Discussion:
Le plan nucléaire de la Chine et ses 150 nouveaux réacteurs d'ici 2035
(trop ancien pour répondre)
Valcarus
2021-11-08 08:32:32 UTC
Permalink
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
Va nous chercher la part du nucléaire dans l'énergie mondiale il y a 30
ans puis celle d'aujourd'hui, tu comprendras...
-----------------
La souveraineté énergétique et les objectifs climatiques constituent deux
enjeux cruciaux pour les puissances économiques. Pékin va investir près de
381 milliards d'euros dans le développement de 150 réacteurs nucléaire, pour
une énergie bas carbone. La Chine va déployer des moyens colossaux pour
assurer sa propre production électrique et que celle-ci soit la moins
émettrice de gaz à effet de serre possible. D'après un article de Bloomberg,
Pékin projette d'investir près de 381 milliards d'euros sur 15 ans pour
construire 150 réacteurs nucléaires, une énergie pilotable bas carbone
pouvant fournir de l'électricité. Le média économique constate que ces 150
réacteurs représentent plus que ce que le reste du monde n'en a construit au
cours des 35 dernières années.
https://francais.rt.com/international/92389-plan-nucleaire-chine-ses-150-nouveaux-reacteurs-dici-2035
De plus, Topineuneu confond le projet "d'après le journal" et le
factuel.


Exemple: dans les années 1970, la technocratie française prévoyait pour
l'an 2000, 37 surgénérateurs sur 158 réacteurs nucléaires en France.

Le projet: 37 surgénérateurs sur 158 réacteurs.
Le factuel: 0 surgénérateur sur 58 réacteurs.




Mais les Topineuneus ne vivent que des projets lus dans le journal
pourvu que ça les caresse dans le sens du poil.
Volkin
2021-11-08 15:29:31 UTC
Permalink
Post by Valcarus
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
Va nous chercher la part du nucléaire dans l'énergie mondiale il y a 30
ans puis celle d'aujourd'hui, tu comprendras...
-----------------
La souveraineté énergétique et les objectifs climatiques constituent
deux enjeux cruciaux pour les puissances économiques. Pékin va
investir près de 381 milliards d'euros dans le développement de 150
réacteurs nucléaire, pour une énergie bas carbone. La Chine va
déployer des moyens colossaux pour assurer sa propre production
électrique et que celle-ci soit la moins émettrice de gaz à effet de
serre possible. D'après un article de Bloomberg, Pékin projette
d'investir près de 381 milliards d'euros sur 15 ans pour construire
150 réacteurs nucléaires, une énergie pilotable bas carbone pouvant
fournir de l'électricité. Le média économique constate que ces 150
réacteurs représentent plus que ce que le reste du monde n'en a
construit au cours des 35 dernières années.
https://francais.rt.com/international/92389-plan-nucleaire-chine-ses-150-nouveaux-reacteurs-dici-2035
De plus, Topineuneu confond le projet "d'après le journal" et le factuel.
Exemple: dans les années 1970, la technocratie française prévoyait pour
l'an 2000, 37 surgénérateurs sur 158 réacteurs nucléaires en France.
Et une moyenne d'un hélicoptère électrique personnel par famille.
Post by Valcarus
Le projet: 37 surgénérateurs sur 158 réacteurs.
Le factuel: 0 surgénérateur sur 58 réacteurs.
Le vélo est le véhicule d'avenir ... tant que les roulements
à bille sont encore en vente sur Aliexpress.
Mais la génération suivante, les jambes, est déjà en test,
ça va.
Cardinal de Hère
2021-11-08 18:31:42 UTC
Permalink
Post by Valcarus
De plus, Topineuneu confond le projet "d'après le journal" et le factuel.
Exemple: dans les années 1970, la technocratie française prévoyait pour
l'an 2000, 37 surgénérateurs sur 158 réacteurs nucléaires en France.
Le projet: 37 surgénérateurs sur 158 réacteurs.
Le factuel: 0 surgénérateur sur 58 réacteurs.
Ça prouve que la racaille qui s'est installée au pouvoir à partir de
1974 a rompu avec l'excellente politique industrielle de de Gaulle et
Pompidou. On ne le dira jamais assez : Giscard la racaille européiste et
la pourriture atlantiste est le père spirituel de tous les crétins qui
lui ont succédé.
Post by Valcarus
Mais les Topineuneus ne vivent que des projets lus dans le journal
pourvu que ça les caresse dans le sens du poil.
Comme disait Coluche :
"Topinambour, deux qui le tiennent, trois qui le bourrent !"
Anti Nuk
2021-11-22 21:14:40 UTC
Permalink
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...

à quand le travail des enfants ?
-----------------
La souveraineté énergétique et les objectifs climatiques constituent
deux enjeux cruciaux pour les puissances économiques. Pékin va investir
près de 381 milliards d'euros dans le développement de 150 réacteurs
nucléaire, pour une énergie bas carbone. La Chine va déployer des moyens
colossaux pour assurer sa propre production électrique et que celle-ci
soit la moins émettrice de gaz à effet de serre possible. D'après un
article de Bloomberg, Pékin projette d'investir près de 381 milliards
d'euros sur 15 ans pour construire 150 réacteurs nucléaires, une énergie
pilotable bas carbone pouvant fournir de l'électricité. Le média
économique constate que ces 150 réacteurs représentent plus que ce que
le reste du monde n'en a construit au cours des 35 dernières années.
https://francais.rt.com/international/92389-plan-nucleaire-chine-ses-150-nouveaux-reacteurs-dici-2035
Topinambour
2021-11-22 21:35:18 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
Quel rapport avec ta femme qui suce des bites sur le port?
Ghelfok Piadash
2021-11-22 21:59:55 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
jmh
2021-11-23 06:54:08 UTC
Permalink
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
--
jmh: Docteur en politique nationale et internationale, professeur em,
dr h.c. mult, titulaire d'une chaire de politologie au Café du Commerce
Anti Nuk
2021-11-23 10:07:05 UTC
Permalink
Post by jmh
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
alors il ne faut pas prendre exemple sur la Chine. Point.
Topinambour
2021-11-23 10:18:21 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by jmh
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
alors il ne faut pas prendre exemple sur la Chine. Point.
Ok. Mais alors si la Chine prend exemple sur la France en développant
son parc nucléaire, c'est mal?
Topinambour
2021-11-23 10:18:54 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by jmh
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
alors il ne faut pas prendre exemple sur la Chine. Point.
Ok. Mais alors si la Chine prend exemple sur la France en développant
son parc nucléaire pour abandonner le charbon, c'est mal?
Volkin
2021-11-23 10:44:55 UTC
Permalink
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by jmh
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
alors il ne faut pas prendre exemple sur la Chine. Point.
Ok. Mais alors si la Chine prend exemple sur la France en développant
son parc nucléaire pour abandonner le charbon, c'est mal?
Le charbon est radioactif.
Anti Nuk
2021-11-23 11:30:35 UTC
Permalink
Post by Volkin
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by jmh
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
alors il ne faut pas prendre exemple sur la Chine. Point.
Ok. Mais alors si la Chine prend exemple sur la France en développant
son parc nucléaire pour abandonner le charbon, c'est mal?
En sommes on justifie le choix présidentiel français du retour en
arrière à l'énergie nucléaire, en prenant exemple sur la Chine parce que
la Chine prend exemple sur la France... Logiquement c'est un non-sens.

Pour faire plus court dans votre discours, le choix nucléaire français
ne se justifie que par lui-même, il ne se justifie donc nullement par
rapport à l'écologie, l'économie, la santé, le risque d'accident, la
réduction des gaz à effet de serre... tout ça c'est du pipeau...
Post by Volkin
Le charbon est radioactif.
les isotopes radioactifs du carbone sont en proportion infinitésimales,
ça se saurait car sinon, les centrales nucléaires utiliseraient sans
vergogne le charbon comme combustible nucléaire pour produire de
l'électricité !
Topinambour
2021-11-23 11:58:07 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Volkin
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by jmh
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
alors il ne faut pas prendre exemple sur la Chine. Point.
Ok. Mais alors si la Chine prend exemple sur la France en développant
son parc nucléaire pour abandonner le charbon, c'est mal?
En sommes on justifie le choix présidentiel français du retour en
arrière à l'énergie nucléaire,
Le retour en arrière, ce serait revenir au charbon au temps de Germinal.

