Discussion:
Jacques Sapir casse une fois de plus la gueule à sidi al-Makrrroune !
Add Reply
Cardinal de Hère
2017-12-03 17:43:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Ce coup-ci c'est au sujet du franc CFA, sujet sur lequel sidi
al-Makrrroune a étalé publiquement sa beaufitude, son incompétence et sa
nullité. Sapir profite de l'occasion pour décrire les effets pervers du
franc CFA et pour soutenir sa disparition.

https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201712031034145881-franc-cfa/

Faut-il dissoudre le franc CFA ?

Le récent voyage en Afrique du Président français, M. Emmanuel Macron a
montré que la question du franc CFA continuait de préoccuper les élites
des pays concernés. Emmanuel Macron a été directement confronté à ce
problème.

Cependant, de nombreuses idées fausses continuent de circuler sur la
question du franc CFA, que ce soit chez ses partisans, et Emmanuel
Macron a repris certaines de ces idées fausses, ou que ce soit chez les
opposants de ce système. Certaines de ses idées correspondent trop bien
aux intérêts de ceux qui les propagent pour que l'on ne soit pas tenté
de penser que, plus que d'idées fausses, il s'agit en réalité d'idées
qui sont justement et sciemment produites pour obtenir certains effets,
et par des gens qui savent parfaitement qu'elles n'entretiennent aucun
rapport avec la réalité.

Les origines du franc CFA

Le franc CFA fut pensé avant la seconde guerre mondiale, avec son proche
parent le franc CFP pour les colonies françaises du Pacifique. Il
n'entra dans le monde des réalités qu'avec la fin de la guerre, et dans
le cadre de la participation de la France aux accords de Bretton Woods.

Il est important, de rappeler que la décolonisation n'entraîna pas, et
souvent à la demande même des nouveaux pouvoirs dans les pays ayant
gagné leur indépendance, une remise en cause de ce système (sauf sans le
cas de la Guinée). Rappelons aussi que, lors des négociations de
1945-1946 entre Ho-Chi-Minh et le gouvernement français, le dirigeant
vietnamien (communiste, il convient de s'en souvenir) avait accepté que
le Vietnam indépendant délègue sa souveraineté monétaire à la France. Il
y avait donc, et ce en dépit de l'amère contexte de décolonisation,
comme une évidence qui s'imposait aux nouveaux dirigeants: le maintien
d'un système géré par la Banque de France serait, au moins à court
terme, plus avantageux pour les pays décolonisés que s'ils devaient
créer leur propre monnaie.

Mais, ce système a aujourd'hui largement changé de sens, et en
particulier depuis son accrochage à l'Euro.

Les arguments pour le maintien du franc CFA

Plusieurs raisons militaient pour le maintien de la situation héritée de
la colonisation. Acquérir sa souveraineté monétaire impliquait de
dépenser de l'argent, mais aussi des compétences, qui étaient rares pour
se doter d'une Banque Centrale. La situation, ici, ne se compare
nullement avec celle des pays de la zone Euro. Ceux-ci ont tous conservé
leur Banque Centrale, et avec elle l'ensemble des compétence nécessaire
à la gestion d'une souveraineté monétaire. Bien entendu, la pertinence
de cet argument tend à s'amoindrir avec le temps. Ce qui était vrai en
1959 et 1960 ne l'était plus dans les années 1970 et les années 1980.

Outre ces dépenses, se posait aussi la question de la crédibilité de la
politique monétaire des nouveaux Etats. Or cette crédibilité était
nécessaire à la défense d'une convertibilité raisonnable. Enfin, il y
avait la question du risque inflationniste. Un pays aux structures
étatiques faibles car juste naissantes, dans une situation économique
rendue complexe par les contraintes du développement, peut très bien
sombrer dans l'hyperinflation, ou au moins dans une inflation très
forte. D'ailleurs, les pays qui ont gardé le franc CFA ont connu, en
moyenne, dans les années 1960 et jusqu'aux années 1980, des taux
d'inflation plus faibles que leurs voisins.

Les problèmes que posent le maintien du franc CFA

Mais, le maintien du franc CFA soulevait, et soulève toujours, de
nombreux problèmes. Le premier tient à sa structure même. Le franc CFA
repose largement sur une structure liant les pays concernés à la France.
Les réserves de change sont détenues par le Trésor français (non,
contrairement à ce qu'a dit Emmanuel Macron, elles ne sont pas sous le
contrôle de la BCE). La politique monétaire est très largement
supervisée par la Banque de France et par le Trésor français, une
situation qui n'est pas favorable — et c'est un euphémisme — au
développement d'une responsabilité dans les affaires monétaires dans les
pays concernés.

Peut-être plus important, le lien entre le franc CFA et la monnaie
française (franc puis euro) conduit à une surévaluation du franc CFA.
Cette surévaluation permet aux classes moyennes émergentes, et à la
petite minorité aisée d'acquérir au moindre coût des produits importés.
Par contre, du fait de la perte de pouvoir d'achat qui survient du fait
de cette surévaluation pour les exportations (faites en dollars ou en
euro et converties ensuite en franc CFA), le franc CFA pénalise
l'économie des pays concernés. Cela devient particulièrement évident
quand les prix mondiaux des matières premières (arachide, cacao, café ou
encore pétrole…) baissent. Logiquement, les monnaies des pays
exportateurs devraient baisser. Mais, du fait du système du franc CFA,
cela ne peut se produire. Il en découle de nombreux déséquilibres, et en
particulier une pression très forte sur les investissements publics qui
contribue à maintenir de nombreux pays dans la trappe du sous-développement.

Vrais problèmes et fausses évidences

Les problèmes créés par le franc CFA sont aujourd'hui devenus sans doute
plus évidents que ses avantages. D'où l'importance prise par la question
de la dissolution du franc CFA.

Mais, cette question tend à être obscurcie par diverses fantaisies que
l'on entend au sujet du franc CFA. Sa fonction est moins d'assurer une
domination directe de la France sur ses anciennes colonies,
contrairement à ce que prétendent de nombreuses voix en Afrique, que de
donner à une (petite) fraction de la population (les classes moyennes
embryonnaires et la bourgeoisie, qui est largement compradores) la
possibilité d'acheter à des prix raisonnables des produits
d'importation. Le Franc CFA permet aussi à ces fractions de transférer
sans risques de change leurs avoirs, qu'ils aient été bien ou mal
acquis, en euro ou en dollar. C'est en cela que le franc CFA est bien un
outil du néo-colonialisme, mais de manière très indirecte.

Le franc CFA contribue à acheter des fractions des populations et à leur
faire penser qu'elles n'ont pas d'avenir hors du cadre néocolonial. Par
ailleurs, l'idée d'utiliser les réserves aujourd'hui détenues par le
Trésor français pour financer le développement est un non sens. Car, un
pays avec sa propre monnaie aura encore plus besoin de réserves que s'il
était dans le cadre du franc CFA. Par contre, un pays avec sa propre
monnaie, et donc non lié au franc CFA, pourrait laisser cette monnaie se
déprécier quand les prix des matières premières baissent, et ainsi
maintenir le volume (en monnaie locale) des investissements.

La centralité du problème politique

L'un des principaux défis posés par le franc CFA est qu'il maintient les
pays qui l'utilisent dans l'illusion qu'ils pourront se passer
d'institutions qui sont néanmoins nécessaires, et qu'ils peuvent
continuer avec des systèmes de gouvernement qui sont largement corrompus
ou plus précisément des systèmes patrimoniaux et prédateurs. Ces défis
doivent être relevés. De ce point de vue, la critique la plus radicale
que l'on peut faire au franc CFA est le fait qu'il contribue à maintenir
les pays qui l'utilisent dans un système politique archaïque et pervers.
Ce simple fait est largement suffisant pour le condamner aux yeux de
l'histoire, mais aussi des peuples.
François Guillet
2017-12-03 17:59:55 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
...sidi al-Makrrroune a
étalé publiquement sa beaufitude, son incompétence et sa nullité.
Le vocabulaire des frustrés.
Cardinal de Hère
2017-12-03 18:38:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
...sidi al-Makrrroune a étalé publiquement sa beaufitude, son
incompétence et sa nullité.
Le vocabulaire des frustrés.
C'est bien, tu t'es reconnu.
François Guillet
2017-12-03 21:07:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by François Guillet
...sidi al-Makrrroune a étalé publiquement sa beaufitude, son incompétence
et sa nullité.
Le vocabulaire des frustrés.
C'est bien, tu t'es reconnu.
"c'est cui qui le dit qui l'est",
c'est le Cardinaze de Hure, hein, on n'allait pas lui demander une
répartie un peu spirituelle.
Cardinal de Hère
2017-12-03 23:25:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by Cardinal de Hère
Post by François Guillet
...sidi al-Makrrroune a étalé publiquement sa beaufitude, son
incompétence et sa nullité.
Le vocabulaire des frustrés.
C'est bien, tu t'es reconnu.
"c'est cui qui le dit qui l'est",
c'est le Cardinaze de Hure, hein, on n'allait pas lui demander une
répartie un peu spirituelle.
Tes grossières tentatives pour briller sont pitoyables. Contente-toi
d'aboyer, minable roquet !
"René Groumal
2017-12-04 10:16:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by François Guillet
Post by Cardinal de Hère
Post by François Guillet
...sidi al-Makrrroune a étalé publiquement sa beaufitude, son
incompétence et sa nullité.
Le vocabulaire des frustrés.
C'est bien, tu t'es reconnu.
"c'est cui qui le dit qui l'est",
c'est le Cardinaze de Hure, hein, on n'allait pas lui demander une
répartie un peu spirituelle.
Tes grossières tentatives pour briller sont pitoyables. Contente-toi
d'aboyer, minable roquet !
Pas fort ta réplique mon pauvre Abourick ....
--
Un fanatique est réfractaire à toute réfutation par les faits et la
logique car il choisi de vivre dans la haine sans égard pour les faits
et la logique
s***@free.fr
2017-12-07 14:54:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by François Guillet
Post by Cardinal de Hère
Post by François Guillet
...sidi al-Makrrroune a étalé publiquement sa beaufitude, son
incompétence et sa nullité.
Le vocabulaire des frustrés.
C'est bien, tu t'es reconnu.
"c'est cui qui le dit qui l'est",
c'est le Cardinaze de Hure, hein, on n'allait pas lui demander une
répartie un peu spirituelle.
Tes grossières tentatives pour briller sont pitoyables. Contente-toi
d'aboyer, minable roquet !
Briller ? La seule chose que Sapir sait faire briller c'est le trou du cul de Poutine, qu'il astique quotidiennement avec sa langue.

Et il est fort le bougre !
Cardinal de Hère
2017-12-07 14:57:59 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by s***@free.fr
Briller ? La seule chose que Sapir sait faire briller c'est le trou du cul de Poutine, qu'il astique quotidiennement avec sa langue.
Et il est fort le bougre !
Avec les partisans de sidi al-Makrrroune tout tourne toujours autour de
leur personnalité profonde de trous du cul frustrés.
"René Groumal
2017-12-07 15:48:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by s***@free.fr
Briller ? La seule chose que Sapir sait faire briller c'est le trou du
cul de Poutine, qu'il astique quotidiennement avec sa langue.
Et il est fort le bougre !
Avec les partisans de sidi al-Makrrroune tout tourne toujours autour de
leur personnalité profonde de trous du cul frustrés.
Le pied-noir Abourick est tout content de son "sidi al-Makrrroune."
Ça lui rappelle sa belle jeunesse (un peu lointaine)....

-
"René Groumal
2017-12-04 10:03:15 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
...sidi al-Makrrroune a étalé publiquement sa beaufitude, son
incompétence et sa nullité.
Le vocabulaire des frustrés.
et des hystériques fanatiques comme ce malade mental.
--
Un fanatique est réfractaire à toute réfutation par les faits et la
logique car il choisi de vivre dans la haine sans égard pour les faits
et la logique
Herisson grognon
2017-12-03 19:02:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Ce coup-ci c'est au sujet du franc CFA, sujet sur lequel sidi
al-Makrrroune a étalé publiquement sa beaufitude, son incompétence et sa
nullité. Sapir profite de l'occasion pour décrire les effets pervers du
franc CFA et pour soutenir sa disparition.
https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201712031034145881-franc-cfa/
Faut-il dissoudre le franc CFA ?
Ah non, c'est trop dangereux, Kadhafi voulait le faire, il avait avancé
quelques milliards mais Paris y a mis bon ordre, quelques grosses
bombes, quelques milices islamistes et tout est rentré dans l'ordre,
enfin l'ordre de la charia et de l'esclavage, merci à Sarkozy.

Au fait, c'est qui l'imbécile qui a écrit sur ce forum aujourd'hui "Le
peuple se choisit ses élites" ?

Alain
Post by Cardinal de Hère
Le récent voyage en Afrique du Président français, M. Emmanuel Macron a
montré que la question du franc CFA continuait de préoccuper les élites
des pays concernés. Emmanuel Macron a été directement confronté à ce
problème.
Cependant, de nombreuses idées fausses continuent de circuler sur la
question du franc CFA, que ce soit chez ses partisans, et Emmanuel
Macron a repris certaines de ces idées fausses, ou que ce soit chez les
opposants de ce système. Certaines de ses idées correspondent trop bien
aux intérêts de ceux qui les propagent pour que l'on ne soit pas tenté
de penser que, plus que d'idées fausses, il s'agit en réalité d'idées
qui sont justement et sciemment produites pour obtenir certains effets,
et par des gens qui savent parfaitement qu'elles n'entretiennent aucun
rapport avec la réalité.
Les origines du franc CFA
Le franc CFA fut pensé avant la seconde guerre mondiale, avec son proche
parent le franc CFP pour les colonies françaises du Pacifique. Il
n'entra dans le monde des réalités qu'avec la fin de la guerre, et dans
le cadre de la participation de la France aux accords de Bretton Woods.
Il est important, de rappeler que la décolonisation n'entraîna pas, et
souvent à la demande même des nouveaux pouvoirs dans les pays ayant
gagné leur indépendance, une remise en cause de ce système (sauf sans le
cas de la Guinée). Rappelons aussi que, lors des négociations de
1945-1946 entre Ho-Chi-Minh et le gouvernement français, le dirigeant
vietnamien (communiste, il convient de s'en souvenir) avait accepté que
le Vietnam indépendant délègue sa souveraineté monétaire à la France. Il
y avait donc, et ce en dépit de l'amère contexte de décolonisation,
comme une évidence qui s'imposait aux nouveaux dirigeants: le maintien
d'un système géré par la Banque de France serait, au moins à court
terme, plus avantageux pour les pays décolonisés que s'ils devaient
créer leur propre monnaie.
Mais, ce système a aujourd'hui largement changé de sens, et en
particulier depuis son accrochage à l'Euro.
Les arguments pour le maintien du franc CFA
Plusieurs raisons militaient pour le maintien de la situation héritée de
la colonisation. Acquérir sa souveraineté monétaire impliquait de
dépenser de l'argent, mais aussi des compétences, qui étaient rares pour
se doter d'une Banque Centrale. La situation, ici, ne se compare
nullement avec celle des pays de la zone Euro. Ceux-ci ont tous conservé
leur Banque Centrale, et avec elle l'ensemble des compétence nécessaire
à la gestion d'une souveraineté monétaire. Bien entendu, la pertinence
de cet argument tend à s'amoindrir avec le temps. Ce qui était vrai en
1959 et 1960 ne l'était plus dans les années 1970 et les années 1980.
Outre ces dépenses, se posait aussi la question de la crédibilité de la
politique monétaire des nouveaux Etats. Or cette crédibilité était
nécessaire à la défense d'une convertibilité raisonnable. Enfin, il y
avait la question du risque inflationniste. Un pays aux structures
étatiques faibles car juste naissantes, dans une situation économique
rendue complexe par les contraintes du développement, peut très bien
sombrer dans l'hyperinflation, ou au moins dans une inflation très
forte. D'ailleurs, les pays qui ont gardé le franc CFA ont connu, en
moyenne, dans les années 1960 et jusqu'aux années 1980, des taux
d'inflation plus faibles que leurs voisins.
Les problèmes que posent le maintien du franc CFA
Mais, le maintien du franc CFA soulevait, et soulève toujours, de
nombreux problèmes. Le premier tient à sa structure même. Le franc CFA
repose largement sur une structure liant les pays concernés à la France.
Les réserves de change sont détenues par le Trésor français (non,
contrairement à ce qu'a dit Emmanuel Macron, elles ne sont pas sous le
contrôle de la BCE). La politique monétaire est très largement
supervisée par la Banque de France et par le Trésor français, une
situation qui n'est pas favorable — et c'est un euphémisme — au
développement d'une responsabilité dans les affaires monétaires dans les
pays concernés.
Peut-être plus important, le lien entre le franc CFA et la monnaie
française (franc puis euro) conduit à une surévaluation du franc CFA.
Cette surévaluation permet aux classes moyennes émergentes, et à la
petite minorité aisée d'acquérir au moindre coût des produits importés.
Par contre, du fait de la perte de pouvoir d'achat qui survient du fait
de cette surévaluation pour les exportations (faites en dollars ou en
euro et converties ensuite en franc CFA), le franc CFA pénalise
l'économie des pays concernés. Cela devient particulièrement évident
quand les prix mondiaux des matières premières (arachide, cacao, café ou
encore pétrole…) baissent. Logiquement, les monnaies des pays
exportateurs devraient baisser. Mais, du fait du système du franc CFA,
cela ne peut se produire. Il en découle de nombreux déséquilibres, et en
particulier une pression très forte sur les investissements publics qui
contribue à maintenir de nombreux pays dans la trappe du sous-développement.
Vrais problèmes et fausses évidences
Les problèmes créés par le franc CFA sont aujourd'hui devenus sans doute
plus évidents que ses avantages. D'où l'importance prise par la question
de la dissolution du franc CFA.
Mais, cette question tend à être obscurcie par diverses fantaisies que
l'on entend au sujet du franc CFA. Sa fonction est moins d'assurer une
domination directe de la France sur ses anciennes colonies,
contrairement à ce que prétendent de nombreuses voix en Afrique, que de
donner à une (petite) fraction de la population (les classes moyennes
embryonnaires et la bourgeoisie, qui est largement compradores) la
possibilité d'acheter à des prix raisonnables des produits
d'importation. Le Franc CFA permet aussi à ces fractions de transférer
sans risques de change leurs avoirs, qu'ils aient été bien ou mal
acquis, en euro ou en dollar. C'est en cela que le franc CFA est bien un
outil du néo-colonialisme, mais de manière très indirecte.
Le franc CFA contribue à acheter des fractions des populations et à leur
faire penser qu'elles n'ont pas d'avenir hors du cadre néocolonial. Par
ailleurs, l'idée d'utiliser les réserves aujourd'hui détenues par le
Trésor français pour financer le développement est un non sens. Car, un
pays avec sa propre monnaie aura encore plus besoin de réserves que s'il
était dans le cadre du franc CFA. Par contre, un pays avec sa propre
monnaie, et donc non lié au franc CFA, pourrait laisser cette monnaie se
déprécier quand les prix des matières premières baissent, et ainsi
maintenir le volume (en monnaie locale) des investissements.
La centralité du problème politique
L'un des principaux défis posés par le franc CFA est qu'il maintient les
pays qui l'utilisent dans l'illusion qu'ils pourront se passer
d'institutions qui sont néanmoins nécessaires, et qu'ils peuvent
continuer avec des systèmes de gouvernement qui sont largement corrompus
ou plus précisément des systèmes patrimoniaux et prédateurs. Ces défis
doivent être relevés. De ce point de vue, la critique la plus radicale
que l'on peut faire au franc CFA est le fait qu'il contribue à maintenir
les pays qui l'utilisent dans un système politique archaïque et pervers.
Ce simple fait est largement suffisant pour le condamner aux yeux de
l'histoire, mais aussi des peuples.
Cardinal de Hère
2017-12-03 19:25:33 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by Cardinal de Hère
Ce coup-ci c'est au sujet du franc CFA, sujet sur lequel sidi
al-Makrrroune a étalé publiquement sa beaufitude, son incompétence et sa
nullité. Sapir profite de l'occasion pour décrire les effets pervers du
franc CFA et pour soutenir sa disparition.
https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201712031034145881-franc-cfa/
Faut-il dissoudre le franc CFA ?
Ah non, c'est trop dangereux, Kadhafi voulait le faire, il avait avancé
quelques milliards mais Paris y a mis bon ordre, quelques grosses
bombes, quelques milices islamistes et tout est rentré dans l'ordre,
enfin l'ordre de la charia et de l'esclavage, merci à Sarkozy.
Au fait, c'est qui l'imbécile qui a écrit sur ce forum aujourd'hui "Le
peuple se choisit ses élites" ?
C'est le genre de conneries que le Guillet est tout à fait capable d'écrire.
zw
2017-12-04 08:59:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Herisson grognon
Post by Cardinal de Hère
Ce coup-ci c'est au sujet du franc CFA, sujet sur lequel sidi
al-Makrrroune a étalé publiquement sa beaufitude, son
incompétence et sa nullité. Sapir profite de l'occasion pour
décrire les effets pervers du franc CFA et pour soutenir sa
disparition.
https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201712031034145881-franc-
cfa/
Faut-il dissoudre le franc CFA ?
Ah non, c'est trop dangereux, Kadhafi voulait le faire, il avait
avancé quelques milliards mais Paris y a mis bon ordre, quelques
grosses bombes, quelques milices islamistes et tout est rentré dans
l'ordre, enfin l'ordre de la charia et de l'esclavage, merci à
Sarkozy.
Au fait, c'est qui l'imbécile qui a écrit sur ce forum aujourd'hui
"Le peuple se choisit ses élites" ?
C'est le genre de conneries que le Guillet est tout à fait capable d'écrire.
Le peuple se choisit ses élites.

