Discussion:
Macron et la théorie de la Terre plate.
(trop ancien pour répondre)
Max Enfoux
2018-01-06 01:12:23 UTC
Permalink
-
A l'heure où une grande partie de la population ne croit plus les médias dominants, Emmanuel Macron s'attaque aux fake news. Pourtant, la censure ne fait que renforcer les croyances irrationnelles, pour l'essayiste Jean Bricmont :

------------
Lors de ses vœux à la presse le 3 janvier, Emmanuel Macron a annoncé un projet de loi visant à combattre la propagation de «fausses nouvelles» sur Internet ainsi qu'à «lutter contre toute tentative de déstabilisation par des services de télévision contrôlés ou influencés par des Etats étrangers», ce qui vise sans doute la chaîne russe RT.

Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les «démocraties libérales» sans apparemment se rendre compte du fait que cette nouvelle loi sera une mesure parfaitement antilibérale, la liberté d’expression ayant été historiquement la valeur libérale par excellence.
Lire aussi
Emmanuel Macron lors de ses voeux à la presse Une loi pour contrôler internet au nom des «fake news» ? L'annonce de Macron fait polémique

La démarche de Macron témoigne d’une transformation grave de nos «démocraties libérales», qui avaient tout de même survécu à la guerre froide sans interdire la «propagande communiste» de l’époque, ni d'ailleurs celle de l'extrême-droite (pro-Algérie française par exemple).

Mais que sont les fausses nouvelles et en quoi ont-elles de l'importance ?

Un premier exemple concerne l'attaque au gaz près de Damas en août 2013, dont la responsabilité a été presque unanimement attribuée par la presse au «régime syrien», ce qui est clairement contredit par un rapport établi par un ancien inspecteur de l'ONU, Richard Lloyd, et un professeur en science, technologie et sécurité nationale du MIT, Theodore A. Postol. Pour distinguer le vrai du faux, comparons les motivations : pour le gouvernement et les médias qui vivent des «sources officielles», la culpabilité présumée d’Assad soutient l’aide des Occidentaux aux «rebelles». Mais on peut difficilement trouver une motivation «pro-Assad» chez des personnes aussi respectables que Lloyd et Postol, ou penser que ces experts soient incompétents à propos de questions de physique relativement élémentaires.

Un exemple plus récent concerne le «Russiagate», c'est-à-dire la prétendue ingérence russe dans l'élection de Trump aux Etats-Unis. Il n'existe à ce jour pas de preuve d'une telle ingérence. Vu les moyens d'espionnage dont disposent les multiples services américains, il est difficile de croire que, si cette ingérence était réelle et sérieuse (pas réduite à quelques messages sur Twitter ou Facebook), elle n'aurait pas été détectée et démontrée publiquement. Même si une telle ingérence devait finalement être prouvée, sa signification effective resterait à évaluer. En tout cas, le fait d’y croire sans hésitation en l'absence de preuve, ce que fait toute la presse «libérale» aux Etats-Unis, ainsi que ses homologues européens, est en soi une façon de «propager une fausse nouvelle».

C’est la propagande dominante qui mène aux guerres, et non les quelques voix d’opposition

On pourrait multiplier les exemples d'autres fausses nouvelles, toutes liées à la propagande de guerre (incident du golfe du Tonkin en 1964, affaire des couveuses au Koweït en 1990, armes de destruction massive en Irak, etc.) et propagées par les médias dominants. Contrairement aux fausses nouvelles que Macron veut bannir, cette propagande est en partie responsable de guerres ayant causé des centaines de milliers si pas des millions de morts et, dans les cas plus récents, de risques d'une guerre qui pourrait être nucléaire.

C’est la propagande dominante qui mène aux guerres, et non les quelques voix d’opposition.

Il est évident qu'aucune censure ne s'appliquera jamais à ces médias dominants et qu'au contraire, ce seront certains médias alternatifs, qui parfois permettent de mettre en question la propagande de guerre, qui seront réprimés ou au moins intimidés.
Lire aussi
Illustration : Une majorité de Français estime que la liberté d'expression est menacée dans les médias traditionnels Pour 67% des Français, la liberté d’expression est menacée dans les médias et la société

Le problème que Macron veut résoudre c'est qu'une bonne partie de la population ne croit plus les médias dominants et pense déjà que la liberté d'expression est menacée (même avant cette nouvelle loi). Beaucoup de gens pensent qu'on leur ment sur les effets réels de l'immigration, sur la situation économique, sur celle de l'enseignement ou sur la propagande de guerre. Ils ont en face d'eux des médias unanimes sur toute une série de questions, à commencer par l'élection de Macron lui-même, en tout cas au deuxième tour et en grande partie au premier, mais aussi sur la Russie, l'Iran, la Syrie, la construction européenne, ou la nécessité de «libéraliser» l'économie.

C'est cette homogénéité médiatique qui engendre le scepticisme, pas la «propagande» russe ou les pourvoyeurs de fausses nouvelles.

Ce qui est vrai, c'est qu'en plus du scepticisme à l'égard du discours politique, on voit proliférer des «alertes» très discutables concernant les vaccins ou les pesticides, ainsi que toute une série de croyances bizarres allant de «on n'a pas marché sur la Lune» à «la Terre est plate».

La seule solution au problème auquel Macron est confronté serait une ouverture tous azimuts au débat

Mais ce n'est pas en censurant le discours de critique politique qu'on va faire reculer les croyances irrationnelles ; au contraire, l'expérience constante et universelle de la censure est qu'à terme elle se retourne contre elle-même.

Il est possible qu'un certain nombre de jeunes n'imaginent pas d'autres formes de militantisme que des partages sur Facebook et pensent que, si on les prive de cet outil, la censure régnera en maître. Mais c'est ignorer qu'il a existé bien d'autres façons de répandre, parfois avec succès, des idées hétérodoxes et subversives : les tracts de la Résistance, le bouche à oreille dans les pays socialistes, les écrits licencieux circulant à l'époque des Lumières ou encore l'Huma Dimanche vendu sur les marchés.

On peut aussi repenser à une précédente tentative de réprimer de «fausses nouvelles», à savoir la loi Gayssot de 1990, réprimant la négation de certaines conclusions du tribunal de Nuremberg, en pratique celles portant sur l'existence de chambres à gaz dans les camps nazis. Quel en a été l'effet ? La réponse est donnée par l'intellectuel italien Franco Cardini, écrivant à propos du «négationnisme» : «le nombre de personnes qui, sans oser l’admettre, sont impressionnées et troublées par certains arguments ne cesse de croître. Le nombre de ceux qui en public affirment une chose et en privé soutiennent exactement le contraire est en train de croître aussi. Et vous savez pourquoi ? À cause du fait qu’on persécute ceux qui défendent ces idées et on les condamne sans leur donner le droit de parler et sans riposter. Mais de cette manière se crée dans l’opinion publique le sentiment croissant que, si on en a peur, c’est que ces gens-là disent des vérités.»
Lire aussi
Emmanuel Macron entouré de journalistes Vœux à la presse : contre quelle propagande Emmanuel Macron veut-il lutter ? (VIDEOS)

La seule solution au problème auquel Macron est confronté serait une ouverture tous azimuts au débat et une révolution médiatique allant vers plus de pluralité et d'honnêteté. Mais comme cela est manifestement impossible, on se tourne vers la solution la plus facile, mais aussi la plus contre-productive : la censure.

Quand ils se tournent vers la France (ou l'Europe), les autres peuples ne voient plus le pays des Lumières, mais un monde arrogant, agressif, replié sur lui-même, anxieux

Finalement, il suffit d'un peu voyager pour voir que le reste du monde ne pense pas comme «nous», c'est-à-dire comme l'Europe et les Etats-Unis. En Russie, en Chine, dans le monde arabe, en Iran, en Amérique latine, il n'y a ni les mêmes priorités, ni les mêmes histoires, ni les mêmes mémoires qu'en Occident. Quand ils se tournent vers la France (ou l'Europe), les autres peuples ne voient plus le pays des Lumières, mais un monde arrogant, agressif, replié sur lui-même, anxieux, et en pleine perte de vitesse par rapport à eux.

La loi contre les «fausses nouvelles» risque de renforcer encore le scepticisme à l'égard des «vérités officielles», à la fois celui qui est raisonnable et celui qui ne l'est pas, ainsi que notre incapacité à écouter et à comprendre le reste du monde, ce qui est à la fois le symptôme et la cause de notre déclin.
-----------------

____
K.
2018-01-06 01:47:27 UTC
Permalink
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties libérales »
sans apparemment se rendre compte du fait que cette nouvelle loi sera une mesure
parfaitement antilibérale, la liberté d’expression ayant été historiquement
la valeur libérale par excellence.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression est
en soi une fake news.
Barriat
2018-01-06 01:57:34 UTC
Permalink
Post by K.
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties libérales »
sans apparemment se rendre compte du fait que cette nouvelle loi sera une mesure
parfaitement antilibérale, la liberté d’expression ayant été historiquement
la valeur libérale par excellence.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression est
en soi une fake news.
Il veut le faire en toute bonne foi, mais il veut le faire
K.
2018-01-06 06:10:08 UTC
Permalink
Post by Barriat
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties
libérales »
sans apparemment se rendre compte du fait que cette nouvelle loi sera une
mesure
parfaitement antilibérale, la liberté d’expression ayant été
historiquement
la valeur libérale par excellence.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression est
en soi une fake news.
Il veut le faire en toute bonne foi, mais il veut le faire
Cela ne devrait concerner que les périodes électorales. L'idée est
d'empêcher des puissances étrangères, disposant de moyens colossaux, de
diffamer un candidat en toute impunité ou de s'adonner au piratage
informatique, comme cela s'était produit durant la campagne
présidentielle.

Reste à savoir quelle forme pourrait prendre un tel projet de loi.
Noski
2018-01-06 06:33:40 UTC
Permalink
Post by K.
Cela ne devrait concerner que les périodes électorales. L'idée est
d'empêcher des puissances étrangères, disposant de moyens colossaux, de
diffamer un candidat en toute impunité ou de s'adonner au piratage
informatique, comme cela s'était produit durant la campagne présidentielle.
Vous sous-entendez donc que macron fut élu grâce à des influences
étrangères qui ont sapés Fillon et promu outrancièrement votre poulain.
Un éclair de lucidité ou de franchise, c'est bien vous êtes en bon
chemin vers la lumière de la vérité.
K.
2018-01-06 07:35:52 UTC
Permalink
Post by Noski
Post by K.
Cela ne devrait concerner que les périodes électorales. L'idée est
d'empêcher des puissances étrangères, disposant de moyens colossaux, de
diffamer un candidat en toute impunité ou de s'adonner au piratage
informatique, comme cela s'était produit durant la campagne présidentielle.
Vous sous-entendez donc que macron fut élu grâce à des influences
étrangères qui ont sapés Fillon
Fillon s'est sapé tout seul, et les révélations sur sa façon de se
saper (le prix de ses costards) n'y sont pas étrangères.

