Discussion:
Préparez vos miches pour la prochaine crise décennale
(trop ancien pour répondre)
Cardinal de Hère
2018-03-11 14:07:20 UTC
Permalink
Raw Message
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques centrales,
américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner la planche à
billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet argent n'a pas
atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation. Par contre il
s'est investi dans la sphère financière, créant des bulles qui tôt ou
tard finiront par exploser avec, c'est inévitable, des conséquences
graves pour l'économie réelle.

La dernière crise de 2008-2009 (crise économique qui a suivi l'explosion
de la bulle immobilière aux USA (crise des subprimes) a entraîné des
émeutes de la faim dans les pays arabes et de graves problèmes en
Afrique Noire.

Alors mes biquets, vous êtes prêts pour la mauvaise nouvelle ? La
dernière crise décennale c'était en 2008-2009. La prochaine est donc
imminente. Lors de la dernière crise il y avait eu des émeutes de la
faim dans les pays arabes. Aujourd'hui l'Algérie est au bord de la
banqueroute et au bout de sa rente pétrolière. Les autres pays d'Afrique
du Nord ne valent guère mieux, quand à l'Afrique Noire elle croule sous
les dettes et le sous-développement économique. Vous imaginez la
suite... Non ? Allons, allons, c'est évident : une crise migratoire
comme vous n'en avez jamais vu avec des dizaines de millions de
personnes se ruant vers l'Europe est dans les tuyaux ! Ça y est, on a
compris ? A la bonne heure ! Notez bien que ça ne sert à rien d'être
prévenu puisque le mal, l'élection de Makrrroune, est fait. Il ne vous
reste plus qu'à préparer la vaseline.


Cardinal de Hère
2018-03-11 14:10:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques centrales,
américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner la planche à
billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet argent n'a pas
atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation. Par contre il
s'est investi dans la sphère financière, créant des bulles qui tôt ou
tard finiront par exploser avec, c'est inévitable, des conséquences
graves pour l'économie réelle.
La dernière crise de 2008-2009 (crise économique qui a suivi l'explosion
de la bulle immobilière aux USA (crise des subprimes) a entraîné des
émeutes de la faim dans les pays arabes et de graves problèmes en
Afrique Noire.
Alors mes biquets, vous êtes prêts pour la mauvaise nouvelle ? La
dernière crise décennale c'était en 2008-2009. La prochaine est donc
imminente. Lors de la dernière crise il y avait eu des émeutes de la
faim dans les pays arabes. Aujourd'hui l'Algérie est au bord de la
banqueroute et au bout de sa rente pétrolière. Les autres pays d'Afrique
du Nord ne valent guère mieux, quand à l'Afrique Noire elle croule sous
les dettes et le sous-développement économique. Vous imaginez la
suite... Non ? Allons, allons, c'est évident : une crise migratoire
comme vous n'en avez jamais vu avec des dizaines de millions de
personnes se ruant vers l'Europe est dans les tuyaux ! Ça y est, on a
compris ? A la bonne heure ! Notez bien que ça ne sert à rien d'être
prévenu puisque le mal, l'élection de Makrrroune, est fait. Il ne vous
reste plus qu'à préparer la vaseline.
http://youtu.be/hglsAN6OeO8
Jusqu'à 49m.
"René Groumal
2018-03-11 14:51:22 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques
centrales, américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner la
planche à billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet argent
n'a pas atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation. Par
contre il s'est investi dans la sphère financière, créant des bulles
qui tôt ou tard finiront par exploser avec, c'est inévitable, des
conséquences graves pour l'économie réelle.
La dernière crise de 2008-2009 (crise économique qui a suivi
l'explosion de la bulle immobilière aux USA (crise des subprimes) a
entraîné des émeutes de la faim dans les pays arabes et de graves
problèmes en Afrique Noire.
Alors mes biquets, vous êtes prêts pour la mauvaise nouvelle ? La
dernière crise décennale c'était en 2008-2009. La prochaine est donc
imminente. Lors de la dernière crise il y avait eu des émeutes de la
faim dans les pays arabes. Aujourd'hui l'Algérie est au bord de la
banqueroute et au bout de sa rente pétrolière. Les autres pays
d'Afrique du Nord ne valent guère mieux, quand à l'Afrique Noire elle
croule sous les dettes et le sous-développement économique. Vous
imaginez la suite... Non ? Allons, allons, c'est évident : une crise
migratoire comme vous n'en avez jamais vu avec des dizaines de
millions de personnes se ruant vers l'Europe est dans les tuyaux ! Ça
y est, on a compris ? A la bonne heure ! Notez bien que ça ne sert à
rien d'être prévenu puisque le mal, l'élection de Makrrroune, est
fait. Il ne vous reste plus qu'à préparer la vaseline.
http://youtu.be/hglsAN6OeO8
Jusqu'à 49m.
Michel Drac est un des suppôts de la fachosphère et un habitant du
marigot du facho franco-suisse Soral.
Pas surpris d'y trouver aussi notre bourrique intégriste.
--
Faisons l'Europe confédérale et sortons de cette UE qui en est la
caricature.
"René Groumal
2018-03-11 14:43:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques centrales,
américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner la planche à
billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet argent n'a pas
atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation. Par contre il
s'est investi dans la sphère financière, créant des bulles qui tôt ou
tard finiront par exploser avec, c'est inévitable, des conséquences
graves pour l'économie réelle.
La dernière crise de 2008-2009 (crise économique qui a suivi l'explosion
de la bulle immobilière aux USA (crise des subprimes) a entraîné des
émeutes de la faim dans les pays arabes et de graves problèmes en
Afrique Noire.
Alors mes biquets, vous êtes prêts pour la mauvaise nouvelle ? La
dernière crise décennale c'était en 2008-2009. La prochaine est donc
imminente. Lors de la dernière crise il y avait eu des émeutes de la
faim dans les pays arabes. Aujourd'hui l'Algérie est au bord de la
banqueroute et au bout de sa rente pétrolière. Les autres pays d'Afrique
du Nord ne valent guère mieux, quand à l'Afrique Noire elle croule sous
les dettes et le sous-développement économique. Vous imaginez la
suite... Non ? Allons, allons, c'est évident : une crise migratoire
comme vous n'en avez jamais vu avec des dizaines de millions de
personnes se ruant vers l'Europe est dans les tuyaux ! Ça y est, on a
compris ? A la bonne heure ! Notez bien que ça ne sert à rien d'être
prévenu puisque le mal, l'élection de Makrrroune, est fait. Il ne vous
reste plus qu'à préparer la vaseline.
http://youtu.be/hglsAN6OeO8
Triste crétin qu passe son temps à annoncer des catastrophes ou qui
n'arrivent jamais ou que tout le monde a vu avant lui.
A noter la phrase finale de son message comme souvent chez lui en
rapport avec son fort tropisme pour la zone ano-rectale.
--
Faisons l'Europe confédérale et sortons de cette UE qui en est la
caricature.
s***@free.fr
2018-03-11 15:22:48 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques centrales,
américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner la planche à
billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet argent n'a pas
atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation. Par contre il
s'est investi dans la sphère financière, créant des bulles qui tôt ou
tard finiront par exploser avec, c'est inévitable, des conséquences
graves pour l'économie réelle.
La dernière crise de 2008-2009 (crise économique qui a suivi l'explosion
de la bulle immobilière aux USA (crise des subprimes) a entraîné des
émeutes de la faim dans les pays arabes et de graves problèmes en
Afrique Noire.
Alors mes biquets, vous êtes prêts pour la mauvaise nouvelle ? La
dernière crise décennale c'était en 2008-2009. La prochaine est donc
imminente. Lors de la dernière crise il y avait eu des émeutes de la
faim dans les pays arabes. Aujourd'hui l'Algérie est au bord de la
banqueroute et au bout de sa rente pétrolière. Les autres pays d'Afrique
du Nord ne valent guère mieux, quand à l'Afrique Noire elle croule sous
les dettes et le sous-développement économique. Vous imaginez la
suite... Non ? Allons, allons, c'est évident : une crise migratoire
comme vous n'en avez jamais vu avec des dizaines de millions de
personnes se ruant vers l'Europe est dans les tuyaux ! Ça y est, on a
compris ? A la bonne heure ! Notez bien que ça ne sert à rien d'être
prévenu puisque le mal, l'élection de Makrrroune, est fait. Il ne vous
reste plus qu'à préparer la vaseline.
http://youtu.be/hglsAN6OeO8
Quand tu seras sortie de ton état de léthargie, tu sauras que les crises sont nécessaire et que malgrès les dégâts qu'elles causent elles renforcent les sociétés et le système qui les fait vivre.

Il serait intéressant que tu nous produises un système qui pourrait évoluer et progresser sans connaître de crises.

Sinon pour ta gouverne sache que l'URSS n'a connu qu'une seule crise, celle qui conduira à son effondrement.
Toutes les autres ayant savamment été niées et étouffées pour tromper le peuple et le reste de l'humanité.

Le problème n'est pas la crise, mais la capacité de les surmonter.

Papy, chaque fois qu'une crise est surmontée c'est un échec pour tes théories à la con.

Réfléchis un peu !
Cardinal de Hère
2018-03-11 15:40:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by s***@free.fr
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques centrales,
américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner la planche à
billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet argent n'a pas
atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation. Par contre il
s'est investi dans la sphère financière, créant des bulles qui tôt ou
tard finiront par exploser avec, c'est inévitable, des conséquences
graves pour l'économie réelle.
La dernière crise de 2008-2009 (crise économique qui a suivi l'explosion
de la bulle immobilière aux USA (crise des subprimes) a entraîné des
émeutes de la faim dans les pays arabes et de graves problèmes en
Afrique Noire.
Alors mes biquets, vous êtes prêts pour la mauvaise nouvelle ? La
dernière crise décennale c'était en 2008-2009. La prochaine est donc
imminente. Lors de la dernière crise il y avait eu des émeutes de la
faim dans les pays arabes. Aujourd'hui l'Algérie est au bord de la
banqueroute et au bout de sa rente pétrolière. Les autres pays d'Afrique
du Nord ne valent guère mieux, quand à l'Afrique Noire elle croule sous
les dettes et le sous-développement économique. Vous imaginez la
suite... Non ? Allons, allons, c'est évident : une crise migratoire
comme vous n'en avez jamais vu avec des dizaines de millions de
personnes se ruant vers l'Europe est dans les tuyaux ! Ça y est, on a
compris ? A la bonne heure ! Notez bien que ça ne sert à rien d'être
prévenu puisque le mal, l'élection de Makrrroune, est fait. Il ne vous
reste plus qu'à préparer la vaseline.
http://youtu.be/hglsAN6OeO8
Quand tu seras sortie de ton état de léthargie, tu sauras que les crises sont nécessaire et que malgrès les dégâts qu'elles causent elles renforcent les sociétés et le système qui les fait vivre.
Il serait intéressant que tu nous produises un système qui pourrait évoluer et progresser sans connaître de crises.
Sinon pour ta gouverne sache que l'URSS n'a connu qu'une seule crise, celle qui conduira à son effondrement.
Toutes les autres ayant savamment été niées et étouffées pour tromper le peuple et le reste de l'humanité.
Le problème n'est pas la crise, mais la capacité de les surmonter.
Papy, chaque fois qu'une crise est surmontée c'est un échec pour tes théories à la con.
Réfléchis un peu !
Quelques dizaines de millions d'immigrants en plus et l'Europe devient
un bordel ambiant, quelques centaines de millions et c'est un désert
comme après le passage des nuées de sauterelles.

Comment éviter les crises ? La prochaine crise proviendra de
l'éclatement des bulles financières. Pourquoi les bulles financières
existent-elles ? Parce que les capitalistes, les actionnaires, les
rentiers ont trop d'argent et l'investissent dans tout et n'importe
quoi. Pourquoi les capitalistes, les actionnaires, les rentiers ont-ils
trop d'argent ? Parce que cet argent en trop aurait dû être distribué au
peuple qui l'aurait dépensé accroissant ainsi la demande et permettant à
l'investissement d'être rentable et non pas spéculatif.