À L'inverse, il est ici question de continuité dans l'excellence et de
développement de cette technologie d'avenir.
Post by Anti Nuk
Pour faire plus court dans votre discours, le choix nucléaire français
ne se justifie que par lui-même, il ne se justifie donc nullement par
rapport à l'écologie, l'économie, la santé, le risque d'accident, la
réduction des gaz à effet de serre... tout ça c'est du pipeau...
Post by Volkin
Le charbon est radioactif.
les isotopes radioactifs du carbone sont en proportion infinitésimales,
Évitez quand même de séjourner trop longtemps sur un terril de cendres.


https://www.20minutes.fr/lille/360495-20091103-terrils-radioactifs
Post by Anti Nuk
ça se saurait car sinon, les centrales nucléaires utiliseraient sans
vergogne le charbon comme combustible nucléaire pour produire de
l'électricité !
Anti Nuk
2021-11-23 19:05:30 UTC
Permalink
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by Volkin
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by jmh
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
alors il ne faut pas prendre exemple sur la Chine. Point.
Ok. Mais alors si la Chine prend exemple sur la France en développant
son parc nucléaire pour abandonner le charbon, c'est mal?
En sommes on justifie le choix présidentiel français du retour en
arrière à l'énergie nucléaire,
Le retour en arrière, ce serait revenir au charbon au temps de Germinal.
il est nulle question de revenir au charbon ou de rester au nucléaire,
mais d'aller de l'avant vers des énergies renouvelables, ce que n'est
vraiment pas le nucléaire. Or celui-ci draine et va continuer à drainer
les deniers publics nous conduisant dans une impasse écologie et vers un
gouffre financier : rien qu'à voir les comptes d'EDF et d'Areva, ça
laisse songeur, manifestement, le nucléaire coûte très cher, beaucoup
plus cher que l'éolien ou le solaire. Est-il seulement rentable
financièrement ?
Post by Topinambour
À L'inverse, il est ici question de continuité dans l'excellence et de
développement de cette technologie d'avenir.
Ca ferait presque rire de vous lire si ce n'était pas si catastrophique:
30 %, seulement 30 % de l'énergie nucléaire arrive dans nos logement,
l'essentiel est perdu dans la centrale sous forme de chaleur...

Comment peut-on parler "d'excellence" pour cette technologie ?

Et puis vous l'écrivez vous même : pour le nucléaire, il ne s'agit pas
d'innovation, mais de continuité... on a bien perçu les risques du
nucléaire, oui, oui...
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Pour faire plus court dans votre discours, le choix nucléaire français
ne se justifie que par lui-même, il ne se justifie donc nullement par
rapport à l'écologie, l'économie, la santé, le risque d'accident, la
réduction des gaz à effet de serre... tout ça c'est du pipeau...
Post by Volkin
Le charbon est radioactif.
les isotopes radioactifs du carbone sont en proportion infinitésimales,
Évitez quand même de séjourner trop longtemps sur un terril de cendres.
https://www.20minutes.fr/lille/360495-20091103-terrils-radioactifs
je sais pas pour vous, mais moi, les terrils de cendre ce n'est pas
l'endroit où j'aime flâner, contrairement aux forêts. Malheureusement
certaines sont devenues radioactives du fait de l'extraction minière
d'uranium :

https://www.if-saint-etienne.fr/politique-societe/mine-duranium-des-bois-noirs-des-residus-radioactifs-et-des-risques-a-saint-priest-la-prugne-2-2

Je fais aussi des courses comme tout le monde mais gare aux parkings
radioactifs également :

https://basta.media/Parking-radioactif-Merci-Areva

Et que dire de la dernière décision des autorités qui, ne sachant plus
quoi faire des déchets radioactifs, compte les incorporer dans nos biens
de consommation courante ! Couverts, ustensiles de cuisine, matériaux du
bâtiment, etc ?

http://www.criirad.org/mobilisation/campagne-2021.html

Cher Monsieur/Madame, vous lécherez votre cuillère autrement plus
souvent que vous ne ferez d'hypothétiques balade sur des terril de
cendre ! Aussi gare à votre gourmandise à l'avenir !

et tout cela, ce n'est pas à cause de la combustion du charbon, qui
reste polluante, certes, mais manifestement bien moins que le nucléaire.
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
ça se saurait car sinon, les centrales nucléaires utiliseraient sans
vergogne le charbon comme combustible nucléaire pour produire de
l'électricité !
Topinambour
2021-11-23 19:33:07 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by jmh
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
alors il ne faut pas prendre exemple sur la Chine. Point.
Ok. Mais alors si la Chine prend exemple sur la France en développant
son parc nucléaire pour abandonner le charbon, c'est mal?
En sommes on justifie le choix présidentiel français du retour en
arrière à l'énergie nucléaire,
Le retour en arrière, ce serait revenir au charbon au temps de Germinal.
il est nulle question de revenir au charbon ou de rester au nucléaire,
Ah bon? Quelle autre source de production pilotée d'électricité
proposez vous?
Post by Anti Nuk
mais d'aller de l'avant vers des énergies renouvelables, ce que n'est
vraiment pas le nucléaire.
A quel coût? Avec quels dégâts sur les écosystèmes? Quoi pour assurer le
backup?
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
À L'inverse, il est ici question de continuité dans l'excellence et de
développement de cette technologie d'avenir.
30 %, seulement 30 % de l'énergie nucléaire arrive dans nos logement,
l'essentiel est perdu dans la centrale sous forme de chaleur...
C'est plus que ça. Plus Près des 40%. Mais c'est le lot commun de toutes
les centrales thermiques. Le charbon, notamment.
Post by Anti Nuk
Comment peut-on parler "d'excellence" pour cette technologie ?
Parce qu'elle l'est de tous les points de vue?
Post by Anti Nuk
Et puis vous l'écrivez vous même : pour le nucléaire, il ne s'agit pas
d'innovation, mais de continuité...
C'est quoi le but? innover pour innover?
Ou produire de l'énergie avec un faible impact sur l'environnement.
Sinon, de l'innovation dans le nucléaire, il y en a bien plus que vous
l'imaginez. EPR, SMR, Sels fondus, RNR....
Anti Nuk
2021-11-24 08:51:43 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by jmh
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes
d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
alors il ne faut pas prendre exemple sur la Chine. Point.
Ok. Mais alors si la Chine prend exemple sur la France en développant
son parc nucléaire pour abandonner le charbon, c'est mal?
En sommes on justifie le choix présidentiel français du retour en
arrière à l'énergie nucléaire,
Le retour en arrière, ce serait revenir au charbon au temps de Germinal.
il est nulle question de revenir au charbon ou de rester au nucléaire,
Ah bon? Quelle autre source de production pilotée d'électricité proposez
vous?
Post by Anti Nuk
mais d'aller de l'avant vers des énergies renouvelables, ce que n'est
vraiment pas le nucléaire.
A quel coût? Avec quels dégâts sur les écosystèmes? Quoi pour assurer le
backup?
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
À L'inverse, il est ici question de continuité dans l'excellence et de
développement de cette technologie d'avenir.
30 %, seulement 30 % de l'énergie nucléaire arrive dans nos logement,
l'essentiel est perdu dans la centrale sous forme de chaleur...
C'est plus que ça. Plus Près des 40%. Mais c'est le lot commun de toutes
les centrales thermiques. Le charbon, notamment.
Post by Anti Nuk
Comment peut-on parler "d'excellence" pour cette technologie ?
Parce qu'elle l'est de tous les points de vue?
Post by Anti Nuk
Et puis vous l'écrivez vous même : pour le nucléaire, il ne s'agit pas
d'innovation, mais de continuité...
C'est quoi le but? innover pour innover?
Ou produire de l'énergie avec un faible impact sur l'environnement.
Sinon, de l'innovation dans le nucléaire, il y en a bien plus que vous
l'imaginez. EPR, SMR, Sels fondus, RNR....
C'est tout le fonctionnement normal d'une société avancée que de
remettre en cause ses choix passés quand ils sont au final calamiteux.
Dans les années 50 on pensait trouver un débouché pour les rebus
nucléaire, superphénix est un echec, pas de solution en vue, entre
temps, Tchenobyl et Fukushima qui montrent un risque majeur qu'on avait
sous-estimé jusque là (risques humains et risques naturels)...

Aujourd'hui,économiquement, on se rend compte du coup faramineux du
démantèlement d'une centrale (car elles ont été conçues pour ne durer
que 40 ans, il faut les remplacer si on veut le même niveau de sécurité
qui nous a préservé d'accident jusque là). Économiquement, il faudrait
vendre l’énergie nucléaire beaucoup plus cher pour que ce soit rentable
pour qu'EDF et Orano remboursent à l'Etat les renflouements successifs
fait pour les maintenir à flot.

A un tel coût de l'énergie, l'éolien, l'hydroélectrique et mieux encore
le solaire sont bien plus rentables et pérennes.

Innover c'est trouver des solutions nouvelles aux problèmes d'hier et
d'aujourd'hui, de meilleurs solution aux vues des nouvelles données.
C'est ni plus ni moins le fonctionnement de la démarche scientifique que
de remettre en cause ce qui fut un temps considéré comme un solution à
un problème, une explication à un phénomène.