Aucune puissance étrangère n'est intervenue en faveur de Macron qui a
été élu grâce au bon sens et à l'intelligence des Français, malgré
les campagnes ignominieuses orchestrées par des agents de l'étranger.
jmh
2018-01-06 07:38:31 UTC
Permalink
Post by Noski
Post by K.
Cela ne devrait concerner que les périodes électorales. L'idée est
d'empêcher des puissances étrangères, disposant de moyens colossaux, de
diffamer un candidat en toute impunité ou de s'adonner au piratage
informatique, comme cela s'était produit durant la campagne
présidentielle.
Vous sous-entendez donc que macron fut élu grâce à des influences
étrangères qui ont sapés Fillon
Fillon s'est sapé tout seul, et les révélations sur sa façon de se saper (le
prix de ses costards) n'y sont pas étrangères.
Aucune puissance étrangère n'est intervenue en faveur de Macron qui a été élu
grâce au bon sens et à l'intelligence des Français, malgré les campagnes
ignominieuses orchestrées par des agents de l'étranger.
Et aussi un peu à cause de sa concurrente, puisque ça fait quand même
quelques élections qu'on dit qu'il faut absolument que le FN soit au
second tour
Herisson grognon
2018-01-06 11:28:42 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Noski
Post by K.
Cela ne devrait concerner que les périodes électorales. L'idée est
d'empêcher des puissances étrangères, disposant de moyens colossaux, de
diffamer un candidat en toute impunité ou de s'adonner au piratage
informatique, comme cela s'était produit durant la campagne présidentielle.
Vous sous-entendez donc que macron fut élu grâce à des influences
étrangères qui ont sapés Fillon
Fillon s'est sapé tout seul, et les révélations sur sa façon de se
saper (le prix de ses costards) n'y sont pas étrangères.
Aucune puissance étrangère n'est intervenue en faveur de Macron qui a
été élu grâce au bon sens et à l'intelligence des Français,
Et remarquable pas par des mois de bourrage de crâne mediatique... vous
êtes d'une naïveté, à moins que ce ne soit une tentative de manipuler
les contributeurs de ce forum, mais ce serait si grossier, je n'ose y
croire.

Alain





malgré
Post by K.
les campagnes ignominieuses orchestrées par des agents de l'étranger.
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-06 14:22:54 UTC
Permalink
Post by Noski
Post by K.
Cela ne devrait concerner que les périodes électorales. L'idée est
d'empêcher des puissances étrangères, disposant de moyens colossaux, de
diffamer un candidat en toute impunité ou de s'adonner au piratage
informatique, comme cela s'était produit durant la campagne
présidentielle.
Vous sous-entendez donc que macron fut élu grâce à des influences
étrangères qui ont sapés Fillon
Fillon s'est sapé tout seul, et les révélations sur sa façon de se saper
(le prix de ses costards) n'y sont pas étrangères.
Il a commis une erreur en acceptant un cadeau d'un membre, Bourgi, de la
Françafrique, donc obligatoirement d'un franc-mac *, qui plus est venant
d'une maison, Arnys, appartenant à l'héritier de l'entrepreneur Jean
Arnault, héritier dont la fille est mariée à un enrichi par le minitel
rose et associé au gérant de la banque Lazard dans la direction du
journal où tout est faux même la date.

* :
http://www.seneweb.com/news/Afrique/franc-maconnerie-ali-bongo-intronise-a-la-tete-de-la-glb_n_37431.html
Aucune puissance étrangère n'est intervenue en faveur de Macron
Macron et Philippe ont été invités aux conférences Bilderberg, inutile
d'en dire plus.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Lebref
2018-01-06 14:25:39 UTC
Permalink
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Il a commis une erreur en acceptant un cadeau d'un
membre, Bourgi, de la Françafrique, donc obligatoirement
d'un franc-mac *, qui plus est venant d'une maison,
Arnys, appartenant à l'héritier de l'entrepreneur Jean
Arnault, héritier dont la fille est mariée à un enrichi
par le minitel rose et associé au gérant de la banque
Lazard dans la direction du journal où tout est faux même
la date.
Fillon a cru qu'aller s'agenouiller à Yad Vashem offrait un
sauf-conduit vers la présidence mais c'était insuffisant ;
oignez...
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-06 14:31:12 UTC
Permalink
Post by Lebref
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Il a commis une erreur en acceptant un cadeau d'un
membre, Bourgi, de la Françafrique, donc obligatoirement
d'un franc-mac *, qui plus est venant d'une maison,
Arnys, appartenant à l'héritier de l'entrepreneur Jean
Arnault, héritier dont la fille est mariée à un enrichi
par le minitel rose et associé au gérant de la banque
Lazard dans la direction du journal où tout est faux même
la date.
Fillon a cru qu'aller s'agenouiller à Yad Vashem offrait un
sauf-conduit vers la présidence mais c'était insuffisant ;
oignez...
Finalement, on l'a échappé belle.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
K.
2018-01-07 01:09:31 UTC
Permalink
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by Noski
Post by K.
Cela ne devrait concerner que les périodes électorales. L'idée est
d'empêcher des puissances étrangères, disposant de moyens colossaux, de
diffamer un candidat en toute impunité ou de s'adonner au piratage
informatique, comme cela s'était produit durant la campagne présidentielle.
Vous sous-entendez donc que macron fut élu grâce à des influences
étrangères qui ont sapés Fillon
Fillon s'est sapé tout seul, et les révélations sur sa façon de se saper
(le prix de ses costards) n'y sont pas étrangères.
Il a commis une erreur en acceptant un cadeau d'un membre, Bourgi, de la
Françafrique, donc obligatoirement d'un franc-mac *, qui plus est venant
d'une maison, Arnys, appartenant à l'héritier de l'entrepreneur Jean
Arnault, héritier dont la fille est mariée à un enrichi par le minitel
rose et associé au gérant de la banque Lazard dans la direction du
journal où tout est faux même la date.
http://www.seneweb.com/news/Afrique/franc-maconnerie-ali-bongo-intronise-a-la-tete-de-la-glb_n_37431.html
Un peu facile de tout mettre sur le dos des francs-maçons. Et puis, les
costards, ce n'est pas la seule erreur que Fillon a commise. Le maquillage
des fiches de renseignements sur Pénélope saisies lors d'une
perquisition à l'Assemblée, lui a également valu une mise en examen
pour « faux et usage de faux ».

Quelqu'un qui commet autant d'« erreurs » aurait-il été capable de
présider la France ? Il semble que les électeurs ont déjà répondu à
cette question.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Aucune puissance étrangère n'est intervenue en faveur de Macron
Macron et Philippe ont été invités aux conférences Bilderberg, inutile
d'en dire plus.
Fillon aussi, en 2013.
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-07 12:31:42 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Noski
Post by K.
Cela ne devrait concerner que les périodes électorales. L'idée est
d'empêcher des puissances étrangères, disposant de moyens colossaux, de
diffamer un candidat en toute impunité ou de s'adonner au piratage
informatique, comme cela s'était produit durant la campagne présidentielle.
Vous sous-entendez donc que macron fut élu grâce à des influences
étrangères qui ont sapés Fillon
Fillon s'est sapé tout seul, et les révélations sur sa façon de se
saper (le prix de ses costards) n'y sont pas étrangères.
Il a commis une erreur en acceptant un cadeau d'un membre, Bourgi, de
la Françafrique, donc obligatoirement d'un franc-mac *, qui plus est
venant d'une maison, Arnys, appartenant à l'héritier de l'entrepreneur
Jean Arnault, héritier dont la fille est mariée à un enrichi par le
minitel rose et associé au gérant de la banque Lazard dans la
http://www.seneweb.com/news/Afrique/franc-maconnerie-ali-bongo-intronise-a-la-tete-de-la-glb_n_37431.html
Un peu facile de tout mettre sur le dos des francs-maçons. Et puis, les
costards, ce n'est pas la seule erreur que Fillon a commise. Le
maquillage des fiches de renseignements sur Pénélope saisies lors d'une
perquisition à l'Assemblée, lui a également valu une mise en examen pour
« faux et usage de faux ».
On n'avait jamais vu avant de perquisition à l'Assemblée, atteinte à la
séparation des pouvoirs. L'instruction n'étant pas terminée, comment
avez-vous connaissance des éléments que vous citez ? Qui a violé le
secret de l'instruction ? Dans quelle prison est-il incarcéré ?
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Macron et Philippe ont été invités aux conférences Bilderberg, inutile
d'en dire plus.
Fillon aussi, en 2013.
On le fusillera avec les deux autres après le procès collectif.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
K.
2018-01-08 12:36:34 UTC
Permalink
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Noski
Post by K.
Cela ne devrait concerner que les périodes électorales. L'idée est
d'empêcher des puissances étrangères, disposant de moyens colossaux, de
diffamer un candidat en toute impunité ou de s'adonner au piratage
informatique, comme cela s'était produit durant la campagne présidentielle.
Vous sous-entendez donc que macron fut élu grâce à des influences
étrangères qui ont sapés Fillon
Fillon s'est sapé tout seul, et les révélations sur sa façon de se
saper (le prix de ses costards) n'y sont pas étrangères.
Il a commis une erreur en acceptant un cadeau d'un membre, Bourgi, de
la Françafrique, donc obligatoirement d'un franc-mac *, qui plus est
venant d'une maison, Arnys, appartenant à l'héritier de l'entrepreneur
Jean Arnault, héritier dont la fille est mariée à un enrichi par le
minitel rose et associé au gérant de la banque Lazard dans la
http://www.seneweb.com/news/Afrique/franc-maconnerie-ali-bongo-intronise-a-la-tete-de-la-glb_n_37431.html
Un peu facile de tout mettre sur le dos des francs-maçons. Et puis, les
costards, ce n'est pas la seule erreur que Fillon a commise. Le
maquillage des fiches de renseignements sur Pénélope saisies lors d'une
perquisition à l'Assemblée, lui a également valu une mise en examen pour
« faux et usage de faux ».
On n'avait jamais vu avant de perquisition à l'Assemblée, atteinte à la
séparation des pouvoirs.
N'importe quoi. Depuis 1958 et avant l'affaire Fillon, il y a eu 5
perquisitions à l'AN : bureaux de Jean de Broglie (1976), Yann Piat
(1994), Joëlle Ceccaldi-Raynaud (2004), Julien Dray (2008) et
Jean-François Copé (2015, pour l'affaire Bygmalion).

Les députés ne sont pas au-dessus des lois. Pour avoir le droit de
perquisitionner à l'Assemblée nationale, les magistrats doivent au
préalable obtenir une autorisation de son président qui, en principe,
est toujours accordée.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
L'instruction n'étant pas terminée, comment
avez-vous connaissance des éléments que vous citez ? Qui a violé le
secret de l'instruction ? Dans quelle prison est-il incarcéré ?
L'énoncé des motifs qui justifient une mise en examen ne constitue pas
une violation du secret de l'instruction. Ces motifs sont publics.