Pour ne pas avoir de crises graves il faut surtout, il fallait surtout
ne pas élire Makrrroune. Mais le Français est torve, bête, imbécile. On
lui explique et il ne comprend pas, on le met en garde et il n'écoute
pas, on lui montre et il ne regarde pas afin de rester bête, d'en
prendre plein sa sale gueule et de se ramasser la branlée du millénaire.
"René Groumal
2018-03-11 15:57:13 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by s***@free.fr
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques centrales,
américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner la planche à
billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet argent n'a pas
atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation. Par contre il
s'est investi dans la sphère financière, créant des bulles qui tôt ou
tard finiront par exploser avec, c'est inévitable, des conséquences
graves pour l'économie réelle.
La dernière crise de 2008-2009 (crise économique qui a suivi l'explosion
de la bulle immobilière aux USA (crise des subprimes) a entraîné des
émeutes de la faim dans les pays arabes et de graves problèmes en
Afrique Noire.
Alors mes biquets, vous êtes prêts pour la mauvaise nouvelle ? La
dernière crise décennale c'était en 2008-2009. La prochaine est donc
imminente. Lors de la dernière crise il y avait eu des émeutes de la
faim dans les pays arabes. Aujourd'hui l'Algérie est au bord de la
banqueroute et au bout de sa rente pétrolière. Les autres pays d'Afrique
du Nord ne valent guère mieux, quand à l'Afrique Noire elle croule sous
les dettes et le sous-développement économique. Vous imaginez la
suite... Non ? Allons, allons, c'est évident : une crise migratoire
comme vous n'en avez jamais vu avec des dizaines de millions de
personnes se ruant vers l'Europe est dans les tuyaux ! Ça y est, on a
compris ? A la bonne heure ! Notez bien que ça ne sert à rien d'être
prévenu puisque le mal, l'élection de Makrrroune, est fait. Il ne vous
reste plus qu'à préparer la vaseline.
http://youtu.be/hglsAN6OeO8
Quand tu seras sortie de ton état de léthargie, tu sauras que les
crises sont nécessaire et que malgrès les dégâts qu'elles causent
elles renforcent les sociétés et le système qui les fait vivre.
Il serait intéressant que tu nous produises un système qui pourrait
évoluer et progresser sans connaître de crises.
Sinon pour ta gouverne sache que l'URSS n'a connu qu'une seule crise,
celle qui conduira à son effondrement.
Toutes les autres ayant savamment été niées et étouffées pour tromper
le peuple et le reste de l'humanité.
Le problème n'est pas la crise, mais la capacité de les surmonter.
Papy, chaque fois qu'une crise est surmontée c'est un échec pour tes
théories à la con.
Réfléchis un peu !
Quelques dizaines de millions d'immigrants en plus et l'Europe devient
un bordel ambiant, quelques centaines de millions et c'est un désert
comme après le passage des nuées de sauterelles.
Comment éviter les crises ? La prochaine crise proviendra de
l'éclatement des bulles financières. Pourquoi les bulles financières
existent-elles ? Parce que les capitalistes, les actionnaires, les
rentiers ont trop d'argent et l'investissent dans tout et n'importe
quoi. Pourquoi les capitalistes, les actionnaires, les rentiers ont-ils
trop d'argent ? Parce que cet argent en trop aurait dû être distribué au
peuple qui l'aurait dépensé accroissant ainsi la demande et permettant à
l'investissement d'être rentable et non pas spéculatif.
Pour ne pas avoir de crises graves il faut surtout, il fallait surtout
ne pas élire Makrrroune. Mais le Français est torve, bête, imbécile. On
lui explique et il ne comprend pas, on le met en garde et il n'écoute
pas, on lui montre et il ne regarde pas afin de rester bête, d'en
prendre plein sa sale gueule et de se ramasser la branlée du millénaire.
Tu t'es regardé petit prétentieux ?
Pourquoi voudrais-tu que les Français qui entre parenthèses t'enchosent
tiennent compte des vaticinations d'un obscur catho intégriste réfugié
au Brésil ou il passe son temps a dégobiller sur eux sa bile rance de
vieux réac ?
Va te coucher pépé.
--
Faisons l'Europe confédérale et sortons de cette UE qui en est la
caricature.
Duzz'
2018-03-11 18:32:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Pour ne pas avoir de crises graves il faut surtout, il fallait surtout
ne pas élire Makrrroune. Mais le Français est torve, bête, imbécile. On
lui explique et il ne comprend pas, on le met en garde et il n'écoute
pas, on lui montre et il ne regarde pas afin de rester bête, d'en
prendre plein sa sale gueule et de se ramasser la branlée du millénaire.
Dans tes crises de mégalomanie, il faudra quand même qu'un jour tu
finisses par comprendre que tes éructations hystériques sur ce forum ne
touchent qu'une poignée de lecteurs francophones de divers pays et que les
Français, dans leur immense majorité, n'en ont strictement rien à cirer.
Calamity CIA of Langley
2018-03-12 21:13:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Dans tes crises de mégalomanie, il faudra quand même qu'un jour tu
finisses par comprendre que tes éructations hystériques sur ce forum ne
touchent qu'une poignée de lecteurs francophones de divers pays et que les
Français, dans leur immense majorité, n'en ont strictement rien à cirer.
Et pas seulement eux...
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube JadeDiscoHD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs&Movies III - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesIII
Google+ Jade DiscoHD - https://plus.google.com/+JadeDisco
G+ Jade Docs & Movies III - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIII
Jade Porn Channel - https://www.pornhub.com/users/disco-jade/videos
P'tit coup de déprime? - https://s20.postimg.org/rgju0ydf1/Bachar-crying.jpg
zw
2018-03-11 15:23:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques
centrales, américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner
la planche à billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet
argent n'a pas atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation.
Par contre il s'est investi dans la sphère financière, créant des
bulles qui tôt ou tard finiront par exploser avec, c'est inévitable,
des conséquences graves pour l'économie réelle.
Les politiques monétaires ont effectivement fait monter les indices
financiers au plafond.. et cela a généré et génère un réel effet de
richesse... lequel a un effet sur l'économie réelle.

Le mécanisme de transmission est juste différent de ce que pensaient
les spécialistes ou commentateurs.

Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que l'inflation est une aubaine
pour les plus riches. En effet, 2018 n'est pas 1918 ni 1968... en 2018
l'économie est fortement financiarisée et les gros détenteurs de
capitaux sont ceux qui portent le plus de dettes. Bref, c'est le
contraire de ce que pensent les gauchoneuneux qui en sont encore à
décoder 1968 ou 1918.. une époque où l'économie était peu financiarisé
et où les détenteurs de capitaux étaient surtout des créanciers tout
simplement.
Cardinal de Hère
2018-03-11 15:52:52 UTC
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques
centrales, américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner
la planche à billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet
argent n'a pas atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation.
Par contre il s'est investi dans la sphère financière, créant des
bulles qui tôt ou tard finiront par exploser avec, c'est inévitable,
des conséquences graves pour l'économie réelle.
Les politiques monétaires ont effectivement fait monter les indices
financiers au plafond.. et cela a généré et génère un réel effet de
richesse... lequel a un effet sur l'économie réelle.
Le mécanisme de transmission est juste différent de ce que pensaient
les spécialistes ou commentateurs.
Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que l'inflation est une aubaine
pour les plus riches. En effet, 2018 n'est pas 1918 ni 1968... en 2018
l'économie est fortement financiarisée et les gros détenteurs de
capitaux sont ceux qui portent le plus de dettes. Bref, c'est le
contraire de ce que pensent les gauchoneuneux qui en sont encore à
décoder 1968 ou 1918.. une époque où l'économie était peu financiarisé
et où les détenteurs de capitaux étaient surtout des créanciers tout
simplement.
C'est faux. On t'a déjà expliqué que le PIB, autrement dit la production
de biens et de richesses, est proportionnel à la consommation d'énergie
primaire. Or, et c'est là un fait, la consommation d'énergie primaire
croît moins vite que la population, particulièrement dans les pays
africains. Ces pays africains, depuis l'Algérie jusqu'à l'Afrique du
Sud, s'appauvrissent et leur population n'a plus qu'un seul rêve en
tête, monter vers ce pays de Cocagne qu'est l'Europe.

Les inégalités ne créent pas la richesse mais un déséquilibre croissant
qui risque de balayer comme un fétu de paille les pays les plus fragiles
et les plus touchés par la crise, les pays africains d'abord puis les
pays européens forcés par leurs dirigeants crétinisés et fanatisés
d'accueillir toute la misère du monde. La bêtise et l'égoïsme des
rentiers sera le linceul de l'Europe. Et tandis que la Chine communiste
continuera de croître, protégée par un gouvernement intelligent et peu
sensible aux délires mondialistes, les pays capitalistes occidentaux
sombreront dans la misère, la connerie, la violence et la barbarie.
"René Groumal
2018-03-11 16:01:52 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques
centrales, américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner
la planche à billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet
argent n'a pas atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation.
Par contre il s'est investi dans la sphère financière, créant des
bulles qui tôt ou tard finiront par exploser avec, c'est inévitable,
des conséquences graves pour l'économie réelle.
Les politiques monétaires ont effectivement fait monter les indices
financiers au plafond..  et cela a généré et génère un réel effet de
richesse... lequel a un effet sur l'économie réelle.
Le mécanisme de transmission est juste différent de ce que pensaient
les spécialistes ou commentateurs.
Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que l'inflation est une aubaine
pour les plus riches. En effet, 2018 n'est pas 1918 ni 1968... en 2018
l'économie est fortement financiarisée et les gros détenteurs de
capitaux sont ceux qui portent le plus de dettes. Bref, c'est le
contraire de ce que pensent les gauchoneuneux qui en sont encore à
décoder 1968 ou 1918.. une époque où l'économie était peu financiarisé
et où les détenteurs de capitaux étaient surtout des créanciers tout
simplement.
C'est faux. On t'a déjà expliqué que le PIB, autrement dit la production
de biens et de richesses, est proportionnel à la consommation d'énergie
primaire. Or, et c'est là un fait, la consommation d'énergie primaire
croît moins vite que la population, particulièrement dans les pays
africains. Ces pays africains, depuis l'Algérie jusqu'à l'Afrique du
Sud, s'appauvrissent et leur population n'a plus qu'un seul rêve en
tête, monter vers ce pays de Cocagne qu'est l'Europe.
Les inégalités ne créent pas la richesse mais un déséquilibre croissant
qui risque de balayer comme un fétu de paille les pays les plus fragiles
et les plus touchés par la crise, les pays africains d'abord puis les
pays européens forcés par leurs dirigeants crétinisés et fanatisés
d'accueillir toute la misère du monde. La bêtise et l'égoïsme des
rentiers sera le linceul de l'Europe. Et tandis que la Chine communiste
continuera de croître, protégée par un gouvernement intelligent et peu
sensible aux délires mondialistes, les pays capitalistes occidentaux
sombreront dans la misère, la connerie, la violence et la barbarie.
Tu l'as déjà dit, vieux radoteur.
Essaie de te rendre compte de tes limites, vieux phraseur et cesse de
te comporter avec l'élémentaire idiotie qui t"amène à mettre en
parallèle un pays comme la Chine et un pays comme la France.
--
Faisons l'Europe confédérale et sortons de cette UE qui en est la
caricature.
zw
2018-03-12 12:10:51 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise
cyclique. Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en
2008-2009, rude à l'extrême. Or pour sortir de la crise
précédente les banques centrales, américaine d'abord, européenne
ensuite, ont fait tourner la planche à billets à fond (les fameux
Quantitative Easings). Cet argent n'a pas atteint l'économie
réelle d'où l'absence d'inflation. Par contre il s'est investi
dans la sphère financière, créant des bulles qui tôt ou tard
finiront par exploser avec, c'est inévitable, des conséquences
graves pour l'économie réelle.
Les politiques monétaires ont effectivement fait monter les indices
financiers au plafond.. et cela a généré et génère un réel effet de
richesse... lequel a un effet sur l'économie réelle.
Le mécanisme de transmission est juste différent de ce que pensaient
les spécialistes ou commentateurs.
Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que l'inflation est une aubaine
pour les plus riches. En effet, 2018 n'est pas 1918 ni 1968... en
2018 l'économie est fortement financiarisée et les gros détenteurs
de capitaux sont ceux qui portent le plus de dettes. Bref, c'est le
contraire de ce que pensent les gauchoneuneux qui en sont encore à
décoder 1968 ou 1918.. une époque où l'économie était peu
financiarisé et où les détenteurs de capitaux étaient surtout des
créanciers tout simplement.
C'est faux. On t'a déjà expliqué que le PIB, autrement dit la
production de biens et de richesses, est proportionnel à la
consommation d'énergie primaire.
Je ne vois pas le rapport avec la question.

