Discussion:
Un "ISF vert"
Add Reply
PP
2018-12-04 11:49:18 UTC
Réponse
Permalink
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10 Mrds
soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus pauvres.

Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Herisson grognon
2018-12-04 12:03:01 UTC
Réponse
Permalink
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10 Mrds
soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Oh j'hésite...

Je ne voudrai pas déranger, je ne voudrai déranger personne, mais on est
là pour discuter, peut-être ça va passer inaperçu et on ne m'en voudra
pas ?

Voilà, je me demande, enfin j'hésite, mais c'est pas grave, vous pouvez
oublier ça... l'excès de richesse, oui ça fait moche devant des
millions de nécessiteux, devant ces gens qui dorment sur des cartons
dans la rue, je suis resté un peu gamin, je sais faut pas m'en
vouloir...

Cet excès de richesse, vrai qu'on peut le rogner, le taxer, le limiter,
c'est peut-être vrai, quoi que pas certain, personne n'y est encore
arrivé, mais si on l'empéchait, si plus personne ne pouvait accaparer,
d'ailleurs c'est nous qui faisons les lois, c'est bien ce qu'on dit ?
Rectifiez si je me trompe, ce sont bien nos députés qui les font et les
votent, alors nos députés ils peuvent bien faire ce qui nous arrange,
quelque loi dans ce sens, non, j'espère bien que ce ne sont pas que des
potiches dans les velours de l'assemblée ?

Voilà, plus d'accaparement, plus de misère, plus de manif, plus de flics
et grenades et les gilets jaunes uniquement lorsqu'on roule en velo, et
comme nous sommes la majorité, et comme dans la démocratie c'est la
majorité qui décide...

Quel grand espoir, je rêve...

Alain
s***@free.fr
2018-12-05 09:18:23 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10 Mrds
soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Oh j'hésite...
Je ne voudrai pas déranger, je ne voudrai déranger personne, mais on est
là pour discuter, peut-être ça va passer inaperçu et on ne m'en voudra
pas ?
Voilà, je me demande, enfin j'hésite, mais c'est pas grave, vous pouvez
oublier ça... l'excès de richesse, oui ça fait moche devant des
millions de nécessiteux, devant ces gens qui dorment sur des cartons
dans la rue, je suis resté un peu gamin, je sais faut pas m'en
vouloir...
Cet excès de richesse, vrai qu'on peut le rogner, le taxer, le limiter,
c'est peut-être vrai, quoi que pas certain, personne n'y est encore
arrivé, mais si on l'empéchait, si plus personne ne pouvait accaparer,
d'ailleurs c'est nous qui faisons les lois, c'est bien ce qu'on dit ?
Rectifiez si je me trompe, ce sont bien nos députés qui les font et les
votent, alors nos députés ils peuvent bien faire ce qui nous arrange,
quelque loi dans ce sens, non, j'espère bien que ce ne sont pas que des
potiches dans les velours de l'assemblée ?
Voilà, plus d'accaparement, plus de misère, plus de manif, plus de flics
et grenades et les gilets jaunes uniquement lorsqu'on roule en velo, et
comme nous sommes la majorité, et comme dans la démocratie c'est la
majorité qui décide...
Quel grand espoir, je rêve...
Alain
!

C'est quoi la richesse dont vous parlez ?


D'abord parce que la richesse sur le patrimoine est toujours taxés, cela s'appelle l'IFI.

Mais vous devriez expliquer pourquoi un château ou un immeuble à de la valeur ?

Ou plus exactement qu'est-ce qu'il vaut si personne ne veut l'acheter.

Vous devriez aussi rappeler au souvenir de chacun que lorsque l'ISF a été instauré, il a été décidé que les oeuvres d'art n'y seraient pas soumises.

Ainsi un riche qui achète un tableau de maître à 1 millions d'euro ne sera pas assujetti à l'isf.
Par contre s'il investit dans une entreprise il y sera soumis.

Le principe qui prévalait à l'époque était que si on soumettait les oeuvres d'art à l'isf, elles quitteraient le pays.

Mais cela ne dérangeait personne que ce principe ne soit pas appliqué aux investissements productifs.

Mais encore une fois si vous devenez propriétaire du plus beau château du monde, que vaut-il si personne ne veut vous l'acheter ?

Quand le patrimoine industriel d'un riche ainsi que ces valeurs mobilières augmentent de 10% sur une année parce qu'il produit de la richesse de combien se dévaluera-t-il s'il est plus taxé et que sa rentabilité est moindre ?

D'autre part si vous décidez de vous accaparer de cette richesse vous en faites quoi ?

Vous allez distribuer des morceaux d'usine ou de d'actions ?

En fait pour convertir ce patrimoine en argent et le distribuer il vous faut le vendre ? Mais à qui ?
Qui vous achètera un bien qui ne rapporte plus ou presque plus rien ?

La valeur d'une affaire, d'un bien industriel ou immobilier dépend en totalité de la capacité à ce que certains soient assez riche pour vos l'acheter.

Si personne ne veut ou ne peut le faire votre bien ne vaut rien.

En fait rien ne sert de taxer l'outil de travail ou l'investissement.

Au contraire il faut l'encourager.

Ce qu'il faut taxer c'est ce qu'il rapporte en faisant attention à veiller que son exploitation reste rentable, qu'il attire les investisseurs et non pas qu'il les refoule.
Herisson grognon
2018-12-05 11:26:48 UTC
Réponse
Permalink
Post by s***@free.fr
Post by Herisson grognon
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10 Mrds
soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Oh j'hésite...
Je ne voudrai pas déranger, je ne voudrai déranger personne, mais on est
là pour discuter, peut-être ça va passer inaperçu et on ne m'en voudra
pas ?
Voilà, je me demande, enfin j'hésite, mais c'est pas grave, vous pouvez
oublier ça... l'excès de richesse, oui ça fait moche devant des
millions de nécessiteux, devant ces gens qui dorment sur des cartons
dans la rue, je suis resté un peu gamin, je sais faut pas m'en
vouloir...
Cet excès de richesse, vrai qu'on peut le rogner, le taxer, le limiter,
c'est peut-être vrai, quoi que pas certain, personne n'y est encore
arrivé, mais si on l'empéchait, si plus personne ne pouvait accaparer,
d'ailleurs c'est nous qui faisons les lois, c'est bien ce qu'on dit ?
Rectifiez si je me trompe, ce sont bien nos députés qui les font et les
votent, alors nos députés ils peuvent bien faire ce qui nous arrange,
quelque loi dans ce sens, non, j'espère bien que ce ne sont pas que des
potiches dans les velours de l'assemblée ?
Voilà, plus d'accaparement, plus de misère, plus de manif, plus de flics
et grenades et les gilets jaunes uniquement lorsqu'on roule en velo, et
comme nous sommes la majorité, et comme dans la démocratie c'est la
majorité qui décide...
Quel grand espoir, je rêve...
Alain
!
C'est quoi la richesse dont vous parlez ?
D'abord parce que la richesse sur le patrimoine est toujours taxés, cela s'appelle l'IFI.
Mais vous devriez expliquer pourquoi un château ou un immeuble à de la valeur ?
Ou plus exactement qu'est-ce qu'il vaut si personne ne veut l'acheter.
Vous devriez aussi rappeler au souvenir de chacun que lorsque l'ISF a été
instauré, il a été décidé que les oeuvres d'art n'y seraient pas soumises.
Ainsi un riche qui achète un tableau de maître à 1 millions d'euro ne sera
pas assujetti à l'isf. Par contre s'il investit dans une entreprise il y
sera soumis.
Le principe qui prévalait à l'époque était que si on soumettait les
oeuvres d'art à l'isf, elles quitteraient le pays.
Mais cela ne dérangeait personne que ce principe ne soit pas appliqué aux
investissements productifs.
Mais encore une fois si vous devenez propriétaire du plus beau château du
monde, que vaut-il si personne ne veut vous l'acheter ?
Il ne s'agit pas d'angoisser en se questionnant sur l'achat ou la vente
du plus beau chateau du monde mais de la vie de millions de personnes
vivant avec le RSA ou le SMIC, pour la france, ou avec 2 euros par jour
pour des centaines de millions sur la planète, mais ce n'est pas votre
problème visiblement.
Post by s***@free.fr
Quand le patrimoine industriel d'un riche ainsi que ces valeurs mobilières
augmentent de 10% sur une année parce qu'il produit de la richesse de
combien se dévaluera-t-il s'il est plus taxé et que sa rentabilité est
moindre ?
D'autre part si vous décidez de vous accaparer de cette richesse vous en faites quoi ?
Vous allez distribuer des morceaux d'usine ou de d'actions ?
En fait pour convertir ce patrimoine en argent et le distribuer il vous
faut le vendre ? Mais à qui ? Qui vous achètera un bien qui ne rapporte
plus ou presque plus rien ?
La valeur d'une affaire, d'un bien industriel ou immobilier dépend en
totalité de la capacité à ce que certains soient assez riche pour vos
l'acheter.
Si personne ne veut ou ne peut le faire votre bien ne vaut rien.
En fait rien ne sert de taxer l'outil de travail ou l'investissement.
Au contraire il faut l'encourager.
Le fonctionnement des entreprises et la richesse sont, actuellement,
entre des mains minoritaires sans que cela vous pose problème, vous
creusez délibérément la tombe dans laquelle ces gens vont vous pousser
bientôt et montrez que vous ne ressentez aucune solidarité envers vos
semblables, et serez content de les retrouver dans cette même tombe.

L'individualisme ? Et bien crêvez en silence, au milieu du désert.

Alain
Post by s***@free.fr
Ce qu'il faut taxer c'est ce qu'il rapporte en faisant attention à veiller
que son exploitation reste rentable, qu'il attire les investisseurs et non
pas qu'il les refoule.
zw
2018-12-04 12:25:36 UTC
Réponse
Permalink
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10
Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus
pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.

Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà d'une
façon ou d'une autre.

Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils vont se
mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?

Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour parier au
PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité... c'est bien
plus grave que tu ne le penses.


***

Ce qu'il faut faire, c'est réformer l'état qui dépense trop et gaspille
énormément.

Les 40 milliards d'aide au logement vont dans la poche des
propriétaires... font monter les prix, plume les foyers modestes...ce
n'est qu'un exemple.

La retraite par redistribution impose des dividendes élevés, elle ravie
les fonds de pension... c'est pareil.. en fait, vous ne voulez pas voir
ces réalités, vous êtes dans des illusions où il suffirait que l'état
taxe et donne de l'argent pour que cela aille mieux.

Les vraies solutions, c'est de miser sur l'éducation, sur la
syndication au sein de l'entreprise. Sur l'information. Sur les médias
indépendants.

Sur la responsabilisation des individus, il faut réduire la
redistribution car cela ne marche pas et abétit les gens.

La France aide 60% de sa population.. un pays d'assistés... c'est
absurde.. cela est une abaine pour les profiteurs et les gilets jaunes
l'ont bien compris car ils sont les dindons de la farce.