Gaspiller 20 milliard d'euros pour un EPR à Flamanville empêche
d'innover, ma crainte c'est que d'ici 20 ans la France soit à la traîne
du reste de l'Europe, pour s'être entêtée dans une impasse économique,
doivent éponger une dette énorme dans ce secteur énergétique tout en
devant acheter à prix d'or son énergie et les nouvelles technologies
afférentes à ses voisins. D'ici là, je croise les doigts pour qu'on
n'ait pas à éponger en plus les dégâts d'un accident nucléaire
malheureusement probable :

https://www.gouvernement.fr/risques/accident-nucleaire

France ! Réveille toi ! Vois plus loin que l'industrie nucléaire qui
noyaute et court-circuite ton pouvoir démocratique.
Topinambour
2021-11-24 09:11:31 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by jmh
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que
l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes
d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
alors il ne faut pas prendre exemple sur la Chine. Point.
Ok. Mais alors si la Chine prend exemple sur la France en développant
son parc nucléaire pour abandonner le charbon, c'est mal?
En sommes on justifie le choix présidentiel français du retour en
arrière à l'énergie nucléaire,
Le retour en arrière, ce serait revenir au charbon au temps de Germinal.
il est nulle question de revenir au charbon ou de rester au nucléaire,
Ah bon? Quelle autre source de production pilotée d'électricité proposez
vous?
Post by Anti Nuk
mais d'aller de l'avant vers des énergies renouvelables, ce que n'est
vraiment pas le nucléaire.
A quel coût? Avec quels dégâts sur les écosystèmes? Quoi pour assurer le
backup?
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
À L'inverse, il est ici question de continuité dans l'excellence et de
développement de cette technologie d'avenir.
30 %, seulement 30 % de l'énergie nucléaire arrive dans nos logement,
l'essentiel est perdu dans la centrale sous forme de chaleur...
C'est plus que ça. Plus Près des 40%. Mais c'est le lot commun de toutes
les centrales thermiques. Le charbon, notamment.
Post by Anti Nuk
Comment peut-on parler "d'excellence" pour cette technologie ?
Parce qu'elle l'est de tous les points de vue?
Post by Anti Nuk
Et puis vous l'écrivez vous même : pour le nucléaire, il ne s'agit pas
d'innovation, mais de continuité...
C'est quoi le but? innover pour innover?
Ou produire de l'énergie avec un faible impact sur l'environnement.
Sinon, de l'innovation dans le nucléaire, il y en a bien plus que vous
l'imaginez. EPR, SMR, Sels fondus, RNR....
C'est tout le fonctionnement normal d'une société avancée que de
remettre en cause ses choix passés quand ils sont au final calamiteux.
Dans les années 50 on pensait trouver un débouché pour les rebus
nucléaire, superphénix est un echec, pas de solution en vue,
Juste un choix politique influencé par une secte idéologique d'arrêter
l'exploitation d'un prototype d'une filière prometteuse. Ce qui ne remet
nullement en question la techno RNR. Ce seront juste les Russes et les
Chinois qui la mettront en oeuvre et en tireront les bénéfices
commerciaux par la suite.
Post by Anti Nuk
entre
temps, Tchenobyl et Fukushima qui montrent un risque majeur qu'on avait
sous-estimé jusque là (risques humains et risques naturels)...
Des épouvantails que les idéologues aiment à exhiber en permanence.
Comme l'humanité avait arrêté la chimie à cause de l'accident de Bhopal.
Faut arrêter d'être con.
Les technos à tchenobyl et Fukushima sont différentes, et depuis
l'ensemble de l'industrie électronucléaire a tiré les leçon de ces
accidents.
Post by Anti Nuk
Aujourd'hui,économiquement, on se rend compte du coup faramineux du
démantèlement d'une centrale (car elles ont été conçues pour ne durer
que 40 ans,
Des centrales ont déjà été démantelées dans le monde à coût tout à fait
dans les clous.


Je ne réponds pas à la suite qui est visiblement une complète resucée
des discours idéologique de la pisse verte.
Topinambour
2021-11-24 09:11:55 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by jmh
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que
l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes
d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
alors il ne faut pas prendre exemple sur la Chine. Point.
Ok. Mais alors si la Chine prend exemple sur la France en développant
son parc nucléaire pour abandonner le charbon, c'est mal?
En sommes on justifie le choix présidentiel français du retour en
arrière à l'énergie nucléaire,
Le retour en arrière, ce serait revenir au charbon au temps de Germinal.
il est nulle question de revenir au charbon ou de rester au nucléaire,
Ah bon? Quelle autre source de production pilotée d'électricité proposez
vous?
Post by Anti Nuk
mais d'aller de l'avant vers des énergies renouvelables, ce que n'est
vraiment pas le nucléaire.
A quel coût? Avec quels dégâts sur les écosystèmes? Quoi pour assurer le
backup?
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
À L'inverse, il est ici question de continuité dans l'excellence et de
développement de cette technologie d'avenir.
30 %, seulement 30 % de l'énergie nucléaire arrive dans nos logement,
l'essentiel est perdu dans la centrale sous forme de chaleur...
C'est plus que ça. Plus Près des 40%. Mais c'est le lot commun de toutes
les centrales thermiques. Le charbon, notamment.
Post by Anti Nuk
Comment peut-on parler "d'excellence" pour cette technologie ?
Parce qu'elle l'est de tous les points de vue?
Post by Anti Nuk
Et puis vous l'écrivez vous même : pour le nucléaire, il ne s'agit pas
d'innovation, mais de continuité...
C'est quoi le but? innover pour innover?
Ou produire de l'énergie avec un faible impact sur l'environnement.
Sinon, de l'innovation dans le nucléaire, il y en a bien plus que vous
l'imaginez. EPR, SMR, Sels fondus, RNR....
C'est tout le fonctionnement normal d'une société avancée que de
remettre en cause ses choix passés quand ils sont au final calamiteux.
Dans les années 50 on pensait trouver un débouché pour les rebus
nucléaire, superphénix est un echec, pas de solution en vue,
Juste un choix politique influencé par une secte idéologique d'arrêter
l'exploitation d'un prototype d'une filière prometteuse. Ce qui ne remet
nullement en question la techno RNR. Ce seront juste les Russes et les
Chinois qui la mettront en oeuvre et en tireront les bénéfices
commerciaux par la suite.
Post by Anti Nuk
entre
temps, Tchenobyl et Fukushima qui montrent un risque majeur qu'on avait
sous-estimé jusque là (risques humains et risques naturels)...
Des épouvantails que les idéologues aiment à exhiber en permanence.
Comme si l'humanité avait arrêté la chimie à cause de l'accident de
Bhopal. Faut arrêter d'être con.
Les technos à tchenobyl et Fukushima sont différentes, et depuis
l'ensemble de l'industrie électronucléaire a tiré les leçon de ces
accidents.
Post by Anti Nuk
Aujourd'hui,économiquement, on se rend compte du coup faramineux du
démantèlement d'une centrale (car elles ont été conçues pour ne durer
que 40 ans,
Des centrales ont déjà été démantelées dans le monde à coût tout à fait
dans les clous.


Je ne réponds pas à la suite qui est visiblement une complète resucée
des discours idéologique de la pisse verte.
Anti Nuk
2021-11-24 12:48:47 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by jmh
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que
l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
alors il ne faut pas prendre exemple sur la Chine. Point.
Ok. Mais alors si la Chine prend exemple sur la France en développant
son parc nucléaire pour abandonner le charbon, c'est mal?
En sommes on justifie le choix présidentiel français du retour en
arrière à l'énergie nucléaire,
Le retour en arrière, ce serait revenir au charbon au temps de Germinal.
il est nulle question de revenir au charbon ou de rester au nucléaire,
Ah bon? Quelle autre source de production pilotée d'électricité proposez
vous?
Post by Anti Nuk
mais d'aller de l'avant vers des énergies renouvelables, ce que n'est
vraiment pas le nucléaire.
A quel coût? Avec quels dégâts sur les écosystèmes? Quoi pour assurer le
backup?
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
À L'inverse, il est ici question de continuité dans l'excellence et de
développement de cette technologie d'avenir.
Ca ferait presque rire de vous lire si ce n'était pas si
30 %, seulement 30 % de l'énergie nucléaire arrive dans nos logement,
l'essentiel est perdu dans la centrale sous forme de chaleur...
C'est plus que ça. Plus Près des 40%. Mais c'est le lot commun de toutes
les centrales thermiques. Le charbon, notamment.
Post by Anti Nuk
Comment peut-on parler "d'excellence" pour cette technologie ?
Parce qu'elle l'est de tous les points de vue?
Post by Anti Nuk
Et puis vous l'écrivez vous même : pour le nucléaire, il ne s'agit pas
d'innovation, mais de continuité...
C'est quoi le but? innover pour innover?
Ou produire de l'énergie avec un faible impact sur l'environnement.
Sinon, de l'innovation dans le nucléaire, il y en a bien plus que vous
l'imaginez. EPR, SMR, Sels fondus, RNR....
C'est tout le fonctionnement normal d'une société avancée que de
remettre en cause ses choix passés quand ils sont au final calamiteux.
Dans les années 50 on pensait trouver un débouché pour les rebus
nucléaire, superphénix est un echec, pas de solution en vue,
Juste un choix  politique influencé par une secte idéologique d'arrêter
l'exploitation d'un prototype d'une filière prometteuse.
je ne sais pas qui de nous deux verse le plus dans l'idéologie, j'ai
apporté des faits, mais vous n'avez pas démontré en quoi la filière
était "prometteuse", filière déjà bien établie depuis 50 ans avec ses
centrales vieillissantes... j'ai grand peur de la promesse qu'elles
pourraient tenir...
Ce qui ne remet
nullement en question la techno RNR. Ce seront juste les Russes et les
Chinois qui la mettront en oeuvre et en tireront les bénéfices
commerciaux par la suite.
les neutrons rapides ça ne résout pas le problème des déchets
nucléaires, et les EPR que nous promet le gouvernement ce ne sont pas
des RNR mais de l'ancienne technologie.
Post by Anti Nuk
entre
temps, Tchenobyl et Fukushima qui montrent un risque majeur qu'on avait
sous-estimé jusque là (risques humains et risques naturels)...
Des épouvantails que les idéologues aiment à exhiber en permanence.
Ben, comment vous dire, ce sont des cas avérés, des faits. Si si, le
nucléaire c'est pas tout propre
Comme si l'humanité avait arrêté la chimie à cause de l'accident de
Bhopal.
Ah, il y aurait pire ailleurs ? Mais on progresse, vous reconnaissez
implicitement le danger du nucléaire, en justifiant le risque imposé
sans débat démocratique parce que dans d'autres domaine on ne ferait pas
mieux.