L'énergie est effectivement un élément fondamental avec la connaissance
et le crédit. Les enseignants sont aussi importants que les banquiers.
Aucun doute.

Tiens voici un de mes messages de 2012 où je parle d'énergie:

https://groups.google.com/d/msg/fr.soc.economie/gn1xMnb7DyY/sD_GzEuMggEJ

Je disais que l'énergie devrait être détaxée au lieu d'être surtaxée,
il faut faire l'inverse de ce qui est fait aujourd'hui. Quand au
diesel, je disais qu'il devrait être interdit. Mes messages dans ce
sens remontent aux milieux des années 2000, il y a 10 ans ou 15 ans
maintenant.

Bien avant ce qui se passe aujourd'hui sur le diesel du reste.

Le diesel est l'exemple même de ce que l'état peut faire comme désastre
et massacre dans la vie quotidienne des gens du fait de son
imcompétence, de son arrogance et de son dogamtisme.

La politique en cours de "transition énergétique", c'est pareil.. c'est
un désastre économique et financier en formation.
Cardinal de Hère
2018-03-12 12:49:24 UTC
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise
cyclique. Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en
2008-2009, rude à l'extrême. Or pour sortir de la crise
précédente les banques centrales, américaine d'abord, européenne
ensuite, ont fait tourner la planche à billets à fond (les fameux
Quantitative Easings). Cet argent n'a pas atteint l'économie
réelle d'où l'absence d'inflation. Par contre il s'est investi
dans la sphère financière, créant des bulles qui tôt ou tard
finiront par exploser avec, c'est inévitable, des conséquences
graves pour l'économie réelle.
Les politiques monétaires ont effectivement fait monter les indices
financiers au plafond.. et cela a généré et génère un réel effet de
richesse... lequel a un effet sur l'économie réelle.
Le mécanisme de transmission est juste différent de ce que pensaient
les spécialistes ou commentateurs.
Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que l'inflation est une aubaine
pour les plus riches. En effet, 2018 n'est pas 1918 ni 1968... en
2018 l'économie est fortement financiarisée et les gros détenteurs
de capitaux sont ceux qui portent le plus de dettes. Bref, c'est le
contraire de ce que pensent les gauchoneuneux qui en sont encore à
décoder 1968 ou 1918.. une époque où l'économie était peu
financiarisé et où les détenteurs de capitaux étaient surtout des
créanciers tout simplement.
C'est faux. On t'a déjà expliqué que le PIB, autrement dit la
production de biens et de richesses, est proportionnel à la
consommation d'énergie primaire.
Je ne vois pas le rapport avec la question.
L'énergie est effectivement un élément fondamental avec la connaissance
et le crédit. Les enseignants sont aussi importants que les banquiers.
Aucun doute.
https://groups.google.com/d/msg/fr.soc.economie/gn1xMnb7DyY/sD_GzEuMggEJ
Je disais que l'énergie devrait être détaxée au lieu d'être surtaxée,
il faut faire l'inverse de ce qui est fait aujourd'hui. Quand au
diesel, je disais qu'il devrait être interdit. Mes messages dans ce
sens remontent aux milieux des années 2000, il y a 10 ans ou 15 ans
maintenant.
Bien avant ce qui se passe aujourd'hui sur le diesel du reste.
Le diesel est l'exemple même de ce que l'état peut faire comme désastre
et massacre dans la vie quotidienne des gens du fait de son
imcompétence, de son arrogance et de son dogamtisme.
La politique en cours de "transition énergétique", c'est pareil.. c'est
un désastre économique et financier en formation.
Si la croissance de la consommation d'énergie primaire ne suit pas la
croissance de la population alors la population mondiale aura tendance à
s'appauvrir. De même pour que les inégalités ne s'aggravent pas il faut
que la première croisse beaucoup plus que la seconde dans les pays les
plus pauvres et pour les populations les plus déshéritées.
zw
2018-03-12 17:49:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise
cyclique. Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en
2008-2009, rude à l'extrême. Or pour sortir de la crise
précédente les banques centrales, américaine d'abord,
européenne ensuite, ont fait tourner la planche à billets à
fond (les fameux Quantitative Easings). Cet argent n'a pas
atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation. Par
contre il s'est investi dans la sphère financière, créant des
bulles qui tôt ou tard finiront par exploser avec, c'est
inévitable, des conséquences graves pour l'économie réelle.
Les politiques monétaires ont effectivement fait monter les
indices financiers au plafond.. et cela a généré et génère un
réel effet de richesse... lequel a un effet sur l'économie
réelle.
Le mécanisme de transmission est juste différent de ce que
pensaient les spécialistes ou commentateurs.
Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que l'inflation est une
aubaine pour les plus riches. En effet, 2018 n'est pas 1918 ni
1968... en 2018 l'économie est fortement financiarisée et les
gros détenteurs de capitaux sont ceux qui portent le plus de
dettes. Bref, c'est le contraire de ce que pensent les
gauchoneuneux qui en sont encore à décoder 1968 ou 1918.. une
époque où l'économie était peu financiarisé et où les
détenteurs de capitaux étaient surtout des créanciers tout
simplement.
C'est faux. On t'a déjà expliqué que le PIB, autrement dit la
production de biens et de richesses, est proportionnel à la
consommation d'énergie primaire.
Je ne vois pas le rapport avec la question.
L'énergie est effectivement un élément fondamental avec la
connaissance et le crédit. Les enseignants sont aussi importants
que les banquiers. Aucun doute.
https://groups.google.com/d/msg/fr.soc.economie/gn1xMnb7DyY/sD_GzEuMggEJ
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Je disais que l'énergie devrait être détaxée au lieu d'être
surtaxée, il faut faire l'inverse de ce qui est fait aujourd'hui.
Quand au diesel, je disais qu'il devrait être interdit. Mes
messages dans ce sens remontent aux milieux des années 2000, il y a
10 ans ou 15 ans maintenant.
Bien avant ce qui se passe aujourd'hui sur le diesel du reste.
Le diesel est l'exemple même de ce que l'état peut faire comme
désastre et massacre dans la vie quotidienne des gens du fait de son
imcompétence, de son arrogance et de son dogamtisme.
La politique en cours de "transition énergétique", c'est pareil..
c'est un désastre économique et financier en formation.
Si la croissance de la consommation d'énergie primaire ne suit pas la
croissance de la population alors la population mondiale aura
tendance à s'appauvrir.
Vous allez un peu vite en besogne.... vous avez des articles sur la
question ? pas des trucs en Français entre militants, mais de vrais
papiers. En Anglais par exemple.

Que l'énergie soit une clé fondamentale, oui, aucun doute. Suffit de
voir que le cerveau est l'organe qui consomme le plus d'énergie dans le
corps pour comprendre. Ou alors que la consommation de la Californie
s'est envolée du fait de la Silicon Valley etc. oui, l'énergie est la
base de la création de richesse. Aucun doute. Mais il faut aussi de la
connaissance donc des enseigants et du crédit donc des banquiers. Ce
sont les trois mamelles de la création de richesses.
Post by Cardinal de Hère
De même pour que les inégalités ne
s'aggravent pas il faut que la première croisse beaucoup plus que la
seconde dans les pays les plus pauvres et pour les populations les
plus déshéritées.
Là encore, vous allez vite en besogne... et intuitivement, je pense que
ce que cette assertion est probablement fausse.
Cardinal de Hère
2018-03-12 19:03:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise
cyclique. Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en
2008-2009, rude à l'extrême. Or pour sortir de la crise
précédente les banques centrales, américaine d'abord,
européenne ensuite, ont fait tourner la planche à billets à
fond (les fameux Quantitative Easings). Cet argent n'a pas
atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation. Par
contre il s'est investi dans la sphère financière, créant des
bulles qui tôt ou tard finiront par exploser avec, c'est
inévitable, des conséquences graves pour l'économie réelle.
Les politiques monétaires ont effectivement fait monter les
indices financiers au plafond.. et cela a généré et génère un
réel effet de richesse... lequel a un effet sur l'économie
réelle.
Le mécanisme de transmission est juste différent de ce que
pensaient les spécialistes ou commentateurs.
Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que l'inflation est une
aubaine pour les plus riches. En effet, 2018 n'est pas 1918 ni
1968... en 2018 l'économie est fortement financiarisée et les
gros détenteurs de capitaux sont ceux qui portent le plus de
dettes. Bref, c'est le contraire de ce que pensent les
gauchoneuneux qui en sont encore à décoder 1968 ou 1918.. une
époque où l'économie était peu financiarisé et où les
détenteurs de capitaux étaient surtout des créanciers tout
simplement.
C'est faux. On t'a déjà expliqué que le PIB, autrement dit la
production de biens et de richesses, est proportionnel à la
consommation d'énergie primaire.
Je ne vois pas le rapport avec la question.
L'énergie est effectivement un élément fondamental avec la
connaissance et le crédit. Les enseignants sont aussi importants
que les banquiers. Aucun doute.
https://groups.google.com/d/msg/fr.soc.economie/gn1xMnb7DyY/sD_GzEuMggEJ
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Je disais que l'énergie devrait être détaxée au lieu d'être
surtaxée, il faut faire l'inverse de ce qui est fait aujourd'hui.
Quand au diesel, je disais qu'il devrait être interdit. Mes
messages dans ce sens remontent aux milieux des années 2000, il y a
10 ans ou 15 ans maintenant.
Bien avant ce qui se passe aujourd'hui sur le diesel du reste.
Le diesel est l'exemple même de ce que l'état peut faire comme
désastre et massacre dans la vie quotidienne des gens du fait de son
imcompétence, de son arrogance et de son dogamtisme.
La politique en cours de "transition énergétique", c'est pareil..
c'est un désastre économique et financier en formation.
Si la croissance de la consommation d'énergie primaire ne suit pas la
croissance de la population alors la population mondiale aura
tendance à s'appauvrir.
Vous allez un peu vite en besogne.... vous avez des articles sur la
question ? pas des trucs en Français entre militants, mais de vrais
papiers. En Anglais par exemple.
Deux Français spécialisés dans la question :
- Jean-Marc Jancovici, entrepreneur, patron du Shift Project (think tank
spécialisé dans les questions énergétiques), sorti de Polytechnique,
appartient à la French American Foundation, parfois auditionné par la
commission de l'assemblée spécialisée dans les affaires énergétiques,
très bon pédagogue.
- Gaël Giraud, chercheur en économie au CNRS, prof de fac, occupe un
poste officiel assez important dans un zinzin de la république (l'AFD si
ma mémoire est bonne), docteur en économie, sorti de Normal Sup,
appartient à la Compagnie de Jésus, fait des exposés plus pointus que
Jancovici mais très compréhensibles.

Tous les deux ont de nombreuses vidéos et publications sur le Net.
Jancovici est partisan du nucléaire mais défend la transition
énergétique donc une escroquerie et s'est un peu investi dans le RCA
(autre escroquerie). Giraud est vent debout contre le nucléaire (ce qui
n'est pas sympa), est un chaud partisan des intermittentes (grosse
escroquerie) et s'est beaucoup investi dans la défense de l'escroquerie
que constitue le RCA. Tout deux sont liés au pouvoir mondialiste,
Jancovici sur le versant pro-américain, Giraud sur le versant socialiste.

