Discussion:
Une Tesla électrique émet plus de CO2 qu'une citadine essence
Add Reply
Quidam, le chien propre
2017-11-10 10:52:03 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
http://www.caradisiac.com/etude-une-tesla-model-s-emet-plus-de-co2-qu-une-citadine-essence-164056.htm


Pas d'échappement ne veut pas forcément dire rejets de CO2 nuls. La
preuve avec cette étude du MIT (Massachusetts Institute of Technology)
qui annonce qu'en tenant compte du cycle complet (production d'énergie,
consommation du véhicule), une Tesla Model S émet plus de CO2 qu'une
citadine essence. Et même si elle est mieux placée qu'une BMW 750i,
l'américaine n'en reste pas moins gourmande.

...

Le Massachusetts Institute of Technology vient de publier une étude
intéressante dans laquelle on apprend qu'une Tesla Model S émet 226 g/km
de CO2, en prenant tout le cycle complet (le MIT s'est toutefois basé
sur une Model S située dans le Midwest américain, où l'électricité est
en partie faite à partir d'énergie fossile).

C'est bien plus qu'une citadine essence, comme la Mitsubishi Mirage, qui
est évaluée à 192 g/km. Bien évidemment, les gabarits et les
performances sont très éloignés, mais ce qu'il est intéressant de noter
est que le bilan CO2 de la Mirage en cycle complet n’est finalement pas
si éloigné que cela de l'homologation officielle de l'auto (100 g/km),
uniquement à l'usage, sans tenir compte de la production d'énergie.

Le MIT est allé jusqu'à tester une troisième auto : la BMW 750i xDrive.
Un gros bébé de plus de deux tonnes doté d'un V8 4.4 biturbo de 450 ch,
qui émet... 358 g/km de CO2 en cycle complet. Certes, c'est plus qu'une
Tesla Model S, mais nous ne sommes pas sur des chiffres fous, dix fois
supérieurs à ceux de la berline électrique. Comme quoi, tant que l'on
n'aura pas résolu le problème de la production d'énergie électrique,
nous tournerons toujours en rond, mais avec des kilos de lithium à
gérer. Rappelons à ce sujet qu'un véhicule comme une Tesla Model S,
disposant de 100 kWh, nécessite l'équivalent de 10 kg de cobalt (un
métal dont l'extraction est aujourd'hui un petit désastre écologique) et
60 kg de lithium.
--
https://www.youtube.com/watch?v=krErY7ORb2U
Paul Aubrin
2017-11-10 11:08:35 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Quidam, le chien propre
Le Massachusetts Institute of Technology vient de publier une étude
intéressante dans laquelle on apprend qu'une Tesla Model S émet 226 g/km
de CO2, en prenant tout le cycle complet (le MIT s'est toutefois basé
sur une Model S située dans le Midwest américain, où l'électricité est
en partie faite à partir d'énergie fossile).
L'intérêt de la voiture électrique en ville est de réduire de moitié la
production de particules fines, in situ. Il ne reste plus que celle
produites par les freins et les pneus.

Sinon, la voiture électrique est obérée par la faible densité des
batteries. C'est d'ailleurs le cas pour toutes les applications de
transport pour lesquelles le poids est un handicap.
La voiture électrique à batterie est, pour encore longtemps, un caprice
d'écolos peu au fait des contraintes technologiques.

Quant aux réductions d'émissions de CO2, c'est une goutte d'eau dans
l'océan: même si il advenait que les engagements de l'accord de Paris sur
le climat soient tenus (et ce serait un miracle), la réduction de
température se compterait en centièmes de degrés centigrades. Autant dire
que les centaines de milliards engagés pour un résultat aussi négligeable
pourraient bien plus efficacement être utilisés pour l'adaptation.
Noski
2017-11-10 12:02:18 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Autant dire que les centaines de milliards engagés pour un résultat aussi négligeable
pourraient bien plus efficacement être utilisés pour l'adaptation.
Certes mais ce ne serait pas les même entités qui engrangeraient les
bénéfices donc les "tenants" actuels défendent leur pré carré.
l***@wanadoo.fr
2017-11-10 12:19:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Quidam, le chien propre
Le Massachusetts Institute of Technology vient de publier une étude
intéressante dans laquelle on apprend qu'une Tesla Model S émet 226 g/km
de CO2, en prenant tout le cycle complet (le MIT s'est toutefois basé
sur une Model S située dans le Midwest américain, où l'électricité est
en partie faite à partir d'énergie fossile).
L'intérêt de la voiture électrique en ville est de réduire de moitié la
production de particules fines, in situ. Il ne reste plus que celle
produites par les freins et les pneus.
Sinon, la voiture électrique est obérée par la faible densité des
batteries. C'est d'ailleurs le cas pour toutes les applications de
transport pour lesquelles le poids est un handicap.
La voiture électrique à batterie est, pour encore longtemps, un caprice
d'écolos peu au fait des contraintes technologiques.
Quant aux réductions d'émissions de CO2, c'est une goutte d'eau dans
l'océan: même si il advenait que les engagements de l'accord de Paris sur
le climat soient tenus (et ce serait un miracle), la réduction de
température se compterait en centièmes de degrés centigrades. Autant dire
que les centaines de milliards engagés pour un résultat aussi négligeable
pourraient bien plus efficacement être utilisés pour l'adaptation.
Mais pourquoi utiliser du lithium ? Chaque sous-marin allemand coulé pendant WWII contenait environ 200 tonnes de plomb pour ses batteries ! Il faut les renflouer et récupérer le plomb qui est un polluant majeur !
--
L.C.
jmh outside
2017-11-10 13:39:06 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le vendredi 10 novembre 2017 12:08:37 UTC+1, Paul Aubrin a écrit =
Le Fri, 10 Nov 2017 11:52:03 +0100, Quidam, le chien propre a
écrit=
Post by Quidam, le chien propre
Le Massachusetts Institute of Technology vient de publier une
étud=
e
Post by Quidam, le chien propre
intéressante dans laquelle on apprend qu'une Tesla Model S ém=
et 226 g/km
Post by Quidam, le chien propre
de CO2, en prenant tout le cycle complet (le MIT s'est
toutefois bas=

Post by Quidam, le chien propre
sur une Model S située dans le Midwest américain, où l'=
électricité est
Post by Quidam, le chien propre
en partie faite à partir d'énergie fossile).
L'intérêt de la voiture électrique en ville est de ré=
duire de moitié la
production de particules fines, in situ. Il ne reste plus que celle
produites par les freins et les pneus.
Sinon, la voiture électrique est obérée par la faible dens=
ité des
batteries. C'est d'ailleurs le cas pour toutes les applications de
transport pour lesquelles le poids est un handicap.
La voiture électrique à batterie est, pour encore longtemps, un=
caprice
d'écolos peu au fait des contraintes technologiques.
Quant aux réductions d'émissions de CO2, c'est une goutte d'eau=
dans
l'océan: même si il advenait que les engagements de l'accord de=
Paris sur
le climat soient tenus (et ce serait un miracle), la réduction de
température se compterait en centièmes de degrés centigrad=
es. Autant dire
égligeable
pourraient bien plus efficacement être utilisés pour l'adaptati=
on.
Mais pourquoi utiliser du lithium ? Chaque sous-marin allemand
coulé p=
endant WWII contenait environ 200 tonnes de plomb pour ses
batteries ! Il =
faut les renflouer et récupérer le plomb qui est un polluant maje=
ur !
Voilà, comme à votre habitude vous remettez la faute sur les
Allemands....dites moi donc qui sont les gens qui ont coulé ces
bateaux?
Sisyphe
2017-11-11 11:25:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
La voiture électrique à batterie est, pour encore longtemps, un caprice
d'écolos peu au fait des contraintes technologiques.
Encore de la propagande anti "écolo". Vous devriez avoir honte car vous
savez pertinemment que les écolos sont les seuls à être critiques
vis-à-vis de la voiture électrique, dont les partisans sont
principalement Bollorée et EDF.
Décidément...
jmh
2017-11-11 11:30:18 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
La voiture électrique à batterie est, pour encore longtemps, un caprice
d'écolos peu au fait des contraintes technologiques.
Encore de la propagande anti "écolo". Vous devriez avoir honte car vous savez
pertinemment que les écolos sont les seuls à être critiques vis-à-vis de la
voiture électrique, dont les partisans sont principalement Bollorée et EDF.
Décidément...
Y aurait un truc contre lequels les écolos ne seraient pas critiques??
Sisyphe
2017-11-11 11:47:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jmh
Y aurait un truc contre lequels les écolos ne seraient pas critiques??
Tout plein ! Sortez un peu.
Paul Aubrin
2017-11-11 11:49:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jmh
Post by Sisyphe
Post by Paul Aubrin
La voiture électrique à batterie est, pour encore longtemps, un
caprice d'écolos peu au fait des contraintes technologiques.
Encore de la propagande anti "écolo". Vous devriez avoir honte car vous
savez pertinemment que les écolos sont les seuls à être critiques
vis-à-vis de la voiture électrique, dont les partisans sont
principalement Bollorée et EDF. Décidément...
Y aurait un truc contre lequels les écolos ne seraient pas critiques??
Ca dépend des jours et des lieux. Exemple: l'écolo est chaud partisan des
éoliennes tant qu'elles ne sont pas trop proches de leur habitation. Mais
quand il apprend que les idées des partis écologistes conduit à en
installer des dizaines de milliers, et donc qu'il en subira aussi les
nuisances, il change d'avis et milite dans une association écologiste
pour la protection des oiseaux contre les nuisances des éoliennes.
Sisyphe
2017-11-11 12:54:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Ca dépend des jours et des lieux. Exemple: l'écolo est chaud partisan des
éoliennes tant qu'elles ne sont pas trop proches de leur habitation. Mais
quand il apprend que les idées des partis écologistes conduit à en
installer des dizaines de milliers, et donc qu'il en subira aussi les
nuisances, il change d'avis et milite dans une association écologiste
pour la protection des oiseaux contre les nuisances des éoliennes.
C'est cela, oui... A part ça, vous reprendrez bien un petit coup de
ruthénium, c'est ma tournée et il paraît que c'est très bon pour la
santé. D'ailleurs une récente étude sur une cohorte..........
Paul Aubrin
2017-11-11 11:44:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sisyphe
Post by Paul Aubrin
La voiture électrique à batterie est, pour encore longtemps, un caprice
d'écolos peu au fait des contraintes technologiques.
Encore de la propagande anti "écolo". Vous devriez avoir honte car vous
savez pertinemment que les écolos sont les seuls à être critiques
vis-à-vis de la voiture électrique, dont les partisans sont
principalement Bollorée et EDF.
Décidément...
Avoir aidé à rafistoler un tas de bonnes idées pour les transformer en
systèmes qui marchent m'a probablement rendu un peu pessimiste.
Maintenant j'apprends avec surprise que les partis écologistes ne sont
pas chaud partisans des voitures électriques, tout en exigeant de réduire
la production d'électricité de moitié.
François Guillet
2017-11-11 17:20:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
La voiture électrique à batterie est, pour encore longtemps, un caprice
d'écolos peu au fait des contraintes technologiques.
Encore de la propagande anti "écolo". Vous devriez avoir honte car vous savez
pertinemment que les écolos sont les seuls à être critiques vis-à-vis de la
voiture électrique, dont les partisans sont principalement Bollorée et EDF.
Décidément...
Les écolos critiques de l'électricité ne le sont pas pour l'écologie,
mais parce qu'il voit y au contraire un possible nouvel eldorado pour
la production. Les écolos sont massivement anti-capitalistes, ils
brandissent sans vergogne tout ce qui peut servir à empêcher, ralentir
ou perturber la production quand bien même pour la plupart des gens, ce
serait un progrès.
Même si l'énergie était quasi-gratuite et non polluante, ils y seraient
farouchement opposés. Leur misanthropie les poussent à refuser aux
hommes les moyens d'action sur leur environnement ; une énergie propre
et à profusion serait le pire de leur cauchemar.
Ascadix
2017-11-10 19:20:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Quidam, le chien propre
http://www.caradisiac.com/etude-une-tesla-model-s-emet-plus-de-co2-qu-une-citadine-essence-164056.htm
Pas d'échappement ne veut pas forcément dire rejets de CO2 nuls. La preuve
avec cette étude du MIT (Massachusetts Institute of Technology) qui annonce
qu'en tenant compte du cycle complet (production d'énergie, consommation du
véhicule), une Tesla Model S émet plus de CO2 qu'une citadine essence. Et
même si elle est mieux placée qu'une BMW 750i, l'américaine n'en reste pas
moins gourmande.
...
Le Massachusetts Institute of Technology vient de publier une étude
intéressante dans laquelle on apprend qu'une Tesla Model S émet 226 g/km de
CO2, en prenant tout le cycle complet (le MIT s'est toutefois basé sur une
Model S située dans le Midwest américain, où l'électricité est en partie
faite à partir d'énergie fossile).
C'est bien plus qu'une citadine essence, comme la Mitsubishi Mirage, qui est
évaluée à 192 g/km. Bien évidemment, les gabarits et les performances sont
très éloignés, mais ce qu'il est intéressant de noter est que le bilan CO2 de
la Mirage en cycle complet n’est finalement pas si éloigné que cela de
l'homologation officielle de l'auto (100 g/km), uniquement à l'usage, sans
tenir compte de la production d'énergie.
Le MIT est allé jusqu'à tester une troisième auto : la BMW 750i xDrive. Un
gros bébé de plus de deux tonnes doté d'un V8 4.4 biturbo de 450 ch, qui
émet... 358 g/km de CO2 en cycle complet. Certes, c'est plus qu'une Tesla
Model S, mais nous ne sommes pas sur des chiffres fous, dix fois supérieurs à
ceux de la berline électrique. Comme quoi, tant que l'on n'aura pas résolu le
problème de la production d'énergie électrique, nous tournerons toujours en
rond, mais avec des kilos de lithium à gérer. Rappelons à ce sujet qu'un
véhicule comme une Tesla Model S, disposant de 100 kWh, nécessite
l'équivalent de 10 kg de cobalt (un métal dont l'extraction est aujourd'hui
un petit désastre écologique) et 60 kg de lithium.
ça serait chouette d'avoir une comparaison complémentaire avec la
toyota pile à combustible ...