--
Cardinal de Hère
2017-12-04 09:39:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Le peuple se choisit ses élites.
Les politicards ne sont pas les élites, juste des employés de ces élites
qui s'arrangent pour présenter une demi douzaine de candidats ayant à
peu de choses près le même programme :
Fillon, Macron, Le Pen, Mélenchon, Hamon, Dupont-Aignan, Lassalle.

En promouvant sidi al-Makrrroune à partir de 2015 les élites ont
progressivement mis dans la tête des 2/3 de crétins qui composent le
pays qu'il serait le prochain président. Il a suffit ensuite de
calomnier cette couille molle de Fillon et cette dinde de Le Pen et le
tour était joué. Le peuple ne choisit pas les politicards, ils lui sont
imposés par les élites.
zw
2017-12-04 09:58:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Le peuple se choisit ses élites.
Les politicards ne sont pas les élites, juste des employés de ces
élites qui s'arrangent pour présenter une demi douzaine de candidats
ayant à peu de choses près le même programme : Fillon, Macron, Le
Pen, Mélenchon, Hamon, Dupont-Aignan, Lassalle.
En promouvant sidi al-Makrrroune à partir de 2015 les élites ont
progressivement mis dans la tête des 2/3 de crétins qui composent le
pays qu'il serait le prochain président. Il a suffit ensuite de
calomnier cette couille molle de Fillon et cette dinde de Le Pen et
le tour était joué. Le peuple ne choisit pas les politicards, ils lui
sont imposés par les élites.
Il y a de nombreuses élections, il y a de nombreux médias.. il y a
l'internet... il y a des droits constitutionnels sur l'expression, le
rassemblement etc... le peuple a accès aux moyens matériels, il a le
temps, il a la connaissance.. il a tout pour agir.

Vous vous trompez sur deux choses. La première erreur que vous faites,
c'est de croire que vous n'êtes pas une minorité, c'est de croire qu'il
existerait un réel soutien pour vos idées. Même dans une dimension de
soutien "potentiel", cela n'existe pas dans la population.

La seconde erreur que vous faites, c'est de croire que les choses
soient si terribles, si noires, si machiavéliques.. elles ne le sont
pas.

D'ailleurs, c'est bien pour cela que vous vos idées ne trouvent pas de
réel relais ou soutien dans la population.

Alors pour ne pas voir cela, pour ne pas le reconnaitre, vous êtes
obligé de conclure que le peuple n'est pas libre, qu'il est controlé
par des forces occultes etc...

Je suis désolé..mais les choses sont bien plus simples..le peuple se
contrefout de tout cela.. le peuple, il veut un job, un salaire, la
télé, des week-ends entre amis et des vacances en famille. Le reste, il
s'en moque totalement.



--
Noski
2017-12-04 10:02:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Je suis désolé..mais les choses sont bien plus simples..le peuple se
contrefout de tout cela.. le peuple, il veut un job, un salaire, la
télé, des week-ends entre amis et des vacances en famille. Le reste, il
s'en moque totalement.
Mais quand il y aura la charia il perdra tout ça. Tant pis pour lui.
Herisson grognon
2017-12-04 10:19:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Noski
Post by zw
Je suis désolé..mais les choses sont bien plus simples..le peuple se
contrefout de tout cela.. le peuple, il veut un job, un salaire, la
télé, des week-ends entre amis et des vacances en famille. Le reste, il
s'en moque totalement.
Mais quand il y aura la charia il perdra tout ça. Tant pis pour lui.
Ah bin non, Sarkozy et tous ses caniches ont été très satisfaits du
renversement du pouvoir en Libye, vous n'êtes pas très observateur.

Alain
Didier Wagner
2017-12-04 10:11:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
[...] le peuple, il veut un job, un salaire, la
télé, des week-ends entre amis et des vacances en famille. Le reste, il
s'en moque totalement.
J'aime à penser que vous ne diriez pas cela de tout individu qui compose
le peuple. Nous nous faisons décidément du peuple une image
insignifiante, insipide et quelconque. Est-elle justifiée ? Vous me
permettrez d'en douter.
--
לא תרצח
zw
2017-12-04 10:19:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Didier Wagner
[...] le peuple, il veut un job, un salaire, la
télé, des week-ends entre amis et des vacances en famille. Le
reste, il s'en moque totalement.
J'aime à penser que vous ne diriez pas cela de tout individu qui
compose le peuple. Nous nous faisons décidément du peuple une image
insignifiante, insipide et quelconque. Est-elle justifiée ? Vous me
permettrez d'en douter.
C'est une représentation simplifiée de ce que cherche 50% ou plus des
individus composant la cohorte.. le peuple.

50% ou plus se contre fout des sujets politiques.

Même le chomage, c'est le dernier de ses soucis.

Et c'est pour cela que rien ne change ou presque sur le front du
chomage d'ailleurs.

La généralisation est un processus normal et nécessaire à la
réflexion. Elle permet de modéliser, de construire et de conclure. Ce
qui est stupide et relève du fascisme, c'est d'appliquer ensuite la
conclusion à un individu donné, sous pretexte qu'il a telle ou telle
caractéristique.




--
Herisson grognon
2017-12-04 10:19:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Le peuple se choisit ses élites.
Les politicards ne sont pas les élites, juste des employés de ces
élites qui s'arrangent pour présenter une demi douzaine de candidats
ayant à peu de choses près le même programme : Fillon, Macron, Le
Pen, Mélenchon, Hamon, Dupont-Aignan, Lassalle.
En promouvant sidi al-Makrrroune à partir de 2015 les élites ont
progressivement mis dans la tête des 2/3 de crétins qui composent le
pays qu'il serait le prochain président. Il a suffit ensuite de
calomnier cette couille molle de Fillon et cette dinde de Le Pen et
le tour était joué. Le peuple ne choisit pas les politicards, ils lui
sont imposés par les élites.
Il y a de nombreuses élections, il y a de nombreux médias.. il y a
l'internet... il y a des droits constitutionnels sur l'expression, le
rassemblement etc... le peuple a accès aux moyens matériels, il a le
temps, il a la connaissance.. il a tout pour agir.
Vous vous trompez sur deux choses. La première erreur que vous faites,
c'est de croire que vous n'êtes pas une minorité, c'est de croire qu'il
existerait un réel soutien pour vos idées. Même dans une dimension de
soutien "potentiel", cela n'existe pas dans la population.
La seconde erreur que vous faites, c'est de croire que les choses
soient si terribles, si noires, si machiavéliques.. elles ne le sont
pas.
D'ailleurs, c'est bien pour cela que vous vos idées ne trouvent pas de
réel relais ou soutien dans la population.
Alors pour ne pas voir cela, pour ne pas le reconnaitre, vous êtes
obligé de conclure que le peuple n'est pas libre, qu'il est controlé
par des forces occultes etc...
Je suis désolé..mais les choses sont bien plus simples..le peuple se
contrefout de tout cela.. le peuple, il veut un job, un salaire, la
télé, des week-ends entre amis et des vacances en famille. Le reste, il
s'en moque totalement.
Et avec cette belle observation ses très démocratiques dirigeants vont
mettre fin à la garantie de l'emploi, faire durer la semaine de travail
50 heures et plus et reporter la retraite à 67 ans ou plus tard encore,
vous êtes du côté des gagnants, des exploiteurs pour être plus précis.

Alain
zw
2017-12-04 12:13:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Le peuple se choisit ses élites.
Les politicards ne sont pas les élites, juste des employés de ces
élites qui s'arrangent pour présenter une demi douzaine de
candidats ayant à peu de choses près le même programme : Fillon,
Macron, Le Pen, Mélenchon, Hamon, Dupont-Aignan, Lassalle.
En promouvant sidi al-Makrrroune à partir de 2015 les élites ont
progressivement mis dans la tête des 2/3 de crétins qui composent
le pays qu'il serait le prochain président. Il a suffit ensuite de
calomnier cette couille molle de Fillon et cette dinde de Le Pen
et le tour était joué. Le peuple ne choisit pas les politicards,
ils lui sont imposés par les élites.
Il y a de nombreuses élections, il y a de nombreux médias.. il y a
l'internet... il y a des droits constitutionnels sur l'expression,
le rassemblement etc... le peuple a accès aux moyens matériels, il
a le temps, il a la connaissance.. il a tout pour agir.
Vous vous trompez sur deux choses. La première erreur que vous
faites, c'est de croire que vous n'êtes pas une minorité, c'est de
croire qu'il existerait un réel soutien pour vos idées. Même dans
une dimension de soutien "potentiel", cela n'existe pas dans la
population.
La seconde erreur que vous faites, c'est de croire que les choses
soient si terribles, si noires, si machiavéliques.. elles ne le sont
pas.
D'ailleurs, c'est bien pour cela que vous vos idées ne trouvent pas
de réel relais ou soutien dans la population.
Alors pour ne pas voir cela, pour ne pas le reconnaitre, vous êtes
obligé de conclure que le peuple n'est pas libre, qu'il est controlé
par des forces occultes etc...
Je suis désolé..mais les choses sont bien plus simples..le peuple se
contrefout de tout cela.. le peuple, il veut un job, un salaire, la
télé, des week-ends entre amis et des vacances en famille. Le
reste, il s'en moque totalement.
Et avec cette belle observation ses très démocratiques dirigeants vont
mettre fin à la garantie de l'emploi, faire durer la semaine de
travail 50 heures et plus et reporter la retraite à 67 ans ou plus
tard encore, vous êtes du côté des gagnants, des exploiteurs pour
être plus précis.
Alain
Alain, vos exploités ont des iPhones, 7 semaines de congés, des télés
cablées à grand écran avec tous les petits gadgets.... etc etc...

Ha j'oubliais.. ils ont aussi la possibilité de ne pas être exploités.

Mais visiblement, cette possibilité ne les intéresse pas.

POur une raison simple: la vie sera plus dure pour eux s'ils n'étaient
pas "exploités" comme vous dites.



--
Le chacal
2017-12-04 12:16:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Alain, vos exploités ont des iPhones, 7 semaines de
congés, des télés cablées à grand écran avec tous les
petits gadgets.... etc etc...
Oui, non seulement ils sont exploités mais, de
surcroît,ils pataugent dans l'horreur du consumérisme
marchand, ces malheureux cumulent.
zw
2017-12-04 12:39:15 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le chacal
Post by zw
Alain, vos exploités ont des iPhones, 7 semaines de
congés, des télés cablées à grand écran avec tous les
petits gadgets.... etc etc...
Oui, non seulement ils sont exploités mais, de
surcroît,ils pataugent dans l'horreur du consumérisme
marchand, ces malheureux cumulent.
Ils sont esclaves d'eux-mêmes.. de leurs faiblesses, de leurs
paresses.. c'est ce que Alain ne comprend pas. Par ailleurs, Alain ne
comprend pas que ces personnes veulent être exploitées... c'est plus
confortable, c'est moins d'effort intellectuel, moins de stress et
moins de risque.

Si ces personnes sont exploitées par un pouvoir politique, alors elles
seront misérables (URSS... Vénézuela... Cuba etc.. pays socialistes au
sens large).

En revanche, si ces personnes sont exploitées par un pouvoir
économique, alors elles seront prospères. Pour une raison simple, c'est
dans l'intérêt de l'exploiteur d'avoir une population productive,
éduquée, formée etc...

Henry Ford l'avait bien compris en augmentant les salaires de ses
ouvriers unilatéralement, c'est symbolique mais cela explique bien
l'intérêt mutuel dans la relation économique. L'exploitation est
bidirectionnel. C'est un échange et Alain ne voit que la moitié de la
réalité.



--
Herisson grognon
2017-12-04 13:06:32 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Le peuple se choisit ses élites.
Les politicards ne sont pas les élites, juste des employés de ces
élites qui s'arrangent pour présenter une demi douzaine de
candidats ayant à peu de choses près le même programme : Fillon,
Macron, Le Pen, Mélenchon, Hamon, Dupont-Aignan, Lassalle.
En promouvant sidi al-Makrrroune à partir de 2015 les élites ont
progressivement mis dans la tête des 2/3 de crétins qui composent
le pays qu'il serait le prochain président. Il a suffit ensuite de
calomnier cette couille molle de Fillon et cette dinde de Le Pen
et le tour était joué. Le peuple ne choisit pas les politicards,
ils lui sont imposés par les élites.
Il y a de nombreuses élections, il y a de nombreux médias.. il y a
l'internet... il y a des droits constitutionnels sur l'expression,
le rassemblement etc... le peuple a accès aux moyens matériels, il
a le temps, il a la connaissance.. il a tout pour agir.
Vous vous trompez sur deux choses. La première erreur que vous
faites, c'est de croire que vous n'êtes pas une minorité, c'est de
croire qu'il existerait un réel soutien pour vos idées. Même dans
une dimension de soutien "potentiel", cela n'existe pas dans la
population.
La seconde erreur que vous faites, c'est de croire que les choses
soient si terribles, si noires, si machiavéliques.. elles ne le sont
pas.
D'ailleurs, c'est bien pour cela que vous vos idées ne trouvent pas
de réel relais ou soutien dans la population.
Alors pour ne pas voir cela, pour ne pas le reconnaitre, vous êtes
obligé de conclure que le peuple n'est pas libre, qu'il est controlé
par des forces occultes etc...
Je suis désolé..mais les choses sont bien plus simples..le peuple se
contrefout de tout cela.. le peuple, il veut un job, un salaire, la
télé, des week-ends entre amis et des vacances en famille. Le
reste, il s'en moque totalement.
Et avec cette belle observation ses très démocratiques dirigeants vont
mettre fin à la garantie de l'emploi, faire durer la semaine de
travail 50 heures et plus et reporter la retraite à 67 ans ou plus
tard encore, vous êtes du côté des gagnants, des exploiteurs pour
être plus précis.
Alain
Alain, vos exploités
Ce ne sont pas "mes" exploités, c'est seulement l'observation de la
situation dans le pays, par contre vous, vous prenez systématiquement le
parti de ceux qui organisent la situation à leur avantage, ces gens qui
peuvent imposer leus décisions à la population, bafouant de toute
évidence la notion de démocratie et accaparent toujours plus de
richesse, le jour ou vous ouvrirez les yeux vous aurez un malaise.