Il y a toutefois une différence avec la chimie : depuis l'accident de
Ceveso, les normes ont évoluées et sont devenues plus drastiques pour
cette industrie, et depuis l'accident d'AST à Toulouse, ça a progressé
aussi dans le bon sens. Alors que suite à Fukushima, Euratom (le groupe
de pression du nucléaire au niveau européen) a poussé pour qu'on augment
les niveau de tolérance d'exposition aux rayonnements de la population à
20 mSv/an (elles étaient à 1 mSv/an jusque là).

Quand on sait qu'il n'a pu être démontré aucun seuil en dessous duquel
la radioactivité n'est pas dangereuse...on sent bien l'intérêt financier
primer sur nos vies et la Vie en générale.

Manifestement on ne peut donc pas, comme vous le faite, mettre
l'industrie nucléaire dans le même sac que les autres industries (dont
la chimie). L'industrie nucléaire se comporte de façon irresponsable.
Faut arrêter d'être con.
C'est très élégant de votre part de me traiter de con, est-ce, comme
vous l'écriviez tout à l'heure, une projection au sens de la psychanalyse ?

https://www.psychologue.net/articles/projections-psychologiques
Les technos à tchenobyl et Fukushima sont différentes, et depuis
l'ensemble de l'industrie électronucléaire a tiré les leçon de ces
accidents.
C'est bien là le problème, toujours prétendre qu'il y a pire ailleurs et
fermez les yeux quand l'évidence de votre erreur est indiscutable, n'est
pas la définition même de l'idéologie ?
Post by Anti Nuk
Aujourd'hui,économiquement, on se rend compte du coup faramineux du
démantèlement d'une centrale (car elles ont été conçues pour ne durer
que 40 ans,
Des centrales ont déjà été démantelées dans le monde à coût tout à fait
dans les clous.
Lesquelles ? Et pour quel coût ? Des faits s'il vous plaît.
Je ne réponds pas à la suite qui est visiblement une complète resucée
des discours idéologique de la pisse verte.
Est-ce là encore une projection psychologique ? Vous auriez une
infection urinaire grave à ce point ?

En tous les cas, c'est très élégant, on rehausse bien le débat avec ça.
Vous pouvez donc bien fermer les yeux et continuer à vomir la sainte
propagande pro-nucléaire sur le forum...

Me vient une question : êtes vous un de ces retraités du nucléaire qui
restent formatés par des années d'endoctrinement et sont devenus
incapables de prendre un peu de recul, de considérer d'autres points de
vue ?

Sinon, êtes-vous payés pour diffuser la sainte parole nucléaire ? Ce qui
serait une explication un peu plus plus saine pour n'avoir ainsi d'autre
argument que de dénigrer vos honnêtes contradicteurs ?
Topinambour
2021-11-24 13:24:11 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Juste un choix  politique influencé par une secte idéologique d'arrêter
l'exploitation d'un prototype d'une filière prometteuse.
en quoi la filière
était "prometteuse",
On parle de la techno RNR. Ici:
http://ecolo.org/documents/documents_in_french/RNR-Claude-Acket-2019.pdf
Post by Anti Nuk
Ce qui ne remet
nullement en question la techno RNR. Ce seront juste les Russes et les
Chinois qui la mettront en oeuvre et en tireront les bénéfices
commerciaux par la suite.
les neutrons rapides ça ne résout pas le problème des déchets
nucléaires,
Si. Ça les réduit considérablement.
Post by Anti Nuk
et les EPR que nous promet le gouvernement ce ne sont pas
des RNR mais de l'ancienne technologie.
Génération 3. Le chiffre 4, c'est après le chiffre 3.
Un peu de patience, ça va venir.
Post by Anti Nuk
Post by Anti Nuk
entre
temps, Tchenobyl et Fukushima qui montrent un risque majeur qu'on avait
sous-estimé jusque là (risques humains et risques naturels)...
Des épouvantails que les idéologues aiment à exhiber en permanence.
Ben, comment vous dire, ce sont des cas avérés, des faits. Si si, le
nucléaire c'est pas tout propre
Comme toute activité humaine.
Mais sûrement bien moins sale que les énergies fossiles qui composent
actuellement la grande majorité de la fourniture d'énergie dans le monde.
Post by Anti Nuk
Comme si l'humanité avait arrêté la chimie à cause de l'accident de
Bhopal.
Ah, il y aurait pire ailleurs ?
La chimie est loin d'être propre, oui.
Post by Anti Nuk
Mais on progresse, vous reconnaissez
implicitement le danger du nucléaire, en justifiant le risque imposé
sans débat démocratique parce que dans d'autres domaine on ne ferait pas
mieux.
Tout est dangereux, notamment quand c'est à grande échelle. Un barrage
hydraulique est dangereux.
Tout comme les mines de charbon, les platteformes pétrolières et
gazières, les raffineries, les centres de stockage de produits
pétroliers, etc.
Post by Anti Nuk
Il y a toutefois une différence avec la chimie : depuis l'accident de
Ceveso,
SEVESO


les normes ont évoluées et sont devenues plus drastiques pour
Post by Anti Nuk
cette industrie,
C'est pareil pour le nucléaire.
Post by Anti Nuk
Faut arrêter d'être con.
C'est très élégant de votre part de me traiter de con,
je ne parlais pas de vous en particulier, mais si vous le prenez
personnellement, cela vous regarde.
Post by Anti Nuk
Les technos à tchenobyl et Fukushima sont différentes, et depuis
l'ensemble de l'industrie électronucléaire a tiré les leçon de ces
accidents.
C'est bien là le problème, toujours prétendre qu'il y a pire ailleurs
C'est un fait. Il y a pire ailleurs.
Post by Anti Nuk
Post by Anti Nuk
Aujourd'hui,économiquement, on se rend compte du coup faramineux du
démantèlement d'une centrale (car elles ont été conçues pour ne durer
que 40 ans,
Des centrales ont déjà été démantelées dans le monde à coût tout à fait
dans les clous.
Lesquelles ? Et pour quel coût ? Des faits s'il vous plaît.
USA. Vous trouverez l'info sur le net.
Post by Anti Nuk
Je ne réponds pas à la suite qui est visiblement une complète resucée
des discours idéologique de la pisse verte.
Est-ce là encore une projection psychologique ?
Juste un fait. Vous êtes un prosélyte qui ressort tous les éléments de
langage de votre secte idéologique favorite.

D'ailleurs, rien que le choix de votre pseudo montre que vous vous
définissez comme un idéologue.
Anti Nuk
2021-11-24 18:37:25 UTC
Permalink
[...]
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Il y a toutefois une différence avec la chimie : depuis l'accident de
Ceveso,
SEVESO
 les normes ont évoluées et sont devenues plus drastiques pour
Post by Anti Nuk
cette industrie,
C'est pareil pour le nucléaire.
ben non justement : depuis l'accident de
Seveso, les normes ont évoluées et sont devenues plus drastiques pour
cette industrie, et depuis l'accident d'AST à Toulouse, ça a progressé
aussi dans le bon sens. Alors que suite à Fukushima, Euratom (le groupe
de pression du nucléaire au niveau européen) a poussé pour qu'on augment
les niveau de tolérance d'exposition aux rayonnements de la population à
20 mSv/an (elles étaient à 1 mSv/an jusque là).
Topinambour
2021-11-24 18:53:06 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
[...]
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Il y a toutefois une différence avec la chimie : depuis l'accident de
Ceveso,
SEVESO
 les normes ont évoluées et sont devenues plus drastiques pour
Post by Anti Nuk
cette industrie,
C'est pareil pour le nucléaire.
ben non justement
Bah si
Post by Anti Nuk
: depuis l'accident de
Seveso, les normes ont évoluées et sont devenues plus drastiques pour
cette industrie,
Ah oui. Seveso. Des belles normes... avec des dérogations.
La catastrophe de Rouen, ça vous parle?
Post by Anti Nuk
et depuis l'accident d'AST à Toulouse, ça a progressé
aussi dans le bon sens.
C'est vrai qu'à Beyrouth, il en ont tiré des leçons.
Anti Nuk
2021-11-24 22:04:19 UTC
Permalink
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
[...]
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Il y a toutefois une différence avec la chimie : depuis l'accident de
Ceveso,
SEVESO
  les normes ont évoluées et sont devenues plus drastiques pour
Post by Anti Nuk
cette industrie,
C'est pareil pour le nucléaire.
ben non justement
Bah si
Post by Anti Nuk
: depuis l'accident de
Seveso, les normes ont évoluées et sont devenues plus drastiques pour
cette industrie,
Ah oui. Seveso. Des belles normes... avec des dérogations.
 La catastrophe de Rouen, ça vous parle?
oui, là ou l'industrie chimique a au moins le mérite de réglementer
suite à une catastophe, l'industrie nucléaire, irresponsable, demande
qu'on assouplisse les contraintes... vous ne voyez toujours pas la
différence de comportement ?