évidement, il faudrait modifier le cycle actuel abérant de production
d'hydrogéne à coup de cracking de pétrole, et par ex affecter les
éoliennes à la production d'hydrogéne sur place au pied des fermes
éoliennes, en tirant profit au maximum des périodes venteuses, et sans
mettre en danger la stabilité des grilles électriques ...

Mais bon, j'ai peu d'illusion sur la volonté politique d'élargir les
recherches en dehors des couloirs tracés par les gros intérets marketin
gs/boursiers/politiciens à cours terme.
--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça
arrive.
Cardinal de Hère
2017-11-10 20:33:13 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Quidam, le chien propre
http://www.caradisiac.com/etude-une-tesla-model-s-emet-plus-de-co2-qu-une-citadine-essence-164056.htm
Pas d'échappement ne veut pas forcément dire rejets de CO2 nuls. La
preuve avec cette étude du MIT (Massachusetts Institute of Technology)
qui annonce qu'en tenant compte du cycle complet (production d'énergie,
consommation du véhicule), une Tesla Model S émet plus de CO2 qu'une
citadine essence. Et même si elle est mieux placée qu'une BMW 750i,
l'américaine n'en reste pas moins gourmande.
Sauf si presque toute l'électricité est produite de manière propre avec
le nucléaire de quatrième génération, sans rejet de CO2 ni d'émission de
substances radioactives. Le bon mix énergétique c'est 85% de nucléaire
de troisième et quatrième générations, 15% d'hydraulique, 0% de charbon,
pétrole, éolien, solaire etc.
Quidam, le chien propre
2017-11-10 20:38:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Quidam, le chien propre
http://www.caradisiac.com/etude-une-tesla-model-s-emet-plus-de-co2-qu-une-citadine-essence-164056.htm
Pas d'échappement ne veut pas forcément dire rejets de CO2 nuls. La
preuve avec cette étude du MIT (Massachusetts Institute of Technology)
qui annonce qu'en tenant compte du cycle complet (production
d'énergie, consommation du véhicule), une Tesla Model S émet plus de
CO2 qu'une citadine essence. Et même si elle est mieux placée qu'une
BMW 750i, l'américaine n'en reste pas moins gourmande.
Sauf si presque toute l'électricité est produite de manière propre avec
le nucléaire de quatrième génération, sans rejet de CO2 ni d'émission de
substances radioactives. Le bon mix énergétique c'est 85% de nucléaire
de troisième et quatrième générations, 15% d'hydraulique, 0% de charbon,
pétrole, éolien, solaire etc.
Il faut un bouclier anti-écologistes à propulsion nucléaire.
--
https://www.youtube.com/watch?v=krErY7ORb2U
Paul Aubrin
2017-11-10 21:02:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Quidam, le chien propre
http://www.caradisiac.com/etude-une-tesla-model-s-emet-plus-de-co2-qu-
une-citadine-essence-164056.htm
Post by Cardinal de Hère
Post by Quidam, le chien propre
Pas d'échappement ne veut pas forcément dire rejets de CO2 nuls. La
preuve avec cette étude du MIT (Massachusetts Institute of Technology)
qui annonce qu'en tenant compte du cycle complet (production d'énergie,
consommation du véhicule), une Tesla Model S émet plus de CO2 qu'une
citadine essence. Et même si elle est mieux placée qu'une BMW 750i,
l'américaine n'en reste pas moins gourmande.
Sauf si presque toute l'électricité est produite de manière propre avec
le nucléaire de quatrième génération, sans rejet de CO2 ni d'émission de
substances radioactives. Le bon mix énergétique c'est 85% de nucléaire
de troisième et quatrième générations, 15% d'hydraulique, 0% de charbon,
pétrole, éolien, solaire etc.
Le problème des véhicules électriques est la faible densité énergétique
des batteries. C'est la raison pour laquelle, malgré l'utilisation de
batteries chères, les automobiles électriques ont des autonomie réelles
très limitées en conditions réelles. Pour avoir assez d'autonomie, elles
doivent être lourdes. Si elles sont lourdes, il faut consacrer une partie
de cette énergie pour soulever les batteries (Ep=mgh) et pour les
accélérer (Ec=1/2mv2).

Un autre inconvénient est le temps de remplissage des batteries.
Contrairement au remplissage d'un réservoir de carburant pour lequel la
pompe transfère pour presque rien l'équivalent de plusieurs mégawatts
d'énergie dans le réservoir, la charge d'une batterie est consiste à
créer de la vraie énergie chimiquement dans la batterie. Dans votre
garage, votre prise ne délivrera pas plus d'une douzaine de kW. De toutes
façon, charger trop vite détruirait la batterie. C'est la raison pour
laquelle les temps de recharge sont considérablement plus longs que les
temps de remplissage d'un réservoir de carburant (2 ou 3 minutes), au
minimum de l'ordre de la demi-heure. Sans compter qu'avec une autonomie
d'un tiers ou d'un quart, il faudra refaire le plein 3 ou 4 fois plus
souvent.
Si une station service d'autoroute a 8 postes de remplissage de
carburant, une station de recharge devra en avoir au minimum 30 à 60 fois
plus (240 à 480). Et les jours d'affluence, la théorie des files
d'attente dit que le temps d'attente pour avoir un poste est
proportionnel au temps de service: 3 minutes pour une pompe, 30 minutes
pour un poste de recharge. Si le nombre de postes est sous dimensionné,
la longueur de la file d'attente explose. Si un jour d'affluence 90% des
postes sont utilisés en moyenne, le temps d'attente est multiplié par 10
(20 minute pour une pompe, 5 heures pour un poste de recharge).
Cardinal de Hère
2017-11-10 21:33:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Quidam, le chien propre
Post by Cardinal de Hère
Post by Quidam, le chien propre
http://www.caradisiac.com/etude-une-tesla-model-s-emet-plus-de-co2-qu-
une-citadine-essence-164056.htm
Post by Cardinal de Hère
Post by Quidam, le chien propre
Pas d'échappement ne veut pas forcément dire rejets de CO2 nuls. La
preuve avec cette étude du MIT (Massachusetts Institute of Technology)
qui annonce qu'en tenant compte du cycle complet (production d'énergie,
consommation du véhicule), une Tesla Model S émet plus de CO2 qu'une
citadine essence. Et même si elle est mieux placée qu'une BMW 750i,
l'américaine n'en reste pas moins gourmande.
Sauf si presque toute l'électricité est produite de manière propre avec
le nucléaire de quatrième génération, sans rejet de CO2 ni d'émission de
substances radioactives. Le bon mix énergétique c'est 85% de nucléaire
de troisième et quatrième générations, 15% d'hydraulique, 0% de charbon,
pétrole, éolien, solaire etc.
Le problème des véhicules électriques est la faible densité énergétique
des batteries. C'est la raison pour laquelle, malgré l'utilisation de
batteries chères, les automobiles électriques ont des autonomie réelles
très limitées en conditions réelles. Pour avoir assez d'autonomie, elles
doivent être lourdes. Si elles sont lourdes, il faut consacrer une partie
de cette énergie pour soulever les batteries (Ep=mgh) et pour les
accélérer (Ec=1/2mv2).
Un autre inconvénient est le temps de remplissage des batteries.
Contrairement au remplissage d'un réservoir de carburant pour lequel la
pompe transfère pour presque rien l'équivalent de plusieurs mégawatts
d'énergie dans le réservoir, la charge d'une batterie est consiste à
créer de la vraie énergie chimiquement dans la batterie. Dans votre
garage, votre prise ne délivrera pas plus d'une douzaine de kW. De toutes
façon, charger trop vite détruirait la batterie. C'est la raison pour
laquelle les temps de recharge sont considérablement plus longs que les
temps de remplissage d'un réservoir de carburant (2 ou 3 minutes), au
minimum de l'ordre de la demi-heure. Sans compter qu'avec une autonomie
d'un tiers ou d'un quart, il faudra refaire le plein 3 ou 4 fois plus
souvent.
Si une station service d'autoroute a 8 postes de remplissage de
carburant, une station de recharge devra en avoir au minimum 30 à 60 fois
plus (240 à 480). Et les jours d'affluence, la théorie des files
d'attente dit que le temps d'attente pour avoir un poste est
proportionnel au temps de service: 3 minutes pour une pompe, 30 minutes
pour un poste de recharge. Si le nombre de postes est sous dimensionné,
la longueur de la file d'attente explose. Si un jour d'affluence 90% des
postes sont utilisés en moyenne, le temps d'attente est multiplié par 10
(20 minute pour une pompe, 5 heures pour un poste de recharge).
Au lieu d'attendre la recharge de leur batterie les gens laissent leur
batterie vide et repartent avec une batterie chargée. C'est encore plus
rapide que le plein d'essence. Ensuite il faut organiser un réseau de
stations-recharges suffisamment dense pour que les voitures électriques
puissent s'approvisionner sans problème. Les voitures pourraient avoir
deux batteries : une fournie avec la voiture et qui permettrait de
dépanner au cas où l'autre serait déchargée et une autre batterie
échangeable que l'automobiliste se procurerait à la station-recharge. La
batterie fournie avec la voiture pourrait être rechargée chaque fois que
l'automobile est à l'arrêt de manière durable et l'autre batterie serait
rechargée dans les stations-recharges.