Alain




ont des iPhones, 7 semaines de congés, des télés
Post by zw
cablées à grand écran avec tous les petits gadgets.... etc etc...
Ha j'oubliais.. ils ont aussi la possibilité de ne pas être exploités.
Mais visiblement, cette possibilité ne les intéresse pas.
POur une raison simple: la vie sera plus dure pour eux s'ils n'étaient
pas "exploités" comme vous dites.
zw
2017-12-04 16:01:59 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Le peuple se choisit ses élites.
Les politicards ne sont pas les élites, juste des employés de
ces élites qui s'arrangent pour présenter une demi douzaine de
Fillon, Macron, Le Pen, Mélenchon, Hamon, Dupont-Aignan, Lassalle.
En promouvant sidi al-Makrrroune à partir de 2015 les élites
ont progressivement mis dans la tête des 2/3 de crétins qui
composent le pays qu'il serait le prochain président. Il a
suffit ensuite de calomnier cette couille molle de Fillon et
cette dinde de Le Pen et le tour était joué. Le peuple ne
choisit pas les politicards, ils lui sont imposés par les
élites.
Il y a de nombreuses élections, il y a de nombreux médias.. il
y a l'internet... il y a des droits constitutionnels sur
l'expression, le rassemblement etc... le peuple a accès aux
moyens matériels, il a le temps, il a la connaissance.. il a
tout pour agir.
Vous vous trompez sur deux choses. La première erreur que vous
faites, c'est de croire que vous n'êtes pas une minorité, c'est
de croire qu'il existerait un réel soutien pour vos idées. Même
dans une dimension de soutien "potentiel", cela n'existe pas
dans la population.
La seconde erreur que vous faites, c'est de croire que les
choses soient si terribles, si noires, si machiavéliques..
elles ne le sont pas.
D'ailleurs, c'est bien pour cela que vous vos idées ne trouvent
pas de réel relais ou soutien dans la population.
Alors pour ne pas voir cela, pour ne pas le reconnaitre, vous
êtes obligé de conclure que le peuple n'est pas libre, qu'il
est controlé par des forces occultes etc...
Je suis désolé..mais les choses sont bien plus simples..le
peuple se contrefout de tout cela.. le peuple, il veut un job,
un salaire, la télé, des week-ends entre amis et des vacances
en famille. Le reste, il s'en moque totalement.
Et avec cette belle observation ses très démocratiques dirigeants
vont mettre fin à la garantie de l'emploi, faire durer la semaine
de travail 50 heures et plus et reporter la retraite à 67 ans ou
plus tard encore, vous êtes du côté des gagnants, des exploiteurs
pour être plus précis.
Alain
Alain, vos exploités
Ce ne sont pas "mes" exploités, c'est seulement l'observation de la
situation dans le pays, par contre vous, vous prenez systématiquement
le parti de ceux qui organisent la situation à leur avantage, ces
gens qui peuvent imposer leus décisions à la population, bafouant de
toute évidence la notion de démocratie et accaparent toujours plus de
richesse, le jour ou vous ouvrirez les yeux vous aurez un malaise.
Alain
Où sont vos exploités en France ?

C'est l'enseignant qui a 18 semaines de vacances par an ?

C'est le fonctionnaire de la territoriale qui a 22 jours d'absences non
justifiée en plus de ses 7 semaines de congé ?

C'est le bureaucrate de tel ou tel Ministère qui passe la moitié de son
temps à la machine à café pour discuter avec ses collègues de
l'émission de la veille ?

C'est l'agent EDf ou SNCF ou BdF ou je ne sais quoi qui part à la
retraite à 58 ans ?

Il n'y a pas d'exploités en France. Il y a des rentiers. Que des
rentiers. Rentiers d'une nation qui a accumulé des montagne de capital
pendant des siècles et des siècles.

C'est le capital qui produit la richesse.

Les gens travaillent à entretenir ce capital.

Si vous boulversez tout, vous n'aurez plus ce capital, il va s'évaporer
et vous vous retrouverez pieds nus. Affamés. Comme partout où des
neuneux comme vous ont renversé la table.. motivé par de la rage, des
illusions, des fantasmes et des tonnes d'ignorances.
Herisson grognon
2017-12-04 17:32:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Le peuple se choisit ses élites.
Les politicards ne sont pas les élites, juste des employés de
ces élites qui s'arrangent pour présenter une demi douzaine de
Fillon, Macron, Le Pen, Mélenchon, Hamon, Dupont-Aignan, Lassalle.
En promouvant sidi al-Makrrroune à partir de 2015 les élites
ont progressivement mis dans la tête des 2/3 de crétins qui
composent le pays qu'il serait le prochain président. Il a
suffit ensuite de calomnier cette couille molle de Fillon et
cette dinde de Le Pen et le tour était joué. Le peuple ne
choisit pas les politicards, ils lui sont imposés par les
élites.
Il y a de nombreuses élections, il y a de nombreux médias.. il
y a l'internet... il y a des droits constitutionnels sur
l'expression, le rassemblement etc... le peuple a accès aux
moyens matériels, il a le temps, il a la connaissance.. il a
tout pour agir.
Vous vous trompez sur deux choses. La première erreur que vous
faites, c'est de croire que vous n'êtes pas une minorité, c'est
de croire qu'il existerait un réel soutien pour vos idées. Même
dans une dimension de soutien "potentiel", cela n'existe pas
dans la population.
La seconde erreur que vous faites, c'est de croire que les
choses soient si terribles, si noires, si machiavéliques..
elles ne le sont pas.
D'ailleurs, c'est bien pour cela que vous vos idées ne trouvent
pas de réel relais ou soutien dans la population.
Alors pour ne pas voir cela, pour ne pas le reconnaitre, vous
êtes obligé de conclure que le peuple n'est pas libre, qu'il
est controlé par des forces occultes etc...
Je suis désolé..mais les choses sont bien plus simples..le
peuple se contrefout de tout cela.. le peuple, il veut un job,
un salaire, la télé, des week-ends entre amis et des vacances
en famille. Le reste, il s'en moque totalement.
Et avec cette belle observation ses très démocratiques dirigeants
vont mettre fin à la garantie de l'emploi, faire durer la semaine
de travail 50 heures et plus et reporter la retraite à 67 ans ou
plus tard encore, vous êtes du côté des gagnants, des exploiteurs
pour être plus précis.
Alain
Alain, vos exploités
Ce ne sont pas "mes" exploités, c'est seulement l'observation de la
situation dans le pays, par contre vous, vous prenez systématiquement
le parti de ceux qui organisent la situation à leur avantage, ces
gens qui peuvent imposer leus décisions à la population, bafouant de
toute évidence la notion de démocratie et accaparent toujours plus de
richesse, le jour ou vous ouvrirez les yeux vous aurez un malaise.
Alain
Où sont vos exploités en France ?
C'est l'enseignant qui a 18 semaines de vacances par an ?
C'est le fonctionnaire de la territoriale qui a 22 jours d'absences non
justifiée en plus de ses 7 semaines de congé ?
C'est le bureaucrate de tel ou tel Ministère qui passe la moitié de son
temps à la machine à café pour discuter avec ses collègues de
l'émission de la veille ?
C'est l'agent EDf ou SNCF ou BdF ou je ne sais quoi qui part à la
retraite à 58 ans ?
Il n'y a pas d'exploités en France. Il y a des rentiers. Que des
rentiers.
Vous êtes un illuminé qui ne voit que ce qu'il veut voir.

Temps perdu que de discuter avec vous.

Alain




Rentiers d'une nation qui a accumulé des montagne de capital
Post by zw
pendant des siècles et des siècles.
C'est le capital qui produit la richesse.
Les gens travaillent à entretenir ce capital.
Si vous boulversez tout, vous n'aurez plus ce capital, il va s'évaporer
et vous vous retrouverez pieds nus. Affamés. Comme partout où des
neuneux comme vous ont renversé la table.. motivé par de la rage, des
illusions, des fantasmes et des tonnes d'ignorances.
zw
2017-12-05 16:10:32 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Le peuple se choisit ses élites.
Les politicards ne sont pas les élites, juste des
employés de ces élites qui s'arrangent pour présenter une
demi douzaine de candidats ayant à peu de choses près le
même programme : Fillon, Macron, Le Pen, Mélenchon,
Hamon, Dupont-Aignan, Lassalle.
En promouvant sidi al-Makrrroune à partir de 2015 les
élites ont progressivement mis dans la tête des 2/3 de
crétins qui composent le pays qu'il serait le prochain
président. Il a suffit ensuite de calomnier cette couille
molle de Fillon et cette dinde de Le Pen et le tour était
joué. Le peuple ne choisit pas les politicards, ils lui
sont imposés par les élites.
Il y a de nombreuses élections, il y a de nombreux médias..
il y a l'internet... il y a des droits constitutionnels sur
l'expression, le rassemblement etc... le peuple a accès aux
moyens matériels, il a le temps, il a la connaissance.. il a
tout pour agir.
Vous vous trompez sur deux choses. La première erreur que
vous faites, c'est de croire que vous n'êtes pas une
minorité, c'est de croire qu'il existerait un réel soutien
pour vos idées. Même dans une dimension de soutien
"potentiel", cela n'existe pas dans la population.
La seconde erreur que vous faites, c'est de croire que les
choses soient si terribles, si noires, si machiavéliques..
elles ne le sont pas.
D'ailleurs, c'est bien pour cela que vous vos idées ne
trouvent pas de réel relais ou soutien dans la population.
Alors pour ne pas voir cela, pour ne pas le reconnaitre,
vous êtes obligé de conclure que le peuple n'est pas libre,
qu'il est controlé par des forces occultes etc...
Je suis désolé..mais les choses sont bien plus simples..le
peuple se contrefout de tout cela.. le peuple, il veut un
job, un salaire, la télé, des week-ends entre amis et des
vacances en famille. Le reste, il s'en moque totalement.
Et avec cette belle observation ses très démocratiques
dirigeants vont mettre fin à la garantie de l'emploi, faire
durer la semaine de travail 50 heures et plus et reporter la
retraite à 67 ans ou plus tard encore, vous êtes du côté des
gagnants, des exploiteurs pour être plus précis.
Alain
Alain, vos exploités
Ce ne sont pas "mes" exploités, c'est seulement l'observation de
la situation dans le pays, par contre vous, vous prenez
systématiquement le parti de ceux qui organisent la situation à
leur avantage, ces gens qui peuvent imposer leus décisions à la
population, bafouant de toute évidence la notion de démocratie et
accaparent toujours plus de richesse, le jour ou vous ouvrirez
les yeux vous aurez un malaise.
Alain
Où sont vos exploités en France ?
C'est l'enseignant qui a 18 semaines de vacances par an ?
C'est le fonctionnaire de la territoriale qui a 22 jours d'absences
non justifiée en plus de ses 7 semaines de congé ?
C'est le bureaucrate de tel ou tel Ministère qui passe la moitié de
son temps à la machine à café pour discuter avec ses collègues de
l'émission de la veille ?
C'est l'agent EDf ou SNCF ou BdF ou je ne sais quoi qui part à la
retraite à 58 ans ?
Il n'y a pas d'exploités en France. Il y a des rentiers. Que des
rentiers.
Vous êtes un illuminé qui ne voit que ce qu'il veut voir.
Alain... dites moi où sont les exploités en France.

Soyez concret... prenez la réalité... il y a 70 millions de Français,
30 millions en âge de travailler... montrez-moi vos fameux millions
d'exploités.
Herisson grognon
2017-12-05 17:53:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Le peuple se choisit ses élites.
Les politicards ne sont pas les élites, juste des
employés de ces élites qui s'arrangent pour présenter une
demi douzaine de candidats ayant à peu de choses près le
même programme : Fillon, Macron, Le Pen, Mélenchon,
Hamon, Dupont-Aignan, Lassalle.
En promouvant sidi al-Makrrroune à partir de 2015 les
élites ont progressivement mis dans la tête des 2/3 de
crétins qui composent le pays qu'il serait le prochain
président. Il a suffit ensuite de calomnier cette couille
molle de Fillon et cette dinde de Le Pen et le tour était
joué. Le peuple ne choisit pas les politicards, ils lui
sont imposés par les élites.
Il y a de nombreuses élections, il y a de nombreux médias..
il y a l'internet... il y a des droits constitutionnels sur
l'expression, le rassemblement etc... le peuple a accès aux
moyens matériels, il a le temps, il a la connaissance.. il a
tout pour agir.
Vous vous trompez sur deux choses. La première erreur que
vous faites, c'est de croire que vous n'êtes pas une
minorité, c'est de croire qu'il existerait un réel soutien
pour vos idées. Même dans une dimension de soutien
"potentiel", cela n'existe pas dans la population.
La seconde erreur que vous faites, c'est de croire que les
choses soient si terribles, si noires, si machiavéliques..
elles ne le sont pas.
D'ailleurs, c'est bien pour cela que vous vos idées ne
trouvent pas de réel relais ou soutien dans la population.
Alors pour ne pas voir cela, pour ne pas le reconnaitre,
vous êtes obligé de conclure que le peuple n'est pas libre,
qu'il est controlé par des forces occultes etc...
Je suis désolé..mais les choses sont bien plus simples..le
peuple se contrefout de tout cela.. le peuple, il veut un
job, un salaire, la télé, des week-ends entre amis et des
vacances en famille. Le reste, il s'en moque totalement.
Et avec cette belle observation ses très démocratiques
dirigeants vont mettre fin à la garantie de l'emploi, faire
durer la semaine de travail 50 heures et plus et reporter la
retraite à 67 ans ou plus tard encore, vous êtes du côté des
gagnants, des exploiteurs pour être plus précis.
Alain
Alain, vos exploités
Ce ne sont pas "mes" exploités, c'est seulement l'observation de
la situation dans le pays, par contre vous, vous prenez
systématiquement le parti de ceux qui organisent la situation à
leur avantage, ces gens qui peuvent imposer leus décisions à la
population, bafouant de toute évidence la notion de démocratie et
accaparent toujours plus de richesse, le jour ou vous ouvrirez
les yeux vous aurez un malaise.
Alain
Où sont vos exploités en France ?
C'est l'enseignant qui a 18 semaines de vacances par an ?
C'est le fonctionnaire de la territoriale qui a 22 jours d'absences
non justifiée en plus de ses 7 semaines de congé ?
C'est le bureaucrate de tel ou tel Ministère qui passe la moitié de
son temps à la machine à café pour discuter avec ses collègues de
l'émission de la veille ?
C'est l'agent EDf ou SNCF ou BdF ou je ne sais quoi qui part à la
retraite à 58 ans ?
Il n'y a pas d'exploités en France. Il y a des rentiers. Que des
rentiers.
Vous êtes un illuminé qui ne voit que ce qu'il veut voir.
Alain... dites moi où sont les exploités en France.
Soyez concret... prenez la réalité... il y a 70 millions de Français,
30 millions en âge de travailler... montrez-moi vos fameux millions
d'exploités.
Vous n'en voyez pas ou vous refusez de les observer, c'est votre mépris
pour les victimes de l'exploitation que le capitalisme permet et rend
universelle, que vous montrez.

Alain
zw
2017-12-06 17:08:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Vous êtes un illuminé qui ne voit que ce qu'il veut voir.
Alain... dites moi où sont les exploités en France.
Soyez concret... prenez la réalité... il y a 70 millions de
Français, 30 millions en âge de travailler... montrez-moi vos
fameux millions d'exploités.
Vous n'en voyez pas ou vous refusez de les observer, c'est votre
mépris pour les victimes de l'exploitation que le capitalisme permet
et rend universelle, que vous montrez.
Alain
Je note que vous êtes incapable de montrer ces balaillons de gens
exploités. Vous en parlez, mais quand il s'agit de dire de qui il
s'agit vraiment et concrètement... vous fuyez.


--
Herisson grognon
2017-12-06 17:59:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Vous êtes un illuminé qui ne voit que ce qu'il veut voir.
Alain... dites moi où sont les exploités en France.
Soyez concret... prenez la réalité... il y a 70 millions de
Français, 30 millions en âge de travailler... montrez-moi vos
fameux millions d'exploités.
Vous n'en voyez pas ou vous refusez de les observer, c'est votre
mépris pour les victimes de l'exploitation que le capitalisme permet
et rend universelle, que vous montrez.
Alain
Je note que vous êtes incapable de montrer ces balaillons de gens
exploités. Vous en parlez, mais quand il s'agit de dire de qui il
s'agit vraiment et concrètement... vous fuyez.
Vous ne notez rien du tout, en trois clics sur le net vous trouvez, si
jamais vous le désirez... le site de l'organisme qui verse le RSA et
précise que fin juin 2017 près de deux millions (1 820 000)
d'allocataires du RSA.

Je ne doute pas que vous consideriez ces allocataires comme des nantis,
des profiteurs voir des privillegiés mais votre appréciation personnelle
compte peu sur les affaires sociales, vu vos posiitons habituelles.

A cela ajoutez tous les quatre millions de travailleurs qui ne reçoivent
que le smic (1480,27 brut pour 151 heures par mois) dont un tiers à
temps partiel et vous aurez une idée du nombre des victimes de
l'accaparement de la richesse qui vous convient si bien.

De même la très très grande majorité des "auto-entrepreneurs" gagne
moins que le smic, une grande partie aussi des paysans gagnent moins.
Après cela comptez encore ces millions de salariés qui gagnent 50 ou
cent euros de plus, ce qui adoucit vraiment très peu leurs fins de mois
habituellement difficiles.

Bref, la misère, c'est pour vous un petit sujet de discussion, de
contestation surtout, alors que c'est un fléau que votre système
économique abat sur une grande partie d'entre nous.

Alain
zw
2017-12-07 07:53:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Vous êtes un illuminé qui ne voit que ce qu'il veut voir.
Alain... dites moi où sont les exploités en France.
Soyez concret... prenez la réalité... il y a 70 millions de
Français, 30 millions en âge de travailler... montrez-moi vos
fameux millions d'exploités.
Vous n'en voyez pas ou vous refusez de les observer, c'est votre
mépris pour les victimes de l'exploitation que le capitalisme
permet et rend universelle, que vous montrez.
Alain
Je note que vous êtes incapable de montrer ces balaillons de gens
exploités. Vous en parlez, mais quand il s'agit de dire de qui il
s'agit vraiment et concrètement... vous fuyez.
Vous ne notez rien du tout, en trois clics sur le net vous trouvez, si
jamais vous le désirez... le site de l'organisme qui verse le RSA et
précise que fin juin 2017 près de deux millions (1 820 000)
d'allocataires du RSA.
Cela représente 3% de la population... et il reste à prouver en quoi
ces 3% sont "exploités".
Post by Herisson grognon
Je ne doute pas que vous consideriez ces allocataires comme des
nantis, des profiteurs voir des privillegiés mais votre appréciation
personnelle compte peu sur les affaires sociales, vu vos posiitons
habituelles.
A cela ajoutez tous les quatre millions de travailleurs qui ne
reçoivent que le smic (1480,27 brut pour 151 heures par mois) dont un
tiers à temps partiel et vous aurez une idée du nombre des victimes de
l'accaparement de la richesse qui vous convient si bien.
ok.. donc selon vous... les smicards sont des exploités par
"construction" si je comprends bien. Le foyer va avoir 3000 euros net
par mois sans compter les aides diverses.. et ce sont des exploités à
vos yeux.
Post by Herisson grognon
De même la très très grande majorité des "auto-entrepreneurs" gagne
moins que le smic, une grande partie aussi des paysans gagnent moins.
Après cela comptez encore ces millions de salariés qui gagnent 50 ou
cent euros de plus, ce qui adoucit vraiment très peu leurs fins de
mois habituellement difficiles.
Les auto-entrepreneurs, c'est 1% de la population....
Post by Herisson grognon
Bref, la misère, c'est pour vous un petit sujet de discussion, de
contestation surtout, alors que c'est un fléau que votre système
économique abat sur une grande partie d'entre nous.
La misère est un vrai sujet et c'est bien pour cela que je dénonce
votre discours qui est plein de préjugés, d'idées reçues et de
critiques stériles, triviales et sans mérite.
Post by Herisson grognon
Alain
Herisson grognon
2017-12-07 10:41:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Vous êtes un illuminé qui ne voit que ce qu'il veut voir.
Alain... dites moi où sont les exploités en France.
Soyez concret... prenez la réalité... il y a 70 millions de
Français, 30 millions en âge de travailler... montrez-moi vos
fameux millions d'exploités.
Vous n'en voyez pas ou vous refusez de les observer, c'est votre
mépris pour les victimes de l'exploitation que le capitalisme
permet et rend universelle, que vous montrez.
Alain
Je note que vous êtes incapable de montrer ces balaillons de gens
exploités. Vous en parlez, mais quand il s'agit de dire de qui il
s'agit vraiment et concrètement... vous fuyez.
Vous ne notez rien du tout, en trois clics sur le net vous trouvez, si
jamais vous le désirez... le site de l'organisme qui verse le RSA et
précise que fin juin 2017 près de deux millions (1 820 000)
d'allocataires du RSA.
Cela représente 3% de la population... et il reste à prouver en quoi
ces 3% sont "exploités".
Vous reçevez suffisamment de miettes, les autres peuvent crever.
Post by zw
Post by Herisson grognon
Je ne doute pas que vous consideriez ces allocataires comme des
nantis, des profiteurs voir des privillegiés mais votre appréciation
personnelle compte peu sur les affaires sociales, vu vos posiitons
habituelles.
A cela ajoutez tous les quatre millions de travailleurs qui ne
reçoivent que le smic (1480,27 brut pour 151 heures par mois) dont un
tiers à temps partiel et vous aurez une idée du nombre des victimes de
l'accaparement de la richesse qui vous convient si bien.
ok.. donc selon vous... les smicards sont des exploités par
"construction" si je comprends bien. Le foyer va avoir 3000 euros net
par mois sans compter les aides diverses.. et ce sont des exploités à
vos yeux.
Com:me si tout le monde vivait en associaation financière à deux !