L'industrie nucléaire est irresponsable (dans tous les sens du terme)
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
et depuis l'accident d'AST à Toulouse, ça a progressé
aussi dans le bon sens.
ben mieux que dans le sens de l'accident de Fukushima quand depuis lors,
Euratom (le groupe de pression du nucléaire au niveau européen) a obtenu
qu'on augment les niveau de tolérance d'exposition aux rayonnements de
la population à 20 mSv/an (elles étaient à 1 mSv/an jusque là).
Post by Topinambour
C'est vrai qu'à Beyrouth, il en ont tiré des leçons.
au moins la législation en France n'a pas été assouplie pour permettre à
l'industrie chimique d'entreposer sans contrôle du nitrate d'ammonium,
comme au Liban...
Topinambour
2021-11-24 23:37:18 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
[...]
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Il y a toutefois une différence avec la chimie : depuis l'accident de
Ceveso,
SEVESO
  les normes ont évoluées et sont devenues plus drastiques pour
Post by Anti Nuk
cette industrie,
C'est pareil pour le nucléaire.
ben non justement
Bah si
Post by Anti Nuk
: depuis l'accident de
Seveso, les normes ont évoluées et sont devenues plus drastiques pour
cette industrie,
Ah oui. Seveso. Des belles normes... avec des dérogations.
 La catastrophe de Rouen, ça vous parle?
oui, là ou l'industrie chimique a au moins le mérite de réglementer
suite à une catastophe,
Tss.
C'est pas l'industrie qui réglemente, mais le gouvernement.
Post by Anti Nuk
l'industrie nucléaire, irresponsable, demande
qu'on assouplisse les contraintes.
Bah non. Elle s'y plie, et est bien plus surveillée.

Rien que l'histoire du stockage de centaines et milliers de tonnes de
nitrate de potassium près de zones habitées dans des conditions
déplorables, c'est un truc inimaginable.
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
et depuis l'accident d'AST à Toulouse, ça a progressé
aussi dans le bon sens.
C'est vrai qu'à Beyrouth, il en ont tiré des leçons.
au moins la législation en France n'a pas été assouplie pour permettre à
l'industrie chimique d'entreposer sans contrôle du nitrate d'ammonium,
Faites donc un tour à Ottmarsheim.

https://www.rue89strasbourg.com/risque-explosif-des-ammonitrates-a-ottmarsheim-toujours-ignore-par-les-pouvoirs-publics-195630
Topinambour
2021-11-24 23:38:51 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
[...]
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Il y a toutefois une différence avec la chimie : depuis l'accident de
Ceveso,
SEVESO
  les normes ont évoluées et sont devenues plus drastiques pour
Post by Anti Nuk
cette industrie,
C'est pareil pour le nucléaire.
ben non justement
Bah si
Post by Anti Nuk
: depuis l'accident de
Seveso, les normes ont évoluées et sont devenues plus drastiques pour
cette industrie,
Ah oui. Seveso. Des belles normes... avec des dérogations.
 La catastrophe de Rouen, ça vous parle?
oui, là ou l'industrie chimique a au moins le mérite de réglementer
suite à une catastophe,
Tss.
C'est pas l'industrie qui réglemente, mais le gouvernement.
Post by Anti Nuk
l'industrie nucléaire, irresponsable, demande
qu'on assouplisse les contraintes.
Bah non. Elle s'y plie, et est bien plus surveillée.

Rien que l'histoire du stockage de centaines et milliers de tonnes de
nitrate de potassium près de zones habitées dans des conditions
déplorables, c'est un truc inimaginable.
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
et depuis l'accident d'AST à Toulouse, ça a progressé
aussi dans le bon sens.
C'est vrai qu'à Beyrouth, il en ont tiré des leçons.
au moins la législation en France n'a pas été assouplie pour permettre à
l'industrie chimique d'entreposer sans contrôle du nitrate d'ammonium,
Faites donc un tour à Ottmarsheim.

https://www.rue89strasbourg.com/tag/ottmarsheim

Saturnin Austin, canard bio-ionique
2021-11-24 11:21:16 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
l'industrie nucléaire
Le nucléaire, c'est bien
Post by Anti Nuk
qui noyaute et court-circuite ton pouvoir démocratique.
Vous confondez avec les industries pharmaceutiques.
--

Cardinal de Hère
2021-11-23 13:21:02 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Volkin
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by jmh
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
alors il ne faut pas prendre exemple sur la Chine. Point.
Ok. Mais alors si la Chine prend exemple sur la France en développant
son parc nucléaire pour abandonner le charbon, c'est mal?
En sommes on justifie le choix présidentiel français du retour en
arrière à l'énergie nucléaire, en prenant exemple sur la Chine parce que
la Chine prend exemple sur la France... Logiquement c'est un non-sens.
Le nucléaire constitue un progrès fondamental par rapport aux moulins à
vent. Et le MSFR (nucléaire surgénérateur de quatrième génération)
constitue un progrès immense par rapport aux centrales à eau
pressurisée. Les réactions nucléaires se déroulent en phase liquide à
pression ambiante. Il ne peut donc y avoir aucune fuite radioactive. Le
MSFR fonctionne avec le l'uranium 235, avec les autres isotopes de
l'uranium, avec tous les autres actinides et avec le thorium qu'il
fertilise au sein du réacteur. La sécurité du MSFR est absolue car le
réacteur ne peut pas s'emballer. En cas de surchauffe le volume du
liquide augmente, la distance entre les atomes radioactifs augmentent et
les réactions nucléaires diminuent. Le MSFR peut transformer les déchets
radioactifs des réacteurs à eau pressurisée, dont certains restent
dangereux durant des centaines de millions d'années (deux milliards pour
le plutonium) en électricité et en déchets dangereux durant moins de 10
ans pour 80% d'entre eux et moins de trois siècles pour les 20%
restants. Le MSFR (Molten Salt Fast Reactor) de conception française est
l'héritier des MSR (Molten Salt Reactor) qui ont fonctionné à Oakridge
dans les années 60 dont un durant 5 ans sans aucun problème. Avec le
MSFR l'humanité dispose d'au moins 4 millions d'années d'électricité à
consommation actuelle constante, ce qui laisse le temps de mettre au
point la fusion contrôlée. Mais la consommation doit rester constante au
niveau actuel. Par contre si elle augmentait au rythme de 3% par an
alors dans quatre siècles il ne resterait plus de matière fissible sur
terre.

La solution est donc simple : il faut arrêter immédiatement cette folie
d'électricité intermittente (éolien et solaire), passer au MSFR, arrêter
le gaspillage comme le bitcoin (qui consomme chaque année plus
d'électricité que la Hongrie), la guerre, les voyages en avion, en
bateau, en train, en voiture, consommer localement ce qui se produit
localement, fermer les frontières autour de zones autarciques, interdire
les voyages de beauf (en avion, train, automobile, paquebot), interdire
l'immigration de prédation, interdire les sommets inutiles comme le G7,
la COP, etc.
Post by Anti Nuk
Pour faire plus court dans votre discours, le choix nucléaire français
ne se justifie que par lui-même, il ne se justifie donc nullement par
rapport à l'écologie, l'économie, la santé, le risque d'accident, la
réduction des gaz à effet de serre... tout ça c'est du pipeau...
Le nucléaire est une filière parfumée devant Allah. C'est sans doute la
raison pôur laquelle la racaille écologiste lui voue tant de haine.
Post by Anti Nuk
Post by Volkin
Le charbon est radioactif.
les isotopes radioactifs du carbone sont en proportion infinitésimales,
ça se saurait car sinon, les centrales nucléaires utiliseraient sans
vergogne le charbon comme combustible nucléaire pour produire de
l'électricité !
Et bien tu sais mal ! Comme le montre l'article qui suit les centrales
nucléaires rejettent 3 à 6 fois moins de particules radioactives que les
centrales à charbon. Ceci dit les rejets radioactifs des centrales à
charbon sont considérés comme très faibles. Donc ceux des centrales
nucléaires le sont encore moins ! Et il est question ici des centrales à
eau pressurisée et non des MSFR qui ne rejetteront absolument rien.

<https://www.scientificamerican.com/article/coal-ash-is-more-radioactive-than-nuclear-waste/>

Coal Ash Is More Radioactive Than Nuclear Waste
By Mara Hvistendahl on December 13, 2007

By burning away all the pesky carbon and other impurities, coal power
plants produce heaps of radiation

...

Nuclear power, many people think, is inseparable from a volatile,
invariably lime-green, mutant-making radioactivity.

Coal, meanwhile, is believed responsible for a host of more quotidian
problems, such as mining accidents, acid rain and greenhouse gas
emissions. But it isn't supposed to spawn three-eyed fish like Blinky.