Il doit y avoir 10% des gens qui ont réellement besoin d'aide. Les
autres peuvent s'assumer tout seuls dès lors qu'on réduit les impots et
charges diverses.
Gloops
2018-12-04 19:01:38 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10
Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus
pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà d'une
façon ou d'une autre.
Tiens, ceux-là, je ne les ai pas vus passer.
Post by zw
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils vont se
mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour parier au
PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité... c'est bien
plus grave que tu ne le penses.
Ce n'est hélas pas à exclure.
C'est tant mieux pour l'Amérique, ceci étant dit.
Accessoirement pour le secteur hippique.
Post by zw
***
Ce qu'il faut faire, c'est réformer l'état qui dépense trop et gaspille
énormément.
Les 40 milliards d'aide au logement vont dans la poche des
propriétaires... font monter les prix, plume les foyers modestes...ce
n'est qu'un exemple.
Créer un fonds des Habitations à Loyer Modéré, qui construirait des
logements pour les donner aux gens en dessous d'un plafond de ressources ?
Post by zw
La retraite par redistribution impose des dividendes élevés, elle ravie
les fonds de pension... c'est pareil.. en fait, vous ne voulez pas voir
ces réalités, vous êtes dans des illusions où il suffirait que l'état
taxe et donne de l'argent pour que cela aille mieux.
Les vraies solutions, c'est de miser sur l'éducation, sur la
syndication au sein de l'entreprise. Sur l'information. Sur les médias
indépendants.
Là, oui.
Ce n'est pas de dire, à partir de maintenant, il n'y aura pas plus de
profs, mais ils vont se mettre à enseigner le dessin et la peinture sans
rien y connaître, et on va faire venir encore un surplus d'élèves ne
parlant pas un mot de Français.
Et les parents d'élèves vont trouver ça tellement bien qu'ils ne vont
rien dire.
Post by zw
Sur la responsabilisation des individus, il faut réduire la
redistribution car cela ne marche pas et abétit les gens.
La France aide 60% de sa population.. un pays d'assistés... c'est
absurde.. cela est une abaine pour les profiteurs et les gilets jaunes
l'ont bien compris car ils sont les dindons de la farce.
Il doit y avoir 10% des gens qui ont réellement besoin d'aide. Les
autres peuvent s'assumer tout seuls dès lors qu'on réduit les impots et
charges diverses.
C'est clair que si c'est verser 1000 euros d'allocations pour permettre
de payer 1000 euros de taxes, ce n'est pas la peine.

On annule tout et on laisse les gens bosser, ça fait moins de bureaucratie.

Est-ce qu'il n'y a que ça, après, faut voir ...
--
Post by zw
(origine dans fr.soc.politique,fr.soc.economie)
-->
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
📢 Mamamouchi✨de🚉Ripoublique🎼Française ⛽
2018-12-04 23:00:57 UTC
Réponse
Permalink
hyppique souvent dans la caisse de l'etat
zw
2018-12-05 07:51:20 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5
millions € (les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français)
rapporterait 10 Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions
de ménages les plus pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà d'une
façon ou d'une autre.
Tiens, ceux-là, je ne les ai pas vus passer.
Prends un adulte sans emploi....

Tu as déjà 3 000 € de frais de santé qui sont pris en charge par la
collectivité, c'est la dépense moyenne par personne en France.

Ajoute un logement, cela fait 250 € x 12 = 3 000 € par an.

Ajoute le RMI, cela fait 700 € x 12 = 8 400 €

Ajoute les aides alimentaires (300), électricité gratuite (100),
transport gratuit (100), cantine gratuite (100), école gratuite etc....

On est au delà de 15 000 € par an pour une personne.

Pas compliqué.

Donc la proposition des gauchistes est de donner 2 500 € en plus à
cette personne qui reçoit déjà 15 000 €.

Et toi, tu penses que c'est une solution.

Pour la droite, pour un libéral, la solution est que cette personne
travaille et produise les 15 000 € elle même. sans la moindre
intervention de l'état pour des question de dignité humaine.
Post by Gloops
Post by zw
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils
vont se mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour
parier au PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité...
c'est bien plus grave que tu ne le penses.
Ce n'est hélas pas à exclure.
C'est tant mieux pour l'Amérique, ceci étant dit.
Accessoirement pour le secteur hippique.
Post by zw
***
Ce qu'il faut faire, c'est réformer l'état qui dépense trop et
gaspille énormément.
Les 40 milliards d'aide au logement vont dans la poche des
propriétaires... font monter les prix, plume les foyers
modestes...ce n'est qu'un exemple.
Créer un fonds des Habitations à Loyer Modéré, qui construirait des
logements pour les donner aux gens en dessous d'un plafond de
ressources ?
C'est une réaction logique que de penser cela, de voir les choses
ainsi. Mais en réalité, tu ne fais que déplacer le problème car il faut
bien trouver quelqu'un pour payer ce HLM.

Le chomage a pour effet d'affaiblir les salariés vis-à-vis entreprises
dans les négociations salariales. Une entreprise en France peut
recruter des gens très bien formés pour trois fois rien tellement le
chomage est élevé. C'est aussi une des explications de la forte
productivité Française. Les caissières sont BAC+3 ou 5 en France !!

Les axes de solution sont en réalité de favoriser le syndicalisme
salarié et de réduire la dépense de l'état.

C'est aussi de faire un protectionnisme écologique au niveau Européen.

Les gens qui te parlent d'augmenter le SMIC, d'augmenter les
allocations diverses... ce sont des gens qui sont dans une réaction
sincère, logique mais ce qu'ils proposent ne résoudrait rien,
strictement rien.. ce serait même pire.. c'est parceque les gens ont
raisonné ainsi par le passé que la France en est là où elle est. Il
faut éviter ces pièges, c'est l'erreur à éviter.
Post by Gloops
Post by zw
La retraite par redistribution impose des dividendes élevés, elle
ravie les fonds de pension... c'est pareil.. en fait, vous ne
voulez pas voir ces réalités, vous êtes dans des illusions où il
suffirait que l'état taxe et donne de l'argent pour que cela aille
mieux.
Les vraies solutions, c'est de miser sur l'éducation, sur la
syndication au sein de l'entreprise. Sur l'information. Sur les
médias indépendants.
Là, oui.
Ce n'est pas de dire, à partir de maintenant, il n'y aura pas plus de
profs, mais ils vont se mettre à enseigner le dessin et la peinture
sans rien y connaître, et on va faire venir encore un surplus
d'élèves ne parlant pas un mot de Français. Et les parents d'élèves
vont trouver ça tellement bien qu'ils ne vont rien dire.
Post by zw
Sur la responsabilisation des individus, il faut réduire la
redistribution car cela ne marche pas et abétit les gens.
La France aide 60% de sa population.. un pays d'assistés... c'est
absurde.. cela est une abaine pour les profiteurs et les gilets
jaunes l'ont bien compris car ils sont les dindons de la farce.
Il doit y avoir 10% des gens qui ont réellement besoin d'aide. Les
autres peuvent s'assumer tout seuls dès lors qu'on réduit les
impots et charges diverses.
C'est clair que si c'est verser 1000 euros d'allocations pour
permettre de payer 1000 euros de taxes, ce n'est pas la peine.
On annule tout et on laisse les gens bosser, ça fait moins de
bureaucratie.
Est-ce qu'il n'y a que ça, après, faut voir ...
La colère n'est pas bonne conseillère... je me demande si ce n'est pas
trop tard pour la France. Mélenchon, Lepen font 40% ou plus. D'une
certaine manière, les jeux sont faits. La situation va largement se
dégrader pendant des années avant de s'améliorer. Il faut peut-être
laisser le peuple vivre sa descente en enfer. Le laisser faire ce
chemin. Comme en 14, comme en 40. Toujours les mêmes erreurs, les mêmes
illusions.

En tout cas, les USA regardent les gens se disputer en France,
s'insulter, partir dans des délires de toutes sortes...Trump doit
savourer cela, il doit bien rigoler car la division est synonime de
faiblesse.
Alabenne
2018-12-05 09:20:38 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Le chomage a pour effet d'affaiblir les salariés vis-à-vis entreprises
dans les négociations salariales. Une entreprise en France peut
recruter des gens très bien formés pour trois fois rien tellement le
chomage est élevé. C'est aussi une des explications de la forte
productivité Française. Les caissières sont BAC+3 ou 5 en France !!
oui, bac +3 ou 5, et qui ne savent pas rendre la monnaie. Leur faut un
ordinateur pour faire la différence entre les billets que présente le
client et le total de facture.
Elle préfèrent 100 fois le paiement par carte.
Post by zw
Les axes de solution sont en réalité de favoriser le syndicalisme
salarié et de réduire la dépense de l'état.
C'est aussi de faire un protectionnisme écologique au niveau Européen.
Les gens qui te parlent d'augmenter le SMIC, d'augmenter les
allocations diverses... ce sont des gens qui sont dans une réaction
sincère, logique mais ce qu'ils proposent ne résoudrait rien,
strictement rien.. ce serait même pire.. c'est parceque les gens ont
raisonné ainsi par le passé que la France en est là où elle est. Il
faut éviter ces pièges, c'est l'erreur à éviter.
Post by Gloops
Post by zw
La retraite par redistribution impose des dividendes élevés, elle
ravie les fonds de pension... c'est pareil.. en fait, vous ne
voulez pas voir ces réalités, vous êtes dans des illusions où il
suffirait que l'état taxe et donne de l'argent pour que cela aille
mieux.
Les vraies solutions, c'est de miser sur l'éducation, sur la
syndication au sein de l'entreprise. Sur l'information. Sur les
médias indépendants.
Là, oui.
Ce n'est pas de dire, à partir de maintenant, il n'y aura pas plus de
profs, mais ils vont se mettre à enseigner le dessin et la peinture
sans rien y connaître, et on va faire venir encore un surplus
d'élèves ne parlant pas un mot de Français. Et les parents d'élèves
vont trouver ça tellement bien qu'ils ne vont rien dire.
Post by zw
Sur la responsabilisation des individus, il faut réduire la
redistribution car cela ne marche pas et abétit les gens.
La France aide 60% de sa population.. un pays d'assistés... c'est
absurde.. cela est une abaine pour les profiteurs et les gilets
jaunes l'ont bien compris car ils sont les dindons de la farce.
Il doit y avoir 10% des gens qui ont réellement besoin d'aide. Les
autres peuvent s'assumer tout seuls dès lors qu'on réduit les
impots et charges diverses.
C'est clair que si c'est verser 1000 euros d'allocations pour
permettre de payer 1000 euros de taxes, ce n'est pas la peine.
On annule tout et on laisse les gens bosser, ça fait moins de bureaucratie.
Est-ce qu'il n'y a que ça, après, faut voir ...
La colère n'est pas bonne conseillère... je me demande si ce n'est pas
trop tard pour la France. Mélenchon, Lepen font 40% ou plus. D'une
certaine manière, les jeux sont faits. La situation va largement se
dégrader pendant des années avant de s'améliorer. Il faut peut-être
laisser le peuple vivre sa descente en enfer. Le laisser faire ce
chemin. Comme en 14, comme en 40. Toujours les mêmes erreurs, les mêmes
illusions.
En tout cas, les USA regardent les gens se disputer en France,
s'insulter, partir dans des délires de toutes sortes...Trump doit
savourer cela, il doit bien rigoler car la division est synonime de
faiblesse.
📢 Mamamouchi✨de🚉Ripoublique🎼Française ⛽
2018-12-05 14:09:06 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by Gloops
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5
millions € (les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français)
rapporterait 10 Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions
de ménages les plus pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà d'une
façon ou d'une autre.
Tiens, ceux-là, je ne les ai pas vus passer.
Prends un adulte sans emploi....
Tu as déjà 3 000 € de frais de santé qui sont pris en charge par la
collectivité, c'est la dépense moyenne par personne en France.
Ajoute un logement, cela fait 250 € x 12 = 3 000 € par an.
Ajoute le RMI, cela fait 700 € x 12 = 8 400 €
Ajoute les aides alimentaires (300), électricité gratuite (100),
transport gratuit (100), cantine gratuite (100), école gratuite etc....
On est au delà de 15 000 € par an pour une personne.
un immigré c'est encore bien plus puisque nonobstant le fait qu'il n'a jamais cotisé, il faut le former, l'éduquer, réparer sa casse ou ses victimes...
Alabenne
2018-12-04 21:09:22 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Les 40 milliards d'aide au logement vont dans la poche des
propriétaires... font monter les prix, plume les foyers modestes...ce
n'est qu'un exemple.
oui mais les locataires aiment ça.
Pourquoi ne pas leur faire ce plaisir ? d'autant plus que ça engraisse
les propriétaires, tout le monde est content.
zw
2018-12-05 08:20:39 UTC
Réponse
Permalink
Post by Alabenne
Post by zw
Les 40 milliards d'aide au logement vont dans la poche des
propriétaires... font monter les prix, plume les foyers
modestes...ce n'est qu'un exemple.
oui mais les locataires aiment ça.
Pourquoi ne pas leur faire ce plaisir ? d'autant plus que ça
engraisse les propriétaires, tout le monde est content.
C'est une économie fictive. C'est artificiel. C'est un jeu d'écriture
car bie entendu que les propriétaires sont taxés ensuite pour financer
l'APL.

