Discussion:
"Je porte un regard terrifié sur le vaccin COVID."
(trop ancien pour répondre)
Luluston
2020-08-03 03:12:58 UTC
Permalink
"Je porte un regard terrifié sur le vaccin COVID."
Ancienne directrice de recherche à l'Inserm, Alexandra Henrion-Caude
s'exprime sur le COVID19.

À son tour, cette chercheuse expose la tromperie mondiale et les
fausses communications, l'hystérie médiatique injustifiée autour des
"cas", les conséquences du confinement, le danger du vaccin COVID et
les crimes vaccinaux de Bill Gates en Afrique à travers sa société
Moderna.

������ "Même si, par les tests, on trouve de plus en plus de cas, il ne
faut pas faire l'erreur de penser que nous sommes toujours dans une
épidémie."

������ "Je ne comprends pas pourquoi on en fait autant. On peut
raisonnablement douter du mot même de 'pandémie' quand on voit au
niveau mondial, comparé aux mois équivalents sur les années
précédentes, que nous n'avons pas assisté à la surmortalité qui est
attendue pour une pandémie."

������ "Quand on nous dit que des scientifiques parlent de deuxième vague,
j'aimerais bien les confronter sur ce plateau. Une courbe épidémique en
cloche, suivie d'une deuxième cloche dans la foulée, personnellement,
je n'en ai jamais rencontré. J'ai beaucoup cherché, il n'y en a pas. Il
faut arrêter avec cette idée de deuxième vague."

������ "1.5 million de morts de la Tubercoluse, contre 600.000 morts du
COVID. On n'entend jamais parler de la Tuberculose alors qu'elle est
hautement contagieuse."

������ "Cet épisode de folie collective nous mène dans le mur d'une
économie abîmée colossalement et en profondeur."

������ "J'en appelle à votre bon sens. C'est d'ailleurs bien marqué sur
chaque boîte de masques, que les mailles ne protègent pas du tout du
COVID. Les mailles sont tellement énormes, qu'elles laisseraient passer
des centaines de milliers de particules d'un coronavirus. Je ne suis
pas sceptique sur les masques, je suis pour une évaluation des moyens
adaptés."

������ "On est en train d'implémenter l'idée d'un vaccin obligatoire. Si
vous n'êtes pas vacciné, vous n'aurez plus le droit de voyager, de
voter, je ne sais pas jusqu'où ils vont aller."

Encore une scientifique 'complotiste', diront-ils.
Combien en faudra t'il encore ?

▶️ Interview - TVLibertés, 31/07/2020 :

Canta Galet
2020-08-04 07:18:43 UTC
Permalink
Post by Luluston
"Je porte un regard terrifié sur le vaccin COVID."
Ancienne directrice de recherche à l'Inserm, Alexandra Henrion-Caude
s'exprime sur le COVID19.
À son tour, cette chercheuse expose la tromperie mondiale et les
fausses communications, l'hystérie médiatique injustifiée autour des
"cas", les conséquences du confinement, le danger du vaccin COVID et
les crimes vaccinaux de Bill Gates en Afrique à travers sa société
Moderna.
�� "Même si, par les tests, on trouve de plus en plus de cas, il ne
faut pas faire l'erreur de penser que nous sommes toujours dans une
épidémie."
�� "Je ne comprends pas pourquoi on en fait autant. On peut
raisonnablement douter du mot même de 'pandémie' quand on voit au
niveau mondial, comparé aux mois équivalents sur les années
précédentes, que nous n'avons pas assisté à la surmortalité qui est
attendue pour une pandémie."
�� "Quand on nous dit que des scientifiques parlent de deuxième vague,
Coronavirus : Didier Raoult évoque désormais une deuxième vague épidémique
Post by Luluston
j'aimerais bien les confronter sur ce plateau. Une courbe épidémique en
cloche, suivie d'une deuxième cloche dans la foulée, personnellement,
je n'en ai jamais rencontré. J'ai beaucoup cherché, il n'y en a pas. Il
faut arrêter avec cette idée de deuxième vague."
Coronavirus : Didier Raoult évoque désormais une deuxième vague épidémique
Le médecin, principal promoteur d'un traitement controversé contre Covid-19, avait dit que l'épidémie était «en train de se terminer» le 12 mai dernier.
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/coronavirus-didier-raoult-se-contredit-et-evoque-desormais-une-deuxieme-vague-epidemique-20200619
Post by Luluston
�� "1.5 million de morts de la Tubercoluse, contre 600.000 morts du
COVID. On n'entend jamais parler de la Tuberculose alors qu'elle est
hautement contagieuse."
3 milliards de personnes sont aujourd’hui vaccinées dans le monde.