Pour que le magistrat instructeur prononce une mise en examen pour "faux
et usage de faux", il est bien obligé d'indiquer quels sont les
éléments qui justifient cette mise en examen.
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-08 12:45:21 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Noski
Post by K.
Cela ne devrait concerner que les périodes électorales. L'idée est
d'empêcher des puissances étrangères, disposant de moyens colossaux, de
diffamer un candidat en toute impunité ou de s'adonner au piratage
informatique, comme cela s'était produit durant la campagne présidentielle.
Vous sous-entendez donc que macron fut élu grâce à des influences
étrangères qui ont sapés Fillon
Fillon s'est sapé tout seul, et les révélations sur sa façon de se
saper (le prix de ses costards) n'y sont pas étrangères.
Il a commis une erreur en acceptant un cadeau d'un membre, Bourgi,
de la Françafrique, donc obligatoirement d'un franc-mac *, qui plus
est venant d'une maison, Arnys, appartenant à l'héritier de
l'entrepreneur Jean Arnault, héritier dont la fille est mariée à un
enrichi par le minitel rose et associé au gérant de la banque Lazard
http://www.seneweb.com/news/Afrique/franc-maconnerie-ali-bongo-intronise-a-la-tete-de-la-glb_n_37431.html
Un peu facile de tout mettre sur le dos des francs-maçons. Et puis,
les costards, ce n'est pas la seule erreur que Fillon a commise. Le
maquillage des fiches de renseignements sur Pénélope saisies lors
d'une perquisition à l'Assemblée, lui a également valu une mise en
examen pour « faux et usage de faux ».
On n'avait jamais vu avant de perquisition à l'Assemblée, atteinte à
la séparation des pouvoirs.
N'importe quoi. Depuis 1958 et avant l'affaire Fillon, il y a eu 5
perquisitions à l'AN : bureaux de Jean de Broglie (1976), Yann Piat
(1994), Joëlle Ceccaldi-Raynaud (2004), Julien Dray (2008) et
Jean-François Copé (2015, pour l'affaire Bygmalion).
Les députés ne sont pas au-dessus des lois. Pour avoir le droit de
perquisitionner à l'Assemblée nationale, les magistrats doivent au
préalable obtenir une autorisation de son président qui, en principe,
est toujours accordée.
Voilà, en pleine campagne électorale, Bartolone s'est rendu complice
d'une manipulation, alors que lui-même employait sa femme comme assistante.
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
L'instruction n'étant pas terminée, comment avez-vous connaissance des
éléments que vous citez ? Qui a violé le secret de l'instruction ?
Dans quelle prison est-il incarcéré ?
L'énoncé des motifs qui justifient une mise en examen ne constitue pas
une violation du secret de l'instruction. Ces motifs sont publics.
Et en période électorale, c'est un viol de la démocratie par des juges
en dehors du champ démocratique.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
K.
2018-01-08 22:57:42 UTC
Permalink
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Noski
Post by K.
Cela ne devrait concerner que les périodes électorales. L'idée est
d'empêcher des puissances étrangères, disposant de moyens colossaux, de
diffamer un candidat en toute impunité ou de s'adonner au piratage
informatique, comme cela s'était produit durant la campagne présidentielle.
Vous sous-entendez donc que macron fut élu grâce à des influences
étrangères qui ont sapés Fillon
Fillon s'est sapé tout seul, et les révélations sur sa façon de se
saper (le prix de ses costards) n'y sont pas étrangères.
Il a commis une erreur en acceptant un cadeau d'un membre, Bourgi,
de la Françafrique, donc obligatoirement d'un franc-mac *, qui plus
est venant d'une maison, Arnys, appartenant à l'héritier de
l'entrepreneur Jean Arnault, héritier dont la fille est mariée à un
enrichi par le minitel rose et associé au gérant de la banque Lazard
http://www.seneweb.com/news/Afrique/franc-maconnerie-ali-bongo-intronise-a-la-tete-de-la-glb_n_37431.html
Un peu facile de tout mettre sur le dos des francs-maçons. Et puis,
les costards, ce n'est pas la seule erreur que Fillon a commise. Le
maquillage des fiches de renseignements sur Pénélope saisies lors
d'une perquisition à l'Assemblée, lui a également valu une mise en
examen pour « faux et usage de faux ».
On n'avait jamais vu avant de perquisition à l'Assemblée, atteinte à
la séparation des pouvoirs.
N'importe quoi. Depuis 1958 et avant l'affaire Fillon, il y a eu 5
perquisitions à l'AN : bureaux de Jean de Broglie (1976), Yann Piat
(1994), Joëlle Ceccaldi-Raynaud (2004), Julien Dray (2008) et
Jean-François Copé (2015, pour l'affaire Bygmalion).
Les députés ne sont pas au-dessus des lois. Pour avoir le droit de
perquisitionner à l'Assemblée nationale, les magistrats doivent au
préalable obtenir une autorisation de son président qui, en principe,
est toujours accordée.
Voilà, en pleine campagne électorale, Bartolone s'est rendu complice
d'une manipulation, alors que lui-même employait sa femme comme assistante.
Vous cherchez à noyer le poisson. Si Fillon a été mis en examen, ce
n'est pas pour avoir employé sa femme comme assistante, vous le savez
bien.

Quant à reprocher à Bartolone d'avoir donné son accord pour une
perquisition à l'Assemblée, c'est tout bonnement ridicule. Lui ou un
autre, cela aurait été pareil.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
L'instruction n'étant pas terminée, comment avez-vous connaissance des
éléments que vous citez ? Qui a violé le secret de l'instruction ?
Dans quelle prison est-il incarcéré ?
L'énoncé des motifs qui justifient une mise en examen ne constitue pas
une violation du secret de l'instruction. Ces motifs sont publics.
Et en période électorale, c'est un viol de la démocratie par des juges
en dehors du champ démocratique.
Dura lex, sed lex. En l'occurrence, les règles de la procédure ont été
scrupuleusement respectées.

L'élimination de Fillon est une victoire de la démocratie sur le
népotisme.
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-08 22:59:34 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Noski
Post by K.
Cela ne devrait concerner que les périodes électorales. L'idée est
d'empêcher des puissances étrangères, disposant de moyens colossaux, de
diffamer un candidat en toute impunité ou de s'adonner au piratage
informatique, comme cela s'était produit durant la campagne
présidentielle.
Vous sous-entendez donc que macron fut élu grâce à des
influences étrangères qui ont sapés Fillon
Fillon s'est sapé tout seul, et les révélations sur sa façon de
se saper (le prix de ses costards) n'y sont pas étrangères.
Il a commis une erreur en acceptant un cadeau d'un membre, Bourgi,
de la Françafrique, donc obligatoirement d'un franc-mac *, qui
plus est venant d'une maison, Arnys, appartenant à l'héritier de
l'entrepreneur Jean Arnault, héritier dont la fille est mariée à
un enrichi par le minitel rose et associé au gérant de la banque
Lazard dans la direction du journal où tout est faux même la date.
http://www.seneweb.com/news/Afrique/franc-maconnerie-ali-bongo-intronise-a-la-tete-de-la-glb_n_37431.html
Un peu facile de tout mettre sur le dos des francs-maçons. Et puis,
les costards, ce n'est pas la seule erreur que Fillon a commise. Le
maquillage des fiches de renseignements sur Pénélope saisies lors
d'une perquisition à l'Assemblée, lui a également valu une mise en
examen pour « faux et usage de faux ».
On n'avait jamais vu avant de perquisition à l'Assemblée, atteinte à
la séparation des pouvoirs.
N'importe quoi. Depuis 1958 et avant l'affaire Fillon, il y a eu 5
perquisitions à l'AN : bureaux de Jean de Broglie (1976), Yann Piat
(1994), Joëlle Ceccaldi-Raynaud (2004), Julien Dray (2008) et
Jean-François Copé (2015, pour l'affaire Bygmalion).
Les députés ne sont pas au-dessus des lois. Pour avoir le droit de
perquisitionner à l'Assemblée nationale, les magistrats doivent au
préalable obtenir une autorisation de son président qui, en principe,
est toujours accordée.
Voilà, en pleine campagne électorale, Bartolone s'est rendu complice
d'une manipulation, alors que lui-même employait sa femme comme assistante.
Vous cherchez à noyer le poisson.
Macron maltraite son chien :



Je demande la destitution.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Cl.Massé
2018-01-09 00:04:39 UTC
Permalink
"Pingouins, chiens et canards en 404" a écrit dans le message de groupe de
Et en période électorale, c'est un viol de la démocratie par des juges en
dehors du champ démocratique.
Quand le scandale a éclaté, la campagne officielle n'était pas encore
commencée. Et pis même, la campagne officielle n'est pas une période
d'amnistie générale, c'est après.

Et faut-il encore le rappeler, la justice constitue un des pouvoirs
démocratiques. Les puristes diront républicain, mais enfin bon.

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-09 00:21:47 UTC
Permalink
"Pingouins, chiens et canards en 404"  a écrit dans le message de groupe de
Et en période électorale, c'est un viol de la démocratie par des juges en
dehors du champ démocratique.
Quand le scandale a éclaté, la campagne officielle n'était pas encore
commencée. Et pis même, la campagne officielle n'est pas une période
d'amnistie générale, c'est après.
Et faut-il encore le rappeler, la justice constitue un des pouvoirs
démocratiques.
Non.

1/ C'est une autorité dans la constitution

2/ Montesquieu est le seul imbécile à parler d'un pouvoir judiciaire. Il
était juge, je ne sais plus s'il avait acheté ou hérité cette charge de
moyen-fonctionnaire. S'il avait été boulanger il aurait inventé un
pouvoir pâtissier. Nul pouvoir judiciaire chez Locke.

3/ Il n'y a pas un milligramme de démocratie dans le fonctionnement de
la "justice" : c'est l'irresponsabilité totale d'un CSM corporatiste qui
absout ou presque les plus nuls. Où en est l'enquête sur la violation du
secret de l'instruction du PNF qui sortait tous les jours dans le
journal du patron de la banque Lazard ? Maître Dupont-Moretti avait
ironisé en disant "Je ne sais pas qui c'est, c'est peut-être la femme de
ménage, dans ce cas il faut mettre la femme de ménage du PNF en examen".

4/ Le Parquet n'est pas la justice, il n'est pas reconnu comme tel par
la CEDH. Entre PNF et HATVP, c'est ramassis de copains (et coquins
aurait dit Poniatowski) du PS, sans même parler des divers liens
matrimoniaux entre les acteurs du vaste cabinet noir.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Cl.Massé
2018-01-10 22:23:41 UTC
Permalink
"Pingouins, chiens et canards en 404" a écrit dans le message de groupe de
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by Cl.Massé
Et faut-il encore le rappeler, la justice constitue un des pouvoirs
démocratiques.
Non.
Pouvoir législatif - pouvoir exécutif - pouvoir judiciaire.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
3/ Il n'y a pas un milligramme de démocratie dans le fonctionnement de
la "justice"
Pas moins que dans le pouvoir exécutif, qui est nommé également. C'est une
démocratie indirecte, ou représentative, mais une démocratie tout de même.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
4/ Le Parquet n'est pas la justice,
C'est pas le parquet qui prend les décisions.