Le problème est que cette économie fictive a pour effet de déformer les
prix et donc, indirectement, de dégrader la qualité de l'allocation du
capital dans l'espace économique. A partir de là, vous réduisez vos
gains de productivité à terme et donc le niveau de vie. Mais comme tout
le monde prend des décisions sur des hypothèses inverses, un jour ou
l'autre, vous arrivez dans une crise de liquidité et c'est la panique
générale.
📢 Mamamouchi✨de🚉Ripoublique🎼Française ⛽
2018-12-05 14:10:44 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by Alabenne
Post by zw
Les 40 milliards d'aide au logement vont dans la poche des
propriétaires... font monter les prix, plume les foyers
modestes...ce n'est qu'un exemple.
oui mais les locataires aiment ça.
Pourquoi ne pas leur faire ce plaisir ? d'autant plus que ça
engraisse les propriétaires, tout le monde est content.
C'est une économie fictive. C'est artificiel. C'est un jeu d'écriture
car bie entendu que les propriétaires sont taxés ensuite pour financer
l'APL.
ça, lepen, vous avait prévenu
Post by zw
Le problème est que cette économie fictive a pour effet de déformer les
prix et donc, indirectement, de dégrader la qualité de l'allocation du
capital dans l'espace économique. A partir de là, vous réduisez vos
gains de productivité à terme et donc le niveau de vie. Mais comme tout
le monde prend des décisions sur des hypothèses inverses, un jour ou
l'autre, vous arrivez dans une crise de liquidité et c'est la panique
générale.
📢 Mamamouchi✨de🚉Ripoublique🎼Française ⛽
2018-12-04 22:59:35 UTC
Réponse
Permalink
quelle condescendance
Volkin
2018-12-05 08:03:01 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10
Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus
pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà d'une
façon ou d'une autre.
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils vont se
mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour parier au
PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité... c'est bien
plus grave que tu ne le penses.
Ca s'appèle consommation. Oui, c'est ce que les gens veulent.
Mais c'est ce que veut aussi le système économique.

Pourquoi vous étes contre ça ?
zw
2018-12-05 08:42:20 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions
€ >> (les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait
10 >> Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages
les plus >> pauvres.
Post by zw
Post by PP
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà d'une
façon ou d'une autre.
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils
vont se mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour
parier au PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité...
c'est bien plus grave que tu ne le penses.
Ca s'appèle consommation. Oui, c'est ce que les gens veulent.
Mais c'est ce que veut aussi le système économique.
Pourquoi vous étes contre ça ?
Les 15 000 € sont payés par les autres, c'est-à-dire travail et le
capital. Cela rend le travail et le capital moins rémunérateurs.

Si le travail est moins rémunérateur, c'est quand même démotivant pour
la personne qui produit le travail. Arrive un moment où le travail
n'est plus intéressant et c'est dommage.

Quand au capital, le fait qu'il soit moins rémunérateur n'est pas
neutre, il va se déplacer et aller s'investir ailleurs.

Or, comme tu le sais, c'est fondamentalement le capital qui est
producteur de richesse....

Donc, quand tu prends un individu lambda, tu dois regarder ses flux,
ses échanges et te demander quelle est la part de ces flux qui vient de
la collectivité et qui sont "net négatif" pour la collectivité. Et, en
France, le nombre de gens qui sont en "net négatif" pour la
collectivité est énorme. Les gilets jaune, c'est ça.. des gens qui
travaillent et à qui ont prend tout pour le donner aux autres qui ne
travaillent par au nom de la "redistribution".
Volkin
2018-12-05 11:57:43 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions
€ >> (les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait
10 >> Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages
les plus >> pauvres.
Post by zw
Post by PP
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà d'une
façon ou d'une autre.
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils
vont se mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour
parier au PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité...
c'est bien plus grave que tu ne le penses.
Ca s'appèle consommation. Oui, c'est ce que les gens veulent.
Mais c'est ce que veut aussi le système économique.
Pourquoi vous étes contre ça ?
Les 15 000 € sont payés par les autres, c'est-à-dire travail et le
capital. Cela rend le travail et le capital moins rémunérateurs.
Ce n'est pas ma question.

Expliquez moi pourquoi vous vous opposiez à ce que les gens achètent
des iPhones, payent Netflix etc.

C'est mal ?
Post by zw
Si le travail est moins rémunérateur, c'est quand même démotivant pour
la personne qui produit le travail. Arrive un moment où le travail
n'est plus intéressant et c'est dommage.
Ben oui. Quand une personne qui travaille est racketé par l'état
"ce n'est plus intéressant et c'est dommage". Exactement.

Je suis à 100% d'accord avec vous.
Post by zw
Quand au capital, le fait qu'il soit moins rémunérateur n'est pas
neutre, il va se déplacer et aller s'investir ailleurs.
Or, comme tu le sais, c'est fondamentalement le capital qui est
producteur de richesse....
"Or, comme tu le sais" est une construction manipulatrice typique,
et elle sert à faire passer un mensonge. Parfois ça marche.

Mais c'est la BCE qui fixe le taux et actuellement il est nul.
La position officielle est donc que le capital ne vaut rien.
Post by zw
Donc, quand tu prends un individu lambda, tu dois regarder ses flux,
ses échanges et te demander quelle est la part de ces flux qui vient de
la collectivité et qui sont "net négatif" pour la collectivité. Et, en
France, le nombre de gens qui sont en "net négatif" pour la
collectivité est énorme. Les gilets jaune, c'est ça.. des gens qui
travaillent et à qui ont prend tout pour le donner aux autres qui ne
travaillent par au nom de la "redistribution".
zw
2018-12-05 14:42:21 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5
millions >> € >> (les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français)
rapporterait >> 10 >> Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4
millions de ménages >> les plus >> pauvres.
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Post by PP
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà
d'une >>> façon ou d'une autre.
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages
vont >>> miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de
jouer au >>> Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se
former, >>> s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ?
qu'ils >>> vont se mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour
parier au PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité...
c'est bien plus grave que tu ne le penses.
Ca s'appèle consommation. Oui, c'est ce que les gens veulent.
Mais c'est ce que veut aussi le système économique.
Pourquoi vous étes contre ça ?
Les 15 000 € sont payés par les autres, c'est-à-dire travail et le
capital. Cela rend le travail et le capital moins rémunérateurs.
Ce n'est pas ma question.
Expliquez moi pourquoi vous vous opposiez à ce que les gens achètent
des iPhones, payent Netflix etc.
C'est mal ?
Oui. Pour le comprendre, il suffit de demander au payeur.. est-il OK
pour travailler, faire des efforts et payer des impots qui sont donnés
ensuite à des gens qui s'abonnent à Netflix, qui s'achètent des bières
et regardent la télé 10h par jour en surfant sur leur iPhone. Je marque
le trait afin de bien marquer le sens du propos.
Post by zw
Si le travail est moins rémunérateur, c'est quand même démotivant
pour la personne qui produit le travail. Arrive un moment où le
travail n'est plus intéressant et c'est dommage.
Ben oui. Quand une personne qui travaille est racketé par l'état
"ce n'est plus intéressant et c'est dommage". Exactement.
Je suis à 100% d'accord avec vous.
Post by zw
Quand au capital, le fait qu'il soit moins rémunérateur n'est pas
neutre, il va se déplacer et aller s'investir ailleurs.
Or, comme tu le sais, c'est fondamentalement le capital qui est
producteur de richesse....
"Or, comme tu le sais" est une construction manipulatrice typique,
et elle sert à faire passer un mensonge. Parfois ça marche.
Tu n'es pas d'accord pour dire que c'est "fondamentalement le capital
qui produit la richesse" ?
Mais c'est la BCE qui fixe le taux et actuellement il est nul.
La position officielle est donc que le capital ne vaut rien.
Les taux ne sont pas fixés par la BCE, les taux sont le produit d'une
offre et une demande. La BCE fixe le taux directeur, celui du jour, il
n'y a aucun processus de création de richesse qui se base la dessus
puisque tout investissement à une durée de vie supérieur à 1 jour.
Post by zw
Donc, quand tu prends un individu lambda, tu dois regarder ses flux,
ses échanges et te demander quelle est la part de ces flux qui
vient de la collectivité et qui sont "net négatif" pour la
collectivité. Et, en France, le nombre de gens qui sont en "net
négatif" pour la collectivité est énorme. Les gilets jaune, c'est
ça.. des gens qui travaillent et à qui ont prend tout pour le
donner aux autres qui ne travaillent par au nom de la
"redistribution".
--
Le socialisme est une philosophie de la faiblesse et de l'hypocrisie.
Volkin
2018-12-05 17:29:14 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5
millions >> € >> (les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français)
rapporterait >> 10 >> Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4
millions de ménages >> les plus >> pauvres.
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Post by PP
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà
d'une >>> façon ou d'une autre.
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages
vont >>> miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de
jouer au >>> Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se
former, >>> s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ?
qu'ils >>> vont se mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour
parier au PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité...
c'est bien plus grave que tu ne le penses.
Ca s'appèle consommation. Oui, c'est ce que les gens veulent.
Mais c'est ce que veut aussi le système économique.
Pourquoi vous étes contre ça ?
Les 15 000 € sont payés par les autres, c'est-à-dire travail et le
capital. Cela rend le travail et le capital moins rémunérateurs.
Ce n'est pas ma question.
Expliquez moi pourquoi vous vous opposiez à ce que les gens achètent
des iPhones, payent Netflix etc.
C'est mal ?
Oui. Pour le comprendre, il suffit de demander au payeur.. est-il OK
pour travailler, faire des efforts et payer des impots qui sont donnés
ensuite à des gens qui s'abonnent à Netflix, qui s'achètent des bières
et regardent la télé 10h par jour en surfant sur leur iPhone. Je marque
le trait afin de bien marquer le sens du propos.
Donc, pour vous une famille qui reçoit une aide quelconque, p.e. prime
scolaire, n'a plus droit d'acheter une bière, regarder la télé etc.