Le vaccin BCG, c’est un vieux de la vieille : c’est le "vaccin bilié de Calmette et Guérin", du nom de ses inventeurs, administré pour la première fois contre la tuberculose en 1921. La France l’a abandonné en 2007 ; en Belgique, le fabricant l’a retiré de la vente. Mais d’autres pays du globe ont maintenu un programme de vaccination : ainsi, plus de 3 milliards de personnes sont aujourd’hui vaccinées dans le monde. Mais quel pourrait être le lien entre vaccin BCG et COVID-19 ?
Dobb
2020-08-04 08:24:35 UTC
Permalink
Post by Canta Galet
Post by Luluston
�� "Quand on nous dit que des scientifiques parlent de deuxième vague,
Coronavirus : Didier Raoult évoque désormais une deuxième vague épidémique
Crétin.

Il dit que le covid est un virus saisonnier, et que par
conséquent, c'est pour l'hiver prochain (et tous les
hivers suivants, exactement comme la grippe) qu'on peut
éventuellement s'attendre à une vague épidémique.

"Le médecin, principal promoteur d'un traitement controversé
contre Covid-19, avait dit que l'épidémie était «en train
de se terminer» le 12 mai dernier."

Et effectivement, l'épidémie saison 2020 est terminée.

"il se peut qu'il y ait un nouveau pic épidémique au moment
de la saison hiverna-printanière, il se peut qu'elle
disparraisse, ça dépendra de la distribution dans la zone
inter-tropicale et du fait qu'il existera des gens qui
seront porteurs chroniques»."

Et la prochaine saison hiverna-printanière, Ducon,
ce n'est pas maintenant : on est en été, au moment
où les virus circulent en silence, sans rendre les
gens malades : au contraire, en les rendant résistants
pour la mauvaise saison.

Non seulement les bacs B du figaro ne savent
visiblement pas ce qu'est une épidémie, mais ils sont
même parfaitement incompétents dans le domaine qu'ils
sont censés maîtriser : écrire "disparraisse" avec 2 r,
pour une journalope, il faut le faire !

Dobb
"René Groumal
2020-08-04 10:26:34 UTC
Permalink
Post by Dobb
Post by Canta Galet
Post by Luluston
�� "Quand on nous dit que des scientifiques parlent de deuxième vague,
Coronavirus : Didier Raoult évoque désormais une deuxième vague épidémique
Crétin.
Il dit que le covid est un virus saisonnier, et que par
conséquent, c'est pour l'hiver prochain (et tous les
hivers suivants, exactement comme la grippe) qu'on peut
éventuellement s'attendre à une vague épidémique.
"Le médecin, principal promoteur d'un traitement controversé
contre Covid-19, avait dit que l'épidémie était «en train
de se terminer» le 12 mai dernier."
Et effectivement, l'épidémie saison 2020 est terminée.
"il se peut qu'il y ait un nouveau pic épidémique au moment
de la saison hiverna-printanière, il se peut qu'elle
disparraisse, ça dépendra de la distribution dans la zone
inter-tropicale et du fait qu'il existera des gens qui
seront porteurs chroniques»."
Et la prochaine saison hiverna-printanière, Ducon,
ce n'est pas maintenant : on est en été, au moment
où les virus circulent en silence, sans rendre les
gens malades : au contraire, en les rendant résistants
pour la mauvaise saison.
Non seulement les bacs B du figaro ne savent
visiblement pas ce qu'est une épidémie, mais ils sont
même parfaitement incompétents dans le domaine qu'ils
sont censés maîtriser : écrire "disparraisse" avec 2 r,
pour une journalope, il faut le faire !
Dobb
Parce que toi tu sais ce que c'est qu'un épidémie ?
Curieux que ta candidature aux élections belges n'ait pas fait état
d'une quelconque profession scientifique.
Cache to ipetit bluffeur.
--
--
Canta Galet
2020-08-04 07:22:15 UTC
Permalink
Post by Luluston
"Je porte un regard terrifié sur le vaccin COVID."
Ancienne directrice de recherche à l'Inserm, Alexandra Henrion-Caude
s'exprime sur le COVID19.
À son tour, cette chercheuse expose la tromperie mondiale et les
fausses communications, l'hystérie médiatique injustifiée autour des
"cas", les conséquences du confinement, le danger du vaccin COVID et
les crimes vaccinaux de Bill Gates en Afrique à travers sa société
Moderna.
�� "Même si, par les tests, on trouve de plus en plus de cas, il ne
faut pas faire l'erreur de penser que nous sommes toujours dans une
épidémie."
�� "Je ne comprends pas pourquoi on en fait autant. On peut
raisonnablement douter du mot même de 'pandémie' quand on voit au
niveau mondial, comparé aux mois équivalents sur les années
précédentes, que nous n'avons pas assisté à la surmortalité qui est
attendue pour une pandémie."
�� "Quand on nous dit que des scientifiques parlent de deuxième vague,
j'aimerais bien les confronter sur ce plateau. Une courbe épidémique en
cloche, suivie d'une deuxième cloche dans la foulée, personnellement,
je n'en ai jamais rencontré. J'ai beaucoup cherché, il n'y en a pas. Il
faut arrêter avec cette idée de deuxième vague."
�� "1.5 million de morts de la Tubercoluse, contre 600.000 morts du
COVID. On n'entend jamais parler de la Tuberculose alors qu'elle est
hautement contagieuse."
La tuberculose reste aujourd’hui bien présente dans les régions les moins favorisés du globe : 44% des cas recensés en 2018 se trouvent en Asie du Sud-Est, 24% en Afrique et 18% dans le Pacifique oriental. Au total, huit pays concentrent à eux seuls les deux tiers des nouveaux cas : l’Inde, la Chine, l’Indonésie, les Philippines, le Pakistan, le Nigéria, le Bangladesh et l’Afrique du Sud.