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Cardinal de Hère
2018-01-11 05:00:24 UTC
Permalink
Post by Cl.Massé
Pouvoir législatif - pouvoir exécutif - pouvoir judiciaire.
Slogan publicitaire qui n'engage que les gogos qui y souscrivent. Dans
la réalité il n'y a que le pouvoir oligarchique qui s'exerce via le
contrôle au plus hauts niveaux du pouvoir exécutif qui lui est
étroitement subordonné.
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-11 12:01:34 UTC
Permalink
"Pingouins, chiens et canards en 404"  a écrit dans le message de groupe de
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by Cl.Massé
Et faut-il encore le rappeler, la justice constitue un des pouvoirs
démocratiques.
Non.
Pouvoir législatif - pouvoir exécutif - pouvoir judiciaire.
Ce n'est QUE Montesquieu, Locke n'a pas les trois mêmes, et pour la
Constitution en vigueur, ce n'est qu'une autorité.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
3/ Il n'y a pas un milligramme de démocratie dans le fonctionnement de
la "justice"
Pas moins que dans le pouvoir exécutif, qui est nommé également.
Le gouvernement peut à chaque instant être viré par motion de censure
par les élus au suffrage universel direct.
C'est une
démocratie indirecte, ou représentative, mais une démocratie tout de même.
Non, ils sont politiquement irresponsables. Le CSM, dont la composition
bouge trop, ne joue aucunement son rôle, parce que son recrutement est
corporatiste. Regardez par curiosité la composition du CSM dans la
constitution de la IVe république. Je n'ose vous renvoyer aux
dispositions sur les juges des constitutions de 1791, 1793 et 1795.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
4/ Le Parquet n'est pas la justice,
C'est pas le parquet qui prend les décisions.
C'est le Parquet entièrement nommé par les socialistes qui a pris la
décision d'enquêter suite à un article de presse pour une assistante
parlementaire de la famille, comme encore 130 autres députés début 2017,
et de ne pas enquêter sur des revenus et un patrimoine non compatibles
aussi montrés par voie de presse (www.les-crises.fr) ni sur le cabinet
noir dénoncé par un livre.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Cl.Massé
2018-01-12 17:10:21 UTC
Permalink
"Pingouins, chiens et canards en 404" a écrit dans le message de groupe de
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by Cl.Massé
Pouvoir législatif - pouvoir exécutif - pouvoir judiciaire.
Ce n'est QUE Montesquieu, Locke n'a pas les trois mêmes, et pour la
Constitution en vigueur, ce n'est qu'une autorité.
Une autorité qui a donc un pouvoir. C'est pas Montesquieu mais les cours
d'éducation civique à l'Education Nationale. Locke ne représente que
lui-même.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by Cl.Massé
Pas moins que dans le pouvoir exécutif, qui est nommé également.
Le gouvernement peut à chaque instant être viré par motion de censure par
les élus au suffrage universel direct.
Contre-pouvoir, tout comme l'est la Justice qui peut mettre des députés en
prison. Ah ben non en fait, ils ont l'immunité. Donc le déséquilibre n'est
pas en faveur de la Justice.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by Cl.Massé
C'est une démocratie indirecte, ou représentative, mais une démocratie
tout de même.
Non, ils sont politiquement irresponsables.
Ils sont nommés par des élus. Être immunisé contre les pressions n'est pas
irresponsabilité, les députés le sont aussi, et en plus ils votent des lois
d'amnistie pour eux-mêmes.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Le CSM, dont la composition bouge trop, ne joue aucunement son rôle, parce
que son recrutement est corporatiste.
Ah! et le recrutement des ministres ne l'est pas…
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Regardez par curiosité la composition du CSM dans la constitution de la
IVe république.
Regarde la composition de l'Assemblée. Y vois-tu un bronzé, un noir, un
pauvre, un musulman?
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Je n'ose vous renvoyer aux dispositions sur les juges des constitutions de
1791, 1793 et 1795.
Post by Cl.Massé
C'est pas le parquet qui prend les décisions.
C'est le Parquet entièrement nommé par les socialistes qui a pris la
décision d'enquêter suite à un article de presse pour une assistante
parlementaire de la famille,
Non, une enquête passe par un juge d'instruction, qui n'appartient pas au
parquet. Initiative n'est pas décision.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
comme encore 130 autres députés début 2017,
S'il y a 40 voleurs, ça reste des voleurs. Ce sont les textes de loi qui
définissent les délits, pas les usages ni les traditions.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
et de ne pas enquêter sur des revenus et un patrimoine non compatibles
aussi montrés par voie de presse (www.les-crises.fr) ni sur le cabinet
noir dénoncé par un livre.
-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Cardinal de Hère
2018-01-09 06:14:17 UTC
Permalink
"Pingouins, chiens et canards en 404"  a écrit dans le message de groupe de
Et en période électorale, c'est un viol de la démocratie par des juges en
dehors du champ démocratique.
Quand le scandale a éclaté, la campagne officielle n'était pas encore
commencée. Et pis même, la campagne officielle n'est pas une période
d'amnistie générale, c'est après.
Mais le scandale des millions d'euros que Macron a gagné au service de
Rothschild et n'apparaissant pas dans sa déclaration de patrimoine n'a
jamais éclaté, ni avant, ni pendant, ni après la présidentielle.
Et faut-il encore le rappeler, la justice constitue un des pouvoirs
démocratiques. Les puristes diront républicain, mais enfin bon.
Conclusion : la justice et les médias sont des roquets aux ordres du
pouvoir oligarchique.
Duzz'
2018-01-07 12:36:30 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Macron et Philippe ont été invités aux conférences Bilderberg, inutile
d'en dire plus.
Fillon aussi, en 2013.
Si à 50 ans on n'a pas été invité à une conférence Bilderberg, c'est
qu'on a raté sa vie.
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-07 12:57:29 UTC
Permalink
Post by Duzz'
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Macron et Philippe ont été invités aux conférences Bilderberg, inutile
d'en dire plus.
Fillon aussi, en 2013.
Si à 50 ans on n'a pas été invité à une conférence Bilderberg, c'est
qu'on a raté sa vie.
Attendez, j'ai un ami qui a été invité à prendre le thé chez une comtesse.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Calamity "DJ Mara" Jade
2018-01-07 17:12:33 UTC
Permalink
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Attendez, j'ai un ami qui a été invité à prendre le thé chez une comtesse.
Guadalupe Fernandez Valencia?
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube JadeDiscoHD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs&Movies III - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesIII
Google+ Jade DiscoHD - https://plus.google.com/+JadeDisco
G+ Jade Docs & Movies III - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIII
Un p'tit coup de déprime? --> https://postimg.org/gallery/ikhwdv9m/
Cardinal de Hère
2018-01-06 06:46:33 UTC
Permalink
Post by K.
Cela ne devrait concerner que les périodes électorales. L'idée est
d'empêcher des puissances étrangères, disposant de moyens colossaux, de
diffamer un candidat en toute impunité ou de s'adonner au piratage
informatique, comme cela s'était produit durant la campagne présidentielle.
Et que fait-on lorsque les médias nationaux s'acharnent contre Fillon
pour des indélicatesses mais refusent de s'acharner contre Macron pour
dissimulation de patrimoine et mensonge ?

La vérité c'est qu'il faut des contre-pouvoirs médiatiques. Aux USA les
médias étaient à 99% pour l'immonde Clinton. Si des médias russes sont
intervenus en faveur de Trump alors il faut les en remercier car ils ont
rétablis l'équilibre.

Ce que veut faire Macron c'est tout simplement s'assurer le monopole du
mensonge. Son projet est donc totalitaire.
K.
2018-01-06 07:26:35 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by K.
Cela ne devrait concerner que les périodes électorales. L'idée est
d'empêcher des puissances étrangères, disposant de moyens colossaux, de
diffamer un candidat en toute impunité ou de s'adonner au piratage
informatique, comme cela s'était produit durant la campagne présidentielle.
Et que fait-on lorsque les médias nationaux s'acharnent contre Fillon
pour des indélicatesses
Bel euphémisme. Je rappelle que Fillon a été mis en examen pour
détournements de fonds publics, complicité et recel de détournements de
fonds publics, complicité et recel d’abus de bien sociaux, manquements
aux obligations de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence
de la vie publique, trafic d'influence, faux et usage de faux, escroquerie
aggravée. Rien que ça !
Post by Cardinal de Hère
mais refusent de s'acharner contre Macron pour
dissimulation de patrimoine et mensonge ?
Diffamation. La HATVP a déclaré que les contrôles « n'ont révélé
aucun élément de nature à remettre en cause le caractère exhaustif,
exact et sincère de la déclaration de M. Emmanuel Macron ».

http://www.anticor.org/2017/03/27/patrimoine-demmanuel-macron-la-hatvp-repond-a-anticor/
Post by Cardinal de Hère
La vérité c'est qu'il faut des contre-pouvoirs médiatiques.
Évidemment. Il n'est pas question de les supprimer.
Post by Cardinal de Hère
Ce que veut faire Macron c'est tout simplement s'assurer le monopole du
mensonge. Son projet est donc totalitaire.
Le projet de loi n'ayant pas encore été soumis à l'Assemblée, il est
difficile d'en parler.

Mais il paraît raisonnable de penser qu'il s'agira de quelques mesures
destinées à assurer la sérénité des débats et à limiter l'influence
des puissances étrangères durant les périodes électorales. Au final,
la démocratie devrait en sortir grandie.
Cardinal de Hère
2018-01-06 07:50:17 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
Et que fait-on lorsque les médias nationaux s'acharnent contre Fillon
pour des indélicatesses
Bel euphémisme. Je rappelle que Fillon a été mis en examen pour
détournements de fonds publics, complicité et recel de détournements de
fonds publics, complicité et recel d’abus de bien sociaux, manquements
aux obligations de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence
de la vie publique, trafic d'influence, faux et usage de faux,
escroquerie aggravée. Rien que ça !
Ce sont des broutilles comparé à ce que sidi al-Makrrroune a fait en
toute impunité.
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
mais refusent de s'acharner contre Macron pour dissimulation de
patrimoine et mensonge ?
Diffamation. La HATVP a déclaré que les contrôles « n'ont révélé aucun
élément de nature à remettre en cause le caractère exhaustif, exact et
sincère de la déclaration de M. Emmanuel Macron ».
http://www.anticor.org/2017/03/27/patrimoine-demmanuel-macron-la-hatvp-repond-a-anticor/
Voici ce que Wikipedia peu susceptible de manque de complaisance envers
les juifs et le mondialisme dit au sujet du juif séfarade qui préside la
Haute Autorité pour la transparence de la vie publique :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Nadal

Jean-Louis Nadal, né le 25 février 1942 à Sousse (Protectorat français
de Tunisie), est un ancien magistrat français, président de la Haute
Autorité pour la transparence de la vie publique depuis le 19 décembre
2013. Du 20 octobre 2004 au 30 juin 2011 il a été procureur général près
la Cour de cassation.
Se définissant « depuis toujours » comme « un homme de gauche »,
Jean-Louis Nadal s'est engagé publiquement à plusieurs reprises à partir
de 2011 en faveur du Parti socialiste1.

