'un site est repris par plein d'autres, il serait plus
fiable ? lol
Tout dépend si l'info est reprise à leur compte, ou s'ils citent le
site où ils ont trouvé l'info (genre "selon l'AFP, blabla"...).
Dans le premier cas, tous les sites de presse filtrant leurs
informations, une information qu'on trouve partout est en général plus
sûre puisqu'elle a passé tous les filtres avec les éventuelles
vérifications. Il y a évidemment des exceptions.
Et puis bien sûr, on parle de sites de presse avec pignon sur rue et
articles de journalistes, pas du blog du premier trouduc venu qui
commente l'actualité ou reprend des fake news d'autres trouducs comme
lui.
Loading...