Vous eplucheriez leur comptes pour voir s'ils n'ont fait des
dépenses que vous jugeriez inutiles ?
Post by zw
Post by zw
Si le travail est moins rémunérateur, c'est quand même démotivant
pour la personne qui produit le travail. Arrive un moment où le
travail n'est plus intéressant et c'est dommage.
Ben oui. Quand une personne qui travaille est racketé par l'état
"ce n'est plus intéressant et c'est dommage". Exactement.
Je suis à 100% d'accord avec vous.
Post by zw
Quand au capital, le fait qu'il soit moins rémunérateur n'est pas
neutre, il va se déplacer et aller s'investir ailleurs.
Or, comme tu le sais, c'est fondamentalement le capital qui est
producteur de richesse....
"Or, comme tu le sais" est une construction manipulatrice typique,
et elle sert à faire passer un mensonge. Parfois ça marche.
Tu n'es pas d'accord pour dire que c'est "fondamentalement le capital
qui produit la richesse" ?
Ca dépend ce que vous appelez richesse.

Si la richesse est par définission le produit du capital, oui, le
capital produit richesse.

Pour moi, métaphoriquement parlant on peut dire que le capital produit
de la richesse. On peut aussi, de façon tout aussi justifiable dire que
le capital produit de la misère.

Pour moi, capital n'est que monnaie. C'est juste un outil.
Qui marche à partir d'un certain niveau de conscience et communication.
Mais il n'est universel. Par exemple le fouet en tant qu'outil
de création de richesse est plus universel, il marche même avec
des animaux. Mais il y a encore plus universel.

Prenez une graine et montrez lui un billet de banque. Rien ?
Ensuite un fouet. Toujours rien, n'est-ce pas ?

Maintenant rebroussez les manches, creusez un trou, mettez
la graine dans la terre, amenez de l'eau et une mesure de patience.

Vous allez voir une pousse verte puis un arbre qui va vous
remercier avec les fruits. Ils sont à vous. Votre
voisin qui n'a pas travaillé pendant ce temps là n'a rien ...
Et vous devenez riche, votre voisin est pauvre. Oui ou non ?

Expliquez moi.
Post by zw
Mais c'est la BCE qui fixe le taux et actuellement il est nul.
La position officielle est donc que le capital ne vaut rien.
Les taux ne sont pas fixés par la BCE, les taux sont le produit d'une
offre et une demande. La BCE fixe le taux directeur, celui du jour, il
n'y a aucun processus de création de richesse qui se base la dessus
puisque tout investissement à une durée de vie supérieur à 1 jour.
Le taux est même négatif. Ca veut dire que personne n'en veut
ou que personne n'arrive à l'utiliser pour créer ce n'est ce que
la richesse qui vaut 0. Et je ne parle même pas de l'indice des prix.
Post by zw
Post by zw
Donc, quand tu prends un individu lambda, tu dois regarder ses flux,
ses échanges et te demander quelle est la part de ces flux qui
vient de la collectivité et qui sont "net négatif" pour la
collectivité. Et, en France, le nombre de gens qui sont en "net
négatif" pour la collectivité est énorme. CLes gilets jaune, c'est
ça.. des gens qui travaillent et à qui ont prend tout pour le
donner aux autres qui ne travaillent par au nom de la
"redistribution".
denis.paris
2018-12-05 22:58:37 UTC
Réponse
Permalink
Post by Volkin
Prenez une graine et montrez lui un billet de banque. Rien ?
Ensuite un fouet. Toujours rien, n'est-ce pas ?
Maintenant rebroussez les manches, creusez un trou, mettez
la graine dans la terre, amenez de l'eau et une mesure de patience.
Vous allez voir une pousse verte puis un arbre qui va vous
remercier avec les fruits. Ils sont à vous. Votre
voisin qui n'a pas travaillé pendant ce temps là n'a rien ...
Et vous devenez riche, votre voisin est pauvre. Oui ou non ?
Expliquez moi.
Oui, cet homme qui s'est démené pour planter son arbre est un peu plus
riche que l'autre qui n'a rien fait - ou plutôt est un tout petit peu
moins pauvre, et il a dépensé beaucoup d'énergie pour pouvoir manger
quelques pommes.

Tandis qu'un 3ème homme, beaucoup plus entreprenant et imaginatif, a
monté un "business plan" et convaincu un banquier de lui allouer une
ligne de crédit (ce n'est au fond qu'un simple jeu d'écriture) avec
lequel il a acheté plusieurs hectares, loué ou acheté une machine
spécifique pour planter les arbres en série, puis une autre pour
récolter les pommes. Un seul homme suffit pour gérer ces machines, s'il
ne sait pas le faire lui même il a loué les services d'un conducteur qui
connaît ces machines et à fait le boulot en quelques jours.

Et au final il se retrouve avec une récolte de plusieurs centaines de
tonnes, beaucoup plus qu'il peut manger, et peut l'écouler sur le marché
pour la convertir en biens et services de son choix, une fois déduit
l'argent du banquier qu'il peut rembourser avec les intérêts. Par
rapport au travailleur courageux mais solitaire, il est BEAUCOUP plus
riche. L'allocation pertinente du capital a multiplié l'efficacité de
son travail, en plus de le rendre moins fatigant.

Voilà, il suffisait de demander... :)
Herisson grognon
2018-12-05 23:22:01 UTC
Réponse
Permalink
Post by denis.paris
Post by Volkin
Prenez une graine et montrez lui un billet de banque. Rien ?
Ensuite un fouet. Toujours rien, n'est-ce pas ?
Maintenant rebroussez les manches, creusez un trou, mettez
la graine dans la terre, amenez de l'eau et une mesure de patience.
Vous allez voir une pousse verte puis un arbre qui va vous
remercier avec les fruits. Ils sont à vous. Votre
voisin qui n'a pas travaillé pendant ce temps là n'a rien ...
Et vous devenez riche, votre voisin est pauvre. Oui ou non ?
Expliquez moi.
Oui, cet homme qui s'est démené pour planter son arbre est un peu plus
riche que l'autre qui n'a rien fait - ou plutôt est un tout petit peu
moins pauvre, et il a dépensé beaucoup d'énergie pour pouvoir manger
quelques pommes.
Tandis qu'un 3ème homme, beaucoup plus entreprenant et imaginatif, a
monté un "business plan" et convaincu un banquier de lui allouer une
ligne de crédit (ce n'est au fond qu'un simple jeu d'écriture) avec
lequel il a acheté plusieurs hectares, loué ou acheté une machine
spécifique pour planter les arbres en série, puis une autre pour
récolter les pommes. Un seul homme suffit pour gérer ces machines, s'il
ne sait pas le faire lui même il a loué les services d'un conducteur qui
connaît ces machines et à fait le boulot en quelques jours.
Et au final il se retrouve avec une récolte de plusieurs centaines de
tonnes, beaucoup plus qu'il peut manger, et peut l'écouler sur le marché
pour la convertir en biens et services de son choix, une fois déduit
l'argent du banquier qu'il peut rembourser avec les intérêts. Par
rapport au travailleur courageux mais solitaire, il est BEAUCOUP plus
riche. L'allocation pertinente du capital a multiplié l'efficacité de
son travail, en plus de le rendre moins fatigant.
Voilà, il suffisait de demander... :)
Ah oui, pas mal, chacun pour soi, une recette vieille comme le monde.

Alain
denis.paris
2018-12-06 08:34:44 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
Post by denis.paris
Post by Volkin
Prenez une graine et montrez lui un billet de banque. Rien ?
Ensuite un fouet. Toujours rien, n'est-ce pas ?
Maintenant rebroussez les manches, creusez un trou, mettez
la graine dans la terre, amenez de l'eau et une mesure de patience.
Vous allez voir une pousse verte puis un arbre qui va vous
remercier avec les fruits. Ils sont à vous. Votre
voisin qui n'a pas travaillé pendant ce temps là n'a rien ...
Et vous devenez riche, votre voisin est pauvre. Oui ou non ?
Expliquez moi.
Oui, cet homme qui s'est démené pour planter son arbre est un peu plus
riche que l'autre qui n'a rien fait - ou plutôt est un tout petit peu
moins pauvre, et il a dépensé beaucoup d'énergie pour pouvoir manger
quelques pommes.
Tandis qu'un 3ème homme, beaucoup plus entreprenant et imaginatif, a
monté un "business plan" et convaincu un banquier de lui allouer une
ligne de crédit (ce n'est au fond qu'un simple jeu d'écriture) avec
lequel il a acheté plusieurs hectares, loué ou acheté une machine
spécifique pour planter les arbres en série, puis une autre pour
récolter les pommes. Un seul homme suffit pour gérer ces machines, s'il
ne sait pas le faire lui même il a loué les services d'un conducteur qui
connaît ces machines et à fait le boulot en quelques jours.
Et au final il se retrouve avec une récolte de plusieurs centaines de
tonnes, beaucoup plus qu'il peut manger, et peut l'écouler sur le marché
pour la convertir en biens et services de son choix, une fois déduit
l'argent du banquier qu'il peut rembourser avec les intérêts. Par
rapport au travailleur courageux mais solitaire, il est BEAUCOUP plus
riche. L'allocation pertinente du capital a multiplié l'efficacité de
son travail, en plus de le rendre moins fatigant.
Voilà, il suffisait de demander... :)
Ah oui, pas mal, chacun pour soi, une recette vieille comme le monde.
Alain
Mais cet entrepreneur astucieux n'a pas gardé pour lui cette énorme
production, notamment pour la raison qu'il serait mort d'indigestion
bien avant d'avoir écorné ne serait-ce qu'un peu son énorme tas de
pommes, il les a "distribuées", ce sont centaines d'autres personnes qui
vont pouvoir s'en nourrir, à condition bien-sûr qu'ils aient pu les
acheter. Mais le point important est que le coût final du kg de pomme
pour un acheteur (qu'on peut évaluer en jours/homme ou en heures/homme)
est plus bas que s'il s'était consacré lui-même à cette tâche, avec les
moyens du bord.

En somme, l'allocation pertinente du capital à multiplié l'efficacité de
la force de travail, et cela a dégagé du temps qui peut être consacré à
autre chose, comme de produire soi-même des biens ou des services dont
on a les compétences ou le goût de les exercer (il y a des gens qui
aiment leur travail, et ceux-là sont les plus efficaces), mais aussi
pour se détendre, se distraire, lire, s'instruire, s'intéresser à l'art.

