Discussion:
Ca va plaire au Cardinal
(trop ancien pour répondre)
Mamamouchi de Ripoublique Française
2017-08-12 17:30:13 UTC
Permalink
Raw Message
M Gaves

joie
2017-08-12 17:47:30 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mamamouchi de Ripoublique Française
M Gaves
http://youtu.be/hZQm2Yb6bw0
C'est amusant cette notion d'insouciance ...
On disait ça pour le sida ...
Là c'est un sida islamique ?
--
Rien ne va plus ...
Tout est à faire ...
Mais ...
http://www.joiedesmots.com/
Maidikos
2017-08-12 18:55:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mamamouchi de Ripoublique Française
M Gaves
http://youtu.be/hZQm2Yb6bw0
TV liberté, un des rares médias que je regarde sans prendre ma grille
de lecture. ;-)
Cardinal de Hère
2017-08-12 18:57:44 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mamamouchi de Ripoublique Française
M Gaves
http://youtu.be/hZQm2Yb6bw0
Je connais Gave. Il dit des choses intéressantes sur l'euro mais je ne
suis pas du tout d'accord avec ses conceptions théologiques, morales,
économiques et sociales.

Premier point : le mâschâl des mines ou des talents ne fait pas l'éloge
du capitalisme, il utilise l'usure et la rente bancaire pour illustrer
la nécessité d'être créateur.

En gros voici ce que dit le Christ : Dieu t'a donné la vie (c'est le
talent ou la mine donné par le maître). Et quand il revient devant toi
(c'est-à-dire quand après la mort tu passes en jugement) il te demande
des comptes : "qu'as-tu fait de ta vie" ? Et tu réponds : "avec ce que
tu m'as donné, l'existence, j'ai fait des enfants que j'ai élevé dans la
foi, j'ai donné aux pauvres, j'ai écrit quelques ouvrages de théologie
et de métaphysique pour mieux faire comprendre à mes compagnons ta loi
et ce que tu attends de nous etc". Et Jésus approuve et dit "rentre dans
ma joie et reçois la vie éternelle en surabondance". Et puis il se
tourne vers ton ami et lui demande : "qu'as-tu fait de ta vie" ? Et il
répond : "avec ce que tu m'as donné, l'existence, j'ai fait ci et j'ai
fait ça et je me suis battu pour expliquer ta pensée". Et Jésus dit
"rentre dans ma joie et reçois la vie éternelle mais en moindre
abondance que ton compagnon". Et il se tourne vers le Xharkin et lui
demande : "qu'as-tu fait de ta vie" ? Et le Xharkin lui répond : "comme
tu me l'as donné ainsi je te la rends". Et Jésus lui dira : "tu n'as
rien fait pour t'unir à moi, ta vie a été stérile, tu n'as servi à rien,
va donc dans la gueule du néant ô figuier stérile". Puis il se tourne
vers le malGrou et lui dit : "et toi qu'as-tu fait de la vie que je t'ai
donnée" ? Et le malGrou voudrait mentir mais devant Dieu son âme est à
nu et il dit : "je t'ai haï, je t'ai combattu, j'ai arraché la foi de
nombreux êtres humains". Et Jésus dit: "en enfer satan où un châtiment
douloureux t'attend pour l'éternité" !

La vie est un don que l'homme doit faire fructifier en recevant, en
assimilant et en pratiquant la parole de Dieu, c'est-à-dire le Christ.

Il n'est pas question bien sûr de se faire du pognon. Bien au contraire,
quand un riche rencontre Jésus et lui demande : "Seigneur que dois-je
faire pour entrer dans ton royaume ?" il répond " vends tout tes biens,
distribue-les aux pauvres et suis-moi" ! En général le riche tourne
casaque et renonce au Christ. Car nul ne peut servir deux maîtres à la
fois, et Jésus et Mammon.

Deuxième point : le libéralisme c'est l'égalité devant la loi dit Gave.
Bon d'abord et comme toujours il y en a qui sont plus égaux que
d'autres, comme dans tout système. Mais surtout de quelle loi est-il
question ? La loi des hommes pas celle de Dieu ! Gave est un para-maçonnard.

Troisième point : Gave est un acharné du libre échange. Or le libre
échange c'est justement ce qui a ruiné la France, les USA et la plupart
des pays occidentaux.

Quatrième point : le libéralisme est un messianisme athée, un
messianisme sans Dieu ou parfois même un messianisme contre Dieu,
autrement dit une adoration du diable. Mais, me dira-t-on, le
socialisme, le communisme, l'anarchisme, le fascisme, le nazisme sont
des adorations du diable et elles sont opposées au libéralisme. Oui et
alors, n'est-il pas dit que le diable est divisé contre lui-même ?

Je suis contre le libéralisme parce que catholique. Je suis aussi contre
le judaïsme, l'islamisme, le républicanisme, l'écologisme, le marxisme,
l'anarchisme, le fascisme, le nazisme... Je suis contre tous les avatars
et les factions du diable !

Voici d'ailleurs le très beau mâschâl (image, parabole) des mines :