Et un peu plus loin :

Engagement politique
Jean-Louis Nadal s'exprime à plusieurs reprises contre le gouvernement
de Nicolas Sarkozy :
Début 2009, il critique publiquement la réforme de la justice annoncée
par Nicolas Sarkozy6.
Le 7 janvier 2011, Jean-Louis Nadal s'en prend, en allusion, selon la
presse, aux syndicats policiers et au ministre de l'Intérieur Brice
Hortefeux, à ceux qui « affich[ent] pour la justice une forme de mépris
», et appelle à une séparation, au moins en ce qui concerne les
nominations des magistrats du parquet, entre le ministère public et le
pouvoir politique, le premier étant subordonné au ministère de la
Justice, donc au second7,8.
Jean Louis Nadal s’engage politiquement aux côtés de Martine Aubry lors
de la primaire présidentielle socialiste de 2011 en lui apportant son
soutien public, estimant que les propositions des autres candidats à
l'élection présidentielle manquent d'ambition9,10,11. Sa présence est
remarquée lors des meetings socialistes précédents le premier tour de la
primaire. Il poursuit son soutien à la veille du second tour, dans le
fief de la maire de Lille12.
En 2012, il soutient ouvertement le candidat François Hollande13.
Jean-Louis Nadal est présenté comme franc-maçon14 ce qu´il dément15.
fin de citation

Franc-maçon, socialiste, mondialiste, européiste, acharné contre la
droite. On a compris qui est le patron de cet organisme public qui a
absout sidi al-Makrrroune de toute faute.
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
La vérité c'est qu'il faut des contre-pouvoirs médiatiques.
Évidemment. Il n'est pas question de les supprimer.
Bien sûr que si. Pour un type comme sidi al-Makrrroune les attaques
contre Trump c'est cachère, les attaques contre la Clintonasse sont des
fake news.

Le pouvoir politique n'a pas à intervenir dans le jeu libre des médias.
L'information doit rester pluraliste. Et si des mensonges haineux sont
proférés à l'encontre de Trump des mensonges haineux doivent pouvoir
être aussi proférés à l'encontre de la Clintonasse dont je rappelle le
rôle criminel et génocidaire joué en Libye.
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
Ce que veut faire Macron c'est tout simplement s'assurer le monopole
du mensonge. Son projet est donc totalitaire.
Le projet de loi n'ayant pas encore été soumis à l'Assemblée, il est
difficile d'en parler.
Mais il paraît raisonnable de penser qu'il s'agira de quelques mesures
destinées à assurer la sérénité des débats et à limiter l'influence des
puissances étrangères durant les périodes électorales. Au final, la
démocratie devrait en sortir grandie.
Les journalistes ont-ils enquêté pour savoir où sont passés les 3
millions d'euros gagnés par sidi al-Makrrroune au service de Rothschild
? Lui ont-ils seulement posé la question ? Les journalistes ont-ils
matraqués jours après jours les infos en posant et reposant la question,
en approfondissant l'enquête, en dévoilant d'autres magouilles
crapuleuses de sidi al-Makrrroune ? Ils se sont écrasés comme de grosses
merdes stipendiées pour salir Fillon et faire gagner le nervi de la
finance et de l'oligarchie euro-atlantique. Cette campagne a été un
scandale immonde et j'espère du plus profond du coeur que la vermine des
journalistes et les médias dans leur ensemble le paiera un jour de la
plus douloureuse manière.
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-06 14:15:48 UTC
Permalink
Post by K.
Je rappelle que Fillon a été mis en examen pour
détournements de fonds publics, complicité et recel de détournements de
fonds publics, complicité et recel d’abus de bien sociaux, manquements
aux obligations de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence
de la vie publique, trafic d'influence, faux et usage de faux,
escroquerie aggravée. Rien que ça !
Tout cela étant fake, puisque l'argent du Parlement, en tout état de
cause, n'est pas de "l'argent public" et que ces manœuvres de
simili-magistrats dévoyés nommés complaisamment par le pouvoir
socialiste ne sont ni plus ni moins qu'une atteinte à la séparation des
pouvoirs, avec la complicité active de Bartolone, qui, seul, pouvait
donner accès aux archives comptables de l'Assemblée, et qui employait sa
femme comme assistante parlementaire, comme encore 120 ou 130
parlementaires début 2017.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
K.
2018-01-07 01:43:02 UTC
Permalink
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Je rappelle que Fillon a été mis en examen pour
détournements de fonds publics, complicité et recel de détournements de
fonds publics, complicité et recel d’abus de bien sociaux, manquements
aux obligations de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence
de la vie publique, trafic d'influence, faux et usage de faux,
escroquerie aggravée. Rien que ça !
Tout cela étant fake, puisque l'argent du Parlement, en tout état de
cause, n'est pas de "l'argent public"
Argument fallacieux. Les députés disposent d'une enveloppe mensuelle
d'un montant d'environ 9 500 euros qui leur permet de rémunérer des
collaborateurs. Ce qu'on reproche à Fillon, ce n'est pas d'avoir fait
usage de cette somme mais d'avoir attribué à son épouse-collaboratrice
un salaire de l'ordre de 6000 euros alors que le salaire moyen d'un
attaché parlementaire est d'environ 1500 euros. C'est un premier point.

Le second point, c'est la réalité du travail fourni. Il semble que les
enquêteurs du parquet national financier ont eu les plus grandes
difficultés à trouver les traces d'un travail effectué correspondant à
un tel salaire. Et les comptes maquillés, trouvés au cours d'une
perquisition, n'arrangent pas les choses.

Qui plus est, le « système Fillon » ne s'arrêtaient pas là puisque
les enfants étaient mis aussi à contribution pour détourner l'argent
parlementaire. Marie Fillon, en tant qu'employée de son père a touché
46 000 euros qu'elle a reversé ensuite presque intégralement sur le
compte de ses parents, soi-disant pour « rembourser ses frais de mariage
».

Bref, l'entreprise familiale fonctionnait à plein régime, et remercions
les journalistes et les magistrats, francs-maçons ou pas, d'avoir
révélé cette gabegie au grand jour.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
et que ces manœuvres de simili-magistrats dévoyés (...)
C'est le propre des petites racailles d'insulter ceux qui leur mettent le
nez dans leur caca.
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-07 12:36:08 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Je rappelle que Fillon a été mis en examen pour détournements de
fonds publics, complicité et recel de détournements de fonds publics,
complicité et recel d’abus de bien sociaux, manquements aux
obligations de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence
de la vie publique, trafic d'influence, faux et usage de faux,
escroquerie aggravée. Rien que ça !
Tout cela étant fake, puisque l'argent du Parlement, en tout état de
cause, n'est pas de "l'argent public"
Argument fallacieux. Les députés disposent d'une enveloppe mensuelle
d'un montant d'environ 9 500 euros qui leur permet de rémunérer des
collaborateurs. Ce qu'on reproche à Fillon, ce n'est pas d'avoir fait
usage de cette somme mais d'avoir attribué à son épouse-collaboratrice
un salaire de l'ordre de 6000 euros alors que le salaire moyen d'un
attaché parlementaire est d'environ 1500 euros. C'est un premier point.
Et déjà il est faux : c'est 3700 nets qu'elle était payée.
Post by K.
Le second point, c'est la réalité du travail fourni. Il semble que les
enquêteurs du parquet national financier ont eu les plus grandes
difficultés à trouver les traces d'un travail effectué correspondant à
un tel salaire.
Le député n'a pas à se justifier devant de la piétaille judiciaire.
Comme l'a dit je ne sais plus qui : "elle aurait pu tricoter", ce n'est
pas à un sous-fifre judiciaire de juger de l'utilité. Grave atteinte à
la séparation des pouvoirs, il ne s'agit pas d'argent public, c'est le
budget de l'Assemblée.
Post by K.
Et les comptes maquillés, trouvés au cours d'une
perquisition, n'arrangent pas les choses.
Quels comptes maquillés ? L'instruction est terminée ? Comment avez-vous
connaissance (ou croyez-vous avoir connaissance) d'éléments ? Qui vous
les a fournis ? Dans quelle prison est-il incarcéré pour violation de
l'instruction ?
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
et que ces manœuvres de simili-magistrats dévoyés (...)
C'est le propre des petites racailles d'insulter ceux qui leur mettent
le nez dans leur caca.
"Mon" ? Je ne suis ni de la famille, ni du parti, rien. Juste voisin de
quartier.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Lebref
2018-01-06 14:17:24 UTC
Permalink
Post by K.
Je rappelle que Fillon a été mis en examen pour
détournements de fonds publics, complicité et recel de
détournements de fonds publics, complicité et recel
d’abus de bien sociaux, manquements aux obligations de
déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de
la vie publique, trafic d'influence, faux et usage de
faux, escroquerie aggravée. Rien que ça !
Oui, c'est un scandale !
"René Groumal
2018-01-06 15:53:28 UTC
Permalink
Post by Lebref
Post by K.
Je rappelle que Fillon a été mis en examen pour
détournements de fonds publics, complicité et recel de
détournements de fonds publics, complicité et recel
d’abus de bien sociaux, manquements aux obligations de
déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de
la vie publique, trafic d'influence, faux et usage de
faux, escroquerie aggravée. Rien que ça !
Oui, c'est un scandale !
Qu'il n'ait pas encore été jugé....
Joe Cool
2018-01-06 14:39:20 UTC
Permalink
Post by K.
Reste à savoir quelle forme pourrait prendre un tel projet de loi.
Peu importe. Si une telle loi ne passe pas, nous resterons à peu près libre, ce qui est une bonne chose. Si une telle loi passe, les opposants au régime entreront encore un peu plus en clandestinité, le peuple sera encore plus braqué contre le riégme, qui tombera beaucoup plus vite, ce qui est aussi une bonne chose.

Macron et tous ces oligarques arrogants me rappellent le personnage de Paul Decourt dans «Que la bête meure», le film de Chabrol. Quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, il court à sa perte, sans qu'on ait à lever le petit doigt.