Le rapport note cependant les efforts notables mis en place par certains pays africains comme le Kenya, le Lesotho, l'Afrique du Sud, le Zimbabwe et la Tanzanie, qui ont ainsi vu la prévalence de la maladie diminuer de 12% et sa mortalité de 16% lors des trois dernières années.

Un manque de moyens pour le dépistage, le traitement et la prévention
Pour l’OMS, l’une des urgences consiste désormais à mieux diagnostiquer les malades puisqu’au niveau mondial, un nouveau cas sur 3 n’est pas dépisté et seuls 7 patients sur 10 reçoivent un traitement.

L’autre axe à privilégier est la prévention : il faudrait, par exemple, fournir un traitement aux personnes contaminées par Mycobacerium Tuberculosis, la bactérie responsable de la tuberculose, et ce avant que la maladie ne se développe.

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/30501-La-tuberculose-responsable-1-5-million-de-deces-monde-2018
Canta Galet
2020-08-04 07:28:43 UTC
Permalink
Post by Luluston
"Je porte un regard terrifié sur le vaccin COVID."
Ancienne directrice de recherche à l'Inserm, Alexandra Henrion-Caude
s'exprime sur le COVID19.
À son tour, cette chercheuse expose la tromperie mondiale et les
fausses communications, l'hystérie médiatique injustifiée autour des
"cas", les conséquences du confinement, le danger du vaccin COVID et
les crimes vaccinaux de Bill Gates en Afrique à travers sa société
Moderna.
�� "Même si, par les tests, on trouve de plus en plus de cas, il ne
faut pas faire l'erreur de penser que nous sommes toujours dans une
épidémie."
�� "Je ne comprends pas pourquoi on en fait autant. On peut
raisonnablement douter du mot même de 'pandémie' quand on voit au
niveau mondial, comparé aux mois équivalents sur les années
précédentes, que nous n'avons pas assisté à la surmortalité qui est
attendue pour une pandémie."
�� "Quand on nous dit que des scientifiques parlent de deuxième vague,
j'aimerais bien les confronter sur ce plateau. Une courbe épidémique en
cloche, suivie d'une deuxième cloche dans la foulée, personnellement,
je n'en ai jamais rencontré. J'ai beaucoup cherché, il n'y en a pas. Il
faut arrêter avec cette idée de deuxième vague."
�� "1.5 million de morts de la Tubercoluse, contre 600.000 morts du
COVID. On n'entend jamais parler de la Tuberculose alors qu'elle est
hautement contagieuse."
La vaccination par le BCG (Bacille Calmette et Guérin) est le seul moyen de se protéger contre la tuberculose. Elle limite le risque de développer l'infection et prévient les formes graves de la tuberculose chez les jeunes enfants. Son efficacité varie de 75 à 85 %. Cette vaccination n'est plus obligatoire depuis 2007.
Post by Luluston
�� "Cet épisode de folie collective nous mène dans le mur d'une
économie abîmée colossalement et en profondeur."
�� "J'en appelle à votre bon sens. C'est d'ailleurs bien marqué sur
chaque boîte de masques, que les mailles ne protègent pas du tout du
COVID. Les mailles sont tellement énormes, qu'elles laisseraient passer
des centaines de milliers de particules d'un coronavirus. Je ne suis
pas sceptique sur les masques, je suis pour une évaluation des moyens
adaptés."
�� "On est en train d'implémenter l'idée d'un vaccin obligatoire. Si
vous n'êtes pas vacciné, vous n'aurez plus le droit de voyager, de
voter, je ne sais pas jusqu'où ils vont aller."
Encore une scientifique 'complotiste', diront-ils.
Combien en faudra t'il encore ?
http://youtu.be/c3V6DxmOy8o
Canta Galet
2020-08-04 07:32:46 UTC
Permalink
Post by Luluston
"Je porte un regard terrifié sur le vaccin COVID."
�� "1.5 million de morts de la Tubercoluse, contre 600.000 morts du
COVID. On n'entend jamais parler de la Tuberculose alors qu'elle est
hautement contagieuse."
Combien de dizaines de millions de morts par la tuberculose sans vaccin BCG ? ?