Over the past few decades, however, a series of studies has called these
stereotypes into question. Among the surprising conclusions: the waste
produced by coal plants is actually more radioactive than that generated
by their nuclear counterparts. In fact, the fly ash emitted by a power
plant—a by-product from burning coal for electricity—carries into the
surrounding environment 100 times more radiation than a nuclear power
plant producing the same amount of energy. * [See Editor's Note at bottom]

At issue is coal's content of uranium and thorium, both radioactive
elements. They occur in such trace amounts in natural, or "whole," coal
that they aren't a problem. But when coal is burned into fly ash,
uranium and thorium are concentrated at up to 10 times their original
levels.

Fly ash uranium sometimes leaches into the soil and water surrounding a
coal plant, affecting cropland and, in turn, food. People living within
a "stack shadow"—the area within a half- to one-mile (0.8- to
1.6-kilometer) radius of a coal plant's smokestacks—might then ingest
small amounts of radiation. Fly ash is also disposed of in landfills and
abandoned mines and quarries, posing a potential risk to people living
around those areas.

In a 1978 paper for Science, J. P. McBride at Oak Ridge National
Laboratory (ORNL) and his colleagues looked at the uranium and thorium
content of fly ash from coal-fired power plants in Tennessee and
Alabama. To answer the question of just how harmful leaching could be,
the scientists estimated radiation exposure around the coal plants and
compared it with exposure levels around boiling-water reactor and
pressurized-water nuclear power plants.

The result: estimated radiation doses ingested by people living near the
coal plants were equal to or higher than doses for people living around
the nuclear facilities. At one extreme, the scientists estimated fly ash
radiation in individuals' bones at around 18 millirems (thousandths of a
rem, a unit for measuring doses of ionizing radiation) a year. Doses for
the two nuclear plants, by contrast, ranged from between three and six
millirems for the same period. And when all food was grown in the area,
radiation doses were 50 to 200 percent higher around the coal plants.

McBride and his co-authors estimated that individuals living near
coal-fired installations are exposed to a maximum of 1.9 millirems of
fly ash radiation yearly. To put these numbers in perspective, the
average person encounters 360 millirems of annual "background radiation"
from natural and man-made sources, including substances in Earth's
crust, cosmic rays, residue from nuclear tests and smoke detectors.

Dana Christensen, associate lab director for energy and engineering at
ORNL, says that health risks from radiation in coal by-products are low.
"Other risks like being hit by lightning," he adds, "are three or four
times greater than radiation-induced health effects from coal plants."
And McBride and his co-authors emphasize that other products of coal
power, like emissions of acid rain–producing sulfur dioxide and
smog-forming nitrous oxide, pose greater health risks than radiation.

The U.S. Geological Survey (USGS) maintains an online database of fly
ash–based uranium content for sites across the U.S. In most areas, the
ash contains less uranium than some common rocks. In Tennessee's
Chattanooga shale, for example, there is more uranium in phosphate rock.

Robert Finkelman, a former USGS coordinator of coal quality who oversaw
research on uranium in fly ash in the 1990s, says that for the average
person the by-product accounts for a miniscule amount of background
radiation, probably less than 0.1 percent of total background radiation
exposure. According to USGS calculations, buying a house in a stack
shadow—in this case within 0.6 mile [one kilometer] of a coal
plant—increases the annual amount of radiation you're exposed to by a
maximum of 5 percent. But that's still less than the radiation
encountered in normal yearly exposure to X-rays.

So why does coal waste appear so radioactive? It's a matter of
comparison: The chances of experiencing adverse health effects from
radiation are slim for both nuclear and coal-fired power plants—they're
just somewhat higher for the coal ones. "You're talking about one chance
in a billion for nuclear power plants," Christensen says. "And it's one
in 10 million to one in a hundred million for coal plants."

Radiation from uranium and other elements in coal might only form a
genuine health risk to miners, Finkelman explains. "It's more of an
occupational hazard than a general environmental hazard," he says. "The
miners are surrounded by rocks and sloshing through ground water that is
exuding radon."

Developing countries like India and China continue to unveil new
coal-fired plants—at the rate of one every seven to 10 days in the
latter nation. And the U.S. still draws around half of its electricity
from coal. But coal plants have an additional strike against them: they
emit harmful greenhouse gases.

With the world now focused on addressing climate change, nuclear power
is gaining favor in some circles. China aims to quadruple nuclear
capacity to 40,000 megawatts by 2020, and the U.S. may build as many as
30 new reactors in the next several decades. But, although the risk of a
nuclear core meltdown is very low, the impact of such an event creates a
stigma around the noncarbon power source.

The question boils down to the accumulating impacts of daily incremental
pollution from burning coal or the small risk but catastrophic
consequences of even one nuclear meltdown. "I suspect we'll hear more
about this rivalry," Finkelman says. "More coal will be mined in the
future. And those ignorant of the issues, or those who have a vested
interest in other forms of energy, may be tempted to raise these issues
again."

*Editor's Note (12/30/08): In response to some concerns raised by
readers, a change has been made to this story. The sentence marked with
an asterisk was changed from "In fact, fly ash—a by-product from burning
coal for power—and other coal waste contains up to 100 times more
radiation than nuclear waste" to "In fact, the fly ash emitted by a
power plant—a by-product from burning coal for electricity—carries into
the surrounding environment 100 times more radiation than a nuclear
power plant producing the same amount of energy." Our source for this
statistic is Dana Christensen, an associate lab director for energy and
engineering at Oak Ridge National Laboratory as well as 1978 paper in
Science authored by J. P. McBride and colleagues, also of ORNL.

As a general clarification, ounce for ounce, coal ash released from a
power plant delivers more radiation than nuclear waste shielded via
water or dry cask storage.
Rights & Permissions
Volkin
2021-11-23 14:40:14 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Volkin
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by jmh
Post by Ghelfok Piadash
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
N'instrumentalisez pas les enfants.
Oui c'est mal
alors il ne faut pas prendre exemple sur la Chine. Point.
Ok. Mais alors si la Chine prend exemple sur la France en développant
son parc nucléaire pour abandonner le charbon, c'est mal?
En sommes on justifie le choix présidentiel français du retour en
arrière à l'énergie nucléaire, en prenant exemple sur la Chine parce que
la Chine prend exemple sur la France... Logiquement c'est un non-sens.
Pour faire plus court dans votre discours, le choix nucléaire français
ne se justifie que par lui-même, il ne se justifie donc nullement par
rapport à l'écologie, l'économie, la santé, le risque d'accident, la
réduction des gaz à effet de serre... tout ça c'est du pipeau...
Post by Volkin
Le charbon est radioactif.
les isotopes radioactifs du carbone sont en proportion infinitésimales,
ça se saurait car sinon, les centrales nucléaires utiliseraient sans
vergogne le charbon comme combustible nucléaire pour produire de
l'électricité !
Le carbon du charbon est peu radioactif, c'est vrai.
Mais le charbon contient aussi d'autres élements, uranium y compris.
Anti Nuk
2021-11-23 19:11:22 UTC
Permalink
[...]
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
Post by Volkin
Le charbon est radioactif.
les isotopes radioactifs du carbone sont en proportion infinitésimales,
ça se saurait car sinon, les centrales nucléaires utiliseraient sans
vergogne le charbon comme combustible nucléaire pour produire de
l'électricité !
Le carbon du charbon est peu radioactif, c'est vrai.
Mais le charbon contient aussi d'autres élements, uranium y compris.
Ah! le vilain uranium, ceci dit, il y a sûrement moins d'uranium dans le
charbon que dans les crayons de combustible nucléaire, non ?

Mais ne vous inquiétez pas cependant, l'uranium et ses radiations,
bientôt, il y en aura un peu partout:

https://www.actu-environnement.com/ae/news/reglementation-radionucleides-incorporation-biens-consommation-29896.php4
jmh
2021-11-23 19:16:25 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
[...]
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
Post by Volkin
Le charbon est radioactif.
les isotopes radioactifs du carbone sont en proportion infinitésimales,
ça se saurait car sinon, les centrales nucléaires utiliseraient sans
vergogne le charbon comme combustible nucléaire pour produire de
l'électricité !
Le carbon du charbon est peu radioactif, c'est vrai.
Mais le charbon contient aussi d'autres élements, uranium y compris.
Ah! le vilain uranium, ceci dit, il y a sûrement moins d'uranium dans le
charbon que dans les crayons de combustible nucléaire, non ?
Mais ne vous inquiétez pas cependant, l'uranium et ses radiations,
https://www.actu-environnement.com/ae/news/reglementation-radionucleides-incorporation-biens-consommation-29896.php4
Chic alors les piétons et cyclistes n'auront plus besoin d'éclairage!!
--
jmh: Docteur en politique nationale et internationale, professeur em,
dr h.c. mult, titulaire d'une chaire de politologie au Café du Commerce
Volkin
2021-11-23 20:23:20 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
[...]
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
Post by Volkin
Le charbon est radioactif.
les isotopes radioactifs du carbone sont en proportion infinitésimales,
ça se saurait car sinon, les centrales nucléaires utiliseraient sans
vergogne le charbon comme combustible nucléaire pour produire de
l'électricité !
Le carbon du charbon est peu radioactif, c'est vrai.
Mais le charbon contient aussi d'autres élements, uranium y compris.
Ah! le vilain uranium, ceci dit, il y a sûrement moins d'uranium dans le
charbon que dans les crayons de combustible nucléaire, non ?
Non.