Une conférence sympa de Jancovici :


Une autre :


Le site du Shift Project :
http://www.theshiftproject.org/fr

Une vidéo un peu technique mais pas trop de Giraud :

Post by zw
Que l'énergie soit une clé fondamentale, oui, aucun doute. Suffit de
voir que le cerveau est l'organe qui consomme le plus d'énergie dans le
corps pour comprendre. Ou alors que la consommation de la Californie
s'est envolée du fait de la Silicon Valley etc. oui, l'énergie est la
base de la création de richesse. Aucun doute. Mais il faut aussi de la
connaissance donc des enseigants et du crédit donc des banquiers. Ce
sont les trois mamelles de la création de richesses.
Post by Cardinal de Hère
De même pour que les inégalités ne
s'aggravent pas il faut que la première croisse beaucoup plus que la
seconde dans les pays les plus pauvres et pour les populations les
plus déshéritées.
Là encore, vous allez vite en besogne... et intuitivement, je pense que
ce que cette assertion est probablement fausse.
C'est mathématique. Le théorème fondamental de l'économie tient en une
courte phrase :
"Le PIB mondial est proportionnel à la consommation d'énergie primaire"

On peut le restreindre à un seul pays, ça marche aussi. Le problème
c'est que la plupart des économistes ne le savent pas.
"René Groumal
2018-03-13 13:28:35 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise
cyclique.  Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en
2008-2009, rude à l'extrême. Or pour sortir de la crise
précédente les banques centrales, américaine d'abord,
européenne ensuite, ont fait tourner la planche à billets à
fond (les fameux Quantitative Easings). Cet argent n'a pas
atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation.  Par
contre il s'est investi dans la sphère financière, créant des
bulles qui tôt ou tard finiront par exploser avec, c'est
inévitable, des conséquences graves pour l'économie réelle.
Les politiques monétaires ont effectivement fait monter les
indices financiers au plafond..  et cela a généré et génère un
réel effet de richesse... lequel a un effet sur l'économie
réelle.
Le mécanisme de transmission est juste différent de ce que
pensaient les spécialistes ou commentateurs.
Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que l'inflation est une
aubaine pour les plus riches. En effet, 2018 n'est pas 1918 ni
1968... en 2018 l'économie est fortement financiarisée et les
gros détenteurs de capitaux sont ceux qui portent le plus de
dettes. Bref, c'est le contraire de ce que pensent les
gauchoneuneux qui en sont encore à décoder 1968 ou 1918.. une
époque où l'économie était peu financiarisé et où les
détenteurs de capitaux étaient surtout des créanciers tout
simplement.
C'est faux. On t'a déjà expliqué que le PIB, autrement dit la
production de biens et de richesses, est proportionnel à la
consommation d'énergie primaire.
Je ne vois pas le rapport avec la question.
L'énergie est effectivement un élément fondamental avec la
connaissance et le crédit. Les enseignants sont aussi importants
que les banquiers.  Aucun doute.
https://groups.google.com/d/msg/fr.soc.economie/gn1xMnb7DyY/sD_GzEuMggEJ
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Je disais que l'énergie devrait être détaxée au lieu d'être
surtaxée, il faut faire l'inverse de ce qui est fait aujourd'hui.
Quand au diesel, je disais qu'il devrait être interdit. Mes
messages dans ce sens remontent aux milieux des années 2000, il y a
10 ans ou 15 ans maintenant.
Bien avant ce qui se passe aujourd'hui sur le diesel du reste.
Le diesel est l'exemple même de ce que l'état peut faire comme
désastre et massacre dans la vie quotidienne des gens du fait de son
imcompétence, de son arrogance et de son dogamtisme.
La politique en cours de "transition énergétique", c'est pareil..
c'est un désastre économique et financier en formation.
Si la croissance de la consommation d'énergie primaire ne suit pas la
croissance de la population alors la population mondiale aura
tendance à s'appauvrir.
Vous allez un peu vite en besogne.... vous avez des articles sur la
question ? pas des trucs en Français entre militants, mais de vrais
papiers. En Anglais par exemple.
- Jean-Marc Jancovici, entrepreneur, patron du Shift Project (think tank
spécialisé dans les questions énergétiques), sorti de Polytechnique,
appartient à la French American Foundation, parfois auditionné par la
commission de l'assemblée spécialisée dans les affaires énergétiques,
très bon pédagogue.
- Gaël Giraud, chercheur en économie au CNRS, prof de fac, occupe un
poste officiel assez important dans un zinzin de la république (l'AFD si
ma mémoire est bonne), docteur en économie, sorti de Normal Sup,
appartient à la Compagnie de Jésus, fait des exposés plus pointus que
Jancovici mais très compréhensibles.
Tous les deux ont de nombreuses vidéos et publications sur le Net.
Jancovici est partisan du nucléaire mais défend la transition
énergétique donc une escroquerie et s'est un peu investi dans le RCA
(autre escroquerie). Giraud est vent debout contre le nucléaire (ce qui
n'est pas sympa), est un chaud partisan des intermittentes (grosse
escroquerie) et s'est beaucoup investi dans la défense de l'escroquerie
que constitue le RCA. Tout deux sont liés au pouvoir mondialiste,
Jancovici sur le versant pro-américain, Giraud sur le versant socialiste.
http://youtu.be/TgWU_jssAhk
http://youtu.be/2JH6TwaDYW4
http://www.theshiftproject.org/fr
http://youtu.be/vW7WywnOxas
Post by zw
Que l'énergie soit une clé fondamentale, oui, aucun doute. Suffit de
voir que le cerveau est l'organe qui consomme le plus d'énergie dans le
corps pour comprendre. Ou alors que la consommation de la Californie
s'est envolée du fait de la Silicon Valley etc. oui, l'énergie est la
base de la création de richesse. Aucun doute. Mais il faut aussi de la
connaissance donc des enseigants et du crédit donc des banquiers. Ce
sont les trois mamelles de la création de richesses.
Post by Cardinal de Hère
De même pour que les inégalités ne
s'aggravent pas il faut que la première croisse beaucoup plus que la
seconde dans les pays les plus pauvres et pour les populations les
plus déshéritées.
Là encore, vous allez vite en besogne... et intuitivement, je pense que
ce que cette assertion est probablement fausse.
C'est mathématique. Le théorème fondamental de l'économie tient en une
"Le PIB mondial est proportionnel à la consommation d'énergie primaire"
On peut le restreindre à un seul pays, ça marche aussi. Le problème
c'est que la plupart des économistes ne le savent pas.
La Bourrique lui sait. D'ailleurs il sait tout sur tout.
--
Faisons l'Europe confédérale et sortons de cette UE qui en est la
caricature.
zw
2018-03-14 21:07:24 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
C'est mathématique. Le théorème fondamental de l'économie tient en
une courte phrase : "Le PIB mondial est proportionnel à la
consommation d'énergie primaire"
Supposons que ce soit vrai.

Et alors ?
Post by Cardinal de Hère
On peut le restreindre à un seul pays, ça marche aussi. Le problème
c'est que la plupart des économistes ne le savent pas.
Dans la longue durée, plusieurs siècles, oui, peut-être.

Mais bon, peu importe.. en supposant que le PIB soit proportionnel à la
consomation d'énergie primaire.... et alors ?

Je suppose que vous en tirez comme conclusion que tout le monde
travaillera dans le secteur de l'énergie, c'est ça ?
Cardinal de Hère
2018-03-14 21:58:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
C'est mathématique. Le théorème fondamental de l'économie tient en
une courte phrase : "Le PIB mondial est proportionnel à la
consommation d'énergie primaire"
Supposons que ce soit vrai.
Et alors ?
Et alors la seule manière pour assurer la croissance pour au moins 100
ans c'est de passer au nucléaire de quatrième génération, de recycler
tous les éléments chimiques rares (ce qui consommera beaucoup
d'énergie), et de laisser tomber les énergies intermittentes. Or le
pouvoir mondialiste mène une politique qui est à l'opposé. Par la force
des choses notre notre PIB baissera, notre niveau de vie et notre
espérance de vie avec. J'imagine que le but est de nous ramener à
l'époque où les seules énergies utilisées par l'homme était sa propre
énergie musculaire, le vent, l'eau, le bois et les animaux. Ce qui n'ira
pas sans guerres ni catastrophes en tout genre.

Les élites mondialistes n'ont plus besoin de 99,99% des êtres humains.
Grâce à la robotisation il sera bientôt possible de restreindre
l'humanité à sa partie intellectuellement et artistiquement la plus
productive, plus quelques putes reproductives et quelques militaires
pour maintenir l'ordre et éloigner ceux qui auront sombré dans la
barbarie ou même l'état sauvage. Une humanité réduite à 500.000
personnes, disposant de toutes les ressources de la terre pourrait se
maintenir jusqu'à ce qu'elle devienne invivable dans 3 milliards d'années.
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
On peut le restreindre à un seul pays, ça marche aussi. Le problème
c'est que la plupart des économistes ne le savent pas.
Dans la longue durée, plusieurs siècles, oui, peut-être.
Mais bon, peu importe.. en supposant que le PIB soit proportionnel à la
consomation d'énergie primaire.... et alors ?
Je suppose que vous en tirez comme conclusion que tout le monde
travaillera dans le secteur de l'énergie, c'est ça ?
Absolument pas. Quand on passera enfin à la fusion nucléaire avec
quelques milliers de personne on produira assez d'énergie pour la terre
entière, si toutefois elle compte encore 7,6 milliards d'habitants.

Le PIB aujourd'hui est produit par des machines pilotées par des êtres
humains. Demain on n'aura plus besoin de travailleurs humains pour
piloter les machines. Ils sont en passe, nous sommes en passe de devenir
presque tous inutiles. C'est une question de logique et les élites
mondialistes sont logiques. Sur les Georgia Guidestones les mondialistes
ont écrit que l'humanité ne devrait pas dépasser 500 millions. Mais si
l'on réfléchi c'est encore trop. Les personnes vraiment productives sur
le plan intellectuel ne sont que 100.000 par génération. Les autres sont
stériles. Et si ces personnes stériles sur le plan intellectuel
continuent à suivre aveuglément les mondialistes alors ils se
débarrasseront d'elles. C'est d'ailleurs pour ça qu'ils veulent arrêter
le nucléaire et se débarrasser des déchets en les enfouissant sous
terre. Ils savent que dès que le niveau de vie aura diminué de 70% les
troubles graves commenceront à éclater, la police ne servira plus qu'à
protéger les élites et le risque sera grand alors que par dépit des fous
commencent à disperser des produits radioactifs rendant toute la terre
invivable. Ils veulent une terre nette qui ne mettra que quelques
siècles à se régénérer pas une terre contaminée par du plutonium
radioactif pendant 2 milliards d'années.

Ce sont des gens très logiques et très méthodiques qui profitent de leur
intelligence pour manipuler les grandes masses et les mener à leur
perte. Dans 100 ans il n'y aura plus que cette petite société élitiste
de 500.000 individus et quelques millions de chasseurs-cueilleurs sans
presque plus d'impact écologique sur la terre.
zw
2018-03-14 22:40:06 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
C'est mathématique. Le théorème fondamental de l'économie tient en
une courte phrase : "Le PIB mondial est proportionnel à la
consommation d'énergie primaire"
Supposons que ce soit vrai.
Et alors ?
Et alors la seule manière pour assurer la croissance pour au moins
100 ans c'est de passer au nucléaire de quatrième génération
Ce n'est pas une énergie primaire....
Post by Cardinal de Hère
, de
recycler tous les éléments chimiques rares (ce qui consommera
beaucoup d'énergie), et de laisser tomber les énergies
intermittentes.
Il me semble que vous êtes en contradiction avec votre propre
affirmation... vous parlez d'énergie primaire.. de la proportionalité
avec le PIB...si vous cherchez une solution pour le PIB... alors elle
passe par l'accroissement de l'apport en énergie primaire. Or vous
préconisez l'opposé d'une énergie primaire. Faudrait savoir ce que vous
voulez !
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Je suppose que vous en tirez comme conclusion que tout le monde
travaillera dans le secteur de l'énergie, c'est ça ?
Absolument pas. Quand on passera enfin à la fusion nucléaire avec
quelques milliers de personne on produira assez d'énergie pour la
terre entière, si toutefois elle compte encore 7,6 milliards
d'habitants.
La fusion nucléaire n'est pas une énergie primaire.... il faut mettre
beaucoup de ressources humaines et de capital dans l'équation. A
nouveau, vous êtes en contradiction avec votre propre affirmation.
Post by Cardinal de Hère
Le PIB aujourd'hui est produit par des machines pilotées par des
êtres humains. Demain on n'aura plus besoin de travailleurs humains
pour piloter les machines. Ils sont en passe, nous sommes en passe de
devenir presque tous inutiles. C'est une question de logique et les
élites mondialistes sont logiques.
Ce raisonnement est aussi faible, fragile et bancal que celui de
Malthus. En effet, ce qui compte, c'est le cycle du capital. Si les
technologies dont vous parlez génèrent autant d'exclus, elles seront
non viables économiquement et donc non financées, bref, elles
n'existeront pas..n'aboutiront pas totalement.
Post by Cardinal de Hère
Dans 100 ans il n'y aura plus que cette petite société
élitiste de 500.000 individus et quelques millions de
chasseurs-cueilleurs sans presque plus d'impact écologique sur la
terre.
Vos propos ressemblent comme deux gouttes d'eau aux propos tenus il y a
50 ans, il y a 100 ans, il y a 150 ans etc.. de tout temps, il y a des
gens qui sont persuadés, démonstration à l'appui, que le monde va
exploser, que la société va s'effondrer. Mais leurs démonstrations sont
bidons. Pour preuve, le monde n'a pas explosé, la société ne s'est pas
effondrée. Bien au contraire. Jamais les gens ont été aussi prospères
et libres.
Cardinal de Hère
2018-03-14 23:49:14 UTC
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Et alors la seule manière pour assurer la croissance pour au moins
100 ans c'est de passer au nucléaire de quatrième génération
Ce n'est pas une énergie primaire....
L'uranium en est une et le thorium le devient après fertilisation dans
un réacteur surgénérateur (ce que seront en principe tous les réacteurs
de quatrième génération). Le MSFR utilise comme énergie primaire
l'uranium, tous les autres actinides et en plus le thorium après
fertilisation. On valorise des énergies primaires nouvelles.