Luc 19.11-27

11 Ils écoutaient ces choses, et Jésus ajouta une parabole, parce qu’il
était près de Jérusalem, et qu’on croyait qu’à l’instant le royaume de
Dieu allait paraître.
12 Il dit donc : Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays
lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite.
13 Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit :
Faites-les valoir jusqu’à ce que je revienne.
14 Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade
après lui, pour dire : Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.
15 Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l’autorité
royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait
donné l’argent, afin de connaître comment chacun l’avait fait valoir.
16 Le premier vint, et dit : Seigneur, ta mine a rapporté dix mines.
17 Il lui dit : C’est bien, bon serviteur ; parce que tu as été fidèle
en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes.
18 Le second vint, et dit : Seigneur, ta mine a produit cinq mines.
19 Il lui dit : Toi aussi, sois établi sur cinq villes.
20 Un autre vint, et dit : Seigneur, voici ta mine, que j’ai gardée
dans un linge ;
21 car j’avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère ; tu prends
ce que tu n’as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n’as pas semé.
22 Il lui dit : Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur ; tu
savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n’ai pas déposé,
et moissonnant ce que je n’ai pas semé ;
23 pourquoi donc n’as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu’à
mon retour je le retirasse avec un intérêt ?
24 Puis il dit à ceux qui étaient là: Otez-lui la mine, et donnez-la à
celui qui a les dix mines.
25 Ils lui dirent : Seigneur, il a dix mines. —
26 Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas
on ôtera même ce qu’il a.
27 Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je
régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence.
Mamamouchi de Ripoublique Française
2017-08-12 19:07:36 UTC
Permalink
Raw Message
Lol
Keyser Soze
2017-08-12 19:15:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
26 Je vous le dis, on donnera à celui qui a,
mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il
a.
27 Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n'ont
pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les
en ma présence.
Exactement, exploiteur ou exploité, dominant ou
dominé, prédateur ou proie, tuer ou être tué, il
faut choisir et l'Evangile nous montre la voie
divine du pouvoir inextinguible, de la prédation
impitoyable et de la domination totale.
Cardinal de Hère
2017-08-12 19:42:45 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Keyser Soze
Post by Cardinal de Hère
26 Je vous le dis, on donnera à celui qui a,
mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il
a.
27 Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n'ont
pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les
en ma présence.
Exactement, exploiteur ou exploité, dominant ou
dominé, prédateur ou proie, tuer ou être tué, il
faut choisir et l'Evangile nous montre la voie
divine du pouvoir inextinguible, de la prédation
impitoyable et de la domination totale.
C'est un mâschâl du jugement dernier.

Qu'as-tu fait de ta vie, demande Dieu ?

a. Tu l'as fait fructifier en te rapprochant de Dieu et en devenant
co-créateur ? Tu t'es uni à Dieu durant ta vie sur terre et tu rentres
maintenant dans la Perfection Absolue de la Vie en Dieu. Dans le mâschâl
ce sont les deux premiers serviteurs.

b. Tu as fait le Xharkin autrement dit pas grand chose ? Tu restes tel
que tu as été créé, un être charnel qui passe comme tout ce qui est dans
le monde. Dans le mâschâl c'est le troisième serviteur.

c. Tu as fait le malGrou autrement dit l'ennemi de Dieu, le Satan ? Un
châtiment douloureux t'attend en enfer. Dans le mâschâl ce sont les
ennemis dressés contre Dieu et zigouillés (image de la damnation éternelle).
"René Groumal
2017-08-12 20:03:56 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Keyser Soze
Post by Cardinal de Hère
26 Je vous le dis, on donnera à celui qui a,
mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il
a.
27 Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n'ont
pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les
en ma présence.
Exactement, exploiteur ou exploité, dominant ou
dominé, prédateur ou proie, tuer ou être tué, il
faut choisir et l'Evangile nous montre la voie
divine du pouvoir inextinguible, de la prédation
impitoyable et de la domination totale.
C'est un mâschâl du jugement dernier.
Qu'as-tu fait de ta vie, demande Dieu ?
a. Tu l'as fait fructifier en te rapprochant de Dieu et en devenant
co-créateur ? Tu t'es uni à Dieu durant ta vie sur terre et tu rentres
maintenant dans la Perfection Absolue de la Vie en Dieu. Dans le mâschâl
ce sont les deux premiers serviteurs.
b. Tu as fait le Xharkin autrement dit pas grand chose ? Tu restes tel
que tu as été créé, un être charnel qui passe comme tout ce qui est dans
le monde. Dans le mâschâl c'est le troisième serviteur.
c. Tu as fait le malGrou autrement dit l'ennemi de Dieu, le Satan ? Un
châtiment douloureux t'attend en enfer. Dans le mâschâl ce sont les
ennemis dressés contre Dieu et zigouillés (image de la damnation éternelle).
La Bourrique m'a TUER !
Je suis mort...
...de rire.

--
Mamamouchi de Ripoublique Française
2017-08-12 20:47:27 UTC
Permalink
Raw Message
Hihi
Hannibal Lecter
2017-08-13 11:00:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
C'est un mâschâl du jugement dernier.
Comme celles des politiciens français, les
promesses d'un israélite sans domicile fixe (un
fils de charpentier mort cloué sur des planches,
petit bijou d'humour juif) n'engagent que ceux
qui y croient.
Cardinal de Hère
2017-08-13 11:16:44 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Hannibal Lecter
Post by Cardinal de Hère
C'est un mâschâl du jugement dernier.
Comme celles des politiciens français, les
promesses d'un israélite sans domicile fixe (un
fils de charpentier mort cloué sur des planches,
petit bijou d'humour juif) n'engagent que ceux
qui y croient.
Justement vous savez que les Juifs aiment le profit. Or il vous a donné
1 et vous lui rendrez 1.
Allô!
2017-08-13 13:00:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Hannibal Lecter
Post by Cardinal de Hère
C'est un mâschâl du jugement dernier.
Comme celles des politiciens français, les
promesses d'un israélite sans domicile fixe (un
fils de charpentier mort cloué sur des planches,
petit bijou d'humour juif) n'engagent que ceux
qui y croient.
Justement vous savez que les Juifs aiment le profit. Or il vous a donné 1 et
vous lui rendrez 1.
les plus malin, prendrons 1 et réclamerons 2 à Jesus.
Cardinal de Hère
2017-08-13 13:08:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Allô!
Post by Cardinal de Hère
Post by Hannibal Lecter
Post by Cardinal de Hère
C'est un mâschâl du jugement dernier.
Comme celles des politiciens français, les
promesses d'un israélite sans domicile fixe (un
fils de charpentier mort cloué sur des planches,
petit bijou d'humour juif) n'engagent que ceux
qui y croient.
Justement vous savez que les Juifs aiment le profit. Or il vous a
donné 1 et vous lui rendrez 1.
les plus malin, prendrons 1 et réclamerons 2 à Jesus.
Les malins ne seront pas en position de réclamer quoi que ce soit à
Jésus puisque c'est lui qui demandera quel est le retour sur son
investissement.
Duzz'
2017-08-13 13:20:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Les malins ne seront pas en position de réclamer quoi que ce soit à
Jésus puisque c'est lui qui demandera quel est le retour sur son
investissement.
Le FMI estime que le titre "Jésus" est très largement surévalué.
Eisberg
2017-08-13 13:45:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Allô!
Post by Cardinal de Hère
Post by Hannibal Lecter
Post by Cardinal de Hère
C'est un mâschâl du jugement dernier.
Comme celles des politiciens français, les
promesses d'un israélite sans domicile fixe (un
fils de charpentier mort cloué sur des planches,
petit bijou d'humour juif) n'engagent que ceux
qui y croient.
Justement vous savez que les Juifs aiment le
profit. Or il vous a donné 1 et vous lui
rendrez 1.
les plus malin, prendrons 1 et réclamerons 2 à
Jesus.
Les malins ne seront pas en position de
réclamer quoi que ce soit à Jésus puisque c'est
lui qui demandera quel est le retour sur son
investissement.
Il vaut mieux fixer les conditions du prêt - et
notamment le taux d'intérêt - en amont plutôt que
d'en attendre un retour hypothétique, et puis ce
n'est pas au prêteur de récompenser l'emprunteur
en fonction du retour sur investissement ; tout
cela sent l'usurier amateur qui s'étonnera du
faible rendement de son investissement hasardeux.