Une centrale électrique à charbon rejete plus d'uranium
qu'une centrale électrique nucléaire de même puissance en consomme.
C'est paradoxal.
Topinambour
2021-11-23 22:10:40 UTC
Permalink
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
[...]
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
Post by Volkin
Le charbon est radioactif.
les isotopes radioactifs du carbone sont en proportion infinitésimales,
ça se saurait car sinon, les centrales nucléaires utiliseraient sans
vergogne le charbon comme combustible nucléaire pour produire de
l'électricité !
Le carbon du charbon est peu radioactif, c'est vrai.
Mais le charbon contient aussi d'autres élements, uranium y compris.
Ah! le vilain uranium, ceci dit, il y a sûrement moins d'uranium dans le
charbon que dans les crayons de combustible nucléaire, non ?
Non.
Une centrale électrique à charbon rejete plus d'uranium
qu'une centrale électrique nucléaire de même puissance en consomme.
C'est paradoxal.
Il n'y a pas de paradoxe. Cela s'explique simplement par le fait que
très peu de matière fissile est mobilisée dans une centrale nuc, et que
celle-ci reste entièrement dans le réacteur, isolé par un triple circuit
de fluides, alors qu'à l'inverse une énorme quantité de matériaux est
brûlée dans une centrale à charbon et que 99% part en fumée expulsée
dans l'atmosphère, quand les 1% restants est de la cendre qui est
entassée à l'air libre, ce qui pose aussi problème.
Anti Nuk
2021-11-24 08:35:28 UTC
Permalink
Post by Topinambour
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
[...]
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
Post by Volkin
Le charbon est radioactif.
les isotopes radioactifs du carbone sont en proportion
infinitésimales,
ça se saurait car sinon, les centrales nucléaires utiliseraient sans
vergogne le charbon comme combustible nucléaire pour produire de
l'électricité !
Le carbon du charbon est peu radioactif, c'est vrai.
Mais le charbon contient aussi d'autres élements, uranium y compris.
Ah! le vilain uranium, ceci dit, il y a sûrement moins d'uranium dans le
charbon que dans les crayons de combustible nucléaire, non ?
Non.
Une centrale électrique à charbon rejete plus d'uranium
qu'une centrale électrique nucléaire de même puissance en consomme.
C'est paradoxal.
Il n'y a pas de paradoxe. Cela s'explique simplement par le fait que
très peu de matière fissile est mobilisée dans une centrale nuc, et que
celle-ci reste entièrement dans le réacteur, isolé par un triple circuit
de fluides,  alors qu'à l'inverse une énorme quantité de matériaux est
brûlée dans une centrale à charbon et que 99% part en fumée expulsée
dans l'atmosphère, quand les 1% restants est de la cendre qui est
entassée à l'air libre, ce qui pose aussi problème.
vous vivez dans un monde de Bisounours, il faudrait revoir votre
connaissance du fonctionnement d'une centrale nucléaire : on doit
relâcher une partie de l'eau borée radioactive du circuit primaire dans
les fleuves au fur et à mesure que les crayons transforment leur uranium
en composés encore plus radiotoxiques...

https://www.asn.fr/l-asn-controle/actualites-du-controle/installations-nucleaires/avis-d-incident-des-installations-nucleaires/non-respect-des-specifications-techniques-d-exploitation-du-reacteur-26


sans compter les effluents gazeux relachées régulièrement dans
l'athmosphère, à tel point qu'on peut en détecter l'incidence sur la
santé de la population autour des central, par l'accroissement des
cancers de la tiroide (iode gazeux radioactif):

https://www.lalibre.be/planete/sciences-espace/2017/08/31/cancers-de-la-thyroide-toujours-plus-nombreux-autour-des-sites-nucleaires-de-fleurus-et-mol-dessel-quid-de-doel-et-tihange-infographie-J42LNPF5XBBKHFURIEKVOXCITI/

Et dans tout ça on ne parle que du fonctionnement *normal* d'une
centrale nucléaire, pas d'un accident...
Topinambour
2021-11-24 08:56:02 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
[...]
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
Post by Volkin
Le charbon est radioactif.
les isotopes radioactifs du carbone sont en proportion
infinitésimales,
ça se saurait car sinon, les centrales nucléaires utiliseraient sans
vergogne le charbon comme combustible nucléaire pour produire de
l'électricité !
Le carbon du charbon est peu radioactif, c'est vrai.
Mais le charbon contient aussi d'autres élements, uranium y compris.
Ah! le vilain uranium, ceci dit, il y a sûrement moins d'uranium dans le
charbon que dans les crayons de combustible nucléaire, non ?
Non.
Une centrale électrique à charbon rejete plus d'uranium
qu'une centrale électrique nucléaire de même puissance en consomme.
C'est paradoxal.
Il n'y a pas de paradoxe. Cela s'explique simplement par le fait que
très peu de matière fissile est mobilisée dans une centrale nuc, et que
celle-ci reste entièrement dans le réacteur, isolé par un triple circuit
de fluides,  alors qu'à l'inverse une énorme quantité de matériaux est
brûlée dans une centrale à charbon et que 99% part en fumée expulsée
dans l'atmosphère, quand les 1% restants est de la cendre qui est
entassée à l'air libre, ce qui pose aussi problème.
vous vivez dans un monde de Bisounours,
En psychanalyse, on appelle cela de la projection.

https://www.psychologue.net/articles/projections-psychologiques
Post by Anti Nuk
il faudrait revoir votre
connaissance du fonctionnement d'une centrale nucléaire : on doit
relâcher une partie de l'eau borée radioactive du circuit primaire dans
les fleuves au fur et à mesure que les crayons transforment leur uranium
en composés encore plus radiotoxiques...
https://www.asn.fr/l-asn-controle/actualites-du-controle/installations-nucleaires/avis-d-incident-des-installations-nucleaires/non-respect-des-specifications-techniques-d-exploitation-du-reacteur-26
:-D
Relisez bien l'article. À aucun moment n'est évoquée un rejet d'eau
borée dans le fleuve.

Vous fantasmez grave, mon pauvre.
Post by Anti Nuk
sans compter les effluents gazeux relachées régulièrement dans
l'athmosphère,
Oui. Énormément de vapeur d'eau du circuit tertiaire (pour les centrales
dotées d'une tour de refroidissement uniquement) :-D
Topinambour
2021-11-24 08:57:03 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
[...]
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
Post by Volkin
Le charbon est radioactif.
les isotopes radioactifs du carbone sont en proportion
infinitésimales,
ça se saurait car sinon, les centrales nucléaires utiliseraient sans
vergogne le charbon comme combustible nucléaire pour produire de
l'électricité !
Le carbon du charbon est peu radioactif, c'est vrai.
Mais le charbon contient aussi d'autres élements, uranium y compris.
Ah! le vilain uranium, ceci dit, il y a sûrement moins d'uranium dans le
charbon que dans les crayons de combustible nucléaire, non ?
Non.
Une centrale électrique à charbon rejete plus d'uranium
qu'une centrale électrique nucléaire de même puissance en consomme.
C'est paradoxal.
Il n'y a pas de paradoxe. Cela s'explique simplement par le fait que
très peu de matière fissile est mobilisée dans une centrale nuc, et que
celle-ci reste entièrement dans le réacteur, isolé par un triple circuit
de fluides,  alors qu'à l'inverse une énorme quantité de matériaux est
brûlée dans une centrale à charbon et que 99% part en fumée expulsée
dans l'atmosphère, quand les 1% restants est de la cendre qui est
entassée à l'air libre, ce qui pose aussi problème.
vous vivez dans un monde de Bisounours,
En psychanalyse, on appelle cela de la projection.

https://www.psychologue.net/articles/projections-psychologiques
Post by Anti Nuk
il faudrait revoir votre
connaissance du fonctionnement d'une centrale nucléaire : on doit
relâcher une partie de l'eau borée radioactive du circuit primaire dans
les fleuves au fur et à mesure que les crayons transforment leur uranium
en composés encore plus radiotoxiques...
https://www.asn.fr/l-asn-controle/actualites-du-controle/installations-nucleaires/avis-d-incident-des-installations-nucleaires/non-respect-des-specifications-techniques-d-exploitation-du-reacteur-26
:-D
Relisez bien l'article. À aucun moment n'est évoquée un prétendu rejet
d'eau borée dans le fleuve.