Ça s'appelle la division du travail, et en effet c'est une recette
vieille comme le monde.

Après, celui qui a réussi doit en effet admettre que son succès ne tient
pas qu'à lui-même, il a bénéficié d'une éducation pratiquement gratuite,
d'un environnement sécurisé avec un risque faible de se voler ou tuer,
d'un système de soins efficace, d'une infrastructure pour faire circuler
les camions qui iront livrer les pommes, etc. Tout ça a un prix, et
comme il est intelligent il comprend parfaitement qu'une partie de ses
gains doit être reversée à la collectivité qui est à l'origine de cet
environnement favorable.

Une partie, en effet, mais quand cette partie dépasse 50% (tout
prélèvements confondus), la "partie", ce n'est plus ce qui redonne, mais
ce qu'il peut garder... Alors il se gratte la tête: est-ce que ça vaut
encore le coup de se défoncer davantage? Peut-être, ou pas. En tout cas
il va regarder de plus près à quoi sont utilisées réellement les sommes
gérées par l’État et les services publics, puisqu'il faut appeler les
choses par leurs noms. Et les critiques (pour ne pas parler de gabegie!)
à formuler sont nombreuses...

Et cette envolée des prélèvements obligatoires, mettons au dessus d'un
seuil de 40% qui paraît encore raisonnable, est beaucoup plus récente
car elle date en France d'une dizaine d'années seulement, et il me
semble que maintenant on est "à l'os".
Duzz'
2018-12-06 08:45:55 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
Post by denis.paris
Voilà, il suffisait de demander... :)
Ah oui, pas mal, chacun pour soi, une recette vieille comme le monde.
C'est ce que disent les branleurs comme vous, pour éviter de se sortir les
doigts du cul.
Volkin
2018-12-06 11:33:08 UTC
Réponse
Permalink
Post by denis.paris
Post by Volkin
Prenez une graine et montrez lui un billet de banque. Rien ?
Ensuite un fouet. Toujours rien, n'est-ce pas ?
Maintenant rebroussez les manches, creusez un trou, mettez
la graine dans la terre, amenez de l'eau et une mesure de patience.
Vous allez voir une pousse verte puis un arbre qui va vous
remercier avec les fruits. Ils sont à vous. Votre
voisin qui n'a pas travaillé pendant ce temps là n'a rien ...
Et vous devenez riche, votre voisin est pauvre. Oui ou non ?
Expliquez moi.
Oui, cet homme qui s'est démené pour planter son arbre est un peu plus
riche que l'autre qui n'a rien fait - ou plutôt est un tout petit peu
moins pauvre, et il a dépensé beaucoup d'énergie pour pouvoir manger
quelques pommes.
Tandis qu'un 3ème homme, beaucoup plus entreprenant et imaginatif, a
monté un "business plan" et convaincu un banquier de lui allouer une
ligne de crédit (ce n'est au fond qu'un simple jeu d'écriture) avec
lequel il a acheté plusieurs hectares, loué ou acheté une machine
spécifique pour planter les arbres en série, puis une autre pour
récolter les pommes. Un seul homme suffit pour gérer ces machines, s'il
ne sait pas le faire lui même il a loué les services d'un conducteur qui
connaît ces machines et à fait le boulot en quelques jours.
Et au final il se retrouve avec une récolte de plusieurs centaines de
tonnes, beaucoup plus qu'il peut manger, et peut l'écouler sur le marché
pour la convertir en biens et services de son choix, une fois déduit
l'argent du banquier qu'il peut rembourser avec les intérêts. Par
rapport au travailleur courageux mais solitaire, il est BEAUCOUP plus
riche. L'allocation pertinente du capital a multiplié l'efficacité de
son travail, en plus de le rendre moins fatigant.
Voilà, il suffisait de demander... :)
Puis, tout le monde se met à prendre les crédits et produire les pommes,
le prix de l'essence flambe, le prix des pommes s'écroule, le banquier
prend possession votre exploitation et vous vous retrouvez sans moyens
d'acheter la moindre pomme.
zw
2018-12-06 10:44:22 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5
millions >> € >> (les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine
français) >> rapporterait >> 10 >> Mrds soit un chèque de 2500 € pour
les 4 >> millions de ménages >> les plus >> pauvres.
Post by zw
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Post by PP
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà
d'une >>> façon ou d'une autre.
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages
vont >>> miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de
jouer au >>> Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont
se >> former, >>> s'informer, s'élever dans la connaissance et la
vertue ? >> qu'ils >>> vont se mettre à travailler, à voter, à
s'impliquer ?
Post by zw
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour
parier au PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la
réalité... >>>>> c'est bien plus grave que tu ne le penses.
Post by zw
Post by zw
Post by Volkin
Ca s'appèle consommation. Oui, c'est ce que les gens veulent.
Mais c'est ce que veut aussi le système économique.
Pourquoi vous étes contre ça ?
Les 15 000 € sont payés par les autres, c'est-à-dire travail et le
capital. Cela rend le travail et le capital moins rémunérateurs.
Ce n'est pas ma question.
Expliquez moi pourquoi vous vous opposiez à ce que les gens
achètent >> des iPhones, payent Netflix etc.
Post by zw
C'est mal ?
Oui. Pour le comprendre, il suffit de demander au payeur.. est-il OK
pour travailler, faire des efforts et payer des impots qui sont
donnés ensuite à des gens qui s'abonnent à Netflix, qui s'achètent
des bières et regardent la télé 10h par jour en surfant sur leur
iPhone. Je marque le trait afin de bien marquer le sens du propos.
Donc, pour vous une famille qui reçoit une aide quelconque, p.e. prime
scolaire, n'a plus droit d'acheter une bière, regarder la télé etc.
Vous eplucheriez leur comptes pour voir s'ils n'ont fait des
dépenses que vous jugeriez inutiles ?
Le bénéficiaire des aides publiques a un certain devoir moral vis-à-vis
de la société, il ne s'agit pas pour la société d'abuser de cette
asymétrie, mais il faut quand même bien la garder à l'esprit, elle
existe.

Il ne s'agit pas d'être tyrannique. Il faut laisser de la liberté au
bénéficiaire. Ce que je veux simplement exprimer, c'est que le payeur
est le payeur, c'est quand même lui qui doit avoir un peu plus de poids
dans l'échange. Il ne faut pas inverser les choses.

Les sociétés capitalistes et libérales sont générablement et
globalement très prospères. Des USA à l'Australie en passant par la GB
etc.. vous avez une nouvelle couche sociale qui émerge, qui se forme
depuis 20 ou 30 ans.. il s'agit d'individus, de foyers qui vivent des
aides sociales et de petits boulots non déclarés ou au black.

Avant, c'était un état transitoire, passager qui pouvait durer quelques
mois, quelques années au plus, désormais, c'est devenu une solution
pérènne, permanente à durée indéfinie.

Cela pose un problème car l'aide sociale n'est pas un revenu, c'est une
aide. Cela doit être ponctuel, limité dans la durée. La société doit
être constituée d'individus qui s'assument. Si des gens qui PEUVENT
s'assumer décident de déployer des stratégies d'intérêts basées sur le
fait de se faire porter par d'autres, c'est généralement précurseur de
problèmes sociaux graves. Tot ou tard, les payeurs se réveillent et
refusent de payer, refusent les impots et taxes.
Post by zw
Post by zw
Si le travail est moins rémunérateur, c'est quand même démotivant
pour la personne qui produit le travail. Arrive un moment où le
travail n'est plus intéressant et c'est dommage.
Ben oui. Quand une personne qui travaille est racketé par l'état
"ce n'est plus intéressant et c'est dommage". Exactement.
Je suis à 100% d'accord avec vous.
Post by zw
Quand au capital, le fait qu'il soit moins rémunérateur n'est pas
neutre, il va se déplacer et aller s'investir ailleurs.
Or, comme tu le sais, c'est fondamentalement le capital qui est
producteur de richesse....
"Or, comme tu le sais" est une construction manipulatrice typique,
et elle sert à faire passer un mensonge. Parfois ça marche.
Tu n'es pas d'accord pour dire que c'est "fondamentalement le
capital qui produit la richesse" ?
Ca dépend ce que vous appelez richesse.
Si la richesse est par définission le produit du capital, oui, le
capital produit richesse.
Pour moi, métaphoriquement parlant on peut dire que le capital produit
de la richesse. On peut aussi, de façon tout aussi justifiable dire
que le capital produit de la misère.
Mouais.. comment vois-tu le capital comme producteur de misère ?

Je vois ce que tu veux dire, mais je souhaite voir comment tu
l'exprimes.
Pour moi, capital n'est que monnaie. C'est juste un outil.
Qui marche à partir d'un certain niveau de conscience et
communication. Mais il n'est universel. Par exemple le fouet en tant
qu'outil de création de richesse est plus universel, il marche même
avec des animaux. Mais il y a encore plus universel.
Prenez une graine et montrez lui un billet de banque. Rien ?
Ensuite un fouet. Toujours rien, n'est-ce pas ?
Maintenant rebroussez les manches, creusez un trou, mettez
la graine dans la terre, amenez de l'eau et une mesure de patience.
Vous allez voir une pousse verte puis un arbre qui va vous
remercier avec les fruits. Ils sont à vous. Votre
voisin qui n'a pas travaillé pendant ce temps là n'a rien ...
Et vous devenez riche, votre voisin est pauvre. Oui ou non ?
Expliquez moi.
Le capital n'est pas associé à des états policiers. On observe même le
contraire. Les sociétés capitalistes et libérales sont justement les
sociétés humaines où les droits politiques et sociaux sont les plus
avancés.

Demandez à un Cubain, un Nord Coréen s'il peut s'exprimer librement,
s'il peut dire ce qu'il pense dans l'espace public. Ce n'est que
récement, disons depuis le 18ième siècle, que l'individu se voit
reconnaitre des droits inaliénables. Les démocraties républicaines,
aussi imparfaites soient-elles, constitutionnalisent ces droits. Je
parle du droit d'expression, de mouvement, de rassemblement etc.