Un salarié au smic reçoit 1480 euros brut et je dois vous apprendre
qu'en net cela fait beaucoup moins, mais vous l'ignorez vu ce que vous
venez d'écrire.

Maintenant si vous pensez qu'avec 1100 euros une personne peut vivre
bien, correctement, si vous pensez qu'avec 1100 euros une personne et un
ou deux enfants peut vivre bien, c'est que vous n'avez aucune curiosité
et aucune empathie.

Et si vous trouvez acceptable que nous ayeons à quémander quelque
assistanat pour parvenir à aller jusqu'au bourt du mois, c'est là encore
que vous n'avez pas de respect pour vos semblables.
Post by zw
Post by Herisson grognon
De même la très très grande majorité des "auto-entrepreneurs" gagne
moins que le smic, une grande partie aussi des paysans gagnent moins.
Après cela comptez encore ces millions de salariés qui gagnent 50 ou
cent euros de plus, ce qui adoucit vraiment très peu leurs fins de
mois habituellement difficiles.
Les auto-entrepreneurs, c'est 1% de la population....
Ces pesronnes sont peu nombreuses mais font partie de celles qui
travaillent beaucoup et n'ont, en retour, que peu, maogré tout le
battage que politiciens et media font au sujet de ce statut.
Post by zw
Post by Herisson grognon
Bref, la misère, c'est pour vous un petit sujet de discussion, de
contestation surtout, alors que c'est un fléau que votre système
économique abat sur une grande partie d'entre nous.
La misère est un vrai sujet et c'est bien pour cela que je dénonce
Ah bon, et ou ça ?
Post by zw
votre discours qui est plein de préjugés, d'idées reçues et de
critiques stériles, triviales et sans mérite.
Baratin qui ne cache pas votre soutien à la situation économique
actuelle et à ceux qui la décident et nous l'imposent.

Alain
MAIxxxx
2017-12-07 11:23:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Vous êtes un illuminé qui ne voit que ce qu'il veut voir.
Alain... dites moi où sont les exploités en France.
Soyez concret... prenez la réalité... il y a 70 millions de
Français, 30 millions en âge de travailler... montrez-moi vos
fameux millions d'exploités.
Vous n'en voyez pas ou vous refusez de les observer, c'est votre
mépris pour les victimes de l'exploitation que le capitalisme
permet et rend universelle, que vous montrez.
Alain
Je note que vous êtes incapable de montrer ces balaillons de gens
exploités. Vous en parlez, mais quand il s'agit de dire de qui il
s'agit vraiment et concrètement... vous fuyez.
Vous ne notez rien du tout, en trois clics sur le net vous trouvez, si
jamais vous le désirez... le site de l'organisme qui verse le RSA et
précise que fin juin 2017 près de deux millions (1 820 000)
d'allocataires du RSA.
Cela représente 3% de la population... et il reste à prouver en quoi
ces 3% sont "exploités".
Vous reçevez suffisamment de miettes, les autres peuvent crever.
Post by zw
Post by Herisson grognon
Je ne doute pas que vous consideriez ces allocataires comme des
nantis, des profiteurs voir des privillegiés mais votre appréciation
personnelle compte peu sur les affaires sociales, vu vos posiitons
habituelles.
A cela ajoutez tous les quatre millions de travailleurs qui ne
reçoivent que le smic (1480,27 brut pour 151 heures par mois) dont un
tiers à temps partiel et vous aurez une idée du nombre des victimes de
l'accaparement de la richesse qui vous convient si bien.
ok.. donc selon vous... les smicards sont des exploités par
"construction" si je comprends bien. Le foyer va avoir 3000 euros net
par mois sans compter les aides diverses.. et ce sont des exploités à
vos yeux.
Com:me si tout le monde vivait en associaation financière à deux !
Un salarié au smic reçoit 1480 euros brut et je dois vous apprendre
qu'en net cela fait beaucoup moins, mais vous l'ignorez vu ce que vous
venez d'écrire.
Maintenant si vous pensez qu'avec 1100 euros une personne peut vivre
bien, correctement, si vous pensez qu'avec 1100 euros une personne et un
ou deux enfants peut vivre bien, c'est que vous n'avez aucune curiosité
et aucune empathie.
Et si vous trouvez acceptable que nous ayeons à quémander quelque
assistanat pour parvenir à aller jusqu'au bourt du mois, c'est là encore
que vous n'avez pas de respect pour vos semblables.
Post by zw
Post by Herisson grognon
De même la très très grande majorité des "auto-entrepreneurs" gagne
moins que le smic, une grande partie aussi des paysans gagnent moins.
Après cela comptez encore ces millions de salariés qui gagnent 50 ou
cent euros de plus, ce qui adoucit vraiment très peu leurs fins de
mois habituellement difficiles.
Les auto-entrepreneurs, c'est 1% de la population....
Ces pesronnes sont peu nombreuses mais font partie de celles qui
travaillent beaucoup et n'ont, en retour, que peu, maogré tout le
battage que politiciens et media font au sujet de ce statut.
Post by zw
Post by Herisson grognon
Bref, la misère, c'est pour vous un petit sujet de discussion, de
contestation surtout, alors que c'est un fléau que votre système
économique abat sur une grande partie d'entre nous.
La misère est un vrai sujet et c'est bien pour cela que je dénonce
Ah bon, et ou ça ?
Post by zw
votre discours qui est plein de préjugés, d'idées reçues et de
critiques stériles, triviales et sans mérite.
Baratin qui ne cache pas votre soutien à la situation économique
actuelle et à ceux qui la décident et nous l'imposent.
Alain
Ça ne sert pas à grand chose de discuter avec zw puisqu'il a décidé une
bonne fois pour toutes d'adhérer au projet des Chicago Boys. On a vu où
cela a entrainé les USA et une bonne partie du monde avec eux : Trump,
Brexit, multiples guerres au MO et en Afrique.

En France pas de progrès réel depuis 20 ans et une économie qui déconne,
des media aux ordres pour anesthésier le Bon Peuple et une explosion du
nombre de milliardaires dans le monde, et des dettes des états.

Quant au capital, c'est comme les trous noirs, ça s'évapore, et même
assez vite si on n'y prend pas garde. Reste la cendre.

Je crois qu'on peut parfaitement contester les idées de zw et de ses
confrères, sans même faire de polémique. Il suffit de constater les
faits, même si on nous raconte des tas de sottises pour les déformer.
--
/Il n'y a pas de marché du travail, seulement un marché des travailleurs./
Herisson grognon
2017-12-10 11:08:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Vous êtes un illuminé qui ne voit que ce qu'il veut voir.
Alain... dites moi où sont les exploités en France.
Soyez concret... prenez la réalité... il y a 70 millions de
Français, 30 millions en âge de travailler... montrez-moi vos
fameux millions d'exploités.
Vous n'en voyez pas ou vous refusez de les observer, c'est votre
mépris pour les victimes de l'exploitation que le capitalisme permet
et rend universelle, que vous montrez.
Alain
Je note que vous êtes incapable de montrer ces balaillons de gens
exploités. Vous en parlez, mais quand il s'agit de dire de qui il
s'agit vraiment et concrètement... vous fuyez.
Ca me tombe sous la main, de source contestable, hein...

Insee, fondation abbé Pierre...

<https://twitter.com/AlertesInfos/status/938360038736965633>

9 000 000 de personnes vivent avec moins de 1015 euros par mois,
600 000 pauvres en plus en dix ans,
40% des personnes éligibles au RSA ne le réclament pas,
143 000 sans logis,
2000 victimes dans la rue chaque année...

Qui est incapable, celui qui n'a pas les chiffres sous la main ou celui
qui refuse de les prendre en considération ?

Alain
zw
2017-12-10 14:55:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Vous êtes un illuminé qui ne voit que ce qu'il veut voir.
Alain... dites moi où sont les exploités en France.
Soyez concret... prenez la réalité... il y a 70 millions de
Français, 30 millions en âge de travailler... montrez-moi vos
fameux millions d'exploités.
Vous n'en voyez pas ou vous refusez de les observer, c'est votre
mépris pour les victimes de l'exploitation que le capitalisme
permet et rend universelle, que vous montrez.
Alain
Je note que vous êtes incapable de montrer ces balaillons de gens
exploités. Vous en parlez, mais quand il s'agit de dire de qui il
s'agit vraiment et concrètement... vous fuyez.
Ca me tombe sous la main, de source contestable, hein...
Insee, fondation abbé Pierre...
<https://twitter.com/AlertesInfos/status/938360038736965633>
9 000 000 de personnes vivent avec moins de 1015 euros par mois,
600 000 pauvres en plus en dix ans,
40% des personnes éligibles au RSA ne le réclament pas,
143 000 sans logis,
2000 victimes dans la rue chaque année...
Qui est incapable, celui qui n'a pas les chiffres sous la main ou
celui qui refuse de les prendre en considération ?
Alain
A nouveau.. où sont les exploités ?

Vous confondez pauvreté avec malheur.
Vous confondez malheur avec injustice.
Vous confondez injustice avec exploitaton.

Si je vous dis que 80% des 9 M de personnes regardent des heures de
télé tous les jours, fument, boivent de la bière et jouent à la loterie
régulièrement... vous dites quoi?

--
Cardinal de Hère
2017-12-10 15:07:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
A nouveau.. où sont les exploités ?
Vous confondez pauvreté avec malheur.
Vous confondez malheur avec injustice.
Vous confondez injustice avec exploitaton.
Si je vous dis que 80% des 9 M de personnes regardent des heures de
télé tous les jours, fument, boivent de la bière et jouent à la loterie
régulièrement... vous dites quoi?
Démonstration de l'existence de l'exploitation :

Selon les économistes le capital n'intervient que pour 8% dans la
croissance du PIB tandis que l'énergie intervient pour 60%. Le travail
humain quant à lui est encore nécessaire : si production alors travail
humain. D'où par contraposition : si pas de travail humain alors pas de
production.

On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain. Or
le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail humain est
de moins en moins bien payé. C'est là que réside l'exploitation.
Richard Hachel
2017-12-10 15:10:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain. Or
le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail humain est
de moins en moins bien payé. C'est là que réside l'exploitation.
Et tu as découvert ça quand?

R.H.
Cardinal de Hère
2017-12-10 15:22:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Richard Hachel
Post by Cardinal de Hère
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain.
Or le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail
humain est de moins en moins bien payé. C'est là que réside
l'exploitation.
Et tu as découvert ça quand?
On le sait depuis toujours mais pas apparemment pas zw !
"René Groumal
2017-12-10 16:40:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Richard Hachel
Post by Cardinal de Hère
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain.
Or le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail
humain est de moins en moins bien payé. C'est là que réside
l'exploitation.
Et tu as découvert ça quand?
On le sait depuis toujours mais pas apparemment pas zw !
La définition que donne de l'exploitation le Bourricot n'est pas celle
de Marx qu'il ignore
Cardinal de Hère
2017-12-10 15:15:37 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
A nouveau.. où sont les exploités ?
Vous confondez pauvreté avec malheur.
Vous confondez malheur avec injustice.
Vous confondez injustice avec exploitaton.
Si je vous dis que 80% des 9 M de personnes regardent des heures de
télé tous les jours, fument, boivent de la bière et jouent à la loterie
régulièrement... vous dites quoi?
Selon les économistes le capital n'intervient que pour 8% dans la
croissance du PIB tandis que l'énergie intervient pour 60%. Le travail
humain quant à lui est encore nécessaire : si production alors travail
humain. D'où par contraposition : si pas de travail humain alors pas de
production.
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain. Or
le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail humain est
de moins en moins bien payé. C'est là que réside l'exploitation.
Il paraît que le malGrou passe partout derrière moi en couinant que ce
que je dis est faux, non fondé, etc.

Voici donc la source pour l'évaluation de l'importance du capital et de
l'énergie dans la croissance, non pas que ce badufront en prendra
connaissance mais pour éviter que zw se croit tiré d'affaire grâce au
délire obsessionnel de la brute malgrouique ! Le conférencier, Gaël
Giraud, est chercheur en économie au CNRS, professeur de faculté, ex
normalien et accessoirement jésuite :


"René Groumal
2017-12-10 16:36:12 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
A nouveau.. où sont les exploités ?
Vous confondez pauvreté avec malheur.
Vous confondez malheur avec injustice.
Vous confondez injustice avec exploitaton.
Si je vous dis que 80% des 9 M de personnes regardent des heures de
télé tous les jours, fument, boivent de la bière et jouent à la loterie
régulièrement... vous dites quoi?
Selon les économistes le capital n'intervient que pour 8% dans la
croissance du PIB tandis que l'énergie intervient pour 60%. Le travail
humain quant à lui est encore nécessaire : si production alors travail
humain. D'où par contraposition : si pas de travail humain alors pas
de production.
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain.
Or le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail
humain est de moins en moins bien payé. C'est là que réside
l'exploitation.
Il paraît que le malGrou passe partout derrière moi en couinant que ce
que je dis est faux, non fondé, etc.
Faux cul ne fait pas semblant de ne pas lire mes posts.
Tu les lis, hypocrite.
Post by Cardinal de Hère
Voici donc la source pour l'évaluation de l'importance du capital et de
l'énergie dans la croissance, non pas que ce badufront en prendra
connaissance mais pour éviter que zw se croit tiré d'affaire grâce au
délire obsessionnel de la brute malgrouique ! Le conférencier, Gaël
Giraud, est chercheur en économie au CNRS, professeur de faculté, ex
http://youtu.be/vW7WywnOxas
Aucune justification de tes chiffres, le bourricot.
--
Un fanatique est réfractaire à toute réfutation par les faits et la
logique car il choisi de vivre dans la haine sans égard pour les faits
et la logique
"René Groumal
2017-12-10 16:32:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
A nouveau.. où sont les exploités ?
Vous confondez pauvreté avec malheur.
Vous confondez malheur avec injustice.
Vous confondez injustice avec exploitaton.
Si je vous dis que 80% des 9 M de personnes regardent des heures de
télé tous les jours, fument, boivent de la bière et jouent à la loterie
régulièrement... vous dites quoi?
Selon les économistes le capital n'intervient que pour 8% dans la
croissance du PIB tandis que l'énergie intervient pour 60%. Le travail
humain quant à lui est encore nécessaire : si production alors travail
humain. D'où par contraposition : si pas de travail humain alors pas de
production.
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain. Or
le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail humain est
de moins en moins bien payé. C'est là que réside l'exploitation.
Tu es incapable de justifier les chiffres que tu donnes (8% et 60%)
et que tu inventes comme tu le fais toujours pour essayer de justifier
un raisonnement boiteux .
La bourrique est un menteur en série.
zw
2017-12-10 18:46:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
A nouveau.. où sont les exploités ?
Vous confondez pauvreté avec malheur.
Vous confondez malheur avec injustice.
Vous confondez injustice avec exploitaton.
Si je vous dis que 80% des 9 M de personnes regardent des heures de
télé tous les jours, fument, boivent de la bière et jouent à la
loterie régulièrement... vous dites quoi?
Selon les économistes le capital n'intervient que pour 8% dans la
croissance du PIB tandis que l'énergie intervient pour 60%. Le
travail humain quant à lui est encore nécessaire : si production
alors travail humain. D'où par contraposition : si pas de travail
humain alors pas de production.
Vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.

Les sociéts modernes produisent de la richesse car elles sont
sophistiquées, le chomeur travaille, le rentier travaille, la femme au
foyer travaille. Le retraité travaille. Les enfants travaillent aussi.

Et tout le monde exploite le capital disponible, c'est-à-dire ce qui
est légué par les générations précédentes.

Le même effort produira 30 foix plus de richesse en 2017 qu'en 1917.

La différence, c'est le capital justement. Et notamment le capital
accumulé entre 1917 et 2017. Réfléchissez à cela.
Post by Cardinal de Hère
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain.
Or le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail
humain est de moins en moins bien payé. C'est là que réside
l'exploitation.
A nouveau, vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.

Je suis assez d'accord pour dire que les 20% des moins riches sont
exploités. Là où nous ne sommes pas d'accord, c'est que vous rejettez
la responsabilité sur les autres tandis que moi, je la leur attribue.

La société moderne offre 1000 opportunités pour se former, pour
s'élever. Les 20% en question ont des droits énormes qu'ils ne
sollicitent pas. Pour une raison simple: leur vie leur convient. Et ça,
vous ne l'avez pas compris. Mélenchon non plus. Les gauchistes ne
comprennent pas que les soit disant "exploités" ne veulent pas de leur
aide, ne veulent pas de leur révolution.