Avec un peu d'astuce et une bonne organisation il doit être possible de
résoudre tous les problèmes et d'en finir avec le moteur à explosion. Et
en plus ça créerait des emplois en grand nombre.
Paul Aubrin
2017-11-10 21:54:06 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Avec un peu d'astuce et une bonne organisation il doit être possible de
résoudre tous les problèmes et d'en finir avec le moteur à explosion. Et
en plus ça créerait des emplois en grand nombre.
Il y a une solution qui crée des emplois en grand nombre: le cheval, il
faut le nourrir, le bouchonner, le ferrer, fabriquer des mors, des
rennes, il faut des palefreniers, des cochers. C'était parfait du temps
où les gens aisés avaient de nombreux domestiques.
Cardinal de Hère
2017-11-10 22:56:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Avec un peu d'astuce et une bonne organisation il doit être possible de
résoudre tous les problèmes et d'en finir avec le moteur à explosion. Et
en plus ça créerait des emplois en grand nombre.
Il y a une solution qui crée des emplois en grand nombre: le cheval, il
faut le nourrir, le bouchonner, le ferrer, fabriquer des mors, des
rennes, il faut des palefreniers, des cochers. C'était parfait du temps
où les gens aisés avaient de nombreux domestiques.
Ce n'est pas comme si la main d'oeuvre constituait une denrée rare,
n'est-ce pas ? Il y a en France sans doute pas loin de 10 millions de
personnes inactives en âge de travailler.
Mamamouchi de Ripoublique Française
2017-11-11 00:06:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Dans une tesla S, y a une ecurie de 700 chevaux, tu peux imaginer le nombre de pafrenier ?
Paul Aubrin
2017-11-11 06:10:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Avec un peu d'astuce et une bonne organisation il doit être possible
de résoudre tous les problèmes et d'en finir avec le moteur à
explosion. Et en plus ça créerait des emplois en grand nombre.
Il y a une solution qui crée des emplois en grand nombre: le cheval, il
faut le nourrir, le bouchonner, le ferrer, fabriquer des mors, des
rennes, il faut des palefreniers, des cochers. C'était parfait du temps
où les gens aisés avaient de nombreux domestiques.
Ce n'est pas comme si la main d'oeuvre constituait une denrée rare,
n'est-ce pas ? Il y a en France sans doute pas loin de 10 millions de
personnes inactives en âge de travailler.
Avoir une nombreuse domesticité pour avoir le droit de se déplacer est un
peu en contradiction avec le souhait de réduire les inégalités sociales.
Quidam, le chien propre
2017-11-10 22:59:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Avec un peu d'astuce et une bonne organisation il doit être possible de
résoudre tous les problèmes et d'en finir avec le moteur à explosion. Et
en plus ça créerait des emplois en grand nombre.
Il y a une solution qui crée des emplois en grand nombre: le cheval, il
faut le nourrir, le bouchonner, le ferrer, fabriquer des mors, des
rennes, il faut des palefreniers, des cochers. C'était parfait du temps
où les gens aisés avaient de nombreux domestiques.
En plus, un fer à cheval, ça porte bonheur.
--
https://www.youtube.com/watch?v=krErY7ORb2U
anyone
2017-11-11 09:11:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Au lieu d'attendre la recharge de leur batterie les gens laissent leur
batterie vide et repartent avec une batterie chargée
Il aura fallu les recharger avant, c'est le même problème.
Puis commercialement cette solution semble foireuse: échanger une
batterie neuve contre une autre en fin de vie n'est probablement pas une
bonne affaire...

C'est encore plus
Post by Cardinal de Hère
rapide que le plein d'essence.
Ha bon, ça existe?

Ensuite il faut organiser un réseau de
Post by Cardinal de Hère
stations-recharges suffisamment dense pour que les voitures électriques
puissent s'approvisionner sans problème.
Vi yaka ! quel est le cout de ce réseau?
Paul Aubrin
2017-11-11 09:16:03 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by Cardinal de Hère
Au lieu d'attendre la recharge de leur batterie les gens laissent leur
batterie vide et repartent avec une batterie chargée
Il aura fallu les recharger avant, c'est le même problème.
Puis commercialement cette solution semble foireuse: échanger une
batterie neuve contre une autre en fin de vie n'est probablement pas une
bonne affaire...
C'est encore plus
Post by Cardinal de Hère
rapide que le plein d'essence.
Ha bon, ça existe?
Ca a été envisagé. Mais cela ne semble pas avoir eu de débouchés
pratiques.
Les batteries pèsent des centaines de kilos, ont des formes différentes
selon les modèles de voitures et ne sont pas démontables facilement.
Je doutes que la manutention de centaines de batteries pesant des
centaines de kilogrammes soit aussi simple que de verser 50 l de liquide
d'un réservoir dans un autre.
Post by anyone
Ensuite il faut organiser un réseau de
Post by Cardinal de Hère
stations-recharges suffisamment dense pour que les voitures électriques
puissent s'approvisionner sans problème.
Vi yaka ! quel est le cout de ce réseau?
anyone
2017-11-11 09:59:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by Cardinal de Hère
Au lieu d'attendre la recharge de leur batterie les gens laissent leur
batterie vide et repartent avec une batterie chargée
Il aura fallu les recharger avant, c'est le même problème.
Puis commercialement cette solution semble foireuse: échanger une
batterie neuve contre une autre en fin de vie n'est probablement pas une
bonne affaire...
C'est encore plus
Post by Cardinal de Hère
rapide que le plein d'essence.
Ha bon, ça existe?
Ca a été envisagé. Mais cela ne semble pas avoir eu de débouchés
pratiques.
Les batteries pèsent des centaines de kilos, ont des formes différentes
selon les modèles de voitures et ne sont pas démontables facilement.
Je doutes que la manutention de centaines de batteries pesant des
centaines de kilogrammes soit aussi simple que de verser 50 l de liquide
d'un réservoir dans un autre.
Je me souviens de l’animation qui vantai le sujet. C’était un robot qui
faisait le boulot...

Cette solution suppose que les batteries sont standards et identiques:
- même encombrement mécanique
- même connectique
- même capacité (ce qui sera un problème à chaque évolution de capacité
des batteries).
- état d'usure de la batterie de remplacement équivalente à cette
abandonnée..
- même technologie...

Probablement une fausse bonne idée:

http://tinyurl.com/q237amq

Et là, un journaliste qui enterre le projet:

https://www.youtube.com/watch?v=E-giAHF8mwY
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Ensuite il faut organiser un réseau de
Post by Cardinal de Hère
stations-recharges suffisamment dense pour que les voitures électriques
puissent s'approvisionner sans problème.
Vi yaka ! quel est le cout de ce réseau?
Cardinal de Hère
2017-11-11 11:01:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by Cardinal de Hère
Au lieu d'attendre la recharge de leur batterie les gens laissent leur
batterie vide et repartent avec une batterie chargée
Il aura fallu les recharger avant, c'est le même problème.
Puis commercialement cette solution semble foireuse: échanger une
batterie neuve contre une autre en fin de vie n'est probablement pas une
bonne affaire...
C'est encore plus
Post by Cardinal de Hère
rapide que le plein d'essence.
Ha bon, ça existe?
Ca a été envisagé. Mais cela ne semble pas avoir eu de débouchés
pratiques.
Les batteries pèsent des centaines de kilos, ont des formes différentes
selon les modèles de voitures et ne sont pas démontables facilement.
Je doutes que la manutention de centaines de batteries pesant des
centaines de kilogrammes soit aussi simple que de verser 50 l de liquide
d'un réservoir dans un autre.
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries standardisées et
l'échange doit être standardisé aussi donc faisable par un robot avec au
besoin une assistance humaine pour les crétins.
jmh
2017-11-11 11:03:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by Cardinal de Hère
Au lieu d'attendre la recharge de leur batterie les gens laissent leur
batterie vide et repartent avec une batterie chargée
Il aura fallu les recharger avant, c'est le même problème.
Puis commercialement cette solution semble foireuse: échanger une
batterie neuve contre une autre en fin de vie n'est probablement pas une
bonne affaire...
C'est encore plus
Post by Cardinal de Hère
rapide que le plein d'essence.
Ha bon, ça existe?
Ca a été envisagé. Mais cela ne semble pas avoir eu de débouchés
pratiques.
Les batteries pèsent des centaines de kilos, ont des formes différentes
selon les modèles de voitures et ne sont pas démontables facilement.
Je doutes que la manutention de centaines de batteries pesant des
centaines de kilogrammes soit aussi simple que de verser 50 l de liquide
d'un réservoir dans un autre.
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries standardisées et
l'échange doit être standardisé aussi donc faisable par un robot
Ils font ça très bien
Post by Cardinal de Hère
avec au
besoin une assistance humaine pour les crétins.
Vous envisagez l'acquisition d'une voiture électrique??
Cardinal de Hère
2017-11-11 11:05:35 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jmh
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by Cardinal de Hère
Au lieu d'attendre la recharge de leur batterie les gens laissent leur
batterie vide et repartent avec une batterie chargée
Il aura fallu les recharger avant, c'est le même problème.
Puis commercialement cette solution semble foireuse: échanger une
batterie neuve contre une autre en fin de vie n'est probablement pas une
bonne affaire...
   C'est encore plus
Post by Cardinal de Hère
rapide que le plein d'essence.
Ha bon, ça existe?
Ca a été envisagé. Mais cela ne semble pas avoir eu de débouchés
pratiques.
Les batteries pèsent des centaines de kilos, ont des formes différentes
selon les modèles de voitures et ne sont pas démontables facilement.
Je doutes que la manutention de centaines de batteries pesant des
centaines de kilogrammes soit aussi simple que de verser 50 l de liquide
d'un réservoir dans un autre.
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries standardisées
et l'échange doit être standardisé aussi donc faisable par un robot
Ils font ça très bien
Post by Cardinal de Hère
 avec au besoin une assistance humaine pour les crétins.
Vous envisagez l'acquisition d'une voiture électrique??
Je suis contre les véhicules individuels autres que le vélo. Mais je
comprends que les beaufs aient besoin de se la péter au volant d'un
coûteux engin.
jmh
2017-11-11 11:12:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by jmh
Post by Cardinal de Hère
 avec au besoin une assistance humaine pour les crétins.
Vous envisagez l'acquisition d'une voiture électrique??
Je suis contre les véhicules individuels autres que le vélo. Mais je
comprends que les beaufs aient besoin de se la péter au volant d'un coûteux
engin.
Oui j'ai vu une expo de véhicules électriques récemment et " coûteux"
est le mot adapté
Solanar
2017-11-11 11:16:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by jmh
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by Cardinal de Hère
Au lieu d'attendre la recharge de leur batterie les gens laissent leur
batterie vide et repartent avec une batterie chargée
Il aura fallu les recharger avant, c'est le même problème.
Puis commercialement cette solution semble foireuse: échanger une
batterie neuve contre une autre en fin de vie n'est probablement pas une
bonne affaire...
   C'est encore plus
Post by Cardinal de Hère
rapide que le plein d'essence.
Ha bon, ça existe?
Ca a été envisagé. Mais cela ne semble pas avoir eu de débouchés
pratiques.
Les batteries pèsent des centaines de kilos, ont des formes différentes
selon les modèles de voitures et ne sont pas démontables facilement.
Je doutes que la manutention de centaines de batteries pesant des
centaines de kilogrammes soit aussi simple que de verser 50 l de liquide
d'un réservoir dans un autre.
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries standardisées et
l'échange doit être standardisé aussi donc faisable par un robot
Ils font ça très bien
Post by Cardinal de Hère
 avec au besoin une assistance humaine pour les crétins.
Vous envisagez l'acquisition d'une voiture électrique??
Je suis contre les véhicules individuels autres que le vélo. Mais je
comprends que les beaufs aient besoin de se la péter au volant d'un coûteux
engin.
En fait tu ne comprends pas grand chose....
--
Solanar
"Etre libre, c'est n'avoir rien à perdre"
Paul Aubrin
2017-11-11 11:20:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by jmh
Vous envisagez l'acquisition d'une voiture électrique??
Je suis contre les véhicules individuels autres que le vélo. Mais je
comprends que les beaufs aient besoin de se la péter au volant d'un
coûteux engin.
Le couvreur qui est passé l'autre jour se la pétait au volant de son
coûteux utilitaire. Le livreur de colissimo, se la pétait au volant de sa
camionnette. Et l'infirmière qui passe depuis un mois ou deux voir une
dame malade à trois ou quatre maisons d'ici se la pète deux ou trois fois
par semaine avec sa clio.
Cardinal de Hère
2017-11-11 11:37:32 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Post by jmh
Vous envisagez l'acquisition d'une voiture électrique??
Je suis contre les véhicules individuels autres que le vélo. Mais je
comprends que les beaufs aient besoin de se la péter au volant d'un
coûteux engin.
Le couvreur qui est passé l'autre jour se la pétait au volant de son
coûteux utilitaire. Le livreur de colissimo, se la pétait au volant de sa
camionnette. Et l'infirmière qui passe depuis un mois ou deux voir une
dame malade à trois ou quatre maisons d'ici se la pète deux ou trois fois
par semaine avec sa clio.
Notre société est organisée pour que tout le monde ait besoin d'une
bagnole. Dans les petits bleds il faut faire une cinquantaine de
kilomètres pour seulement aller au marché. Dans les grandes villes il
faut aller en lointaine banlieue pour trouver des magasins
d'alimentation bon marché. Et les gens sont contents parce qu'ils ont un
bon prétexte pour se la péter au volant de leur automobile à la con.
Dans les campagnes il n'y a plus de médecins et presque plus d'hôpitaux
de proximité. Et les beaufs trépignent de joie parce que leur bagnole à
la con est rendue nécessaire par une société organisée pour gaspiller un
maximum de ressources. Est-il tellement difficile d'organiser la vie en
petites cités compactes et autonomes pour presque tout ?
oscar nügel
2017-11-11 12:38:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Post by jmh
Vous envisagez l'acquisition d'une voiture électrique??
Je suis contre les véhicules individuels autres que le vélo. Mais je
comprends que les beaufs aient besoin de se la péter au volant d'un
coûteux engin.
Le couvreur qui est passé l'autre jour se la pétait au volant de son
coûteux utilitaire. Le livreur de colissimo, se la pétait au volant de sa
camionnette. Et l'infirmière qui passe depuis un mois ou deux voir une
dame malade à trois ou quatre maisons d'ici se la pète deux ou trois fois
par semaine avec sa clio.
Notre société est organisée pour que tout le monde ait besoin d'une
bagnole. Dans les petits bleds il faut faire une cinquantaine de
kilomètres pour seulement aller au marché. Dans les grandes villes il
faut aller en lointaine banlieue pour trouver des magasins
d'alimentation bon marché. Et les gens sont contents parce qu'ils ont un
bon prétexte pour se la péter au volant de leur automobile à la con.
Dans les campagnes il n'y a plus de médecins et presque plus d'hôpitaux
de proximité. Et les beaufs trépignent de joie parce que leur bagnole à
la con est rendue nécessaire par une société organisée pour gaspiller un
maximum de ressources. Est-il tellement difficile d'organiser la vie en
petites cités compactes et autonomes pour presque tout ?
l'autonomie, c'est la famine au bout d'un an ou 18 mois.

oscar nügel
Cardinal de Hère
2017-11-11 13:06:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by oscar nügel
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Post by jmh
Vous envisagez l'acquisition d'une voiture électrique??
Je suis contre les véhicules individuels autres que le vélo. Mais je
comprends que les beaufs aient besoin de se la péter au volant d'un
coûteux engin.
Le couvreur qui est passé l'autre jour se la pétait au volant de son
coûteux utilitaire. Le livreur de colissimo, se la pétait au volant de sa
camionnette. Et l'infirmière qui passe depuis un mois ou deux voir une
dame malade à trois ou quatre maisons d'ici se la pète deux ou trois fois
par semaine avec sa clio.
Notre société est organisée pour que tout le monde ait besoin d'une
bagnole. Dans les petits bleds il faut faire une cinquantaine de
kilomètres pour seulement aller au marché. Dans les grandes villes il
faut aller en lointaine banlieue pour trouver des magasins
d'alimentation bon marché. Et les gens sont contents parce qu'ils ont
un bon prétexte pour se la péter au volant de leur automobile à la
con. Dans les campagnes il n'y a plus de médecins et presque plus
d'hôpitaux de proximité. Et les beaufs trépignent de joie parce que
leur bagnole à la con est rendue nécessaire par une société organisée
pour gaspiller un maximum de ressources. Est-il tellement difficile
d'organiser la vie en petites cités compactes et autonomes pour
presque tout ?
l'autonomie, c'est la famine au bout d'un an ou 18 mois.
La croissance de la Corée du Nord qui vit en autarcie est en moyenne de
4% par an contre 1% pour la France. Et la France ne vit que grâce au
patrimoine accumulé depuis des siècles qu'elle cède contre 200 milliards
d'euros tous les ans. Sans ces 200 milliards d'euros tu verrais comme
ils claqueraient du bec, les Français.
Duzz'
2017-11-11 14:08:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by oscar nügel
l'autonomie, c'est la famine au bout d'un an ou 18 mois.
La croissance de la Corée du Nord qui vit en autarcie est en moyenne de
4% par an
C'est l'histoire du type qui est parti de rien, pour arriver à pas grand
chose.
Lebref
2017-11-11 14:51:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
Post by oscar nügel
l'autonomie, c'est la famine au bout d'un an
ou 18 mois.
La croissance de la Corée du Nord qui vit en
autarcie est en moyenne de 4% par an
C'est l'histoire du type qui est parti de rien,
pour arriver à pas grand chose.
Notez que les modèles de la Corée du Nord ou de
l'Albanie qui sont des régimes communistes athées
semblent amorcer une apostasie magistrale du
"cardinal" qui revient ainsi à ses origines
familiales ; comme quoi on ne se débarrasse pas
si facilement de son héritage.
Cardinal de Hère
2017-11-11 15:09:41 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Lebref
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
Post by oscar nügel
l'autonomie, c'est la famine au bout d'un an
ou 18 mois.
La croissance de la Corée du Nord qui vit en
autarcie est en moyenne de 4% par an
C'est l'histoire du type qui est parti de rien,
pour arriver à pas grand chose.
Notez que les modèles de la Corée du Nord ou de
l'Albanie qui sont des régimes communistes athées
semblent amorcer une apostasie magistrale du
"cardinal" qui revient ainsi à ses origines
familiales ; comme quoi on ne se débarrasse pas
si facilement de son héritage.
Les régimes autoritaires voire très durs sont excellents pour la foi,
selon l'histoire bien connue du moine prédicateur et du chauffard
d'autobus qui arrivent en même temps au paradis. Le premier a mené une
vie de privations, de prières et de mortifications tandis que le second
a bamboché toute sa vie. Et pourtant tout deux se retrouvent ensemble au
paradis et pire encore le noceur intempérant qui trompait sa femme
obtient un nuage de première classe avec piscine, sauna, jacuzzi, cour
de tennis etc tandis que le prédicateur ne reçoit qu'un petit nuage dans
un HLM. Il va voir Saint Pierre et lui demande pourquoi cette injustice.
Et Saint Pierre lui répond :
" Chaque fois que tu as prêché les gens s'ennuyaient, baillaient et ne
pensaient qu'à s'amuser tandis que chaque fois qu'il conduisait tous les
passagers de l'autobus priaient ! "
Duzz'
2017-11-11 15:23:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Lebref
Notez que les modèles de la Corée du Nord ou de
l'Albanie qui sont des régimes communistes athées
semblent amorcer une apostasie magistrale du
"cardinal" qui revient ainsi à ses origines
familiales ; comme quoi on ne se débarrasse pas
si facilement de son héritage.
Les régimes autoritaires voire très durs sont excellents pour la foi,
selon l'histoire bien connue du moine prédicateur et du chauffard
d'autobus qui arrivent en même temps au paradis. Le premier a mené une
vie de privations, de prières et de mortifications tandis que le second
a bamboché toute sa vie. Et pourtant tout deux se retrouvent ensemble au
paradis et pire encore le noceur intempérant qui trompait sa femme
obtient un nuage de première classe avec piscine, sauna, jacuzzi, cour
de tennis etc tandis que le prédicateur ne reçoit qu'un petit nuage dans
un HLM. Il va voir Saint Pierre et lui demande pourquoi cette injustice.
" Chaque fois que tu as prêché les gens s'ennuyaient, baillaient et ne
pensaient qu'à s'amuser tandis que chaque fois qu'il conduisait tous les
passagers de l'autobus priaient ! "
Assimiler la Corée du Nord à un autobus conduit par un chauffard, c'est
osé mais ça peut se discuter.
Lebref
2017-11-11 13:33:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Est-il tellement difficile d'organiser la vie en
petites cités compactes et autonomes pour
presque tout ?
L'autonomie, nous l'avons déjà connue, ça
s'appellait le moyen-âge.
Cardinal de Hère
2017-11-11 13:58:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Lebref
Post by Cardinal de Hère
Est-il tellement difficile d'organiser la vie en
petites cités compactes et autonomes pour
presque tout ?
L'autonomie, nous l'avons déjà connue, ça
s'appellait le moyen-âge.
N'importe quoi. Route de la soie, route des épices, route des esclaves etc.
Lebref
2017-11-11 14:35:32 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Lebref
Post by Cardinal de Hère
Est-il tellement difficile d'organiser la vie
en petites cités compactes et autonomes pour
presque tout ?
L'autonomie, nous l'avons déjà connue, ça
s'appellait le moyen-âge.
N'importe quoi. Route de la soie, route des
épices, route des esclaves etc.
Si vous enlevez ça, vous nous ramenez carrément au
temps des cavernes, à l'aube de l'humanité.
Cardinal de Hère
2017-11-11 14:48:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Lebref
Post by Cardinal de Hère
Post by Lebref
Post by Cardinal de Hère
Est-il tellement difficile d'organiser la vie
en petites cités compactes et autonomes pour
presque tout ?
L'autonomie, nous l'avons déjà connue, ça
s'appellait le moyen-âge.
N'importe quoi. Route de la soie, route des
épices, route des esclaves etc.
Si vous enlevez ça, vous nous ramenez carrément au
temps des cavernes, à l'aube de l'humanité.
http://www.creap.fr/pdfs/Sauvet_et_al-echanges-culturels-PAS-2008.pdf
Mamamouchi de Ripoublique Française
2017-11-11 17:01:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Meme pas, puisqu'on sait que l'homme préhistorique était non seulement un bon commerçant mais également un bon marcheur.
jmh
2017-11-11 17:09:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Mamamouchi de Ripoublique Française
Meme pas, puisqu'on sait que l'homme préhistorique était non seulement un bon
commerçant mais également un bon marcheur.
La femme aussi...était déjà "en marche"
Duzz'
2017-11-11 11:12:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jmh
Post by Cardinal de Hère
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries standardisées et
l'échange doit être standardisé aussi donc faisable par un robot
Ils font ça très bien
Oui : <http://www.automobile-propre.com/definitions/quickdrop/>

