Discussion:
Les contorsions des sondeurs
Add Reply
René S
2017-05-19 10:26:11 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Bon, ils ont du admettre qu'il était certain d'être élu, face à un
"socialiste" décrépit. Mais il fallait faire remarquer que dans les sondages
nationaux il était descendu.
Et on oublie de dire que Macron l'a fait encore plus.
rogergonnet
2017-05-19 10:35:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by René S
Bon, ils ont du admettre qu'il était certain d'être élu, face à un
"socialiste" décrépit. Mais il fallait faire remarquer que dans les
sondages nationaux il était descendu.
Et on oublie de dire que Macron l'a fait encore plus.
et ses habitudes régaliennes n'ont pas fini de le descendre de son trône,
qoi qu'il fasse: une très très mauvaise position d'un président dans un pays
antu-royaliste, anti-papal et anti-opium du peuple.
Nadaou
2017-05-19 15:02:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by rogergonnet
Post by René S
Bon, ils ont du admettre qu'il était certain d'être élu, face à un
"socialiste" décrépit. Mais il fallait faire remarquer que dans les
sondages nationaux il était descendu.
Et on oublie de dire que Macron l'a fait encore plus.
et ses habitudes régaliennes n'ont pas fini de le descendre de son trône,
qoi qu'il fasse: une très très mauvaise position d'un président dans un pays
antu-royaliste, anti-papal et anti-opium du peuple.
Au contraire tout montre que nous voulons un monarque républicain. La nostalgie gaulliste serait incompréhensible autrement.

Je cite Philippe Bilger, qui est bien plus à Droite que Macron :

"avec Nicolas Sarkozy, un quinquennat vulgaire et, avec François Hollande, un quinquennat bavard et trop louis-philippard, nous avons maintenant un quinquennat où la dignité de la fonction présidentielle est restaurée"
jmh
2017-05-19 15:03:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Nadaou
Post by rogergonnet
Post by René S
Bon, ils ont du admettre qu'il était certain d'être élu, face à un
"socialiste" décrépit. Mais il fallait faire remarquer que dans les
sondages nationaux il était descendu.
Et on oublie de dire que Macron l'a fait encore plus.
et ses habitudes régaliennes n'ont pas fini de le descendre de son trône,
qoi qu'il fasse: une très très mauvaise position d'un président dans un pays
antu-royaliste, anti-papal et anti-opium du peuple.
Au contraire tout montre que nous voulons un monarque républicain. La
nostalgie gaulliste serait incompréhensible autrement.
"avec Nicolas Sarkozy, un quinquennat vulgaire et, avec François Hollande, un
quinquennat bavard et trop louis-philippard, nous avons maintenant un
quinquennat où la dignité de la fonction présidentielle est restaurée"
Il a déjà vécu tout le quinquennat?

Harp
2017-05-19 11:18:13 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by René S
Bon, ils ont du admettre qu'il était certain d'être élu, face à un
"socialiste" décrépit. Mais il fallait faire remarquer que dans les sondages
nationaux il était descendu.
Et on oublie de dire que Macron l'a fait encore plus.
De qui parlez-vous, si ce n'est pas indiscret ?
René S
2017-05-19 14:22:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
De qui parlez-vous, si ce n'est pas indiscret ?
Désolé, il manque le nom de l'intéressé : Mélenchon.
joie
2017-05-19 14:47:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by René S
Post by Harp
De qui parlez-vous, si ce n'est pas indiscret ?
Désolé, il manque le nom de l'intéressé : Mélenchon.
Nous avions compris ... c'était juste taquin :')
--
Rien ne va plus ...
Tout est à faire ...
Mais ...
http://www.joiedesmots.com/
Loading...