C'est pourquoi Jésus attend toujours en vain que
vous accueilliez l'étranger à bras ouverts.
Cardinal de Hère
2017-08-13 14:12:06 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Eisberg
Post by Cardinal de Hère
Les malins ne seront pas en position de
réclamer quoi que ce soit à Jésus puisque c'est
lui qui demandera quel est le retour sur son
investissement.
Il vaut mieux fixer les conditions du prêt - et
notamment le taux d'intérêt - en amont plutôt que
d'en attendre un retour hypothétique, et puis ce
n'est pas au prêteur de récompenser l'emprunteur
en fonction du retour sur investissement ; tout
cela sent l'usurier amateur qui s'étonnera du
faible rendement de son investissement hasardeux.
La seule chose positive du keynésianisme c'est qu'il fonctionne
partiellement de manière similaire à l'économie divine : au commencement
était un don, celui de l'être. Pour la suite le keynésianisme diverge de
l'économie de Dieu. Car pour le Père Éternel celui qui a reçu ce don
doit le faire fructifier en recevant, assimilant et pratiquant
l'enseignement de son Fils, ce que ne fait pas forcément le consommateur
keynésiophile qui se contente de bâfrer comme ceux qui recherchaient le
Christ pour ses pains et ses poissons.
Post by Eisberg
C'est pourquoi Jésus attend toujours en vain que
vous accueilliez l'étranger à bras ouverts.
National et étranger sont des inventions du diable. Pour Dieu il
n'existe ni national, ni étranger, seulement ceux qui vivent selon sa
loi et ceux qui vivent selon celle du diable, c'est-à-dire contre la loi
de Dieu.
Eisberg
2017-08-13 15:42:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
La seule chose positive du keynésianisme c'est
qu'il fonctionne partiellement de manière
similaire à l'économie divine : au commencement
était un don, celui de l'être.
Keynes c'est l'économie de la demande, pas celle de
l'offre.

En France plus personne ne devrait se réclamer de ce
sinistre personnage crypto-collectiviste dont les
théories mènent inéluctablement à l'extension de la
sphère publique et à la stagflation.
Cardinal de Hère
2017-08-13 19:06:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Eisberg
Post by Cardinal de Hère
La seule chose positive du keynésianisme c'est
qu'il fonctionne partiellement de manière
similaire à l'économie divine : au commencement
était un don, celui de l'être.
Keynes c'est l'économie de la demande, pas celle de
l'offre.
Dans l'économie de Dieu au commencement est un don gracieux : celui de
l'être.

Dans la conception keynésienne au commencement est un don qui peut être
celui de pouvoir d'achat ou encore celui d'investissement.

Quand c'est uniquement une distribution de pouvoir d'achat en économie
fermée (protégée) elle ne crée que de l'inflation, en économie ouverte
(libre échange) elle peut ne créer que des déficits et dans une
situation intermédiaire (la France de Mitterrand en 1981) inflation et
déficit.

Quand le don initial keynésien est fait dans l'investissement sans
distribution de pouvoir d'achat dans une économie fermée il crée de la
déflation limitée au secteur de l'investissement et dans une économie
ouverte il peut créer de forts excédents commerciaux.

Dans une relance bien faite il faut à la fois investir dans une économie
fermée et distribuer du pouvoir d'achat pour que les fruits de
l'investissement rencontrent une demande solvable.
Post by Eisberg
En France plus personne ne devrait se réclamer de ce
sinistre personnage crypto-collectiviste dont les
théories mènent inéluctablement à l'extension de la
sphère publique et à la stagflation.
Parce que les économistes vrounzais sont cons et ont oublié :
a. la nécessité de fermer l'économie,
b. la nécessité d'investir dans les secteurs de l'économie qui pourront
rencontrer une demande solvable, par exemple le secteur de l'énergie
afin de substituer le thorium et l'uranium (la France a pour 100 ans de
réserves) aux hydrocarbures et de la voiture électrique,
c. de distribuer si nécessaire et uniquement si ça l'est du pouvoir
d'achat afin de favoriser la solvabilité de la demande intérieure.