--
Herisson grognon
2017-12-10 19:06:22 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
A nouveau.. où sont les exploités ?
Vous confondez pauvreté avec malheur.
Vous confondez malheur avec injustice.
Vous confondez injustice avec exploitaton.
Si je vous dis que 80% des 9 M de personnes regardent des heures de
télé tous les jours, fument, boivent de la bière et jouent à la
loterie régulièrement... vous dites quoi?
Selon les économistes le capital n'intervient que pour 8% dans la
croissance du PIB tandis que l'énergie intervient pour 60%. Le
travail humain quant à lui est encore nécessaire : si production
alors travail humain. D'où par contraposition : si pas de travail
humain alors pas de production.
Vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Les sociéts modernes produisent de la richesse car elles sont
sophistiquées, le chomeur travaille, le rentier travaille, la femme au
foyer travaille. Le retraité travaille. Les enfants travaillent aussi.
Et tout le monde exploite le capital disponible, c'est-à-dire ce qui
est légué par les générations précédentes.
Le même effort produira 30 foix plus de richesse en 2017 qu'en 1917.
La différence, c'est le capital justement. Et notamment le capital
accumulé entre 1917 et 2017. Réfléchissez à cela.
Post by Cardinal de Hère
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain.
Or le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail
humain est de moins en moins bien payé. C'est là que réside
l'exploitation.
A nouveau, vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Je suis assez d'accord pour dire que les 20% des moins riches sont
exploités.
Ah booonnn ? Non, vous croyez ?
Post by zw
Là où nous ne sommes pas d'accord, c'est que vous rejettez
la responsabilité sur les autres tandis que moi, je la leur attribue.
La société moderne offre 1000 opportunités pour se former, pour
s'élever. Les 20% en question ont des droits énormes qu'ils ne
sollicitent pas. Pour une raison simple: leur vie leur convient.
Vous devez être le plus délirant de ce forum ! Pouvez vous essayer
d'imaginer vivre avec le RSA ? "leur vie leur convient." affirmez vous !

Alain




Et ça,
Post by zw
vous ne l'avez pas compris. Mélenchon non plus. Les gauchistes ne
comprennent pas que les soit disant "exploités" ne veulent pas de leur
aide, ne veulent pas de leur révolution.
zw
2017-12-10 19:16:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Vous devez être le plus délirant de ce forum ! Pouvez vous essayer
d'imaginer vivre avec le RSA ? "leur vie leur convient." affirmez vous !
Alain
Alain, 96% ou plus encore de personnes en France ne sont pas au RSA.

Je parle de la réalité, pas des exeptions.

Bien sûr que vous trouverez toujours tel ou tel problème.. mais
regardez aussi la réalité dans ce qu'elle a de représentatif.

La misère dans le monde est en fort recul, elle n'a jamais autant
reculé que depuis que vos délires socialisants ont été relégués à la
poubelle.

Pour parler plus crument: ce sont vos idées naives et absurdes qui
produisent la misère. Celle-là même que vous dénoncez.

Voilà le problème que j'ai avec des gens de gauche comme vous.
Herisson grognon
2017-12-10 19:35:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Herisson grognon
Vous devez être le plus délirant de ce forum ! Pouvez vous essayer
d'imaginer vivre avec le RSA ? "leur vie leur convient." affirmez vous !
Alain
Alain,
Mais pourquoi retirez vous tous les éléments précédents de la
discussion, c'est nul, ça complique la lecture, ne facilite pas la
comprehension et retire de l'intérêt, à moins que vous ne le fassiez
exprès ?
Post by zw
96% ou plus encore de personnes en France ne sont pas au RSA.
Et comme je l'ai écrit plus haut, mais ou ? ? ?

9 000 000 de personnes vivent avec moins de 1015 euros par mois, c'est
mieux que le RSA mais c'est la dèche, c'est la crainte permanente de
dépenser cinq euros de trop, de ne pas pouvoir payer le loyer, d'avoir
un découvert et les frais qui l'agrémentent, c'est la difficulté pour
acheter une revue à l'un de ses enfants, ou l'inscrire à une activité,
vous n'imaginez rien de tout ça et vivez avec les miettes que l'on vous
donne et qui vous satisfont visiblement, vous montrez un égoisme de très
grande profondeur et une indifférence à vos semblablez remarquable,
essayez de chager, vous montrez une image vraiment moche de vous.

Alain
Post by zw
Je parle de la réalité, pas des exeptions.
Bien sûr que vous trouverez toujours tel ou tel problème.. mais
regardez aussi la réalité dans ce qu'elle a de représentatif.
La misère dans le monde est en fort recul, elle n'a jamais autant
reculé que depuis que vos délires socialisants ont été relégués à la
poubelle.
Pour parler plus crument: ce sont vos idées naives et absurdes qui
produisent la misère. Celle-là même que vous dénoncez.
Voilà le problème que j'ai avec des gens de gauche comme vous.
Sherwen
2017-12-10 21:14:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Vous devez être le plus délirant de ce forum ! Pouvez vous essayer
d'imaginer vivre avec le RSA ? "leur vie leur convient." affirmez vous !
Alain
Alain,
Mais pourquoi retirez vous tous les éléments précédents de la
discussion, c'est nul, ça complique la lecture, ne facilite pas la
comprehension et retire de l'intérêt, à moins que vous ne le fassiez
exprès ?
Post by zw
96% ou plus encore de personnes en France ne sont pas au RSA.
Et comme je l'ai écrit plus haut, mais ou ? ? ?
9 000 000 de personnes vivent avec moins de 1015 euros par mois, c'est
mieux que le RSA mais c'est la dèche, c'est la crainte permanente de
dépenser cinq euros de trop, de ne pas pouvoir payer le loyer, d'avoir
un découvert et les frais qui l'agrémentent, c'est la difficulté pour
acheter une revue à l'un de ses enfants, ou l'inscrire à une activité,
vous n'imaginez rien de tout ça et vivez avec les miettes que l'on vous
donne et qui vous satisfont visiblement, vous montrez un égoisme de très
grande profondeur et une indifférence à vos semblablez remarquable,
essayez de chager, vous montrez une image vraiment moche de vous.
Alain
Mais, franchement, tu n'en as pas marre de parler à un mur, qui de
toute façon ne tient aucun compte de ce que tu peux lui dire, et qui
n'a pour toute idée de l'humanité que ce que lui en dit son programme
intégré. Puisqu'on te dit que zw n'est pas un être humain mais un robot
dont la pseudo intelligence artificielle a été programmée avec les
pieds !
Herisson grognon
2017-12-10 22:40:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sherwen
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Vous devez être le plus délirant de ce forum ! Pouvez vous essayer
d'imaginer vivre avec le RSA ? "leur vie leur convient." affirmez vous !
Alain
Alain,
Mais pourquoi retirez vous tous les éléments précédents de la
discussion, c'est nul, ça complique la lecture, ne facilite pas la
comprehension et retire de l'intérêt, à moins que vous ne le fassiez
exprès ?
Post by zw
96% ou plus encore de personnes en France ne sont pas au RSA.
Et comme je l'ai écrit plus haut, mais ou ? ? ?
9 000 000 de personnes vivent avec moins de 1015 euros par mois, c'est
mieux que le RSA mais c'est la dèche, c'est la crainte permanente de
dépenser cinq euros de trop, de ne pas pouvoir payer le loyer, d'avoir
un découvert et les frais qui l'agrémentent, c'est la difficulté pour
acheter une revue à l'un de ses enfants, ou l'inscrire à une activité,
vous n'imaginez rien de tout ça et vivez avec les miettes que l'on vous
donne et qui vous satisfont visiblement, vous montrez un égoisme de très
grande profondeur et une indifférence à vos semblablez remarquable,
essayez de chager, vous montrez une image vraiment moche de vous.
Alain
Mais, franchement, tu n'en as pas marre de parler à un mur, qui de
toute façon ne tient aucun compte de ce que tu peux lui dire, et qui
n'a pour toute idée de l'humanité que ce que lui en dit son programme
intégré. Puisqu'on te dit que zw n'est pas un être humain mais un robot
dont la pseudo intelligence artificielle a été programmée avec les
pieds !
Ouaip, oui, un peu... :-)

Vrai que c'est pareil pour d'autre sujets.

Alain
zw
2017-12-11 07:42:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by zw
Post by Herisson grognon
Vous devez être le plus délirant de ce forum ! Pouvez vous essayer
d'imaginer vivre avec le RSA ? "leur vie leur convient." affirmez vous !
Alain
Alain,
Mais pourquoi retirez vous tous les éléments précédents de la
discussion, c'est nul, ça complique la lecture, ne facilite pas la
comprehension et retire de l'intérêt, à moins que vous ne le fassiez
exprès ?
Les points précédents sont hors sujet, sans lien. Je préfère en dire
moins, rester sur le fond du sujet, à savoir l'exploitation.
L'exploitation dans le sens où vous l'entendez bien entendu. Car pour
moi, exploiter n'a rien de négatif en tant que tel. On exploite une
ressources, c'est-à-dire qu'on en fait usage pour un bien. Le salarié
n'est pas nécessairement une victime... bien au contraire d'ailleurs,
il en profite.
Post by Herisson grognon
Post by zw
96% ou plus encore de personnes en France ne sont pas au RSA.
Et comme je l'ai écrit plus haut, mais ou ? ? ?
9 000 000 de personnes vivent avec moins de 1015 euros par mois, c'est
mieux que le RSA mais c'est la dèche, c'est la crainte permanente de
dépenser cinq euros de trop, de ne pas pouvoir payer le loyer, d'avoir
un découvert et les frais qui l'agrémentent, c'est la difficulté pour
acheter une revue à l'un de ses enfants, ou l'inscrire à une activité,
vous n'imaginez rien de tout ça et vivez avec les miettes que l'on
vous donne et qui vous satisfont visiblement, vous montrez un égoisme
de très grande profondeur et une indifférence à vos semblablez
remarquable, essayez de chager, vous montrez une image vraiment moche
de vous.
Votre paragraphe ci-dessus reprend des idées reçues et pas mal de
préjugés, de pensées pré-machées.

Vous revenez sur ces 9 millions de personnes. Ok, soit.

Je vous redonne ma réponse en copié-collé:

Si je vous dis que 80% des 9 M de personnes regardent des heures de
télé tous les jours, fument, boivent de la bière et jouent à la loterie
régulièrement... vous dites quoi?
Post by Herisson grognon
Alain
A nouveau.. vous confondez pauvreté avec malheur.....Vous confondez
malheur avec injustice.....vous confondez injustice avec exploitaton.

Jamais la pauvreté, la grande misère a autant reculé que depuis 50 ans
dans le monde. Le savez-vous ? acceptez-vous cette affirmation ?

Vous rendez-vous compte que ce sont des centaines de millions,
probablement des milliards de gens qui n'ont plus à souffrir de
l'extrème pauvreté ?

Mesuez-vous ce que cela signifie ?????

Ces centaines de millions de personnes sont en Chine, en Inde, en Asie
et partout ailleurs dans le monde. Même l'Afrique se réveille depuis
qu'on a interrompu les aides économiques et aides sociales.

Ce que je vous dis au delà de tout cela... c'est que cette réussite, ce
miracle social a été rendu possible car on a tourné le dos à vos idées.
Vos idées sont naives, fondées sur des préjugés, elles apportent la
misère et la pauvreté. Ce que vous voulez combattre. Mais rassurez
vous, vous ne serez pas le premier soldat a combattre des illusions,
des fantomes et des trompe l'oeil.

Un individu doit s'assumer seul.... il y a très peu de gens qui ne le
peuvent pas... peut-être 10% de la population... eux ont besoin d'aides
diverses et il est normal que l'état intervienne avec bcp de générosité
pour ces 10%. Pour les 90% restant, aucune aide n'est souhaitable. Il
faut des principes de marché, un état de droit, une population éduquée
et ne surtout pas céder aux solutions simplistes ou à la facilité de
distribuer des chèque vacances, des chèques noel, des chèques enfants,
des chèque mariage et toute ces niaiseries socialisantes transformants
les individus en moutons, transformant un pays en jardin d'enfants.

La redistribution est un piège, une illusion, une erreur monumentale
socialement parlant. C'est le chemin direct vers davantage de misère,
davantage de souffrance.
Post by Herisson grognon
Post by zw
Je parle de la réalité, pas des exeptions.
Bien sûr que vous trouverez toujours tel ou tel problème.. mais
regardez aussi la réalité dans ce qu'elle a de représentatif.
La misère dans le monde est en fort recul, elle n'a jamais autant
reculé que depuis que vos délires socialisants ont été relégués à la
poubelle.
Pour parler plus crument: ce sont vos idées naives et absurdes qui
produisent la misère. Celle-là même que vous dénoncez.
Voilà le problème que j'ai avec des gens de gauche comme vous.
--
Cardinal de Hère
2017-12-10 19:16:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Selon les économistes le capital n'intervient que pour 8% dans la
croissance du PIB tandis que l'énergie intervient pour 60%. Le
travail humain quant à lui est encore nécessaire : si production
alors travail humain. D'où par contraposition : si pas de travail
humain alors pas de production.
Vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Les sociéts modernes produisent de la richesse car elles sont
sophistiquées, le chomeur travaille, le rentier travaille, la femme au
foyer travaille. Le retraité travaille. Les enfants travaillent aussi.
Et tout le monde exploite le capital disponible, c'est-à-dire ce qui
est légué par les générations précédentes.
Le même effort produira 30 foix plus de richesse en 2017 qu'en 1917.
C'est faux et la preuve figure dans cette vidéo dont j'ai déjà fourni le
lien dans ce fil :

http://youtu.be/vW7WywnOxas

"Entre aujourd'hui et il y a 50 ans pour produire 1€ de PIB (en euro
constant) on a besoin de la même quantité d'énergie primaire consommée
qu'il y a 50 ans."
Post by zw
La différence, c'est le capital justement. Et notamment le capital
accumulé entre 1917 et 2017. Réfléchissez à cela.
Non, c'est toi qui refuses de réfléchir. Il est démontré dans cette
vidéo que tu refuses de visionner (ou alors peut-être ne la comprends-tu
pas, c'est étonnant d'ailleurs de vérifier que la plupart des
intervenants ne comprennent rien en dehors de leurs préoccupations
idéologiques obsessionnelles) que le capital n'intervient que pour 8%
tandis que la consommation d'énergie primaire intervient pour 60%. Je
sais que c'est dérangeant pour un radin qui veut qu'on paye un loyer
important pour ses capitaux mais c'est un fait. On paye trop cher les
capitaux, c'est tout ! Il n'y a aucune justification scientifique pour
payer plus de 8% du taux de croissance (soit 8% de 1% donc 0,08%) les
capitaux investis dans l'économie. C'est un fait établi et on ne revient
pas dessus.
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain.
Or le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail
humain est de moins en moins bien payé. C'est là que réside
l'exploitation.
A nouveau, vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Je suis assez d'accord pour dire que les 20% des moins riches sont
exploités. Là où nous ne sommes pas d'accord, c'est que vous rejettez
la responsabilité sur les autres tandis que moi, je la leur attribue.
La société moderne offre 1000 opportunités pour se former, pour
s'élever. Les 20% en question ont des droits énormes qu'ils ne
sollicitent pas. Pour une raison simple: leur vie leur convient. Et ça,
vous ne l'avez pas compris. Mélenchon non plus. Les gauchistes ne
comprennent pas que les soit disant "exploités" ne veulent pas de leur
aide, ne veulent pas de leur révolution.
L'exploitation c'est la différence entre les 30 ou 40% par an que se
ramassent les gros capitalistes et les 0,08% qu'ils méritent lorsque la
croissance est de 1%. C'est fini, c'est démontré. Il n'y a plus à
discuter mais à adapter le modèle social à ce fait.
"René Groumal
2017-12-11 07:04:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Selon les économistes le capital n'intervient que pour 8% dans la
croissance du PIB tandis que l'énergie intervient pour 60%. Le
travail humain quant à lui est encore nécessaire : si production
alors travail humain. D'où par contraposition : si pas de travail
humain alors pas de production.
Vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Les sociéts modernes produisent de la richesse car elles sont
sophistiquées, le chomeur travaille, le rentier travaille, la femme au
foyer travaille. Le retraité travaille. Les enfants travaillent aussi.
Et tout le monde exploite le capital disponible, c'est-à-dire ce qui
est légué par les générations précédentes.
Le même effort produira 30 foix plus de richesse en 2017 qu'en 1917.
C'est faux et la preuve figure dans cette vidéo dont j'ai déjà fourni le
http://youtu.be/vW7WywnOxas
"Entre aujourd'hui et il y a 50 ans pour produire 1€ de PIB (en euro
constant) on a besoin de la même quantité d'énergie primaire consommée
qu'il y a 50 ans."
Post by zw
La différence, c'est le capital justement. Et notamment le capital
accumulé entre 1917 et 2017. Réfléchissez à cela.
Non, c'est toi qui refuses de réfléchir. Il est démontré dans cette
vidéo que tu refuses de visionner (ou alors peut-être ne la comprends-tu
pas, c'est étonnant d'ailleurs de vérifier que la plupart des
intervenants ne comprennent rien en dehors de leurs préoccupations
idéologiques obsessionnelles) que le capital n'intervient que pour 8%
tandis que la consommation d'énergie primaire intervient pour 60%. Je
sais que c'est dérangeant pour un radin qui veut qu'on paye un loyer
important pour ses capitaux mais c'est un fait. On paye trop cher les
capitaux, c'est tout ! Il n'y a aucune justification scientifique pour
payer plus de 8% du taux de croissance (soit 8% de 1% donc 0,08%) les
capitaux investis dans l'économie. C'est un fait établi et on ne revient
pas dessus.
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain.
Or le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail
humain est de moins en moins bien payé. C'est là que réside
l'exploitation.
A nouveau, vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Je suis assez d'accord pour dire que les 20% des moins riches sont
exploités. Là où nous ne sommes pas d'accord, c'est que vous rejettez
la responsabilité sur les autres tandis que moi, je la leur attribue.
La société moderne offre 1000 opportunités pour se former, pour
s'élever. Les 20% en question ont des droits énormes qu'ils ne
sollicitent pas. Pour une raison simple: leur vie leur convient. Et ça,
vous ne l'avez pas compris. Mélenchon non plus. Les gauchistes ne
comprennent pas que les soit disant "exploités" ne veulent pas de leur
aide, ne veulent pas de leur révolution.
L'exploitation c'est la différence entre les 30 ou 40% par an que se
ramassent les gros capitalistes et les 0,08% qu'ils méritent lorsque la
croissance est de 1%. C'est fini, c'est démontré. Il n'y a plus à
discuter mais à adapter le modèle social à ce fait.
Rien n'est démontré par toi car tu inventes des chiffres qui n'existent
pas comme les invraisemblables 39 à 40 % que tu cites .
Tu es vieux faussaire ce que les Ricains appellent un "serial liar"
Herisson grognon
2017-12-11 13:03:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Selon les économistes le capital n'intervient que pour 8% dans la
croissance du PIB tandis que l'énergie intervient pour 60%. Le
travail humain quant à lui est encore nécessaire : si production
alors travail humain. D'où par contraposition : si pas de travail
humain alors pas de production.
Vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Les sociéts modernes produisent de la richesse car elles sont
sophistiquées, le chomeur travaille, le rentier travaille, la femme au
foyer travaille. Le retraité travaille. Les enfants travaillent aussi.
Et tout le monde exploite le capital disponible, c'est-à-dire ce qui
est légué par les générations précédentes.
Le même effort produira 30 foix plus de richesse en 2017 qu'en 1917.
C'est faux et la preuve figure dans cette vidéo dont j'ai déjà fourni le
http://youtu.be/vW7WywnOxas
"Entre aujourd'hui et il y a 50 ans pour produire 1€ de PIB (en euro
constant) on a besoin de la même quantité d'énergie primaire consommée
qu'il y a 50 ans."
Post by zw
La différence, c'est le capital justement. Et notamment le capital
accumulé entre 1917 et 2017. Réfléchissez à cela.
Non, c'est toi qui refuses de réfléchir. Il est démontré dans cette
vidéo que tu refuses de visionner (ou alors peut-être ne la comprends-tu
pas, c'est étonnant d'ailleurs de vérifier que la plupart des
intervenants ne comprennent rien en dehors de leurs préoccupations
idéologiques obsessionnelles) que le capital n'intervient que pour 8%
tandis que la consommation d'énergie primaire intervient pour 60%. Je
sais que c'est dérangeant pour un radin qui veut qu'on paye un loyer
important pour ses capitaux mais c'est un fait. On paye trop cher les
capitaux, c'est tout ! Il n'y a aucune justification scientifique pour
payer plus de 8% du taux de croissance (soit 8% de 1% donc 0,08%) les
capitaux investis dans l'économie. C'est un fait établi et on ne revient
pas dessus.
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain.
Or le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail
humain est de moins en moins bien payé. C'est là que réside
l'exploitation.
A nouveau, vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Je suis assez d'accord pour dire que les 20% des moins riches sont
exploités. Là où nous ne sommes pas d'accord, c'est que vous rejettez
la responsabilité sur les autres tandis que moi, je la leur attribue.
La société moderne offre 1000 opportunités pour se former, pour
s'élever. Les 20% en question ont des droits énormes qu'ils ne
sollicitent pas. Pour une raison simple: leur vie leur convient. Et ça,
vous ne l'avez pas compris. Mélenchon non plus. Les gauchistes ne
comprennent pas que les soit disant "exploités" ne veulent pas de leur
aide, ne veulent pas de leur révolution.
L'exploitation c'est la différence entre les 30 ou 40% par an que se
ramassent les gros capitalistes et les 0,08% qu'ils méritent lorsque la
croissance est de 1%. C'est fini, c'est démontré. Il n'y a plus à
discuter mais à adapter le modèle social à ce fait.
Rien n'est démontré par toi car tu inventes des chiffres qui n'existent
pas comme les invraisemblables 39 à 40 % que tu cites .
Tu es vieux faussaire ce que les Ricains appellent un "serial liar"
Que ce soit 38 et 41% ou 37 et 42% n'y change rien, pour caricaturer
vous prenez, de fait, la défense des grands voleurs comme B.Gates ou
S.Jobs qui ont des milliards dans leur coffre, et il y en a dans tous
les pays et à tous niveaux, libre à vous.