[fu2]
Paul Aubrin
2017-11-11 11:11:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Ca a été envisagé. Mais cela ne semble pas avoir eu de débouchés
pratiques.
Les batteries pèsent des centaines de kilos, ont des formes différentes
selon les modèles de voitures et ne sont pas démontables facilement. Je
doutes que la manutention de centaines de batteries pesant des
centaines de kilogrammes soit aussi simple que de verser 50 l de
liquide d'un réservoir dans un autre.
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries standardisées et
l'échange doit être standardisé aussi donc faisable par un robot avec au
besoin une assistance humaine pour les crétins.
Dans la pratique les batteries sont très lourdes et prennent beaucoup de
places. Les gros véhicules ont de grosses batteries et la forme des
batteries est adaptée à la forme des véhicules. Standardiser les
batteries est donc loin d'être gagné. C'est toute la différence entre une
bonne idée et une solution industrielle: des dizaines d'années.
En ce qui concerne les temps de rechargent et le nombre de postes, la
théorie des files d'attentes s'applique:

http://www.prism.uvsq.fr/~mogue/cours-modelisation/
Gestion_des_operations_CHAPITRE_19_QX.pdf
Cardinal de Hère
2017-11-11 11:40:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries standardisées et
l'échange doit être standardisé aussi donc faisable par un robot avec au
besoin une assistance humaine pour les crétins.
Dans la pratique les batteries sont très lourdes et prennent beaucoup de
places.
En moyenne 250 kg actuellement avec une masse en baisse constante.
Post by Paul Aubrin
Les gros véhicules ont de grosses batteries et la forme des
batteries est adaptée à la forme des véhicules. Standardiser les
batteries est donc loin d'être gagné. C'est toute la différence entre une
bonne idée et une solution industrielle: des dizaines d'années.
En ce qui concerne les temps de rechargent et le nombre de postes, la
Avec une bonne standardisation le changement de batterie ne devrait pas
excéder 30 secondes par véhicule, à comparer avec les 3 minutes passées
à la pompe.
Paul Aubrin
2017-11-11 12:24:55 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries standardisées
et l'échange doit être standardisé aussi donc faisable par un robot
avec au besoin une assistance humaine pour les crétins.
Dans la pratique les batteries sont très lourdes et prennent beaucoup
de places.
En moyenne 250 kg actuellement avec une masse en baisse constante.
Non. La baisse se fait par sauts quand on réussit à mettre au point un
nouveau type de batterie (avec de nouvelles réactions chimiques).

Les batteries Tesla pèsent 4,7kg/kWh. Le pack de 100kWh doit donc peser
470kg. Il restera le même jusqu'à ce qu'une nouvelle combinaison chimique
soit mise au point.
Cardinal de Hère
2017-11-11 12:53:55 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries standardisées
et l'échange doit être standardisé aussi donc faisable par un robot
avec au besoin une assistance humaine pour les crétins.
Dans la pratique les batteries sont très lourdes et prennent beaucoup
de places.
En moyenne 250 kg actuellement avec une masse en baisse constante.
Non. La baisse se fait par sauts quand on réussit à mettre au point un
nouveau type de batterie (avec de nouvelles réactions chimiques).
Les batteries Tesla pèsent 4,7kg/kWh. Le pack de 100kWh doit donc peser
470kg. Il restera le même jusqu'à ce qu'une nouvelle combinaison chimique
soit mise au point.
On annonce 3,8 kg/kWh pour 2020 :

<https://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/environnement/batterie-du-futur-50-kwh-dans-190-kg.html>
oscar nügel
2017-11-11 13:00:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries standardisées
et l'échange doit être standardisé aussi donc faisable par un robot
avec au besoin une assistance humaine pour les crétins.
Dans la pratique les batteries sont très lourdes et prennent beaucoup
de places.
En moyenne 250 kg actuellement avec une masse en baisse constante.
Non. La baisse se fait par sauts quand on réussit à mettre au point un
nouveau type de batterie (avec de nouvelles réactions chimiques).
Les batteries Tesla pèsent 4,7kg/kWh. Le pack de 100kWh doit donc peser
470kg. Il restera le même jusqu'à ce qu'une nouvelle combinaison chimique
soit mise au point.
<https://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/environnement/batterie-du-futur-50-kwh-dans-190-kg.html>
encore loin des 0,088 kg/kwh du gazole.