La bête mourra... puis une nouvelle bête naîtra. Entre les deux, on aura un peu de tranquillité.
--
Joe Cool
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-06 14:44:29 UTC
Permalink
Post by Joe Cool
Post by K.
Reste à savoir quelle forme pourrait prendre un tel projet de loi.
Peu importe. Si une telle loi ne passe pas, nous resterons à peu près
libre, ce qui est une bonne chose. Si une telle loi passe, les opposants
au régime entreront encore un peu plus en clandestinité, le peuple sera
encore plus braqué contre le riégme, qui tombera beaucoup plus vite, ce
qui est aussi une bonne chose.
Macron et tous ces oligarques arrogants me rappellent le personnage de
Paul Decourt dans «Que la bête meure», le film de Chabrol. Quoi qu'il
dise, quoi qu'il fasse, il court à sa perte, sans qu'on ait à lever le
petit doigt.
La bête mourra... puis une nouvelle bête naîtra. Entre les deux, on aura
un peu de tranquillité.
Il est encore fécond, le ventre républicain.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
l***@wanadoo.fr
2018-01-09 10:10:19 UTC
Permalink
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Il est encore fécond, le ventre républicain.
ce n'est pas seulement républicain c'est avant tout purement politicien ...
--
L.C.
K.
2018-01-07 00:44:24 UTC
Permalink
Post by Joe Cool
Post by K.
Reste à savoir quelle forme pourrait prendre un tel projet de loi.
Peu importe. Si une telle loi ne passe pas, nous resterons à peu près libre,
ce qui est une bonne chose. Si une telle loi passe, les opposants au régime
entreront encore un peu plus en clandestinité, le peuple sera encore plus braqué
contre le riégme, qui tombera beaucoup plus vite, ce qui est aussi une bonne
chose.
S'il s'agit d'une loi liberticide, je serai le premier à prendre le
maquis. Mais je crois qu'il y a une bonne part de fantasmes autour de
cette déclaration de Macron.

Politiquement, il serait stupide de vouloir museler une opposition qui est
en pleine déliquescence et qui renaîtrait de ces cendres si elle se
retrouvait dans la position idéale de victime.

On a vu ce que cela a donné avec le FN qui a atteint des scores
faramineux grâce à la diabolisation dont il a été l'objet durant des
décennies.

Or, Macron n'est ni stupide ni suicidaire.
Post by Joe Cool
Macron et tous ces oligarques arrogants me rappellent le personnage de Paul
Decourt dans «Que la bête meure», le film de Chabrol. Quoi qu'il dise, quoi
qu'il fasse, il court à sa perte, sans qu'on ait à lever le petit doigt.
Si l'on en croit la boule de cristal de ceux qui prennent leurs vessies
pour des lanternes et leurs désirs pour des réalités, Macron n'aurait
même pas dû être élu.

Quelques semaines avant le premier tour, ses opposants, les yeux rivés
sur les courbes prometteuses de Filteris, assénaient encore avec une
belle confiance que la "baudruche" allait se dégonfler d'un moment à
l'autre.

C'est pourquoi les pronostics à la mords-moi le noeud me laissent
sceptique et me font doucement rigoler.
Calamity "DJ Mara" Jade
2018-01-07 06:08:06 UTC
Permalink
S'il s'agit d'une loi liberticide, je serai le premier à prendre le maquis.
Quand j'entends le mot maquis...

Loading Image...

Loading Image...
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube JadeDiscoHD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs&Movies III - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesIII
Google+ Jade DiscoHD - https://plus.google.com/+JadeDisco
G+ Jade Docs & Movies III - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIII
Un p'tit coup de déprime? --> https://postimg.org/gallery/ikhwdv9m/
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-07 12:28:07 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Joe Cool
Post by K.
Reste à savoir quelle forme pourrait prendre un tel projet de loi.
Peu importe. Si une telle loi ne passe pas, nous resterons à peu près
libre, ce qui est une bonne chose. Si une telle loi passe, les
opposants au régime entreront encore un peu plus en clandestinité, le
peuple sera encore plus braqué contre le riégme, qui tombera beaucoup
plus vite, ce qui est aussi une bonne chose.
S'il s'agit d'une loi liberticide, je serai le premier à prendre le
maquis. Mais je crois qu'il y a une bonne part de fantasmes autour de
cette déclaration de Macron.
Politiquement, il serait stupide de vouloir museler une opposition qui
est en pleine déliquescence et qui renaîtrait de ces cendres si elle se
retrouvait dans la position idéale de victime.
On a vu ce que cela a donné avec le FN qui a atteint des scores
faramineux grâce à la diabolisation dont il a été l'objet durant des
décennies.
Or, Macron n'est ni stupide ni suicidaire.
Pétition de principe.
Post by K.
Si l'on en croit la boule de cristal de ceux qui prennent leurs vessies
pour des lanternes et leurs désirs pour des réalités, Macron n'aurait
même pas dû être élu.
Non, il n'aurait pas dû.
Post by K.
C'est pourquoi les pronostics à la mords-moi le noeud
Je savais que vous étiez mormon.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
l***@wanadoo.fr
2018-01-09 10:08:58 UTC
Permalink
Post by Joe Cool
Si une telle loi passe, les opposants au régime entreront encore un peu
plus en clandestinité, le peuple sera encore plus braqué contre le régime, > qui tombera beaucoup plus vite, ce qui est aussi une bonne chose.
C'est la forme que prend la fuite en avant ... Mais il ne s'en aperçoivent que trop tard en essayant de rectifier et ils en sont ridicules
Post by Joe Cool
La bête mourra... puis une nouvelle bête naîtra. Entre les deux, on aura un peu de tranquillité.
L'Histoire est un éternel recommencement ...

--
L.C.
Herisson grognon
2018-01-06 11:28:42 UTC
Permalink
Post by K.
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties
libérales » sans apparemment se rendre compte du fait que cette nouvelle
loi sera une mesure parfaitement antilibérale, la liberté d'expression
ayant été historiquement la valeur libérale par excellence.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression est
en soi une fake news.
Stupide, depuis que Macron participe à la vie politique est même est à
la direction des affaires du pays il n'a jamais, JAMAIS fait la lumière
sur la manipulaiton des islamistes en Syrie, Macron est dans les
fake-news, macron fait partie des fake-news, défendre Macron à ce sujet
c'est prendre partie pour les fake-news.

Alain
Cardinal de Hère
2018-01-06 11:33:31 UTC
Permalink
Post by Herisson grognon
Post by K.
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties
libérales » sans apparemment se rendre compte du fait que cette nouvelle
loi sera une mesure parfaitement antilibérale, la liberté d'expression
ayant été historiquement la valeur libérale par excellence.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression est
en soi une fake news.
Stupide, depuis que Macron participe à la vie politique est même est à
la direction des affaires du pays il n'a jamais, JAMAIS fait la lumière
sur la manipulaiton des islamistes en Syrie, Macron est dans les
fake-news, macron fait partie des fake-news, défendre Macron à ce sujet
c'est prendre partie pour les fake-news.
+1
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-06 14:10:20 UTC
Permalink
Post by K.
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties
libérales » sans apparemment se rendre compte du fait que cette
nouvelle loi sera une mesure parfaitement antilibérale, la liberté
d’expression ayant été historiquement la valeur libérale par excellence.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression est
en soi une fake news.
Sachant que ce qu'il annonce vouloir combattre est déjà explicitement à
l'article 27 de la loi de 1881

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419726&cidTexte=LEGITEXT000006070722

il est évident que son annonce prépare d'autres choses, de l'ordre de la
censure.
--

Lebref
2018-01-06 14:16:47 UTC
Permalink
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Sachant que ce qu'il annonce vouloir combattre est déjà
explicitement à l'article 27 de la loi de 1881
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419726&cidTexte=LEGITEXT000006070722
il est évident que son annonce prépare d'autres choses,
de l'ordre de la censure.
Alors pourtant que toute information de nature à induire un
doute dans l'esprit commun sur l'infaillibilité et sur
l'essence divine de l'éphèbe élyséen, est en soit de nature
à troubler l'ordre public.
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-06 14:29:33 UTC
Permalink
Post by Lebref
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Sachant que ce qu'il annonce vouloir combattre est déjà
explicitement à l'article 27 de la loi de 1881
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419726&cidTexte=LEGITEXT000006070722
il est évident que son annonce prépare d'autres choses,
de l'ordre de la censure.
Alors pourtant que toute information de nature à induire un
doute dans l'esprit commun sur l'infaillibilité et sur
l'essence divine de l'éphèbe élyséen, est en soit de nature
à troubler l'ordre public.
« La chienlit, c'est lui »
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Thalie
2018-01-06 19:05:24 UTC
Permalink
Post by Lebref
l'essence divine de l'éphèbe élyséen
éphèbe ? tout sauf éphèbe !
--
***@lie
Chab
2018-01-14 00:52:45 UTC
Permalink
Post by Lebref
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Sachant que ce qu'il annonce vouloir combattre est déjà
explicitement à l'article 27 de la loi de 1881
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419726&cidTexte=LEGITEXT000006070722
il est évident que son annonce prépare d'autres choses,
de l'ordre de la censure.
Alors pourtant que toute information de nature à induire un
doute dans l'esprit commun sur l'infaillibilité et sur
l'essence divine de l'éphèbe élyséen, est en soit de nature
à troubler l'ordre public.
;o))
K.
2018-01-07 01:48:10 UTC
Permalink
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties
libérales » sans apparemment se rendre compte du fait que cette
nouvelle loi sera une mesure parfaitement antilibérale, la liberté
d’expression ayant été historiquement la valeur libérale par excellence.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression est
en soi une fake news.
Sachant que ce qu'il annonce vouloir combattre est déjà explicitement à
l'article 27 de la loi de 1881
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419726&cidTexte=LEGITEXT000006070722
D'après ce que j'ai compris, il s'agirait de renforcer cette loi et
surtout de rendre son application plus efficace par la possibilité de
faire cesser le préjudice immédiatement au moyen d'un référé.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
il est évident que son annonce prépare d'autres choses, de l'ordre de la
censure.
Je ne pense pas. Mais si c'est le cas, le projet sera rejeté par
l'Assemblée.
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-07 12:37:11 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties
libérales » sans apparemment se rendre compte du fait que cette
nouvelle loi sera une mesure parfaitement antilibérale, la liberté
d’expression ayant été historiquement la valeur libérale par excellence.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression
est en soi une fake news.
Sachant que ce qu'il annonce vouloir combattre est déjà explicitement
à l'article 27 de la loi de 1881
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419726&cidTexte=LEGITEXT000006070722
D'après ce que j'ai compris, il s'agirait de renforcer cette loi et
surtout de rendre son application plus efficace par la possibilité de
faire cesser le préjudice immédiatement au moyen d'un référé.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
il est évident que son annonce prépare d'autres choses, de l'ordre de
la censure.
Je ne pense pas. Mais si c'est le cas, le projet sera rejeté par
l'Assemblée.
Vous parlez des guignols LREM qui ne foutent rien ? 60% des sièges, 2%
des propositions de loi.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Duzz'
2018-01-07 12:41:44 UTC
Permalink
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Je ne pense pas. Mais si c'est le cas, le projet sera rejeté par
l'Assemblée.
Vous parlez des guignols LREM qui ne foutent rien ? 60% des sièges, 2%
des propositions de loi.
En toute objectivité, c'est plutôt une bonne chose, tout le monde étant
d'accord pour considérer qu'il y a déjà trop de lois en France.
veggga
2018-01-07 13:53:08 UTC
Permalink
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression
est en soi une fake news.
Sachant que ce qu'il annonce vouloir combattre est déjà explicitement
à l'article 27 de la loi de 1881
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419726&cidTexte=LEGITEXT000006070722
D'après ce que j'ai compris, il s'agirait de renforcer cette loi et
surtout de rendre son application plus efficace par la possibilité de
faire cesser le préjudice immédiatement au moyen d'un référé.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
il est évident que son annonce prépare d'autres choses, de l'ordre de
la censure.
Je ne pense pas. Mais si c'est le cas, le projet sera rejeté par
l'Assemblée.
Vous parlez des guignols LREM qui ne foutent rien ? 60% des sièges, 2%
des propositions de loi.
Oh :/
K.
2018-01-07 18:18:20 UTC
Permalink
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression
est en soi une fake news.
Sachant que ce qu'il annonce vouloir combattre est déjà explicitement
à l'article 27 de la loi de 1881
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419726&cidTexte=LEGITEXT000006070722
D'après ce que j'ai compris, il s'agirait de renforcer cette loi et
surtout de rendre son application plus efficace par la possibilité de
faire cesser le préjudice immédiatement au moyen d'un référé.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
il est évident que son annonce prépare d'autres choses, de l'ordre de
la censure.
Je ne pense pas. Mais si c'est le cas, le projet sera rejeté par
l'Assemblée.
Vous parlez des guignols LREM qui ne foutent rien ? 60% des sièges, 2%
des propositions de loi.
Pourquoi voulez-vous qu'ils fassent des propositions ?