Alain
"René Groumal
2017-12-11 14:04:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Selon les économistes le capital n'intervient que pour 8% dans la
croissance du PIB tandis que l'énergie intervient pour 60%. Le
travail humain quant à lui est encore nécessaire : si production
alors travail humain. D'où par contraposition : si pas de travail
humain alors pas de production.
Vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Les sociéts modernes produisent de la richesse car elles sont
sophistiquées, le chomeur travaille, le rentier travaille, la femme au
foyer travaille. Le retraité travaille. Les enfants travaillent aussi.
Et tout le monde exploite le capital disponible, c'est-à-dire ce qui
est légué par les générations précédentes.
Le même effort produira 30 foix plus de richesse en 2017 qu'en 1917.
C'est faux et la preuve figure dans cette vidéo dont j'ai déjà fourni le
http://youtu.be/vW7WywnOxas
"Entre aujourd'hui et il y a 50 ans pour produire 1€ de PIB (en euro
constant) on a besoin de la même quantité d'énergie primaire consommée
qu'il y a 50 ans."
Post by zw
La différence, c'est le capital justement. Et notamment le capital
accumulé entre 1917 et 2017. Réfléchissez à cela.
Non, c'est toi qui refuses de réfléchir. Il est démontré dans cette
vidéo que tu refuses de visionner (ou alors peut-être ne la comprends-tu
pas, c'est étonnant d'ailleurs de vérifier que la plupart des
intervenants ne comprennent rien en dehors de leurs préoccupations
idéologiques obsessionnelles) que le capital n'intervient que pour 8%
tandis que la consommation d'énergie primaire intervient pour 60%. Je
sais que c'est dérangeant pour un radin qui veut qu'on paye un loyer
important pour ses capitaux mais c'est un fait. On paye trop cher les
capitaux, c'est tout ! Il n'y a aucune justification scientifique pour
payer plus de 8% du taux de croissance (soit 8% de 1% donc 0,08%) les
capitaux investis dans l'économie. C'est un fait établi et on ne revient
pas dessus.
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain.
Or le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail
humain est de moins en moins bien payé. C'est là que réside
l'exploitation.
A nouveau, vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Je suis assez d'accord pour dire que les 20% des moins riches sont
exploités. Là où nous ne sommes pas d'accord, c'est que vous rejettez
la responsabilité sur les autres tandis que moi, je la leur attribue.
La société moderne offre 1000 opportunités pour se former, pour
s'élever. Les 20% en question ont des droits énormes qu'ils ne
sollicitent pas. Pour une raison simple: leur vie leur convient. Et ça,
vous ne l'avez pas compris. Mélenchon non plus. Les gauchistes ne
comprennent pas que les soit disant "exploités" ne veulent pas de leur
aide, ne veulent pas de leur révolution.
L'exploitation c'est la différence entre les 30 ou 40% par an que se
ramassent les gros capitalistes et les 0,08% qu'ils méritent lorsque la
croissance est de 1%. C'est fini, c'est démontré. Il n'y a plus à
discuter mais à adapter le modèle social à ce fait.
Rien n'est démontré par toi car tu inventes des chiffres qui n'existent
pas comme les invraisemblables 39 à 40 % que tu cites .
Tu es vieux faussaire ce que les Ricains appellent un "serial liar"
Que ce soit 38 et 41% ou 37 et 42% n'y change rien, pour caricaturer
vous prenez, de fait, la défense des grands voleurs comme B.Gates ou
S.Jobs qui ont des milliards dans leur coffre, et il y en a dans tous
les pays et à tous niveaux, libre à vous.
Alain
Pas "ma" presse . Toujours votre répugnante méthode d'attribuer à vos
contradicteurs des opinions, des sentiments ou des caractéristiques
qu'ils n'ont pas.
Le chiites sont vraiment des voyous.
Herisson grognon
2017-12-11 17:14:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
Post by Herisson grognon
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Selon les économistes le capital n'intervient que pour 8% dans la
croissance du PIB tandis que l'énergie intervient pour 60%. Le
travail humain quant à lui est encore nécessaire : si production
alors travail humain. D'où par contraposition : si pas de travail
humain alors pas de production.
Vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Les sociéts modernes produisent de la richesse car elles sont
sophistiquées, le chomeur travaille, le rentier travaille, la femme au
foyer travaille. Le retraité travaille. Les enfants travaillent aussi.
Et tout le monde exploite le capital disponible, c'est-à-dire ce qui
est légué par les générations précédentes.
Le même effort produira 30 foix plus de richesse en 2017 qu'en 1917.
C'est faux et la preuve figure dans cette vidéo dont j'ai déjà fourni le
http://youtu.be/vW7WywnOxas
"Entre aujourd'hui et il y a 50 ans pour produire 1€ de PIB (en euro
constant) on a besoin de la même quantité d'énergie primaire consommée
qu'il y a 50 ans."
Post by zw
La différence, c'est le capital justement. Et notamment le capital
accumulé entre 1917 et 2017. Réfléchissez à cela.
Non, c'est toi qui refuses de réfléchir. Il est démontré dans cette
vidéo que tu refuses de visionner (ou alors peut-être ne la comprends-tu
pas, c'est étonnant d'ailleurs de vérifier que la plupart des
intervenants ne comprennent rien en dehors de leurs préoccupations
idéologiques obsessionnelles) que le capital n'intervient que pour 8%
tandis que la consommation d'énergie primaire intervient pour 60%. Je
sais que c'est dérangeant pour un radin qui veut qu'on paye un loyer
important pour ses capitaux mais c'est un fait. On paye trop cher les
capitaux, c'est tout ! Il n'y a aucune justification scientifique pour
payer plus de 8% du taux de croissance (soit 8% de 1% donc 0,08%) les
capitaux investis dans l'économie. C'est un fait établi et on ne revient
pas dessus.
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain.
Or le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail
humain est de moins en moins bien payé. C'est là que réside
l'exploitation.
A nouveau, vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Je suis assez d'accord pour dire que les 20% des moins riches sont
exploités. Là où nous ne sommes pas d'accord, c'est que vous rejettez
la responsabilité sur les autres tandis que moi, je la leur attribue.
La société moderne offre 1000 opportunités pour se former, pour
s'élever. Les 20% en question ont des droits énormes qu'ils ne
sollicitent pas. Pour une raison simple: leur vie leur convient. Et ça,
vous ne l'avez pas compris. Mélenchon non plus. Les gauchistes ne
comprennent pas que les soit disant "exploités" ne veulent pas de leur
aide, ne veulent pas de leur révolution.
L'exploitation c'est la différence entre les 30 ou 40% par an que se
ramassent les gros capitalistes et les 0,08% qu'ils méritent lorsque la
croissance est de 1%. C'est fini, c'est démontré. Il n'y a plus à
discuter mais à adapter le modèle social à ce fait.
Rien n'est démontré par toi car tu inventes des chiffres qui n'existent
pas comme les invraisemblables 39 à 40 % que tu cites .
Tu es vieux faussaire ce que les Ricains appellent un "serial liar"
Que ce soit 38 et 41% ou 37 et 42% n'y change rien, pour caricaturer
vous prenez, de fait, la défense des grands voleurs comme B.Gates ou
S.Jobs qui ont des milliards dans leur coffre, et il y en a dans tous
les pays et à tous niveaux, libre à vous.
Alain
Pas "ma" presse . Toujours votre répugnante méthode d'attribuer à vos
contradicteurs des opinions, des sentiments ou des caractéristiques
qu'ils n'ont pas.
Le chiites sont vraiment des voyous.
Votre façon de critiquer l'oppression et l'exploitation est étonnante,
vous engagez votre énergie à faire la critique de l'argumentation de
ceux qui les dénoncent, surement pour éviter d'avoir à vous engager plus
précisément, on en vient à se demander ce qui vous préoccupe,
l'oppression ou la critique de l'oppression.

Alain
"René Groumal
2017-12-11 18:11:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by "René Groumal
Post by Herisson grognon
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Selon les économistes le capital n'intervient que pour 8% dans la
croissance du PIB tandis que l'énergie intervient pour 60%. Le
travail humain quant à lui est encore nécessaire : si production
alors travail humain. D'où par contraposition : si pas de travail
humain alors pas de production.
Vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Les sociéts modernes produisent de la richesse car elles sont
sophistiquées, le chomeur travaille, le rentier travaille, la femme au
foyer travaille. Le retraité travaille. Les enfants travaillent aussi.
Et tout le monde exploite le capital disponible, c'est-à-dire ce qui
est légué par les générations précédentes.
Le même effort produira 30 foix plus de richesse en 2017 qu'en 1917.
C'est faux et la preuve figure dans cette vidéo dont j'ai déjà fourni le
http://youtu.be/vW7WywnOxas
"Entre aujourd'hui et il y a 50 ans pour produire 1€ de PIB (en euro
constant) on a besoin de la même quantité d'énergie primaire consommée
qu'il y a 50 ans."
Post by zw
La différence, c'est le capital justement. Et notamment le capital
accumulé entre 1917 et 2017. Réfléchissez à cela.
Non, c'est toi qui refuses de réfléchir. Il est démontré dans cette
vidéo que tu refuses de visionner (ou alors peut-être ne la comprends-tu
pas, c'est étonnant d'ailleurs de vérifier que la plupart des
intervenants ne comprennent rien en dehors de leurs préoccupations
idéologiques obsessionnelles) que le capital n'intervient que pour 8%
tandis que la consommation d'énergie primaire intervient pour 60%. Je
sais que c'est dérangeant pour un radin qui veut qu'on paye un loyer
important pour ses capitaux mais c'est un fait. On paye trop cher les
capitaux, c'est tout ! Il n'y a aucune justification scientifique pour
payer plus de 8% du taux de croissance (soit 8% de 1% donc 0,08%) les
capitaux investis dans l'économie. C'est un fait établi et on ne revient
pas dessus.
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain.
Or le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail
humain est de moins en moins bien payé. C'est là que réside
l'exploitation.
A nouveau, vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Je suis assez d'accord pour dire que les 20% des moins riches sont
exploités. Là où nous ne sommes pas d'accord, c'est que vous rejettez
la responsabilité sur les autres tandis que moi, je la leur attribue.
La société moderne offre 1000 opportunités pour se former, pour
s'élever. Les 20% en question ont des droits énormes qu'ils ne
sollicitent pas. Pour une raison simple: leur vie leur convient. Et ça,
vous ne l'avez pas compris. Mélenchon non plus. Les gauchistes ne
comprennent pas que les soit disant "exploités" ne veulent pas de leur
aide, ne veulent pas de leur révolution.
L'exploitation c'est la différence entre les 30 ou 40% par an que se
ramassent les gros capitalistes et les 0,08% qu'ils méritent lorsque la
croissance est de 1%. C'est fini, c'est démontré. Il n'y a plus à
discuter mais à adapter le modèle social à ce fait.
Rien n'est démontré par toi car tu inventes des chiffres qui n'existent
pas comme les invraisemblables 39 à 40 % que tu cites .
Tu es vieux faussaire ce que les Ricains appellent un "serial liar"
Que ce soit 38 et 41% ou 37 et 42% n'y change rien, pour caricaturer
vous prenez, de fait, la défense des grands voleurs comme B.Gates ou
S.Jobs qui ont des milliards dans leur coffre, et il y en a dans tous
les pays et à tous niveaux, libre à vous.
Alain
Pas "ma" presse . Toujours votre répugnante méthode d'attribuer à vos
contradicteurs des opinions, des sentiments ou des caractéristiques
qu'ils n'ont pas.
Le chiites sont vraiment des voyous.
Votre façon de critiquer l'oppression et l'exploitation est étonnante,
vous engagez votre énergie à faire la critique de l'argumentation de
ceux qui les dénoncent, surement pour éviter d'avoir à vous engager plus
précisément, on en vient à se demander ce qui vous préoccupe,
l'oppression ou la critique de l'oppression.
Alain
Vous êtes confus . C'est involontaire ou c'est calculé ?
Avec cette manie de la takya qu'ont les chiites....
Cardinal de Hère
2017-12-11 19:31:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Selon les économistes le capital n'intervient que pour 8% dans la
croissance du PIB tandis que l'énergie intervient pour 60%. Le
travail humain quant à lui est encore nécessaire : si production
alors travail humain. D'où par contraposition : si pas de travail
humain alors pas de production.
Vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Les sociéts modernes produisent de la richesse car elles sont
sophistiquées, le chomeur travaille, le rentier travaille, la femme au
foyer travaille. Le retraité travaille. Les enfants travaillent aussi.
Et tout le monde exploite le capital disponible, c'est-à-dire ce qui
est légué par les générations précédentes.
Le même effort produira 30 foix plus de richesse en 2017 qu'en 1917.
C'est faux et la preuve figure dans cette vidéo dont j'ai déjà fourni le
http://youtu.be/vW7WywnOxas
"Entre aujourd'hui et il y a 50 ans pour produire 1€ de PIB (en euro
constant) on a besoin de la même quantité d'énergie primaire consommée
qu'il y a 50 ans."
Post by zw
La différence, c'est le capital justement. Et notamment le capital
accumulé entre 1917 et 2017. Réfléchissez à cela.
Non, c'est toi qui refuses de réfléchir. Il est démontré dans cette
vidéo que tu refuses de visionner (ou alors peut-être ne la comprends-tu
pas, c'est étonnant d'ailleurs de vérifier que la plupart des
intervenants ne comprennent rien en dehors de leurs préoccupations
idéologiques obsessionnelles) que le capital n'intervient que pour 8%
tandis que la consommation d'énergie primaire intervient pour 60%. Je
sais que c'est dérangeant pour un radin qui veut qu'on paye un loyer
important pour ses capitaux mais c'est un fait. On paye trop cher les
capitaux, c'est tout ! Il n'y a aucune justification scientifique pour
payer plus de 8% du taux de croissance (soit 8% de 1% donc 0,08%) les
capitaux investis dans l'économie. C'est un fait établi et on ne revient
pas dessus.
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
On a d'un côté le rôle minime du capital et de l'autre la
surdétermination de la production par la nécessité du travail humain.
Or le capital est rémunéré de manière indue alors que le travail
humain est de moins en moins bien payé. C'est là que réside
l'exploitation.
A nouveau, vous compliquez bien les choses pour pas grand chose.
Je suis assez d'accord pour dire que les 20% des moins riches sont
exploités. Là où nous ne sommes pas d'accord, c'est que vous rejettez
la responsabilité sur les autres tandis que moi, je la leur attribue.
La société moderne offre 1000 opportunités pour se former, pour
s'élever. Les 20% en question ont des droits énormes qu'ils ne
sollicitent pas. Pour une raison simple: leur vie leur convient. Et ça,
vous ne l'avez pas compris. Mélenchon non plus. Les gauchistes ne
comprennent pas que les soit disant "exploités" ne veulent pas de leur
aide, ne veulent pas de leur révolution.
L'exploitation c'est la différence entre les 30 ou 40% par an que se
ramassent les gros capitalistes et les 0,08% qu'ils méritent lorsque la
croissance est de 1%. C'est fini, c'est démontré. Il n'y a plus à
discuter mais à adapter le modèle social à ce fait.
Rien n'est démontré par toi car tu inventes des chiffres qui n'existent
pas comme les invraisemblables 39 à 40 % que tu cites .
Tu es vieux faussaire ce que les Ricains appellent un "serial liar"
Que ce soit 38 et 41% ou 37 et 42% n'y change rien, pour caricaturer
vous prenez, de fait, la défense des grands voleurs comme B.Gates ou
S.Jobs qui ont des milliards dans leur coffre, et il y en a dans tous
les pays et à tous niveaux, libre à vous.
Prenons le cas de l'homme le plus riche du monde, Jeff Bezos, patron
d'Amazon. En 2016 il avait 45,2 milliards de dollars selon Wikipedia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_milliardaires_du_monde_en_2016

En octobre 2017, même pas à la fin de l'année il est devenu l'homme le
plus riche du monde avec 90,6 milliards de dollars :

https://www.forbes.fr/classements/jeff-bezos-homme-plus-riche-monde/

Sa fortune a plus que doublé en 10 mois ! Plus de 100% d'augmentation en
10 mois !