oscar nügel
Cardinal de Hère
2017-11-11 13:12:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by oscar nügel
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries standardisées
et l'échange doit être standardisé aussi donc faisable par un robot
avec au besoin une assistance humaine pour les crétins.
Dans la pratique les batteries sont très lourdes et prennent beaucoup
de places.
En moyenne 250 kg actuellement avec une masse en baisse constante.
Non. La baisse se fait par sauts quand on réussit à mettre au point un
nouveau type de batterie (avec de nouvelles réactions chimiques).
Les batteries Tesla pèsent 4,7kg/kWh. Le pack de 100kWh doit donc peser
470kg. Il restera le même jusqu'à ce qu'une nouvelle combinaison chimique
soit mise au point.
<https://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/environnement/batterie-du-futur-50-kwh-dans-190-kg.html>
encore loin des 0,088 kg/kwh du gazole.
Plus la masse du réservoir qui n'est pas comptée. Et la masse de la
tuyauterie pour amener le carburant jusqu'à la chambre de combustion. Et
la masse de l'échappement tuyaux et pot. La masse du fil électrique qui
amène le courant depuis la batterie au moteur et retour est négligeable.
Cardinal de Hère
2017-11-11 13:15:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by oscar nügel
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries standardisées
et l'échange doit être standardisé aussi donc faisable par un robot
avec au besoin une assistance humaine pour les crétins.
Dans la pratique les batteries sont très lourdes et prennent beaucoup
de places.
En moyenne 250 kg actuellement avec une masse en baisse constante.
Non. La baisse se fait par sauts quand on réussit à mettre au point un
nouveau type de batterie (avec de nouvelles réactions chimiques).
Les batteries Tesla pèsent 4,7kg/kWh. Le pack de 100kWh doit donc peser
470kg. Il restera le même jusqu'à ce qu'une nouvelle combinaison chimique
soit mise au point.
<https://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/environnement/batterie-du-futur-50-kwh-dans-190-kg.html>
encore loin des 0,088 kg/kwh du gazole.
Plus la masse du réservoir qui n'est pas comptée. Et la masse de la
tuyauterie pour amener le carburant jusqu'à la chambre de combustion. Et
la masse de l'échappement tuyaux et pot. La masse du fil électrique qui
amène le courant depuis la batterie au moteur et retour est négligeable.
A vue d'oeil en tenant compte du réservoir, de la tuyauterie et de
l'échappement on doit être pas loin de 1,5 kg/kWh. On n'est plus très
loin de l'égalité.
Duzz'
2017-11-11 14:50:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by oscar nügel
encore loin des 0,088 kg/kwh du gazole.
Plus la masse du réservoir qui n'est pas comptée. Et la masse de la
tuyauterie pour amener le carburant jusqu'à la chambre de combustion. Et
la masse de l'échappement tuyaux et pot. La masse du fil électrique qui
amène le courant depuis la batterie au moteur et retour est négligeable.
A vue d'oeil en tenant compte du réservoir, de la tuyauterie et de
l'échappement on doit être pas loin de 1,5 kg/kWh. On n'est plus très
loin de l'égalité.
Ben voyons, ce n'est jamais que moins d'un tiers des 4,7 kg/kWh des
batteries Tesla.
anyone
2017-11-11 15:35:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by oscar nügel
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries
standardisées
et l'échange doit être standardisé aussi donc faisable par un robot
avec au besoin une assistance humaine pour les crétins.
Dans la pratique les batteries sont très lourdes et prennent beaucoup
de places.
En moyenne 250 kg actuellement avec une masse en baisse constante.
Non. La baisse se fait par sauts quand on réussit à mettre au point un
nouveau type de batterie (avec de nouvelles réactions chimiques).
Les batteries Tesla pèsent 4,7kg/kWh. Le pack de 100kWh doit donc peser
470kg. Il restera le même jusqu'à ce qu'une nouvelle combinaison chimique
soit mise au point.
<https://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/environnement/batterie-du-futur-50-kwh-dans-190-kg.html>
encore loin des 0,088 kg/kwh du gazole.
Plus la masse du réservoir qui n'est pas comptée. Et la masse de la
tuyauterie pour amener le carburant jusqu'à la chambre de combustion.
Et la masse de l'échappement tuyaux et pot. La masse du fil électrique
qui amène le courant depuis la batterie au moteur et retour est
négligeable.
vous oubliez l’électronique...
Post by Cardinal de Hère
A vue d'oeil en tenant compte du réservoir, de la tuyauterie et de
l'échappement on doit être pas loin de 1,5 kg/kWh. On n'est plus très
loin de l'égalité.
certainement pas...
Quels sont vos calculs?
Cardinal de Hère
2017-11-11 16:04:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by oscar nügel
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries
standardisées
et l'échange doit être standardisé aussi donc faisable par un robot
avec au besoin une assistance humaine pour les crétins.
Dans la pratique les batteries sont très lourdes et prennent beaucoup
de places.
En moyenne 250 kg actuellement avec une masse en baisse constante.
Non. La baisse se fait par sauts quand on réussit à mettre au point un
nouveau type de batterie (avec de nouvelles réactions chimiques).
Les batteries Tesla pèsent 4,7kg/kWh. Le pack de 100kWh doit donc peser
470kg. Il restera le même jusqu'à ce qu'une nouvelle combinaison chimique
soit mise au point.
<https://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/environnement/batterie-du-futur-50-kwh-dans-190-kg.html>
encore loin des 0,088 kg/kwh du gazole.
Plus la masse du réservoir qui n'est pas comptée. Et la masse de la
tuyauterie pour amener le carburant jusqu'à la chambre de combustion.
Et la masse de l'échappement tuyaux et pot. La masse du fil
électrique qui amène le courant depuis la batterie au moteur et
retour est négligeable.
vous oubliez l’électronique...
Post by Cardinal de Hère
A vue d'oeil en tenant compte du réservoir, de la tuyauterie et de
l'échappement on doit être pas loin de 1,5 kg/kWh. On n'est plus très
loin de l'égalité.
certainement pas...
Quels sont vos calculs?
La masse rapportée à l'énergie est calculée en prenant le poids total de
la batterie (électrolyte, cathode, anode, isolant, cadre de
conditionnement, etc). J'ai donc pris la masse totale d'un plein de 60 l
de diesel à 840g/l cela fait 50,4 kg, ce qui correspond à une énergie de
573 kWh. J'ai rajouté au poids du carburant celui du réservoir (100 kg),
de la tuyauterie (300 kg), du pot d'échappement (50 kg), des pompes,
filtres à essence et autres bidules (200 kg) soit 700 kg. Le rapport
masse sur énergie devient 700/573=1,2 kg/kWh. Et en comptant ce que j'ai
sans doute oublié comme l'appareillage électrique avec la batterie, les
bougies etc j'ai arrondi à 1,5 kg/kWh.
olivier B.
2017-11-11 16:28:13 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by anyone
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by oscar nügel
Post by Cardinal de Hère
Le Sat, 11 Nov 2017 12:40:34 +0100, Cardinal de Hère a
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries standardisées
et l'échange doit être standardisé aussi donc faisable
par un
robot
avec au besoin une assistance humaine pour les crétins.
Dans la pratique les batteries sont très lourdes et
prennent
beaucoup
de places.
En moyenne 250 kg actuellement avec une masse en baisse
constante.
Non. La baisse se fait par sauts quand on réussit à mettre au point un
nouveau type de batterie (avec de nouvelles réactions
chimiques).
Les batteries Tesla pèsent 4,7kg/kWh. Le pack de 100kWh doit
donc
peser
470kg. Il restera le même jusqu'à ce qu'une nouvelle
combinaison
chimique
soit mise au point.
<https://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/environnement/batterie-du-futur-50-kwh-dans-190-kg.html>
encore loin des 0,088 kg/kwh du gazole.
Plus la masse du réservoir qui n'est pas comptée. Et la masse de la
tuyauterie pour amener le carburant jusqu'à la chambre de combustion.
Et la masse de l'échappement tuyaux et pot. La masse du fil
électrique qui amène le courant depuis la batterie au moteur et
retour est négligeable.
vous oubliez l’électronique...
Post by Cardinal de Hère
A vue d'oeil en tenant compte du réservoir, de la tuyauterie et de
l'échappement on doit être pas loin de 1,5 kg/kWh. On n'est plus très
loin de l'égalité.
certainement pas...
Quels sont vos calculs?
La masse rapportée à l'énergie est calculée en prenant le poids total de
la batterie (électrolyte, cathode, anode, isolant, cadre de
conditionnement, etc). J'ai donc pris la masse totale d'un plein de 60 l
de diesel à 840g/l cela fait 50,4 kg, ce qui correspond à une énergie de
573 kWh. J'ai rajouté au poids du carburant celui du réservoir (100 kg),
de la tuyauterie (300 kg), du pot d'échappement (50 kg), des pompes,
filtres à essence et autres bidules (200 kg) soit 700 kg. Le rapport
masse sur énergie devient 700/573=1,2 kg/kWh. Et en comptant ce que j'ai
sans doute oublié comme l'appareillage électrique avec la batterie, les
bougies etc j'ai arrondi à 1,5 kg/kWh.
ce n'est plus une masse rapporté à l'énergie du carburant, mais de
celui-ci et du système de motorisation, sauf que je pense que la masse de
ce dernier serait à rapporter à l'ensemble du poids de carburant qu'il
aura consommé dans sa vie.

nous avons besoin d'un bond technologique sur le stockage de
l’électricité pour que ce médium s'impose de lui même sur le marché
du transport, pour le moment ça reste un problème.

Mon VAE dispose d'une batterie de 400Wh environ, elle participe pas mal au
poids de l'ensemble...
Paul Aubrin
2017-11-11 16:48:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by olivier B.
ce n'est plus une masse rapporté à l'énergie du carburant, mais de
celui-ci et du système de motorisation, sauf que je pense que la masse
de ce dernier serait à rapporter à l'ensemble du poids de carburant
qu'il aura consommé dans sa vie.
nous avons besoin d'un bond technologique sur le stockage de
l’électricité pour que ce médium s'impose de lui même sur le marché du
transport, pour le moment ça reste un problème.
Mon VAE dispose d'une batterie de 400Wh environ, elle participe pas mal
au poids de l'ensemble..
Le cardinal confond le poids du réservoir d'essence avec celui de la
carrosserie. Dans la pratique, ce qu'il faut comparer, c'est le poids du
moteur, transmission comprise, et de sa réserve d'énergie. Il faut
exclure tout ce qui est commun: direction, freins, lave-glace, etc. Dans
ces conditions, un rapport de 3 à 1 en faveur de la voiture thermique est
vraisemblable.
Cardinal de Hère
2017-11-11 17:16:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by olivier B.
ce n'est plus une masse rapporté à l'énergie du carburant, mais de
celui-ci et du système de motorisation, sauf que je pense que la masse
de ce dernier serait à rapporter à l'ensemble du poids de carburant
qu'il aura consommé dans sa vie.
nous avons besoin d'un bond technologique sur le stockage de
l’électricité pour que ce médium s'impose de lui même sur le marché du
transport, pour le moment ça reste un problème.
Mon VAE dispose d'une batterie de 400Wh environ, elle participe pas mal
au poids de l'ensemble..
Le cardinal confond le poids du réservoir d'essence avec celui de la
carrosserie. Dans la pratique, ce qu'il faut comparer, c'est le poids du
moteur, transmission comprise, et de sa réserve d'énergie. Il faut
exclure tout ce qui est commun: direction, freins, lave-glace, etc. Dans
ces conditions, un rapport de 3 à 1 en faveur de la voiture thermique est
vraisemblable.
Et l'antigel et les dispositifs antipollution et la masse du connard qui
roule dans une bagnole à explosion et celle de sa connasse de femme et
celle de ses crétins de lardons et celle du chien puant qu'ils se
trimballent et celle du chichon planqué dans l'arrache pneu. Il faut
tout compter.
Cardinal de Hère
2017-11-11 17:11:37 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by olivier B.
Post by Cardinal de Hère
Post by anyone
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by oscar nügel
Post by Cardinal de Hère
Le Sat, 11 Nov 2017 12:40:34 +0100, Cardinal de Hère a
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Il faut que toutes les voitures disposent de batteries standardisées
et l'échange doit être standardisé aussi donc faisable
par un
robot
avec au besoin une assistance humaine pour les crétins.
Dans la pratique les batteries sont très lourdes et
prennent
beaucoup
de places.
En moyenne 250 kg actuellement avec une masse en baisse constante.
Non. La baisse se fait par sauts quand on réussit à mettre au point un
nouveau type de batterie (avec de nouvelles réactions
chimiques).
Les batteries Tesla pèsent 4,7kg/kWh. Le pack de 100kWh doit
donc
peser
470kg. Il restera le même jusqu'à ce qu'une nouvelle
combinaison
chimique
soit mise au point.
<https://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/environnement/batterie-du-futur-50-kwh-dans-190-kg.html>
encore loin des 0,088 kg/kwh du gazole.
Plus la masse du réservoir qui n'est pas comptée. Et la masse de la
tuyauterie pour amener le carburant jusqu'à la chambre de combustion.
Et la masse de l'échappement tuyaux et pot. La masse du fil
électrique qui amène le courant depuis la batterie au moteur et
retour est négligeable.
vous oubliez l’électronique...
Post by Cardinal de Hère
A vue d'oeil en tenant compte du réservoir, de la tuyauterie et de
l'échappement on doit être pas loin de 1,5 kg/kWh. On n'est plus très
loin de l'égalité.
certainement pas...
Quels sont vos calculs?
La masse rapportée à l'énergie est calculée en prenant le poids total de
la batterie (électrolyte, cathode, anode, isolant, cadre de
conditionnement, etc). J'ai donc pris la masse totale d'un plein de 60 l
de diesel à 840g/l cela fait 50,4 kg, ce qui correspond à une énergie de
573 kWh. J'ai rajouté au poids du carburant celui du réservoir (100 kg),
de la tuyauterie (300 kg), du pot d'échappement (50 kg), des pompes,
filtres à essence et autres bidules (200 kg) soit 700 kg. Le rapport
masse sur énergie devient 700/573=1,2 kg/kWh. Et en comptant ce que j'ai
sans doute oublié comme l'appareillage électrique avec la batterie, les
bougies etc j'ai arrondi à 1,5 kg/kWh.
ce n'est plus une masse rapporté à l'énergie du carburant, mais de
celui-ci et du système de motorisation, sauf que je pense que la masse de
ce dernier serait à rapporter à l'ensemble du poids de carburant qu'il
aura consommé dans sa vie.
Attends coco, si tu ne prends que le carburant je te nique : c'est quoi
la masse des électrons qui servent de carburant au moteur électrique !
olivier B.
2017-11-11 17:24:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by olivier B.
Post by Cardinal de Hère
la batterie (électrolyte, cathode, anode, isolant, cadre de
conditionnement, etc). J'ai donc pris la masse totale d'un plein de 60 l
de diesel à 840g/l cela fait 50,4 kg, ce qui correspond à une énergie de
573 kWh. J'ai rajouté au poids du carburant celui du réservoir (100 kg),
de la tuyauterie (300 kg), du pot d'échappement (50 kg), des pompes,
filtres à essence et autres bidules (200 kg) soit 700 kg. Le rapport
masse sur énergie devient 700/573=1,2 kg/kWh. Et en comptant ce que j'ai
sans doute oublié comme l'appareillage électrique avec la batterie, les
bougies etc j'ai arrondi à 1,5 kg/kWh.
ce n'est plus une masse rapporté à l'énergie du carburant, mais de
celui-ci et du système de motorisation, sauf que je pense que la masse de
ce dernier serait à rapporter à l'ensemble du poids de carburant qu'il
aura consommé dans sa vie.
Attends coco, si tu ne prends que le carburant je te nique : c'est quoi
la masse des électrons qui servent de carburant au moteur électrique !
je ne sais pas, mais je ne pense pas que cela soit pertinent lorsque l'on
parle de la masse à embarquer pour disposer d'une certaine quantité
d'énergie.