Le capital et le capitalisme s'accompagne et accompagne ces droits.
Bien entendu que les communistes des années 60 ou 70 vous expliqueront
que la réelle libérté, c'est celle du travailleur dans un champs
collectif qui travaille dur en échange d'une médaille en fer blanc. Et
ils sont sincères.
Volkin
2018-12-06 12:21:08 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by zw
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5
millions >> € >> (les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine
français) >> rapporterait >> 10 >> Mrds soit un chèque de 2500 € pour
les 4 >> millions de ménages >> les plus >> pauvres.
Post by zw
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Post by PP
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà
d'une >>> façon ou d'une autre.
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages
vont >>> miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de
jouer au >>> Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont
se >> former, >>> s'informer, s'élever dans la connaissance et la
vertue ? >> qu'ils >>> vont se mettre à travailler, à voter, à
s'impliquer ?
Post by zw
Post by zw
Post by Volkin
Post by zw
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour
parier au PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la
réalité... >>>>> c'est bien plus grave que tu ne le penses.
Post by zw
Post by zw
Post by Volkin
Ca s'appèle consommation. Oui, c'est ce que les gens veulent.
Mais c'est ce que veut aussi le système économique.
Pourquoi vous étes contre ça ?
Les 15 000 € sont payés par les autres, c'est-à-dire travail et le
capital. Cela rend le travail et le capital moins rémunérateurs.
Ce n'est pas ma question.
Expliquez moi pourquoi vous vous opposiez à ce que les gens
achètent >> des iPhones, payent Netflix etc.
Post by zw
C'est mal ?
Oui. Pour le comprendre, il suffit de demander au payeur.. est-il OK
pour travailler, faire des efforts et payer des impots qui sont
donnés ensuite à des gens qui s'abonnent à Netflix, qui s'achètent
des bières et regardent la télé 10h par jour en surfant sur leur
iPhone. Je marque le trait afin de bien marquer le sens du propos.
Donc, pour vous une famille qui reçoit une aide quelconque, p.e. prime
scolaire, n'a plus droit d'acheter une bière, regarder la télé etc.
Vous eplucheriez leur comptes pour voir s'ils n'ont fait des
dépenses que vous jugeriez inutiles ?
Le bénéficiaire des aides publiques a un certain devoir moral vis-à-vis
de la société, il ne s'agit pas pour la société d'abuser de cette
asymétrie, mais il faut quand même bien la garder à l'esprit, elle
existe.
Il ne s'agit pas d'être tyrannique. Il faut laisser de la liberté au
bénéficiaire. Ce que je veux simplement exprimer, c'est que le payeur
est le payeur, c'est quand même lui qui doit avoir un peu plus de poids
dans l'échange. Il ne faut pas inverser les choses.
Les sociétés capitalistes et libérales sont générablement et
globalement très prospères. Des USA à l'Australie en passant par la GB
etc.. vous avez une nouvelle couche sociale qui émerge, qui se forme
depuis 20 ou 30 ans.. il s'agit d'individus, de foyers qui vivent des
aides sociales et de petits boulots non déclarés ou au black.
Avant, c'était un état transitoire, passager qui pouvait durer quelques
mois, quelques années au plus, désormais, c'est devenu une solution
pérènne, permanente à durée indéfinie.
Cela pose un problème car l'aide sociale n'est pas un revenu, c'est une
aide. Cela doit être ponctuel, limité dans la durée. La société doit
être constituée d'individus qui s'assument. Si des gens qui PEUVENT
s'assumer décident de déployer des stratégies d'intérêts basées sur le
fait de se faire porter par d'autres, c'est généralement précurseur de
problèmes sociaux graves. Tot ou tard, les payeurs se réveillent et
refusent de payer, refusent les impots et taxes.
Oui, et ça provoque une explosion sociale et le pays sombre dans
le chaos le temps de remettre sur rails un nouveau modèle économique.
C'est un mouvement naturel, comme le cycle de carbone ou le cycle
de l'eau. La question n'était pas là.

Jusqu'à présent il était communément admis que stimuler la consommation
dans un pays à économie de marché, càd de type capitaliste, est bon pour
l'économie.

Manifestement vous déviez de cette idée, vous voulez décider à la place
des gens ce qui est bon pour eux jusqu'à leur habitudes alimentaires
et loisirs.

Vous étes donc partisan du système d'économie planifiée de type
stalinien ou nord-coréen.
Post by zw
Post by zw
Post by zw
Si le travail est moins rémunérateur, c'est quand même démotivant
pour la personne qui produit le travail. Arrive un moment où le
travail n'est plus intéressant et c'est dommage.
Ben oui. Quand une personne qui travaille est racketé par l'état
"ce n'est plus intéressant et c'est dommage". Exactement.
Je suis à 100% d'accord avec vous.
Post by zw
Quand au capital, le fait qu'il soit moins rémunérateur n'est pas
neutre, il va se déplacer et aller s'investir ailleurs.
Or, comme tu le sais, c'est fondamentalement le capital qui est
producteur de richesse....
"Or, comme tu le sais" est une construction manipulatrice typique,
et elle sert à faire passer un mensonge. Parfois ça marche.
Tu n'es pas d'accord pour dire que c'est "fondamentalement le
capital qui produit la richesse" ?
Ca dépend ce que vous appelez richesse.
Si la richesse est par définission le produit du capital, oui, le
capital produit richesse.
Pour moi, métaphoriquement parlant on peut dire que le capital produit
de la richesse. On peut aussi, de façon tout aussi justifiable dire
que le capital produit de la misère.
Mouais.. comment vois-tu le capital comme producteur de misère ?
Je vois ce que tu veux dire, mais je souhaite voir comment tu
l'exprimes.
1.
Le capital est une monnaie, càd une promesse, càd échange d'un bien
ou service présent contre un bien ou service _futur_.
C'est une spéculation, prise de risque.
Et le risque peut conduire à la perte.

2.
La capitalisme "sauvage" produit des inégalité. Je ne sais pas
pourquoi. C'est une observation. D'un coté il y a des
riches très riches, de l'autre des pauvres très pauvres.
Et la misère ne se mesure pas en absolu. Avez vous entendu
l'expression "seuil de pauvreté" ?
Post by zw
Pour moi, capital n'est que monnaie. C'est juste un outil.
Qui marche à partir d'un certain niveau de conscience et
communication. Mais il n'est universel. Par exemple le fouet en tant
qu'outil de création de richesse est plus universel, il marche même
avec des animaux. Mais il y a encore plus universel.
Prenez une graine et montrez lui un billet de banque. Rien ?
Ensuite un fouet. Toujours rien, n'est-ce pas ?
Maintenant rebroussez les manches, creusez un trou, mettez
la graine dans la terre, amenez de l'eau et une mesure de patience.
Vous allez voir une pousse verte puis un arbre qui va vous
remercier avec les fruits. Ils sont à vous. Votre
voisin qui n'a pas travaillé pendant ce temps là n'a rien ...
Et vous devenez riche, votre voisin est pauvre. Oui ou non ?
Expliquez moi.
Le capital n'est pas associé à des états policiers. On observe même le
contraire. Les sociétés capitalistes et libérales sont justement les
sociétés humaines où les droits politiques et sociaux sont les plus
avancés.
Je ne vois pas de rapport, mais d'abord, expliquez moi mon exemple.

L'homme qui a un arbre fruitier, est il plus riche ou plus pauvre
que celui qui n'a pas d'arbre ?
Post by zw
Demandez à un Cubain, un Nord Coréen s'il peut s'exprimer librement,
s'il peut dire ce qu'il pense dans l'espace public. Ce n'est que
récement, disons depuis le 18ième siècle, que l'individu se voit
reconnaitre des droits inaliénables. Les démocraties républicaines,
aussi imparfaites soient-elles, constitutionnalisent ces droits. Je
parle du droit d'expression, de mouvement, de rassemblement etc.
Le capital et le capitalisme s'accompagne et accompagne ces droits.
Bien entendu que les communistes des années 60 ou 70 vous expliqueront
que la réelle libérté, c'est celle du travailleur dans un champs
collectif qui travaille dur en échange d'une médaille en fer blanc. Et
ils sont sincères.
Pouvez vous d'abord répondre à mes questions, svp ?
Herisson grognon
2018-12-05 17:36:42 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions
€ >> (les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait
10 >> Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages
les plus >> pauvres.
Post by zw
Post by PP
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà d'une
façon ou d'une autre.
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils
vont se mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour
parier au PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité...
c'est bien plus grave que tu ne le penses.
Ca s'appèle consommation. Oui, c'est ce que les gens veulent.
Mais c'est ce que veut aussi le système économique.
Pourquoi vous étes contre ça ?
Les 15 000 € sont payés par les autres, c'est-à-dire travail et le
capital. Cela rend le travail et le capital moins rémunérateurs.
Si le travail est moins rémunérateur, c'est quand même démotivant pour
la personne qui produit le travail. Arrive un moment où le travail
n'est plus intéressant et c'est dommage.
Quand au capital, le fait qu'il soit moins rémunérateur n'est pas
neutre, il va se déplacer et aller s'investir ailleurs.
Or, comme tu le sais, c'est fondamentalement le capital qui est
producteur de richesse....
Dans un système ou tous les mécanismes économiques sont manipulés par la
minorité affairiste, indépendamment voir contre les besoins de la
population, rien de bon n'en sortira du point de vue de la population et
la richesse produite, d'une façon ou d'une autre, sera accaparée, c'est
bien ce que vous défendez ici à longueur d'année. Et c'est ce que nous
vivons.

Alain
Post by zw
Donc, quand tu prends un individu lambda, tu dois regarder ses flux,
ses échanges et te demander quelle est la part de ces flux qui vient de
la collectivité et qui sont "net négatif" pour la collectivité. Et, en
France, le nombre de gens qui sont en "net négatif" pour la
collectivité est énorme. Les gilets jaune, c'est ça.. des gens qui
travaillent et à qui ont prend tout pour le donner aux autres qui ne
travaillent par au nom de la "redistribution".
s***@free.fr
2018-12-05 09:45:26 UTC
Réponse
Permalink
Post by Volkin
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10
Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus
pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà d'une
façon ou d'une autre.
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils vont se
mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour parier au
PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité... c'est bien
plus grave que tu ne le penses.
Ca s'appèle consommation. Oui, c'est ce que les gens veulent.
Mais c'est ce que veut aussi le système économique.
Pourquoi vous étes contre ça ?
Mais pourquoi vous êtes contre 6000 euros par an ?
Ce serait bien mieux non ?

Les gens consommeraient encore plus et tout irait encore mieux !

C'est con que personne n'y pense.
Volkin
2018-12-05 12:01:23 UTC
Réponse
Permalink
Post by s***@free.fr
Post by Volkin
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10
Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus
pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà d'une
façon ou d'une autre.
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils vont se
mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour parier au
PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité... c'est bien
plus grave que tu ne le penses.
Ca s'appèle consommation. Oui, c'est ce que les gens veulent.
Mais c'est ce que veut aussi le système économique.
Pourquoi vous étes contre ça ?
Mais pourquoi vous êtes contre 6000 euros par an ?
Ce serait bien mieux non ?
Oui.

Personnellement, l'état me prend bien plus que 6000 euros par an,
et vous n'allez jamais me persuader qu'il en fait meilleur usage
que moi j'en ferais.
Post by s***@free.fr
Les gens consommeraient encore plus et tout irait encore mieux !
C'est con que personne n'y pense.
Herisson grognon
2018-12-05 12:12:50 UTC
Réponse
Permalink
Post by Volkin
Post by s***@free.fr
Post by Volkin
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10
Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus
pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà d'une
façon ou d'une autre.
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils vont se
mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour parier au
PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité... c'est bien
plus grave que tu ne le penses.
Ca s'appèle consommation. Oui, c'est ce que les gens veulent.
Mais c'est ce que veut aussi le système économique.
Pourquoi vous étes contre ça ?
Mais pourquoi vous êtes contre 6000 euros par an ?
Ce serait bien mieux non ?
Oui.
Personnellement, l'état me prend bien plus que 6000 euros par an,
et vous n'allez jamais me persuader qu'il en fait meilleur usage
que moi j'en ferais.
Pourtant il met des hôpitaux à la disposition de toute la population, il
organise l'éducation de toute la jeunesse, il entretien les routes que
nous utilisons tous, d'accord il commet aussi des crimes, et en nombre
avec ce fric, mais y'a vraiment des points positifs qu'il faut
conserver.