Voilà qui rentre les calomnies du malGrou dans sa propre gorge, vu qu'il
serait trop content de profiter de l'aubaine si c'était ailleurs !
Duzz'
2017-12-11 19:38:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Herisson grognon
Que ce soit 38 et 41% ou 37 et 42% n'y change rien, pour caricaturer
vous prenez, de fait, la défense des grands voleurs comme B.Gates ou
S.Jobs qui ont des milliards dans leur coffre, et il y en a dans tous
les pays et à tous niveaux, libre à vous.
Prenons le cas de l'homme le plus riche du monde, Jeff Bezos, patron
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_milliardaires_du_monde_en_2016
En octobre 2017, même pas à la fin de l'année il est devenu l'homme le
https://www.forbes.fr/classements/jeff-bezos-homme-plus-riche-monde/
Sa fortune a plus que doublé en 10 mois ! Plus de 100% d'augmentation en
10 mois !
Deux guignols, nourris aux BD de l'oncle Picsou, qui voient des milliards
dans des "coffres", alors qu'il s'agit de valorisations boursières qui
peuvent s'évaporer du jour au lendemain.
Cardinal de Hère
2017-12-11 19:50:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
Post by Herisson grognon
Que ce soit 38 et 41% ou 37 et 42% n'y change rien, pour caricaturer
vous prenez, de fait, la défense des grands voleurs comme B.Gates ou
S.Jobs qui ont des milliards dans leur coffre, et il y en a dans tous
les pays et à tous niveaux, libre à vous.
Prenons le cas de l'homme le plus riche du monde, Jeff Bezos, patron
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_milliardaires_du_monde_en_2016
En octobre 2017, même pas à la fin de l'année il est devenu l'homme le
https://www.forbes.fr/classements/jeff-bezos-homme-plus-riche-monde/
Sa fortune a plus que doublé en 10 mois ! Plus de 100% d'augmentation en
10 mois !
Deux guignols, nourris aux BD de l'oncle Picsou, qui voient des milliards
dans des "coffres", alors qu'il s'agit de valorisations boursières qui
peuvent s'évaporer du jour au lendemain.
La bourse ne crée aucune richesse. L'accroissement de la valeur des
actions de Bezos, Gates, Buffet, etc provient d'une seule source : la
captation de la valeur ajoutée produite par le travail donc par les
travailleurs.
jmh
2017-12-11 19:51:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
Post by Herisson grognon
Que ce soit 38 et 41% ou 37 et 42% n'y change rien, pour caricaturer
vous prenez, de fait, la défense des grands voleurs comme B.Gates ou
S.Jobs qui ont des milliards dans leur coffre, et il y en a dans tous
les pays et à tous niveaux, libre à vous.
Prenons le cas de l'homme le plus riche du monde, Jeff Bezos, patron
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_milliardaires_du_monde_en_2016
En octobre 2017, même pas à la fin de l'année il est devenu l'homme le
https://www.forbes.fr/classements/jeff-bezos-homme-plus-riche-monde/
Sa fortune a plus que doublé en 10 mois ! Plus de 100% d'augmentation en
10 mois !
Deux guignols, nourris aux BD de l'oncle Picsou, qui voient des milliards
dans des "coffres", alors qu'il s'agit de valorisations boursières qui
peuvent s'évaporer du jour au lendemain.
La bourse ne crée aucune richesse. L'accroissement de la valeur des actions
de Bezos, Gates, Buffet, etc provient d'une seule source : la captation de la
valeur ajoutée produite par le travail donc par les travailleurs.
Bravo les travailleurs !!!
Duzz'
2017-12-11 19:55:15 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
Post by Herisson grognon
Que ce soit 38 et 41% ou 37 et 42% n'y change rien, pour caricaturer
vous prenez, de fait, la défense des grands voleurs comme B.Gates ou
S.Jobs qui ont des milliards dans leur coffre, et il y en a dans tous
les pays et à tous niveaux, libre à vous.
Prenons le cas de l'homme le plus riche du monde, Jeff Bezos, patron
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_milliardaires_du_monde_en_2016
En octobre 2017, même pas à la fin de l'année il est devenu l'homme le
https://www.forbes.fr/classements/jeff-bezos-homme-plus-riche-monde/
Sa fortune a plus que doublé en 10 mois ! Plus de 100% d'augmentation en
10 mois !
Deux guignols, nourris aux BD de l'oncle Picsou, qui voient des milliards
dans des "coffres", alors qu'il s'agit de valorisations boursières qui
peuvent s'évaporer du jour au lendemain.
La bourse ne crée aucune richesse.
Ben oui, alors pourquoi gloser de "fortune" doublée en 10 mois ?
Post by Cardinal de Hère
L'accroissement de la valeur des
actions de Bezos, Gates, Buffet, etc provient d'une seule source : la
captation de la valeur ajoutée produite par le travail donc par les
travailleurs.
Les travailleurs n'ont rien à voir dans les spéculations boursières.
Enderchustra
2017-12-11 20:11:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
La bourse ne crée aucune richesse.
Ben oui, alors pourquoi gloser de "fortune" doublée en 10 mois ?
Parce qu'elle a doublé en 10 mois sans qu'il ait eu à lever le petit doigt.

Le fond du problème c'est que le capital ne devrait pas être rémunéré
plus de 8% du taux de croissance. Si le taux de croissante est de 3,6%
alors le capital devrait être rémunéré un peu moins de 0,3%. Or comme on
vient de le voir il arrive qu'il soit rémunéré plus de 100%.
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
L'accroissement de la valeur des
actions de Bezos, Gates, Buffet, etc provient d'une seule source : la
captation de la valeur ajoutée produite par le travail donc par les
travailleurs.
Les travailleurs n'ont rien à voir dans les spéculations boursières.
La captation de la valeur ajoutée produite par les travailleurs ne sert
presque plus qu'à créer des bulles financières qui quand elles explosent
causent des dégâts à la charge presque uniquement des travailleurs.
Cardinal de Hère
2017-12-04 10:55:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Les politicards ne sont pas les élites, juste des employés de ces
élites qui s'arrangent pour présenter une demi douzaine de candidats
ayant à peu de choses près le même programme : Fillon, Macron, Le
Pen, Mélenchon, Hamon, Dupont-Aignan, Lassalle.
En promouvant sidi al-Makrrroune à partir de 2015 les élites ont
progressivement mis dans la tête des 2/3 de crétins qui composent le
pays qu'il serait le prochain président. Il a suffit ensuite de
calomnier cette couille molle de Fillon et cette dinde de Le Pen et
le tour était joué. Le peuple ne choisit pas les politicards, ils lui
sont imposés par les élites.
Il y a de nombreuses élections, il y a de nombreux médias.. il y a
l'internet... il y a des droits constitutionnels sur l'expression, le
rassemblement etc... le peuple a accès aux moyens matériels, il a le
temps, il a la connaissance.. il a tout pour agir.
Tous les grands médias racontent la même chose, invitent les sept mêmes
employés des élites (Fillon, Macron, Le Pen, Mélenchon, Hamon,
Dupont-Aignan, Lassalle), privant les candidats qui ne font pas partie
de la coterie autorisée de tout accès au média sauf pendant les trois
semaines qui précèdent le scrutin du premier tour. Ainsi Asselineau
a-t-il eu avant la campagne officielle 0% du temps d'antenne de tous les
grands médias et à partir de la campagne officielle moins de 1% de temps
d'antenne. Il a donc logiquement fait moins de 1% des voix. Idem pour
Poutou, Arthaud ou Cheminade : 0% avant la campagne officielle, moins de
1% pendant la campagne officielle et tous en dessous de 1% au premier
tour sauf Poutou qui est arrivé à 1,09% ! Et depuis le scrutin du
premier tour Asselineau, Poutou, Arthaud et Cheminade ont à nouveau
disparu de tous les grands médias.

Ajoutons que les personnes qui comme Sapir, Berruyer, Delamarch, Hillard
etc qui défendent des opinions jugées dissidentes se font chasser de
BFMTV, de leur blog, de leur emploi.

Les élites n'ont pas besoin de contrôler tout le monde. Les gens comme
moi ne les dérangent pas, surtout sur un forum fréquenté majoritairement
par des idéologues européistes aussi sectaires que bêtes. Par contre
quand des personnes comme Pierre Hillard, Jacques Sapir, Olivier
Berruyer, Olivier Delamarche commencent à toucher des milliers de
personnes (le blog de Sapir recevait 300.000 à 500.000 visites par mois,
les conférences de Hillard sont vues par des dizaines de milliers de
personnes, les interventions de Berruyer et de Delamarche également) ils
sont chassés de leur boulot (Hillard), perdent leur accès aux grands
médias (Sapir, Berruyer, Delamarche), voient leur blog censuré (Sapir),
voient leur blog dénoncé violemment par Le Monde comme conspirationniste
(Berruyer), etc.

La démocratie est une pure vue de l'esprit. Jamais une personne
considérée comme dangereuse par les élites n'aura durablement accès aux
grands médias. Même Asselineau qui est un mondialiste fanatique est
privé de médias parce que son mondialisme est opposé à celui des
sionistes et des Anglo-saxons.
Post by zw
Vous vous trompez sur deux choses. La première erreur que vous faites,
c'est de croire que vous n'êtes pas une minorité, c'est de croire qu'il
existerait un réel soutien pour vos idées. Même dans une dimension de
soutien "potentiel", cela n'existe pas dans la population.
Absolument pas, je reconnais que presque personne ne pense comme moi.
Sur le plan politique je suis ultra-minoritaire, quelques dizaines de
personnes dans toute la France et encore, la plupart sont honteuses et
n'osent pas s'exprimer. Mais c'est pour ainsi dire normal, c'est notre
boulot de témoigner contre cette époque mauvaise et corrompue.

Par contre je note que les personnes jugées dangereuses sont
impitoyablement écartées des grands médias dès que leur audience dépasse
100.000 personnes. Asselineau a recueilli 350.000 voix et il n'est
*jamais* invité par les grands médias, même pas 1% du temps, jamais,
jamais, jamais. Et bien entendu il ne parviendra jamais à percer puisque
les électeurs crétinisés sont contrôlés par les médias.
Post by zw
La seconde erreur que vous faites, c'est de croire que les choses
soient si terribles, si noires, si machiavéliques.. elles ne le sont
pas.
Ben oui, quel mal y a-t-il à ce que sidi al-Makrrroune parvienne au
pouvoir, du moment que c'est un zélé larbin de l'oligarchie
euro-atlantiste. Qu'importe qu'il ait dissimulé au fisc les millions
qu'il a gagné chez Rothschild, qu'importe qu'il soit bête, incompétent,
mal intentionné et pervers ? Cela n'a aucune importance, cette époque
criminelle et révoltée passera, sera jugée et n'aura aucune descendance
spirituelle, historique et sociale, pas de quoi fouetter un chat.
Post by zw
D'ailleurs, c'est bien pour cela que vous vos idées ne trouvent pas de
réel relais ou soutien dans la population.
Alors pour ne pas voir cela, pour ne pas le reconnaitre, vous êtes
obligé de conclure que le peuple n'est pas libre, qu'il est controlé
par des forces occultes etc...
Mais non, les médias contrôlent le peuple ouvertement et avec
l'assentiment du peuple. Le peuple ne décide de rien. Aujourd'hui la
mode est au métissage et à la haine de l'Occident. Mais si demain les
élites oligarchiques décidaient, via les médias qu'ils contrôlent, de
promouvoir le nationalisme, le racisme et la haine des Africains ces
derniers seraient promptement renvoyés chez eux par des politiciens qui
auraient été élus pour appliquer ce programme. C'est ainsi. La
démocratie est un mensonge et d'ailleurs je ne suis pas plus démocrate
que les élites oligarchiques.
Post by zw
Je suis désolé..mais les choses sont bien plus simples..le peuple se
contrefout de tout cela.. le peuple, il veut un job, un salaire, la
télé, des week-ends entre amis et des vacances en famille. Le reste, il
s'en moque totalement.
Le peuple veut du pain et des jeux. Concrètement ça veut dire un bon
niveau de vie en en foutant le moins possible et des sacrifices humains
bien sanglants. Et c'est ce qu'il obtient, c'est le salaire de sa bêtise
et de sa soumission aux élites. Et si demain les élites ne pouvaient ou
ne voulaient plus les lui offrir alors elles se débarrasseraient du
peuple en faisant s'effondrer l'économie, en déclenchant des troubles
ethniques, raciaux ou religieux et en faisant donner des forces
extérieures comme en Yougoslavie, en Irak, en Afghanistan, en Libye, en
Ukraine, en Syrie ou au Yémen. Et ma foi pourquoi s'en offusquer ? Parce
que c'est nous ? Piètre raison !
"René Groumal
2017-12-04 10:42:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Le peuple se choisit ses élites.
Les politicards ne sont pas les élites, juste des employés de ces élites
qui s'arrangent pour présenter une demi douzaine de candidats ayant à
Fillon, Macron, Le Pen, Mélenchon, Hamon, Dupont-Aignan, Lassalle.
En promouvant sidi al-Makrrroune à partir de 2015 les élites ont
progressivement mis dans la tête des 2/3 de crétins qui composent le
pays qu'il serait le prochain président. Il a suffit ensuite de
calomnier cette couille molle de Fillon et cette dinde de Le Pen et le
tour était joué. Le peuple ne choisit pas les politicards, ils lui sont
imposés par les élites.
Il a raison le bourricot. Les élites n'ont pas à être choisies. Elles
naissent élites : nobles et rois comme au bon vieux temps de ses rêves.
MDR
Herisson grognon
2017-12-04 10:13:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Post by Herisson grognon
Post by Cardinal de Hère
Ce coup-ci c'est au sujet du franc CFA, sujet sur lequel sidi
al-Makrrroune a étalé publiquement sa beaufitude, son
incompétence et sa nullité. Sapir profite de l'occasion pour
décrire les effets pervers du franc CFA et pour soutenir sa
disparition.
https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201712031034145881-franc-
cfa/
Faut-il dissoudre le franc CFA ?
Ah non, c'est trop dangereux, Kadhafi voulait le faire, il avait
avancé quelques milliards mais Paris y a mis bon ordre, quelques
grosses bombes, quelques milices islamistes et tout est rentré dans
l'ordre, enfin l'ordre de la charia et de l'esclavage, merci à
Sarkozy.
Au fait, c'est qui l'imbécile qui a écrit sur ce forum aujourd'hui
"Le peuple se choisit ses élites" ?
C'est le genre de conneries que le Guillet est tout à fait capable d'écrire.
Le peuple se choisit ses élites.
Sous entendu le petit peuple arrieré a besoin d'élites sans lesquelles
il serait resté à la prehistoire !

Alain
Duzz'
2017-12-04 10:18:07 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by zw
Le peuple se choisit ses élites.
Sous entendu
Votre sonotone est niqué.
Post by Herisson grognon
le petit peuple arrieré a besoin d'élites sans lesquelles
il serait resté à la prehistoire !
s***@free.fr
2017-12-07 14:50:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Herisson grognon
Post by Cardinal de Hère
Ce coup-ci c'est au sujet du franc CFA, sujet sur lequel sidi
al-Makrrroune a étalé publiquement sa beaufitude, son incompétence et sa
nullité. Sapir profite de l'occasion pour décrire les effets pervers du
franc CFA et pour soutenir sa disparition.
https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201712031034145881-franc-cfa/
Faut-il dissoudre le franc CFA ?
Ah non, c'est trop dangereux, Kadhafi voulait le faire, il avait avancé
quelques milliards mais Paris y a mis bon ordre, quelques grosses
bombes, quelques milices islamistes et tout est rentré dans l'ordre,
enfin l'ordre de la charia et de l'esclavage, merci à Sarkozy.
Au fait, c'est qui l'imbécile qui a écrit sur ce forum aujourd'hui "Le
peuple se choisit ses élites" ?
C'est le genre de conneries que le Guillet est tout à fait capable d'écrire.
Oui c'est un peu comme ces abrutis qui se servent de Sapir comme référence.
La plus grosse putapoutine que le monde n'ait jamais engendré.
Cardinal de Hère
2017-12-07 15:00:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by s***@free.fr
Oui c'est un peu comme ces abrutis qui se servent de Sapir comme référence.
La plus grosse putapoutine que le monde n'ait jamais engendré.
Quand on note que sidi al-Makrrroune travaille du fion tandis que Sapir
travaille du caberlot on a tout dit.
"René Groumal
2017-12-07 15:51:41 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by s***@free.fr
Oui c'est un peu comme ces abrutis qui se servent de Sapir comme référence.
La plus grosse putapoutine que le monde n'ait jamais engendré.
Quand on note que sidi al-Makrrroune travaille du fion tandis que Sapir
travaille du caberlot on a tout dit.
Ne disons pas de mal de Sapir. Si Poutine a décidé
de le salarier ce n'est pas sans raison....
Poutine sait choisir ses serviteurs.
s***@free.fr
2017-12-07 14:45:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by Cardinal de Hère
Ce coup-ci c'est au sujet du franc CFA, sujet sur lequel sidi
al-Makrrroune a étalé publiquement sa beaufitude, son incompétence et sa
nullité. Sapir profite de l'occasion pour décrire les effets pervers du
franc CFA et pour soutenir sa disparition.
https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201712031034145881-franc-cfa/
Faut-il dissoudre le franc CFA ?
Ah non, c'est trop dangereux, Kadhafi voulait le faire, il avait avancé
quelques milliards mais Paris y a mis bon ordre, quelques grosses
bombes, quelques milices islamistes et tout est rentré dans l'ordre,
enfin l'ordre de la charia et de l'esclavage, merci à Sarkozy.
Au fait, c'est qui l'imbécile qui a écrit sur ce forum aujourd'hui "Le
peuple se choisit ses élites" ?
Alain
Le même abruti qui chez nous dénonce le moindre signe d'autorité comme du fascisme et qui loue les mérites d'un dictateur parce que sa politique lui convient.