faire un calcul qui inclue aussi la masse nécessaire pour exploité cette
énergie ne me semble pas dépourvu d’intérêt pour autant, le
nucléaire par exemple présente un rapport quantité d'énergie/poids qui
doit surclasser de loin le gasoil, mais le matériel nécessaire pour
l'exploiter en toute sécurité par contre...
Duzz'
2017-11-11 16:36:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by anyone
Quels sont vos calculs?
La masse rapportée à l'énergie est calculée en prenant le poids total de
la batterie (électrolyte, cathode, anode, isolant, cadre de
conditionnement, etc). J'ai donc pris la masse totale d'un plein de 60 l
de diesel à 840g/l cela fait 50,4 kg, ce qui correspond à une énergie de
573 kWh. J'ai rajouté au poids du carburant celui du réservoir (100 kg),
de la tuyauterie (300 kg), du pot d'échappement (50 kg), des pompes,
filtres à essence et autres bidules (200 kg) soit 700 kg. Le rapport
masse sur énergie devient 700/573=1,2 kg/kWh. Et en comptant ce que j'ai
sans doute oublié comme l'appareillage électrique avec la batterie, les
bougies etc j'ai arrondi à 1,5 kg/kWh.
Hum ... avec 650 kg de quincaillerie pour un plein de 60 litres, cette
voiture est un char d’assaut.
Paul Aubrin
2017-11-11 16:49:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
Post by anyone
Quels sont vos calculs?
La masse rapportée à l'énergie est calculée en prenant le poids total de
la batterie (électrolyte, cathode, anode, isolant, cadre de
conditionnement, etc). J'ai donc pris la masse totale d'un plein de 60
l de diesel à 840g/l cela fait 50,4 kg, ce qui correspond à une énergie
de 573 kWh. J'ai rajouté au poids du carburant celui du réservoir (100
kg), de la tuyauterie (300 kg), du pot d'échappement (50 kg), des
pompes, filtres à essence et autres bidules (200 kg) soit 700 kg. Le
rapport masse sur énergie devient 700/573=1,2 kg/kWh. Et en comptant ce
que j'ai sans doute oublié comme l'appareillage électrique avec la
batterie, les bougies etc j'ai arrondi à 1,5 kg/kWh.
Hum ... avec 650 kg de quincaillerie pour un plein de 60 litres, cette
voiture est un char d’assaut.
Le cardinal n'achète que des voitures blindées.
Quidam, le chien propre
2017-11-11 16:53:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
Post by anyone
Quels sont vos calculs?
La masse rapportée à l'énergie est calculée en prenant le poids total de
la batterie (électrolyte, cathode, anode, isolant, cadre de
conditionnement, etc). J'ai donc pris la masse totale d'un plein de 60
l de diesel à 840g/l cela fait 50,4 kg, ce qui correspond à une énergie
de 573 kWh. J'ai rajouté au poids du carburant celui du réservoir (100
kg), de la tuyauterie (300 kg), du pot d'échappement (50 kg), des
pompes, filtres à essence et autres bidules (200 kg) soit 700 kg. Le
rapport masse sur énergie devient 700/573=1,2 kg/kWh. Et en comptant ce
que j'ai sans doute oublié comme l'appareillage électrique avec la
batterie, les bougies etc j'ai arrondi à 1,5 kg/kWh.
Hum ... avec 650 kg de quincaillerie pour un plein de 60 litres, cette
voiture est un char d’assaut.
Le cardinal n'achète que des voitures blindées.
Il est menacé.
--

Lebref
2017-11-11 16:58:18 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Quidam, le chien propre
Post by Paul Aubrin
Le cardinal n'achète que des voitures blindées.
Il est menacé.
Il est exaspérant.
Mamamouchi de Ripoublique Française
2017-11-11 17:04:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Une tete a claques. Ouais.
Meme dans un vehicule blinde, le cardinal bourrique ne serait pas a l'abri.
Cardinal de Hère
2017-11-11 17:18:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Mamamouchi de Ripoublique Française
Une tete a claques. Ouais.
Meme dans un vehicule blinde, le cardinal bourrique ne serait pas a l'abri.
Je vais t'en foutre des claques, connard !
jmh
2017-11-11 17:08:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Lebref
Post by Quidam, le chien propre
Post by Paul Aubrin
Le cardinal n'achète que des voitures blindées.
Il est menacé.
Il est exaspérant.
Oui mais c'est un gentleman
Cardinal de Hère
2017-11-11 17:18:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
Post by anyone
Quels sont vos calculs?
La masse rapportée à l'énergie est calculée en prenant le poids total de
la batterie (électrolyte, cathode, anode, isolant, cadre de
conditionnement, etc). J'ai donc pris la masse totale d'un plein de 60
l de diesel à 840g/l cela fait 50,4 kg, ce qui correspond à une énergie
de 573 kWh. J'ai rajouté au poids du carburant celui du réservoir (100
kg), de la tuyauterie (300 kg), du pot d'échappement (50 kg), des
pompes, filtres à essence et autres bidules (200 kg) soit 700 kg. Le
rapport masse sur énergie devient 700/573=1,2 kg/kWh. Et en comptant ce
que j'ai sans doute oublié comme l'appareillage électrique avec la
batterie, les bougies etc j'ai arrondi à 1,5 kg/kWh.
Hum ... avec 650 kg de quincaillerie pour un plein de 60 litres, cette
voiture est un char d’assaut.
Le cardinal n'achète que des voitures blindées.
Attendez, il y a tout plein de tuyaux, de bidules pour faire marcher un
moteur à explosion. Parce que si on ne compte que la masse du carburant
je demande que l'on ne compte que celle des électrons qui font tourner
le moteur !
Cardinal de Hère
2017-11-11 10:49:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by Cardinal de Hère
Au lieu d'attendre la recharge de leur batterie les gens laissent leur
batterie vide et repartent avec une batterie chargée
Il aura fallu les recharger avant, c'est le même problème.
Si une station-recharge procède à l'échange maximal de 100 batteries par
heure et qu'il faille 3 heures pour recharger chaque batterie un stock
de 100 batteries chargées par heure est suffisant, ce qui implique
d'avoir 300 batteries :

Chaque batterie suit le cycle (avec début=fin) :
heure h --> heure h+1 --> heure h+2 --> heure h+3
charge 0 --> charge 1/3 --> charge 2/3 --> charge 3/3=charge 0

heure h+1 --> heure h+2 --> heure h+3 --> heure h+4
charge 1/3 --> charge 2/3 --> charge 3/3=charge 0 --> charge 1/3

heure h+2 --> heure h+3 --> heure h+4 --> heure h+5
charge 2/3 --> charge 3/3=charge 0 --> charge 1/3 --> charge 2/3

heure h+3 --> heure h+4 --> heure h+5 --> heure h+6
charge 3/3=charge 0 --> charge 1/3 --> charge 2/3 --> charge 3/3=charge 0

etc.

Si la charge est de 2 heures alors 200 batteries pourraient suffire
(cycle début=fin).

heure h --> heure h+1 --> heure h+2
charge 2/2= charge 0 --> charge 1/2 --> charge 2/2=charge 0

heure h+1 --> heure h+2 --> heure h+3
charge 1/2 --> charge 2/2= charge 0 --> charge 1/2

heure h+2 --> heure h+3 --> heure h+4
charge 2/2= charge 0 --> charge 1/2 --> charge 2/2=charge 0

etc
Post by anyone
Puis commercialement cette solution semble foireuse: échanger une
batterie neuve contre une autre en fin de vie n'est probablement pas une
bonne affaire...
La batterie échangée n'appartient pas au conducteur mais au réseau de
stations d'échange et elle est distincte de la batterie qui appartient
au conducteur.
Post by anyone
Post by Cardinal de Hère
 C'est encore plus rapide que le plein d'essence.
Ha bon, ça existe?
L'échange est instantané et peut se faire par distributeur : du côté
gauche on rentre la batterie usagée et du côté droit on sort la batterie
neuve. Des jeunes peuvent se faire de l'argent en aidant les croulants,
les gâteux, les invalides et les crétins à changer leur batterie.
Post by anyone
Post by Cardinal de Hère
 Ensuite il faut organiser un réseau de
stations-recharges suffisamment dense pour que les voitures
électriques puissent s'approvisionner sans problème.
Vi yaka ! quel est le cout de ce réseau?
Quelle importance ? On remplace ce satané pétrole par de l'énergie
nucléaire de quatrième génération. Tout le monde est gagnant, les
chômeurs qui trouvent du boulot, gagnent de l'argent, paient des
cotisations, dépensent plus d'argent donc entretiennent le cycle vertueux :
"investissement --> emploi --> dépense --> investissement"
les patrons, l'état qui voit les déficits disparaître etc.