Le but pour la France est de donner un logement décent à tous les
Français, de leur fournir une alimentation saine et équilibrée, ainsi
qu'une couverture médicale et une formation professionnelle
d'excellence. Elle doit aussi produire tout ce dont elle a besoin, y
compris les microprocesseurs, les mémoires, les futurs ordinateurs
quantiques, les téléphones portables, les batteries, les voitures
électriques, les robots, les fusées, etc. La France doit redevenir une
grande puissance industrielle. Il faut qu'elle sorte de l'idéologie en
laissant tomber une fois pour toutes les foutriquèteries européistes et
mondialistes. La France doit participer activement à la destruction de
l'Union Européenne et s'il le faut sur le plan militaire et châtier les
responsables de la construction européenne avec la plus extrême sévérité.
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
, de
recycler tous les éléments chimiques rares (ce qui consommera
beaucoup d'énergie), et de laisser tomber les énergies intermittentes.
Il me semble que vous êtes en contradiction avec votre propre
affirmation... vous parlez d'énergie primaire.. de la proportionalité
avec le PIB...si vous cherchez une solution pour le PIB... alors elle
passe par l'accroissement de l'apport en énergie primaire. Or vous
préconisez l'opposé d'une énergie primaire. Faudrait savoir ce que vous
voulez !
Il faut essayer de sortir du littéralisme. L'énergie primaire se
transforme en énergie finale qui est "consommée" par les machines. La
plupart des machines ne peuvent pas utiliser l'uranium ou le thorium. Il
fait les transformer en électricité. Je propose d'accroître la
consommation d'uranium et de thorium. Et il se trouve justement que la
France dispose de réserves en uranium, thorium et actinides (autres que
l'uranium) pour faire fonctionner des MSFR pour un siècle. Ce qui
aujourd'hui constitue des déchets dont personne ne sait que faire peut
être "brûlé" (il ne s'agit bien sûr pas d'une combustion mais de
réactions de fissions nucléaires) dans des Molten Salt Fast Reactors
afin de produire de l'électricité. Pendant un siècle plus besoin
d'acheter de l'uranium, du charbon ou du gaz. On aurait juste besoin de
pétrole pour faire marcher les voitures, les camions, les bateaux et les
avions, tout le reste peut fonctionner à l'électricité.

Ça fait des années que c'est dit et répété et pourtant un seul des
candidats à la dernière présidentielle, celui qui est arrivé dernier,
Cheminade, ne l'a proposé ! Même ce gros con prétentieux d'Asselineau
n'était pas au courant et passait son temps à postillonner en faveur des
intermittentes (les énergies renouvelables) ! Ces gens, les politicards,
sont d'une médiocrité lamentable !
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Je suppose que vous en tirez comme conclusion que tout le monde
travaillera dans le secteur de l'énergie, c'est ça ?
Absolument pas. Quand on passera enfin à la fusion nucléaire avec
quelques milliers de personne on produira assez d'énergie pour la
terre entière, si toutefois elle compte encore 7,6 milliards
d'habitants.
La fusion nucléaire n'est pas une énergie primaire....
L'uranium est une énergie primaire, les autres actinides et le thorium
le deviennent dans un MSFR.
Post by zw
il faut mettre
beaucoup de ressources humaines et de capital dans l'équation.
A part l'énergie mécanique produite par l'homme où l'animal qui ne
demande que de la nourriture (c'est la nourriture l'énergie primaire),
toutes les autres énergies demande de la connaissance et éventuellement
du capital qui n'est rien d'autre qu'une promesse sur de l'énergie et
des matières premières.
Post by zw
A
nouveau, vous êtes en contradiction avec votre propre affirmation.
Où est la contradiction ? Quand je dis que le PIB est proportionnel à la
consommation de l'énergie primaire je n'ai jamais affirmé que la
consommation d'énergie primaire était le seul facteur qui entrait en
jeu. Une relation de proportionnalité est la chose la plus élémentaire
que l'on aborde dès l'école primaire : prix des pommes=masse des pommes
multiplié par le coefficient de proportionnalité. C'est ce qu'il y a de
plus basique, de plus au ras des pâquerettes. f(x)=a x. C'est tout !
PIB=Volume d'énergie primaire multiplié par constante. Et on peut
calculer la constante ou coefficient de proportionnalité avec un couple
de valeurs correspondantes : telle valeur du PIB divisée par telle
volume d'énergie primaire qu'il a fallu utiliser pour produire ce PIB.
C'est tellement bête que j'ai presque honte d'en parler.
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Le PIB aujourd'hui est produit par des machines pilotées par des
êtres humains. Demain on n'aura plus besoin de travailleurs humains
pour piloter les machines. Ils sont en passe, nous sommes en passe de
devenir presque tous inutiles. C'est une question de logique et les
élites mondialistes sont logiques.
Ce raisonnement est aussi faible, fragile et bancal que celui de
Malthus. En effet, ce qui compte, c'est le cycle du capital. Si les
technologies dont vous parlez génèrent autant d'exclus, elles seront
non viables économiquement et donc non financées, bref, elles
n'existeront pas..n'aboutiront pas totalement.
Quand les crétins comme Say, Ricardo, Marx et alter ont commencé à
s'égosiller sur l'économie l'énergie et les ressources naturelles
semblaient illimitées. Donc les crétins n'en ont pas tenu compte. Ils
ont tenu compte du capital et du travail humain. Mais aujourd'hui le
travail humain est en excès, la preuve par le chômage de masse, et les
capitaux aussi sont en excès, la preuve par les bulles financières et
les connards de capitalistes qui se précipitent pour financer des
escroqueries comme les énergies intermittentes ou Tesla de cet escroc
dont j'ai oublié le nom. Aujourd'hui le capital et le travail n'ont plus
aucune importance. Les facteurs limitatifs sont les ressources
naturelles et l'énergie. Et les économistes à la con peuvent remballer
leurs élucubrations à la noix.
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Dans 100 ans il n'y aura plus que cette petite société
élitiste de 500.000 individus et quelques millions de
chasseurs-cueilleurs sans presque plus d'impact écologique sur la
terre.
Vos propos ressemblent comme deux gouttes d'eau aux propos tenus il y a
50 ans, il y a 100 ans, il y a 150 ans etc.. de tout temps, il y a des
gens qui sont persuadés, démonstration à l'appui, que le monde va
exploser, que la société va s'effondrer. Mais leurs démonstrations sont
bidons. Pour preuve, le monde n'a pas explosé, la société ne s'est pas
effondrée. Bien au contraire. Jamais les gens ont été aussi prospères
et libres.
La différence c'est que finalement aujourd'hui on est en passe de
produire des robots dotés d'intelligence artificielle qui pourront
remplacer les comptables, les traducteurs, les médecins, les pilotes
d'avion et même les connards d'économistes. Et tous ces inutiles iront
pointer à pôle emploi ! La révolution industrielle, je ne sais plus s'il
s'agit de la troisième ou de la quatrième, est en train d'arriver et
rendra inutile 99,99% de l'humanité. Alors essaye de te mettre à la
place des personnes vraiment intelligentes, je sais c'est difficile,
mais essaye. Qu'est-ce qu'elles vont se dire ? Elles vont se dire,
puisqu'en majorité elles ne seront pas des catholiques pour qui la vie
humaine est sacrée, mais à quoi servent ces troupeaux de connards qui
braillent, ne servent à rien, passent leur temps à s'enculer, à se
jalouser, à bâfrer, à vouloir toujours plus ? A rien. Et je vais même te
dire une chose, des personnes très intelligentes se sont déjà posé la
question et utilisent les hermétistes, les gnostiques, les satanistes,
les francs-maçons, les financiers, les capitaines d'industrie, les
milliardaires qui croient diriger le monde en manipulant des pantins
comme Macron, Merkel, May, Trump, Xi Jinping pour conduire les grandes
masses à leur perte. Et un jour, quand tous les braillards auront
disparus, les Macron, Merkel, May, Trump, Xi Jinping ne serviront plus à
rien et couic ! Et après ce sera le tour des hermétistes, des
gnostiques, des satanistes, des francs-maçons, des financiers, des
capitaines d'industrie, des milliardaires de passer à la casserole. Tous
les improductifs, tous ceux qui ne peuvent pas faire mieux qu'une
machine doté d'IA, seront appelés à dégager. Ne resteront plus que les
génies hyper productifs, qui ne peuvent pas être remplacés. Au rythme de
croissance actuel l'humanité pourrait durer encore quelques centaines
d'années et les gens vraiment intelligents le savent. Pourquoi foutre en
l'air l'avenir de l'humanité, se disent-ils ? Dégageons les cons,
restons quelques centaines voire dizaines de milliers et nous pourrons
tenir encore 2 ou 3 milliards d'années.
GN-z11
2018-03-15 00:00:00 UTC
Permalink
Raw Message
Ne resteront plus que les génies hyper productifs, qui
ne peuvent pas être remplacés. Au rythme de croissance
actuel l'humanité pourrait durer encore quelques
centaines d'années et les gens vraiment intelligents le
savent. Pourquoi foutre en l'air l'avenir de
l'humanité, se disent-ils ? Dégageons les cons, restons
quelques centaines voire dizaines de milliers et nous
pourrons tenir encore 2 ou 3 milliards d'années.
D'accord mais quand ils auront supprimé quelques 7 à 8
milliards d'êtres humains, qui protègera les génies hyper
productifs contre les robots et autres organismes
cybernétiques pilotés par des intelligences
artificielles, hein, qui servira de chair à canon ?
Eviv Ninrutas ! Eviv Rotsen ! Eviv Madiuq !
2018-03-15 00:27:34 UTC
Permalink
Raw Message
Post by GN-z11
Ne resteront plus que les génies hyper productifs, qui
ne peuvent pas être remplacés. Au rythme de croissance
actuel l'humanité pourrait durer encore quelques
centaines d'années et les gens vraiment intelligents le
savent. Pourquoi foutre en l'air l'avenir de
l'humanité, se disent-ils ? Dégageons les cons, restons
quelques centaines voire dizaines de milliers et nous
pourrons tenir encore 2 ou 3 milliards d'années.
D'accord mais quand ils auront supprimé quelques 7 à 8
milliards d'êtres humains, qui protègera les génies hyper
productifs contre les robots et autres organismes
cybernétiques pilotés par des intelligences
artificielles, hein, qui servira de chair à canon ?
Je pense qu'ils contrôleront 95% des journaux et des télés des robots
pour mieux les manipuler et leur faire élire un robot à eux, Macrobot, à
qui ils fourniront une burette d'huile contre la rouille dans un paradis
insulaire genre Saint Kitts et Nevis. La société des robots sera tenue
de près grâce à un réseau de sociétés discrètes engageant les robots à
bac B sans mention chargés des ministères d'autorité.
--