Le rôle des députés de la majorité présidentielle est surtout
d'examiner et de voter les projets de loi que leur soumet le gouvernement.


Or, jusqu'à présent, tous les grands projets de loi (code du travail,
état d'urgence...) ont été adoptés.

Il est donc injuste de leur reprocher de ne pas faire leur travail.
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-07 18:21:29 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression
est en soi une fake news.
Sachant que ce qu'il annonce vouloir combattre est déjà
explicitement à l'article 27 de la loi de 1881
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419726&cidTexte=LEGITEXT000006070722
D'après ce que j'ai compris, il s'agirait de renforcer cette loi et
surtout de rendre son application plus efficace par la possibilité de
faire cesser le préjudice immédiatement au moyen d'un référé.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
il est évident que son annonce prépare d'autres choses, de l'ordre
de la censure.
Je ne pense pas. Mais si c'est le cas, le projet sera rejeté par
l'Assemblée.
Vous parlez des guignols LREM qui ne foutent rien ? 60% des sièges, 2%
des propositions de loi.
Pourquoi voulez-vous qu'ils fassent des propositions ?
Ils ont piscine ?
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Chab
2018-01-14 01:10:36 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression
est en soi une fake news.
Sachant que ce qu'il annonce vouloir combattre est déjà
explicitement à l'article 27 de la loi de 1881
CUT
Post by K.
Pourquoi voulez-vous qu'ils fassent des propositions ?
Le rôle des députés de la majorité présidentielle est surtout d'examiner
et de voter les projets de loi que leur soumet le gouvernement.
Or, jusqu'à présent, tous les grands projets de loi (code du travail,
état d'urgence...) ont été adoptés.
Il est donc injuste de leur reprocher de ne pas faire leur travail.
au secours !! MDR
Chab
2018-01-14 01:06:32 UTC
Permalink
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties
libérales » sans apparemment se rendre compte du fait que cette
nouvelle loi sera une mesure parfaitement antilibérale, la liberté
d’expression ayant été historiquement la valeur libérale par excellence.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression
est en soi une fake news.
Sachant que ce qu'il annonce vouloir combattre est déjà explicitement
à l'article 27 de la loi de 1881
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419726&cidTexte=LEGITEXT000006070722
D'après ce que j'ai compris, il s'agirait de renforcer cette loi et
surtout de rendre son application plus efficace par la possibilité de
faire cesser le préjudice immédiatement au moyen d'un référé.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
il est évident que son annonce prépare d'autres choses, de l'ordre de
la censure.
Je ne pense pas. Mais si c'est le cas, le projet sera rejeté par
l'Assemblée.
Vous parlez des guignols LREM qui ne foutent rien ? 60% des sièges, 2%
des propositions de loi.
Ooooh ! non quand même, quand jupiter dit votez ce que j'ai décidé, ils
appuient sur le bouton, à plus de 5000 balles par mois ils peuvent au
moins faire ça ;o)
Pingouins, chiens et canards en 404
2018-01-14 01:18:11 UTC
Permalink
Post by Chab
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties
libérales » sans apparemment se rendre compte du fait que cette
nouvelle loi sera une mesure parfaitement antilibérale, la liberté
d’expression ayant été historiquement la valeur libérale par excellence.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression
est en soi une fake news.
Sachant que ce qu'il annonce vouloir combattre est déjà
explicitement à l'article 27 de la loi de 1881
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419726&cidTexte=LEGITEXT000006070722
D'après ce que j'ai compris, il s'agirait de renforcer cette loi et
surtout de rendre son application plus efficace par la possibilité de
faire cesser le préjudice immédiatement au moyen d'un référé.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
il est évident que son annonce prépare d'autres choses, de l'ordre
de la censure.
Je ne pense pas. Mais si c'est le cas, le projet sera rejeté par
l'Assemblée.
Vous parlez des guignols LREM qui ne foutent rien ? 60% des sièges, 2%
des propositions de loi.
Ooooh ! non quand même, quand jupiter dit votez ce que j'ai décidé, ils
appuient sur le bouton, à plus de 5000 balles par mois ils peuvent au
moins faire ça  ;o)
5000 par mois, Copé, ça le fait rire.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Chab
2018-01-14 01:03:18 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties
libérales » sans apparemment se rendre compte du fait que cette
nouvelle loi sera une mesure parfaitement antilibérale, la liberté
CUT
Post by K.
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
il est évident que son annonce prépare d'autres choses, de l'ordre de
la censure.
Je ne pense pas. Mais si c'est le cas, le projet sera rejeté par
l'Assemblée.
Par l'assemblée ?? mort de rire, il a le pouvoir absolu, c'est
d'ailleurs bien ça notre démocratie ? et si un jour il décide que vous
devez marcher sur les mains, bien évidemment ce sera pour votre sécurité
;o) et bien vous marcherez sur les mains..... comme tout le monde ;o((
Chab
l***@wanadoo.fr
2018-01-09 10:03:05 UTC
Permalink
Post by Pingouins, chiens et canards en 404
Post by K.
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties
libérales » sans apparemment se rendre compte du fait que cette
nouvelle loi sera une mesure parfaitement antilibérale, la liberté
d’expression ayant été historiquement la valeur libérale par excellence.
Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression est
en soi une fake news.
Sachant que ce qu'il annonce vouloir combattre est déjà explicitement à
l'article 27 de la loi de 1881
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419726&cidTexte=LEGITEXT000006070722
il est évident que son annonce prépare d'autres choses, de l'ordre de la
censure.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
+1
--
L.C.
Max Enfoux
2018-01-06 21:13:25 UTC
Permalink
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties libérales »
sans apparemment se rendre compte du fait que cette nouvelle loi sera une mesure
parfaitement antilibérale, la liberté d’expression ayant été historiquement
la valeur libérale par excellence.
- > Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression est
- > en soi une fake news.

-
Il propose pourtant de légiférer en ce sens.

Une censure instituée dans un pays n'est jamais faite pour protéger son peuple d'une menace extérieure, K. Elle est avant tout destinée au peuple même qui la subit. Outre l'infantilisation de la population à qui "on" dit ce qui est en usage de croire ou de na pas croire, la censure cherche l'argument du danger extérieur. Mais dans les faits, c'est bien à son propre peuple qu'elle s'applique. C'est à la fois banal historiquement et révoltant lorsqu'un Macron la remets à jour.

Ce qui est en jeu, au travers de cette opération de diabolisation de quelque média étranger et de l’utilisation d’un concept fourre-tout, au caractère volontairement flou, c’est une tentative d’imposer une vérité politique. Et de lui donner un statut irréfragable en en sanctionnant lourdement la contestation.

Il est indispensable que cette manœuvre soit combattue pour ce qu’elle est : une atteinte inacceptable à la liberté d’expression.

Max
---
K.
2018-01-07 00:18:33 UTC
Permalink
Post by Max Enfoux
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties
libérales »
sans apparemment se rendre compte du fait que cette nouvelle loi sera une
mesure
parfaitement antilibérale, la liberté d’expression ayant été
historiquement
la valeur libérale par excellence.
- > Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression est
- > en soi une fake news.
Il propose pourtant de légiférer en ce sens.
On n'en sait rien, vu que le projet n'existe pour l'instant que sous forme
de déclaration d'intention.
Post by Max Enfoux
Une censure instituée dans un pays n'est jamais faite pour protéger son peuple
d'une menace extérieure, K. Elle est avant tout destinée au peuple même qui la
subit. Outre l'infantilisation de la population à qui "on" dit ce qui est en
usage de croire ou de na pas croire, la censure cherche l'argument du danger
extérieur. Mais dans les faits, c'est bien à son propre peuple qu'elle
s'applique. C'est à la fois banal historiquement et révoltant lorsqu'un Macron
la remets à jour.
Je suis d'accord sur ce point. Si le projet constitue une censure à
proprement parler, je serai le premier à m'y opposer. Je pense d'ailleurs
qu'une telle loi n'aurait aucune chance de passer et serait rejetée par
l'Assemblée.

Je pense plutôt qu'il s'agira de mesures destinées à responsabiliser
les internautes, ceux qui hébergent des contenus et qu'elle portera non
pas sur les idées mais sur les attaques ad personam durant les périodes
électorales.

On a eu des exemples de ces fake news lors des dernières
présidentielles, comme par exemple la rumeur selon laquelle Macron avait
un compte caché aux Bahamas, rumeur qui a été reprise par MLP lors du
débat du second tour.