Le nerf de la guerre économique n'est pas l'argent c'est l'énergie. Il
faut bien sûr briser les structures économiques actuelles malthusiennes,
réactionnaires, fascistes et créatrices de bulles financières en :
- Rétablissant le protectionnisme pour tous les pays. Rétablir le
protectionnisme cela signifie avoir impérativement des échanges
durablement équilibrés.
- Contrôlant les mouvement de capitaux. Contrôler les mouvement de
capitaux ça ne signifie pas les interdire mais interdire les
investissements qui risquent de créer soit un déséquilibre dans les
échanges comme la délocalisation de l'industrie nationale soit des
bulles stupides dues à l'engouement de crétins qui se la pètent.
- Ajustant le taux de change de la monnaie afin de maintenir le juste
équilibre dans les échanges en tenant compte de la spécificité de chaque
pays. La France veut dépenser plus d'argent dans sa fonction publique,
dans l'accueil des immigrés, dans les DOM-TOM, dans le paraître que sont
l'armée surdimensionnée, la force de frappe, les sous-marins nucléaires,
le porte-avion, un système social aux petits oignons ? Très bien. Il
suffit d'ajuster l'économie en consommant plus d'énergie, en protégeant
davantage l'industrie nationale, en jouant sur le taux de change pour
avoir des échanges équilibrés.
- Passant au nucléaire de quatrième génération. La France a des réserves
pour 100 ans de fonctionnement de réacteurs. Elle a du thorium en grande
quantité en Bretagne. Elle peut se procurer à l'étranger le peu
d'uranium et de thorium qu'il lui faudrait pour conserver les stocks
nationaux à 100 ans de réserves.

C'est aussi simple que cela. Et s'il y a des têtes de cons pour hurler à
la dictature et bien dis-leur qu'aujourd'hui nous vivons sous dictature
de la finance, des multinationales, des marchés, des médias et des
oligarchies qui contrôlent la finance, les multinationales, les marchés
et les médias. Et ça suffit, cette vermine doit passer la main de gré ou
de force.

Qu'on ne me dise pas que cette politique est impossible à mener dans un
seul pays. C'est faux. La Chine s'est développée en pratiquant le
protectionnisme, le contrôle des taux de change et des mouvements de
capitaux. Et avec la Chine l'Inde, les deux Corée, le Japon, Taïwan etc.
La France est un pays de crétins dirigé par des crétins incapables de
construire une industrie capable de rivaliser avec l'industrie allemande
ou chinoise. Et ces crétins prétendent qu'il faut tuer l'industrie
nationale et étrangler le peuple français pour résoudre les problèmes de
la France. Mais le pire n'est pas là, dans cette absence de politique
industrielle, dans ce suivisme pédérastique de nos élites, dans cette
absence totale de vision stratégique, non, le pire c'est l'abrutissement
du peuple entretenu par des millions de seconds couteaux qui matraquent
à longueur de journée la propagande libérale. Le grand drame de la
France c'est sa crétinisation de masse, produite principalement par sa
petite religion de merde : l'hédonisme athée. Et c'est pourquoi il faut
que la France, le peuple français en bavent à mort jusqu'à ce qu'ils
crèvent ou reviennent de leurs erreurs. C'est pourquoi le refus de toute
réforme radicale joue un rôle important en accélérant la décomposition
du pays et en rendant la souffrance intolérable au peuple.
olivier B.
2017-11-11 11:01:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by anyone
Puis commercialement cette solution semble foireuse: échanger une
batterie neuve contre une autre en fin de vie n'est probablement pas une
bonne affaire...
La batterie échangée n'appartient pas au conducteur mais au réseau de
stations d'échange et elle est distincte de la batterie qui appartient
au conducteur.
le principe de la consigne gaz, ça fonctionne plutôt bien.
Cardinal de Hère
2017-11-11 11:07:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by olivier B.
Post by Cardinal de Hère
Post by anyone
Puis commercialement cette solution semble foireuse: échanger une
batterie neuve contre une autre en fin de vie n'est probablement pas une
bonne affaire...
La batterie échangée n'appartient pas au conducteur mais au réseau de
stations d'échange et elle est distincte de la batterie qui appartient
au conducteur.
le principe de la consigne gaz, ça fonctionne plutôt bien.
Voilà une remarque positive ! C'est tellement rare que ça mérite d'être
souligné. Quand il est question de bagnoles certains individus
réagissent comme s'il était question de leur pénis ou de leur vagin.
Ascadix
2017-11-11 17:26:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by olivier B.
Post by Cardinal de Hère
Post by anyone
Puis commercialement cette solution semble foireuse: échanger une
batterie neuve contre une autre en fin de vie n'est probablement pas une
bonne affaire...
La batterie échangée n'appartient pas au conducteur mais au réseau de
stations d'échange et elle est distincte de la batterie qui appartient
au conducteur.
le principe de la consigne gaz, ça fonctionne plutôt bien.
Voilà une remarque positive ! C'est tellement rare que ça mérite d'être
souligné. Quand il est question de bagnoles certains individus réagissent
comme s'il était question de leur pénis ou de leur vagin.
Mais pourquoi un telle excitation autour de ces technos coûteuses et
polluantes, à l'avenir douteux, à base de batteries ?

Et pourquoi un tel désinteret autour des technos pile à combustible ?

C'est une techno déjà bien connue, ça permettrait d'utiliser de façon
utile et moins abérante les parcs éoliens. Et l'hydrogéne, ça se stock
efficacement, contrairement à l'electricité qui reste quand même
globalement un truc instockable de fàçon efficace.
--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça
arrive.
olivier B.
2017-11-11 17:25:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Ascadix
Post by Cardinal de Hère
Post by olivier B.
Post by Cardinal de Hère
Post by anyone
Puis commercialement cette solution semble foireuse: échanger une
batterie neuve contre une autre en fin de vie n'est probablement pas une
bonne affaire...
La batterie échangée n'appartient pas au conducteur mais au réseau de
stations d'échange et elle est distincte de la batterie qui appartient
au conducteur.
le principe de la consigne gaz, ça fonctionne plutôt bien.
Voilà une remarque positive ! C'est tellement rare que ça mérite d'être
souligné. Quand il est question de bagnoles certains individus réagissent
comme s'il était question de leur pénis ou de leur vagin.
Mais pourquoi un telle excitation autour de ces technos coûteuses et
polluantes, à l'avenir douteux, à base de batteries ?
Et pourquoi un tel désinteret autour des technos pile à combustible ?
y'en a pas, parlons en, donne des sources
Post by Ascadix
C'est une techno déjà bien connue, ça permettrait d'utiliser de façon
utile et moins abérante les parcs éoliens. Et l'hydrogéne, ça se stock
efficacement, contrairement à l'electricité qui reste quand même
globalement un truc instockable de fàçon efficace.
certes :-/

oscar nügel
2017-11-11 12:05:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Et
en plus ça créerait des emplois en grand nombre.
toute solution qui créé des emplois en grand nombre est par définition
trop chère. le but d'une évolution économique, c'est d'être bon marché
pour trouver un marché et remplacer une autre technique plus chère, pas
de créer des emplois dont il faudrait payer les salaires.

oscar nügel
Cardinal de Hère
2017-11-11 13:03:06 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by oscar nügel
Post by Cardinal de Hère
 Et
en plus ça créerait des emplois en grand nombre.
toute solution qui créé des emplois en grand nombre est par définition
trop chère. le but d'une évolution économique, c'est d'être bon marché
pour trouver un marché et remplacer une autre technique plus chère, pas
de créer des emplois dont il faudrait payer les salaires.
Non. C'est de la beauferie à l'état pur. L'argent est secondaire. Ce qui
est primordial c'est l'énergie. Sans argent l'énergie existe toujours,
sans énergie l'argent ne sert à rien. Les opérateurs humains sont
nécessaires pour effectuer des tâches complexes dans lesquelles il faut
interagir avec d'autres êtres humains. Les remplacer par des machines
seraient éminemment coûteux en recherche et développement, en
investissement et surtout en énergie ! Au lieu d'économiser de
précieuses ressources énergétiques non renouvelables à l'échelle humaine
(le thorium, l'uranium) on les gaspillerait ce qui est vraiment stupide.
Mamamouchi de Ripoublique Française
2017-11-10 22:19:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
: le MIT s'est toutefois basé
: sur une Model S située dans le Midwest
: américain, où l'électricité est
: en partie faite à partir d'énergie
: fossile).

Moi aussi, les faux cils de ma voisine le donne de l'energie
Mamamouchi de Ripoublique Française
2017-11-10 22:33:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
: le MIT s'est toutefois basé
: sur une Model S située dans le Midwest
: américain, où l'électricité est
: en partie faite à partir d'énergie
: fossile).

Moi aussi, les faux cils de ma voisine me donnent de l'énergie
Dobb
2017-11-11 10:12:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Mamamouchi de Ripoublique Française
Moi aussi, les faux cils de ma voisine me donnent de l'énergie
Les faux cils et la mare d'eau sont les deux mamelles des voisines
communistes.

Dobb
Mamamouchi de Ripoublique Française
2017-11-10 22:30:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Ouais bon, la Tesla S c'est tout de même 700ch.
Pour le poids d'une berline.

Et si on la branche sur un reseau a energie durable, ca fait un vehicule efficace sans aucune production de co2
François Guillet
2017-11-11 17:10:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
...Comme quoi, tant que l'on n'aura pas résolu le
problème de la production d'énergie électrique, nous tournerons toujours en
rond, mais avec des kilos de lithium à gérer.
Il n'y a pas de problème de production : le nucléaire, ça marche, et
côté CO2, au mieux.
Le problème de l'électricité, c'est le stockage. Ou alors il faudrait
la produire par de nouveaux moyens embarquables, par exemple à partir
d'hydrogène. Là ça devient nettement plus complexe, couteux, avec un
nouveau réseau de distribution global à mettre en place.
Loading...