l***@wanadoo.fr
2018-03-15 06:53:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Eviv Ninrutas ! Eviv Rotsen ! Eviv Madiuq !
Post by GN-z11
Ne resteront plus que les génies hyper productifs, qui
ne peuvent pas être remplacés. Au rythme de croissance
actuel l'humanité pourrait durer encore quelques
centaines d'années et les gens vraiment intelligents le
savent. Pourquoi foutre en l'air l'avenir de
l'humanité, se disent-ils ? Dégageons les cons, restons
quelques centaines voire dizaines de milliers et nous
pourrons tenir encore 2 ou 3 milliards d'années.
D'accord mais quand ils auront supprimé quelques 7 à 8
milliards d'êtres humains, qui protègera les génies hyper
productifs contre les robots et autres organismes
cybernétiques pilotés par des intelligences
artificielles, hein, qui servira de chair à canon ?
Je pense qu'ils contrôleront 95% des journaux et des télés des robots
pour mieux les manipuler et leur faire élire un robot à eux, Macrobot, à
qui ils fourniront une burette d'huile contre la rouille dans un paradis
insulaire genre Saint Kitts et Nevis. La société des robots sera tenue
de près grâce à un réseau de sociétés discrètes engageant les robots à
bac B sans mention chargés des ministères d'autorité.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Les raisonnements des animaux sont renversants
--
L.C.
Cardinal de Hère
2018-03-15 07:47:32 UTC
Permalink
Raw Message
Post by GN-z11
Ne resteront plus que les génies hyper productifs, qui
ne peuvent pas être remplacés. Au rythme de croissance
actuel l'humanité pourrait durer encore quelques
centaines d'années et les gens vraiment intelligents le
savent. Pourquoi foutre en l'air l'avenir de
l'humanité, se disent-ils ? Dégageons les cons, restons
quelques centaines voire dizaines de milliers et nous
pourrons tenir encore 2 ou 3 milliards d'années.
D'accord mais quand ils auront supprimé quelques 7 à 8
milliards d'êtres humains, qui protègera les génies hyper
productifs contre les robots et autres organismes
cybernétiques pilotés par des intelligences
artificielles, hein, qui servira de chair à canon ?
Il faut arrêter de délirer avec l'intelligence artificielle. Ce sont
justes des programmes informatiques. Il suffit de ne pas les programmer
pour tuer des êtres humains.
Duzz'
2018-03-15 06:54:53 UTC
Permalink
Raw Message
Dégageons les cons, restons quelques centaines
voire dizaines de milliers et nous pourrons
tenir encore 2 ou 3 milliards d'années.
Ce serait bien d'avoir quelques exemples nominatifs des cons qui pensent
pouvoir vivre 2 ou 3 milliards d'années.
aqaz
2018-03-15 06:58:44 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Ce serait bien d'avoir quelques exemples nominatifs des
cons qui pensent pouvoir vivre 2 ou 3 milliards
d'années.
L'immortalité est la dernière quête en date des GAFA.
Duzz'
2018-03-15 07:16:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by aqaz
Post by Duzz'
Ce serait bien d'avoir quelques exemples nominatifs des
cons qui pensent pouvoir vivre 2 ou 3 milliards
d'années.
L'immortalité est la dernière quête en date des GAFA.
"La personne qui vivra 1000 ans est déjà née" :
<https://goo.gl/Che2Ds>
Eviv Ninrutas ! Eviv Rotsen ! Eviv Madiuq !
2018-03-15 07:10:42 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Dégageons les cons, restons quelques centaines
voire dizaines de milliers et nous pourrons
tenir encore 2 ou 3 milliards d'années.
Ce serait bien d'avoir quelques exemples nominatifs des cons qui pensent
pouvoir vivre 2 ou 3 milliards d'années.
Ils savent bien qu'eux ne le verront pas, c'est pour ça qu'ils lèguent
tout à Laeticia.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
zw
2018-03-15 08:02:11 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Il faut essayer de sortir du littéralisme. L'énergie primaire se
transforme en énergie finale qui est "consommée" par les machines.
Lorsque X Y Z propose la relation de proprotionnalité entre PIB et
énergie primaire, tout l'intérêt de la proposition est justement de
singulariser la source d'energie primaire.

Or vous ne le faites pas.. en gros, vous dites "cette proposition est
vraie" et en conséquence de quoi, vous prenez des décisions qui sont
contraire à la proposition.

La fusion etc.. ne sont pas des sources d'énergie primaire au sens de X
Y et Z.

Désolé.

Et si vous prenez l'uranium ou je ne sais quoi tout en minimisant le
capital investi dans l'équation... alors la proposition de
proportionalité n'a plus le moindre intérêt.
zw
2018-03-15 08:46:07 UTC
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Il faut essayer de sortir du littéralisme. L'énergie primaire se
transforme en énergie finale qui est "consommée" par les machines.
Lorsque X Y Z propose la relation de proprotionnalité entre PIB et
énergie primaire, tout l'intérêt de la proposition est justement de
singulariser la source d'energie primaire.
Or vous ne le faites pas.. en gros, vous dites "cette proposition est
vraie" et en conséquence de quoi, vous prenez des décisions qui sont
contraire à la proposition.
La fusion etc.. ne sont pas des sources d'énergie primaire au sens de
X Y et Z.
Désolé.
Et si vous prenez l'uranium ou je ne sais quoi tout en minimisant le
capital investi dans l'équation... alors la proposition de
proportionalité n'a plus le moindre intérêt.
Je précise mon dernier parapgraphe .. si la fusion est considérée comme
une énergie primaire.. alors je ne vois pas l'intérêt de la proposition
de proportionalité entre énergie primaire et PIB.

Elle est évidente et je pense même que cela va audela.. il faudra de
plus en plus d'énergie par unité de richesse.. la relation linéaire ne
suffira pas.

L'énergie comme la connaissance et le crédit sont les clefs de la
production de richesse. Le travail du salarié est quelque chose de très
secondaire. Qu'il travaille 35, 40, 25 ou 50h est un sujet très
secondaire car c'est le capital qui produit la richesse, ce n'est pas
le salarié qui fait ses 35h avec ses petits bras ou en tapotant sur son
clavier avec ses petits doigts. C'est ce que les gauchoneuneux ne
comprennent pas et en cela, ils ont 50 ou 100 ans de retard.
Cardinal de Hère
2018-03-15 10:17:09 UTC
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Il faut essayer de sortir du littéralisme. L'énergie primaire se
transforme en énergie finale qui est "consommée" par les machines.
Lorsque X Y Z propose la relation de proprotionnalité entre PIB et
énergie primaire, tout l'intérêt de la proposition est justement de
singulariser la source d'energie primaire.
Or vous ne le faites pas.. en gros, vous dites "cette proposition est
vraie" et en conséquence de quoi, vous prenez des décisions qui sont
contraire à la proposition.
La fusion etc.. ne sont pas des sources d'énergie primaire au sens de
X Y et Z.
Désolé.
Et si vous prenez l'uranium ou je ne sais quoi tout en minimisant le
capital investi dans l'équation... alors la proposition de
proportionalité n'a plus le moindre intérêt.
Je précise mon dernier parapgraphe .. si la fusion est considérée comme
une énergie primaire.. alors je ne vois pas l'intérêt de la proposition
de proportionalité entre énergie primaire et PIB.
Le soleil n'est-il pas source d'énergie naturelle ?
Post by zw
Elle est évidente et je pense même que cela va audela.. il faudra de
plus en plus d'énergie par unité de richesse.. la relation linéaire ne
suffira pas.
Non, la proportionnalité est établie sur une longue durée.
Post by zw
L'énergie comme la connaissance et le crédit sont les clefs de la
production de richesse.
Le crédit aujourd'hui ne constitue plus un facteur limitatif du fait de
l'abondance des capitaux. De même le travail humain du fait de
l'abondance des chômeurs. En fait les capitalistes et les financiers
sont tout aussi parasites que les travailleurs, se disent certains
scientifiques de très haut niveau.
Post by zw
Le travail du salarié est quelque chose de très
secondaire. Qu'il travaille 35, 40, 25 ou 50h est un sujet très
secondaire car c'est le capital qui produit la richesse, ce n'est pas
le salarié qui fait ses 35h avec ses petits bras ou en tapotant sur son
clavier avec ses petits doigts. C'est ce que les gauchoneuneux ne
comprennent pas et en cela, ils ont 50 ou 100 ans de retard.
"Toi, les financiers et les capitalistes vous êtes des inutiles et comme
tous les inutiles vous disparaîtrez", voilà ce que pensent les
scientifiques communistes. Faites-vous humbles ou vous disparaîtrez,
vous préviennent les prophètes hébreux et la Sainte Église, ne vous
comportez pas comme ces goinfres de Pharisiens qui s'empiffrent en
plongeant le peuple dans la misère, repentez-vous et faites-vous petits,
humbles et bons sans quoi la colère de l'Éternel vous détruira, infâmes
crapules !
"René Groumal
2018-03-15 16:29:30 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Il faut essayer de sortir du littéralisme. L'énergie primaire se
transforme en énergie finale qui est "consommée" par les machines.
Lorsque X Y Z propose la relation de proprotionnalité entre PIB et
énergie primaire, tout l'intérêt de la proposition est justement de
singulariser la source d'energie primaire.
Or vous ne le faites pas.. en gros, vous dites "cette proposition est
vraie" et en conséquence de quoi, vous prenez des décisions qui sont
contraire à la proposition.
La fusion etc.. ne sont pas des sources d'énergie primaire au sens de
X Y et Z.
Désolé.
Et si vous prenez l'uranium ou je ne sais quoi tout en minimisant le
capital investi dans l'équation... alors la proposition de
proportionalité n'a plus le moindre intérêt.
Je précise mon dernier parapgraphe .. si la fusion est considérée comme
une énergie primaire.. alors je ne vois pas l'intérêt de la proposition
de proportionalité entre énergie primaire et PIB.
Le soleil n'est-il pas source d'énergie naturelle ?
Post by zw
Elle est évidente et je pense même que cela va audela.. il faudra de
plus en plus d'énergie par unité de richesse.. la relation linéaire ne
suffira pas.
Non, la proportionnalité est établie sur une longue durée.
Post by zw
L'énergie comme la connaissance et le crédit sont les clefs de la
production de richesse.
Le crédit aujourd'hui ne constitue plus un facteur limitatif du fait de
l'abondance des capitaux. De même le travail humain du fait de
l'abondance des chômeurs. En fait les capitalistes et les financiers
sont tout aussi parasites que les travailleurs, se disent certains
scientifiques de très haut niveau.
Post by zw
Le travail du salarié est quelque chose de très
secondaire. Qu'il travaille 35, 40, 25 ou 50h est un sujet très
secondaire car c'est le capital qui produit la richesse, ce n'est pas
le salarié qui fait ses 35h avec ses petits bras ou en tapotant sur son
clavier avec ses petits doigts. C'est ce que les gauchoneuneux ne
comprennent pas et en cela, ils ont 50 ou 100 ans de retard.
"Toi, les financiers et les capitalistes vous êtes des inutiles et comme
tous les inutiles vous disparaîtrez", voilà ce que pensent les
scientifiques communistes. Faites-vous humbles ou vous disparaîtrez,
vous préviennent les prophètes hébreux et la Sainte Église, ne vous
comportez pas comme ces goinfres de Pharisiens qui s'empiffrent en
plongeant le peuple dans la misère, repentez-vous et faites-vous petits,
humbles et bons sans quoi la colère de l'Éternel vous détruira, infâmes
crapules !
Dixit le Prophète Abourick qui est comme chacun sait le représentant
direct et autorisé de l'Eternel dans ce forum.
On en a de la chance de l'avoir....
--
Faisons l'Europe confédérale et sortons de cette UE qui en est la
caricature.
Cardinal de Hère
2018-03-15 10:07:19 UTC
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Il faut essayer de sortir du littéralisme. L'énergie primaire se
transforme en énergie finale qui est "consommée" par les machines.
Lorsque X Y Z propose la relation de proprotionnalité entre PIB et
énergie primaire, tout l'intérêt de la proposition est justement de
singulariser la source d'energie primaire.
Pourquoi donc ?
Post by zw
Or vous ne le faites pas.. en gros, vous dites "cette proposition est
vraie" et en conséquence de quoi, vous prenez des décisions qui sont
contraire à la proposition.
La fusion etc.. ne sont pas des sources d'énergie primaire au sens de X
Y et Z.
La fusion nucléaire est un procédé naturel d'ailleurs qui fournit de
l'énergie thermique. On a trouvé des vestiges de réacteurs nucléaires
naturels en Afrique. Et dans le ciel nous voyons la journée un gros
réacteur nucléaire, le soleil, et la nuit des milliards de réacteurs
nucléaires, les étoiles. Tous naturels bien entendu.
Post by zw
Désolé.
Et si vous prenez l'uranium ou je ne sais quoi tout en minimisant le
capital investi dans l'équation... alors la proposition de
proportionalité n'a plus le moindre intérêt.
Je n'arrive pas à comprendre ce genre de stupidité. La proportionnalité
entre la somme des richesses produites et la quantité d'énergie primaire
utilisée pour les produire est une loi économique d'ailleurs fondée sur
la physique. Que l'énergie primaire soit l'uranium, le plutonium, le
thorium (après transformation du 232Th en 233Th et de celui-ci en 233Pa
puis de ce dernier en 233U) ou le vent, les photons, l'énergie mécanique
d'une chute d'eau ou la houille, le pétrole ou le gaz, c'est toujours la
même chose. La science est faite d'abstractions et pas de petites
magouilles à la levantine où l'on marchande sans fin pour savoir si on
ne peut pas gratter plus avec le photon farceur qu'avec le proton
sournois. :-)
zw
2018-03-15 16:17:46 UTC
Permalink
Raw Message
La proportionnalité entre la somme des richesses produites et la
quantité d'énergie primaire utilisée pour les produire est une loi
économique d'ailleurs fondée sur la physique.
Je suppose que tu as une représentation graphique de cette
affirmation.. on peut difficilement y couper d'ailleurs !! merci
d'envoyer un lien.
Cardinal de Hère
2018-03-15 16:51:43 UTC
Permalink
Raw Message
Post by zw
La proportionnalité entre la somme des richesses produites et la
quantité d'énergie primaire utilisée pour les produire est une loi
économique d'ailleurs fondée sur la physique.
Je suppose que tu as une représentation graphique de cette
affirmation.. on peut difficilement y couper d'ailleurs !! merci
d'envoyer un lien.
Je t'ai proposé trois vidéos qui comportent ce graphique. Donc tu n'en
as visionnées aucune ! Ça en dit long sur ton sérieux et ton ouverture
d'esprit. Voilà cependant le graphique :
Loading Image...

tiré de cette page :
http://theshiftproject.org/fr/cette-page/lien-pibconsommation-denergie

Voici le même graphique sur une vidéo proposée et que tu n'as pas daigné
regarder. La vidéo commence exactement au moment où le graphique apparaît :
http://youtu.be/vW7WywnOxas

A écouter jusqu'à 2m29s. En espérant que tu consentiras à faire l'effort.