Les gros cons d'économistes à la vrounzaise n'ont fait que distribuer du
pouvoir d'achat en milieu semi ouvert ce qui a favorisé à la fois
l'inflation et le déficit commercial.
Woldemar LB
2017-08-13 19:07:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Dans l'économie de Dieu au commencement est un
don gracieux : celui de l'être.
Dans la conception keynésienne au commencement
est un don qui peut être celui de pouvoir
d'achat ou encore celui d'investissement.
N'importe quoi.
Cardinal de Hère
2017-08-13 19:25:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Woldemar LB
Post by Cardinal de Hère
Dans l'économie de Dieu au commencement est un
don gracieux : celui de l'être.
Dans la conception keynésienne au commencement
est un don qui peut être celui de pouvoir
d'achat ou encore celui d'investissement.
N'importe quoi.
Et si, c'est un don consenti par la collectivité à un sous ensemble
propre de la collectivité (secteur industriel bien précis et population
la plus défavorisée).
Yves
2017-08-13 19:10:01 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Eisberg
Post by Cardinal de Hère
La seule chose positive du keynésianisme c'est
qu'il fonctionne partiellement de manière
similaire à l'économie divine : au commencement
était un don, celui de l'être.
Keynes c'est l'économie de la demande, pas celle de
l'offre.
Dans l'économie de Dieu au commencement est un don gracieux : celui de
l'être.
Abruti,les pompes funèbres prennent 4000 euros pour l'enterrement dans
une tombe prés de l'église
Ma mère je vais l'enterrer dans le jardin dans un cercueil en carton
Cardinal de Hère
2017-08-13 19:26:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Yves
Post by Cardinal de Hère
Post by Eisberg
Post by Cardinal de Hère
La seule chose positive du keynésianisme c'est
qu'il fonctionne partiellement de manière
similaire à l'économie divine : au commencement
était un don, celui de l'être.
Keynes c'est l'économie de la demande, pas celle de
l'offre.
Dans l'économie de Dieu au commencement est un don gracieux : celui de
l'être.
Abruti,les pompes funèbres prennent 4000 euros pour l'enterrement dans
une tombe prés de l'église
Ma mère je vais l'enterrer dans le jardin dans un cercueil en carton
Laisse les morts enterrer les morts et suis la Vie, le Christ !
"René Groumal
2017-08-14 10:30:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Yves
Post by Cardinal de Hère
Post by Eisberg
Post by Cardinal de Hère
La seule chose positive du keynésianisme c'est
qu'il fonctionne partiellement de manière
similaire à l'économie divine : au commencement
était un don, celui de l'être.
Keynes c'est l'économie de la demande, pas celle de
l'offre.
Dans l'économie de Dieu au commencement est un don gracieux : celui
de l'être.
Abruti,les pompes funèbres prennent 4000 euros pour l'enterrement dans
une tombe prés de l'église
Ma mère je vais l'enterrer dans le jardin dans un cercueil en carton
Laisse les morts enterrer les morts et suis la Vie, le Christ !
Il est mort ....

--
"René Groumal
2017-08-14 10:26:35 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Eisberg
Post by Cardinal de Hère
La seule chose positive du keynésianisme c'est
qu'il fonctionne partiellement de manière
similaire à l'économie divine : au commencement
était un don, celui de l'être.
Keynes c'est l'économie de la demande, pas celle de
l'offre.
Dans l'économie de Dieu au commencement est un don gracieux : celui de
l'être.
Dans la conception keynésienne au commencement est un don qui peut être
celui de pouvoir d'achat ou encore celui d'investissement.
Quand c'est uniquement une distribution de pouvoir d'achat en économie
fermée (protégée) elle ne crée que de l'inflation, en économie ouverte
(libre échange) elle peut ne créer que des déficits et dans une
situation intermédiaire (la France de Mitterrand en 1981) inflation et
déficit.
Quand le don initial keynésien est fait dans l'investissement sans
distribution de pouvoir d'achat dans une économie fermée il crée de la
déflation limitée au secteur de l'investissement et dans une économie
ouverte il peut créer de forts excédents commerciaux.
Dans une relance bien faite il faut à la fois investir dans une économie
fermée et distribuer du pouvoir d'achat pour que les fruits de
l'investissement rencontrent une demande solvable.
Post by Eisberg
En France plus personne ne devrait se réclamer de ce
sinistre personnage crypto-collectiviste dont les
théories mènent inéluctablement à l'extension de la
sphère publique et à la stagflation.
a. la nécessité de fermer l'économie,
b. la nécessité d'investir dans les secteurs de l'économie qui pourront
rencontrer une demande solvable, par exemple le secteur de l'énergie
afin de substituer le thorium et l'uranium (la France a pour 100 ans de
réserves) aux hydrocarbures et de la voiture électrique,
c. de distribuer si nécessaire et uniquement si ça l'est du pouvoir
d'achat afin de favoriser la solvabilité de la demande intérieure.
Les gros cons d'économistes à la vrounzaise n'ont fait que distribuer du
pouvoir d'achat en milieu semi ouvert ce qui a favorisé à la fois
l'inflation et le déficit commercial.
Blablabla confus à la manière bourricoïdale...
Aussi déliranr en économie que dans d'autres domaines
--
"René Groumal
2017-08-14 10:12:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Eisberg
Post by Cardinal de Hère
Les malins ne seront pas en position de
réclamer quoi que ce soit à Jésus puisque c'est
lui qui demandera quel est le retour sur son
investissement.
Il vaut mieux fixer les conditions du prêt - et
notamment le taux d'intérêt - en amont plutôt que
d'en attendre un retour hypothétique, et puis ce
n'est pas au prêteur de récompenser l'emprunteur
en fonction du retour sur investissement ; tout
cela sent l'usurier amateur qui s'étonnera du
faible rendement de son investissement hasardeux.
La seule chose positive du keynésianisme c'est qu'il fonctionne
partiellement de manière similaire à l'économie divine : au commencement
était un don, celui de l'être. Pour la suite le keynésianisme diverge de
l'économie de Dieu. Car pour le Père Éternel celui qui a reçu ce don
doit le faire fructifier en recevant, assimilant et pratiquant
l'enseignement de son Fils, ce que ne fait pas forcément le consommateur
keynésiophile qui se contente de bâfrer comme ceux qui recherchaient le
Christ pour ses pains et ses poissons.
Post by Eisberg
C'est pourquoi Jésus attend toujours en vain que
vous accueilliez l'étranger à bras ouverts.
National et étranger sont des inventions du diable. Pour Dieu il
n'existe ni national, ni étranger, seulement ceux qui vivent selon sa
loi et ceux qui vivent selon celle du diable, c'est-à-dire contre la loi
de Dieu.
Menteur.
http://steinbach68.org/page94.htm