Alain
Post by Volkin
Post by s***@free.fr
Les gens consommeraient encore plus et tout irait encore mieux !
C'est con que personne n'y pense.
Volkin
2018-12-05 13:59:32 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
Post by Volkin
Post by s***@free.fr
Post by Volkin
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10
Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus
pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà d'une
façon ou d'une autre.
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils vont se
mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour parier au
PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité... c'est bien
plus grave que tu ne le penses.
Ca s'appèle consommation. Oui, c'est ce que les gens veulent.
Mais c'est ce que veut aussi le système économique.
Pourquoi vous étes contre ça ?
Mais pourquoi vous êtes contre 6000 euros par an ?
Ce serait bien mieux non ?
Oui.
Personnellement, l'état me prend bien plus que 6000 euros par an,
et vous n'allez jamais me persuader qu'il en fait meilleur usage
que moi j'en ferais.
Pourtant il met des hôpitaux à la disposition de toute la population, il
organise l'éducation de toute la jeunesse, il entretien les routes que
nous utilisons tous, d'accord il commet aussi des crimes, et en nombre
avec ce fric, mais y'a vraiment des points positifs qu'il faut
conserver.
Alain
Propagande.

La vie de l'élite dirigeante est bien trop comfortable. Il n'y
a aucun mécanisme de régulation qui obligerait la à travailler pour
le pays. Le système électorale est totatement maitrisé, aucune manace
extérieure, les impôts rentrent, les banques prêtent, la propagande
fait sont boulot, les syndicats sont achetés, le parrain installé
à Bruxelles fixe les quota à tenir et couvre les arrières.

Tout allait si bien. Et puis, *!, la montée des mers qui manace
les Maldives, qui plus est, demain, à peine à l'horizon 2150, *,
la catastrophe. Alors, effectivement, il est urgentissime de
faire quelque chose.

Et, la *, * de *, le masses chauffés par les puissainces étragères,
càd la Russie, s'insurgent et réclament un meilleur traitement.

Et puis quoi encore ?!!

Alain, franchement, mettez sur la balance - d'un coté les vacances
aux Maldives, avec des gens bien habillés, bien couffés,
bien rasés, puis de l'autre des personnages mal rasés, mal coiffés
et vétus d'affreux gilets jaunes ? Parfois même sans dents !
s***@free.fr
2018-12-05 09:40:15 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10
Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus
pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà d'une
façon ou d'une autre.
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils vont se
mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour parier au
PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité... c'est bien
plus grave que tu ne le penses.
***
Ce qu'il faut faire, c'est réformer l'état qui dépense trop et gaspille
énormément.
Les 40 milliards d'aide au logement vont dans la poche des
propriétaires... font monter les prix, plume les foyers modestes...ce
n'est qu'un exemple.
Exact !
Post by zw
La retraite par redistribution impose des dividendes élevés, elle ravie
les fonds de pension... c'est pareil.. en fait, vous ne voulez pas voir
ces réalités, vous êtes dans des illusions où il suffirait que l'état
taxe et donne de l'argent pour que cela aille mieux.
Le principe de la retraite par répartition a été portée par un syndicat cégétiste devenu ministre de Pétain, M. BELIN.

En 1945 le Conseil National de la résistance va créé la Sécurité sociale et ses quatre branches, dont la branche vieille en s'appuyant sur trois principes fondamentaux qui à leurs yeux ne pouvaient être contestés, à savoir :

- Unicité du système : un seul régime pour tous

- Uniformité des prestations : Chacun cotise et reçoit selon ses revenus.

- Universalité des droits : Tout le monde participe et tout le monde reçoit.

Parce qu'ils bafouaient ses principes fondamentaux, le CNR va préconiser de supprimer tous les régimes spéciaux de l'époque et de les faire intégrer le régime général. Parmi eux, celui de la sncf qui était issu d'un régime privé.

Dés 1947, les corporations agissaient auprès des dirigeants pour que leur régime soit conservé.
Députés, sénateurs, agent sncf, gaziers, fonctionnaires, commerçant et artisans, paysans, et quelques autres corporations complices parvenaient à échapper à au régime universel.

Pour comprendre ces réactions il faut connaître des mentalités de l'époque.

Par exemple les élus sont souvent issus de l'élite et ne peuvent supporter d'etre traité socialement comme un vulgaire citoyen.
Commerçants et paysans forment pour une parti d'entre eux, une caste de petit bourgeois dans le sens où ils étaient souvent des patrons qui employaient qui des ouvriers, qui des vendeuses qui des saisonniers. D'où leur propension à ne pas vouloir être mélanger socialement avec les gens du peuple socialement moins élevés qu'eux.
etc....
D'autre comme la SNCF avait hérité d'un régime privé financé par les sociétés qui avant 1937 exploitaient le chemin de fer français.

Déjà au débit des années 50, grèves et manifestations se poursuivaient pour que ces régimes ne soient pas confondus avec le régime général.

Depuis le nombre d'exploitants agricoles a fortement régressé, celui des commerçants aussi, tandis que le nombre de retraité explose.

Même chose avec les autres corporations.

De fait leur régime spécial, reposant sur la répartition et ne pouvant être financé que si le ratio actif/retraités penchait du côté des premiers devient déficitaire et même ruineux pour les adhérents.
Les cotisations augmentent seulement pour pallier à l'augmentation des inactifs.

Pour certains de ces régimes c'est donc le contribuable qui me la main à la patte, sans bien sûr avoir le droit de prétendre aux mêmes avantages.

Pour exemple, le régime des paysans n'étant plus finançable il a été absorbé par le régime général.
En gros ceux qui avaient refusé d'y adhérer ont fini par le faire sans jamais avoir cotisé.

Ici ce son donc les adhérent au régime général qui ont fait l'effort de les intégrer, c'est à dire les gilets jaunes.

Bien évidemment, élus, fonctionnaires, agents d'entreprises publiques n'ont eux pas eu d'effort de solidarité à fournir.

La solidarité ne peut se concevoir que si elle sert leurs intérêts, pas ceux de la collectivité.

73 ans après il existe encore 35 régimes spéciaux, tandis que chez nombre de nos voisins, élus et fonctionnaires (en partie) dépendent d'un seul et même régime : le régime général universel.

Le plus drôle c'est que ce régime est celui préconisé et organisé par les membre du CNR.

ET chez nous quiconque veut l'instaurer se fait traiter d'ulta libéral ou de suppôt du capitaliste.

En gros ils insultent sans le savoir les membres du CNR.

Comme quoi le formatage des esprits durant des décennies sert essentiellement les intérêts des corporations qui oeuvrent pour maintenir ces systèmes d'un autre âge.







érigé en droits, trois principes fondamentaux:
-
Post by zw
Les vraies solutions, c'est de miser sur l'éducation, sur la
syndication au sein de l'entreprise. Sur l'information. Sur les médias
indépendants.
Sur la responsabilisation des individus, il faut réduire la
redistribution car cela ne marche pas et abétit les gens.
La France aide 60% de sa population.. un pays d'assistés... c'est
absurde.. cela est une abaine pour les profiteurs et les gilets jaunes
l'ont bien compris car ils sont les dindons de la farce.
Il doit y avoir 10% des gens qui ont réellement besoin d'aide. Les
autres peuvent s'assumer tout seuls dès lors qu'on réduit les impots et
charges diverses.
Alabenne
2018-12-05 10:05:14 UTC
Réponse
Permalink
Post by s***@free.fr
Pour exemple, le régime des paysans n'étant plus finançable il a été absorbé par le régime général.
financièrement peut-être, mais je peux t'assurer que pas
administrativement, ce qui fait que personnellement je touche une partie
de ma retraite du régime général et l'autre de la MSA (MSA veut dire
Mutuelle Sociale Agricole, mais ça n'a rien d'une mutuelle, c'est juste
le régime de sécu des agriculteurs et salariés agricoles ; les employés
du crédit agricole, côté en bourse, sont des salariés agricoles, héhé,
ce qui fait que les plus gros départements en salariés agricoles sont le
75 et 92).
Herisson grognon
2018-12-05 11:26:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by s***@free.fr
Post by zw
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10
Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus
pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
Ok, alors l'état donne 2 500 € au 4 millions de ménage les plus pauvres.
Ces 2 500 € seront en plus des 15 000 € que l'état verse déjà d'une
façon ou d'une autre.
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils vont se
mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour parier au
PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité... c'est bien
plus grave que tu ne le penses.
***
Ce qu'il faut faire, c'est réformer l'état qui dépense trop et gaspille
énormément.
Les 40 milliards d'aide au logement vont dans la poche des
propriétaires... font monter les prix, plume les foyers modestes...ce
n'est qu'un exemple.
Exact !
Post by zw
La retraite par redistribution impose des dividendes élevés, elle ravie
les fonds de pension... c'est pareil.. en fait, vous ne voulez pas voir
ces réalités, vous êtes dans des illusions où il suffirait que l'état
taxe et donne de l'argent pour que cela aille mieux.
Le principe de la retraite par répartition a été portée par un syndicat
cégétiste devenu ministre de Pétain, M. BELIN.
En 1945 le Conseil National de la résistance va créé la Sécurité sociale
et ses quatre branches, dont la branche vieille en s'appuyant sur trois
principes fondamentaux qui à leurs yeux ne pouvaient être contestés, à
- Unicité du système : un seul régime pour tous
- Uniformité des prestations : Chacun cotise et reçoit selon ses revenus.
- Universalité des droits : Tout le monde participe et tout le monde reçoit.
Parce qu'ils bafouaient ses principes fondamentaux, le CNR va préconiser
de supprimer tous les régimes spéciaux de l'époque et de les faire
intégrer le régime général. Parmi eux, celui de la sncf qui était issu
d'un régime privé.
Dés 1947, les corporations agissaient auprès des dirigeants pour que leur
Dérégime soit conservé. putés, sénateurs, agent sncf, gaziers,
Défonctionnaires, commerçant et artisans, paysans, et quelques autres
Décorporations complices parvenaient à échapper à au régime universel.
Pour comprendre ces réactions il faut connaître des mentalités de l'époque.
Par exemple les élus sont souvent issus de l'élite et ne peuvent supporter
d'etre traité socialement comme un vulgaire citoyen. Commerçants et
paysans forment pour une parti d'entre eux, une caste de petit bourgeois
dans le sens où ils étaient souvent des patrons qui employaient qui des
ouvriers, qui des vendeuses qui des saisonniers. D'où leur propension à ne
pas vouloir être mélanger socialement avec les gens du peuple socialement
moins élevés qu'eux. etc.... D'autre comme la SNCF avait hérité d'un
régime privé financé par les sociétés qui avant 1937 exploitaient le
chemin de fer français.
Déjà au débit des années 50, grèves et manifestations se poursuivaient
pour que ces régimes ne soient pas confondus avec le régime général.
Depuis le nombre d'exploitants agricoles a fortement régressé, celui des
commerçants aussi, tandis que le nombre de retraité explose.
Même chose avec les autres corporations.
De fait leur régime spécial, reposant sur la répartition et ne pouvant
être financé que si le ratio actif/retraités penchait du côté des premiers
devient déficitaire et même ruineux pour les adhérents. Les cotisations
augmentent seulement pour pallier à l'augmentation des inactifs.
Pour certains de ces régimes c'est donc le contribuable qui me la main à
la patte, sans bien sûr avoir le droit de prétendre aux mêmes avantages.
Pour exemple, le régime des paysans n'étant plus finançable il a été
absorbé par le régime général. En gros ceux qui avaient refusé d'y adhérer
ont fini par le faire sans jamais avoir cotisé.
Ici ce son donc les adhérent au régime général qui ont fait l'effort de
les intégrer, c'est à dire les gilets jaunes.
Bien évidemment, élus, fonctionnaires, agents d'entreprises publiques
n'ont eux pas eu d'effort de solidarité à fournir.
La solidarité ne peut se concevoir que si elle sert leurs intérêts, pas
ceux de la collectivité.
73 ans après il existe encore 35 régimes spéciaux, tandis que chez nombre
de nos voisins, élus et fonctionnaires (en partie) dépendent d'un seul et
même régime : le régime général universel.
Le plus drôle c'est que ce régime est celui préconisé et organisé par les
membre du CNR.
ET chez nous quiconque veut l'instaurer se fait traiter d'ulta libéral ou
de suppôt du capitaliste.
En gros ils insultent sans le savoir les membres du CNR.
Ridicule tentative de démonstration, ceux qui veulent, aujourd'hui,
supprimer le statut des fonctionnaires ne sont animés par aucune
générosité, c'est l'alignement par le bas, le pire et rien d'autre
qu'ils veulent nous imposer, jamais ils ne mettent en avant la moindre
mesure du projet du CNR, jamais, et vous n'y voyez pas malice, tout
occupé que vous êtes à présenter positivement les objectifs des
saigneurs que vous fayotez à longueur d'année.

