Discussion:
Macron déplore la décision de Trump sur Jérusalem, le CRIF lui enjoint de s'y conformer
Add Reply
Lyly
2017-12-06 20:08:12 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
L'onde de choc provoquée par décision de Donald Trump de considérer
Jérusalem comme la capitale d'Israël et d'y transférer l'ambassade des
Etats-Unis atteint aussi la France, où des lignes de clivage
apparaissent déjà.

Ce 6 décembre 2017, Emmanuel Macron a qualifié de «regrettable» le
transfert de l'ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel Aviv à
Jérusalem décidé par Donald Trump. Cela implique la reconnaissance de
facto de cette ville comme la capitale de l'Etat hébreu.

Lors d'une conférence de presse à Alger, le président de la République
a souligné «l'attachement de la France et de l'Europe à la solution de
deux Etats, Israël et la Palestine vivant côte à côte en paix et en
sécurité dans des frontières internationalement reconnues avec
Jérusalem comme capitale des deux Etats», avant d'ajouter : «Pour
l'heure, je lance un appel au calme, à l'apaisement et à la
responsabilité de tous.»

«Nous devons éviter à tout prix les violences et privilégier le
dialogue. La France est prête avec ses partenaires, à prendre toutes
les initiatives utiles en ce sens», a encore affirmé le président
français.
Le CRIF salue la décision de Donald Trump

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) n'est
pas de cet avis et appelle, au contraire, Emmanuel Macron à reconnaître
lui aussi Jérusalem comme capitale de l'Etat hébreu.

«Le CRIF salue la décision historique du président américain Donald
Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël et le
transfert prochain de l'ambassade des Etats-Unis», écrit l'organe de
représentation politique de la première communauté juive d'Europe.
«[L'organisation] appelle le président Emmanuel Macron à engager notre
pays dans la même démarche courageuse», écrit encore le CRIF, affirmant
toutefois vouloir «relancer un dialogue sincère pour aboutir par la
négociation à une paix durable»au Moyen-Orient.

Israël considère Jérusalem comme une ville sainte qui doit être la
capitale de son Etat alors que la ville est également revendiquée par
le peuple palestinien qui veut, lui aussi, en faire la capitale de son
Etat.

Lire aussi : La décision de Trump sur Jérusalem «ouvre les portes de
l'enfer», menace le Hamas
--
Lyly
Loading Image...
Herisson grognon
2017-12-06 20:14:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Lyly
L'onde de choc provoquée par décision de Donald Trump de considérer
Jérusalem comme la capitale d'Israël et d'y transférer l'ambassade des
Etats-Unis atteint aussi la France, où des lignes de clivage
apparaissent déjà.
Ce 6 décembre 2017, Emmanuel Macron a qualifié de «regrettable» le
transfert de l'ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel Aviv à
Jérusalem décidé par Donald Trump. Cela implique la reconnaissance de
facto de cette ville comme la capitale de l'Etat hébreu.
Lors d'une conférence de presse à Alger, le président de la République
a souligné «l'attachement de la France et de l'Europe à la solution de
deux Etats, Israël et la Palestine vivant côte à côte en paix et en
sécurité dans des frontières internationalement reconnues avec
Jérusalem comme capitale des deux Etats»,
Il n'a rien dit sur la colonisation ?
Post by Lyly
avant d'ajouter : «Pour
l'heure, je lance un appel au calme, à l'apaisement et à la
responsabilité de tous.»
Entre les lignes ça veut dire Netanyahu vas-y doucement et les
Palestiniens écrasez vous.

Alain
Post by Lyly
«Nous devons éviter à tout prix les violences et privilégier le
dialogue. La France est prête avec ses partenaires, à prendre toutes
les initiatives utiles en ce sens», a encore affirmé le président
français.
Le CRIF salue la décision de Donald Trump
Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) n'est
pas de cet avis et appelle, au contraire, Emmanuel Macron à reconnaître
lui aussi Jérusalem comme capitale de l'Etat hébreu.
«Le CRIF salue la décision historique du président américain Donald
Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël et le
transfert prochain de l'ambassade des Etats-Unis», écrit l'organe de
représentation politique de la première communauté juive d'Europe.
«[L'organisation] appelle le président Emmanuel Macron à engager notre
pays dans la même démarche courageuse», écrit encore le CRIF, affirmant
toutefois vouloir «relancer un dialogue sincère pour aboutir par la
négociation à une paix durable»au Moyen-Orient.
Israël considère Jérusalem comme une ville sainte qui doit être la
capitale de son Etat alors que la ville est également revendiquée par
le peuple palestinien qui veut, lui aussi, en faire la capitale de son
Etat.
Lire aussi : La décision de Trump sur Jérusalem «ouvre les portes de
l'enfer», menace le Hamas
Lyly
2017-12-06 20:16:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by Lyly
L'onde de choc provoquée par décision de Donald Trump de considérer
Jérusalem comme la capitale d'Israël et d'y transférer l'ambassade des
Etats-Unis atteint aussi la France, où des lignes de clivage
apparaissent déjà.
Ce 6 décembre 2017, Emmanuel Macron a qualifié de «regrettable» le
transfert de l'ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel Aviv à
Jérusalem décidé par Donald Trump. Cela implique la reconnaissance de
facto de cette ville comme la capitale de l'Etat hébreu.
Lors d'une conférence de presse à Alger, le président de la République
a souligné «l'attachement de la France et de l'Europe à la solution de
deux Etats, Israël et la Palestine vivant côte à côte en paix et en
sécurité dans des frontières internationalement reconnues avec
Jérusalem comme capitale des deux Etats»,
Il n'a rien dit sur la colonisation ?
Post by Lyly
avant d'ajouter : «Pour
l'heure, je lance un appel au calme, à l'apaisement et à la
responsabilité de tous.»
Entre les lignes ça veut dire Netanyahu vas-y doucement et les
Palestiniens écrasez vous.
Arnaquequand tu nous tiens.
Post by Herisson grognon
Alain
Post by Lyly
«Nous devons éviter à tout prix les violences et privilégier le
dialogue. La France est prête avec ses partenaires, à prendre toutes
les initiatives utiles en ce sens», a encore affirmé le président
français.
Le CRIF salue la décision de Donald Trump
Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) n'est
pas de cet avis et appelle, au contraire, Emmanuel Macron à reconnaître
lui aussi Jérusalem comme capitale de l'Etat hébreu.
«Le CRIF salue la décision historique du président américain Donald
Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël et le
transfert prochain de l'ambassade des Etats-Unis», écrit l'organe de
représentation politique de la première communauté juive d'Europe.
«[L'organisation] appelle le président Emmanuel Macron à engager notre
pays dans la même démarche courageuse», écrit encore le CRIF, affirmant
toutefois vouloir «relancer un dialogue sincère pour aboutir par la
négociation à une paix durable»au Moyen-Orient.
Israël considère Jérusalem comme une ville sainte qui doit être la
capitale de son Etat alors que la ville est également revendiquée par
le peuple palestinien qui veut, lui aussi, en faire la capitale de son
Etat.
Lire aussi : La décision de Trump sur Jérusalem «ouvre les portes de
l'enfer», menace le Hamas
--
Lyly
https://goo.gl/Qy44Kb
Mamamouchi de Ripoublique Française
2017-12-07 14:23:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le hamas nous met au suplice depuis des lustres, que peut-il promettre de pire ?
Ces cons n'ont meme su se menager des allies.
Meme depuis le bataclan la plupart des mahometatanophiles ont retourne leur veste.
Loading...