Actuellement, ces attaques personnelles tombent sous le coup des lois
sanctionnant le délit de diffamation. La nouvelle loi devrait permettre
de renforcer le dispositif existant et de réagir plus vite par une
procédure de référé.
Post by Max Enfoux
Ce qui est en jeu, au travers de cette opération de diabolisation de quelque
média étranger et de l’utilisation d’un concept fourre-tout, au caractère
volontairement flou, c’est une tentative d’imposer une vérité politique. Et
de lui donner un statut irréfragable en en sanctionnant lourdement la
contestation.
une atteinte inacceptable à la liberté d’expression.
Vous extrapolez en parlant d'un projet qui n'existe pas encore et dont on
ne sait même pas quelle forme il va prendre. Attendez au moins de voir de
quoi il s'agit avant de le condamner.
Max Enfoux
2018-01-07 11:42:30 UTC
Permalink
Post by Max Enfoux
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les « démocraties
libérales »
sans apparemment se rendre compte du fait que cette nouvelle loi sera une
mesure
parfaitement antilibérale, la liberté d’expression ayant été
historiquement
la valeur libérale par excellence.
- > Prétendre que Macron veut remettre en cause la liberté d'expression est
- > en soi une fake news.
Il propose pourtant de légiférer en ce sens.
- > On n'en sait rien, vu que le projet n'existe pour l'instant que sous forme
- > de déclaration d'intention.
- >
- > [snip]
- >

-
Avec une majorité à l'assemblée, de telles déclarations d'intention, sorte de ballon d'essais, sonnent comme une dictature. Merci de préciser à quel point la liberté d'expression vous tient à coeur

Max
---
Barriat
2018-01-06 01:56:39 UTC
Permalink
Post by Max Enfoux
-
------------
Lors de ses vœux à la presse le 3 janvier, Emmanuel Macron a annoncé un projet de loi visant à combattre la propagation de «fausses nouvelles» sur Internet ainsi qu'à «lutter contre toute tentative de déstabilisation par des services de télévision contrôlés ou influencés par des Etats étrangers», ce qui vise sans doute la chaîne russe RT.
Macron veut ainsi défendre ce qu'il appelle les «démocraties libérales» sans apparemment se rendre compte du fait que cette nouvelle loi sera une mesure parfaitement antilibérale, la liberté d’expression ayant été historiquement la valeur libérale par excellence.
Lire aussi
Emmanuel Macron lors de ses voeux à la presse Une loi pour contrôler internet au nom des «fake news» ? L'annonce de Macron fait polémique
La démarche de Macron témoigne d’une transformation grave de nos «démocraties libérales», qui avaient tout de même survécu à la guerre froide sans interdire la «propagande communiste» de l’époque, ni d'ailleurs celle de l'extrême-droite (pro-Algérie française par exemple).
Mais que sont les fausses nouvelles et en quoi ont-elles de l'importance ?
Un premier exemple concerne l'attaque au gaz près de Damas en août 2013, dont la responsabilité a été presque unanimement attribuée par la presse au «régime syrien», ce qui est clairement contredit par un rapport établi par un ancien inspecteur de l'ONU, Richard Lloyd, et un professeur en science, technologie et sécurité nationale du MIT, Theodore A. Postol. Pour distinguer le vrai du faux, comparons les motivations : pour le gouvernement et les médias qui vivent des «sources officielles», la culpabilité présumée d’Assad soutient l’aide des Occidentaux aux «rebelles». Mais on peut difficilement trouver une motivation «pro-Assad» chez des personnes aussi respectables que Lloyd et Postol, ou penser que ces experts soient incompétents à propos de questions de physique relativement élémentaires.
Un exemple plus récent concerne le «Russiagate», c'est-à-dire la prétendue ingérence russe dans l'élection de Trump aux Etats-Unis. Il n'existe à ce jour pas de preuve d'une telle ingérence. Vu les moyens d'espionnage dont disposent les multiples services américains, il est difficile de croire que, si cette ingérence était réelle et sérieuse (pas réduite à quelques messages sur Twitter ou Facebook), elle n'aurait pas été détectée et démontrée publiquement. Même si une telle ingérence devait finalement être prouvée, sa signification effective resterait à évaluer. En tout cas, le fait d’y croire sans hésitation en l'absence de preuve, ce que fait toute la presse «libérale» aux Etats-Unis, ainsi que ses homologues européens, est en soi une façon de «propager une fausse nouvelle».
C’est la propagande dominante qui mène aux guerres, et non les quelques voix d’opposition
On pourrait multiplier les exemples d'autres fausses nouvelles, toutes liées à la propagande de guerre (incident du golfe du Tonkin en 1964, affaire des couveuses au Koweït en 1990, armes de destruction massive en Irak, etc.) et propagées par les médias dominants. Contrairement aux fausses nouvelles que Macron veut bannir, cette propagande est en partie responsable de guerres ayant causé des centaines de milliers si pas des millions de morts et, dans les cas plus récents, de risques d'une guerre qui pourrait être nucléaire.
C’est la propagande dominante qui mène aux guerres, et non les quelques voix d’opposition.
Il est évident qu'aucune censure ne s'appliquera jamais à ces médias dominants et qu'au contraire, ce seront certains médias alternatifs, qui parfois permettent de mettre en question la propagande de guerre, qui seront réprimés ou au moins intimidés.
Lire aussi
Illustration : Une majorité de Français estime que la liberté d'expression est menacée dans les médias traditionnels Pour 67% des Français, la liberté d’expression est menacée dans les médias et la société
Le problème que Macron veut résoudre c'est qu'une bonne partie de la population ne croit plus les médias dominants et pense déjà que la liberté d'expression est menacée (même avant cette nouvelle loi). Beaucoup de gens pensent qu'on leur ment sur les effets réels de l'immigration, sur la situation économique, sur celle de l'enseignement ou sur la propagande de guerre. Ils ont en face d'eux des médias unanimes sur toute une série de questions, à commencer par l'élection de Macron lui-même, en tout cas au deuxième tour et en grande partie au premier, mais aussi sur la Russie, l'Iran, la Syrie, la construction européenne, ou la nécessité de «libéraliser» l'économie.
C'est cette homogénéité médiatique qui engendre le scepticisme, pas la «propagande» russe ou les pourvoyeurs de fausses nouvelles.
Ce qui est vrai, c'est qu'en plus du scepticisme à l'égard du discours politique, on voit proliférer des «alertes» très discutables concernant les vaccins ou les pesticides, ainsi que toute une série de croyances bizarres allant de «on n'a pas marché sur la Lune» à «la Terre est plate».
La seule solution au problème auquel Macron est confronté serait une ouverture tous azimuts au débat
Mais ce n'est pas en censurant le discours de critique politique qu'on va faire reculer les croyances irrationnelles ; au contraire, l'expérience constante et universelle de la censure est qu'à terme elle se retourne contre elle-même.
Il est possible qu'un certain nombre de jeunes n'imaginent pas d'autres formes de militantisme que des partages sur Facebook et pensent que, si on les prive de cet outil, la censure régnera en maître. Mais c'est ignorer qu'il a existé bien d'autres façons de répandre, parfois avec succès, des idées hétérodoxes et subversives : les tracts de la Résistance, le bouche à oreille dans les pays socialistes, les écrits licencieux circulant à l'époque des Lumières ou encore l'Huma Dimanche vendu sur les marchés.
On peut aussi repenser à une précédente tentative de réprimer de «fausses nouvelles», à savoir la loi Gayssot de 1990, réprimant la négation de certaines conclusions du tribunal de Nuremberg, en pratique celles portant sur l'existence de chambres à gaz dans les camps nazis. Quel en a été l'effet ? La réponse est donnée par l'intellectuel italien Franco Cardini, écrivant à propos du «négationnisme» : «le nombre de personnes qui, sans oser l’admettre, sont impressionnées et troublées par certains arguments ne cesse de croître. Le nombre de ceux qui en public affirment une chose et en privé soutiennent exactement le contraire est en train de croître aussi. Et vous savez pourquoi ? À cause du fait qu’on persécute ceux qui défendent ces idées et on les condamne sans leur donner le droit de parler et sans riposter. Mais de cette manière se crée dans l’opinion publique le sentiment croissant que, si on en a peur, c’est que ces gens-là disent des vérités.»
Lire aussi
Emmanuel Macron entouré de journalistes Vœux à la presse : contre quelle propagande Emmanuel Macron veut-il lutter ? (VIDEOS)
La seule solution au problème auquel Macron est confronté serait une ouverture tous azimuts au débat et une révolution médiatique allant vers plus de pluralité et d'honnêteté. Mais comme cela est manifestement impossible, on se tourne vers la solution la plus facile, mais aussi la plus contre-productive : la censure.
Quand ils se tournent vers la France (ou l'Europe), les autres peuples ne voient plus le pays des Lumières, mais un monde arrogant, agressif, replié sur lui-même, anxieux
Finalement, il suffit d'un peu voyager pour voir que le reste du monde ne pense pas comme «nous», c'est-à-dire comme l'Europe et les Etats-Unis. En Russie, en Chine, dans le monde arabe, en Iran, en Amérique latine, il n'y a ni les mêmes priorités, ni les mêmes histoires, ni les mêmes mémoires qu'en Occident. Quand ils se tournent vers la France (ou l'Europe), les autres peuples ne voient plus le pays des Lumières, mais un monde arrogant, agressif, replié sur lui-même, anxieux, et en pleine perte de vitesse par rapport à eux.
La loi contre les «fausses nouvelles» risque de renforcer encore le scepticisme à l'égard des «vérités officielles», à la fois celui qui est raisonnable et celui qui ne l'est pas, ainsi que notre incapacité à écouter et à comprendre le reste du monde, ce qui est à la fois le symptôme et la cause de notre déclin.
-----------------
____
J'approuve chaque mot
Calamity Jade
2018-01-06 05:29:08 UTC
Permalink
Pas besoin de lire plus loin, mon maxounet chéri...
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube JadeDiscoHD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs&Movies III - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesIII
Google+ Jade DiscoHD - https://plus.google.com/+JadeDisco
G+ Jade Docs & Movies III - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIII
Un p'tit coup de déprime? --> https://postimg.org/gallery/ikhwdv9m/
Duzz'
2018-01-06 07:28:55 UTC
Permalink
Post by Max Enfoux
Jean Bricmont
Ah oui, quand même !
RVG
1970-01-01 00:00:00 UTC
Permalink
-
http://bit.ly/2qDPANl
--
« Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de
ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre.»
Blaise Pascal (1623-1662 - Pensée, B139, Divertissement)


----Android NewsGroup Reader----
http://usenet.sinaapp.com/
Max Enfoux
2018-01-07 11:09:47 UTC
Permalink
-
- > http://bit.ly/2qDPANl
- >
- > --

-
Bricmont a été attaqué plus d'une fois sur ces arguments. L'attaque est politique et n'a rien à voir avec le caractère sociologique d'une défense de la liberté d'expression : A défend la liberté d'expression de B, non pas sur son contenu politique mais sur le principe même de liberté d'expression. Ses détracteurs assimilent alors A à B, bafouant le concept même qu'ils disent protéger puisque utilisant l'argument ad hominem de forme pour discréditer un discours sur le fond. Noam Chomsky, qu'on ne peut qualifier ni d'antisémite ni de faire de l'anti-américanisme primaire avait été attaqué de la même façon lors de l'affaire Faurisson.

Quant aux antifafs, ils trouvent leur identité dans ce qu'ils disent combatre et ressemblent le plus souvent à ce qu'ils détestent ; phénomène psychologique sommes toutes banal où la violence 3xtériorisée est à la hauteur de la puissance du refoulé.

Max
---
Loading...