Il porte le nom des chercheurs qui ont découvert le bacille de Koch : le BCG – Bacille de Calmette et Guérin – reste le seul vaccin qui protège les bébés contre la tuberculose. Il est toujours inscrit dans le calendrier vaccinal, mais n’est plus obligatoire pour les enfants depuis 2007. Avant cette date, souvenez-vous, tous les petits qui entraient en collectivité (crèche ou école) devaient être impérativement vaccinés contre cette maladie. Qu’est-ce qui a poussé les autorités compétentes à revoir leurs recommandations ? En premier lieu, la faible incidence de la tuberculose en France, avec 8 cas pour 100 000 habitants (le seuil habituellement considéré pour la vaccination étant 10/100 000). Elle est aujourd’hui en diminution régulière, même si des exceptions persistent, notamment chez les populations issues de l’immigration et dans certaines régions, dont l’Ile-de-France. Au niveau mondial, par contre, plus de 2 milliards de personnes sont encore touchées par la maladie.

https://www.parents.fr/bebe/sante/vaccin-bebe/bcg-quand-faire-vacciner-son-bebe-contre-la-tuberculose-77702
Canta Galet
2020-08-04 07:40:28 UTC
Permalink
Post by Luluston
"Je porte un regard terrifié sur le vaccin COVID."
Ancienne directrice de recherche à l'Inserm, Alexandra Henrion-Caude
s'exprime sur le COVID19.
À son tour, cette chercheuse expose la tromperie mondiale et les
fausses communications, l'hystérie médiatique injustifiée autour des
"cas", les conséquences du confinement, le danger du vaccin COVID et
les crimes vaccinaux de Bill Gates en Afrique à travers sa société
Moderna.
�� "Même si, par les tests, on trouve de plus en plus de cas, il ne
faut pas faire l'erreur de penser que nous sommes toujours dans une
épidémie."
�� "Je ne comprends pas pourquoi on en fait autant. On peut
raisonnablement douter du mot même de 'pandémie' quand on voit au
niveau mondial, comparé aux mois équivalents sur les années
précédentes, que nous n'avons pas assisté à la surmortalité qui est
attendue pour une pandémie."
�� "Quand on nous dit que des scientifiques parlent de deuxième vague,
j'aimerais bien les confronter sur ce plateau. Une courbe épidémique en
cloche, suivie d'une deuxième cloche dans la foulée, personnellement,
je n'en ai jamais rencontré. J'ai beaucoup cherché, il n'y en a pas. Il
faut arrêter avec cette idée de deuxième vague."
�� "1.5 million de morts de la Tubercoluse, contre 600.000 morts du
COVID. On n'entend jamais parler de la Tuberculose alors qu'elle est
hautement contagieuse."
différence entre un virus et une bactérie

https://www.lumni.fr/video/covid-19-pourquoi-c-est-si-long-de-trouver-un-vaccin
Loading...