--
"René Groumal
2017-08-14 10:10:06 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Allô!
Post by Cardinal de Hère
Post by Hannibal Lecter
Post by Cardinal de Hère
C'est un mâschâl du jugement dernier.
Comme celles des politiciens français, les
promesses d'un israélite sans domicile fixe (un
fils de charpentier mort cloué sur des planches,
petit bijou d'humour juif) n'engagent que ceux
qui y croient.
Justement vous savez que les Juifs aiment le profit. Or il vous a
donné 1 et vous lui rendrez 1.
les plus malin, prendrons 1 et réclamerons 2 à Jesus.
Les malins ne seront pas en position de réclamer quoi que ce soit à
Jésus puisque c'est lui qui demandera quel est le retour sur son
investissement.
Quel investissement ?
Quand on voit l'incidence qu'a eu sa venue sur la disparition du mal
dans le monde...
Tout le monde rigole....

--
Mamamouchi de Ripoublique Française
2017-08-13 13:12:49 UTC
Permalink
Raw Message
PrendronT
Sauf plantage
Mamamouchi de Ripoublique Française
2017-08-13 13:14:55 UTC
Permalink
Raw Message
ReclameronT
MAIxxx
2017-08-13 18:08:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Hannibal Lecter
Post by Cardinal de Hère
C'est un mâschâl du jugement dernier.
Comme celles des politiciens français, les
promesses d'un israélite sans domicile fixe (un
fils de charpentier mort cloué sur des planches,
petit bijou d'humour juif) n'engagent que ceux
qui y croient.
Justement vous savez que les Juifs aiment le profit. Or il vous a donné
1 et vous lui rendrez 1
.
J'ai une autre interprétation, assez différente de celles qu'on donne
habituellement. Le gus qui rend un mine en disant qu'il l'avait mise
dans un linge est extrêmement suspect aux yeux du maître - cela n'est
pas dit mais peut se comprendre. Il aurait fait comme les autres, et
aurait fait valoir la mine, mais aurait raconté une histoire au maître à
son retour pour garder le fruit de son placement.

Alors, ça s'éclaire, et ce n'est pas du tout un éloge du système
bancaire, mais une condamnation de la duplicité de celui à qui on a
confié un bien et qui garde la récolte. Connaissant un l'esprit tordu
des juifs (les pharisiens) de l'époque, je crois que mon interprétation
se tient. Celui à la mine unique *dit* qu'il l'a mise dans un linge,
mais rien ne le prouve.
AMA les gens sont trop avides d'argent pour ne pas profiter indûment de
ce que l'on leur confie. (cf la parabole de l'intendant malhonnête).
--
La folie blesse, le génie tue.
Hannibal Lecter
2017-08-13 18:15:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by MAIxxx
Post by Cardinal de Hère
Post by Hannibal Lecter
Post by Cardinal de Hère
C'est un mâschâl du jugement dernier.
Comme celles des politiciens français, les
promesses d'un israélite sans domicile fixe (un
fils de charpentier mort cloué sur des planches,
petit bijou d'humour juif) n'engagent que ceux
qui y croient.
Justement vous savez que les Juifs aiment le profit. Or il vous a donné
1 et vous lui rendrez 1
J'ai une autre interprétation, assez
différente de celles qu'on donne
habituellement. Le gus qui rend un mine en
disant qu'il l'avait mise dans un linge est
extrêmement suspect aux yeux du maître - cela
n'est pas dit mais peut se comprendre. Il
aurait fait comme les autres, et aurait fait
valoir la mine, mais aurait raconté une
histoire au maître à son retour pour garder le
fruit de son placement.
Alors, ça s'éclaire, et ce n'est pas du tout un
éloge du système bancaire, mais une
condamnation de la duplicité de celui à qui on
a confié un bien et qui garde la récolte.
Connaissant un l'esprit tordu des juifs (les
pharisiens) de l'époque, je crois que mon
interprétation se tient. Celui à la mine unique
*dit* qu'il l'a mise dans un linge, mais rien
ne le prouve.
AMA les gens sont trop avides d'argent pour ne
pas profiter indûment de ce que l'on leur
confie. (cf la parabole de l'intendant
malhonnête).
L'exégèse de Hère qui considère Dieu comme un
enculé exploiteur de ses larbins me paraît plus
proche de l'état d'esprit du catholique
pratiquant ; du coup on comprend mieux qu'ils
considèrent le pape François comme un hérétique.
Hannibal Lecter
2017-08-13 18:19:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by MAIxxx
J'ai une autre interprétation, assez
différente de celles qu'on donne
habituellement. Le gus qui rend un mine en
disant qu'il l'avait mise dans un linge est
extrêmement suspect aux yeux du maître - cela
n'est pas dit mais peut se comprendre. Il
aurait fait comme les autres, et aurait fait
valoir la mine, mais aurait raconté une
histoire au maître à son retour pour garder le
fruit de son placement.
Alors, ça s'éclaire, et ce n'est pas du tout un
éloge du système bancaire, mais une
condamnation de la duplicité de celui à qui on
a confié un bien et qui garde la récolte.
Connaissant un l'esprit tordu des juifs (les
pharisiens) de l'époque, je crois que mon
interprétation se tient. Celui à la mine unique
*dit* qu'il l'a mise dans un linge, mais rien
ne le prouve.
AMA les gens sont trop avides d'argent pour ne
pas profiter indûment de ce que l'on leur
confie. (cf la parabole de l'intendant
malhonnête).
L'exégèse de Hère qui considère Dieu comme un
enculé exploiteur de ses larbins me paraît plus
proche de l'état d'esprit du catholique
pratiquant ; du coup on comprend mieux qu'ils
considèrent le pape François comme un hérétique.
Cardinal de Hère
2017-08-13 19:23:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Hannibal Lecter
L'exégèse de Hère qui considère Dieu comme un
enculé exploiteur de ses larbins me paraît plus
proche de l'état d'esprit du catholique
pratiquant ; du coup on comprend mieux qu'ils
considèrent le pape François comme un hérétique.
Attention à ne pas passer de la posture du dandy indolent à celle du
Juif insolent ou de l'Initié malveillant. La peine est infiniment plus dure.
Woldemar LB
2017-08-13 20:03:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Hannibal Lecter
L'exégèse de Hère qui considère Dieu comme un
enculé exploiteur de ses larbins me paraît plus
proche de l'état d'esprit du catholique
pratiquant ; du coup on comprend mieux qu'ils
considèrent le pape François comme un hérétique.
Attention à ne pas passer de la posture du
dandy indolent à celle du Juif insolent ou de
l'Initié malveillant. La peine est infiniment
plus dure.
Si Dieu existait, l'ordure que vous décrivez
foutrait sûrement la trouille ; et dire que
d'aucuns prétendent que l'islam est la religion
de la soumission, on voit bien qu'ils ne
connaissent pas votre catholicisme.
Cardinal de Hère
2017-08-13 20:10:37 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Woldemar LB
Post by Cardinal de Hère
Post by Hannibal Lecter
L'exégèse de Hère qui considère Dieu comme un
enculé exploiteur de ses larbins me paraît plus
proche de l'état d'esprit du catholique
pratiquant ; du coup on comprend mieux qu'ils
considèrent le pape François comme un hérétique.
Attention à ne pas passer de la posture du
dandy indolent à celle du Juif insolent ou de
l'Initié malveillant. La peine est infiniment
plus dure.
Si Dieu existait, l'ordure que vous décrivez
foutrait sûrement la trouille ; et dire que
d'aucuns prétendent que l'islam est la religion
de la soumission, on voit bien qu'ils ne
connaissent pas votre catholicisme.
Pourtant personne ne contraint votre haine, elle se déploie librement
sans même votre consentement !
"René Groumal
2017-08-14 10:29:03 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Hannibal Lecter
L'exégèse de Hère qui considère Dieu comme un
enculé exploiteur de ses larbins me paraît plus
proche de l'état d'esprit du catholique
pratiquant ; du coup on comprend mieux qu'ils
considèrent le pape François comme un hérétique.
Attention à ne pas passer de la posture du dandy indolent à celle du
Juif insolent ou de l'Initié malveillant. La peine est infiniment plus dure.
De toutes façons on sait bien que le bourricot écrit n'importe quoi
quand son délire l'inspire.