Vous fantasmez grave, mon pauvre.
Post by Anti Nuk
sans compter les effluents gazeux relachées régulièrement dans
l'athmosphère,
Oui. Énormément de vapeur d'eau du circuit tertiaire (pour les centrales
dotées d'une tour de refroidissement uniquement) :-D
Anti Nuk
2021-11-24 12:12:44 UTC
Permalink
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
[...]
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
Post by Volkin
Le charbon est radioactif.
les isotopes radioactifs du carbone sont en proportion
infinitésimales,
ça se saurait car sinon, les centrales nucléaires utiliseraient sans
vergogne le charbon comme combustible nucléaire pour produire de
l'électricité !
Le carbon du charbon est peu radioactif, c'est vrai.
Mais le charbon contient aussi d'autres élements, uranium y compris.
Ah! le vilain uranium, ceci dit, il y a sûrement moins d'uranium dans le
charbon que dans les crayons de combustible nucléaire, non ?
Non.
Une centrale électrique à charbon rejete plus d'uranium
qu'une centrale électrique nucléaire de même puissance en consomme.
C'est paradoxal.
Il n'y a pas de paradoxe. Cela s'explique simplement par le fait que
très peu de matière fissile est mobilisée dans une centrale nuc, et que
celle-ci reste entièrement dans le réacteur, isolé par un triple circuit
de fluides,  alors qu'à l'inverse une énorme quantité de matériaux est
brûlée dans une centrale à charbon et que 99% part en fumée expulsée
dans l'atmosphère, quand les 1% restants est de la cendre qui est
entassée à l'air libre, ce qui pose aussi problème.
vous vivez dans un monde de Bisounours,
En psychanalyse, on appelle cela de la projection.
https://www.psychologue.net/articles/projections-psychologiques
Ouah ! Quel niveau d'argumentation...
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
il faudrait revoir votre
connaissance du fonctionnement d'une centrale nucléaire : on doit
relâcher une partie de l'eau borée radioactive du circuit primaire dans
les fleuves au fur et à mesure que les crayons transforment leur uranium
en composés encore plus radiotoxiques...
https://www.asn.fr/l-asn-controle/actualites-du-controle/installations-nucleaires/avis-d-incident-des-installations-nucleaires/non-respect-des-specifications-techniques-d-exploitation-du-reacteur-26
:-D
Relisez bien l'article. À aucun moment n'est évoquée un prétendu rejet
d'eau borée dans le fleuve.
Vous fantasmez grave, mon pauvre.
Post by Anti Nuk
sans compter les effluents gazeux relachées régulièrement dans
l'athmosphère,
Oui. Énormément de vapeur d'eau du circuit tertiaire (pour les centrales
dotées d'une tour de refroidissement uniquement) :-D
Paul Aubrin
2021-11-24 12:19:42 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
vous vivez dans un monde de Bisounours,
En psychanalyse, on appelle cela de la projection.
https://www.psychologue.net/articles/projections-psychologiques
Ouah ! Quel niveau d'argumentation...
Pourtant, sur ce point-ci, Topinambour vous fait une remarque justifiée.
Topinambour
2021-11-24 12:38:11 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
vous vivez dans un monde de Bisounours,
En psychanalyse, on appelle cela de la projection.
https://www.psychologue.net/articles/projections-psychologiques
Ouah ! Quel niveau d'argumentation...
Je ne fais que d'identifier votre disfonctionnement mental, désolé.
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Anti Nuk
il faudrait revoir votre
connaissance du fonctionnement d'une centrale nucléaire : on doit
relâcher une partie de l'eau borée radioactive du circuit primaire dans
les fleuves au fur et à mesure que les crayons transforment leur uranium
en composés encore plus radiotoxiques...
https://www.asn.fr/l-asn-controle/actualites-du-controle/installations-nucleaires/avis-d-incident-des-installations-nucleaires/non-respect-des-specifications-techniques-d-exploitation-du-reacteur-26
:-D
Relisez bien l'article. À aucun moment n'est évoquée un prétendu rejet
d'eau borée dans le fleuve.
Vous fantasmez grave, mon pauvre.
Post by Anti Nuk
sans compter les effluents gazeux relachées régulièrement dans
l'athmosphère,
Oui. Énormément de vapeur d'eau du circuit tertiaire (pour les centrales
dotées d'une tour de refroidissement uniquement) :-D
Volkin
2021-11-24 11:04:24 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
Post by Topinambour
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
[...]
Post by Volkin
Post by Anti Nuk
Post by Volkin
Le charbon est radioactif.
les isotopes radioactifs du carbone sont en proportion
infinitésimales,
ça se saurait car sinon, les centrales nucléaires utiliseraient sans
vergogne le charbon comme combustible nucléaire pour produire de
l'électricité !
Le carbon du charbon est peu radioactif, c'est vrai.
Mais le charbon contient aussi d'autres élements, uranium y compris.
Ah! le vilain uranium, ceci dit, il y a sûrement moins d'uranium dans le
charbon que dans les crayons de combustible nucléaire, non ?
Non.
Une centrale électrique à charbon rejete plus d'uranium
qu'une centrale électrique nucléaire de même puissance en consomme.
C'est paradoxal.
Il n'y a pas de paradoxe. Cela s'explique simplement par le fait que
très peu de matière fissile est mobilisée dans une centrale nuc, et que
celle-ci reste entièrement dans le réacteur, isolé par un triple circuit
de fluides,  alors qu'à l'inverse une énorme quantité de matériaux est
brûlée dans une centrale à charbon et que 99% part en fumée expulsée
dans l'atmosphère, quand les 1% restants est de la cendre qui est
entassée à l'air libre, ce qui pose aussi problème.
vous vivez dans un monde de Bisounours, il faudrait revoir votre
connaissance du fonctionnement d'une centrale nucléaire : on doit
relâcher une partie de l'eau borée radioactive du circuit primaire dans
les fleuves au fur et à mesure que les crayons transforment leur uranium
en composés encore plus radiotoxiques...
Non
Post by Anti Nuk
https://www.asn.fr/l-asn-controle/actualites-du-controle/installations-nucleaires/avis-d-incident-des-installations-nucleaires/non-respect-des-specifications-techniques-d-exploitation-du-reacteur-26
sans compter les effluents gazeux relachées régulièrement dans
l'athmosphère, à tel point qu'on peut en détecter l'incidence sur la
santé de la population autour des central, par l'accroissement des
Non, il n'y a pas de relachement de iode gazeux radioactif.
Post by Anti Nuk
https://www.lalibre.be/planete/sciences-espace/2017/08/31/cancers-de-la-thyroide-toujours-plus-nombreux-autour-des-sites-nucleaires-de-fleurus-et-mol-dessel-quid-de-doel-et-tihange-infographie-J42LNPF5XBBKHFURIEKVOXCITI/
Vous avez lu l'article ?

"Dans environ 20% des communes belges, le taux d’apparition du cancer de
la thyroïde est bien plus élevé que la moyenne régionale et dans environ
20%, bien plus basse. Il est donc évident qu’il existe des variations
locales importantes et ce indépendamment de la présence ou non
d’activités nucléaires"
Post by Anti Nuk
Et dans tout ça on ne parle que du fonctionnement *normal* d'une
centrale nucléaire, pas d'un accident...
Là, oui, je suis d'accord avec vous. La technologie nucléaire est
devenue incompatible avec les hommes.

Il y a 70 ans c'était envisageable mais de nos jours le niveau
d'organisation de la société a tellement baissé que ça devient
effectivement dangeureux.

Les installations deviennent de plus en plus robustes mais la société
se dégrade encore plus vite.
Cardinal de Hère
2021-11-24 11:12:29 UTC
Permalink
La technologie nucléaire est devenue incompatible avec les hommes.
Il y a 70 ans c'était envisageable mais de nos jours le niveau
d'organisation de la société a tellement baissé que ça devient
effectivement dangeureux.
Conçu par la France, fabriqué par la Chine le Molten Salt Fast Reactor
c'est zéro rejet :



Le concepteur du MSFR :


https://www.dailymotion.com/video/x4br8l6

Volkin
2021-11-24 11:24:11 UTC
Permalink
Post by Volkin
Là, oui, je suis d'accord avec vous. La technologie nucléaire est
devenue incompatible avec les hommes.
Il y a 70 ans c'était envisageable mais de nos jours le niveau
d'organisation de la société a tellement baissé que ça devient
effectivement dangeureux.
Les installations deviennent de plus en plus robustes mais la société
se dégrade encore plus vite.
On a aussi tellement infantilisé les hommes qu'ils n'ont plus de raison
de se comporter comme des individus responsables.

Un certain nombre pour prouver leur existence fait le con exprès,
la société prend des mesures anti-con ce qui infantilise
encore plus. Le processus est devenu irréversible.
Cardinal de Hère
2021-11-22 23:54:27 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
Comparés à la racaille écologiste qui rêve d'exterminer 999‰ des
humains, les communistes chinois qui ont laissé la population de leur
pays être multipliée par 2 depuis 1949 sont des gamins boutonneux se
branlant devant un poster de Sandrine Rousseau !
Post by Anti Nuk
à quand le travail des enfants ?
Oui, les enfants travaillent à l'école, chose insupportable pour les
abrutis comme Jospin, Lang, Bayrou et leurs complices.
jmh
2021-11-23 06:53:54 UTC
Permalink
Post by Anti Nuk
IL y a quelques semaines encore, certains prétendaient que l'industrie
nucléaire était en perte de vitesse...
C'est sûr que les Chinois sont un exemple en termes d'écologie, de
droits humains, de libertés d'expression et de démocratie. Mais
effectivement la France suit ce chemin depuis quelques années...
à quand le travail des enfants ?
Et pourquoi ils ne foutraient rien les enfants, ils veulent bouffer
aussi, alors qu'ils participent au remplissage de la gamelle!!
--
Le travail est le piment de la vie, c'est pour cela qu'il faut en user
avec parcimonie!
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...