J'ouvre ici une parenthèse pour noter que dans leur immense majorité les
Français ne sont pas curieux, ont un esprit conventionnel, n'écoutent
jamais la moindre explication quand elle entre en contradiction avec ce
que raconte le crétin de TF1 et sont d'une paresse intellectuelle
ahurissante. On me dira que c'est partout pareil, mais non, ce n'est pas
vrai. Cette mauvaise volonté se retrouve d'ailleurs dans les résultats
scolaires minables des jeunes Français quand on les compare à ceux des
autres pays. Et pourtant la France est le pays qui dépense le plus pour
éduquer un ramassis de cons. Ce n'est pas une connerie congénitale que
la connerie française. Les jeunes Français ne naissent pas plus cons que
les jeunes Allemands, Chinois, Turcs, Arabes ou Noirs. Mais 15 ans après
leur naissance ils le sont et cela tient à leurs parents qui les gâtent
et les pourrissent par idéologie, idéologie commune à la canaille de
gauche comme à la racaille de droite ou la merdaille du centre, par
obstination rathone, par crétinisme européiste et par fanatisme
mondialiste. Vu de l'extérieur la France est hallucinante de connerie.
C'est un pays de cons arrogants, prétentieux et incompétents qui passent
leur temps à donner des leçons au monde entier ! Mais ta gueule
Franchouillard débile, rase les murs foireux, baisse les yeux abruti !
:-(((
"René Groumal
2018-03-15 17:01:23 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
La proportionnalité entre la somme des richesses produites et la
quantité d'énergie primaire utilisée pour les produire est une loi
économique d'ailleurs fondée sur la physique.
Je suppose que tu as une représentation graphique de cette
affirmation.. on peut difficilement y couper d'ailleurs !! merci
d'envoyer un lien.
Je t'ai proposé trois vidéos qui comportent ce graphique. Donc tu n'en
as visionnées aucune ! Ça en dit long sur ton sérieux et ton ouverture
http://theshiftproject.org/sites/default/files/u6407/gdp_energy.png
http://theshiftproject.org/fr/cette-page/lien-pibconsommation-denergie
Voici le même graphique sur une vidéo proposée et que tu n'as pas daigné
http://youtu.be/vW7WywnOxas
A écouter jusqu'à 2m29s. En espérant que tu consentiras à faire l'effort.
J'ouvre ici une parenthèse pour noter que dans leur immense majorité les
Français ne sont pas curieux, ont un esprit conventionnel, n'écoutent
jamais la moindre explication quand elle entre en contradiction avec ce
que raconte le crétin de TF1 et sont d'une paresse intellectuelle
ahurissante. On me dira que c'est partout pareil, mais non, ce n'est pas
vrai. Cette mauvaise volonté se retrouve d'ailleurs dans les résultats
scolaires minables des jeunes Français quand on les compare à ceux des
autres pays. Et pourtant la France est le pays qui dépense le plus pour
éduquer un ramassis de cons. Ce n'est pas une connerie congénitale que
la connerie française. Les jeunes Français ne naissent pas plus cons que
les jeunes Allemands, Chinois, Turcs, Arabes ou Noirs. Mais 15 ans après
leur naissance ils le sont et cela tient à leurs parents qui les gâtent
et les pourrissent par idéologie, idéologie commune à la canaille de
gauche comme à la racaille de droite ou la merdaille du centre, par
obstination rathone, par crétinisme européiste et par fanatisme
mondialiste. Vu de l'extérieur la France est hallucinante de connerie.
C'est un pays de cons arrogants, prétentieux et incompétents qui passent
leur temps à donner des leçons au monde entier ! Mais ta gueule
Franchouillard débile, rase les murs foireux, baisse les yeux abruti !
:-(((
Pépé a mal digéré sa téquila et chaque fois ça déclenche chez lui une
poussée de francophobie et des boutons sur le pidiouit.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_Français_lauréats_du_prix_Nobel
https://ca.ambafrance.org/13-c-est-le-nombre-de-Francais
--
Faisons l'Europe confédérale et sortons de cette UE qui en est la
caricature.
"René Groumal
2018-03-15 16:26:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Il faut essayer de sortir du littéralisme. L'énergie primaire se
transforme en énergie finale qui est "consommée" par les machines.
Lorsque X Y Z propose la relation de proprotionnalité entre PIB et
énergie primaire, tout l'intérêt de la proposition est justement de
singulariser la source d'energie primaire.
Pourquoi donc ?
Post by zw
Or vous ne le faites pas.. en gros, vous dites "cette proposition est
vraie" et en conséquence de quoi, vous prenez des décisions qui sont
contraire à la proposition.
La fusion etc.. ne sont pas des sources d'énergie primaire au sens de X
Y et Z.
La fusion nucléaire est un procédé naturel d'ailleurs qui fournit de
l'énergie thermique. On a trouvé des vestiges de réacteurs nucléaires
naturels en Afrique. Et dans le ciel nous voyons la journée un gros
réacteur nucléaire, le soleil, et la nuit des milliards de réacteurs
nucléaires, les étoiles. Tous naturels bien entendu.
Post by zw
Désolé.
Et si vous prenez l'uranium ou je ne sais quoi tout en minimisant le
capital investi dans l'équation... alors la proposition de
proportionalité n'a plus le moindre intérêt.
Je n'arrive pas à comprendre ce genre de stupidité. La proportionnalité
entre la somme des richesses produites et la quantité d'énergie primaire
utilisée pour les produire est une loi économique d'ailleurs fondée sur
la physique. Que l'énergie primaire soit l'uranium, le plutonium, le
thorium (après transformation du 232Th en 233Th et de celui-ci en 233Pa
puis de ce dernier en 233U) ou le vent, les photons, l'énergie mécanique
d'une chute d'eau ou la houille, le pétrole ou le gaz, c'est toujours la
même chose.
La science est faite d'abstractions
Pépé enfonce des portes ouvertes...
--
Faisons l'Europe confédérale et sortons de cette UE qui en est la
caricature.
"René Groumal
2018-03-13 13:24:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise
cyclique.  Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en
2008-2009, rude à l'extrême. Or pour sortir de la crise
précédente les banques centrales, américaine d'abord, européenne
ensuite, ont fait tourner la planche à billets à fond (les fameux
Quantitative Easings). Cet argent n'a pas atteint l'économie
réelle d'où l'absence d'inflation.  Par contre il s'est investi
dans la sphère financière, créant des bulles qui tôt ou tard
finiront par exploser avec, c'est inévitable, des conséquences
graves pour l'économie réelle.
Les politiques monétaires ont effectivement fait monter les indices
financiers au plafond..  et cela a généré et génère un réel effet de
richesse... lequel a un effet sur l'économie réelle.
Le mécanisme de transmission est juste différent de ce que pensaient
les spécialistes ou commentateurs.
Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que l'inflation est une aubaine
pour les plus riches. En effet, 2018 n'est pas 1918 ni 1968... en
2018 l'économie est fortement financiarisée et les gros détenteurs
de capitaux sont ceux qui portent le plus de dettes. Bref, c'est le
contraire de ce que pensent les gauchoneuneux qui en sont encore à
décoder 1968 ou 1918.. une époque où l'économie était peu
financiarisé et où les détenteurs de capitaux étaient surtout des
créanciers tout simplement.
C'est faux. On t'a déjà expliqué que le PIB, autrement dit la
production de biens et de richesses, est proportionnel à la
consommation d'énergie primaire.
Je ne vois pas le rapport avec la question.
L'énergie est effectivement un élément fondamental avec la connaissance
et le crédit. Les enseignants sont aussi importants que les banquiers.
Aucun doute.
https://groups.google.com/d/msg/fr.soc.economie/gn1xMnb7DyY/sD_GzEuMggEJ
Je disais que l'énergie devrait être détaxée au lieu d'être surtaxée,
il faut faire l'inverse de ce qui est fait aujourd'hui. Quand au
diesel, je disais qu'il devrait être interdit. Mes messages dans ce
sens remontent aux milieux des années 2000, il y a 10 ans ou 15 ans
maintenant.
Bien avant ce qui se passe aujourd'hui sur le diesel du reste.
Le diesel est l'exemple même de ce que l'état peut faire comme désastre
et massacre dans la vie quotidienne des gens du fait de son
imcompétence, de son arrogance et de son dogamtisme.
La politique en cours de "transition énergétique", c'est pareil.. c'est
un désastre économique et financier en formation.
Si la croissance de la consommation d'énergie primaire ne suit pas la
croissance de la population alors la population mondiale aura tendance à
s'appauvrir. De même pour que les inégalités ne s'aggravent pas il faut
que la première croisse beaucoup plus que la seconde dans les pays les
plus pauvres et pour les populations les plus déshéritées.
Pédantisme vaseux...
Stéphane
2018-03-11 17:32:14 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques centrales,
américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner la planche à
billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet argent n'a pas
atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation. Par contre il
s'est investi dans la sphère financière, créant des bulles qui tôt ou
tard finiront par exploser avec, c'est inévitable, des conséquences
graves pour l'économie réelle.
La dernière crise de 2008-2009 (crise économique qui a suivi l'explosion
de la bulle immobilière aux USA (crise des subprimes) a entraîné des
émeutes de la faim dans les pays arabes et de graves problèmes en
Afrique Noire.
Alors mes biquets, vous êtes prêts pour la mauvaise nouvelle ? La
dernière crise décennale c'était en 2008-2009. La prochaine est donc
imminente. Lors de la dernière crise il y avait eu des émeutes de la
faim dans les pays arabes. Aujourd'hui l'Algérie est au bord de la
banqueroute et au bout de sa rente pétrolière. Les autres pays d'Afrique
du Nord ne valent guère mieux, quand à l'Afrique Noire elle croule sous
les dettes et le sous-développement économique. Vous imaginez la
suite... Non ? Allons, allons, c'est évident : une crise migratoire
comme vous n'en avez jamais vu avec des dizaines de millions de
personnes se ruant vers l'Europe est dans les tuyaux ! Ça y est, on a
compris ? A la bonne heure ! Notez bien que ça ne sert à rien d'être
prévenu puisque le mal, l'élection de Makrrroune, est fait. Il ne vous
reste plus qu'à préparer la vaseline.
http://youtu.be/hglsAN6OeO8
Bonjour le suicide! Si on est dépressif au début de cette vidéo de 2
heures et quart, à la fin on plus qu'à appuyer sur la détente.
Cardinal de Hère
2018-03-11 17:40:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Stéphane
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques
centrales, américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner la
planche à billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet argent
n'a pas atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation. Par
contre il s'est investi dans la sphère financière, créant des bulles
qui tôt ou tard finiront par exploser avec, c'est inévitable, des
conséquences graves pour l'économie réelle.
La dernière crise de 2008-2009 (crise économique qui a suivi
l'explosion de la bulle immobilière aux USA (crise des subprimes) a
entraîné des émeutes de la faim dans les pays arabes et de graves
problèmes en Afrique Noire.
Alors mes biquets, vous êtes prêts pour la mauvaise nouvelle ? La
dernière crise décennale c'était en 2008-2009. La prochaine est donc
imminente. Lors de la dernière crise il y avait eu des émeutes de la
faim dans les pays arabes. Aujourd'hui l'Algérie est au bord de la
banqueroute et au bout de sa rente pétrolière. Les autres pays
d'Afrique du Nord ne valent guère mieux, quand à l'Afrique Noire elle
croule sous les dettes et le sous-développement économique. Vous
imaginez la suite... Non ? Allons, allons, c'est évident : une crise
migratoire comme vous n'en avez jamais vu avec des dizaines de
millions de personnes se ruant vers l'Europe est dans les tuyaux ! Ça
y est, on a compris ? A la bonne heure ! Notez bien que ça ne sert à
rien d'être prévenu puisque le mal, l'élection de Makrrroune, est
fait. Il ne vous reste plus qu'à préparer la vaseline.
http://youtu.be/hglsAN6OeO8
Bonjour le suicide! Si on est dépressif au début de cette vidéo de 2
heures et quart, à la fin on plus qu'à appuyer sur la détente.
Voter Makrrroune, c'était ça "appuyer sur la détente".
s***@free.fr
2018-03-11 19:21:51 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Stéphane
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques
centrales, américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner la
planche à billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet argent
n'a pas atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation. Par
contre il s'est investi dans la sphère financière, créant des bulles
qui tôt ou tard finiront par exploser avec, c'est inévitable, des
conséquences graves pour l'économie réelle.
La dernière crise de 2008-2009 (crise économique qui a suivi
l'explosion de la bulle immobilière aux USA (crise des subprimes) a
entraîné des émeutes de la faim dans les pays arabes et de graves
problèmes en Afrique Noire.
Alors mes biquets, vous êtes prêts pour la mauvaise nouvelle ? La
dernière crise décennale c'était en 2008-2009. La prochaine est donc
imminente. Lors de la dernière crise il y avait eu des émeutes de la
faim dans les pays arabes. Aujourd'hui l'Algérie est au bord de la
banqueroute et au bout de sa rente pétrolière. Les autres pays
d'Afrique du Nord ne valent guère mieux, quand à l'Afrique Noire elle
croule sous les dettes et le sous-développement économique. Vous
imaginez la suite... Non ? Allons, allons, c'est évident : une crise
migratoire comme vous n'en avez jamais vu avec des dizaines de
millions de personnes se ruant vers l'Europe est dans les tuyaux ! Ça
y est, on a compris ? A la bonne heure ! Notez bien que ça ne sert à
rien d'être prévenu puisque le mal, l'élection de Makrrroune, est
fait. Il ne vous reste plus qu'à préparer la vaseline.
http://youtu.be/hglsAN6OeO8
Bonjour le suicide! Si on est dépressif au début de cette vidéo de 2
heures et quart, à la fin on plus qu'à appuyer sur la détente.
Voter Makrrroune, c'était ça "appuyer sur la détente".
Voter le pen c'était se mettre le canon sur la tempe et tirer en mode rafale.
Cardinal de Hère
2018-03-12 07:10:37 UTC
Permalink
Raw Message
Post by s***@free.fr
Post by Cardinal de Hère
Post by Stéphane
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques
centrales, américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner la
planche à billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet argent
n'a pas atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation. Par
contre il s'est investi dans la sphère financière, créant des bulles
qui tôt ou tard finiront par exploser avec, c'est inévitable, des
conséquences graves pour l'économie réelle.
La dernière crise de 2008-2009 (crise économique qui a suivi
l'explosion de la bulle immobilière aux USA (crise des subprimes) a
entraîné des émeutes de la faim dans les pays arabes et de graves
problèmes en Afrique Noire.
Alors mes biquets, vous êtes prêts pour la mauvaise nouvelle ? La
dernière crise décennale c'était en 2008-2009. La prochaine est donc
imminente. Lors de la dernière crise il y avait eu des émeutes de la
faim dans les pays arabes. Aujourd'hui l'Algérie est au bord de la
banqueroute et au bout de sa rente pétrolière. Les autres pays
d'Afrique du Nord ne valent guère mieux, quand à l'Afrique Noire elle
croule sous les dettes et le sous-développement économique. Vous
imaginez la suite... Non ? Allons, allons, c'est évident : une crise
migratoire comme vous n'en avez jamais vu avec des dizaines de
millions de personnes se ruant vers l'Europe est dans les tuyaux ! Ça
y est, on a compris ? A la bonne heure ! Notez bien que ça ne sert à
rien d'être prévenu puisque le mal, l'élection de Makrrroune, est
fait. Il ne vous reste plus qu'à préparer la vaseline.
http://youtu.be/hglsAN6OeO8
Bonjour le suicide! Si on est dépressif au début de cette vidéo de 2
heures et quart, à la fin on plus qu'à appuyer sur la détente.
Voter Makrrroune, c'était ça "appuyer sur la détente".
Voter le pen c'était se mettre le canon sur la tempe et tirer en mode rafale.
Voter Le Pen c'était un sursis. Mais les Français ont grande hâte de
dérouiller.
"René Groumal
2018-03-11 19:25:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Stéphane
Post by Cardinal de Hère
Tous les 10 ans en moyenne le capitalisme connaît une crise cyclique.
Parfois bénigne mais parfois, comme la dernière en 2008-2009, rude à
l'extrême. Or pour sortir de la crise précédente les banques
centrales, américaine d'abord, européenne ensuite, ont fait tourner
la planche à billets à fond (les fameux Quantitative Easings). Cet
argent n'a pas atteint l'économie réelle d'où l'absence d'inflation.
Par contre il s'est investi dans la sphère financière, créant des
bulles qui tôt ou tard finiront par exploser avec, c'est inévitable,
des conséquences graves pour l'économie réelle.
La dernière crise de 2008-2009 (crise économique qui a suivi
l'explosion de la bulle immobilière aux USA (crise des subprimes) a
entraîné des émeutes de la faim dans les pays arabes et de graves
problèmes en Afrique Noire.
Alors mes biquets, vous êtes prêts pour la mauvaise nouvelle ? La
dernière crise décennale c'était en 2008-2009. La prochaine est donc
imminente. Lors de la dernière crise il y avait eu des émeutes de la
faim dans les pays arabes. Aujourd'hui l'Algérie est au bord de la
banqueroute et au bout de sa rente pétrolière. Les autres pays
d'Afrique du Nord ne valent guère mieux, quand à l'Afrique Noire elle
croule sous les dettes et le sous-développement économique. Vous
imaginez la suite... Non ? Allons, allons, c'est évident : une crise
migratoire comme vous n'en avez jamais vu avec des dizaines de
millions de personnes se ruant vers l'Europe est dans les tuyaux ! Ça
y est, on a compris ? A la bonne heure ! Notez bien que ça ne sert à
rien d'être prévenu puisque le mal, l'élection de Makrrroune, est
fait. Il ne vous reste plus qu'à préparer la vaseline.
http://youtu.be/hglsAN6OeO8
Bonjour le suicide! Si on est dépressif au début de cette vidéo de 2
heures et quart, à la fin on plus qu'à appuyer sur la détente.
Voter Makrrroune, c'était ça "appuyer sur la détente".
Orchidoclaste . Change de thème . Tu gonfles tout le monde avec ta
phobie macronomaniaque.
--
Faisons l'Europe confédérale et sortons de cette UE qui en est la
caricature.
Duzz'
2018-03-12 06:51:34 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Voter Makrrroune, c'était ça "appuyer sur la détente".
Il y a une élection en vue ?
Calamity CIA of Langley
2018-03-12 07:36:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Voter Makrrroune, c'était ça "appuyer sur la détente".
Bravo Emmanuel!