--
jmh
2017-08-14 10:29:56 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Hannibal Lecter
L'exégèse de Hère qui considère Dieu comme un
enculé exploiteur de ses larbins me paraît plus
proche de l'état d'esprit du catholique
pratiquant ; du coup on comprend mieux qu'ils
considèrent le pape François comme un hérétique.
Attention à ne pas passer de la posture du dandy indolent à celle du Juif
insolent ou de l'Initié malveillant. La peine est infiniment plus dure.
De toutes façons on sait bien que le bourricot écrit n'importe quoi quand son
délire l'inspire.
Et vosu l'inspirez souvent....
MAIxxx
2017-08-13 20:42:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Hannibal Lecter
Post by MAIxxx
J'ai une autre interprétation, assez
différente de celles qu'on donne
habituellement. Le gus qui rend un mine en
disant qu'il l'avait mise dans un linge est
extrêmement suspect aux yeux du maître - cela
n'est pas dit mais peut se comprendre. Il
aurait fait comme les autres, et aurait fait
valoir la mine, mais aurait raconté une
histoire au maître à son retour pour garder le
fruit de son placement.
Alors, ça s'éclaire, et ce n'est pas du tout un
éloge du système bancaire, mais une
condamnation de la duplicité de celui à qui on
a confié un bien et qui garde la récolte.
Connaissant un l'esprit tordu des juifs (les
pharisiens) de l'époque, je crois que mon
interprétation se tient. Celui à la mine unique
*dit* qu'il l'a mise dans un linge, mais rien
ne le prouve.
AMA les gens sont trop avides d'argent pour ne
pas profiter indûment de ce que l'on leur
confie. (cf la parabole de l'intendant
malhonnête).
L'exégèse de Hère qui considère Dieu comme un
enculé exploiteur de ses larbins me paraît plus
proche de l'état d'esprit du catholique
pratiquant ; du coup on comprend mieux qu'ils
considèrent le pape François comme un hérétique.
Hmmm, le catho pratiquant (généralement d'âge > 65 ans, voyez lez
églises) se devrait d'appeler Dieu PAPA, et pas tellement seigneur ou
maître. Un (bon?) père apprend des choses à ses enfants, en particulier
à devenir père plus tard,; ce n'est pas non plus un paterfamilias à la
romaine qui est une figure bien païenne de la toute-puissance.

En d'autres temps Hère aurait eu droit au fagot....