Surtout n'allez pas lui expliquer que chez nous la révolution a d'abord plongé le pays dans la terreur, puis a permis l'avènement d'un petit caporal qui deviendra un dictateur sanguinaire, semant les crimes et la guerre dans toute l'europe, en se cachant derrière l'image d'un empereur.
Qu'il a fallu pus d'un siècle et plusieurs révolutions pour que le pays parvienne à un semblant de démocratie, après combien de crimes, de répression, de dictature, etc...

Ces trous du cul sont tellement cons qu'ils propagent l'idée que chez les autres l'installation d'une démocratie ne devrait prendre que quelques semaines.
Duzz'
2017-12-03 19:30:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Faut-il dissoudre le franc CFA ?
Le débat reste ouvert, par contre il serait judicieux de dissoudre Sapir.
MAzeLtov/votezMAL
2017-12-03 19:33:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
Faut-il dissoudre le franc CFA ?
Le débat reste ouvert, par contre il serait judicieux de dissoudre Sapir.
Humour de pédalo à gégène !
Duzz'
2017-12-03 19:37:11 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by MAzeLtov/votezMAL
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
Faut-il dissoudre le franc CFA ?
Le débat reste ouvert, par contre il serait judicieux de dissoudre Sapir.
Humour de pédalo à gégène !
Pour des raisons humanitaires, une dissolution par électrolyse peut être
envisagée.
Jo Kerr
2017-12-03 21:24:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
Faut-il dissoudre le franc CFA ?
Le débat reste ouvert, par contre il serait judicieux de dissoudre Sapir.
Jacques Sapir: le nouvel Asselineau ?
--
Quand on voit c'qu'on voit, puis qu'on entend c'qu'on entend, on a
raison d'penser c'qu'on pense
(Coluche)
Duzz'
2017-12-04 09:29:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jo Kerr
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
Faut-il dissoudre le franc CFA ?
Le débat reste ouvert, par contre il serait judicieux de dissoudre Sapir.
Jacques Sapir: le nouvel Asselineau ?
Comme tous les païens, le derviche tourneur Quart d'Anal© renouvelle
périodiquement ses idoles.
Alabenne
2017-12-03 20:32:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Ce coup-ci c'est au sujet du franc CFA, sujet sur lequel sidi
al-Makrrroune a étalé publiquement sa beaufitude, son incompétence et sa
nullité. Sapir profite de l'occasion pour décrire les effets pervers du
franc CFA et pour soutenir sa disparition.
il n'y a pas de franc CFA au Maroc, en Algérie.
Ça y va mieux qu'au Sénégal ?
--
A E U S C !
Cardinal de Hère
2017-12-04 00:15:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Alabenne
il n'y a pas de franc CFA au Maroc, en Algérie.
Ça y va mieux qu'au Sénégal ?
Oui :

Nigeria : 2758 $ / ha
https://fr.actualitix.com/pays/nga/nigeria-pib-par-habitant.php

Algérie : 5606 $ / ha
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_par_habitant

Maroc : 3575 $ / ha
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_par_habitant

Sénégal : 935 $ / ha
https://fr.actualitix.com/pays/sen/senegal-pib-par-habitant.php
Calamity Jade
2017-12-04 13:04:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Sapir profite de l'occasion pour décrire les effets pervers du franc CFA et
pour soutenir sa disparition.
N'est-ce pas cet imbécile qui prédisait la fin de l'euro pour 2012?
fr.sputniknews.com/
No more comment...
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Google+ Jade Disco HD - https://plus.google.com/+JadeDisco/posts
G+ Jade Docs & Movies III - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIII/posts
Youtube JadeDiscoHD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs&Movies III - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesIII
Mara's PostImages - https://postimg.org/gallery/ikhwdv9m/
Flickr Mara 2015 - https://www.flickr.com/photos/***@N04/
Flickr Mara 2017 - https://www.flickr.com/photos/***@N05/
"Chaque soir, vous devrez réciter 20 fois [au minimum]: "Ave Mara!"
Cardinal de Hère
2017-12-04 13:34:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Calamity Jade
Sapir profite de l'occasion pour décrire les effets pervers du franc
CFA et pour soutenir sa disparition.
N'est-ce pas cet imbécile qui prédisait la fin de l'euro pour 2012?
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Sa prévision était politique et non pas économique. Il avait prévu les
effets économiques et sociaux de l'euro (taux de change trop élevé de la
monnaie française par rapport à la monnaie allemande, stagnation,
déficits budgétaire et commercial impossibles à résorber,
désindustrialisation, baisse du niveau de vie, disparition progressive
du système social). Devant cette catastrophe prévue il a cru naïvement
que les politicards et les Franchouillards se rendant compte de la
catastrophe absolue que représentait l'euro pour la Grèce, l'Italie,
l'Espagne, le Portugal et la France, mettraient un terme à cette
lamentable expérience ratée. Mais il a fait une erreur politique grave.
Il n'avait pas encore compris à l'époque que l'UE ne servaient pas les
intérêts des peuples mais uniquement de l'oligarchie. Et l'oligarchie a
besoin de l'UE pour piller la richesse patrimoniale des peuples latins
et de la Grèce. Et donc les racailles absolues que sont les politicards
français ont obéi et interdit tout débat sur la sortie de l'euro. Et le
peuple français, composé aux deux-tiers de crétins, comme le prouve
l'élection de Macron, n'a pas réussi à comprendre que son intérêt était
de sortir au plus tôt de l'UE et de l'euro. Gageons que maintenant Sapir
aura compris la crapulerie immonde de la vermine politicarde et la
connerie abyssale dans laquelle se noient la majorité des Français.
Duzz'
2017-12-04 13:42:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Calamity Jade
Sapir profite de l'occasion pour décrire les effets pervers du franc
CFA et pour soutenir sa disparition.
N'est-ce pas cet imbécile qui prédisait la fin de l'euro pour 2012?
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Sa prévision était politique et non pas économique.
Ah ben voilà, un prétendu économiste qui se lance dans la prévision
politique, ça ne pouvait que foirer
zw
2017-12-04 16:11:41 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Il a un joli dîplome qui brille, c'est ça ?



--
Cardinal de Hère
2017-12-04 19:56:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Il a un joli dîplome qui brille, c'est ça ?
Ses analyses sont judicieuses et ses prévisions pertinentes.
Sherwen
2017-12-05 07:22:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Il a un joli dîplome qui brille, c'est ça ?
Ses analyses sont judicieuses et ses prévisions pertinentes.
D'ailleurs, sa principale conseillère est Elisabeth Teissier, c'est
dire !
Cardinal de Hère
2017-12-05 08:42:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Il a un joli dîplome qui brille, c'est ça ?
Ses analyses sont judicieuses et ses prévisions pertinentes.
D'ailleurs, sa principale conseillère est Elisabeth Teissier, c'est dire !
Sapir est un type de gauche, comme toi gros débile !
Sherwen
2017-12-05 12:43:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Il a un joli dîplome qui brille, c'est ça ?
Ses analyses sont judicieuses et ses prévisions pertinentes.
D'ailleurs, sa principale conseillère est Elisabeth Teissier, c'est dire !
Sapir est un type de gauche, comme toi gros débile !
Sapir n'est ni de droite ni de gauche, il délire !
Cardinal de Hère
2017-12-05 13:21:52 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sherwen
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Il a un joli dîplome qui brille, c'est ça ?
Ses analyses sont judicieuses et ses prévisions pertinentes.
D'ailleurs, sa principale conseillère est Elisabeth Teissier, c'est dire !
Sapir est un type de gauche, comme toi gros débile !
Sapir n'est ni de droite ni de gauche, il délire !
Il faudrait peut-être que tu sois intelligent et cultivé pour comprendre
ses travaux et t'autoriser à les critiquer.
Sherwen
2017-12-05 13:31:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sherwen
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Il a un joli dîplome qui brille, c'est ça ?
Ses analyses sont judicieuses et ses prévisions pertinentes.
D'ailleurs, sa principale conseillère est Elisabeth Teissier, c'est dire !
Sapir est un type de gauche, comme toi gros débile !
Sapir n'est ni de droite ni de gauche, il délire !
Il faudrait peut-être que tu sois intelligent et cultivé pour comprendre ses
travaux et t'autoriser à les critiquer.
Pour avoir lu plusieurs de ses "travaux" et écouté plusieurs de ses
interventions, je comprends mieux pourquoi une vieilles bourrique
intégriste et russia today font partie de ses supporters. Logique !
Cardinal de Hère
2017-12-05 13:46:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sherwen
Post by Cardinal de Hère
Post by Sherwen
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Il a un joli dîplome qui brille, c'est ça ?
Ses analyses sont judicieuses et ses prévisions pertinentes.
D'ailleurs, sa principale conseillère est Elisabeth Teissier, c'est dire !
Sapir est un type de gauche, comme toi gros débile !
Sapir n'est ni de droite ni de gauche, il délire !
Il faudrait peut-être que tu sois intelligent et cultivé pour
comprendre ses travaux et t'autoriser à les critiquer.
Pour avoir lu plusieurs de ses "travaux" et écouté plusieurs de ses
interventions, je comprends mieux pourquoi une vieilles bourrique
intégriste et russia today font partie de ses supporters. Logique !
Vas-y, développe, quelles idées, pourquoi, comment ? Explique biquette,
on est suspendu à tes basques et plus si affinité ! :-D
Sherwen
2017-12-05 19:18:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sherwen
Post by Cardinal de Hère
Post by Sherwen
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Il a un joli dîplome qui brille, c'est ça ?
Ses analyses sont judicieuses et ses prévisions pertinentes.
D'ailleurs, sa principale conseillère est Elisabeth Teissier, c'est dire !
Sapir est un type de gauche, comme toi gros débile !
Sapir n'est ni de droite ni de gauche, il délire !
Il faudrait peut-être que tu sois intelligent et cultivé pour comprendre
ses travaux et t'autoriser à les critiquer.
Pour avoir lu plusieurs de ses "travaux" et écouté plusieurs de ses
interventions, je comprends mieux pourquoi une vieilles bourrique
intégriste et russia today font partie de ses supporters. Logique !
Vas-y, développe, quelles idées, pourquoi, comment ? Explique biquette, on
est suspendu à tes basques et plus si affinité ! :-D
Pas de temps à perdre avec les pensionnaires des hopitaux
psychiatriques. Je ne suis ni psychiatre ni psychothérapeute.
Cardinal de Hère
2017-12-05 20:14:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sherwen
Post by Cardinal de Hère
Vas-y, développe, quelles idées, pourquoi, comment ? Explique
biquette, on est suspendu à tes basques et plus si affinité ! :-D
Pas de temps à perdre
Ah, ah, ah, ah !
"René Groumal
2017-12-05 22:34:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Sherwen
Post by Cardinal de Hère
Post by Sherwen
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Il a un joli dîplome qui brille, c'est ça ?
Ses analyses sont judicieuses et ses prévisions pertinentes.
D'ailleurs, sa principale conseillère est Elisabeth Teissier, c'est dire !
Sapir est un type de gauche, comme toi gros débile !
Sapir n'est ni de droite ni de gauche, il délire !
Il faudrait peut-être que tu sois intelligent et cultivé pour
comprendre ses travaux et t'autoriser à les critiquer.
Pour avoir lu plusieurs de ses "travaux" et écouté plusieurs de ses
interventions, je comprends mieux pourquoi une vieilles bourrique
intégriste et russia today font partie de ses supporters. Logique !
Vas-y, développe, quelles idées, pourquoi, comment ? Explique biquette,
on est suspendu à tes basques *et plus si affinité* !
La personnalité abouricienne comporterait-elle aussi une composantes
homosexuelle...?
Bigre....
--
Un fanatique est réfractaire à toute réfutation par les faits et la
logique car il choisi de vivre dans la haine sans égard pour les faits
et la logique
Sherwen
2017-12-06 07:54:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
Post by Sherwen
Post by Cardinal de Hère
Post by Sherwen
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes
français.
Il a un joli dîplome qui brille, c'est ça ?
Ses analyses sont judicieuses et ses prévisions pertinentes.
D'ailleurs, sa principale conseillère est Elisabeth Teissier, c'est dire !
Sapir est un type de gauche, comme toi gros débile !
Sapir n'est ni de droite ni de gauche, il délire !
Il faudrait peut-être que tu sois intelligent et cultivé pour comprendre
ses travaux et t'autoriser à les critiquer.
Pour avoir lu plusieurs de ses "travaux" et écouté plusieurs de ses
interventions, je comprends mieux pourquoi une vieilles bourrique
intégriste et russia today font partie de ses supporters. Logique !
Vas-y, développe, quelles idées, pourquoi, comment ? Explique biquette, on
est suspendu à tes basques *et plus si affinité* !
La personnalité abouricienne comporterait-elle aussi une composantes
homosexuelle...?
Bigre....
C'est assez fréquent chez les curetons.
Cardinal de Hère
2017-12-06 08:14:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sherwen
Post by "René Groumal
La personnalité abouricienne comporterait-elle aussi une composantes
homosexuelle...?
Bigre....
C'est assez fréquent chez les curetons.
Le malGrou, cet insondable puits de science tellement occulte qu'il est
le seul à la connaître, va nous entretenir :
- du nazisme de Joseph Haydn,
- des croisades sous Louis XIV,
- du complot des nazis planqués dans la terre creuse,
- de l'intelligence surhumaine de sidi al-Makrrroune,
- de la mémoire du pinard,
- de la transfusion froide,
- du complot des blouses blanches,
- des chambres à air homicides dans les camps de pneus à la retraite,
- de l'excellence de la vaseline entre deux enculades profondes,
- des rapports entre la culture française et les cours du pétrole.
:-D
Duzz'
2017-12-06 08:26:22 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
- de l'excellence de la vaseline entre deux enculades profondes,
Les réservations pour la prochaine conférence du Quart d'Anal© sont
ouvertes.
"René Groumal
2017-12-06 08:37:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
- de l'excellence de la vaseline entre deux enculades profondes,
Les réservations pour la prochaine conférence du Quart d'Anal© sont
ouvertes.
--
Un fanatique est réfractaire à toute réfutation par les faits et la
logique car il choisi de vivre dans la haine sans égard pour les faits
et la logique
"René Groumal
2017-12-06 08:39:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Post by Cardinal de Hère
- de l'excellence de la vaseline entre deux enculades profondes,
Les réservations pour la prochaine conférence du Quart d'Anal© sont
ouvertes.
"largement ouvertes"....
Il est si accueillant....
"René Groumal
2017-12-06 08:36:15 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Sherwen
Post by "René Groumal
La personnalité abouricienne comporterait-elle aussi une composantes
homosexuelle...?
Bigre....
C'est assez fréquent chez les curetons.
Le malGrou, cet insondable puits de science tellement occulte qu'il est
- du nazisme de Joseph Haydn,
- des croisades sous Louis XIV,
- du complot des nazis planqués dans la terre creuse,
- de l'intelligence surhumaine de *sidi al-Makrrroune*,
- de la mémoire du pinard,
- de la transfusion froide,
- du complot des blouses blanches,
- des chambres à air homicides dans les camps de pneus à la retraite,
- de l'excellence de la vaseline entre deux enculades profondes,
- des rapports entre la culture française et les cours du pétrole.
:-D
Tout ceci est bon pour un cureton ignare et fanatique comme toi.
Amusant de noter le "sidi al-Makrroune" que tu utilises pour désigner
Macron et qui signe tes origines pied-noir.
C'est en effet une habitude des vieux-pied noirs racistes d'arabiser un
nom pour se moquer de quelqu'un.
On peut se demander si tu n'es pas un rescapé de l'OAS un temps recyclé
dans
le Chili de Pinochet qui a utilisé leurs compétences dans la technique
des interrogatoires pour sa DINA (ce qui expliquerait ta pinochetolâtrie).
-
Un fanatique est réfractaire à toute réfutation par les faits et la
logique car il choisi de vivre dans la haine sans égard pour les faits
et la logique
"René Groumal
2017-12-05 22:08:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Il a un joli dîplome qui brille, c'est ça ?
Ses analyses sont judicieuses et ses prévisions pertinentes.
D'ailleurs, sa principale conseillère est Elisabeth Teissier, c'est dire !
Sapir est un type de gauche, comme toi gros débile !
Curieuse gauche.
Duzz'
2017-12-05 22:16:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Sapir est un type de gauche
Non, Sapir est complètement à l'ouest.
"René Groumal
2017-12-05 14:55:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by zw
Post by Cardinal de Hère
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Il a un joli dîplome qui brille, c'est ça ?
Ses analyses sont judicieuses et ses prévisions pertinentes.
Bof ! En économie les grands noms français sont Piketty et Jean Tirole
(prix Nobel d'Economie).
Sapir n'est qu'un second rôle....
"René Groumal
2017-12-04 16:23:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Calamity Jade
Sapir profite de l'occasion pour décrire les effets pervers du franc
CFA et pour soutenir sa disparition.
N'est-ce pas cet imbécile qui prédisait la fin de l'euro pour 2012?
Cet imbécile comme tu dis est l'un des plus grands économistes français.
Sa prévision était politique et non pas économique. Il avait prévu les
effets économiques et sociaux de l'euro (taux de change trop élevé de la
monnaie française par rapport à la monnaie allemande, stagnation,
déficits budgétaire et commercial impossibles à résorber,
désindustrialisation, baisse du niveau de vie, disparition progressive
du système social). Devant cette catastrophe prévue il a cru naïvement
que les politicards et les Franchouillards se rendant compte de la
catastrophe absolue que représentait l'euro pour la Grèce, l'Italie,
l'Espagne, le Portugal et la France, mettraient un terme à cette
lamentable expérience ratée. Mais il a fait une erreur politique grave.
Il n'avait pas encore compris à l'époque que l'UE ne servaient pas les
intérêts des peuples mais uniquement de l'oligarchie. Et l'oligarchie a
besoin de l'UE pour piller la richesse patrimoniale des peuples latins
et de la Grèce. Et donc les racailles absolues que sont les politicards
français ont obéi et interdit tout débat sur la sortie de l'euro. Et le
peuple français, composé aux deux-tiers de crétins, comme le prouve
l'élection de Macron, n'a pas réussi à comprendre que son intérêt était
de sortir au plus tôt de l'UE et de l'euro. Gageons que maintenant Sapir
aura compris la crapulerie immonde de la vermine politicarde et la
connerie abyssale dans laquelle se noient la majorité des Français.
Comme tu le sais les Français sur lesquels tu radotes quotidienneté ont
le plus parfait mépris pour les vieux fanatiques calotins de ton espèce.
C'est même pour cela qu'ils ont fait plusieurs révolutions.
Vive la République et ben sûr : A bas la calotte !
Loading...