Loading Image...
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube JadeDiscoHD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs&Movies III - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesIII
Google+ Jade DiscoHD - https://plus.google.com/+JadeDisco
G+ Jade Docs & Movies III - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIII
Jade Porn Channel - https://www.pornhub.com/users/disco-jade/videos
P'tit coup de déprime? - Loading Image...
Pierre www.aribaut.com
2018-03-15 07:39:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Stéphane
Post by Cardinal de Hère
http://youtu.be/hglsAN6OeO8
Bonjour le suicide! Si on est dépressif au début de cette vidéo de 2
heures et quart, à la fin on plus qu'à appuyer sur la détente.
Il a fait des réserves dans son corps le gars, au cas où ?
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
http://aribaut.com - http://zeforums.com
Cardinal de Hère
2018-03-15 07:59:43 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Pierre www.aribaut.com
Post by Stéphane
Post by Cardinal de Hère
http://youtu.be/hglsAN6OeO8
Bonjour le suicide! Si on est dépressif au début de cette vidéo de 2
heures et quart, à la fin on plus qu'à appuyer sur la détente.
Il a fait des réserves dans son corps le gars, au cas où ?
Drac c'est le petit gros roublard. On se demande ce qu'il fout avec
Soral puisqu'il reconnaît lui-même ses origines juives et se dit
admirateur d'Israël. Ce sont les mystères de la "dissidence" !
D'ailleurs ce n'est pas la première fois que l'on assiste à ces
alliances surprenantes. Pierre Hillard a collaboré avec le Réseau
Voltaire de l'homosexuel militant Thierry Meyssan, puis avec Boulevard
Voltaire du très sioniste Ménard et encore avec un foutriquet protestant
d'origine juive nommé Jean Robin, violemment anti-catholique. Tout ça
n'est pas bien sérieux. Bref, passons.
"René Groumal
2018-03-15 16:23:59 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Pierre www.aribaut.com
Post by Stéphane
Post by Cardinal de Hère
http://youtu.be/hglsAN6OeO8
Bonjour le suicide! Si on est dépressif au début de cette vidéo de 2
heures et quart, à la fin on plus qu'à appuyer sur la détente.
Il a fait des réserves dans son corps le gars, au cas où ?
Drac c'est le petit gros roublard. On se demande ce qu'il fout avec
Soral puisqu'il reconnaît lui-même ses origines juives et se dit
admirateur d'Israël. Ce sont les mystères de la "dissidence" !
D'ailleurs ce n'est pas la première fois que l'on assiste à ces
alliances surprenantes. Pierre Hillard a collaboré avec le Réseau
Voltaire de l'homosexuel militant Thierry Meyssan, puis avec Boulevard
Voltaire du très sioniste Ménard et encore avec un foutriquet protestant
d'origine juive nommé Jean Robin, violemment anti-catholique. Tout ça
n'est pas bien sérieux. Bref, passons.
Le bourricot procède comme d'habitude avec des infos ou des affirmations
farfelues que ce grand prestidigitateur tire de son chapeau

Ou la Bourrique passe
les bobards s'amassent.
-
Calamity CIA of Langley
2018-03-16 06:01:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
Ou la Bourrique passe
les bobards s'amassent.
-
"Où [il faut un accent sur le 'u'] Mara repasse,
les plis trépassent"
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube JadeDiscoHD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs&Movies III - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesIII
Google+ Jade DiscoHD - https://plus.google.com/+JadeDisco
G+ Jade Docs & Movies III - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIII
Jade Porn Channel - https://www.pornhub.com/users/disco-jade/videos
P'tit coup de déprime? - https://s20.postimg.org/rgju0ydf1/Bachar-crying.jpg
Cardinal de Hère
2018-03-16 15:25:45 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Calamity CIA of Langley
Post by "René Groumal
Ou la Bourrique passe
les bobards s'amassent.
-
"Où [il faut un accent sur le 'u'] Mara repasse,
les plis trépassent"
Le malGrou passe son temps à tenter de faire passer son ignorance
abyssale pour de la mauvaise foi mensongère des autres intervenants. Que
de temps perdu qu'il aurait pu utiliser pour s'éduquer et se cultiver !
"René Groumal
2018-03-17 18:03:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Calamity CIA of Langley
Post by "René Groumal
Ou la Bourrique passe
les bobards s'amassent.
-
"Où [il faut un accent sur le 'u'] Mara repasse,
les plis trépassent"
Le malGrou passe son temps à tenter de faire passer son ignorance
abyssale pour de la mauvaise foi mensongère des autres intervenants. Que
de temps perdu qu'il aurait pu utiliser pour s'éduquer et se cultiver !
Je suis étonné qu'un aussi grand savant que toi fuies la discussion
avec un ignorant à l'ignorance abyssale comme moi au risque de passer
pour un foireux....

Loading...