Sur la croix : "Papa pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font".
--
La folie blesse, le génie tue.
Woldemar LB
2017-08-13 20:48:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by MAIxxx
En d'autres temps Hère aurait eu droit au fagot....
Ah, voilà, c'est bien de le reconnaître.
MAIxxx
2017-08-13 21:06:23 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Woldemar LB
Post by MAIxxx
En d'autres temps Hère aurait eu droit au fagot....
Ah, voilà, c'est bien de le reconnaître.
Autres temps , autres moeurs (quand même ! - y-a-t-il eu progrès?)
--
La folie blesse, le génie (du mal) tue.
Duzz'
2017-08-13 21:08:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by MAIxxx
Post by Woldemar LB
Post by MAIxxx
En d'autres temps Hère aurait eu droit au fagot....
Ah, voilà, c'est bien de le reconnaître.
Autres temps , autres moeurs (quand même ! - y-a-t-il eu progrès?)
Le progrès est qu'aujourd'hui il devra se contenter d'un entartrage
public.
Cardinal de Hère
2017-08-13 19:20:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by MAIxxx
Post by Cardinal de Hère
Justement vous savez que les Juifs aiment le profit. Or il vous a
donné 1 et vous lui rendrez 1
.
J'ai une autre interprétation, assez différente de celles qu'on donne
habituellement. Le gus qui rend un mine en disant qu'il l'avait mise
dans un linge est extrêmement suspect aux yeux du maître - cela n'est
pas dit mais peut se comprendre. Il aurait fait comme les autres, et
aurait fait valoir la mine, mais aurait raconté une histoire au maître à
son retour pour garder le fruit de son placement.
Le maître est une figure, une image de Dieu dans le récit. Il voit tout,
il sait tout. Le malGrou haineux ou le Xharkin paresseux aimeraient bien
lui dissimuler le premier son animosité et le second son indolence mais
ils ne le peuvent pas, leur âme est mise à nu.
Post by MAIxxx
Alors, ça s'éclaire, et ce n'est pas du tout un éloge du système
bancaire, mais une condamnation de la duplicité de celui à qui on a
confié un bien et qui garde la récolte. Connaissant un l'esprit tordu
des juifs (les pharisiens) de l'époque, je crois que mon interprétation
se tient. Celui à la mine unique *dit* qu'il l'a mise dans un linge,
mais rien ne le prouve.
AMA les gens sont trop avides d'argent pour ne pas profiter indûment de
ce que l'on leur confie. (cf la parabole de l'intendant malhonnête).
Pourquoi Dieu aurait-il besoin d'argent ? Dieu ne demande pas des
intérêts au sens de l'usurier, en argent. Il demande des intérêts au
sens ontologique. Il exige que le don de l'être fructifie chez les
humains, qu'il lui rapporte des fils uni à son Fils, le Christ.

Le mâschâl de l'intendant malhonnête souligne un fait d'observation :
les fils du mal (au sens de ceux qui s'adonnent au mal) sont toujours
plus intelligents que les fils du bien (au sens hébraïque de ceux qui
s'adonnent au bien). Les esprits possédés reconnaissent immédiatement le
Messie puisqu'ils lui donnent son titre messianique : *Fils de David*
pourquoi viens-tu nous tourmenter avant l'heure (sous entendu du
Jugement). Par contre il faut beaucoup plus de temps, d'erreur et de
reniements au fils du bien pour reconnaître en Jésus le Messie et le
Fils de Dieu. Ils lui réclament sans cesse un signe.

Le mâschâl de l'intendant malhonnête appelle les chrétiens à devenir au
moins aussi intelligents que ceux qui appartiennent au diable et
aujourd'hui c'est réalisé chez quelques personnes qui comme Girard ou
Tresmontant comprennent enfin les enseignements les plus difficiles qui
portent sur la mimésis et la finalité de la création. Mais l'immense
troupeau est encore plus bête que les fils du mal et se fait
systématiquement gruger par les Juifs messianistes et les Initiés de
haut rang.
Yves
2017-08-13 19:34:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Pourquoi Dieu aurait-il besoin d'argent ? Dieu ne demande pas des
intérêts au sens de l'usurier, en argent. Il demande des intérêts au
sens ontologique. Il exige que le don de l'être fructifie chez les
humains, qu'il lui rapporte des fils uni à son Fils, le Christ.
Un enterrement ça coute 4000 euros ,charlatan,vendeur de mort

Change ton pseudo en fossoyeur !
Cardinal de Hère
2017-08-13 19:40:34 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Yves
Post by Cardinal de Hère
Pourquoi Dieu aurait-il besoin d'argent ? Dieu ne demande pas des
intérêts au sens de l'usurier, en argent. Il demande des intérêts au
sens ontologique. Il exige que le don de l'être fructifie chez les
humains, qu'il lui rapporte des fils uni à son Fils, le Christ.
Un enterrement ça coute 4000 euros ,charlatan,vendeur de mort
Change ton pseudo en fossoyeur !
Laisse les morts enterrer les morts et suis la Vie, le Christ !
Yves
2017-08-13 19:49:53 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Yves
Post by Cardinal de Hère
Pourquoi Dieu aurait-il besoin d'argent ? Dieu ne demande pas des
intérêts au sens de l'usurier, en argent. Il demande des intérêts au
sens ontologique. Il exige que le don de l'être fructifie chez les
humains, qu'il lui rapporte des fils uni à son Fils, le Christ.
Un enterrement ça coute 4000 euros ,charlatan,vendeur de mort
Change ton pseudo en fossoyeur !
Laisse les morts enterrer les morts et suis la Vie, le Christ !
Quand tu seras mort tu va t'enterrer tous seul

Et si tu as besoin d'aide je me ferais plaisir a jeter la terre avec la
pelle sur ta tombe
ici içi-git
2017-08-13 19:50:57 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Yves
Pourquoi Dieu aurait-il besoin d'argent ? Dieu ne demande pas des intérêts
au sens de l'usurier, en argent. Il demande des intérêts au sens
ontologique. Il exige que le don de l'être fructifie chez les humains,
qu'il lui rapporte des fils uni à son Fils, le Christ.
Un enterrement ça coute 4000 euros ,charlatan,vendeur de mort
Change ton pseudo en fossoyeur !
Laisse les morts enterrer les morts et suis la Vie, le Christ !