Alain
Post by s***@free.fr
Comme quoi le formatage des esprits durant des décennies sert
essentiellement les intérêts des corporations qui oeuvrent pour maintenir
ces systèmes d'un autre âge.
-
Post by zw
Les vraies solutions, c'est de miser sur l'éducation, sur la
syndication au sein de l'entreprise. Sur l'information. Sur les médias
indépendants.
Sur la responsabilisation des individus, il faut réduire la
redistribution car cela ne marche pas et abétit les gens.
La France aide 60% de sa population.. un pays d'assistés... c'est
absurde.. cela est une abaine pour les profiteurs et les gilets jaunes
l'ont bien compris car ils sont les dindons de la farce.
Il doit y avoir 10% des gens qui ont réellement besoin d'aide. Les
autres peuvent s'assumer tout seuls dès lors qu'on réduit les impots et
charges diverses.
Beep Beep
2018-12-05 10:52:11 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils vont se
mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour parier au
PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité... c'est bien
plus grave que tu ne le penses.
Quel mépris !

Vous me faites penser à ce bobo de Christophe Barbier qui a déclaré
récemment : "Moi je pense qu'il y aurait quelque chose de très
populaire à faire, c'est de supprimer la redevance télé, et ça beaucoup
de Gilets jaunes sont des gens qui regardent la télé, parce qu'ils
n'ont pas beaucoup d'autres distractions dans la vie."
--
C'est une forme de folie que de croire que celui qui est en situation
de dominer va suivre un intérêt autre que le sien.
/Jean-Jacques Rousseau/
zw
2018-12-05 11:08:37 UTC
Réponse
Permalink
Post by Beep Beep
Post by zw
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils
vont se mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour
parier au PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité...
c'est bien plus grave que tu ne le penses.
Quel mépris !
Le mépris est ailleurs, c'est celui de l'état qui verse des minima
sociaux pour que les gens jouent au Loto, achètent des cigarettes et de
l'alcool, l'ensemble de leurs dépenses revenant dans les caisses de
l'état. Lequel ne fait aucun effort pour réduire ses dépenses et, de ce
fait, rend tout retour à l'emploi impossible pour ces personnes
malheureusement.

Voilà le véritable mépris, c'est celui de l'état.

Tu fermes les yeux, tu ne veux pas voir les vérités.
Herisson grognon
2018-12-05 11:26:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by Beep Beep
Post by zw
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils
vont se mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour
parier au PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité...
c'est bien plus grave que tu ne le penses.
Quel mépris !
Le mépris est ailleurs, c'est celui de l'état qui verse des minima
sociaux pour que les gens jouent au Loto, achètent des cigarettes et de
l'alcool, l'ensemble de leurs dépenses revenant dans les caisses de
l'état.
Vous planez toujours au dessus des nuages, l'ensemble de ces mesures
d'assistanat a deux objectifs :

- immédiat : soulager la population des conséquences de son
exploitation, exploitation que l'état ne cherche absolument pas à
stopper,

- de fond : empecher que n'apparaisse quelque contestation de cette
situation ouvertement injuste ou la moindre révolte.

Comme vous n'y comprenez rien, vous passez votre temps à critiquer et
dénoncer ces mesures alors qu'elles sont indispensables pour que VOTRE
monde politique se maintienne, pour que l'exploitation de la population
par des minorités puisse se poursuivre.

Oui, le tabac, lmalcool le loto et autres tourne-têtes sont des
nuisances pour la population, mais OUI ces nuisances sont nécessaire
pour que rien ne change et que l'accaparement de la richesse puisse se
poursuivre toujours plus.

Alain





Lequel ne fait aucun effort pour réduire ses dépenses et, de ce
Post by zw
fait, rend tout retour à l'emploi impossible pour ces personnes
malheureusement.
Voilà le véritable mépris, c'est celui de l'état.
Tu fermes les yeux, tu ne veux pas voir les vérités.
Beep Beep
2018-12-05 11:59:34 UTC
Réponse
Permalink
Post by zw
Post by Beep Beep
Post by zw
Ok.. donc 2 500 € en plus... et tu crois quoi ? que ces ménages vont
miraculeusement se mettre à éteindre la télé, à arreter de jouer au
Loto, de faire du sport au lieu de fumer, qu'ils vont se former,
s'informer, s'élever dans la connaissance et la vertue ? qu'ils
vont se mettre à travailler, à voter, à s'impliquer ?
Non, ces 2 500 € seront utilisés pour acheter un iPhone, pour
parier au PMU, pour s'abonner à Netflix etc... voilà la réalité...
c'est bien plus grave que tu ne le penses.
Quel mépris !
Le mépris est ailleurs, c'est celui de l'état qui verse des minima
sociaux pour que les gens jouent au Loto, achètent des cigarettes et de
l'alcool, l'ensemble de leurs dépenses revenant dans les caisses de
l'état. Lequel ne fait aucun effort pour réduire ses dépenses et, de ce
fait, rend tout retour à l'emploi impossible pour ces personnes
malheureusement.
Voilà le véritable mépris, c'est celui de l'état.
Tu fermes les yeux, tu ne veux pas voir les vérités.
Tu parles des pauvres qui boivent et fument. Et eux ce sont des pauvres :
Quand les cadres se dopent au quotidien...
https://www.challenges.fr/emploi/quand-les-cadres-se-dopent-au-quotidien_159326

7% des cadres se droguent sur leur lieu de travail
https://www.cadremploi.fr/editorial/actualites/actu-emploi/detail/article/7-des-cadres-se-droguent-sur-leur-lieu-de-travail.html
--
C'est une forme de folie que de croire que celui qui est en situation
de dominer va suivre un intérêt autre que le sien.
/Jean-Jacques Rousseau/
Alabenne
2018-12-04 21:06:29 UTC
Réponse
Permalink
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10 Mrds
soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
taxer, toujours taxer.
Y a trop de taxes, on t'a dit. faut plus en inventer, faut en supprimer.
Quand on sera revenu à un nombre de taxes raisonnables, y en 233 j'ai
entendu à la radio aujourd'hui, on avisera.
PP
2018-12-05 09:56:51 UTC
Réponse
Permalink
Post by Alabenne
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10
Mrds soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus
pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
taxer, toujours taxer.
Y a trop de taxes, on t'a dit. faut plus en inventer, faut en supprimer.
Quand on sera revenu à un nombre de taxes raisonnables, y en 233 j'ai
entendu à la radio aujourd'hui, on avisera.
https://twitter.com/placepublique_/status/1070065540528517128
Duzz'
2018-12-05 10:01:27 UTC
Réponse
Permalink
Post by PP
Post by Alabenne
taxer, toujours taxer.
Y a trop de taxes, on t'a dit. faut plus en inventer, faut en supprimer.
Quand on sera revenu à un nombre de taxes raisonnables, y en 233 j'ai
entendu à la radio aujourd'hui, on avisera.
https://twitter.com/placepublique_/status/1070065540528517128
"Twitter c'est de la merde." (©Quart d'Anal)
hdro
2018-12-05 17:53:09 UTC
Réponse
Permalink
Post by PP
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions €
(les 0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10 Mrds
soit un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus pauvres.
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
il y a les taxes sur le stock et les taxes sur les flux , autant je
comprendrais une taxe sur un flux qui viserait à modérer des
comportements , autant les taxes sur un stock déjà constitué j'ai du mal
à saisir .Bref pour moi aucune taxe, ça sert plus à rien vu le contexte
, la seule solution qui reste est le rationnement en mettant un
salaire maximum très bas pas plus de 5000 à 3000 euros . Si pas
suffisant on descend .
Dobb
2018-12-06 12:59:25 UTC
Réponse
Permalink
Un "ISF vert" qui taxerait les patrimoines au dessus de 5 millions € (les
0,2% qui concentre 10% du patrimoine français) rapporterait 10 Mrds soit
un chèque de 2500 € pour les 4 millions de ménages les plus pauvres.
Pourquoi ne pas appeler cela un ISF rose, tant que vous y êtes ?
C'est juste pour être à la mode et ne pas paraître homophobe ?
Les vrais pollueurs doivent être les payeurs.
En quoi le type qui possède par exemple 100 millions d'euros
sur un compte courant quelconque pollue-t-il plus que celui
qui est endetté de 20 000 euros et est interdit bancaire ?

Les deux chiffres seront stockés dans un même nombre
d'octets sur un serveur. Par contre, celui qui est interdit
bancaire génère davantage de paperasserie polluante.
En vertu du principe du pollueur-payeur, c'est donc
l'interdit bancaire qui devrait être le plus taxé.

Et si c'est l'utilisation du patrimoine que vous voulez
taxer "vertement", alors faites comme Macron : surtaxez
l'achat de diesel avec le patrimoine, et détaxez l'achat
d'une trottinette électrique pour pédalette barbue avec
le même patrimoine. Et soyez prêt pour de nouvelles
émeutes !

Dobb

Loading...