Yves
2017-08-13 19:52:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by ici içi-git
Post by Cardinal de Hère
Post by Yves
Post by Cardinal de Hère
Pourquoi Dieu aurait-il besoin d'argent ? Dieu ne demande pas des
intérêts au sens de l'usurier, en argent. Il demande des intérêts au
sens ontologique. Il exige que le don de l'être fructifie chez les
humains, qu'il lui rapporte des fils uni à son Fils, le Christ.
Un enterrement ça coute 4000 euros ,charlatan,vendeur de mort
Change ton pseudo en fossoyeur !
Laisse les morts enterrer les morts et suis la Vie, le Christ !
http://youtu.be/r2EOyR5MNtI
J'aime pas leo ferre mais j'aime georges brassens
ici içi-git
2017-08-14 09:25:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Yves
Post by ici içi-git
Post by Cardinal de Hère
Post by Yves
Post by Cardinal de Hère
Pourquoi Dieu aurait-il besoin d'argent ? Dieu ne demande pas des
intérêts au sens de l'usurier, en argent. Il demande des intérêts au
sens ontologique. Il exige que le don de l'être fructifie chez les
humains, qu'il lui rapporte des fils uni à son Fils, le Christ.
Un enterrement ça coute 4000 euros ,charlatan,vendeur de mort
Change ton pseudo en fossoyeur !
Laisse les morts enterrer les morts et suis la Vie, le Christ !
http://youtu.be/r2EOyR5MNtI
J'aime pas leo ferre mais j'aime georges brassens
Georges fait sourire, ferré pose des bonnes questions a notre
inconsciant. Pour ça que beaucoup ne l'aime pas.
"René Groumal
2017-08-14 10:34:01 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Yves
Post by Cardinal de Hère
Pourquoi Dieu aurait-il besoin d'argent ? Dieu ne demande pas des
intérêts au sens de l'usurier, en argent. Il demande des intérêts au
sens ontologique. Il exige que le don de l'être fructifie chez les
humains, qu'il lui rapporte des fils uni à son Fils, le Christ.
Un enterrement ça coute 4000 euros ,charlatan,vendeur de mort
Change ton pseudo en fossoyeur !
Laisse les morts enterrer les morts et suis la Vie, le Christ !
Ceux qui l'ont suivi onf faitlibrement et souvent avec la bénédiction de
l'Eglise les pires crimes et les pires massacres.
Du balai avec ses superstitions.

--
Duzz'
2017-08-13 20:55:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
les Juifs messianistes et les Initiés de
haut rang.
Ah oui, on les avait un peu oubliés, ces enculés.
"René Groumal
2017-08-17 15:54:31 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by MAIxxx
Post by Cardinal de Hère
Justement vous savez que les Juifs aiment le profit. Or il vous a
donné 1 et vous lui rendrez 1
.
J'ai une autre interprétation, assez différente de celles qu'on donne
habituellement. Le gus qui rend un mine en disant qu'il l'avait mise
dans un linge est extrêmement suspect aux yeux du maître - cela n'est
pas dit mais peut se comprendre. Il aurait fait comme les autres, et
aurait fait valoir la mine, mais aurait raconté une histoire au maître
à son retour pour garder le fruit de son placement.
Le maître est une figure, une image de Dieu dans le récit. Il voit tout,
il sait tout. Le malGrou haineux ou le Xharkin paresseux aimeraient bien
lui dissimuler le premier son animosité et le second son indolence mais
ils ne le peuvent pas, leur âme est mise à nu.
Post by MAIxxx
Alors, ça s'éclaire, et ce n'est pas du tout un éloge du système
bancaire, mais une condamnation de la duplicité de celui à qui on a
confié un bien et qui garde la récolte. Connaissant un l'esprit tordu
des juifs (les pharisiens) de l'époque, je crois que mon
interprétation se tient. Celui à la mine unique *dit* qu'il l'a mise
dans un linge, mais rien ne le prouve.
AMA les gens sont trop avides d'argent pour ne pas profiter indûment
de ce que l'on leur confie. (cf la parabole de l'intendant malhonnête).
Pourquoi Dieu aurait-il besoin d'argent ? Dieu ne demande pas des
intérêts au sens de l'usurier, en argent. Il demande des intérêts au
sens ontologique. Il exige que le don de l'être fructifie chez les
humains, qu'il lui rapporte des fils uni à son Fils, le Christ.
les fils du mal (au sens de ceux qui s'adonnent au mal) sont toujours
plus intelligents que les fils du bien (au sens hébraïque de ceux qui
s'adonnent au bien). Les esprits possédés reconnaissent immédiatement le
Messie puisqu'ils lui donnent son titre messianique : *Fils de David*
pourquoi viens-tu nous tourmenter avant l'heure (sous entendu du
Jugement). Par contre il faut beaucoup plus de temps, d'erreur et de
reniements au fils du bien pour reconnaître en Jésus le Messie et le
Fils de Dieu. Ils lui réclament sans cesse un signe.
Le mâschâl de l'intendant malhonnête appelle les chrétiens à devenir au
moins aussi intelligents que ceux qui appartiennent au diable et
aujourd'hui c'est réalisé chez quelques personnes qui comme Girard ou
Tresmontant comprennent enfin les enseignements les plus difficiles qui
portent sur la mimésis et la finalité de la création. Mais l'immense
troupeau est encore plus bête que les fils du mal et se fait
systématiquement gruger par les Juifs messianistes et les Initiés de
haut rang.
Blalabla jargonnant sans intérêt d'un vieux calotin intégriste.
Ça n'intéresse que les vieux Talas.
(les vieux croûtons qui vont "talamesse"....)

--

"René Groumal
2017-08-14 10:04:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Hannibal Lecter
Post by Cardinal de Hère
C'est un mâschâl du jugement dernier.
Comme celles des politiciens français, les
promesses d'un israélite sans domicile fixe (un
fils de charpentier mort cloué sur des planches,
petit bijou d'humour juif) n'engagent que ceux
qui y croient.
Justement vous savez que les *Juifs aiment le profit* . Or il vous a donné
1 et vous lui rendrez 1.
Même dans ce cas antisémite ?
Les intégristes ont souvent des sympathies d'extrême droite.
Bien connu...

--
Loading...